Après nous ne restera que la terre brûlée

Un film de Delphine Fedoroff

 2014  Belgique  Documentaire  80 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (ukrainien)

 Image : Delphine Fedoroff  Son : Ricardo Castro, Empire Digital et Ludovic Van Pachterbeke  Montage : Hervé Brindel

Producteurs :
WIP (Wallonie image production) (Pôle Image de Liège - Bâtiment T, Rue de Mulhouse, 36, B 4020 Liège, BELIQUE, Tél : +32 4 340 10 40, Fax : +32 4 340 10 41, e-mail : info@wip.be)
Sep Stigo films (248 rue Vanderkindere, B1180 Bruxelles, BELGIQUE, @ : info@sepstigofilms.be)
Distributeur :
WIP (Wallonie image production) (Pôle Image de Liège - Bâtiment T, Rue de Mulhouse, 36, B 4020 Liège, BELGIQUE, Tél : +32 4 340 10 40, Fax : +32 4 340 10 41, @ : info@wip.be)

En avril 1986, dans la Centrale de Tchernobyl, survient l’une des plus grandes catastrophes écologiques : une explosion nucléaire d’une ampleur inégalée. Depuis, malgré le danger, dans un village proche de la Centrale, les habitants persistent à vivre sur leurs terres, à perpétuer leurs rites et leur culture. On parle de mort précoce chez les personnes déplacées, de continuité salvatrice chez les « résistants-revenants », les Samossiols.

Après 25 ans, quel regard cette communauté porte sur son histoire ? Et qu’en pensent leurs petits-enfants ? Quelles sont actuellement, les raisons de rester ou de partir ? C’est au village de Dytiatky, frontalier de la « zone », avec ses « revenants » et leurs proches que la réalisatrice les questionne et nous questionne.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :
Corsica.Doc (Ajaccio)