Tableau avec chutes

Un film de Claudio Pazienza

 1997  France  Documentaire  101 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

 Image : Jean-Marc Vervoort, Dominique Henri, Claudio Pazienza  Son : Pierre Mertens, Jacques Nizin  Montage : Michèle Hubinon

Producteurs :
WIP (Wallonie image production) (Pôle Image de Liège - Bâtiment T, Rue de Mulhouse, 36, B 4020 Liège, BELIQUE, Tél : +32 4 340 10 40, Fax : +32 4 340 10 41, e-mail : info@wip.be)
Qwazi qwazi film (41 chaussée de Waterloo, B-1060 Bruxelles, Belgique, Tél : 32 2 215 14 38, Fax : 32 2 215 14 38, Mail : qwaziqwazifilm@skynet.be)
Distributeurs :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)
WIP (Wallonie image production) (Pôle Image de Liège - Bâtiment T, Rue de Mulhouse, 36, B 4020 Liège, BELGIQUE, Tél : +32 4 340 10 40, Fax : +32 4 340 10 41, @ : info@wip.be)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)

Dédié à ses parents, le voyage de Claudio Pazienza dans le tableau de Bruegel est un « work in process » jubilatoire où les multiples intervenants du film sont amenés à entrer dans les questionnements suscités par la toile. Filmé de juin à octobre 1996, ce journal, parsemé d’actualités, propose aussi une vue en coupe de la Belgique pendant cette période.

« Un homme laboure son champ, un berger regarde le ciel, un bateau navigue lentement vers le port, la mer est calme. Un homme se noie. » Dans le tableau, Icare, le naufragé, n’est pas en évidence visuelle. Mais il est là. Avec ce constat, Pazienza part en quête. Les questions se déclinent : sur la réalité des images et l’indifférence à ce qu’on ne sait pas voir, sur la sélection qu’opère le point de vue et la violence qui en découle.

Peut-on tout voir ? Voir, est-ce interpréter ? Le regard est-il un leurre ? Regarder, c’est peut-être avoir une certaine idée du bonheur… L’histoire d’Icare, passion et chute, opposée à l’art de ne pas tomber, s’entrelace avec celles de conflits sociaux, jusqu’au jour où le pays entier accuse les gouvernants de ne pas avoir voulu voir ce qu’il fallait voir.

Christine Rheys, Images de la culture

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Projeté dans le festival :
Traces de vies (Vic Le comte)