Rêve usurpé (Le)

Un film de Luc Decaster

 1994  France  Documentaire  59 mn  Couleur  Vidéo  Mode de production : Télévision  VF

Producteur :
Iskra (9 rue Pierre et Marie Curie, 94200 Ivry-sur-Seine, Tél : 01 58 46 12 07, @ : iskra@iskra.fr)
Distributeur :
Iskra (9 rue Pierre et Marie Curie, 94200 Ivry-sur-Seine, Tél : 01 58 46 12 07, @ : iskra@iskra.fr)

Dans quelques années, que restera-t-il de la mémoire de ces « petites gens » qui ont sillonné usines et quartiers ? Ces militants de base du parti communiste français. Que sont devenus les mentalités mais aussi les désirs de ces oubliés de l’Histoire, hier forts de leurs arguments et soudainement fragilisés par l’effondrement de leur univers ? Une histoire collective, mais aujourd’hui surtout une histoire individuelle, intérieure.

Les parents du réalisateur, les amis de la famille, les camarades, tous entrés au PC « pour participer à la création d’une vie meilleure », témoignent aujourd’hui de ce que furent leurs espoirs en une société plus juste, de l’incrédulité qui fut longtemps la leur face aux dérives « du grand frère soviétique », du sentiment douloureux « d’avoir été trahis et manipulés " quand ils se croyaient libres.

Certains entrent au Parti entre les deux guerres, quand les Croix de feu tiennent le haut du pavé. Les liens se fortifient entre la base et les dirigeants quand le PC devient clandestin, après la signature du Pacte germano-soviétique, et se tissent davantage encore dans les maquis et lors des arrestations par « les bons gendarmes français ». Si les doutes assaillent les militants du « Parti des fusillés » lors de l’insurrection hongroise, la guerre d’Algérie refait l’Union sacrée et amène au Parti de nombreux appelés du contingent. Les questionnements ressurgissent en 68 avec la répression du Printemps de Prague puis lors des luttes sociales des années 70, en France.

A l’heure des bilans, finalement proches du « globalement positif » cher à Georges Marchais, ces ex-militants se souviennent des années de lutte.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans les chemins d’accès :
Incontournables dans les périodes :