Irak, quand les soldats meurent…

Un film de Jean-Paul Mari, Eyal Sivan

 2006  États-Unis  Documentaire  55 min  Couleur  DVCAM  Mode de production : Télévision  VOSTF (anglais, français)

Producteurs :
Compagnie des phares & Balises (108, avenue Ledru Rollin, 75011 Paris, France, Tel: + 33.(0)1.44.75.11.33, Fax: +33.(0)1.44.75.11.35, info@phares-balises.fr)
Arte France (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01.44.30.46.00)
Distributeur :
Compagnie des phares & Balises (108, avenue Ledru Rollin, 75011 Paris, France, Tel: + 33.(0)1.44.75.11.33, Fax: +33.(0)1.44.75.11.35, info@phares-balises.fr)

La question est de comprendre comment l’Amérique perçoit ses nouveaux héros, les soldats morts en Irak. Et donc comment elle voit, près de quatre ans après la tragédie du 11 septembre, cette guerre lancée pour mettre fin à la menace des armes de destruction massive de Saddam Hussein, « mener la guerre contre la terreur » et « instaurer la démocratie au Moyen-Orient ». Contrairement à l’image triomphante des combattants de la liberté de la Seconde guerre mondiale ou celle, tragique, des soldats tombés au Vietnam, l’image des combattants en Irak n’est pas encore établie et leur mythologie est en cours de fabrication. Après une première phase marquée par le déni des morts américains, une exposition est en train de briser le tabou. Le documentaire aux États-Unis prend comme point de départ et comme fil rouge cette exposition - « Faces of the Fallen » - inaugurée en mars dernier au cimetière d’Airlington à Washington. Cette exposition devient le principal personnage du film. L’enquête s’appuiera sur la puissance évocatrice des portraits peints et la charge émotionnelle, voire la fascination, produite par les mille trois cent dix portraits de ces hommes morts en Irak et en Afghanistan. À partir de là seront traités plusieurs types de témoignages : artistes, parents, amis des soldats tués, étudiants d’un lycée qui ont réalisé une vidéo sur un soldat disparu et, dans une moindre mesure, écrivains, scénaristes ou intellectuels qui travaillent sur une histoire particulière ou sur le sujet des soldats en Irak et son écho parmi la population. « Il s’agissait de sauver une population opprimée. Et puis tout est devenu… embrouillé ».

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :