Tous les films - C

0-9AB – C – DEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

Cabale des oursins (La)

Luc Moullet, 1991

Les «  oursins  » en question, ce sont les terrils, aberrations géographiques du Nord de la France dont Luc Moullet entreprend une visite guidée socio-pataphysique.

Cabale (La)

Mathieu Verboud, 2008

À partir de la genèse du fiasco irakien, ce film s’offre comme une plongée sur Washington DC et ses arcanes, un monde secret aux mains de marchands d’influence prospérant sur le sang des autres. Parmi eux, le principal architecte de la guerre d’Irak : le vice-président Dick Cheney.

Cacahuète de l’Agouti (La)

Komoi Panara, Paturi Panara, 2005

Le village de Panara durant la cueillette de cacahouète, présenté par un jeune professeur, une femme chamane et le chef du village.

Ça commence aujourd’hui

Bertrand Tavernier, 1999

Daniel Lefebvre est directeur d’école maternelle à Hernaing, près de Valenciennes. Fils de mineur, il exerce avec passion son métier d’instituteur dans une région qui fut riche et qui maintenant est rongée par le chômage. Entouré d’une équipe compétente et dévouée, il encourage l’éveil et la parole des enfants, stimule leur créativité.

CAES, la fin d’un squat

Nicolas Jalu, Florian Kuenemann, 2015

Le CAES de Ris-Orangis (91), Centre Autonome d’Expérimentation Sociale, le plus vieux squat d’Europe, vit ses derniers jours. Les bulldozers ont commencé à détruire les bâtiments. Sous la pression d’un promoteur immobilier, tous les artistes (peintres, sculpteurs, musiciens, plasticiens, etc.) doivent mettre trois décennies de leur vie de squatteur dans des cartons.

Le Café citoyen

Sébastien Marqué, 2011

Une mise en scène autour de l’ESS à vocation pédagogique.

Café : entre réalité et imagination (Le)

Murad Nassar, Eti Tsicko, Elite Zexer, Maysaloun Hamoud, Ameer Ahmaro, Gazi Abu Baker, Kareem Kragah, Aya Somech, Eithan Sarid, 2010

Présentement aucune image Tasse de café de Palestine Murad Nassar, Ameer Ahmaro, Kareem Kragah 2010 - Israël, Palestine - 8 mn - Beta digital - Couleur Neuf réalisateurs, israéliens et palestiniens, embarqués pour un projet où il s’agit de faire des films, qu’ils soient documentaires ou de fiction, inspirés par le café.

Café et l’Addition (Le)

Philippe Goyvaertz, 1996

Le film traite de la place du café dans les rapports Nord-Sud. Il permet de découvrir la vie quotidienne d’une famille d’ouvriers indiens dans une grande plantation du Guatemala et de suivre le circuit de commercialisation du café en Europe.

Cahier (Le)

Hana Makhmalbaf, 2008

Sous les anciennes statues géantes de Bouddhas détruites par les talibans, des milliers de familles tentent de survivre dans des grottes. Baktay, une petite fille de 6 ans, entend toute la journée son petit voisin réciter l’alphabet. Elle se met alors en tête d’aller à l’école, quitte à braver tous les dangers.

Cahiers de Medellin (Les)

Catalina Villar, 1998

Pour sortir de la violence omniprésente dans le quotidien d’un bidonville de Medellin, capitale colombienne de la drogue tristement célèbre, cinq lycéens écrivent leur journal intime, parfois crus, parfois poète…

Cahiers de souvenirs - Pour que tu ne m’oublies jamais…

Christa Graf, 2007

En Ouganda, des parents atteints du sida écrivent des « livres souvenir » pour leurs enfants. Des documents parmi les plus précieux de notre époque

Cahos

Hervé Roesch, 2015

Ce documentaire suit un agriculteur haïtien à travers Cahos, une chaîne de montagnes en Haïti, où jadis la nature était luxuriante. C’est avec un sourire émouvant et une jovialité inattendue qu’il aborde les difficultés et les contradictions qui sont les siennes, mais aussi celles de tout un pays.

Calcutta

Louis Malle, 1969

Louis Malle a filmé des scènes de la vie quotidienne à Calcutta : les baigneurs du Gange, les rues surpeuplées, les marchés, la fête de la déesse des étudiants, des manifestations de femmes, les bidonvilles, les usines…

Calle 54

Fernando Trueba, 2001

Passionné par le jazz latino, le réalisateur Fernando Trueba s’est lancé sur les traces des maîtres encore vivants de ce genre : Gato Barbieri, Tito Puente, J. Gonzalez, Paquito de Riviera…

Calle López

Gerardo Barroso Alcala, Lisa Tillinger, 2013

Un film qui oscille entre documentaire micro-social et symphonie urbaine : c’est une série de portraits de différents personnages travaillant ou vivant le long d’une des rues les plus trépidantes et bruyantes du centre de Mexico.

Camarades

Marin Karmitz, 1969

Yann, jeune prolétaire de Saint-Nazaire, refuse le confort petit-bourgeois que lui propose sa fiancée et monte à Paris. Il finit par accepter un travail dans une usine, prend conscience de la lutte révolutionnaire et milite dans un groupe d’extrême gauche.

Camarades : il était une fois les communistes français (1944-2004)

Yves Jeuland, 2004

De la Libération à la chute du mur de Berlin, de 28,6 % à 3,37 %, des hommes et des femmes, responsables communistes et simples militants, ex ou actuels, se souviennent et racontent. Ils parlent des espoirs et des désillusions, des combats, des aventures et des colères de leur vie en rouge.

Cambodge 80 projection

Lucas Vernier, 2009

Un an après la chute du régime Khmer rouge, l’anthropologue français Jean Ellul retourne dans cet ancien pays qu’il avait quitté dans la précipitation. Le film met en scène la redécouverte de ces images tournées en super 8, vingt ans après leur captation.

Caméra de bois (La)

Ntshavheni Wa Luruli, 2003

Un township à proximité du Cap, que la fin de l’Apartheid semble n’avoir pas touché.

Caméraman (Le)

Edward Sedgwick, 1928

Les mille et un gags provoqués par un cameraman enthousiaste mais maladroit.

Cameroun, autopsie d’une indépendance

Valérie Osouf, Gaëlle Le Roy, 2008

Derrière l’imagerie officielle de l’indépendance du Cameroun, se cache une autre réalité, une guerre qui n’osa jamais dire son nom et fit pourtant plusieurs centaines de milliers de victimes.

Camille Senon, la dame du pays rouge

François Perlier, 2017

À l’âge de vingt ans, Camille Senon échappe miraculeusement au massacre d’Oradour sur Glane. Plus tard, elle s’engage dans la lutte sociale avec la CGT et devient une responsable syndicale importante, une porteuse de mémoire et une féministe intransigeante. Alors qu’elle mène ses derniers combats, le réalisateur la suit pas à pas retraçant son parcours de luttes politiques et intimes, et offre une réflexion pleine d’enseignements sur la notion d’engagement.

Camilo Torres

Bruno Muel, Jean-Pierre Sergent, 1965

Entretien en français du prêtre colombien Camilo Torres qui a rejoint le maquis de l’E.L.N. et fut tué quelques mois après avoir accordé cette interview.

Campagne de Provence (La)

Jean-Louis Comolli, 1992

De juin 1991 à mars 1992, neuf mois d’une bataille politique violente et angoissante, en Provence, à l’occasion des élections régionales. Troisième film de la Série « Marseille contre Marseille » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Camp d’Argelès, levez le poing camarades  !

Felip Solé, 2010

En février 1939 la Catalogne espagnole est occupée par les troupes fascistes, 465 0000 réfugiés traversent la frontière, c’est la Retirada. Les autorités françaises font bâtir un camp sur la plage d’Argelès sur Mer… Le film évoque l’existence du camp, de sa création en janvier 1939 jusqu’à sa fermeture en septembre 1941.

Camp de vaches réfugiées ou l’invention de la réalité

Philippe Cassard, 2012

Récit d’une visite d’agronomes chinois dans une province de l’Inde, pour visiter une coopérative qui recueille des vaches, animal sacré, menacées à cause de la sécheresse. Cette visite a été organisée dans le cadre de l’Université Internationale Terre Citoyenne.

Campesinos - Histoire(s) d’une résistance

Sarah Pick, Fabien Lacoudre, 2009

La Bolivie, les visages d’un mouvement paysan et indien qui a réussi, malgré le racisme et les inégalités, à conduire l’un des siens, Evo Morales, à la présidence du pays.

Camp fantôme (Le)

Tessa Racine, 2005

Entre 1940 et 1945, la France a hébergé des camps d’internement. Dans ce documentaire, le camp de Nexon, dans le Limousin, surgit du passé, tel un fantôme, à travers les témoignages, les photos et les archives.

Camping à la ferme

Jean-Pierre Sinapi, 2005

Six jeunes en difficulté de la banlieue parisienne débarquent au fin fond de la campagne française pour effectuer des travaux d’intérêts généraux…

Camps du silence (Les)

Bernard Mangiante, 1988

L’histoire des camps du midi de la France est une longue descente aux enfers en février 1939.

Canal zone

Frederick Wiseman, 1977

La vie des résidents américains (techniciens et militaires) dans la zone du Canal alors contrôlée par les Etats-Unis.

Candidate (La)

Laurent Salters, 1997

Jeannine, directrice financière âgée de 51 ans, vient de perdre son emploi. Elle a beaucoup de mal à accepter cette nouvelle situation et les conseils que lui donne la consultante de son cabinet de placement ne semblent pas la convaincre.

Candidats

Vassili Silovic, 2002

Du «  Bigdil  » à «  Loft Story  » et «  Koh-Lanta  », la télévision d’aujourd’hui est devenue celle des anonymes, candidats ou témoins, qui viennent se montrer ou s’éclater à l’écran. Plusieurs candidats ou même les vainqueurs de certains jeux témoignent de leur vécu et portent un regard lucide sur leur expérience.

Candidats pour du beur ?

Samir Abdallah, 2008

Au regard de l’histoire des luttes pour une égalité réelle, nous suivons les filles et fils d’ouvriers immigrés investis comme candidats de la « diversité » dans les différentes campagnes électorales depuis la Présidentielle 2007.

Ça ne peut pas continuer comme ça

Dominique Cabrera, 2012

Premier film co-produit par la Comédie française, dans cette fiction s’entrecroisent comédie du pouvoir et pouvoir des comédiens. La critique politique résonne avec les propositions les plus radicales de la Gauche.

Cannes 68

Selim Sasson, 1968

À Cannes, le 18 mai 1968, le Comité de défense de la Cinémathèque Française appelle le jury du festival à démissionner et ses organisateurs à interrompre les projections en solidarité avec les étudiants et ouvriers en grève.

Canning paradise

Olivier Pollet, 2012

L’essor de l’industrie des pêches thonières se sont traduit par une pression croissante dans les eaux de Papouasie Nouvelle-Guinée. Depuis les années cinquante, la capture mondiale de thon est passée de 400.000 tonnes à 4.000.000 de tonnes. Le coût humain est lourd, affectant maintenant, avec la globalisation, les derniers refuges sur Terre. Dans «  le pays de l’imprévu  », au nord-est de la Papouasie Nouvelle-Guinée, ce film suit la lutte de tribus indigènes pour préserver leur mode de vie ancestral.

Canton, la chinoise

Robert Cahen, Rob Rombout, 2001

Canton, c’est la ville la plus chinoise, dit-on. C’est aussi une mégalopole du huit millions d’habitants. Une ville sans limites, sans structure apparente, en perpétuelle reconstruction, où les traces du passé disparaissent sous le béton et le macadam, où le chaos gouverne l’organisation du temps et de l’espace….

Can you hear me?

Lilly Rivling, 2007

Le combat pour la paix des femmes israéliennes et palestiniennes.

Capitaine Conan

Bertrand Tavernier, 1995

Des tranchées des Balkans aux pillages de Bucarest, l’histoire de soldats qui deviennent des salauds… L’horreur de la guerre face aux discours…

Capitaines d’avril

Maria de Medeiros, 2000

Au Portugal, dans la nuit du 24 au 25 Avril 1974, la radio diffuse une chanson interdite : «  Grândola  ». Il pourrait s’agir de l’insoumission d’un journaliste rebelle  ; c’est en fait le signal programmé d’un coup d’état militaire qui changera la face de ce petit pays et le destin d’immenses territoires en Afrique. Au son de la voix du poète José Afonso, les troupes insurgées prennent les casernes. À trois heures du matin elles marcheront sur Lisbonne. Peu après le triste putsch militaire au Chili, la Révolution Portugaise se distingue par le caractère aventureux, mais aussi pacifique et lyrique de son déroulement.

Capitaine Thomas Sankara

Christophe Cupelin, 2012

Capitaine Thomas Sankara dévoile le destin unique du président du Burkina Faso, de son élection en 1983 à son assassinat en 1987. Révolutionnaire, féministe et écologiste, Thomas Sankara a transformé l’un des pays les plus pauvres du monde en défendant la voix des exclus jusqu’à la tribune de l’ONU pour réclamer l’annulation de la dette africaine. Ces archives étonnantes redonnent la parole à ce leader charismatique qui a marqué les consciences bien au-delà de l’Afrique.

Capitalism : a love story

Michaël Moore, 2009

Michael Moore s’attaque à la crise financière et prend d’assaut Wall Street, en dénonçant «  la plus grande escroquerie de l’histoire américaine  ».

Capitalisme et philanthropie : l’impossible mariage?

Sylvain Braun, 2009

Des exemples d’économie sociale et solidaire à travers le monde

Caprices de Marianne V (Les)

Kamel Chérif, France Bonnet, 2007

Le documentaire retrace le périple de Signe d’appartenance, film qui traite de la complexité de la double identité culturelle. Ce film a obtenu le Lion du meilleur court-métrage à la 61e Mostra de Venise et le Prix du public au Festival international de Clermont-Ferrand. Pourtant, il n’a, au moment du film, toujours pas été diffusé sur une chaîne du réseau hertzien français.

Captive aux yeux clairs (La)

Howard Hawks, 1952

En 1830, deux trappeurs rejoignent une expédition remontant le fleuve Missouri, en traversant le territoire indien. Ils sont conduits par une princesse indienne captive. Mais une horde de trappeurs rebelles dresse contre eux des tribus indiennes…

Capture (La)

Geoffrey Lachassagne, 2015

Le réalisateur sut Pierre Bergounioux, l’un des écrivains français majeurs de notre temps. Ensemble, à la demande du réalisateur, ils se rendent sur le plateau de Millevaches, où Pierre Bergounioux essaye de capturer des insectes… La caméra guette les mots et les gestes de l’écrivain…

Caracoles, les nouveaux chemins de la résistance (2003)

Réalisation collective, 2003

Depuis 1994, les peuples indiens zapatistes ont créé une trentaine de communes autonomes en rébellion qui couvrent plus de la moitié du territoire de l’État du Chiapas. Ces regroupements de communautés en résistance cherchent à résoudre les problèmes posés par leur volonté de s’autogouverner.

Caravane 55

Valérie Mitteaux, Anna Pitoun, 2004

Achères, Yvelines, France. Depuis deux ans, Sacuta Filan, jeune femme rom de Roumanie, vit avec ses deux enfants et trente autres familles sur une lande de terre en bordure de la ville.

Caravanes dans la tête (Des)

Sylvie Texier, 2013

Depuis l’école primaire d’un petit village rural du Limousin jusqu’à l’expérience pilote d’accueil des adolescents du voyage menée dans un collège de Brive, ce film propose un voyage scolaire atypique pour comprendre comment l’école de la république compose, encore aujourd’hui, avec les réalités culturelles et sociétales de la communauté des gens du voyage.

Caravanne passe (La)

Frédérique Mergey, Sara Millot, 2000

Dix jours avec « La Caravane des quartiers », compagnie nomade qui dresse son chapiteau à côté des barres HLM dans les banlieues ou à la périphérie des villes.

Caravelle (La)

René Vautier, 1970

À cause du souvenir traumatisant de la guerre d’Algérie, une jeune institutrice française, qui enseigne en Tunisie, noue des rapports difficiles avec un orphelin algérien.

Carbon Crooks (The)

Tom Heinemann, 2013

Le premier crédit carbone de l’Union Européen fût généré en 2005. L’idée était de réduire les émissions de CO2, et donc d’endiguer le réchauffement climatique, grâce à l’établissement d’un marché de droit à polluer. Mais il s’est révélé gangrené par une fraude et une corruption massives, dont le Danemark est devenu l’épicentre.

Carbon nation

Peter Byck, 2010

Carbon Nation est un documentaire optimiste, impartial et qui met en valeur les solutions en illustrant pourquoi il est incroyablement intelligent de mettre en place une nouvelle économie à faible intensité carbone.

Carlo Giuliani, ragazzo

Francesca Comencini, 2002

Le film reconstitue la journée de la manifestation anti-mondialisation 20/07/01, à Gênes, au cours de laquelle l’étudiant Carlo Giuliani, 18 ans, fut tué à bout portant par la police italienne.

Carlos Fuentes : Un voyage dans le temps

Valeria Sarmiento, 1999

Le 40e anniversaire de la publication du premier roman de Carlos Fuentes est l’occasion de suivre le célèbre auteur dans les lieux qui ont le plus marqué son œuvre.

Carnet de notes à deux voix sur l’immigration maghrébine

Frédéric Fichefet, Rajae Essefiani, 2003

Carnet de notes à deux voix… est un dialogue entre un garçon belge, une fille, militante associative, et un ministre de la Justice qui un matin de septembre 1999 déclarait : « Je me demande s’il y a un lien entre l’origine ethnique et la criminalité ».

Carnet de voyage

Joris Ivens, Jorge Fraga, 1961

Joris Ivens a vu et vécu un moment important de la révolution Cubaine…

Carnets de rêves

Baptiste Gourden, 2010

Dans le Paris du 19ème siècle, entre réalisme et poésie, se croisent le regard insouciant d’une fillette, la folie d’Anna, une fille de joie et un homme isolé du regard des autres. Cet homme est déformé du bas du visage. Cela l’empêche d’user de la parole. Il n’émet que des sons se rapprochant d’un chant. Il a la particularité de composer de la musique à partir des rêves. Comme s’il traduisait les songes en musique. Il « chante » dans la rue pour vivre. Habitant dans une maison close, il va faire la rencontre d’Anna qui écrit ses rêves dans des carnets et les lui donne. Parallèlement une petite fille, Juliette, écoute quotidiennement l’homme chanter en face de chez elle. Elle aussi écrit et dessine ses rêves…

Carnets d’expulsion : De Saint-Bernard à Bamako et Kayes

Philippe Baqué, Arlette Girardot, 1997

Chronique d’une attente incertaine, celle des Maliens sans-papiers évacués de l’église Saint-Bernard en août 1996, puis expulsés à Bamako par charter.

Carnets d’un combattant kurde

Stefano Savona, 2006

Bâti autour des carnets d’Akif, jeune combattant kurde, ce film est la chronique d’un groupe de guerriers qui traversent les montagnes du Kurdistan iraquien pour atteindre les zones de combats à la frontière turque.

Carole Roussopoulos, une femme à la caméra

Emmanuelle de Riedmatten, 2011

Portrait de Carole Roussopoulos (1945-2009), pionnière de la vidéo légère en France. Extraits de films, images d’archives et entretiens retracent l’itinéraire de cette battante qui a filmé les combats des femmes et des prostituées, les grèves ouvrières, les revendications homosexuelles, et qui a toujours donné la parole aux « sans voix », témoins indispensables des luttes sociales et des émancipations des minorités.

Carotte et le Bâton (La)

Stéphane Arnoux, 2004

La France est confrontée à un choix de société. Continuera-t-elle de détruire son héritage culturel et social au profit d’un rêve éculé de consommation pour le seul bénéfice des actionnaires ? Ou retrouvera-t-elle le temps de penser, d’échanger, de vivre, à échelle humaine ?

Carpes remontent le fleuve avec courage et persévérance (Les)

Florence Mary, 2011

Le journal intime d’un couple de femmes confrontées à leur désir d’enfant…

Carrosse d’or (Le)

Jean Renoir, 1952

Une libre adaptation, par Renoir, du Carrosse du Saint-Sacrement de Prosper Mérimée.

Cartable de Big Brother (Le)

Francis Gillery, 1998

L’enquête menée par Francis Gillery démontre que, loin des simples restructurations dans le domaine de l’édition, une véritable révolution s’est engagée, qui conduira, à court terme, à la disparition pure et simple de notre système éducatif, tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Cartas para Angola

Dulce Fernades, 2012

Le Brésil et l’Angola sont deux marges de l’Atlantique qui possèdent la même langue et un passé colonial en commun. Ce film raconte la correspondance entre des habitants du Brésil, d’Angola et de Portugal à travers leurs vidéos épistolaires : leur histoires s’entrecroisent et dépeignent un Angola inconnu hors des guerres coloniales et civiles à peine éteintes.

Carte postale de Palestine

Kristen Falc’hon, 2009

Ce film met en avant la vie quotidienne des Palestinien(ne)s sous l’occupation : leurs difficultés, leurs luttes, leurs espoirs et les solidarités qui peuvent naître avec celles et ceux qui sont de l’autre côté du mur.

Cartographie

Pierre Coulibeuf, 1998

Deux jeunes femmes parcourent le Limousin en voiture à la recherche des œuvres d’art contemporain situées dans l’espace public (commandes publiques, dépôts du fond national d’art contemporain, 1% artistique…).

Cartouches gauloises (Les)

Mehdi Charef, 2006

Le dernier printemps de la Guerre d’Algérie. Le printemps d’avant l’été de l’Indépendance. Ali, 11 ans, et son meilleur copain Nico regardent leurs mondes changer… et font semblant de croire que Nico ne partira jamais. Jamais ?

Casa-Marseille, Inch’Allah

Bruno Ulmer, 2002

Chaque année, quelques centaines de clandestins débarquent dans le port de Marseille. Parmi eux, des enfants venus du Maroc cachés dans les cales des cargos. Bruno Ulmer écoute leurs récits d’exil, leur désir d’apprendre un métier. Mais le rêve est de courte durée : à 18 ans, c’est l’expulsion qui les attend.

Casa Milá (La)

Frédéric Compain, 2003

Chef-d’œuvre de Gaudi, la Casa Milá connut pourtant une triste période où, d’abord boudée par ses commanditaires qui la trouvaient « horrible », elle ne suscita plus qu’indifférence, avant d’être réinvestie par Dali.

Casas Marcadas

Carlos R.S. Moreira, 2012

Expulsions d’habitants dans le Morro da Providência, favela la plus ancienne du Brésil, à Rio de Janeiro. L’histoire se répète : «  quoi me sert ce progrès si je dois quitter mon quartier alors qu’il s’améliore  ?  »

Cas d’école

Gilles Balbastre, 2015

Comment, à partir d’un fait divers survenu dans un établissement scolaire, les médias remettent en cause le travail des personnels de l’Education Nationale  ? Comment cet appétit du sanguinolent nuit à la finalité progressiste que peuvent avoir les services publics  ? Plus généralement, en quoi les médias peuvent-ils être un danger pour la démocratie  ?

Cas d’école (Un)

Leonardo Di Costanzo, 2003

Une école dans la banlieue de Naples. Ici, les élèves parlent napolitain… et les professeurs parlent italien. Mais la fracture n’est pas seulement une question de langue. Ici, l’absence de projet pédagogique contribue au refus de l’école par les enfants et leurs familles. Classe après classe, réunion après réunion, le film déroule une année scolaire dans ce collège qui, finalement, ressemble à tant d’autres.

Case manquante (La)

Suzanne Chupin, 2002

C’est l’histoire de Richard, alors à la DASS à la Réunion dans les années 60 qui a été expédié dans la Creuse.

Ca sent le roussi

Arnaud Brugier, 2007

Au début des années quatre-vingt, dans les Aspres, petit massif des Pyrénées-Orientales bordant la Méditerranée, des hommes et des femmes se sont engagés pour que leur territoire, enclin à la déprise agricole et soumis au risque incendie, ne brûle plus.

Caserne de CRS à Vélizy (Une)

Thierry Imbert, 2000

La visite guidée de cette caserne de cantonnement de CRS à Vélizy, au sud de Paris, nous est proposée par ses architectes, le Cubain Ricardo Porro et son associé, Renaud de la Noue.

Cas par K

Stéphane Gatti, Reyzane Benchiha, Emilie Desjardins, Joachim Gatti, 2006

“Dans la classe de la Mission générale d’insertion du collège Colonel Fabien à Montreuil, nous avons choisi d’emmener Le Procès de Franz Kafka. Aux 14 élèves, venus de Turquie, de Chine, d’Algérie, du Maroc, de Tunisie, du Cap-Vert, de Moldavie, du Mali et du Congo, nous avons posé la question à laquelle K est sommé de répondre : “Qu’est-ce que c’est d’être coupable quand on est innocent ?”.

Cas Pinochet (Le)

Patricio Guzmán, 2001

Des témoignages bouleversants sur les horreurs et les silences de la dictature chilienne, et le récit d’un cas judiciaire sans précédent dont le réalisateur retrace méticuleusement la généalogie et les rebondissements scandaleux.

Casque bleu

Chris Marker, 1995

Entretien avec François Crémieux, casque bleu dans la poche de Bihac en pleine guerre de Yougoslavie… Il tire de son expérience un bilan lucide et d’une clarté exceptionnelle.

Casting

Emmanuel Finkiel, 2001

Entre 1994 et 1998, pour la préparation de deux films Mme Jacques sur la Croisette et Voyages, Emmanuel Finkiel organise un casting « sauvage » de non professionnels au sein de la communauté ashkénaze française.

Castors (Les)

Pierre Lafond, 1948

La crise du logement dans les années de l’après-guerre incite des gens de toutes origines professionnelles à bâtir eux-mêmes leur logement sur leur temps de loisirs

Catadores, recycleurs de rue au Brésil

Sonia Ben Messaoud, Laetitia Martin, 2016

Longtemps marginalisés et stigmatisés, certains recycleurs de rues brésiliens, les catadores , se sont progressivement organisés pour la reconnaissance de leurs droits et de leur profession.

Catastroïka

Aris Chatzistefanou, Katerina Kitidi, 2012

Ce documentaire dénonce les effets sociaux et économiques de la privatisation de biens et de services publiques en analysant la situation dans plusieurs pays, dont le cas emblématique de la Grèce.

Cathédrale d’Evry (La)

Bernard Dubois, 2000

En 1995, Mario Botta réalise la cathédrale de la Résurrection au cœur de la ville nouvelle d’Évry. L’architecte tessinois nous relate les étapes de la construction de ce lieu de culte, tout en observant comment il a évolué depuis.

Cauchemar bleu (Le)

Réalisation collective, 2007

Suite à la répression particulièrement féroce de la manifestation populaire du 25 novembre, les forces fédérales ont emprisonné plus de 200 personnes. Ce film regroupe des témoignages de personnes détenues ce jour-là.

Cauchemar de Darwin (Le)

Hubert Sauter, 2004

Les rives du plus grand lac tropical du monde, considéré comme le berceau de l’humanité, sont aujourd’hui le théâtre du pire cauchemar de la mondialisation.

Cause et l’usage (La)

Dorine Brun, Julien Meunier, 2012

Un état de la démocratie au prisme d’une exception : milliardaire, le maire sortant Serge Dassault, déclaré inéligible, repart en campagne à Corbeil-Essonnes pour soutenir «  son  » candidat.

Cave - 5 mai 2002 (La)

Pierre Demoy, Frédéric Harlez, 2003

5 mai 2002, jour du 2ème tour de l’élection présidentielle. Face à face, Jean-Marie Le Pen et Jacques Chirac. Dans la cave d’un immeuble parisien.

Ca veut dire que l’on ne passera pas ?

Réalisation collective, 2006

Alors que la répression multiplie morts et prisonniers à Atenco et Oaxaca, une vision des barrages routiers menés en solidarité par les zapatistes de la zone Nord du Chiapas.

CCP

Collectif, sous la direction de Guy Chalon, Bernard Gesbert et Gérard Gozlan, 1968

Collectif, sous la direction de Guy Chalon, Bernard Gesbert et Gérard Gozlan

Cécile et Caroline travailleuses en cellule (Série Travailler à domicile)

Anna-Célia Kendall, 1986

Un portrait de Cécile et Caroline travailleuses en cellule, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Cécile Rol-Tanguy, une combattante de la liberté

Patrick Barbéris, 2004

Cécile Rol-Tanguy, née Le Bihan, est une résistante de la première heure et s’est illustrée avec son époux, dès 1940, dans la lutte pour la libération.

Cécilia, école de la nouvelle culture (La)

Edith Wustefeld, Johan Verhoeven, 2013

Une école alternative, qui prouve qu’une autre éducation est possible. Des élèves de 4 à 18 ans qui apprennent dans un cadre complètement différent : aucun cours obligatoire, la liberté de choisir à chaque instant, des outils pour trouver son chemin, des relations d’égalité… Une école où les élèves ont envie d’aller

Cécilia (La)

Jean-Louis Comolli, 1976

Le premier film de fiction de Jean-Louis Comolli évoque la communauté fondée par l’anarchiste italien Rossi au Brésil, au XIXème siècle.

Ceci n’est pas une alerte

Christian Ugolini, Sandrine Guillot Ugolini, 2005

Tchernobyl, amiante, Creutzfeld-jakob et demain  ? La confiance aveugle dans le progrès fait place à la remise en question des scientifiques. Les controverses ont leurs précurseurs, les lanceurs d’alerte, qui s’efforcent en amont de faire reconnaître scientifiquement, politiquement, médiatiquement, juridiquement, risques et dangers.

Ceci n’est pas un film

Jafar Panahi, Mojtaba Mirtahmasb, 2011

Depuis des mois, Jafar Panahi attend le verdict de la cour d’appel. À travers la représentation d’une journée dans la vie de Jafar Panahi, Jafar et un autre cinéaste iranien, Mojtaba Mirtahmasb, nous proposent un aperçu de la situation actuelle du cinéma iranien.

Ceci n’est pas un squat

Chantal Teyssier, 2012

À cause des politiques urbaines de réhabilitation, 3500 ateliers d’artistes ont disparu à Paris depuis les années 60. En février 2005, une poignée d’artistes à la recherche d’ateliers et d’espaces de travail investissent un bâtiment industriel (1903) de quatre étages, laissé vide par l’État depuis plusieurs années.

Cecosesola

Edith Wustefeld, Johan Verhoeven, 2013

La coopérative Cecosesola, dans le Nord-Est du Venezuela, a un fonctionnement totalement autogestionnaire : plus de 1200 travailleurs, aucun chef, aucun gérant, aucune structure hiérarchique, énormément de participation, de confiance et d’apprentissage, une rotation constante dans tous les postes de travail…

Cecovasa : une coopérative de café équitable !

José Huerta, 2017

Reportage dans la coopérative de café équitable CECOVASA, au Pérou.

Ce gamin-là

Renaud Victor, 1975

La rencontre (fin 1966) de Deligny avec Janmari, enfant de 12 ans déclaré « encéphalopathe profond », est à l’origine de la création d’un réseau de prise en charge d’enfants autistes dans les Cévennes. Entre 1972 et 1974, Renaud Victor tourne un document sur le réseau, centré sur le personnage de Janmari.

Ce jardin-là

Raphaël Massi, 2008

Ce film raconte l’histoire du Jardin Solidaire, tel qu’elle s’est déroulée entre 2000 et 2005 sur une grande friche du XXème arrondissement de Paris.

Ce jour-là, 26 novembre 1967

Jacques Krier, Marcel Trillat, Paul Seban, 1967

Reportage suivant la mobilisation d’un groupe de jeunes militants communistes lillois partis en autobus à Paris le 26 novembre 1967 pour manifester contre la guerre du Vietnam.

Celui qui chante son mal enchante

Linda Ferrer-Roca, 2005

Ce film développe une réflexion sur la capacité des chansons à raconter l’histoire et le monde ; il s’articule autour de celles que entendues par la réalisatrice durant son enfance, celles que son père, républicain Espagnol et ébéniste, chantait en travaillant.

De cendres et de braises

Manon Ott, 2018

Portrait poétique et politique d’une banlieue ouvrière en mutation, ce documentaire nous invite à écouter les paroles des habitants des cités des Mureaux, près de l’usine Renault-Flins. Qu’elles soient douces, révoltées ou chantées, au pied des tours de la cité, à l’entrée de l’usine ou à côté d’un feu, celles-ci nous font traverser la nuit jusqu’à ce qu’un nouveau jour se lève sur d’autres lendemains possibles.

Ce n’est qu’un début

Michel Andrieu, 1968

Premier film réalisé au cœur des événements, «  Ce n’est qu’un début  » témoigne avec énergie de la première «  nuit des barricades  » au Quartier Latin et tente de relayer, dans l’instant, l’intensité et l’originalité du mouvement naissant de mai 68.

Ce n’est qu’un début

collectif B.I.P (Broadcasting Investigation of Propaganda), 1995

Le mouvement de l’hiver ‘95 vu de l’intérieur par de jeunes étudiants en cinéma. Des A.G aux manifestations, un film témoin sur l’implication des étudiants à la grève de 1995.

Ce n’est qu’un début

Pierre Barougier, Jean-Pierre Pozzi, 2010

Ils s’appellent Azouaou, Abderhamène, Louise, Shana, Kyria ou Yanis, ils ont entre 3 ans et 4 ans quand ils commencent à discuter librement et tous ensemble de l’amour, la liberté, l’autorité, la différence, l’intelligence…

Ce n’est qu’un début, continuons le combat

Claudia Von Alemann, 1968

C’est un documentaire sur “le film comme arme dans la lutte politique après la révolution de mai 68 en France”. Une véritable réflexion sur le cinéma en 1968.

Cent ans d’économie rurale

Gérard Delahaye, Jean-Louis Mahé, 1987-1998

Montage de différents documents(séquences et photos d’archives, dessins, schémas, films de l’époque) pour appréhender sans difficulté les transformations successives du monde rural français ces cent dernières années.

Cent et une nuits (Les)

Agnès Varda, 1994

Monsieur Cinéma est presque centenaire. Ex-acteur, producteur et réalisateur, il croit être le cinéma à lui tout seul et vit dans un château-musée avec son majordome, Firmin.

Cent mille et une victoires pour le monde

Louis Campana, François Verlet, 2013

02 Octobre 2012. Cinq ans après Janadesh, leur première marche, les paysans sans terre du mouvement Ekta Parishad se retrouvent à Gwalior en Inde pour rejoindre Delhi, la capitale. Ce documentaire les suit.

Central do Brasil

Walter Salles, 1998

Dora, ex-institutrice, gagne sa vie en écrivant des lettres pour les migrants illettrés à la gare centrale de Rio. Ana et son jeune fils Josue font appel à ses services pour retrouver le père de Josue.

Central Park

Frederick Wiseman, 1989

Le célèbre parc de New York présenté sous deux aspects : espace de détente et de loisir pour les habitants de la ville, espace à organiser et administrer pour les autorités qui en ont la charge.

Centre d’art contemporain de Vassivière (Le)

Michel Toutain, 2002

C’est l’image même du Limousin profond. Avec tout de même une touche d’insolite, c’est le Centre d’Art Contemporain de Vassivière.

Centre des Rosiers (Le)

Denis Gheerbrant, 2009

La cité des Rosiers, fin des années cinquante, avec ses grandes barres de béton brut, a quelque chose d’une forteresse. Le chômage, le commerce de drogue, la concentration de toutes les misères du monde feraient exploser cette cité, s’il n’y avait une formidable force de vie

Centre municipal de Säynätsalo (Le)

Stan Neumann, Richard Copans, 2003

Au cœur de la Finlande, s’était installée une communauté qui, depuis plus d’un siècle, vivait autour de son usine à bois… L’architecte Alvar Aalto construisit, entre 1949 et 1952, un nouvel hôtel de ville. Richard Copans analyse ici les choix esthétiques et politiques de l’architecte.

Ce qu’il reste de la folie

Joris Lachaise, 2014

C’est à l’hôpital psychiatrique de Thiaroye, dans la proche banlieue de Dakar, que nous introduit la caméra de Joris Lachaise, en compagnie de l’écrivain et cinéaste Khady Sylla. À travers son expérience vécue de la maladie mentale et de ses traitements, le film cherche à explorer une histoire récente du Sénégal : l’indépendance du pays et la décolonisation de la psychiatrie.

Ce qu’ils savaient, les alliés face à la Shoah

Virginie Linhart, 2012

Les informations dont disposaient les Alliés sur l’holocauste pendant la seconde guerre mondiale auraient-elles pu sauver une partie des juifs européens de la folie meurtrière nazie ? Sur la base des révélations issues de documents déclassifiés, le film dévoile les choix et les motivations qui guidèrent Roosevelt, Churchill, Staline et de Gaulle pour sauver le monde du désastre tout en négligeant la question juive.

Ce qui me meut

Cédric Klapisch, 1989

Les débuts mouvementés de l’image animée à travers les travaux d’Etienne-Jules Marey. Un hommage malicieux qui s’appuie sur de fausses archives et un commentaire fantaisiste

Cercle des noyés (Le)

Pierre-Yves Vandeweerd, 2007

Le Cercle des noyés est le nom donné aux détenus politiques noirs en Mauritanie, enfermés à partir de 1987 dans l’ancien fort colonial de Oualata. Ce film donne à découvrir le délicat travail de mémoire livré par l’un de ces anciens détenus qui se souvient de son histoire et de celle de ses compagnons.

Cercle (Le)

Rémi Briand, 2012

Dans un village sacré du sud de l’inde, un vieux brahmane charismatique s’efforce depuis 80 ans de rassembler des ouvrages littéraires du monde entier. À force d’abnégation et de conviction, il a réussi à constituer à ce jour une des bibliothèques les plus importantes de l’État du Karnataka, plus de 70 000 livres.

Un certain art belge

Jacques Lizène, 1993

Film dans le film et art dans l’art, ce documentaire renouvelle le genre du film d’art avec humour et utilise toutes les ressources des trucages vidéo.

César doit mourir

Paolo Taviani, Vittorio Taviani, 2012

Des détenus italiens, tous condamnées à une longue peine, joue la pièce de Skakespeare Jules César. L’art devient leur seul moyen d’accéder à le liberté.

Ces brevets me rendent malade

Rony Brauman, Gérard Lafont, Anne-Christine Roth, 2003

En 2002 on comptait déjà 42 millions de séropositifs dont 30 millions en Afrique. Si les antirétroviraux (ARV) sont disponibles dans les pays du Nord, très rares sont les malades africains à pouvoir se les offrir. Plusieurs ONG internationales se sont élevées contre cette injustice en remettant en cause le système des brevets qui garantit aux industries pharmaceutiques de considérables profits. Sur le terrain, dans les pays où l’épidémie fait des ravages, malades, médecins et ONG se battent pour obtenir les médicaments essentiels. Le film, tout en démontant les arguments des grands laboratoires, retrace la lutte des ONG et de certains gouvernements, le Brésil tout particulièrement, pour l’accès aux médicaments vitaux.

Ces femmes en liesse

Natacha Sautereau, 1999

1998 : Hong Kong célèbre le 50e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. À l’écart des cérémonies officielles, des dizaines de milliers de domestiques philippines se retrouvent au cœur du quartier d’affaires.

Ces filles-là

Tahani Rached, 2006

Ce film nous plonge dans l’univers d’adolescentes qui vivent dans les rues du Caire, un univers de violence et d’oppression, tout comme de liberté.

Ces gens du nord

René Lucot, 1951

La vie dans le nord de la France.

Ces ondes qui nous entourent

Laurence Lentin, Jean-Pierre Lentin, 2000

Les ondes ont des effets nocifs ou thérapeutiques selon les paramètres, les fréquences, les utilisations. Mais quand il s’agit de pollution électromagnétique, relevant des téléphonies mobiles par exemple  ? Voici une enquête fouillée, assez surprenante et guère rassurante où viennent exposer leurs thèses les scientifiques du monde entier…

Ce sont les luttes qui font l’histoire

Peuple et Culture Corrèze, 2003

Récit de la mobilisation, à Tulle, lors de l’arrestation de José Bové en 2003.

Ces sourds qui ne veulent pas entendre

Angélique Del Rey, Sarah Massiah, 2012

Progrès technologique incontestable dans la réhabilitation de la surdité, l’implant cochléaire n’est pas considéré comme un progrès par tout le monde : certains sourds refusent cette prothèse. Comment comprendre que l’audition ne leur manque pas  ? Dans nos sociétés, tout ce que la technique rend possible, institue un pouvoir de fait auquel nous prenons peu le temps de réfléchir : le rejet par des sourds de l’implant est l’occasion d’y réfléchir.

C’est arrivé en Limousin

Jacques Krier, 1959

Dans la Creuse, le petit hameau de Meynac compte trois maisons, trois exploitations. Jacques Krier vient à la rencontre de ces trois familles et les suit dans leur vie quotidienne.

C’est beau la politique vous savez !

Jean-Jacques Rault, 2011

Edgard Pisani a les yeux pétillants d’un jeune homme qui a la politique chevillée au corps et mille projets à accomplir. À 93 ans, cet ancien résistant, proche de De Gaulle et Mitterrand, devenu préfet, puis ministre, nous parle amoureusement de l’action publique et du sens de l’État. Une fougueuse leçon de politique et une intégrité qui laisse rêveur dans le contexte politique actuel.

C’est ça coca !

Peter Schnall, 1984

Reportage sur l’occupation d’une usine, celle de l’embouteillage guatémaltèque, succursale de Coca-Cola, à Guatémala.

C’est eux les chiens

Hicham Lasri, 2013

L’histoire de Majhoul, emprisonné en 1981 pendant les émeutes du pain au Maroc, qui ressort 30 ans plus tard, en plein printemps arabe. Une équipe de télévision publique qui réalise un reportage sur les mouvements sociaux au Maroc décide de le suivre dans la recherche de son passé.

C’est mieux près que tout prêt

Christian Tran, 2011

Trois enfants rencontrent un agriculteur local et découvrent l’origine des légumes. Ils apprennent qu’un grand nombre sont cultivés à côté de chez eux, et qu’ils peuvent souvent les consommer aussitôt, « sur le champ ». Une diététicienne passant par là montre l’intérêt d’une alimentation variée.

C’est par où la décroissance ?

Luca Casavola, Monica di Bari, 2008

La société actuelle tient pour acquis le principe de croissance économique, postulat sur lequel elle s’est construite et qui conditionne largement nos styles et nos conditions de vie. Or, on peut se demander si ce principe est vraiment pertinent et compatible avec d’autres exigences humaines et environnementales.

C’est pas le pied la guerre ?

Fred Hissbach, 2011

Ce documentaire raconte le quotidien des soldats français en Afghanistan à partiur des images qu’ils ont eux-mêmes filmées.

C’est quoi ce travail ?

Sébastien Jousse, Luc Joulé, 2014

Dans l’usine PSA Peugeot-Citroën de Saint-Ouen, un compositeur en résidence prélève des sons. Les portraits d’ouvriers du film pourraient porter le même titre que le concert qu’il y donnera : Intimité.

C’était dans la nuit brune, comme un point sur un i

Aurélie Ardouin, 2007

2005. Je lis pour la première fois un petit livre rouge, un manifeste : « Le cinéma s’insurge, États généraux du cinéma n° 1 ».

C’était la guerre

Maurice Failevic, Ahmed Rachedi, 1992

Un épisode du livre de Carrière La Paix des braves, relatant les aventures d’un appelé du contingent soucieux de rendre une vache à un paysan pour remplacer celle qu’un soldat a tuée par jeu, sert de point de départ à l’histoire d’un village que les Français estiment « contaminé » par les « fellouzes ». Enjeu de deux groupes opposés – les moudjahidines d’un côté et l’armée française de l’autre – ce village devient le cadre d’une guerre psychologique.

C’était mieux demain

Hinde Boujemaa, 2012

Le documentaire suit dans le tumulte d’une révolution, une femme, Aïda, qui a tout à refaire et qui ne veut plus regarder en arrière. Sa vie patauge d’un quartier défavorisé à l’autre.

C’était un mardi 11

Rafaël Gutierrez Pereira, 2014

11 septembre 1973, le président socialiste Salvador Allende est renversé par un coup d’Etat militaire ; assassinats, prison, torture et exil marqueront cette époque sombre de l’histoire du Chili. Le film recueille l’expérience particulière et unique d’une dizaine de personnes qui racontent «  leur  » 11 septembre.

Cette France qui file à l’anglaise

Xavier Gasselin, 2005

Les Anglais se plaisent à investir dans les vieilles pierres françaises, au point que certains villages ne sont aujourd’hui plus peuplés que de Britanniques.

Cette guerre et nous

Béatrice Dubell, 2014

Au printemps 2012, cinquante ans après la signature des accords d’Evian, une exposition sur les engagements d’avocats lyonnais met en lumière des pages oubliées de la guerre de libération algérienne qui se sont jouées dans l’Hexagone. Des visiteurs d’âges divers s’expriment longuement et avec émotion, traduisant des mémoires antagonistes de la période : appelés, descendants de l’immigration algérienne, rapatriés, harkis ou désignés comme tels, leurs familles… La diversité de leurs récits compose une vue d’ensemble, reflétant l’état actuel des mémoires et des représentations de cette guerre.

Cette télévision est la vôtre

Mariana Otero, 1997

Le film est construit comme une «  leçon de choses  » à l’issue de laquelle le téléspectateur en sait un peu plus sur la place qui lui est dévolue au sein des programmes d’une chaîne commerciale de télévision portugaise, la SIC.

Ceuta, douce prison

Jonathan Millet, Loïc H Rechi, 2012

Ceuta, douce prison inscrit la con­di­tion de cinq jeunes hommes dans les grandes prob­lé­ma­tiques actuelles de l’immigration. Camer­ounais, Soma­lien et Indien, ils ont tout quitté pour ten­ter leur chance en Europe mais se retrou­vent enfer­més dans une prison à ciel ouvert, l’enclave espag­nole de Ceuta, au Nord du Maroc.

Ceux de chez nous

Sacha Guitry, 1915;1952

A sa table de travail, entouré par sa collection d’oeuvres d’art, Sacha Guitry présente et commente les images qu’il a tourné dans les années 1914 - 1915. Ce sont des courtes séquences qui représentent : Auguste Rodin, Edmond Rostand, Edgar Degas, Claude Monet, Sarah Bernhardt, maître Henri-Robert, Camille Saint-Saëns, Octave Mirbeau, Anatole France, Antoine, Auguste Renoir, Lucien Guitry.

Ceux de la colline

Berni Goldblat, 2009

Autour d’une mine d’or improvisée sur la colline de Diosso au Burkina Faso vivent des milliers de personnes : orpailleurs, dynamiteurs, marchands, prostituées, enfants, guérisseurs, coiffeurs et marabouts composent cette ville éphémère.

Ceux de la Marque

Peuple et Culture Corrèze, 2008

L’usine de la Marque, deuxième bastion industriel de la ville après la Manufacture d’armes, a déménagé en 2006, pour s’implanter sur la zone industrielle de la Montagne à Eyrein. Les locaux ont été rasés et remplacés par un centre commercial

Ceux des champs

Bertrand Dunoyer, 1952

En terre limousine, l’action des paysans contre la faiblesse des prix de la viande à la vente.

Ceux qui aiment la France

Ariane Ascaride, 2010

Amina vit avec sa famille dans une cité marseillaise. Elle a 11 ans et demi, elle est d’origine maghrébine, sans-papier et elle se sent entièrement française. Amina n’aime pas les Arabes, sauf sa famille. Au moment de son entrée au collège, elle vit de nombreux chamboulements : l’agression de son père, la demande de régularisation, son premier amour. Amina s’accroche à ses illusions mais la réalité va vite la rattraper.

Ceux qui m’aiment prendront le train

Patrice Chéreau, 1998

Un peintre décédé a choisi de se faire enterrer à Limoges. Ses amis, les fauxjetons, ses amants, sa famille naturelle ou non, ses héritiers légitimes ou non, tous prennent le train pour assister à la cérémonie.

Ceux qui pensent le projet urbain, ceux qui le vivent

Natacha Cyrulnik, 2011

Après 10 années de travail de sensibilisation audiovisuelle avec les habitants de la cité Berthe de La Seyne-sur-mer, l’idée consiste à associer leurs paroles sur leur vécu à celles de ceux qui pensent le projet urbain de cette cité en plein bouleversement.

Ceux qui se levèrent avant le jour

Raphaël Cartier, Clémence Davigo, Jean-Cédric Lazare, Franck Galbrun, Samuel Deléron, 2014

Lorsque Franco prend les armes contre la jeune république espagnole en 1936, on ne soupçonne pas encore, sur la Montagne limousine, les conséquences que cet événement lointain aura pour notre territoire. «  Ceux qui se levèrent avant le jour  », comme les nommera plus tard Rol-Tanguy, partiront combattre le fascisme sur le front de la Catalogne. Après la défaite de 1939, ce sera au tour des républicains espagnols de traverser les Pyrénées pour trouver refuge. Femmes, enfants et personnes âgées seront accueillis dans des conditions souvent précaires

Ceux qui sèment

Pierre Fromentin, 2015

L’agriculture familiale représente 80% de l’alimentation produite à l’échelle planétaire, et emploi à ce jour 40% des actifs mondiaux. Ce film réalisé par Pierre Fromentin, et par l’intermédiaire de 40 étudiants agronomes, nous mène à la rencontre d’agriculteurs des quatre coins du monde, nous transportant dans un voyage à travers la France, le Cameroun, l’Équateur, l’Inde et le Canada, pour découvrir cette agriculture familiale, ses avantages, ses limites, et relancer la réflexion à son sujet.

Ceux qui se souviennent : Tout va très bien… (1936-1939)

Hubert Knapp, 1981

Émission qui évoque l’histoire du début siècle par ceux qui l’ont vécue, divisée en deux parties : avant 1936 et 1936-1939.

Ce vieux rêve qui bouge

Alain Guiraudie, 2000

Un jeune technicien débarque dans une usine pour démonter une machine. L’établissement est sur le point de fermer, définitivement. Reste une poignée d’ouvriers qui errent dans l’usine, boivent l’apéro et font la sieste, à l’ombre de parasols multicolores. Peu à peu, autour du « nouveau », commence un ballet amoureux qui entraîne plusieurs des protagonistes…

CGT en Mai 68 (La)

Réalisation collective sous la direction de Paul Seban, 1968

Produit par la CGT, ce film se veut à la fois une chronique du vaste mouvement de grève de Mai 68 et une analyse du rôle de la centrale syndicale durant les « événements ».

Chabada, la vie des hommes

Philippe Crnogorac, 2004

Ils ont passé la soirée ensemble à discuter de musique et de montagne et le lendemain matin, le marché était conclu : Bertrand viendrait vivre avec Tonio dans le refuge lors de la prochaine saison, d’avril à octobre.

Chacun sa Palestine

Nadine Naous, Léna Rouxel, 2006

Un à un, de jeunes réfugiés palestiniens nés au Liban entrent dans le studio d’un photographe. Les règles du jeu sont simples. Chacun choisit sa photo parmi quatre paysages de villes mythiques : New - York, Paris, Beyrouth et Jérusalem. Chacun se raconte, se projette et s’interroge.

Chacun sa peine

Réjane Mouillot, 2008

Ce film évoque la relation entre des consommateurs de produits bio (les pirates de Montreuil) et les producteurs (les paysans de Moyembrie)ainsi que des personnes en réinsertion. Finalement, manger bio n’est presque plus qu’un prétexte au renforcement et à la création d’un lien social.

Chagrin et la pitié (Le) (Chronique d’une ville française sous l’occupation)

Marcel Ophüls, André Harris, 1969

Clermont-Ferrand et l’Auvergne, pendant les années 40 à 45, la guerre, la défaite, l’occupation allemande, le départ de l’occupant, la résistance triomphante, la fin de la guerre.

Chahine and Co - Cinéma de notre temps -

Jean-Louis Comolli, 1997

Cinéaste phare de l’Égypte, esprit universel, démiurge et résistant : les qualificatifs ne manquent pas pour dire ce que représente Youssef Chahine à l’intérieur comme à l’extérieur de son pays. Le film de Jean-Louis Comolli rend bien compte de ce rôle multiple.

Chaîne du silence (La)

Agnès Lejeune, Éric Monami, 2000

Suite à un suicide au sein d’une entreprise de production automobile, enquête pour essayer de comprendre le silence et le déni qui suivent un tel geste.

Chaîne se déchaîne (La)

Abraham Ségal, Denis Guedj, Jean-Pierre Pétard, 1978

Le sabotage est par excellence l’anti-travail, l’anti-sacrifice. Le film entremêle des témoignages de travailleurs sur des formes de résistance au rythme imposé par la chaîne et une mise en images et en musique du compte rendu, fait par les ouvriers de la General Motors aux États-Unis, d’un sabotage collectif devenu fête.

Chaise, la vache et la charrue (La)

Jean Lefaux, 1993

Récit d’une vente aux enchères volontaire à la ferme. Au moment de prendre sa retraite, un couple d’agriculteur de la Sarthe vend aux enchères dans la cour même de la ferme, objets, meubles, outils et bétail. Fête, temps des bilans, rites de passage. Cette vente rassemble crieurs, voisins, acheteurs.

Une chambre à elle - Entretiens avec Benoîte Groult

Anne Lenfant, 2005

« Féministe d’enthousiasme », « pont entre les générations », « lucide et enjouée », beaucoup reconnaissent Benoîte Groult comme une figure emblématique du féminisme.

Chambre bleue (La)

Paul Costes, 2015

Négociations, tête-à-tête, scènes rejouées, digressions, cette «  comédie documentaire  » entraîne ses personnages dans un drôle de dialogue entre des scènes de famille d’aujourd’hui et des archives familiales en super 8. Au cours de ce portrait de famille de notables du sud-ouest de la France, dans ce rapport au deuil, celui du père du réalisateur, et à l’immortalisation de la vie de famille, un autre film voit le jour.

Chambre en ville (Une)

Jacques Demy, 1982

Sur fond de grèves et de conflits sociaux, à Nantes, François, un ouvrier en lutte, et Edith, une fille d’aristocrate, mal mariée à un bourgeois, s’aiment éperdument sous l’œil désabusé et impuissant de la veuve d’un colonel, mère d’Edith, chez qui François a pris la chambre en ville du titre.

Chambre noire de Jérusalem (La)

Akram Safadi, 2001

Le portrait intime d’une ville au cœur de l’actualité contemporaine à travers le quotidien de trois Palestiniens, leurs passions, leurs ambitions et la douleur du renoncement… Un film personnel sur l’occupation et la recherche d’identité…

Chambre noire de Khuong Mê (La)

Samuel Aubin, 2003

Khuong Mê a traversé la guerre d’Indochine contre la France, puis la guerre contre les Etats-Unis. Il a fait du cinéma dans ces conditions. Du cinéma de propagande la plupart du temps, au service de son pays qui est un des rares pays communistes du monde.

Champ des Paysannes (Le)

Suzanne Chupin, 2005

Le champ des paysannes explore la difficulté d’être une femme dans le monde agricole. Car, même si Marie, Claudine et Véronique ont le statut d’agricultrice, il leur reste du chemin à parcourir pour imposer leurs projets sur la ferme et être reconnues par un milieu traditionnellement masculin.

Champ des possibles (Le)

Marie-France Barrier, 2017

De portraits de néo-paysans en témoignages d’agriculteurs lassés des pratiques conventionnelles, ce documentaire propose une réflexion passionnante et optimiste sur une quête de sens et d’humanité commune.

Champ sacré

Sonia Pastecchia, 2007

Émigrer implique de faire un deuil, celui du territoire qui nous a vu naître et qui, une fois quitté, devient dans nos souvenirs un lieu sacré auquel on se rattache. Dans les années 50, les parents de la réalisatrice ont quitté leur village natal d’Esanatoglia dans les Marches en Italie pour partir travailler en Belgique. Depuis une trentaine d’années, de nouveaux migrants venus d’Europe et du monde entier viennent travailler dans cette région italienne redevenue prospère et certains s’installent au village. Au départ d’une trajectoire familiale, un récit polyphonique se tisse pour faire ressortir la parole vraie de ce processus de deuil et de renaissance qui peu à peu transforme profondément notre identité.

Champs mêlés : Une expérience de développement équitable, les fruits de la solidarité

Patrick Avrillon, Pierre Davidovici, 2006

Rencontre filmée entre des producteurs de fruits de Rhône-Alpes et du Toffo (Bénin). Ces « petits paysans » du Nord et du Sud partagent l’idée que seul un échange commercial équitable leur permettra d’échapper aux rapaces du commerce international.

Changement de propriétaire

Aurélien Lévêque, Luba Vink, 2015

Changement de propriétaire suit de l’intérieur une aventure citoyenne défendant une idée aussi fiable qu’utopique : celle de la terre comme bien commun. Rassemblés par l’action concrète, les membres du mouvement Terre de Liens mettent en œuvre les moyens nécessaires à la mutation de notre rapport à la terre. Le film montre qu’à travers cet engagement, c’est l’organisation même de notre société qui est remise en question.

Changeons le commerce, pas le climat

José Huerta, 2015

Une vidéo qui donne la parole aux producteurs, premières victimes des conséquences de la hausse des températures.

Changer la vie. Mitterrand 1981-1983

Serge Moati, 2011

François Mitterrand, élu président de la République après plus de vingt ans passés dans l’opposition, veut « changer la vie ». Il croit à la suprématie du politique sur l’économique et à ses 110 propositions, ainsi que tout le peuple de gauche derrière lui, pour réaliser ses ambitions.

Change (The)

Fabian Ribezzo, 2011

Au Mozambique, une communauté vit au rythme des saisons. L’installation d’une ville à proximité du village modifie brutalement son environnement : déforestation, pollution de l’eau, changement climatique. Pleine d’inventivité, la population locale s’adapte, innove et redonne vie à la terre.

Chanson de Nahide (La)

Berke Bas, 2009

Lors d’un voyage sur sa terre natale à Ordu au Nord Est de la Turquie, la réalisatrice turque Berke Bas découvre les origines arméniennes de sa grand-mère et le passé de cette ville cosmopolite, un passé tragique qui reste tacite.

Chanson politique de Colette Magny (La)

Yves-Marie Mahé, 2017

Colette Magny a, très tôt, refusé la carrière dans le show-business que sa voix lui offrait. Elle choisit l’engagement politique et la recherche musicale. Blues, free jazz, collage, anti-poésie, voix parlée, chanson-enquête, musique contemporaine…

Chant de la fleur (Le)

Jacques Dochamps, 201

Un chant ancestral sauvera-t-il l’Amazonie ? Menacé par l’industrie du pétrole, le peuple Kichwa du Sarayaku mène un continuel combat pour survivre. Inspirés par une musique chamanique ancestrale, ils se lancent dans un incroyable défi de portée universelle : La frontière de la vie.

Chant des bourdons (Le)

Jean Marie Bertineau, 1998

Le Viellistic Orchestra est un orchestre contemporain d’une dizaine de viellistes dirigé par Pascal Lefeuvre. C’est cette histoire que raconte le film, un voyage musical autour d’un instrument millénaire et pourtant résolument contemporain.

Chant des fleuves (Le)

Joris Ivens, 1954

Ce documentaire prend pour thème six grands fleuves : Mississipi, Amazone, Gange, Nil, Yang Tsé, Volga et développe – par l’utilisation du montage parallèle – la problématique mondiale du travail des hommes, leur exploitation, colonisation, la nécessité pour eux de s’unir.

Chant des tortues (Le). Une révolution marocaine

Jawad Rhalib, 2013

Le 20 février 2011 voit le début de la révolution marocaine. Des jeunes que l’on disait dépolitisés, sans idéaux, vont, sous la bannière du «  mouvement du 20 février  », faire sortir dans la rue des centaines de milliers de Marocains, habités par l’exigence de la liberté et de la justice.

Chante ton bac d’abord

David André, 2013

Documentaire social, film musical, Chante ton bac d’abord raconte l’histoire tumultueuse et poétique d’une «  bande  » de copains de dix-sept ans. Imaginées par les adolescents, mises en musique, en paroles et en images par l’équipe du film, les chansons font basculer le propos réaliste du film dans la magie, dans l’humour et dans le rêve…

Chantier A

Lucie Dèche, Karim Loualiche, Tarek Sami, 2013

C’est le voyage de Karim qui n’était pas rentré chez lui en Algérie depuis dix ans. Avant qu’il n’oublie, retrouver les raisons de son départ, le grand exode, la maison qui brûle…

Chantiers d’insertion en Basse-Normandie (Les)

Association chantier école Basse-Normandie, 2005

Film réalisé pour présenter les chantiers d’insertion en Basse-Normandie

Chantiers du Père Castor (Les)

Patrick Cazals, 2007

Les Albums du Père Castor, par la qualité de leurs récits et de leurs dessins, ont laissé une trace profonde dans les mémoires des enfants des générations nées avec la 2e guerre mondiale et l’après guerre.

Chantiers navals : l’expérience de Saint-Nazaire (Cinq colonnes à la une)

Marcel Trillat, Jean-Pierre Gallo, 1966

À la faveur des troubles dans les chantiers navals de Port-deBouc, et à propos de la construction du car-ferry «  Provence  », le magazine Cinq colonnes à la une a mené une enquête dans les chantiers navals de Saint-Nazaire. Les ouvriers, les représentants syndicaux, le préfet de l’Atlantique et le directeur général de Chantiers de l’Atlantique donnent tous leur point de vue. Si d’une part, les heures de travail ont diminué (44 heures par semaine en 1966 contre 48 heures en 1964-65), les salaires ont diminué de 12 % en deux ans, il n’y a pas d’emploi pour les femmes, et il reste encore des chômeurs depuis les derniers licenciements. D’autre part, il faut moderniser l’équipement et investir pour supporter la concurrence européenne et japonaise.

Chant nègre (Un)  : Léopold Sedar Senghor

Jean-Denis Bonan, 2006

Senghor a puisé la force de sa poésie dans les forces de l’histoire. Ses poèmes chantent l’africanité et la fraternité. Les poètes et les artistes aujourd’hui questionnent son héritage.

Chant public devant deux chaises électriques

Hélène Chatelain, 2004

À Los Angeles, en septembre 2001, 40 personnes, venues d’horizons les plus divers, (communautés noires, chinoises, mexicaines, comédiens, SDF…) ont répété pendant trois mois un texte d’Armand Gatti «  Chant public devant deux chaises électriques  » qu’ils présentent en septembre, en pleine crise, au centre de Los Angeles, capitale et d’Hollywood et des sans abris.

Chants de Mandrin (Les)

Rabah Ameur-Zaïmeche, 2011

Bélissard perpétue la geste de Mandrin après sa mort et débute une nouvelle campagne de contrebande… Sorte de manifeste mêlant histoire et politique, un récit poétique et actuel d’une grande beauté formelle…

Chaperons rouges

Hélène Bourgault, Helen Doyle, 1979

Essentiellement un film sur la peur. Mais sur une peur très familière : cette vieille peur de viol inscrite dans nos corps de femmes, dans nos yeux aux aguets, nos muscles atrophiés, dans nos quotidiens rétrécis par tous ces gestes évités au cas où…

De chaque instant

Nicolas Philibert, 2018

Chaque année, elles sont des dizaines de milliers à se lancer dans les études qui leur permettront de devenir infirmières. Admises au sein d’un «  Institut de Formation en Soins Infirmiers  », elles vont partager leur temps entre cours théoriques, exercices pratiques et stages sur le terrain. Ce film documentaire retrace les hauts et les bas d’un apprentissage qui va les confronter très tôt, souvent très jeunes, à la fragilité humaine, à la souffrance, la maladie, et aux fêlures des âmes et des corps.

Chaque mur est une porte

Elitza Gueorguieva, 2017

Puisant dans les VHS des émissions de sa mère à la télévision nationale bulgare, la réalisatrice livre une chronique à la fois pop et profonde de la révolution – peut-être trop – douce de 1989.

Charbonnier (Le)

Mohamed Bouamari, 1972

Un charbonnier, ancien maquisard, perd son emploi et quitte la campagne pour trouver du travail en ville. Rejeté partout, il réalise combien la guerre a brisé des solidarités profondes. Même au sein de son foyer, la transition s’avère difficile, sa femme ayant des velléités d’indépendance.

Charbons ardents

Jean-Michel Carré, 1998

Ce film relate l’aventure extraordinaire des mineurs gallois de la Tower Colliery, qui, en 1994, à la veille d’être brisés par la fermeture de leur mine, décident de racheter leur entreprise.

Charles mort ou vif

Alain Tanner, 1969

Portrait d’un homme qui décide de quitter sa vie confortable de patron bourgeois pour mener une vie retirée auprès d’un couple bohème : là, il retrouve sa liberté de pensée et le goût de vivre.

Charlie Chaplin à Kaboul

Lech Kowalski, 2004

Trois mois après la fin de la guerre en Afghanistan, le réalisateur suit la mise en place de projections de films à Kaboul.

Charme discret de la bourgeoisie (Le)

Luis Buñuel, 1972

Des amis issus de la grande bourgeoisie et aux activités pas toujours très honnêtes s’invitent à diner régulièrement mais sont à chaque fois empêchés par des évènements saugrenus.

Charme discret de la démocratie bourgeoise (Le)

Cinéma Rouge, 1974

À partir de documents sur la répression à Flins en 1968, les évènements du Chili en 1973, l’entraînement des CRS, la préparation de l’armée à la guerre civile, les activités et les liens des milices patronales. De l’assassinat de Pierre Overney à la campagne raciste d’Ordre Nouveau, la bourgeoisie se prépare à des solutions désespérées.

Charmes de l’existence (Les)

Jean Grémillon, Pierre Kast, 1949

En évoquant les salons de peinture de 1860 à 1910, Jean Grémillon et Pierre Kast ont fait le procès pince-sans-rire de la société française de la fin du siècle dernier.

Charnière (La)

Antoine Bonfanti, 1968

La réaction sonore des ouvriers suite à la première projection de A BIENTOT J’ESPERE de Mario Marret et Chris Marker.

Charron (Le)

Georges Rouquier, 1943

En 1942, il y avait encore des milliers de charrons en France qui travaillaient à la réparation de véhicules à traction animale mais surtout à la fabrication de roues.

Chasing ice

Jeff Orlowski, 2012

Un portrait du photographe James Balog, qui officiait pour le célèbre magazine National Geographic, et qui s’était spécialisé dans la photographie de l’érosion des glaciers pour prouver les conséquences du changement climatique.

Chasse au lion à l’arc (La)

Jean Rouch, 1965

De 1957 à 1964, il suit les chasseurs Gao de la région de Yatakala et le film retrace les épisodes de cette chasse où technique et magie sont intimement liées.

Chasse au miel à Socotra

Richard Hamon, 2005

Au Sud du Yemen, l’île de Socotra est un paradis de nature dont la végétation unique au monde lui vaut d’être classée « réserve mondiale de Biosphère » par l’UNESCO. Elle se retrouve néanmoins confrontée à deux problèmes majeurs : la pauvreté de sa population et la difficulté de reproductions de ses plantes. Attirés au Yemen par sa culture du miel, dont la valeur là-bas est celle du caviar pour nous, Camille et Thierry Sergent, apiculteurs et botanistes français, ont découvert par hasard ce bout de terre à l’écart du monde.

Chasse au Snark (La)

François-Xavier Drouet, 2013

En Belgique, le Snark accueille une trentaine d’adolescents inadaptés au système scolaire à cause de graves troubles de comportement. L’éducation non-répressive qui y est pratiquée essaie de leur faire redécouvrir la nécessité des règles de la vie collective. Entreprise qui n’est pas assurée d’être couronnée de succès. Mais les éducateurs ne se donnent jamais le droit de baisser les bras.

Châteauroux - les fêtes du retour des poilus - 24 août 1919

Maurice Brimbal, 1919

En 1919, le propriétaire du cinéma de Châteauroux commande un film sur les festivités organisées à l’occasion du retour des soldats du 90e régiment d’infanterie.

Chats perchés

Chris Marker, 2004

Avec « Chats Perchés », Chris Marker retrouve le Paris de « Joli Mai », entre septembre 2001 et l’automne 2003. Son guide, entre les événements qui ponctuent cette nouvelle chronique poétique et politique : M. Chat.

Chaudronnier (Le)

Georges Rouquier, 1949

Poursuivant son admirable série des métiers, Georges Rouquier, assisté de Pierre Gout.

Chaux, une forêt en mouvement

Jean-Philippe Macchioni, 2012

22 000 hectares d’un seul tenant, 2ème forêt feuillue de France. Mais elle est beaucoup plus qu’une simple forêt : la forêt de Chaux a traversé les siècles, survécu à toutes les vicissitudes que les hommes lui ont imposées, pour devenir au fil du temps un être complexe et résistant. Sous l’angle de l’énergie que représente cette forêt depuis la nuit des temps, ce film nous emmène dans un grand voyage, partant de sa naissance pour aboutir aux questions actuelles sur son avenir…

Check check poto

Julia Varga, 2009

Julia Varga a suivi pendant plusieurs mois des jeunes qui fréquentent Mosaïque, la structure d’accueil du service municipal Hygiène et Santé d’Aubervilliers.

Chemin de cirque

Sophie Garnier-Cahen, 2004

Comment de jeunes enfants, motivés par leur amour du cirque en viennent-ils à s’engager dans un long processus d’apprentissage des arts du cirque ?

Chemin de fer de l’espoir (Le)

Ning Ying, 2001

Documentaire sur les migrations intérieures en Chine : ces hommes et ces femmes qui voyagent durant trois jours et deux nuits pour aller travailler à l’Ouest. Ces migrations intérieures sont un phénomène relativement nouveau en Chine.

Chemin des carettes (Le)

Jean-Claude Chataur

Ce film a été realisé sur la base de mémoires d’enfance. Il évoque la vie quotidienne sous l’occupation (1943-1944) dans une famille où le grand-père est « courtier en produits du sol », à la campagne, en Corrèze.

Chemin noir (Le)

Abdallah Badis, 2009

De la campagne paisible française aux paysages sidérurgiques sinistrés de Lorraine, le film traverse la France d’aujourd’hui et celle d’hier. Années soixante, guerre d’Algérie, la remontée dans le temps s’apparente à une descente aux enfers, elle exhume la vie des manœuvres algériens de la sidérurgie, le métal en fusion et l’usine disparue.

Cheminot à la Sorbonne (Le)

Fernand Moskowicz, 1968

En Mai 68, un cheminot gréviste du Sud-Ouest, militant CFDT, découvre la Sorbonne occupée et tente de nouer un dialogue avec des étudiants.

Cheminots

Luc Joulé, Sébastien Jousse, 2009

Ce film nous fait découvrir le monde de la corporation des cheminots en région PACA. Ici, ce n’est pas derrière des banderoles que les ouvriers du rail sont représentés, comme on a l’habitude de les voir au JT de TF1, mais dans leur quotidien.

Chemins arides (Les)

Arnaud Khayadjanian, 2015

Les chemins arides, c’est l’histoire d’une marche à travers l’Anatolie. Arnaud Khayadjanian entame un périple en Turquie, sur la terre de ses ancêtres, rescapés du génocide arménien. À partir d’un tableau, de ses rencontres et de témoignages familiaux, il explore la situation méconnue des Justes, ces anonymes qui ont sauvé des vies en 1915.

Chemins croisés

François Maillart, 2002

A l’initiative de l’association Paroles Buissonnières, deux femmes entament depuis la frontière franco- espagnole un long périple de 1800 km à pied qui doit les conduire à la pointe nord de la France, en passant par Paris.

Les Chemins de Mahjouba

Rafaele Layani, 2010

Au Maroc, dans le huis clos d’un bureau et d’une voiture, Mahjouba, une directrice d’association, s’entretient avec des mères célibataires. Ces dialogues révèlent les conflits entre la vie et les normes sociales.

Chemins de traverse

Sabrina Malek, Arnaud Soulier, 1996

Décembre 95 : Réforme de la sécurité sociale, « le Plan Juppé ». Deux jeunes réalisateurs s’engouffrent dans les locaux de la gare d’Austerlitz et accompagnent les acteurs de la grève jusqu’au bout d’une expérience incertaine mais exaltante.

Cherche avenir avec toit

Stéphane Mercurio, 1997

Au travers de l’histoire de Joseph, Rosalie, David, Lou et Nathalie qui tentent - en retrouvant un « chez soi » - de recommencer une vie « normale », le film montre ce qu’est l’exclusion non pas au moment de la dégringolade mais au moment où s’offre une chance de la quitter.

Cherche toujours

Etienne Chaillou, Mathias Théry, 2008

Ce film inventif s’intéresse moins aux résultats, aux équations ou aux principes qu’aux passions singulières de ceux qui les produisent. Il désacralise la recherche fondamentale en réconciliant onirisme, fantaisie, imagination et science pure.

Cherche zone blanche désespérément

Marc Khanne, 2013

Le combat des personnes électro-hypersensibles dans un monde de plus en plus exposé aux ondes électromagnétiques de la téléphonie mobile

Cher frangin

Gérard Mordillat, 1988

À Paris et en Algérie, en 1959. Deux frères, Marius, 10 ans, et Alain sont séparés par la guerre. Alain, ouvrier imprimeur, part se battre, laissant sa jeune fiancée enceinte. Dans les lettres qu’il envoie à son petit frère, il raconte l’horreur quotidienne, son insoumission qui lui vaudra les bataillons disciplinaires et la prison. Il finit par déserter, décidé à témoigner en écrivant un livre…

Chers camarades

Gérard Vidal, 2004

Une histoire vibrante des luttes et des révoltes des salariés de l’usine Chausson de Gennevilliers. Le réalisateur a vécu cette magnifique aventure humaine comme militant pendant une quinzaine d’années puis derrière une caméra.

Cheval qui n’a pas soif (Le)

Michel-Édouard Bertrand, 1951

Célestin Freinet a publié en 1949 les Dits de Mathieu : des textes qui, sous la forme de paraboles, parlent de pédagogie en termes simples et accessibles. Ce film illustre l’un de ces textes, dans lequel Freinet écrit : Toute méthode est regrettable qui prétend faire boire cheval qui n’a pas soif. Toute méthode est bonne qui ouvre l’appétit de savoir et aiguise le besoin puissant de travail.

Chez nous

Lucas Belvaux, 2017

Pauline, infirmière à domicile, entre Lens et Lille, s’occupe seule de ses deux enfants et de son père ancien métallurgiste. Dévouée et généreuse, tous ses patients l’aiment et comptent sur elle. Profitant de sa popularité, les dirigeants d’un parti extrémiste vont lui proposer d’être leur candidate aux prochaines municipales.

Chien andalou (Un)

Luis Buñuel, 1929

Le chef-d’œuvre du cinéma surréaliste. Un énigmatique cadavre exquis, radical et provocant, fruit de la rencontre entre deux génies : Dali et Buñuel. Tout commence sur un balcon ou un homme aiguise un rasoir… La suite est une serie de metamorphoses surrealistes.

Chili

Paul Bourron, 1974

Images du coup d’état du 11 septembre 1973, la période le précédant immédiatement et la répression qui a suivi. Banc-titre d’après des photos de Raymond Depardon, Chas Gerresten et David Burnett.

Chili de mon père (Le)

Carmen Castillo, 2005

C’est l’histoire d’une espèce d’être humain en voix de disparition. L’histoire d’un « Caballero », un chevalier du Chili qui a aujourd’hui 83 ans

Chili, la mémoire obstinée

Patricio Guzmán, 1997

Patricio Guzmán a tourné «  La Bataille du Chili  » en 1974, et a dû ensuite, comme nombre de ses compatriotes, prendre le chemin de l’exil. Vingt-deux ans plus tard, il reprend sa caméra pour comprendre comment et jusqu’où l’oubli imposé par Pinochet a pu détruire la mémoire de l’énergie d’un peuple.

Chili, les héros sont fatigués

Marco Enriquez Ominami, 2003

En désignant les rapports de force et en pointant les contradictions de la jeune démocratie chilienne, le réalisateur, a voulu figurer les dérives de l’exercice du pouvoir aujourd’hui entre les mains d’anciens révolutionnaires ayant fait allégeance à leurs ennemis passés.

China Blue

Micha X. Peled, 2005

Ce documentaire offre un rare aperçu de la transformation rapide de la Chine et de ses conséquences, à travers le portrait d’une jeune travailleuse. A l’opposé de l’image de travailleuses soumises, le film révèle une volonté farouche de se défendre et de résister.

Chine est encore loin (La)

Malek Bensmail, 2008

Le 1er novembre 1954, près de Ghassira, un petit village perdu dans les Aurès, un couple d’instituteurs français et un caïd algérien sont les premières victimes civiles d’une guerre de sept ans qui mènera à l’indépendance de l’Algérie. Plus de cinquante ans après, Malek Bensmaïl revient dans ce village

Chine / États-Unis : la course à l’or noir

Jean-Christophe Klotz, 2007

C’est la fin d’un mythe de 3000 ans. Depuis qu’elle manque de pétrole, la Chine dépend du monde extérieur. L’énergie est son point faible, son talon d’Achille, et ce problème s’accentuera proportionnellement à sa croissance économique effrénée. Depuis 3 ans, les autorités chinoises multiplient les voyages pour arracher contrats et concessions pétrolières, se heurtant sans cesse aux Etats-Unis. Des contrats sont signés avec le Vénézuela, l’Iran, le Soudan, l’Angola. En échange, la Chine leur apporte son soutien. Elle protège également certains Etats partenaires en menaçant de brandir son droit de veto aux Nations Unies contre des résolutions de droits humanitaires (Darfour) ou nucléaires (Iran).

Chine, la 2ème Révolution?

Xiaolu Guo, 2004

Ce film traite des conséquences humaines du rapide développement urbain balayant actuellement toute la Chine

Chinoise (La)

Jean-Luc Godard, 1967

Dans un appartement dont les murs sont recouverts de petits livres rouges, des jeunes gens étudient la pensée marxiste-léniniste. Réalisé un an avant les événements de Mai 68, La Chinoise est considéré comme un film prophétique.

Chirac

Patrick Rotman, 2006

Une histoire politique de la droite française, une histoire de France, une histoire de la Vème république à travers un homme : jacques Chirac qui a été ministre de tous les Présidents de la République, de De gaulle à Mitterrand. Premier documentaire jamais réalisé à la télévision française sur un président en exercice et diffusé sur une chaîne publique.

Chœur (Le)

Stéphane Batut, 2007

Au printemps 2007, alors que la bataille éléctorale fait rage à l’extérieur, la parole dans un café de quartier : plus viscérale, plus intime et souvent irrationnelle.

Choix de mon père (Le)

Rabah Zanoun, 2008

En 1959, à Paris, en pleine guerre d’Algérie, un sympathisant du FLN refuse d’assassiner un membre du MNA (Mouvement National Algérien). Se sachant condamné à mort par le FLN pour se refus, cet homme trouve refuge auprès des autorités françaises et s’engage comme Harki.

Choix de Valentin (Les)

Marine Place, 2009

Calais, 2007. Valentin passe son bac et partage son temps entre le lycée, l’hôpital où est soignée sa mère et l’engagement auprès de jeunes réfugiés. Ils viennent d’Afghanistan, d’Irak, d’Iran,d’Afrique… tous portés par l’espoir de rejoindre l’Angleterre.

Chômage a une histoire (Le)

Gilles Balbastre, 2001

Le chômage a une histoire, retrace en deux volets les grandes étapes du phénomène de 1967 à 1981, puis de 1981 à 2001.

Chômage et Précarité, l’Europe vue d’en bas

, 2003

Pour tenter d’enrayer le chômage de masse, les gouvernements européens mettent en place diverses mesures dont aucune n’a fait preuve de son efficacité.

Chomsky & compagnie

Olivier Azam, Daniel Mermet, 2008

A l’heure où impuissance et résignation l’emporte, le travail de Noam Chomsky est un antidote radical pour tous ceux qui veulent en finir avec la fabrique de l’impuissance et ses chiens de garde intello-médiatiques…

Chomsky, les médias et les illusions

Peter Wintonick, Mark Achbar, 1992

Un documentaire sur Noam Chomsky, linguiste et philosophe, militant politique de renom international.

Choses rouges (Les)

Arnaud des Pallières, 1994

Un ouvrier rentre de l’usine, sur sa mobylette, à travers la banlieue-est de Paris. En pensée, il dresse le musée imaginaire des choses rouges. «  Il avait l’air d’un rescapé, d’un clochard des insurrections éternelles, et il bougonnait «  Communisme  ! Communisme  !” d’une façon inoubliable.”

Choucha

Sophie Bachelier, Djibril Diallo, 2015

Un camp au sud de la Tunisie, Choucha. Le désert. Le 30 juin 2013, le camp ferme : l’eau, l’électricité sont coupées. Les ONG se retirent, plus de soins. Pourtant 700 rescapés du conflit libyen, réfugiés sans pays d’accueil et déboutés de leur demande d’asile, survivent dans ce lieu fantômatique depuis deux ans et demi. Survivre au milieu du désert ou tenter l’improbable aventure maritime pour Lampédusa via la Libye  ? Comment ce système, censé protéger, finit-il par exclure les plus vulnérables  ?

Christian Boltanski

Alain Fleischer, 2002

Depuis bientôt trente ans, Christian Boltanski (né en 1944, à Paris) propose des installations d’images, de documents et d’objets centrés sur le temps, questionnant le regard, la mémoire, la vie ordinaire et son mode d’emploi.

Christiane cravatière (Série Travailler à domicile)

François Caillat, 1986

Un portrait de Christiane, cravatière à Saint-Jean-de-Bournay dans l’Isère, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Christiane et Monique (LIP V)

Carole Roussopoulos, 1976

En 1976, Monique (assistante de publicité) et Christiane (OS) parlent de la difficulté d’être femme dans une usine en lutte (Lip), des problèmes de démocratie interne dans le syndicat et de la finalité du travail dans la situation actuelle.

Christ s’est arrèté à Eboli (Le)

Francesco Rosi, 1978

Anti-fasciste notoire, Carlo Levi est assigné à résidence en 1935 dans un petit village du sud de l’Italie. Romancier et medecin, il se met peu a peu à soigner les paysans pauvres de la campagne. Ce que ne supportent pas les notables du village.

Chronique des années de braise

Mohammed Lakhdar-Hamina, 1975

Chronique évenementielle de l’histoire de l’Algérie de 1939 a 1954, date du déclenchement de la lutte armée. Le film s’articule autour de deux axes fondamentaux : l’expropriation des terres et la déculturation. Il montre en quoi le 1er novembre 1954 est l’aboutissement de la lutte multiforme du peuple algérien pour résister à la colonisation, depuis ses débuts. Palme d’or, Cannes 1975.

Chronique des années tristes: ils ne vivront pas au pays

Alain Aubert, 1980

Film mettant en scène une fille de viticulteur languedocien et un fils d’agriculteur breton. Deux histoires parallèles, la première vit la crise viticole et la guerre du vin en occitanie quand le second subit de plein fouet la crise laitière en Bretagne. Deux histoires similaires qui se soldent par le même résultat : l’exode à Paris. C’est une chronique des luttes, des résistances, mais aussi de l’incompressible exode et de cette prolétarisation rampante qui couvre les années 1960-1970.

Chronique dessinée pour le petit peuple

Idi Nouhou, 2014

Une chro­ni­que dis­tan­cée et amusée de la vie poli­ti­que du Niger réa­li­sée par un jeune cinéaste, à tra­vers le por­trait d’un jeune cari­ca­tu­riste, Abdoul Karim Nabassoua, ven­dant sur les mar­chés et dans les rues de Niamey, sa pro­duc­tion quo­ti­dienne sous forme de pho­to­co­pies.

Chronique d’une abolition

Stéphane Diss, Michel-Ange Rafoni, 1992

17 septembre 1981 : conformément à l’engagement du candidat Mitterrand, Robert Badinter, Garde des sceaux, obtient l’abolition de la peine de mort à une large majorité. Une chronique illustrée par des témoignages d’une grande qualité.

Chronique d’une banlieue ordinaire

Dominique Cabrera, 1992

Avant la destruction des tours HLM du Val Fourré, à Mantes-la-Jolie, certains habitants offrent à travers leurs témoignages, une réflexion sur l’habitat social en banlieue parisienne.

Chronique d’une cour de récré

Brahim Fritah, 2012

Le film s’ins­pire des sou­ve­nirs d’enfance de son auteur, Brahim, 10 ans en 1980 et nous plonge avec ten­dresse dans son quo­ti­dien, entre l’école et les copains, la TV et l’usine, où son père, d’ori­gine maro­caine, est gar­dien. Ancrée dans un contexte économique et social en muta­tion, la fin d’une ère indus­trielle et glo­rieuse mar­quée par une désin­dus­tria­li­sa­tion et des délo­ca­li­sa­tions, cette période est également syno­nyme de trans­for­ma­tions pour le jeune Brahim.

Chronique d’une disparition

Elia Suleiman, 1996

Un réalisateur revient en Israel pour faire un film. Il entreprend d’observer la perte d’identité de la population arabe d’Israel

Chronique d’une lutte anachronique

Anne-Marie Vaillant, Peuple et Culture Corrèze, 2003

Ce film retrace l’histoire du soin d’un enfant psychotique de sa 3ème à sa 8ème année dans un CATTP.

Chronique d’une mort oubliée

Pierre Morath, 2012

Une investigation fouillée autour de la découverte du corps d’un homme, chez lui, décédé depuis 28 mois va tenter de répondre à la question suivante : comment un homme ayant une famille, suivi par l’hôpital et les services sociaux a-t-il pu sombrer dans l’oubli ?

Chronique d’un été

Jean Rouch, Edgar Morin, 1960

Etes-vous heureux  ? Edgar Morin et Jean Rouch interviewent la france des années 1960. Le film est également un questionnement sur le cinéma.

Chronique d’un printemps paysan

Herta Alvarez-Escudo, Gilles Luneau, 2000

Le film est la chronique du voyage de deux paysans, François Dufour et José Bové, partis d’Arras à Millau présenter leur livre, remettre l’agriculture au cœur des débats de société et faire comprendre partout leur combat contre la malbouffe.

Chronique d’un quartier

François Bernard, 2006

C’est dans le quartier du centre de Choisy-le-Roi, proche de Paris, que nous avons tourné ce documentaire, filmé depuis la banlieue et non pas un film de plus sur la crise des banlieues.

Chronique Lorraine

Alain Schlick, 1979

Un jour en Lorraine des gens ont décidé de refuser l’arbitraire. Ils ont créé leurs propres radios et ont « causé dans le poste » des actions coup de poing, du passé, de la prochaine manif, du morceau de musique qu’ils trouvaient joli…

Chroniques de saisons

Jérôme Polidor, 2017

Une jeune saisonnière réalise paysages et portraits sonores dans la station balnéaire où elle travaille. Au fil des saisons, sa quête de sons et d’expériences collectives l’amène à voyager en France et en Italie à la rencontre de jeunes gens «  engagés  ».

Chroniques d’un asile

Jean-Pierre Vedel, 2005

Fermeture du pavillon « Alsace » de l’hôpital psychiatrique de Ville-Evrard et emménagement dans un nouveau centre de taille plus réduite, dans la ville d’origine des patients

Chroniques d’un Iran interdit

Manon Loizeau, 2011

En 2009, le printemps iranien était réprimé dans la violence et le pays sombrait dans un black-out médiatique. En mêlant à ses propres images des vidéos glanées sur Youtube, Manon Loizeau ausculte la métamorphose d’une contestation toujours vivace.

Chroniques féministes : Lyon, mars 1997-mars 1998

Céline Cros, Sandrine Del Signore, Magali Cecchet, 1998

Différentes actions féministes organisées à Lyon entre mars 1997 et mars 1998. Réalisé par un collectif non mixte féministe.

Chroniques FSM du Cedidelp : Panorama

Sophie Gergaud, 2013

Du 23 au 31 mars 2013, le Cedidelp était au Forum Social Mondial à Tunis. Un film sous forme de diaporama sonore pour découvrir l’ambiance du FSM.

Ch’Toyota

Frédéric Tonolli, Éric Pierrot, 2001

Janvier 2001 : Toyota inaugure une nouvelle usine à Valenciennes. Qui sont les cadres et les ouvriers embauchés ? Quels sont les critères retenus par Toyota lors des recrutements ? Une enquête à l’intérieur de la culture d’entreprise made in Japan.

CIA : guerres secrètes

William Karel, 2003

De Bush père à Bush junior, de la première guerre du Golfe à la seconde qui s’annonce, du premier attentat contre le World Trade Center en 1993 au 11 septembre 2001, William Karel plonge au cœur du fonctionnement de la CIA et décortique la réalité de son pouvoir.

Cicatrice (La). Une famille dans la Grande Guerre

Laurent Veray, 2013

Ce documentaire se propose de retracer l’existence d’une famille française durant la guerre de 1914-18, en se fondant sur la correspondance authentique et exceptionnelle que ses membres, dispersés aux quatre coins de la France, entretiennent tout au long du conflit.

Ciel dans un jardin (Le)

Stéphane Breton, 2003

C’est le dernier voyage, nostalgique et contemplatif, de l’ethnologue en Nouvelle-Guinée. L’œil y est attiré par l’intimité des choses. C’est un film sur le temps qui coule, comme au robinet.

Ciel est à vous (Le)

Jean Grémillon, 1943

Le film s’inspire d’un fait réel : l’exploit authentique de l’épouse d’un garagiste de Mont-de-Marsan qui battit en 1937 le record féminin de vol en ligne droite

Ciel, la Terre (Le)

Joris Ivens, 1967

Un chef-d’œuvre du documentaire, du film politique qui, en trente minutes, avec quelques inserts d’actualités, nous montre la lutte obstinée du peuple vietnamien contre l’assaillant yankee…

Une Cigales, c’est quoi ?

Pierre Gadrey, Marie-Christine Duchalet, 2005

Club d’investisseurs pour une gestion alternative et locale de l’épargne solidaire

Le cinéaste est un athlète, conversations avec Vittorio De Seta

Vittorio De Seta, Vincent Sorrel, Barbara Vey, 2010

Avec ce portrait d’un cinéaste à part, il s’agit de saisir l’essentiel du rapport de Vittorio de Seta à ceux qu’il a filmés, les plus humbles, qu’il a portés avec élégance et en couleurs, dès les années 1950, sur le grand écran du Cinémascope.

Ciné cité Bercy

Anna-Célia Kendall, 2000

Comment intégrer le programme monumental d’un multiplexe de dix-huit salles sur une friche industrielle en pleine reconversion ? L’architecte Denis Valode, responsable de la rénovation du site, nous invite à parcourir les lieux en sa compagnie.

Ciné colonial. Le Maghreb au regard du cinéma français (Le )

Moktar Ladjimi, Youssef El Ftouh, 1997

Dès que les films Lumière ou Méliès ont révélé les possibilités du cinéma, la France n’a cessé de nourrir sa politique coloniale dans le Maghreb d’une imagerie de propagande, où le manichéisme le disputait aux grandes envolées civilisatrices. À l’appui de cette théorie, Youssef El Ftouh et Moktar Ladjimi convoquent témoins et extraits de films pour retracer une histoire du cinéma colonial français.

Cinéma au service de l’histoire (Le)

Germaine Dulac, 1935

Montage d’images d’actualité de la période 1905-1935 projetées au cinéma, receueillies par Germaine Dulac.

Cinéma Dali

Xavi Figueras, 2003

Pour décrire les rapports tumultueux que Dali a entretenu avec le cinéma et l’image en général, Xavi Figueras présente un film de montage d’archives au rythme soutenu et à la structure ludique.

Cinéma dans tous ses états (Le)

Collectif, 2001

En association avec Les Cahiers du cinéma et Les Films d’ici, la Société des réalisateurs de films a proposé à des cinéastes du monde entier de témoigner des conséquences de la mondialisation dans leur pays.

Cinéma documentaire, Fragments d’une histoire

Jean-Louis Comolli, 2014

Une traversée subjective de l’histoire du cinéma documentaire, qui est aussi notre histoire, depuis Louis Lumière (1895) jusqu’à Yann Le Masson (1973).

Cinéma novo

Eryk Rocha, 2016

Un essai filmique, politique et poétique qui évoque les grands films du Cinema Novo. De nombreuses interviews des réalisateurs Nelson Pereira dos Santos, Glauber Rocha, Leon Hirszman, Joaquim Pedro de Andrade, Ruy Guerra, Walter Lima Jr. ou encore Paulo César Saraceni.

Le cinéma parle de la vraie vie (série : Il paraît qu’eux)

Greg Ruggeri, 2008

Petit film associatif pour lutter contre les discriminations et autres tracas de ce genre.

Cinéma, une histoire de plans (Le)

Alain Bergala, 1998

Cette série est une approche vivante de cent ans de cinéma à travers la notion de plan.

Cinéphile et le Village (Le) : Entretien sur la télévision avec Serge Daney

Pascal Kané, 1993

Serge Daney parle de la télévision en France, du rôle social qu’elle joue et de celui qu’elle pourrait jouer, de sa capacité d’accueillir, voire d’intégrer l’« autre » à un système de valeurs dont elle est encore – malgré tout – dépositaire.

Cinéphiles de notre temps

Laurent Chollet, 2012

La cinéphilie : une histoire d’amitiés et de « bandes », d’influences et de filiations, racontée dans ce film par tous les « passeurs de cinéma » et autres « ciné-fils » qui en furent les artisans et les témoins privilégiés.

Ciné-tracts

Anonyme, 1968

Films de banc-titre réalisés à la prise de vues à partir de documents photographiques de l’actualité nationale et internationale. L’expérience des ciné-tracts a été lancée en mai et juin 1968 à l’initiative du cinéaste Chris Marker.

Cinq caméras brisées

Emad Burnat, Guy Davidi, 2011

Il y a cinq ans, au milieu du village de Bil’in, en Palestine, Israël a élevé un " mur de séparation » qui exproprie les 1700 habitants de la moitié de leurs terres, pour « protéger » la colonie juive de Modi’in Illit. Les villageois de Bil’in s’engagent dès lors dans une lutte non-violente pour obtenir le droit de rester propriétaires de leurs terres, et de co-exister pacifiquement avec les Israéliens. Dès le début de ce conflit, et pendant cinq ans, Emad, paysan palestinien filme les actions entreprises par les habitants de Bil’in.

Cinq hommes et un garage

Basile Carré-Agostini, 2006

Robert Lechevalier restaure de magnifiques motos anciennes dans le fond du garage. Il sautille, chante, savoure et s’épanouit en faisant ce travail pour lequel il ne compte pas ses heures. À côté de lui, deux mécaniciens et deux commerciaux s’occupent de préparer et de vendre des petites voitures sans permis. Le contraste entre Robert et les autres est saisissant, il nous permet de mieux voir ce qu’est le travail et ce qu’il pourrait être.

Cinquantenaire du deuxième sexe (Le)

Carole Roussopoulos, 2001

En janvier 1999, cinquante ans après la publication de l’ouvrage magistral de Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe, un grand colloque réunit dans les batiments de la Sorbonne à Paris des hommes et des femmes (chercheurs, universitaires, philosophes, sociologues, journalistes, étudiants, écrivains) de trente-sept pays (France, Québec-Canada, Sénégal, Suisse, Liban, Brésil…). Le film est un concentré de ces cinq jours de rencontre : les moments forts, les témoignages des proches de Beauvoir, les entretiens avec des femmes venues des quatre coins du monde pour parler du rôle que Le Deuxième Sexe a joué dans leurs vies.

Citadelle (La)

Mohamed Chouikh, 1988

Une journée particulière dans la vie d’un village du Sud Oranais. Une farce tragique sur la solitude des uns et des autres : l’histoire d’une population composée de deux sociétés divisées par des murs. Le personnage central du film est Kadour, un Pierrot lunaire…

Cité 10, au bout du jardin

Christelle Sabarots, 2003

Des mineurs au chômage du Pas-de-Calais se retrouvent pour cultiver leurs jardins ouvriers

Cité de la musique et le Conservatoire (La)

Philippe Kimmerling, 2000

Maquette et dessins permettent à l’architecte Christian de Portzamparc de nous faire une lecture pédagogique de la Cité de la musique et du Conservatoire qu’il a achevés en 1995, sur le site des anciens abattoirs parisiens de La Villette.

Cité des abeilles (La)

Marion Boé, 2008

Ce film retrace l’histoire de la Cité des Abeilles : un projet utopique, né à Quimper dans les années cinquante, de la volonté d’une centaine de couples déterminés à travailler ensemble et à franchir les obstacles administratifs, financiers et culturels pour créer leur environnement de vie…

Cité des Roms (La)

Frédéric Castaignède, 2008

Dans le ghetto de Nadejda, au cœur de la Bulgarie, Angel Tichaliev et les autres militants de l’Organisation de la jeunesse rom, une ONG locale, luttent contre la ségrégation scolaire et contre les discriminations scandaleuses dont sont victimes aujourd’hui encore les Roms.

La Cité des savants… ou le principe d’incertitude

Iossif Pasternak, 1994

En 1957, l’URSS crée une expérience-phare : un centre de production intellectuelle : Akademgorodok est un paradis socialiste qui rassemble les gens les plus cultivés et les savants. 40 ans après, tous désabusés, exposent leur vision pessimiste de cette expérience.

Cité des sciences et de l’industrie (La)

Jean-Marc Gosse, 1999

Comment métamorphoser une gigantesque friche industrielle - le bâtiment des abattoirs de La Villette à Paris, achevé en 1964 mais jamais mis en service - en musée scientifique, « le plus grand du monde », le musée national des Sciences, des Techniques et des Industries ? Adrien Fainsilber, lauréat du concours en 1979, explique le projet de transformation, crayon en main.

Cité muette (La)

Sabrina Van Tassel, 2014

Qui ne connaît le camp de Drancy, lieu d’internement et de transit, sur le territoire français, réservé aux juifs avant leur départ pour l’extermination, durant la Seconde Guerre mondiale  ? La réalisatrice de ce documentaire a pourtant découvert une réalité bien plus complexe : la cité HLM, dite cité de la Muette, habitée aujourd’hui par des locataires modestes, est la même qui a fait office hier de camp de concentration, longtemps encadré par des gendarmes français.

Cités à la casse

Frédéric Compain, 2006

Aujourd’hui, la ville a perdu son rôle de « mettre ensemble » des groupes différents, en donnant à voir leurs diversités, leurs interdépendances et leurs relations conflictuelles.

Cités de la plaine

Robert Kramer, 2000

Aux confins d’une métropole du Nord de la France,un homme aveugle remonte le fil de sa vie.Venu de loin,il a travaillé,fonde un commerce,une famille.Puis il a tout perdu…

Citizen Bishara, un député arabe en Israël

Simone Bitton, 2001

Portrait de l’emblématique député Azmi Bishara, arabe et citoyen israélien, docteur en philosophie, personnage brillant et provocateur, qui se bat pour l’égalité des citoyens arabes et pour leur reconnaissance en tant que minorité nationale au sein de l’État d’Israël.

Citizen cam

Jérôme Scemla, 1999

La police de Reykjavik a lancé en 1996 une chaîne de télévision qui retransmet 24 heures sur 24 les images de deux cents caméras de surveillance. Elle défie la morale et la liberté individuelle à chaque instant. Analyse d’un succès qui pourrait bien s’exporter rapidement.

Citizenfour

Laura Poitras, 2015

En 2013, Edward Snowden révèle des documents secret-défense en provenance de la NSA, déclenchant l’un des plus grands séismes politiques aux États-Unis. Sous le nom le code «  CITIZENFOUR  », il contacte la documentariste américaine Laura Poitras, qui part le rejoindre à Hong Kong et réalise en temps réel Citizenfour, un document historique unique et un portrait intime d’Edward Snowden.

Citizen Kane

Orson Welles, 1941

A la mort du milliardaire Charles Foster Kane, un grand magnat de la presse, Thompson, un reporter, enquête sur sa vie. Les contacts qu’il prend avec ses proches lui font découvrir un personnage gigantesque, mégalomane, égoïste et solitaire.

Citizen King

Orlando Bagwell, 2004

Les cinq dernières années de la vie de Martin Luther : une période d’activisme politique intense, marquée par le succès de son action en faveur des droits civiques des Noirs, mais aussi par la montée des violences.

Citizen Manouche

Thomas Chansou, 2005

Citizen Manouche est un road movie qui nous mène de Corrèze en Italie en compagnie de trois jeunes cousins manouches Gary, Wesley et Sébastien.

Citoyens ou étrangers ?

Jon Kalina, 2010

Ce documentaire répond à l’une des plus importantes questions de notre temps : dans quelle mesure les politiques nationales et les attitudes sociales « fabriquent » des nouveaux résidents bien intégrés ou bien contribuent-elles à leur ségrégation aux marges de nos sociétés ? Qu’est ce qui fait des étrangers de nouveaux citoyens ?

Citroën Nanterre

Édouard Hayem, 1969

Le 20 mai 1968, les ouvriers de l’usine Citroën de Nanterre cessent le travail. Le site emploie quatre mille salariés dont 65 % de travailleurs immigrés. Il n’a pas connu pareille mobilisation depuis vingt ans. Les grévistes osent enfin prendre la parole.

Citronniers (Les)

Eran Riklis, 2008

Parce que son voisin est le ministre israélien de la Défense, Salma doit de raser ses citronniers… Un beau portrait de femme, doublé d’une fable généreuse sur l’absurdité du conflit israélo-palestinien…

City, la finance en eaux troubles (La)

Mathieu Verboud, 2011

C’est à une plongée au coeur de la finance mondiale que nous invite ce film. Sur un très petit territoire, de moins de 3km2, se décident le présent et l’avenir du monde financier et économique. La City, c’est un État dans l’État que personne n’arrive plus à contrôler, que personne même, sauf ceux qui en sont les acteurs, ne parvient à comprendre.

City walls - My own private Tehran

Afsar Sonia Shafie, 2006

Afin de mieux cerner la société dont elle est issue, la cinéaste iranienne immigrée en Suisse retourne à Téhéran rencontrer les femmes qui ont marqué sa vie

Ciutat morta

Xavier Artigas, Xapo Ortega, 2014

Retour sur l’un des pires cas de corruption policière à Barcelone, la ville morte. Le film ré-ouvre les plaies d’un terrible montage policier, resté impuni depuis 2006. Sous fond de corruption policière et de spéculation immobilière, «  l’affaire 4F  » met en lumière les dérives d’un modèle touristique meurtrier.

Claire documentaliste (Série Travailler à domicile)

François Gonnet, 1986

Un portrait de Claire Mascolo, documentaliste à la vidéothèque de production à l’Ina, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Clairvivre, enquête sur une utopie

Gabriel Peynichou, José Vieira, 2001

En pleine forêt périgourdine, sur un coteau ensoleillé, la cité de Clairvivre fut entièrement construite en 1933 pour accueillir les gazés de la Grande Guerre et les tuberculeux. Retour sur le seul exemple de cité idéale au XXe siècle.

Classe coopérative (Une)

Hélène Lioult, 1994

Quelques moments de la vie quotidienne dans le cours moyen 1è et 2è année année de l’Ecole Primaire Les Lauves d’Aix-en-Provence. Le maître Jean-Claude Colson nous raconte le chemin parcouru depuis la rencontre avec Célestin Freynet, comment il fallut s’adapter aux classes urbaines tout en conservant l’esprit et les techniques Freynet : le texte libre imprimé et le journal scolaire, la responsabilisation par les métiers, la découverte d’autres milieux et l’enquête album.

Classe d’accueil

Vincent Dumesnil, 2014

Dans la salle 326 du Lycée Paul Valéry de Paris, 25 élèves de 15 à 18 ans, de 20 nationalités différentes. Leur professeur, les accompagne dans ce travail ; et ce documentaire suit cet apprentissage mais, bien au delà, accompagne certains élèves dans leur problématique de jeunes étrangers en France et explore comment l’école républicaine accomplit ses fonctions premières de transmission des savoirs et d’intégration.

Classe de lutte

Groupe Medvedkine de Besançon, 1969

Réponse des ouvriers de la Rhodiaceta de Besançon au film « A bientôt, j’espère ». Il suit la création d’une section syndicale CGT dans une usine d’horlogerie par une ouvrière dont c’est le premier travail militant en 1968. On y découvre comment Suzanne réussit à mobiliser les autres femmes de l’entreprise, malgré la méfiance des dirigeants syndicaux et les intimidations du patronat.

Classe ouvrière va au paradis (La)

Elio Pétri, 1971

Un ouvrier communiste et taciturne perd un doigt dans un accident du travail et découvre a cette occasion la solidarité avec ses compagnons d’usine.

Classified people

Yolande Zauberman, 1987

En 1948, en Afrique du Sud, la vie de Robert bascule. Il est « classé » métis pour s’être engagé par erreur dans un bataillon métis pendant la guerre de 1914. Sa femme et ses enfants « restés blancs » le renient. Absurdité et cruauté d’un système qui brisa de nombreuses familles.

Claude Chabrol, l’artisan

Patrick Le Gall, 2003

Ce qui anime ce portrait, c’est l’envers du décor ; ne pas chercher à faire une rétrospective de la si longue carrière de ce cinéaste mais évoquer sa personnalité.

Claude Chabrol, l’enfant libre

Jean-Bernard Thomasson, 2008

On connaît le Claude Chabrol bon vivant, provocateur, incapable de résister au plaisir d’un bon mot, d’une pitrerie… Claude Chabrol, l’enfant libre démasque l’homme privé derrière l’homme public.

Claude Lévi-Strauss par lui-même

Pierre-André Boutang, Annie Chevallay, 2008

Pierre-André Boutang et Annie Chevallay retracent en archives l’itinéraire intellectuel d’un homme curieux de tous les hommes. Un portrait lumineux, polyphonique et musical, à l’image de l’œuvre qui l’a inspiré.

Clearwater

Tracy Rector, Lou Karsen, 2012

Ce projet de documentaire expose la relation unique qui lie les Amérindiens à l’eau du Puget Sound (Washington).

Clé de la chambre à lessive (La)

Floriane Devigne, Fred Florey, 2013

Dans l’immeuble du 85 rue de Genève à Lausanne, la clé de la chambre à lessive est bien plus qu’une simple clé servant à ouvrir la porte de la buanderie collective. La rencontre entre ce symbole d’une mentalité respectueuse de l’ordre bien helvétique et les locataires placés dans des appartements de secours par le service social de la ville ne va pas de soi. Pour faire régner l’ordre et la propreté, le propriétaire engage Claudina, une nouvelle «  dame lessive  ».

Clef des terroirs (La)

Guillaume Bodin, 2011

La Clef des Terroirs est un film documentaire sur le vin en biodynamie

Clémentine au pays des guérisseurs

Patrick Benquet, 2003

Durant trois années, Clémentine Rainaud, ethnologue, enquête sur les pratiques des guérisseurs et les liens qu’ils entretiennent avec la médecien officielle. Sa présence quotidienne en Auvergne lui permet de saisir et de comprendre certains enjeux de ces pratiques alliant visible et invisible.

Cléo de 5 à 7

Agnès Varda, 1961

Cléo, belle et chanteuse, attend les résultats d’une analyse médicale. Cléo vit quatre-vingt-dix minutes particulières. Son amant, son musicien, une amie puis un soldat lui ouvrent les yeux sur le monde.

Cléon

Réalisation collective, 1968

Cléon, l’une des premières usines à se mettre en grève en Mai 68. Les grévistes de l’usine Renault décrivent le quotidien de l’occupation et débattent de l’accès à la culture et de la reprise du travail.

Clés de Marseille (Les)

Jean-Louis Comolli, Michel Samson, 2008

Une plongée dans le duel gauche-droite des municipales de 2008 à Marseille.

Cleveland contre Wall Street

Jean-Stéphane Bron, 2010

janvier 2008. Poursuivie par les huissiers, victime d’expulsions massives, la population réclame justice et intente un procès aux banquiers de Wall Street.

Climat, le théâtre des négociations

David Bornstein, 2015

Pour la première fois en 20 ans d’existence des conférences sur le climat des Nations Unies, 200 étudiants du monde entier investissent le Théâtre des Amandiers pour jouer une COP grandeur nature tout en la réinventant.

Climatosceptiques, la guerre du climat

Franck Guérin, Laure Noualhat, 2014

Ce film est une investigation au cœur du lobby climato-sceptique. Quelles méthodes a-t-il employé pour influencer l’opinion publique ? Comment est-il parvenu à rendre médiatiquement valable ou acceptable ce qui est scientifiquement faux.

Clito va bien

Planning familial, 1979

Face au pouvoir médical, les femmes s’organisent et utilisent des moyens simples pour connaître leur corps. Des femmes se racontent, parlent de leur sexualité, remettent en cause le pouvoir des médecins et non leur savoir. Elles ne prétendent pas résoudre tous les problèmes, mais montrent par leur expérience que l’on peut se prendre en charge.

Clochards (Les)

Dino Risi, 1946

Aux marges de la cité (Milan), des hommes errants, exclus, pauvres parmi les pauvres dans une Italie ruinée par la guerre.

Closed district

Pierre-Yves Vandeweerd, 2004

En 1996, Vandeweerd est à Mankien au Sud-Soudan, pour filmer la guerre civile du pays, dans un acte d’engagement. Il découvre vite une réalité complexe, qui dépasse sa vision d’une lutte entre un gouvernement oppresseur et des minorités opprimées. De retour en Belgique, pris d’un sentiment d’impuissance, le réalisateur décide de ne pas montrer ses images. Depuis, Mankien a été massacré, probablement avec la complicité des sociétés pétrolières occidentales. Les personnes filmées sont pour la plupart mortes… Vandeweerd décide finalement d’en faire un film.

Close up

Abbas Kiarostami, 1990

Cinéphile obsessionnel et sans emploi, Hossein Sabzian se fait passer pour le célèbre cinéaste Mohsen Makhmalbaf à qui il ressemble. Il s’insinue dans une famille iranienne bourgeoise. Une fois démasqué, l’homme est traîné devant la justice pour escroquerie. Apprenant ce fait divers, le réalisateur Abbas Kiarostami s’empresse de réunir une équipe de tournage afin de reconstituer les faits et de filmer le procès de Sabzian.

Close up Kurdistan

Yüksel Yavuz, 2007

Le réalisateur kurde Yüksel Yavuz fait le lien entre son histoire personnelle d’immigrant et la situation actuelle du conflit kurdo-turc

Closing your Eyes

Robin Hunzinger, 2005

Voyage sans cesse interrompu, sur les routes comme à l’intérieur des villes, « Closing your Eyes » nous emmène à Naplouse, Hébron et Qalqilyah. Trois villes palestiniennes en train de mourir de l’occupation israélienne, trois types d’enfermement, trois stades dans le lent processus d’étouffement de leurs populations.

Cloud cuckoo land

Matt Dickinson, 2004

Un jeune homme, infirme moteur cérébral suite à un accident de deltaplane qui a coûté la vie à sa mère, rêve à son tour de piloter.

Clozed zone

Yoni Goodman, 2010

Le réalisateur dénonce dans ce film d’animation le blocus israélien imposé à Gaza depuis juin 2007.

CO 2 - Humains 0 (Série #DATAGUEULE)

Julien Goetz, Henri Poulain, 2014

Moins de 3 minutes pour comprendre le climato-scepticisme des lobbies industriels.

Cochon qui s’en dédit

Jean-Louis Le Tacon, 1979

Ce film est une forme d’exutoire riche de violences et d’excès.

Cocktail Molotov

Diane Kurys, 1979

En conflit avec ses parents, Anne quitte le domicile familial pour rejoindre un kibboutz en Israël avec deux amis, Frédéric et Bruno. Durant leur escapade, de la Provence à l’Italie, des échos des «  événements  » de Mai leur parviennent par la presse, la radio ou les rencontres.

Cocorico, Monsieur Poulet !

Jean Rouch, 1974

Les aventures humoristiques de trois amis qui partent de Niamey vers la brousse pour faire le commerce du poulet.

Code 68

Jean-Henry Roger, 2004

Anne Buridan décide de réaliser un film sur Mai 68. Son petit ami, Blaise, ne la soutient pas, il exècre les gens qui ont participé à cet événement.

COD et le coquelicot (Le)

Jeanne Paturle, Cécile Rousset, 2013

Dans une école primaire d’un quartier périphérique de Paris réputé difficile, où les équipes d’enseignants s’épuisent et se succèdent d’année en année, cinq jeunes maîtres sans expérience ont fait le pari de rester. Cinq ans après, ils nous parlent de leur quotidien dans ce lieu où ils tentent de construire, dans une alternance de découragement et de projets, une école comme les autres.

Cod help us

Ezra Soiferman, 2005

Un village de pêcheurs isolé du Nord Ouest du Québec doit trouver un moyen de survivre au moratoire du gouvernement de de 2003 portant sur la pêche du cabillaud au Nord Ouest du Québec.

Cœur d’Amos Klein (Le)

Michal Pfeffer-Kranot, Uri Kranot, 2009

« Le Cœur d’Amos Klein » juxtapose l’histoire d’un officier israélien avec celle de son pays.

Cœur de Jénine (Le)

Marcus Vetter, Leon Geller, 2010

En faisant bénéficier des enfants israéliens des organes de son fils, tué accidentellement par l’armée d’Israël en Cisjordanie, Ismaël Khatib réalisait voilà cinq ans un geste politique exemplaire. Ce documentaire allemand en donne toute la mesure.

Cœur d’usine

Ernesto Ardito, Virna Molina, 2008

Dans l’usine de céramique Zanon, abandonnée par le patron fin 2001, les ouvriers ont repris le contrôle de la production et de la commercialisation, se confrontant à la répression. Ce documentaire rend compte du processus de récupération de cette immense usine.

Colère dans le vent (La)

Amina Weira, 2016

Dans la ville d’origine de la réalisatrice, Arlit, au Nord du Niger, Areva exploite l’uranium depuis 1976. Aujourd’hui, une bonne partie de cette région, balayée par les vents de sable, est contaminée. La radioactivité ne se voit pas et la population n’est pas informée des risques qu’elle encourt. Cette exploitation a complètement désorganisé la vie de la population.

Colette mécanicienne en maroquinerie (Série Travailler à domicile)

Monique Haicault, 1986

Un portrait de Colette, mécanicienne en maroquinerie dans le Tarn, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Collégiens et l’ancien combattant (Les)

Aurylia Rotolo, 2015

Dix-huit élèves d’un collège de ZEP préparent le Concours National de la Résistance avec un groupe d’anciens combattants. Leur projet : réaliser le portrait d’Isaac Sebdoun, un ancien combattant ayant fait le débarquement. Ils vont s’interroger sur la signification de l’expression : être français.

Collier et la perle (Le)

Mamadou Sellou Diallo, 2009

Le Collier et la Perle est une lettre d’un père à sa fille. Une lettre filmée qui visite le mystère de la femme. De la femme corps de souffrance pour donner la vie, de la femme corps objet de séduction, à la femme corps toujours mutilé.

Collines du Bas Oubangui se remettent au vert (Les)

Dieudonné Kete, 2010

Récit des actions en faveur de la réhabilitation des collines du Bas Oubangui, malmenées par les hommes alors qu’elles sont pour eux source de bien-être.

Colombes de l’ombre (Les)

François Verlet, Louis Campana, 2001

Depuis la création de l’état d’Israël, les affrontements entre israéliens et palestiniens ont apporté leur lot de morts, de violences, de souffrances. Ce film nous emmène des origines du conflit à la situation actuelle par le regard différent des bâtisseurs de Paix.

Colonies de vacances

Collectif & Anonyme, 1932

La municipalité communiste de Bagnolet a commandé ce film de propagande pour présenter le combat mené afin de créer la première colonie de vacances de la ville et envoyer ses enfants à la mer.

Colporteurs du Front Populaire (Les)

Michel Van Zèle, 1986

nterviewés plus de cinquante ans après sa disparition, des artistes ayant participé au groupe Octobre évoquent la vie du mouvement, de sa naissance en 1934 à son éclatement avec la déclaration de guerre, et rappellent le lien entre les créations artistiques du Groupe et ses convictions politiques.

Combalimon

Raphaël Mathié, 2007

Jean est au crépuscule de sa vie. Fatigué, seul et sans descendance, il doit se résoudre à vendre ses quelques vaches et songer à la transmission pour sauver sa ferme Combalimon. Une étape délicate, une perspective vertigineuse, entre douleur et espoir.

Combat avec l’ange  : Armand Gatti (Le)

Jean-Claude Bergeret, 1965

Tout en se promenant sur les bords de Seine, Armand Gatti, interviewé par Jean-Claude Bergeret, évoque ses conceptions de la vie. Puis, interview de Gatti par lui-même où il développe la thématique du «  combat avec l’ange  », c’est-à-dire la lutte pour la prise de conscience, qu’il a exploité dans deux de ses films, «  L’Enclos  » et «  El Otro Cristobal  ».

Combat en héritage (Un)

Laetitia Puertas, 2010

À l’occasion du 8 mars 2010 et du centenaire de la journée internationale des femmes, ce court-métrage interroge l’inscription des luttes féministes dans la mémoire de parisiennes et parisiens.

Combat pour la mer

Moustapha Ndoye, 2003

La rencontre d’homme et de femmes, du Sénégal et de Bretagne, impliqués depuis des années dans le défense de la pêche artisanale

Combats de femmes. Les femmes exemplaires de Maryflo

Hervé Nisic, 1998

Les 110 salariés de la société Maryflo ne se remettront jamais complètement d’avoir fait la une de l’actualité sociale en 1997 durant leur grève pour qu’on leur accorde « le droit au respect » . Le réalisateur est allé voir, près de 9 mois plus tard, ce que ce conflit entre les salariées d’une usine et ses dirigeants avait laissé comme traces dans les esprits et dans les vies de ces femmes, blessées dans leur dignité par un directeur technique peu scrupuleux.

Combat singulier (Un)

Xavier Villetard, 2004

Un jour de 1957 il refuse d’obéir à sa hiérarchie qui justifie l’usage de la torture durant la guerre d’Algérie. « Le baroudeur par excellence » bascule alors du côté de la non-violence. Le destin du général Jacques de Bollardière représente un cas unique dans l’histoire contemporaine.

Combattants de la paix

Bruno Vouters, Pascal Goethals, 2004

Le souvenir de la Grande guerre peut-il nous aider à bâtir la Grande Paix ? Comment se battre pour un monde apaisé ?

Combattre pour nos droits

Frans Buyens, 1962

Chronique de la grande grève 1960 - 1961 en Belgique, nommée à l’étranger « la grève du siècle ». Un document sur la lutte durant 5 semaines d’un million de grévistes manifestant contre la Loi Unique.

Come back africa

Lionel Rogosin, 1959

Réalisé en noir et blanc clandestinement en Afrique du Sud, ce film militait contre la ségrégation raciale dont étaient victimes les noirs.

Comédie-Française ou l’amour joué (La)

Frederick Wiseman, 1996

Délaissant pour la première fois l’observation de la réalité américaine, Frederick Wiseman tourne sa caméra vers la Comédie-Française et filme l’activité de cette célèbre institution dans ses aspects les plus prestigieux comme les plus terre à terre.

Coming of age

Teboho Edkins, 2015

Pendant deux ans, Teboho Edkins observe quatre adolescents grandir dans les montagnes du Lesotho, en Afrique australe. Les portes de l’âge adulte s’ouvrent et se referment. Certains quittent l’école de leur village pour garder des moutons et ne feront jamais rien d’autre. Et ceux qui partent pour l’école secondaire ne reviendront peut-être pas. L’été de la jeunesse prend vite fin.

Comité d’action du 13ème

Atelier de recherche cinématographique (ARC), 1968

Au début du mois de juin 1968, la lutte d’un comité d’action du treizième arrondissement de Paris auprès de l’usine Citroën de la Porte de Choisy et du dépôt de la RATP de la rue Lebrun.

Commande (La)

Oona Bijasson, 2004

Jabreilles-les-Bordes, 235 habitants, Haute-Vienne (France). Son église classée du XIII-XVème siècle attend d’être restaurée. Mais un projet innovant de commande publique impulsé par la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Limousin – des vitraux en porcelaine – devient prioritaire.

Comme chacun sait

Jacques Lévy, 2016

Ce documentaire éclaire une démarche encore méconnue : les Réseaux d’Échanges Réciproques de Savoir, fondés sur un principe de réciprocité ouverte, où chacun vient offrir ce qu’il sait et découvrir ce qui l’intéresse, gratuitement.

Comme des lions

Françoise Davisse, 2016

Ce documentaire plonge le spectateur au cœur de deux ans d’engagement de salariés de PSA Aulnay, contre la fermeture de leur usine qui employait plus de 3 000 personnes, dont près de 400 intérimaires.

Comme des lions de pierre à l’entrée de la nuit

Olivier Zuchuat, 2012

Entre 1947 et 1951, plus de 80 000 hommes, femmes et enfants grecs ont été internés sur l’îlot de Makronissos (Grèce) dans des camps de rééducation destinés à lutter «  contre l’expansion du communisme  ». Parmi ces déportés se trouvaient de nombreux écrivains et poètes, dont Yannis Ritsos et Tassos Livaditis. Malgré les privations et les tortures, ces exilés sont parvenus à écrire des poèmes qui décrivent leur (sur)vie dans cet univers concentrationnaire. Ces textes, pour certains enterrés dans le sol du camp, ont été retrouvés. «  Comme des lions de pierre à l’entrée de la nuit  » mêle ces écrits poétiques avec des discours de rééducation politique qui étaient diffusés en permanence dans les haut-parleurs des camps. De longs travellings, tels des mouvements hypnotiques, arpentent les ruines des camps et “se heurtent” aux archives photographiques. Un essai filmé qui ranime la mémoire de ruines oubliées et d’une bataille perdue.

Comme l’abeille qui fait tourner la terre

Kamanaka Hitomi, 2010

Comment le monde satisfera ses futurs besoins énergétiques ? La recherche pour l’indépendance énergétique en Suède et au Japon.

Commémoration à Paris de la mort de Mao Ze Dong

Joris Ivens, Marceline Loridan, 1979

Rapport sur la commémoration à Paris de la mort de Mao Ze-Dong, qui a été utilisé dans les journaux télévisés chinois.

Comment disparaît une vallée

Irit Gal, 2013

Dans la fertile vallée du Jourdain, les champs d’un groupe d’agriculteurs palestiniens ont été déclarées zones militaires, leurs puits ont été fermées et l’eau détournée vers les résidents juifs de la vallée.

Comment faire des nanotechnologies une affaire publique ?

Marc Peyronnard, 2009

Un reportage du Collectif sur les Enjeux des Nanotechnologies à Grenoble (CENG)sur les enjeux des nanotechnologies.

Comment j’ai détesté les maths

Olivier Peyon, 2013

À travers un voyage aux quatre coins du monde avec les plus grands mathématiciens dont Cédric Villani, ce documentaire nous raconte comment les mathématiques ont bouleversé notre monde, pour le meilleur… et parfois pour le pire.

Comment nourrir tout le monde

Denis van Waerebeke, 2009

A la surface de la planète, deux mondes se font face : les «  trop nourris  » et les «  trop mal nourris  ». Pourtant, nourrir tous les habitants de la planète semble possible. Ce film d’animation, fait le point sur la situation et évoque des pistes à suivre pour y arriver.

Comment nous avons construit le métro de Moscou

Xavier Villetard, 2014

Au début des années 30, les ouvriers du métro, chapeautés par des brigades d’écrivains, sont chargés d’écrire en temps réel « l’histoire du métro de Moscou ». Sur la base de ces écrits restés en partie inédits, le film raconte la construction des premières lignes du plus beau métro du monde à la lumière de cette « grande utopie littéraire » laminée par les purges des années 1937-38.

Comment recadrer un hors-la-loi en tirant sur un fil

Lamine Ammar-Khodja, 2010

Un Algérien dyslexique rencontre un manouche sur un banc bleu, une Algérienne dans un champ vert, un Allemand ou un Turc au milieu de ruines. Au lieu d’un film sur l’identité, il comprend « lis ton idée ». Non loin, traîne le débat sur l’identité nationale.

Comment voyage une lettre

Albert Mourlan, 1930

Une lettre adressée à M. Dubois, à Saint-Véran, dans les Hautes-Alpes, sert de point de départ pour suivre l’itinéraire d’une lettre à travers la France.

Comment Yukong déplaca les montagnes

Joris Ivens, Marceline Loridan, 1973;1975

Série de 7 long métrages et 5 court-métrages réalisés sur la révolution culturelle en Chine qui a eu lieu entre 1966 et 1969.

Le commerce équitable, ou l’utopie réaliste

John Paul Lepers, 2003

Le journaliste, John-Paul Lepers, a mené l’enquête pendant deux mois au Nicaragua et au Mexique

Comme si nous attrapions un cobra

Hala Al Abdalla, 2012

Comme si nous attrapions un cobra dessine le paysage des aspirations démocratiques des peuples du monde arabe en pleins bouleversements révolutionnaires en s’appuyant sur la parole et l’art des caricaturistes. La liberté d’expression est l’aspiration la plus visible de cette lame de fond, le dessin de presse l’incarne par sa distance critique et son humour.

Comme une ligne rouge dans la mer

Chantal Gresset, Richard Volante, 2008

Leurs familles sont arrivées en France il y a trois, quatre, cinq générations, elles s’y sont établies. Eux, les descendants d’immigrés, portent cette part d’étranger.

Comme un oiseau dans un aquarium

Thomas Roussillon, Joris Lachaise, 2010

Le réalisateur a suivi des demandeurs d’asile, en 2009, alors qu’ils vivaient dans un ancien orphelinat laissé à l’abandon, puis durant leur expulsion de cet endroit. C’est le début d’un long chemin escarpé vers le relogement pour tous les habitants, c’est aussi l’affirmation d’un mouvement de réquisition et de défense du droit d’asile, qui permettra à plus de 400 demandeurs d’asile, un an plus tard, de bénéficier d’un relogement, suite à l’évacuation des trois derniers squats en juillet 2010.

Comme un poisson dans l’eau

Marion Lary, 2013

Un film qui montre, preuves à l’appui, comment les chemins de l’intégration des populations immigrées empruntent aujourd’hui des modalités originales, propres à chacun, singularités qu’il s’agit de prendre en compte pour faire société.

Comme un seul homme

François Chouquet, 2005

Contre la guerre d’Algérie par les voies de la non-violence.

Commis d’office, la justice au quotidien

Frédéric Compain, 2000

Dans un tribunal de province, la justice au quotidien.

Commission de la vérité (La)

André Van In, 1999

Avant 1994, l’Afrique du Sud n’avait jamais connu la démocratie  ; il lui a donc fallu inventer son propre modèle. Ce fut la tâche du nouveau gouvernement et celle de tous les Sud-Africains.

Commune de Paris 1871 (La)

Mehdi Lallaoui, 2004

Documentaire historique sur la commune de Paris.

Commune (La)

Armand Guerra, 1913

Première et touchante tentative dans l’histoire du cinéma, qui plus est par une coopérative libertaire, de reconstituer les débuts de la Commune de Paris. Apparition, in fine, des derniers communards.

Commune : Paris, 1871 (La)

Peter Watkins, 2000

La Commune de Paris 1871, événement majeur dans les annales du mouvement ouvrier, reste pourtant l’une des pages les plus singulièrement méconnue de l’histoire de France.

Commune présence

Michaël Dacheux, 2007

Guidé par une lettre d’un vieil ami rencontré adolescent, un jeune homme visite les lieux et les témoins d’un passé marqué par l’engagement et par l’histoire.

Compagnons de l’aube (Les)

Yves Jeuland, 2010

Juin 1940, un vieux maréchal annonce à la France qu’elle doit cesser le combat. Le pays capitule et s’enfonce dans la nuit de l’occupation. Mais quelques milliers d’hommes et de femmes, combattants de l’espérance, partisans de la France libre, refusent de rendre les armes.

Complexe de la salamandre (Le)

Serge Steyer, Stéphane Manchematin, 2014

Dans les Vosges où il vit en retrait du monde de l’art, un artiste façonne, à son rythme, une oeuvre énigmatique et singulière, à la fois contemporaine et sans âge. Au fil des saisons, entre travail concret et oeuvres rêvées, entre précision du geste et économie de mots, entre promenades en forêt et brefs allers retours à la capitale, Patrick Neu relie l’art des maîtres anciens à la création contemporaine.

Complot (Le)

René Gainville, 1973

Le Général Challe est emprisonné à Tulle, en 1962. Afin que la France n’abandonne pas l’Algérie, des activistes de l’O.A.S. tentent de le faire s’évader.

Comrades

Bill Douglas, 1986

Grande-Bretagne, Dorset, 1834. George Loveless et ses amis, laboureurs à Tolpuddle, sont de plus en plus exploités par les propriétaires terriens, avec la complicité du clergé. Ils s’organisent pour revendiquer des hausses de salaires, et créent en secret la Société Amicale des Laboureurs. Dénoncés par un propriétaire, six d’entre eux sont condamnés à la déportation en Australie. Devenus très populaires et hérauts d’une classe de plus en plus pauvre, ils deviennent les «  martyrs de Tolpuddle  ».

Concerning violence

Göran Olsson, 2014

Au travers des textes de Franz Fanon, ce documentaire met en image des archives de plusieurs entretiens, retraçant ainsi l’histoire des peuples africains et de leurs luttes pour la liberté et l’indépendance. La modernité du parti pris esthétique de Concerning Violence offre au public une nouvelle analyse des mécanismes du colonialisme, permettant ainsi une autre lecture des origines des conflits actuels.

Concerto de Mozart (Le)

Jean-Louis Comolli, 1997

Michel Portal a fait le projet un peu fou de s’isoler pendant quinze jours dans un château, en compagnie de sept jeunes musiciens, pour prendre le temps et le plaisir de travailler en profondeur le célèbre concerto pour clarinette de Mozart. Jean-Louis Comolli est le témoin de ce défi.

Condamnées au mariage

Anat Zuria, 2004

Une épouse juive est la propriété de son mari. Par le mariage, il l’acquiert et il est le seul à pouvoir lui accorder un divorce.

Condamnés à réussir

François Jacquemain, 1976

Un jour les habitants et les élus des environs de la Hague, pointe ouest de la presqu’île du Cotentin, ont appris qu’on allait bâtir une usine sur le territoire de leur commune. Quelle usine ?

Condor, les axes du mal

Rodrigo Vazquez, 2003

Lancée par les services secrets chiliens, avec l’aval des Etats-Unis, en 1975, l’opération Condor a causé la mort de milliers de Sud-Américains.

Conflit Metaleurop (Le)

Gilles Lallemend, Stéphane Czubek, 2004

L’occupation de l’usine de Metaleurop Nord suite à l’annonce de la fermeture de celle-ci, en 2003.

Công Binh la longue nuit indochinoise

Lam Lê, 2012

À la veille de la 2nde Guerre Mondiale, 20 000 Vietnamiens étaient recrutés de force dans l’Indochine française pour venir suppléer dans les usines d’’armement les ouvriers français partis sur le front allemand. Pris à tort pour des soldats, bloqués en France après la défaite de 1940, livrés à la merci des occupants allemands et des patrons collabos, ces ouvriers civils appelés Cong Binh menaient une vie de parias sous l’Occupation. Le film a retrouvé une vingtaine de survivants au Viet Nam et en France.

Congés payés 1936 (Les)

Philippe Kohly, 1996

Le film montre l’évolution des pratiques collectives liées à l’allongement progressif des vacances légales et restitue la notion de travail dans notre société.

Conquête de Clichy (La)

Christophe Otzenberger, 1994

L’histoire se passe entre la fin 1993 et mars 94, à Clichy-la-Garenne dans les Hauts-de-Seine, alors le fief de Charles Pasqua. Depuis longtemps socialiste, la ville et le canton sont convoités par le RPR. Vont-ils basculer et comment  ? Une plongée dans les entrailles de la politique…

Conquête (La)

Xavier Durringer, 2011

Le film évoque l’ascension au pouvoir de Nicolas Sarkozy, de sa nomination au poste de ministre de l’Intérieur en 2002 à son élection à la tête de l’État français en 2007.

Considérant qu’il est plausible que de tels événements puissent à nouveau survenir

Sébastien Thiéry, 2013

Des images du bidonville rom de Ris-Orangis défilent, alors que Yves-Noël Genod lit l’arrêté municipal qui met en demeure les habitants du bidonville dit «  de la Nationale 7  » de quitter les lieux.

Constant gardener (The)

Fernando Meirelles, 2005

Diplomate anglais déployé au Kenya, Justin Quayle apprend la mort de sa femme, Tessa, assassinée sur les bords du lac Turkana. Le médecin anglais qui l’accompagnait ayant disparu, les soupçons se portent sur lui. Justin n’est pas convaincu par cette hypothèse et tente de percer le mystère de l’assassinat de sa femme. Il découvre que sa femme a écrit un rapport compromettant sur les laboratoires pharmaceutiques qui testaient sur des patients une molécule traitant la tuberculose.

Construisons ensemble (Série Enquête d’un autre monde - épisode 4)

SideWays, 2014

Un travail collaboratif d’auto-construction d’éolienne riche de sens.

Consultants, la règle du jeu

Laurent Salters, 2003

De nombreuses entreprises font appel à des firmes de conseil en stratégie : gros plan sur des analystes pas comme les autres qui ne semblent avoir aucun état d’âme.

Consultations, le temps de l’écoute

Anne Kunvari, 2003

A l’hôpital Louis Pasteur de Chartres, une jeune cancérologue reçoit en consultation des patients. Plus ou moins jeunes, plus ou moins gravement malades, ils entrent dans le petit bureau avec leurs interrogations, leurs inquiétudes, leur angoisse souvent.

Contacts

Raymond Depardon, Roger Ikhlef, 1990

Raymond Depardon se penche sur son reportage photographique dans l’hôpital psychiatrique de San Clemente.

Contes et comptes de la cour

Eliane de Latour, 1992

Au Niger, les quatre femmes d’un chef traditionnel sont astreintes à la réclusion, au nom d’une interprétation coutumière des textes islamiques. Climat intimiste, confidences, un univers féminin au Niger.

Conti gonflés à bloc (Les)

Philippe Clatot, 2010

Le film nous immerge dans l’aventure des « Conti », les salariés de l’Usine Continental de Clairvaux, qui apprennent dans les médias la fermeture de leur usine, depuis les débuts des assemblées générales devant l’usine, jusqu’à l’annonce des indemnisations par le groupe Continental.

Conti (Les)

Jérôme Palteau, 2012

À l’annonce de la fermeture de l’usine Continental de Clairoix (Oise), les 1120 employés, les « Conti », entament un combat long et exemplaire pour faire valoir leurs droits. Ce documentaire suit ce combat.

Contrebandières (Les)

Luc Moullet, 1967

À la frontière franco-mexicaine, les tribulations de deux jolies contrebandières.

Contrechamps, la rébellion des cinéastes

Dominik Wessely, 2008

Un documentaire sur l’aventure du collectif Filmverlag der Autoren fondé en avril 1971 par 13 réalisateurs allemands dont Wim Wenders et Peter Schamoni, marquant le renouveau du cinéma allemand.

Contre-histoire d’Internet (Une)

Sylvain Bergère, 2013

Retour sur l’émergence des mouvements de défense des libertés sur Internet, apparus en réaction à la régulation croissante du Web par les gouvernements et les multinationales.

Contre la montre… Jerzy Skolimowski, peintre, poète, cinéaste

Damien Bertrand, 2003

En exergue, une déclaration de Jerzy Skolimowski, dans laquelle il exprime la douleur de l’exil. L’interdiction de « Haut les mains ! » l’obligea, en effet, à quitter définitivement la Pologne en 1967 et à vivre « en gitan ».

Contre l’oubli

William Karel, 1995

À l’occasion du 50e anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz, ce documentaire donne la parole à ceux qui n’ont jamais parlé.

Contre-pouvoirs

Malek Bensmail, 2016

Après vingt années d’existence et de combats pour la presse indépendante algérienne, Malek Bensmaïl pose sa caméra au sein de la rédaction du célèbre quotidien El Watan, nécessaire contre-pouvoir à une démocratie vacillante, à l’heure où Bouteflika s’apprête à briguer un quatrième mandat.

Contre-sommet européen : Nice 2000

Réalisation collective, 2001

Temps fort de l’Euro-manifestation organisée par le collectif pour un contre-sommet européen les 6, 7 et 8 décembre 2000 à Nice.

Contrôle ouvrier

Claudio Remedi, Carlos Broun, Sandra Godoy, Lucas Martelli, Oriana Tizziani, 2003

Abandonnée par ses propriétaires l’usine textile Brukman, qui produisait, entre autres, chemises Cacharel et pantalons Saint-Laurent, est «  reprise  » par ses ouvrières.

Controverses nucléaires

Wladimir Tchertkoff, Emanuela Andreoli, 2003

Un crime se perpétue au cœur de la civilisation occidentale depuis 18 ans : un accord signé par l’OMS et l’AIEA condamne sciemment des millions de cobayes humains dans les territoires contaminés par Tchernobyl.

Convention : Mur noir/Trous blancs

Joris Lachaise, 2011

Comment un film qui prend comme point de départ la post-colonisation en Afrique rejoint la question plus générale de la colonisation des esprits et des corps par toutes les formes de « convention » ? Et comment, la célébration du cinquantenaire de l’indépendance au Mali, ce mois de septembre 2010, devient matière à interroger la fonction du rhapsode, de celui qui raconte et par conséquent crée ?

Conversation animée avec Noam Chomsky

Michel Gondry, 2013

À travers une série d’entretiens, Michel Gondry illustre, au sens propre comme au figuré, les théories de Noam Chomsky, ainsi que les moments personnels que Chomsky révèle, dans un film d’animation, où la créativité et l’imagination de Gondry se mettent au service de la rigueur intellectuelle de Chomsky.

Conversation avec Paul Mac-Isaac

Réalisation collective (Centre media local), 2007

Conversation entre des jeunes habitants de Saint-Denis et Paul Mc Isaac, réalisateur et artiste pluridisciplinaire, co-fondateur avec Robert Kramer de l’agence de contre-information américaine Newsreel, sur la manipulation des médias dominants.

Conversation Nord-Sud : Daney-Sanbar

Simone Bitton, Catherine Poitevin, 1993

Conversations entre Serge Daney et Elias Sanbar, historien, directeur de la « Revue d’etudes palestiniennes ». Un échange entre deux cultures, deux histoires qui se retrouvent dans un même désir de parole.

Convoi (Le)

Patrice Chagnard, 1995

L’odyssée de trois hommes qui acheminent de la nourriture vers l’Arménie pour l’association humanitaire «  Équilibre  ». Seuls au volant de leurs 38 tonnes, Amine, 30 ans, le chef du convoi, Papy, 62 ans, ancien chef d’entreprise, mis prématurément à la retraite, et Jérôme, 20 ans, à peine sorti d’une adolescence tumultueuse, doivent affronter les multiples difficultés que leur posent les troubles politiques, les rigueurs du climat et le mauvais état des routes.

Cool and crazy

Knut-Erik Jensen, 2002

Ce documentaire musical dresse un portrait drôle et émouvant du Berlevag Male Choir, un choeur norvégien de pêcheurs et de marins.

Coopérative

Raphael Grisey, 2008

Une coopérative agricole fondée au Mali par d’anciens immigrés français retournés en Afrique.

Coopérative de Mondragon : une idée d’avenir ? (La)

Wiltrud Kremer, 2005

Portrait de la plus grande entreprise du pays basque, qui a su concilier équité sociale et profits.

Coopérative des femmes pour la dignité

Réalisation collective, 2004

Documentaire réalisé en majorité par des femmes tzeltales qui travaillent dans 17 villages répartis sur trois municipalités. Elles parlent de leur expérience d’organisation pour travailler ensemble dans la dignité.

Coopérative des Malassis (La)

Bertrand Desormeaux, 2000

Henri Cueco, Lucien Fleury, Jean-Claude Latil, Michel Parré, Gérard Tisserand : cinq voix pour parler d’une tentative rare dans l’histoire de l’art, celle d’une création collective en peinture.

Coopérer pour entreprendre

Jérôme Surroca, 2001

Portraits croisés de salariés entrepreneurs qui ont choisi de développer leur projet au sein de coopératives d’activités.

Copain d’avant (Le)

Françoise-Renée Jamet, Laurent Marocco, 2013

Ce documentaire évoque le parcours d’un homme devenu sans domicile fixe après plusieurs drames. Le film s’attache à ressouder le fil d’une vie brisée et convoque les témoins d’une histoire tragique. On n’est pas loin de Maupassant et de Simenon. Parce qu’on y retrouve certains ingrédients chers aux deux auteurs : la nature, la filiation, les orages intérieur du personnage, la mauvaise conscience d’un village, et l’implacable destinée d’une vie trempée de larmes, de sang et d’alcool…

Copains du dimanche (Les)

Henri Aisner, 1957

L’histoire d’un jeune ouvrier qui par un concours de circonstances passe son baptême de l’air et retape avec d’autres un viel avion.

Copa para quem ?

Maryse Williquet, 2014

Des millions de supporters du monde entier s’attendent à vivre la plus grandiose des Coupes du Monde au pays du football. Mais comment le Brésil organise-t-il ce méga-événement ? Et avec quels impacts sur les Brésiliens ? Enquête dans l’une des 12 villes hôtes, Fortaleza, capitale du Céara, l’un des États les plus pauvres du Brésil…

Copier-cloner

Louis Rigaud, 2009

De la gestion futuriste d’un élevage de vaches clonées depuis un banal ordinateur  ! L’analogie entre l’exploitation d’une ferme et de ses vaches et un système d’exploitation informatique révèle l’horreur du productivisme et de la mécanisation du vivant.

Corazon del tiempo

Alberto Cortés, 2008

La découverte du mouvement zapatiste d’une jeune femme promise à un mariage dans la tradition…

Corbeau (Le)

Henri-Georges Clouzot, 1943

Les habitants d’une petite ville française reçoivent des lettres anonymes et inquiétantes signées “Le corbeau”. L’enquête menée par la préfecture piétine…

Corde du diable (La)

Sophie Bruneau, 2014

«  La corde du diable  » est le nom donné par ses détracteurs au barbelé, ce fil de fer inventé à la fin du XIXe siècle aux États-Unis. C’est à travers le prisme du fil de fer barbelé que ce documentaire aborde l’épineuse question de la surveillance et du contrôle.

Corniche Kennedy

Dominique Cabrera, 2016

Corniche Kennedy. Dans le bleu de la Méditerranée, au pied des luxueuses villas, les minots de Marseille défient les lois de la gravité. Marco, Mehdi, Franck, Mélissa, Hamza, Mamaa, Julie : filles et garçons plongent, s’envolent, prennent des risques pour vivre plus fort. Suzanne les dévore des yeux depuis sa villa chic. Leurs corps libres, leurs excès. Elle veut en être. Elle va en être.

