Maternité d’Elne (La)

Un film de Frédéric Goldbronn

 2002  France  Documentaire  56 mn  Couleur  Béta numérique  Mode de production : Cinéma  VF

 Musique : Élizabeth Mara Bossero  Image : François Rosolato, Yvon Steckling  Son : Stéphane Kayler, Philippe Ferrasse  Montage : Anne Baudry

Producteur :
Compagnie des taxi-brousse (La) (98 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris, Tél : 01 40 21 59 59, Fax : 01 40 21 59 79)
Distributeur :
Compagnie des taxi-brousse (La) (98 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris, Tél : 01 40 21 59 59, Fax : 01 40 21 59 79)
 Éditeur :
Doc Net Films (Le Village, 07170 Lussas, Tél : 04 75 94 24 54, Fax : 04 75 94 24 54, contact@docnet.fr)

En février 1939, chassés par les troupes du Général Franco, cinq cent mille réfugiés espagnols passent la frontière française. Ils sont internés dans des camps, en particulier à Rivesaltes, Argelès, Saint-Cyprien et Gurs.

À partir de l’instauration du régime de Vichy en 1940, ces camps servent aussi à l’internement des Tziganes et des juifs d’Europe du nord, qui cherchaient refuge en France et qui seront déportés à Auschwitz et Maïdanek. En novembre 1939, à Elne, à côté de Perpignan, Elisabeth Eidenbenz, une jeune institutrice du Secours suisse aux enfants victimes de la guerre, aménage une maternité de fortune dans un château à l’abandon. La maternité suisse d’Elne permettra à plus de six cents enfants de naître et de survivre à l’écart des camps, jusqu’à sa fermeture par les Allemands en avril 1944.

Le réalisateur Frédéric Goldbronn a retrouvé une vingtaine d’enfants nés dans ce lieu, des mères et des membres du personnel de l’époque. Ils ont été réunis pendant plusieurs jours dans le château qui abritait la maternité. Le film est le récit de cette rencontre.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Incontournable dans la période :