Portugal : la voie de l’incertitude

Un film de François Manceaux

 2013  France  Documentaire  52 mn  Couleur  Béta numérique  Mode de production : Télévision

 Scénario : François Manceaux  Image : François Manceaux  Son : François Manceaux  Montage : Bruno Bervas

Producteur :
Paquita Romson Productions (5 rue de Médicis, 75006 Paris, Tél: 01 43 25 04 74, Fax: 01 43 54 57 79, @ : paquitaromsonprod@gmail.com.)
Distributeur :
Paquita Romson Productions (5 rue de Médicis, 75006 Paris, Tél: 01 43 25 04 74, Fax: 01 43 54 57 79, @ : paquitaromsonprod@gmail.com.)

« Le film commence et s’achève un même jour, le 5 octobre, jour anniversaire de la proclamation de la République portugaise promulguée pour la première fois le 5 octobre 1910. Construit sur le principe d’une remontée dans le temps, le film retrace une année de vie politique, économique et sociale, du 5 octobre 2010 jusqu’au 5 octobre 2011.

Au cours de cette année qui restera dans les annales de l’histoire portugaise, le pays a basculé dans une nouvelle ère. Attaqué par les marchés, pour son économie en état de faillite, le gouvernement socialiste au pouvoir a dû démissionner, et a dû faire place à l’alternance avec, à sa tête, une coalition de droite.

Entre temps, l’Union européenne et le FMI, ont prêté soixante-dix-huit milliards d’euros au pays pour qu’il puisse continuer à payer sa dette souveraine. En contrepartie, la politique invoquée par le nouveau gouvernement pour « changer » le Portugal va mettre en œuvre le mémorandum signé avec la troïka (UE, BCE, FMI) : un plan de privatisations et d’austérité sans précédent depuis la Révolution des œillets en avril 1974.

Le film décrypte les différentes étapes de ce processus, et fait un constat des mesures prises, aux cent jours de ce nouveau pouvoir. En même temps que le film analyse ce champ d’expérimentation qui vise d’abord les pays périphériques les plus fragilisés par leur économie, il pointe comme un acte prémonitoire la volonté de la haute finance mondiale de vouloir instituer à terme une dérèglementation sociale et économique à l’ensemble de l’Europe, inscrite dans la zone euro.

Cette thèse, exprimée par les acteurs eux-mêmes, donne lieu à un échange de vérités sur l’état du monde que nous vivons aujourd’hui, et sur la phase délicate dans laquelle nous nous trouvons au sein de notre vieille Europe.

L’actualité, ponctuée par les élections dans les différentes nations d’Europe, donne lieu à chaque fois à une alternance due à un vote protestataire des électeurs sur les conditions de précarité grandissante qu’ils vivent dans leur pays.

À travers le cas du Portugal, c’est la question de l’austérité, de la montée du chômage et du modèle social qui est posé à l’ensemble de l’Europe. Une question aujourd’hui brûlante d’actualité qui peut remettre en cause la paix des peuples en démocratie occidentale, faire imploser l’Euro et refermer les frontières de l’Europe en remobilisant des forces nationalistes qui aspirent à provoquer les guerres.

À travers le Portugal et son histoire, cette « voie de l’incertitude » nous guette et doit requérir toute notre attention et notre vigilance ».

(François Manceaux)

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :