Images oubliées de Germaine Tillion (Les)

Un film de François Gauducheau

 2001  France  Documentaire  48 min  Couleur  Mode de production : Cinéma

Producteurs :
PoisChiche Films (2 Ter Quai François Mitterand, 44000 Nantes, Tél : 02 40 47 48 85, @ : contact@poischichefilms.com)
TV 10 Angers (Rue de la Rame, 49100 Angers, Tél : 02 41 20 20 88, Fax : 02 41 20 20 66, Mail : tv10@tv10.fr)
Distributeurs :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)
PoisChiche Films (2 Ter Quai François Mitterand, 44000 Nantes, Tél : 02 40 47 48 85, @ : contact@poischichefilms.com)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)

A l’occasion de la publication de « L’Algérie aurésienne », livre de photographies de l’ethnologue Germaine Tillion, François Gauducheau remonte le temps en sa compagnie, jusqu’en 1935, l’année de sa première mission dans les Aurès. Depuis sa maison bretonne, en présence d’une biographe attachée à ses pas et à sa vie, elle commente cette première approche du « fonctionnement des groupes humains », qui façonna son destin et ses combats.

1500 photographies développées une soixantaine d’années après leur prise, 400 sélectionnées, 150 publiées. Germaine Tillion se souvient de chacun de ces clichés où la lumière irradie, ces portraits où elle approchait « dans leur vérité » les paysans semi-nomades des Aurès. Son travail : reconstituer les généalogies « en gardant secret ce qui devait l’être ». Cette évocation en amène d’autres : sa déportation à Ravensbrück en 1943 pour faits de résistance, « la vraie sauvagerie » qu’elle découvre alors et l’analyse ethnologique qu’elle en fit, qui lui permit d’échapper quelque peu à l’horreur. A son retour, les missions au Maghreb se succèdent. Ses publications la font connaître et reconnaître. En 1954, elle est mandatée en Algérie par le gouvernement français « pour témoigner de l’état d’esprit de la population ». C’est ce qu’elle fera, mais à mille lieues de la réflexion de l’époque, en alertant les pouvoirs publics de l’urgence des mesures sociales à prendre pour lutter contre la pauvreté.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :