Amsterdam global village

Un film de Johan Van der Keuken

 1996  Pays-Bas  Documentaire  245 min  Couleur  35 mm  Mode de production : Télévision  VOSTF (néerlandais)

 Image : Johan van der Keuken  Son : Noshka Van der Lely  Montage : Barbara Hin, Johan Van der Keuken

Producteurs :
WDR (Westdeutscher Rundfunk) (Videoarchiv, APPELLHOFPLATZ 1, 50 667, KOLN, ALLEMAGNE, Tél. 49/221 220 29 73, Fax 49/221 220 48 00)
Pieter Van Huystee Film & TV (Donker Curtiusstraat 125, 1051 MC Amsterdam, PAYS-BAS, @ : info@pvhfilm.nl)
Distributeurs :
Documentaire sur grand écran (52 avenue de Flandres, 75019 Paris, Tél : 01 40 38 04 00, Fax : 01 40 38 04 75, @ : hmasson@documentairesurgrandecran.fr)
Idéale Audience international (55 rue des Petites-Écuries, 75010 Paris France, Tél : 01 53 20 14 00, Fax : 01 53 20 14 01, Mail : distribution@ideale-audience.fr)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)

« J’ai toujours pensé que la vie, c’est 777 histoires à la fois. » Johan Van der Keuken a choisi de faire figurer cette citation du poète Bert Schierbeek au générique de fin de sa rencontre de quatre heures avec la ville où il vit. Florilège de récits individuels, « Amsterdam global village » illustre parfaitement la phrase du défunt écrivain. Le cinéaste appréhende la diversité de la capitale ainsi que l’existence simultanée des différents mondes qu’elle abrite avec un effort constant d’explorer l’inconnu et de redécouvrir le familier. Plus que jamais maître de sa caméra, il parcourt librement et spontanément, quoique avec précision, la cité moderne. Sillonnant, en un mouvement perpétuel, ses eaux, ses routes et ses airs, il s’arrête pour fixer les rituels et événements culturels qui passionnent les Hollandais : l’arrivée de Santa Claus, la célébration « anarchiste » du jour de la Reine, les anciennes et nouvelles formes de musique qui font vibrer la ville. Cependant, le film ne tombe jamais dans le piège du folklore ; il montre, au contraire, que le cœur du hollandais typique est le lieu de rencontre de multiples cultures, de sorte qu’il devient de plus en plus difficile à définir. En abordant des thèmes humains universels, tels que l’amour, l’acte d’amour, la vie et la mort, la guerre ou le mouvement planétaire, le film éveille en nous le sentiment exprimé par le réalisateur dans le texte exceptionnel qu’il nous offre : « Je suis au loin, en voyage autour de ma propre ville. Je sais que la vie est un rêve. »

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :