Maso et Miso vont en bateau

Un film de Carole Roussopoulos, Nadja Ringart, Delphine Seyrig, Ioana Wieder

 1976  France  Documentaire  55 min  Noir & Blanc  Hi8, Dvd

Producteur :
Muses s’amusent (Les) (N’existe plus)
Distributeurs :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)
Association Carole Roussopoulos (mail : contact@carole-roussopoulos.com)
Centre audiovisuel Simone de Beauvoir (28 place Saint-Georges, 75009 Paris, téléphone : 01 53 32 75 08, mail : distribution@centre-simone-de-beauvoir.com)
 Éditeur :
Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir (28, place Saint-Georges, 75009 Paris, Tél. : 01 53 32 75 08, distribution@centre-simone-de-beauvoir.com)

Bernard Pivot invite Françoise Giroud, alors première secrétaire d’Etat à la condition féminine, pour une émission gentiment misogyne, « Encore un jour et l’année de la femme, ouf ! c’est fini ». Le collectif les Insoumuses ‘recycle’ l’émission par des interventions pleines d’humour et en fait « la preuve officielle que le secrétariat d’Etat à la condition féminine est une mystification ».

Des cartons donnent les réponses que Giroud aurait dû donner, une interview de Simone de Beauvoir contredit ses propos, les arrêts sur image soulignent son inaptitude. « Notre propos est de montrer qu’aucune femme ne peut représenter toutes les autres femmes au sein d’un gouvernement patriarcal, quel qu’il soit. Elle ne peut qu’incarner la condition féminine oscillant entre la nécessité de plaire (féminisation-maso) et le désir d’accéder au pouvoir (masculinisation-miso). Quant aux réformes proposées par Françoise Giroud, elles peuvent être proposées directement par les ministères concernés (travail, justice, santé…). Aucune image de la télévision ne veut ou ne peut nous refléter, c’est avec la vidéo que nous nous raconterons. » Une des premières « vidéo scratch » en France, une vidéo mythique.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :