Chahine and Co - Cinéma de notre temps -

Un film de Jean-Louis Comolli

 1997  France  Documentaire  55 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

Producteurs :
AMIP (Audiovisuel multimedia international production) (52 rue Charlot, 75003 Paris, Tél : 01 48 87 45 13, Fax : 01 48 87 40 10, Mail : amip@amip-multimedia.fr)
INA productions (4, avenue de l’Europe, 94366 BRY-SUR-MARNE, Tél : 01 49 83 26 90 / 01 44 23 11 22, Fax : 01 49 83 25 97, Mail : sdec@ina.fr)
Distributeur :
AMIP (Audiovisuel multimedia international production) (52 rue Charlot, 75003 Paris, Tél : 01 48 87 45 13, Fax : 01 48 87 40 10, Mail : amip@amip-multimedia.fr)

Cinéaste phare de l’Égypte, esprit universel, démiurge et résistant : les qualificatifs ne manquent pas pour dire ce que représente Youssef Chahine à l’intérieur comme à l’extérieur de son pays. Le film de Jean-Louis Comolli rend bien compte de ce rôle multiple.

Et sa qualité première est de faire de manière vivante et libre, presque ludique, en dévoilant l’homme autant que le cinéaste. Chez Chahine, les films, la biographie personnelle, l’histoire de l’Égypte sont inextricablement liés. On parle donc de tout à travers des conversations à bâtons rompus, des échanges spontanés – auxquels participent aussi des proches. On suit Chahine au quotidien, chez lui ou au cœur de la ville. On le voit travailler avec son scénariste, évoquer son opération à cœur ouvert avec sa monteuse, écouter attentivement les commentaires d’un ami sur son œuvre. Qu’il parle de son enfance, de ses méthodes de travail, du nassérisme ou de ses élèves (il enseigne), Chahine montre toujours une profonde générosité alliée à une lucidité extrême. Cette homme est irrésistible, séduit naturellement, parce que c’est un conteur né, drôle et malicieux. Il avoue lui-même, en parlant de la direction d’acteurs, « Je suis cabotin à en mourir et je joue tous les rôles ». Le mérite de Comolli est d’avoir su les saisir et les assembler comme autant de pièces d’un puzzle.

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :