Écoutez May Picqueray

Un film de Bernard Baissat

 1983  France  Documentaire  70 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VF

 Musique : Chansons interprétées par Sonia Malkine  Image : Omar Elaidi, Luc Martin, Gilles Moison, Gorgian Troeller  Son : Manuel Madeira  Montage : Marie-Claude Rajon-Coleman

Distributeur :
Centre audiovisuel Simone de Beauvoir (28 place Saint-Georges, 75009 Paris, téléphone : 01 53 32 75 08, mail : distribution@centre-simone-de-beauvoir.com)
 Éditeur :
Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir (28, place Saint-Georges, 75009 Paris, Tél. : 01 53 32 75 08, distribution@centre-simone-de-beauvoir.com)

A ses compagnons de lutte et aussi au « Canard », où elle fut correctrice, May Picqueray a laissé le souvenir d’une femme intrépide et généreuse. Ennemie de la guerre, elle milita contre l’armée et pour le statut des objecteurs de conscience. Dans ce documentaire de Bernard Baissat, elle raconte sa vie d’anarchiste et d’animatrice du journal « Le réfractaire ». Si on connaît déjà May, on la retrouvera avec émotion. Sinon, c’est l’occasion de découvrir un petit bout de femme qui fut une grande dame… ».

« Eh bien j’y crois à l’anarchie ! Et je crois que ça se réalisera un jour ».

Voilà ce qu’affirme, à 85 ans, « May la rebelle » militante syndicaliste, anti-militariste, anarchiste, toujours prête à dénoncer les oppressions et à défendre les victimes.

Née en Bretagne, elle gagne sa vie à 10 ans en livrant du beurre. A Paris, à 20 ans, elle connaît L’Union Anarchiste. Sébastien Faure devient son père spirituel. Elle se sert d’une grenade pour déclencher l’affaire Sacco-Vanzetti. Déléguée syndicale à Moscou en 1922, elle entonne " L’Hymne à l’anarchie " devant Trotsky.

Les enfants pendant la guerre d’Espagne, les juifs pendant la guerre de 40, les objecteurs de conscience avec Louis Lecoin pendant la guerre d’Algérie, puis, avec son journal Le Réfractaire, le Larzac, Plogoff, Creys-Malville, autant de terrains de lutte pour May Picqueray. Jusqu’au bout elle reste fidèle à son engagement pour la défense de la paix et des libertés individuelles.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans les chemins d’accès :
Autres chemins :
Période :