Emmanuelle Villard

Diplômée en 1990 de l’École Nationale Louis 
Lumière en son, Emmanuelle a travaillé depuis sur une trentaine de fictions comme assistante-
son, et comme ingénieur du son pour une trentaine 
de documentaires.

Après deux co-réalisations (Ici et là-bas 
avec Suzanne Durand en 1998 et Il n’y a de meuh 
avec Corinne Dardé en 1990), elle signe seule en 2007 Le chemin de Bobo, un documentaire de 50’, sélectionné entre autres au Fespaco. 
Ce travail avec le peintre Mamadou Bobo Bâ est à l’origine de sa création vidéo Convergences, exposée notamment à l’Institut des Cultures de l’Islam à Paris.

Films dans la base

Enfants d’Hampaté Bâ (Les)

À travers les souvenirs personnels du slammeur peul Souleymane Diamanka et la destinée de sa famille, c’est d’un multiculturalisme qu’on explore. Entre tradition et modernité, héritages et acquisitions, un film sur l’identité et ses multiples visages.