Brahim Fritah

Brahim Fritah est diplômé de l’ENSAD(École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs).

Il a déjà réalisé en 1999 en vidéo Chroniques d’un balayeuret en 2002 El Censo. En 2003, Il fût résident de la Cinéfondation avec son projet de long-métrage Slimane le Magnifique. Il est également le réalisateur de La femme seule, produit par Les Films Sauvages, qui a connu un grand succès en festivals.

Films dans la base

Chronique d’une cour de récré

Le film s’ins­pire des sou­ve­nirs d’enfance de son auteur, Brahim, 10 ans en 1980 et nous plonge avec ten­dresse dans son quo­ti­dien, entre l’école et les copains, la TV et l’usine, où son père, d’ori­gine maro­caine, est gar­dien. Ancrée dans un contexte économique et social en muta­tion, la fin d’une ère indus­trielle et glo­rieuse mar­quée par une désin­dus­tria­li­sa­tion et des délo­ca­li­sa­tions, cette période est également syno­nyme de trans­for­ma­tions pour le jeune Brahim.

Femme seule (La)

Ce film est basé sur le témoignage d’Akosse Legba, le pseudonyme d’une jeune Togolaise de 32 ans qui a été victime d’esclavage moderne, en France. Il s’agit d’une mémoire en reconstruction. Des bribes de souvenirs du Togo, de sa jeunesse à son arrivée en France.