Sani Elhadj Magori

Films dans la base

Koukan Kourcia, les médiatrices

La voix magique de la chanteuse nigérienne Zabaya Hussey est capable d’envoûter les âmes. Deux années après les émeutes qui ont déchiré son village, le réalisateur lui demande de l’aider à organiser un concert pour apaiser les rivalités. Ils partent alors sur les routes afin de convaincre la nouvelle génération de chanteuses de participer à cet appel à la paix.

Koukan Kourcia ou le Cri de la tourterelle

Un long voyage du Niger à la Côte d’Ivoire, à la rencontre des Nigériens poussés à l’exil il y a vingt ans par les chants d’une cantatrice, qui les incitaient à quitter leur pays pour trouver du travail et subvenir aux besoins de leur famille.

Notre pain capital

Dans les rues de Saint-Louis du Sénégal, Sani Elhadj Magori, alors étudiant en Master documentaire à l’Université Gaston Berger, s’attache à filmer la chaîne alimentaire qui gravite autour du pain, de sa fabrication jusqu’au marché noir qui irrigue les réseaux de la mendicité.