Bataille de Tchernobyl (La)

Un film de Thomas Johnson

 2006  Ukraine  Documentaire  94 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VO, VOSTF ()

Producteur :
Play film (14 rue du Moulin Joly, 75011 Paris, Tél : 01 48 07 56 85, Fax : 01 49 23 07 16, Mail : playfilm@playfilm.fr)
Distributeur :
Andanafilms (Le Village, 07170 Lussas, Tél : 04 75 94 34 67, Fax : 04 75 94 25 09, Mail : sriguet@andanafilms.com)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)

26 avril 1986, 01h23 du matin.

Une flamme aux couleurs arc-en-ciel de 1000 mètres de haut s’élève dans le ciel d’Ukraine. Le quatrième réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl vient d’exploser. Le plus grave accident nucléaire de l’histoire vient de se produire.

Les autorités soviétiques observent tout d’abord le silence, se refusant à prévenir les habitants des risques encourus.

Mais devant l’ampleur du désastre et le risque d’une deuxième explosion d’une puissance encore décuplée, ils doivent avouer au monde qu’ils sont face à un problème majeur, et engager des moyens considérables pour lutter contre le « mal noir ».

Pendant sept mois, cinq cent mille soldats, mineurs, civils, baptisés depuis « les liquidateurs », sont envoyés de toutes les Républiques d’Union Soviétique pour se battre, au péril de leurs vies, et tenter de « liquider » la radioactivité et écarter toute nouvelle menace.

Une véritable bataille. Sept mois, d’une intensité phénoménale, que les survivants ne sont pas prêts d’oublier…

Notamment le 7 mai, où grâce à l’action déterminante et au sacrifice de plusieurs dizaines de milliers de ces « liquidateurs », l’incendie qui faisait rage dans le bloc 4 de la centrale atomique fut éteint permettant ainsi d’éviter une seconde explosion nucléaire encore plus terrible que le première. Si elle avait eu lieu, l’Europe serait devenue inhabitable.

Lorsqu’enfin le sarcophage recouvrant le réacteur est terminé, ces hommes vont rentrer chez eux irradiés à vie et totalement oubliés du gouvernement. Vingt ans plus tard le mensonge international sur les retombées radioactives est toujours tenace.

Basé sur des images d’archives exceptionnelles et sur des interviews rares des responsables de la liquidation, le documentaire raconte avec un sobre talent, l’histoire de la catastrophe.

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Autre chemin :
Incontournable dans la période :
Projeté dans le festival :
Film en lien :