Prolos (Les)

Un film de Marcel Trillat

 2002  France  Documentaire  92 MN  Couleur  Béta numérique  Mode de production : Télévision  VF

Producteur :
VLR productions (11 av Simon Bolivar, 75019 Paris, téléphone : 01 42 00 11 24, fax : 01 42 00 11 26, mail : vlrprod@vlr.fr ; jean.bigot@vlr.fr)
Distributeurs :
Andanafilms (Le Village, 07170 Lussas, Tél : 04 75 94 34 67, Fax : 04 75 94 25 09, Mail : sriguet@andanafilms.com)
Voir & Agir (119 rue Pierre Sémard, 93000 Bobigny, Tél : 01 42 45 50 87, Port : 06 07 94 46 14, mail : voireagir@wanadoo.fr)
 Éditeurs :
Compagnie des Phares et Balises (108, avenue Ledru Rollin, 75011 Paris, France, Tel: + 33.(0)1.44.75.11.33, Fax: +33.(0)1.44.75.11.35, info@phares-balises.fr)
Voir & Agir (119 rue Pierre Sémard, 93000 Bobigny, Tél : 01 42 45 50 87, Port : 06 07 94 46 14, mail : voireagir@wanadoo.fr)

Sept millions d’ouvriers en France aujourd’hui. Sept millions de personnes qui passent quasiment inaperçues. C’est parce qu’il a fait ce constat que Marcel Trillat est parti à leur rencontre : dans des usines à la pointe de l’organisation manageriale, sur des sites où la sous-traitance est légion, dans des manufactures familiales, chez les employés de petites entreprises de service.

Les prolos est un voyage dans la classe ouvrière en six étapes. C’est mon voyage à moi dans le monde ouvrier. C’est très subjectif, ce n’est pas du tout exhaustif. J’ai essayé de rendre compte de la diversité incroyable, et de la nouveauté que j’ai découverte moi-même dans cet univers. Je voudrais bien que les uns et les autres se rendent compte à quel point les choses ont changé.

Moi je suis un homme de gauche, je l’ai toujours été, je ne m’en cache pas. Mais ce que j’ai essayé, c’est de ne pas faire de l’idéologie. C’est de découvrir vraiment ce qui se passe, à ma façon bien sûr, avec mon regard, mais autant que possible, de ne pas filtrer ce que j’ai découvert. Parce que j’ai rencontré des directeurs d’usine étonnants. Parce que j’ai rencontré des ouvriers qui ne comprenaient rien à ce qui se passait. Les choses sont devenues très différentes de ce qu’elles étaient. Les anciennes lectures de ce monde-là, très schématiques, ne marchent plus. Donc ce que j’espère, c’est que les uns et les autres, aussi bien les responsables syndicaux que les chantres du libéralisme sauvage, feront l’effort de regarder le film en oubliant ce qu’ils pensent.

Marcel Trillat, Paris, 16 septembre 2002, in la revue Documentaires n°18.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans les chemins d’accès :
Projeté dans les festivals :
Film en lien :