Corps du métier (Le)

Gwennaël Bolomey, Alexandre Morel, 2011

Dans les hauts de Lausanne, en Suisse, se déroule un chantier peu ordinaire, dont l’objectif est est la construction d’une maison en paille porteuse et en terre… Pas de contremaîtres ni d’ouvriers pour le gros œuvre : les architectes sont aidés par des hommes et des femmes de tous horizons venus échanger leur travail contre la (re)découverte de cette technique de construction pourtant centenaire…

Corps interdits (Les)

Jérémie Reichenbach, 2016

Le film dénonce la violence de l’Etat dans les brumes et le froid du campement de Calais. Avec poésie et douceur, il évoque les solidarités existantes, et les voix des migrants se mêlent aux images de la «  jungle  ».

Correspondances

Laurence Petit-Jouvet, 2010

Des femmes de la diaspora malienne vivant à Montreuil en Seine-Saint-Denis, s’adressent dans une « lettre filmée » à une personne de leur choix, réelle ou imaginaire. Des femmes de Bamako et de Kayes au Mali s’en inspirent ensuite librement, pour réaliser à leur tour leur « lettre filmée ».

Corsaire, le magicien, le voleur et les enfants (Le)

Julie Gavras, 2001

1999-2000 : dans une école primaire de la banlieue lyonnaise, un an en classe de CM1, une CM1 où les enfants découvrent et apprennent le cinéma.

Corse, le mensonge radioactif

Jean-Charles Chatard, Éliane Parigi, 2004

Ce reportage fait l’autopsie du mensonge organisé par l’État après l’explosion de la centrale de Tchernobyl. Le réalisateur a enquêté pendant 10 ans, consultant des milliers de documents et se déplaçant sur le terrain. «  Tous les gouvernements européens ont pris des mesures de précaution après l’accident : interdiction de consommer des produits frais, de laisser sortir les enfants, distribution de pastilles d’iode… En France, les ministres en place se sont bornés à déclarer qu’il n’y avait aucun risque pour ne pas nuire à l’industrie du nucléaire et de l’agriculture  ». Documents officiels à l’appui, le film démontre également le trucage de l’enquête épidémiologique du ministère de la Santé.

Côte d’Azur

Charles Dautricourt, 1959

Découvrez ce à quoi pouvait rassembler un séjour familial sur la Côte d’Azur en 1959  ! Ce film issu du fonds Charles Dautricourt (1914-2008), tourné en couleurs et remarquablement bien conservé, nous montre le développement du tourisme dans le Sud de la France à l’aube des années 1960. On y voit principalement Charles Dautricourt, militant d’éducation populaire connu pour avoir co-fondé en 1947 le Comité français du cinéma pour la jeunesse (CFCJ).

Du côté de la côte

Agnès Varda, 1958

La Côte d’Azur vue en couleurs par Agnès Varda, qui cultive le mot d’auteur et l’image insolite. Film de commande transformé en un essai sur le tourisme, non sans un certain humour.

Côte d’Ivoire, journal intime

Samir Benchikh, 2008

À 24 ans, Samir Benchikh découvre l’Afrique en arpentant la Côte d’Ivoire d’Abidjan à Bouaké, en passant par Yamoussoukro ou Man. Le voyage est émaillé de rencontres avec des responsables associatifs, des jeunes de son âge dévoilant leur quotidien, des enfants des rues…

Côté jardins

Jean Louis Accettone, 1996

Reportage autour des jardins ouvriers de la région Nors pas de Calais

Cotton dreams

Sandeep Rampal Balhara, 2014

Les effets secondaires de la croissance économique et de l’utilisation intensive des biotechnologies ont précipité les fermiers indiens dans la plus grande crise agraire au monde. Cotton Dreams se penche sur la vie de l’une de ces familles et raconte une tragique histoire d’amour et de sacrifices dans les conditions de vie extrêmes de l’Inde rurale.

Couchorama

Jacqueline Farmer, 2011

Investigation très documentée sur l’impact environnemental et sociologique des couches culottes jetables, ce film retrace le développement de cette invention emblématique de notre monde moderne et par là notre rapport à la saleté et au malodorant.

Couleur de peau : miel

Jung, Laurent Boileau, 2012

Ils sont 200.000 enfants coréens disséminés à travers le monde depuis la fin de la guerre de Corée. Né en 1965 à Séoul et adopté en 1971 par une famille belge, Jung est l’un d’entre eux. Adapté du roman graphique «  Couleur de peau : Miel  », le film revient sur quelques moments clés de la vie de Jung : l’orphelinat, l’arrivée en Belgique, la vie de famille, l’adolescence difficile…

Couleur du sacrifice (La)

Mourad Boucif, 2006

La couleur du sacrifice donne la parole à ces hommes venus d’ailleurs qui, pour la plupart enrôlés de force, ont joué un rôle crucial durant la Seconde Guerre Mondiale et notamment lors de la Libération.

Couleurs de « Jour de fête »(Les)

Jacques Deschamps, 1995

Ce documentaire raconte la restauration du chef d’œuvre de Jacques Tati, « Jour de fête ».

Couleurs folie

Abraham Ségal, 1986

Film-rencontre entre Delphine Seyrig et Mary Barnes (peintre et coauteur de Mary Barnes, un voyage à travers la folie ) sur les liens entre l’expérience de la folie et l’expression picturale.

Coupable idéal (Un)

Jean-Xavier De Lestrade, 2001

Brenton Butler, un adolescent noir âgé d’une quinzaine d’années, est accusé du meurtre d’une touriste blanche en mai 2000 à Jacksonville, en Floride. Ses avocats vont tout faire pour lui éviter la prison à vie.

Coup de sirocco (Le)

Alexandre Arcady, 1979

Le Coup de sirocco est une comédie dramatique consacrée à l’exode des Pieds-Noirs à la fin de la guerre d’Algérie. Le film raconte l’arrivée à Paris de la famille Narboni, Français d’Algérie rapatriés en métropole.

Coup d’état à Santiago - Les Derniers jours de Salvador Allende

Michael Trabitzsch, 2007

C’est dans les premières heures du 11 septembre 1973 que démarre le Coup d’Etat des militaires du Chili, sous le commandement du général Pinochet, contre Salvador Allende, Président de la République élu trois ans auparavant. Avec quelques fidèles collaborateurs, Allende se réfugie à la Moneda, le Palais présidentiel de Santiago de Chile.

Couperet (Le)

Constantin Costa-Gavras, 2004

Bruno Davert est un cadre très supérieur dans une usine de papier. S’étant fait licencier avec quelques centaines de ses collègues pour cause de délocalisation, il est prêt à tout pour retrouver un poste à son niveau, même à tuer ses concurrents.

Coup pour coup

Marin Karmitz, 1971

Pour protester contre les brimades et les cadences de travail, les ouvrières d’une usine de confection déclenchent une grève sauvage qui déborde bientôt les syndicats. Le patron, séquestré et humilié, capitule.

Coupure (La)

Nathalie Loubeyre, 2003

Sonia, caissière dans une grande surface, erre dans une zone commerciale pendant ses deux heures de coupure. De supermarchés en cafétéria, de parkings en voies ferrées, de bretelles d’autoroute en hôtels d’affaire, elle maintient le lien, par téléphone, avec son fils, rentré du collège.

Courbe sensible - Jean-Pierre Raynaud (La)

Jean-Yves Carrée Lebesque, 2000

Dans le cadre de la mission 2000 en France, Jean-Pierre RAYNAUD a conçu un projet artistique pour La Source (créée par Gérard GAROUSTE et Christian GOTTI) qui intègre pour la première fois une participation extérieure : celle de 2000 jeunes de Haute Normandie.

Courbe sensible (La)

Jean-Yves Carrée Lebesque, 2000

Dans le cadre de la mission 2000 en France, Jean-Pierre RAYNAUD a conçu un projet artistique pour La Source qui intègre pour la première fois une participation extérieure : celle de 2000 jeunes de Haute Normandie. Ce film de 26 minutes retrace l’histoire de cette oeuvre.

Cour de Babel (La)

Julie Bertuccelli, 2013

La réalisatrice suit le quotidien d’une classe d’accueil d’un collège parisien : 24 élèves, 24 nationalités… Dans ce petit théâtre du monde s’expriment l’innocence, l’énergie et les contradictions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie et de vivre ensemble, bouleversent nos idées reçues et nous font croire en l’avenir…

Courrier de nuit

Harry Watt, Basil Wright, 1936

Un film pour expliquer aux employés de poste comment le transport du courrier entre Londres et l’Écosse a fonctionné. John Grierson a demandé à plusieurs auteurs de faire le voyage et de lui donner leurs observations au sujet du voyage d’Edimbourg à Euston.

Course au zéro déchet (La)

Christopher Beaver, 2015

La course au zéro déchet examine la problématique des déchets dans nos sociétés d’hyper production et d’hyper consommation. Le film nous fait découvrir les incroyables solutions proposées par la ville de San Francisco pour parvenir à son objectif «  0 déchet  », qui est en voie d’être atteint.

Coursiers de la République (Les)

Badredine Haouari, 2018

Ibrahim, Bathily, Martin… Ils ne sont pas parisiens mais la place de la République est leur point de ralliement. Les yeux rivés sur leur téléphone, ils sillonnent Paris à vélo soumis aux ordres de leurs applications.

Court-circuit : association dionysienne pour le maintien d’une agriculture paysanne

(Michel et Elsa) Court-circuit, 2012

Court-Circuit - Association dionysienne pour le Maintien d’une agriculture Paysanne (AMAP) - s’inscrit dans une réflexion globale sur les alternatives en actes. Lepropos est de fédérer plusieurs centaines de personnes autour d’un projet touchant un acte essentiel de l’activité humaine : se nourrir.

Coûte que coûte

Claire Simon, Frédéric Chéret, 1995

Produire coûte que coûte  ! Le film raconte l’histoire d’une petite entreprise, toute jeune, où l’on fabrique des plats cuisinés pour les grandes surfaces. Le patron et les employés mènent la guerre économique avec les moyens du bord.

Couvent de la Tourette (Le)

Stan Neumann, Richard Copans, 2002

La dernière grande œuvre de Le Corbusier en France, le couvent de la Tourette, construit entre 1953 et 1960, répondait à un regain de vocations religieuses. Mais, avec Vatican II et mai 68, il traverse une crise majeure et dès 1970, n’accueille plus aucun étudiant. Richard Copans montre que ce lieu, devenu centre de colloques, est celui d’une quête spirituelle.

Cowspiration : The sustainability secret

Kip Andersen, Keegan Kuhn, 2014

Ce documentaire enquête sur le silence qui pèse sur l’élevage industriel. Celui-ci est pourtant une des principales causes de la destruction de l’environnement. Pourquoi les grandes ONG écologiques le ménagent-elles autant  ?

Cran de l’abattu (Le)

Dominique Albaret, 2003

Le cran de l’abattu est la chronique de la mort annoncée de la Manufacture d’armes de Tulle.

Créatures (Les)

Agnès Varda, 1965

Ce film raconte une double histoire : la vie d’un couple et la naissance d’un roman. La vie comme un jeu d’échecs dans un conte sans fées.

Créons notre vie (Série Enquête d’un autre monde - épisode 6)

SideWays, 2014

Passionné comme un enfant, Robert Coudray cultive son jardin depuis 25 ans. Un univers entier créé dans un seul but, celui de redonner à tous le goût du… rêve  !

Créosote

Joris Ivens, 1932

Film de commande, réalisé pour démontrer l’importance de la créosote - huile obtenue à partir des produits de distillation du coke - dans la conservation du bois.

Cría cuervos

Carlos Saura, 1976

Dans l’Espagne franquiste et bourgeoise cloisonnée dans ses codes et ses interdits, une petite fille, Ana, orpheline est élevée avec ses sœurs par sa tante avec qui elle ne s’entend pas.

Cri (Le)

Michelangelo Antonioni, 1958

Abandonné par sa femme, un simple ouvrier de la vallée du Po part, en compagnie de sa fille, à la recherche de l’un de ses anciens amours…

Crime de Monsieur Lange (Le)

Jean Renoir, 1935

Première rencontre de Jean Renoir et de Jacques Prévert et aussi avec l’équipe des comédiens du groupe Octobre, ce film reflète d’une façon prémonitoire les préoccupations du Front populaire.

Crime d’Etat

Pierre Aknine, 2012

Le film plonge dans les eaux troubles de la République et démonte la thèse du suicide de Robert Boulin.

Crime invisible (Le)

Etelle Higonnet, 2011

En Afrique de l’Ouest, les violences sexuelles sont utilisées comme arme de guerre. La réalisatrice présente dans ce documentaire des témoignages qui constituent un puissant réquisitoire.

Crin-Blanc

Albert Lamorisse, 1953

Crin-Blanc est un magnifique étalon, chef d’un troupeau de chevaux sauvages, trop fier pour se laisser dompter par les hommes. Seul Folco, un petit pêcheur, réussira à l’apprivoiser. Une profonde amitié va naître entre l’enfant et le cheval. Ensemble, ils partiront à la conquête d’une liberté que les hommes leur refusent…

Crise (La)

Coline Serreau, 1992

Sa femme le quitte. Son patron le vire. C’est la crise pour Victor Barel qui, jusque-là, vivait sur son nuage.

Crise(s)

Frédéric Touchard, 2012

À travers un certain nombre d’événements, d’anecdotes, de situations humaines, de rencontres et de témoignages en ces deux régions, récit de cette conjoncture de crise permanente et ses conséquences, afin de mesurer la désagrégation sociale que ces multiples épreuves ont pu provoquer au sein de la classe ouvrière et de la population toute entière.

Cris et chuchotements

Ingmar Bergman, 1972

L’agonie d’une femme veillée par ses deux soeurs et sa servante.

Crisis

Richard Leacock, Robert Drew, 1963

En juin 1963, le Président John F. Kennedy doit faire face à un conflit explosif : en dépit d’une décision judiciaire fédérale, le Gouverneur George Wallace empêche personnellement deux étudiants noirs d’entrer à l’université « toute blanche » d’Alabama.

Croisière du Navigator (La)

Buster Keaton, Donald Crisp, 1924

Les aventures d’une jeune milliardaire et sa promise sur un bateau à la dérive…

Croisière jaune (La)

Léon Poirier, André Sauvage, 1931-1934

Mêlant aventure, recherche et opération promotionnelle pour son commanditaire André Citroën, la Croisière jaune, expédition dirigée par Georges Marie Haardt et Louis Audouin-Dubreuil, allait faire se rejoindre entre mars 1931 et février 1932 deux équipes parties l’une de Beyrouth, l’autre de Pékin, en véhicules autochenilles.

Croquis de mai

Alain Jomy, 1998

Montage de dessins à la gouache et à l’encre de Chine, Croquis de Mai illustre un poème du journaliste et écrivain Maurice Clavel dit à l’écran par le comédien Denis Manuel

Crossing the bridge. The sounds of Istanbul

Fatih Akin, 2005

Fatih Akin suit dans ce documentaire la rencontre d’Alexandre Hacke, bassiste et guitariste rock mais aussi auteur-compositeur, avec les sons et les musiciens d’Istanbul, ville foisonnante coincée entre deux mondes. De la musique classique turque au hip hop en passant par le rock psychédélique, le punk, l’électro et la musique tzigane, ces stambouliotes se racontent, disent leur monde, leur histoire et leurs révoltes et nous voici happés par leurs mélopées et les images de Fatih Akin.

CTRL + ALT+ SUPPR - Palestine 2008

Elsa Bloch, 2008

CTRL+ALT+SUPR, c’est un graffiti sur le mur de séparation à Jérusalem mais c’est aussi cette action informatique qui relance l’ordinateur quand le système d’exploitation est bloqué. Ce premier film raconte la situation de la Palestine d’aujourd’hui, divisée par le mur, par des lois iniques et par l’aveuglement entretenu par un gouvernement israélien qui cultive le racisme et camoufle l’occupation.

Cuba, entre deux cyclones

Bernard Mangiante, 2008

Un panorama de la société cubaine d’aujourd’hui, plus complexe qu’il n’y paraît.

Cuba Feliz

Karim Dridi, 2000

L’histoire d’un chanteur des rues de Cuba qui s’appelle El Gallo (Miguel des Morales). Une histoire d’amour entre un homme et la musique, celle qui réchauffe le cœur.

Cuba, l’art de l’attente

Eduardo Lamora, 2007

Cuba, la Havane 1977 : un vendredi d’août, j’ai pris le chemin de l’exil. Ce film retracera l’expérience du retour dans mon village natal après trente années d’absence.

Cuba, une famille

Ana Laura Bode, 2000

Pendant la crise économique à Cuba dans les années 90, un homme a eu l’idée de créer une association d’échanges de services…

Cuba, une odyssée africaine

Jihan El Tahri, 2006

Et si la guerre froide nous était vraiment contée dans son théâtre le plus méconnu : l’Afrique. Sur ce continent, entre 1961 et 1989, ce ne sont pas seulement deux super puissances qui se sont affrontées, mais quatre adversaires aux intérêts opposés.

Cucapas et kiliwas, 9000 ans après

Réalisation collective, 2006

Si les mots ont encore un sens, il s’agit bien ici d’ethnocide. Cucapas et Kiliwas sont deux petits peuples qui doivent affronter l’interdiction d’exercer leur moyen d’existence et de survie (en l’occurrence, la pêche), l’occupation militaire, l’invasion touristique et l’acculturation de la part de missionnaires évangélistes. Une lutte pour ne pas mourir.

Cuirassé Potemkine (Le)

Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein, 1925

La mutinerie de l’équipage du Potemkine pendant la Révolution de 1905.. Le massacre sur l’escalier d’Odessa reste gravé dans toutes les mémoires. Un chef-d’oeuvre incontournable.

Cuire ensemble

Foued Bellali, François Pirotte, 2014

C’est l’histoire d’un groupe de personnes venues d’ici et d’ailleurs qui voulaient cuisiner ensemble et qui ont découvert une recette inattendue…

De la cuisine au parlement

Stéphane Goël, 2012

La Suisse a été l’un des derniers pays du monde à accorder le droit de vote et d’éligibilité aux femmes. Ce film propose une ballade à travers un siècle d’histoire suisse, sur les traces de celles qui se sont battues pour sortir de leur cuisine – et de ceux qui ont tout tenté pour les y renvoyer – jusqu’à l’obtention d’une égalité de droit dont la réalité semble parfois encore bien fragile.

Cuisine au plancton (La)

Jean-Yves Collet, 2010

A l’heure où la croissance démographique s’emballe, le plancton pourrait bien constituer le « grenier à blé » qui permettra de nourrir l’humanité.

Cuisine en héritage (La)

Mounia Meddour, 2009

Des mères marocaines transmettent oralement le savoir faire de la cuisine traditionnelle, avec les Dadas (esclaves domestiques), devenus les dépositaires d’un trésor inestimable et savoureux.

Cuisiniers (Les)

Guillaume Kozakiewiez, 2009

Le documentaire propose une plongée dans le quotidien d’un restaurant d’insertion, où des hommes et des femmes venus de différents horizons apprennent la cuisine française.

Cultivons la paix

Denys Piningre, 2014

Chaque année des milliers d’oliviers sont arrachés par les israéliens en Palestine. Leur culture est pourtant une source de revenus primordiale pour les paysans palestiniens. Ce film décrit la filière de l’huile d’olive de Palestine importée par la coopérative française Andines depuis 2003.

Cultivons la terre - Pour une agriculture durable, innovante et sans OGM

Honorine Périno, 2008

Agriculteurs et chercheurs s’allient pour illustrer et crédibiliser une vision nouvelle de l’agriculture où le progrès ne se situe plus dans une logique d’industrialisation, mais bien dans une approche sensible du monde vivant.

Cultures en transition

Nils Aguilar, 2012

À Cuba, en Angleterre, en France, la transition culturelle est en cours vers un futur dépassant l’insécurité alimentaire et les désastres écologiques.Le film donne à voir des alternatives répondant à la triple menace du changement climatique, de la raréfaction du pétrole et des crises économiques

Culture, une affaire d’Etat

Joël Calmettes, 2003

En cinq époques (et cinq règnes présidentiels), une rétrospective des différentes politiques culturelles menées en France de 1958 à 2002

Cycle de vie sources d’emplois

Étudiants du Master MIESS de la promotion 2011 – 2012 : Véronique German , Dominique Lamy, Martin Mouchenik, Thomas Guichard, 2012

Documentaire réalisé par des étudiants de la Chaire Économie sociale et solidaire de Marne-La-Vallée sur une Ressourcerie.