Mohammad sauvé des eaux

Un film de Safaa Fathy

 2012  France, Allemagne  Documentaire  93 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Safaa Fathy  Image : Vincent Buron  Son : Hervé Guyader  Montage : Pauline Casalis

Producteurs :
TS Productions (73, rue Notre-Dame des Champs, 75006 Paris, France, Tél. 01.53.10.24.00, Fax. 01.43.26.92.23, Mail. tsproductions@tsproductions.net)
Zero production (4 rue de la République, 93400 Saint-Ouen, @ : pe_urcun@hotmail.com)
Docdays productions (Schwedter Strasse 34a, Hof 1, Aufgang II, 10435 Berlin, ALLEMAGNE, @ : mail@docdays.de)
Vosges Télévision Images Plus (2 rue de la Chipotte, BP 267, 88007 Epinal)
Distributeur :
TS productions (73 rue Notre Dame des Champs, 75006 Paris, Tél : 01 53 10 24 00, Fax : 01 43 26 92 23, tsproductions (@) tsproductions.net)

Mohammad était le frère de la réalisatrice. Il a vécu en Haute-Égypte. Il souffrait d’une insuffisance rénale grave. Le film raconte son histoire avant et après sa mort en juin 2010. Mohammad a succombé à sa maladie car il refusait de se faire greffer un rein, dans un contexte où la législation (il est interdit de prélever des organes sur des morts) encourage les trafics d’organes.

À travers les interrogations de Mohammad, le film aborde des thèmes aussi personnels que le rapport au corps, à la tradition, à la religion, à la famille et à la guérison en Egypte, dans un contexte d’un pays en révolution dont l’enjeu est précisément le respect de la dignité humaine.

Le film aborde également le problème de l’industrialisation sauvage et de ses conséquences sur l’environnement. La pollution des eaux peut en effet avoir des conséquences dramatiques sur les personnes souffrant d’insuffisance rénale (le traitement par dialyse nécessite une eau extrêmement pure et disponible en grandes quantités).

(source : Images en bibliothèques)

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans les festivals :

Pour aller plus loin

Film disponible en vidéo à la demande sur la plateforme Tënk, août-septembre 2016