De cendres et de braises

Un film de Manon Ott

 2018  France  Documentaire  70 mn  Noir & Blanc  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Manon Ott, en collaboration avec Grégory Cohen  Musique : Akosh S.  Image : Grégory Cohen, Manon Ott  Son : Grégory Cohen, Manon Ott  Montage : Pascale Hannoyer

Producteurs :
TS Productions (73, rue Notre-Dame des Champs, 75006 Paris, France, Tél. 01.53.10.24.00, Fax. 01.43.26.92.23, Mail. tsproductions@tsproductions.net)
Flammes (@ : flammes.prod@gmail.com)
Distributeur :
Docks 66 (7 rue Ganneron, 75018 Paris, Tél : 01 80 06 03 92, @ : contact@docks66.com)

Les Mureaux, en région parisienne. Les cités HLM se réveillent dans un noir et blanc qui annule la grisaille attendue des quartiers. A quelques kilomètres, les usines Renault emploient encore une partie des habitants, à commencer par les enfants de ceux qu’on fit venir d’Afrique et du Maghreb dans les années 1960. Que reste-t-il de la classe ouvrière ? En bas des barres d’immeubles, à l’entrée de l’usine avec les syndiqués et les militants, ou au bord d’un étang, Manon Ott nourrit son film de la parole, raisonnée, douce, révoltée ou chantée de ceux qui vivent là. Des luttes sociales du passé à la précarité des esclaves modernes, chômeurs et intérimaires, elle construit un discours collectif d’une intelligence absolue sur le monde du travail, loin des poncifs de la banlieue, de l’immigration et de la délinquance - ou plutôt, la résistance économique, comme dit l’un des protagonistes. Et quand au bout de la nuit cet ex-taulard qui a lu Karl Marx et Rimbaud en prison raconte son enfance de gamin de banlieue avide d’argent vite gagné, le feu qui couve révèle la puissance politique d’un film aussi sensible que subversif.

Céline Guénot, visions du réel 2018

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :