Spécialiste : portrait d’un criminel moderne (Un)

Un film de Eyal Sivan

 1998  France, Allemagne, Belgique, Autriche, Israël  Documentaire  130 mn  Couleur  Mode de production : Télévision

 Scénario : Rony Brauman, Hannah Arendt

Producteur :
Momento production (38 rue de la Chine, 75020 Paris, téléphone : 01 43 66 25 24, fax : 01 43 66 86 00, mail : infos@momento-production.com)
 Éditeur :
Éditions Montparnasse (12 villa Cœur de Vey, 75014 Paris, téléphone : 01 56 53 56 53, fax : 01 56 53 56 59, mail : accueil@editionsmontparnasse.fr )

Un montage d’archives du procès, en 1961 à Jérusalem, de l’officier nazi responsable de la déportation dans les camps de concentration, Adolf Eichmann.

Rony Brauman, l’ancien dirigeant de Médecins Sans Frontières, et le cinéaste israélien Eyal Sivan ont utilisé les quelque trois cent cinquante heures d’images du fonds Spielberg du film juif retraçant le procès d’Adolf Eichmann. Ils soulignent dans ce portrait la personnalité «ordinaire» de cet homme à l’origine de tant de morts, et rejoignent ainsi les positions radicales prises à l’époque par la philosophe Hannah Arendt.

Leurs explications de la Shoah sont avant tout de nature politique. En resserrant le film sur le personnage d’Eichmann, Rony Brauman et Eyal Sivan touchent à la notion de responsabilité dans la société moderne. Eichmann est l’exemple même de ce qu’ils appellent «la banalité du mal», une notion qu’ils cernent dans leur ouvrage «Eloge de la désobéissance», et qui s’appuie sur les arguments développés par Eichmann pour sa défense.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :