Shigeru Ban, architecte de l’urgence

Un film de Marc Petitjean

 2000  France  Documentaire  52 mn  Couleur  Béta numérique  Mode de production : Télévision  VF

Producteurs :
Mirage illimité (31 rue Linné, 75005 Paris, Tél : 01 45 35 39 98, Fax : 01 45 35 51 64, Mail : production@mirageillimite.com)
Grand Canal (20 rue Geoffroy L’Asnier, 75004 Paris, Tél : 01 42 78 60 82, Fax : 01 40 29 03 14)
Distributeurs :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)
Mirage illimité (31 rue Linné, 75005 Paris, Tél : 01 45 35 39 98, Fax : 01 45 35 51 64 / 01 45 35 39 98, Mail : production@mirageillimite.com)

Portrait d’un jeune architecte, Shigeru Ban, inventeur d’un habitat d’urgence : un abri économique, léger et résistant, destiné à des populations déplacées par la guerre ou par des catastrophes naturelles. De Kobe à Istanbul, Michel Quinejure révèle le parcours de l’architecte japonais, qui témoigne avec ferveur de son désir d’aider les plus démunis.

Architecte conseiller auprès du Haut Comité aux réfugiés de l’ONU pendant la guerre au Rwanda en 1994, Shigeru Ban propose alors de remplacer les tentes « sales et minables » par des cabanes en bois. Après les séismes de Kobe en 1995 et d’Istanbul en 1999, il réalise des maisons en carton pour abriter les réfugiés. L’architecte réunit lui-même les fonds pour financer chaque projet. Il contrôle le collectage des matériaux recyclables donnés par les entreprises et organise les chantiers de construction : avec l’aide des réfugiés, des étudiants en architecture, bénévoles, montent rapidement les abris grâce à la simplicité des notices, modifiant parfois des détails pour mieux se les approprier. Construits sur des casiers à bière en plastique remplis de sacs de sable qui en assurent l’étanchéité, les murs en tubes de carton sont reliés par des tiges métalliques boulonnées et portent une simple charpente soutenant une toile.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :