Tous les films - S

0-9ABCDEFGHIJKLMNOPQR – S – TUVWXYZ

S21, la machine de mort khmère rouge

Rithy Panh, 2001

Vingt-cinq ans après la chute du régime khmer rouge, Rithy Panh réunit les victimes et les tortionnaires dans les lieux mêmes de l’horreur, le camp S-21 où 17 000 prisonniers ont été torturés et exécutés.

Sables Mouvants (Les)

Paul Carpita, 1995

Trente cinq ans après son « Rendez-vous des quais », interdit par la censure puis encensé par les cinéphiles, le cinéaste marseillais sort « Les sables mouvants », un film politique sur des travailleurs clandestins.

Sabotier du Val de Loire (Le)

Jacques Demy, 1955

Premier film de Jacques Demy, « Le Sabotier du Val de Loire » décrit la fabrication de sabots telle que la pratiquait encore un vieil artisan en 1956.

Un sac de billes

Jacques Doillon, 1975

Sous l’occupation allemande, deux enfants juifs fuient Paris pour gagner le sud de la France, en zone libre.

Sacrée croissance !

Marie-Monique Robin, 2014

Face à la crise et aux risques écologiques, il faut repenser de fond en comble notre modèle de société fondé sur la croissance. Locales et solidaires, des solutions alternatives existent. Ce documentaire témoigne de celles qui vont – peut-être – orienter notre futur.

Sacrifice (Le)

Emanuela Andreoli, Wladimir Tchertkoff, 2003

Anatoli fait partie de ces centaines de milliers d’hommes qui dans les jours qui ont suivi la catastrophe de Tchernobyl en avril 1986 ont travaillé à la décontamination du site, des villages, des routes et des champs alentour et à la construction improvisée du sarcophage recouvrant le réacteur n°4 en fusion pour éviter qu’il ne s’effondre provoquant une explosion atomique 20 à 50 fois supérieure à celle d’Hiroshima. Ces hommes appelés « liquidateurs » ont travaillé dans des conditions de radioactivité extrêmes, déblayant les décombres de l’explosion à la pelle ou à la main, avec pour seule protection un tablier de plomb.

Sacrifiés (Les)

Okacha Touita, 1982

Le film déroule la chronique des évènements mettant en scène, au milieu des années 50, les affrontements armés entre commandos du FLN et messalistes ainsi que la lutte déclenchée contre la police française de Papon qui se livrait alors à une féroce répression contre la communauté algérienne.

Saddam Hussein, histoire d’un procès annoncé

Jean-Pierre Krief, 2005

Un documentaire-enquête tourné notamment en Irak, en Jordanie et aux USA, sur la genèse, les coulisses et les secrets de la mise en œuvre du procès de Saddam Hussein.

Saga des immigrés (La)

Édouard Mills Affif, Anne Riegel, 2007

La Saga des immigrés raconte trente ans de présence des immigrés sur le petit écran. Pour relater les histoires croisées de la télévision de l’immigration, les auteurs explorent les archives audiovisuelles, tous genres confondus. Une immersion dans la mémoire qui nous en apprend autant sur les immigrés que sur la France.

Saga des Massey (La)

Jérôme De Missolz, 1997

À travers leur trajet, les anciens employés de l’entreprise Massey Fergusson de Beauvais, qui a fermé ses portes en 1984, éclairent les bouleversements qui ont changé le travail en France et en Europe.

Saga Zèbre

Stéphane Lebon, 2004

Ce film retrace le déroulement de la 20ème édition en 2003 du festival des francophonies de limoges.

Sahara, terre féconde

Félix Dufays, 1932

Film colonial de propagande sur la mission de pacification des Pères Blancs en l’Algérie.

Saigneurs

Raphaël Girardot, Vincent Gaullier, 2016

Dans un abattoir, symbole de ce monde du travail qui cache ses prolétaires et le “sale boulot”, des femmes et des hommes oscillent entre fierté du savoir faire et fatigue du labeur. Ils parlent pénibilité, dangerosité et précarité. Ils sont découpeurs, tueurs, dépouilleurs, estampilleurs, saigneurs… Seigneurs parce que ces ouvriers portent toute la noblesse de l’être humain, en même temps que sa lente dépréciation.

Saison comme une autre (Une)

Zhang Wenqing, 2009

En Chine, des travailleurs saisonniers en quête de moyens de survie en terre lointaine.

Saison du silence (La)

Tizian Büchi, 2016

Le film raconte l’histoire de Max, un paysan du Haut Jura. Il vit dans une ferme isolée, à La Côte-aux-Fées. C’est l’hiver, la neige et les éléments s’emparent peu à peu du quotidien des hommes et des bêtes. Le temps s’étire, et ouvre une brèche à l’imaginaire.

Saison en France (Une)

Mahamat-Saleh Haroun, 2017

Ce film est la chronique d’une famille dont le père est un migrant en attente de demande d’asile, entre rêves d’installation et délogements précipités. Pendant le temps long de la demande d’asile, l’enracinement sur le territoire est à la fois favorisé par la lenteur du processus administratif et empêché par l’incertitude de ses décisions.

Saisonnier (Le)

Alvaro Bizzarri, 1971

Suite à la mort de sa femme, Giuseppe doit emmener avec lui son jeune fils en Suisse où il travaille comme saisonnier. Ce statut interdisant à son enfant de vivre en Suisse, les autorités lui refusent un permis de séjour. L’enfant est contraint de vivre cloîtré en attendant le retour du travail de son père. À la date de l’expulsion, il organise une manifestation pour dénoncer le sort des enfants clandestins.

Saisons (Les)

Artavazd Pelechian, 1972

Pelechian braque sa caméra sur les scènes de la vie quotidienne d’éleveurs de moutons de la montagne arménienne. Les saisons se suivent, prolongeant les rites de ces éleveurs dans un éternel recommencement.

Salaam Isfahan

Sanaz Azari, 2010

Sous le prétexte de prendre des photos des passants la réalisatrice prend le pouls de l’Iran à la veille des élections de juin 2009 qui verront la reconduction de Mahmoud Ahmadinejad au pouvoir. Le film trace le portrait d’une société avant, pendant et après les élections, courte période de rêves ou un changement se dessine.

Salaire de la peur (Le)

Henri-Georges Clouzot, 1951

Quatre hommes s’engagent à transporter en camion une importante cargaison de nitroglycérine en suivant un trajet particulièrement chaotique.

Salamandre (La)

Alain Tanner, 1971

Pierre et Paul, respectivement journaliste et écrivain, s’associent pour écrire un scénario d’après un fait divers : l’histoire d’une jeune fille accusée par son oncle d’avoir tenté de le tuer. Le procès se termine par un non-lieu. Ils décident d’aller chercher la vérité directement à la source, auprès de la jeune fille.

Salâm Irénée

Yolande Josèphe, 2000

Le portrait d’un homme qui a consacré sa vie aux rapprochements entre chrétiens et musulmans, d’une maison de briques rouges à Lille aux oliviers des montagnes du Djebel au Maroc.

Salariés sans frontières

Gilles Balbastre, 2012

Le réalisateur a mené une enquête sur la mutation du travail dans des régions européennes désindustrialisées, limitrophes du Luxembourg.

Sale histoire (Une)

Jean Eustache, 1977

Dans un salon, un homme raconte à trois femmes comment il devint voyeur dans un café qu’il fréquentait et pourquoi il y prit goût pendant un temps. Suit alors une discussion sur la sexualité, la libération des mœurs et les tabous.

Sale histoire (Une)

Antoine Tracou, 2001

12 décembre 1999. L’Erika, pétrolier maltais de 180 mètres, coule au large de Belle-Ile. Dans les semaines qui vont suivre, l’épave de ce bateau affrété par Total Fina, laissera s’échapper les deux tiers de sa cargaison, soit 20 000 tonnes de fuel, repeignant en noir 450 km de côtes. Pendant près d’un an et demi, le réalisateur a suivi les bénévoles, les ingénieurs et les militaires travaillant sur les chantiers de dépollution.

Sale métier (Un)

Pascal Catheland, 2014

Roger est projectionniste au cinéma Utopia. Ça fait 20 ans qu’il a les mains dans la graisse et qu’il répare des machines fatiguées, qu’il vidange des moteurs assoiffés. Au fil du temps, Roger et ses machines de cinéma ont fini par se ressembler. Aujourd’hui, avec l’arrivée du numérique, le cinéma s’est automatisé et n’a plus besoin de personne pour s’animer. Le monde de Roger change et il doit s’adapter. Dans les cabines d’un cinéma en chantier ou au volant de son Austin de collection, nous suivons Roger dans son combat contre l’effacement.

Salesman - Le vendeur de bibles

Albert Maysles, David Maysles, Charlotte Zwerin, 1968

Quatre américains moyens font du porte à porte à travers la Nouvelle-Angleterre. Ils vendent des bibles, «  le plus bel ouvrage de littérature de tous les temps  ».

Saline d’Arc-et-Senans (La) - Architectures 4

Richard Copans, Stan Neumann, 2004

La saline d’Arc et Senans (1775-1779) a été réalisée par l’Architecte Claude-Nicolas Ledoux en Franche-Comté. Elle est aujourd’hui classée " patrimoine mondial " par l’Unesco car c’est un ensemble unique dans l’histoire de l’Architecture.

Salut cousin !

Merzak Allouache, 1996

Alilo débarque à Paris où l’accueille son cousin,pur parisien deuxième génération.Durant ce séjour,l’étonnement de l’un révèle le carcan étouffant de la société algérienne,et les activités de survie de l’autre. Alilo ratera son avion de retour alors que son cousin,victime d’une sombre affaire est expulsé vers l’Algérie…

Salut les cubains

Agnès Varda, 1963

Agnès Varda rapporte de Cuba mille huit cents photos en noir et blanc, images prises quatre ans après l’arrivée au pouvoir de Fidel Castro. Elle les filme en rythme et les commente, portant ainsi à l’écran un fulgurant kaléidoscope résonnant au son des espoirs de la révolution et des percussions.

Salvador Allende

Patricio Guzmán, 2004

«  Je me souviens du 11 septembre 1973, jour sombre où l’Amérique fomenta un coup d’Etat pour abattre la révolution pacifique et démocratique qui se construisait dans mon lointain pays, le Chili, éliminant son président de la République, Salvador Allende, ce «  fils de p..  » comme se plaisait à le dire Richard Nixon.«  P. Guzman

Salvador Allende, histoire d’un complot

Michael Trabitzsch, 2002

Retour sur un suicide, celui de Salvador Allende, et sur les années d’une présidence socialiste et démocratique à laquelle mit fin le coup d’Etat de Pinochet.

Salzbourg, une utopie

Andy Sommer, 1992

Dés 1917 dans une Europe en ruine, des artistes et intellectuels ont choisi Salzbourg comme lieu pour créer un festival dédié au théâtre et à l’opéra, afin d’exorciser les nationalismes exacerbés et de reconstituer une Europe unie.

Sam

Nelly Sabbagh, Pietro Bellorini, 2007

13 août 2007 : Battambang, au Cambodge. Sam a 19 ans, elle marche sur une mine antipersonnel. Erik, 38 ans est chirurgien en mission humanitaire. Sopheat, 43 ans est démineur local.

Samedi soir et dimanche matin

Karel Reisz, 1960

A Notthingam, en Angleterre, un ouvrier mecontent de son sort se compromet avec une femme mariee.

Samir dans la poussière

Mohamed Ouzine, 2015

L’histoire des aspirations et peurs d’un jeune trafiquant algérien qui transporte du pétrole par mule de son village à la frontière marocaine. A travers son portrait, émerge la relation ambigüe du réalisateur avec ce territoire, lui qui vit en France.

Sampari

Damien Faure, Jérôme Bonnard, 2008

Chaque année à New York, des milliers d’autochtones venus du monde entier participent à l’Instance Permanente sur les peuples indigènes. Viktor Kaisiëpo représente la Papouasie Occidentale et vient défendre les droits de son peuple colonisé par l’Indonésie depuis 1969. Il s’agit alors pour Viktor de contourner le protocole pour se faire entendre de la communauté internationale.

Samy ouvrier à façon (Série Travailler à domicile)

François Caillat, 1986

Samy est ouvrier «  à façon  » à Paris. Dans son atelier, il explique qu’il a choisit de devenir ouvrier dans la confection après la guerre afin de gagner sa vie et d’éduquer ses enfants. Un portrait issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

San Clemente

Raymond Depardon, 1980

À San Clemente, dans un hôpital psychiatrique situé sur une île au large de Venise, les malades y mènent une vie libre. Un bouleversant voyage au cœur de la folie.

Sand, le réel et l’utopie

Anne Lainé, 2006

La réalisatrice a voulu faire un film personnel sur George Sand qui, bien qu’ayant vécu à un autre siècle, lui semblait très contemporaine.

Sands of silence : waves of courage

Chelo Alvarez-Stehle, 2017

Pendant 15 ans, la réalisatrice a documenté la transformation de jeunes femmes, victimes de trafic sexuel, en survivantes fortes et engagées.

Sang des bêtes (Le)

Georges Franju, 1948

Les abattoirs de Vaugirard et de La Villette, à Paris.

Sangue

Pippo Delbono, 2013

Ce documentaire évoque la perte des idéaux, la mort, la lutte révolutionnaire, la déception et le pouvoir de l’art et de l’amour, à travers la rencontre de deux hommes : le réalisateur, un artiste de théâtre et de cinéma, bouddhiste et séropositif, et Giovanni Senzani, ancien leader des Brigades rouges récemment sorti de prison…

Sans adieu

Christophe Agou, 2017

Dans le Forez, Claudette, 75 ans, et ses voisins paysans comme elle, sentent bien que la société consumériste les ignore tout en grignotant ce qui leur reste de patrimoine et de savoir-faire. Mais tous ne sont pas du genre à se laisser faire.

Sans commentaire

Valérie Osouf, 1997

Trois ans après le vote des lois dites Pasqua, qu’en est-il de l’immigration ? Depuis 1993, 80 000 personnes ont été expulsées du territoire français, dont plus d’un millier vers le Sénégal. Huit d’entre elles témoignent de leur histoire…

Sans elle(s)

Anne Toussaint, Hélène Guillaume, 2001

Pour tenter de modifier les imaginaires souvent stéréotypés de la prison et des prisonniers, les participants de l’atelier vidéo de la prison de la Santé, en collaboration avec Anne Toussaint et Hélène Guillaume, ont réalisé «  Sans elle(s)", un film sur le thème de l’absence de la femme en prison.

Sans lendemain

Dermot O’Connor, 2012

Ce film d’animation questionne notre mode d’exploitation des énergies fossiles et des ressources naturelles, ses conséquences au niveau planétaire et l’impasse où nous mène notre modèle de croissance.

Sans lutte, pas de victoire possible

Jeanine Meerapfel, 2008

Face au chômage de masse, les habitants de Mosconi, en Argentine, ont refusé de se résigner. Ils ont filmé leur lutte et… leur victoire  !

Sans ordonnance

Évelyne Agli, 2013

Ce documentaire met en lumière les enjeux de santé publique en Afrique de l’Ouest. Au Bénin, ils seraient des milliers à vivre d’un commerce qui échappe aux statistiques et au contrôle sanitaire, celui des médicaments illicites. Le film nous plonge dans le quotidien d’une jeune béninoise, Ramatou, qui s’approvisionne au Nigéria en produits illégaux pour les revendre sur les marchés. Chaque jour, elle subvient aux besoins de sa famille en conseillant tant bien que mal les clients, lesquels ont recours à elle faute de mieux.

Sans-papières, mais pas peu fières

Samir Abdallah

Documentaire sur les femmes dans la lutte des sans-papiers.

Sans-papiers, délits d’exil

Brice Chassaing, 1996

La nouvelle politique de l’immigration en France place des centaines de familles immigrées dans des situations dramatiques. Certaines ont choisi de faire valoir leurs droits en se réfugiant dans une église.

Sans-papiers (Les)

Jacques Kébadian, 1996

Images du mouvement durant les quatre premières semaines, jusqu’à l’arrivée des familles aux entrepôts de la rue Pajol le mercredi 10 avril 1996.

Sans papiers ni crayon

Marie Borrelli, 2007

Un documentaire sur des élèves sans papiers

Sans soleil

Chris Marker, 1982

Réflexion sur l’image, la représentation du monde et la responsabilité morale de ceux qui fabriquent cette mémoire visuelle.

Sans Terre

Bérangère Jannelle, Stéphane Pauvret, 2007

Douglas est acteur et metteur en scène de théâtre à Sao Paulo et militant du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST), l’un des mouvements altermondialistes les plus puissants d’Amérique Latine, au sein duquel il lutte pour la culture et l’éducation. Le film est le récit d’une aventure théâtrale menée par lui avec des jeunes paysans sur une fazenda inexploitée et conquise par le Mouvement.

Sans terre, c’est la faim

Amy Miller, 2013

À travers trois exemples (Cambodge, Mali, Ouganda), le film explore le revers du phénomène mondial d’investissement foncier et son impact sur l’agriculture familiale. Il donne la parole à des agriculteurs directement touchés par la saisie de leur terre, leurs histoires personnelles se mêlent aux images de communautés qui luttent pour garder leurs terres.

Sans toit ni loi

Agnès Varda, 1985

Une jeune fille errante est trouvée morte de froid : c’est un fait d’hiver. C’est LE film sur l’errance et sur ceux que l’on a nommés – depuis – les S.D.F.

Santa Fé (Welcome in Vienna : deuxième partie)

Axel Corti, 1985

Deuxième partie de la trilogie d’Axel Corti autour du sort de réfugiés juifs durant la seconde guerre mondiale.

Sarajéviens

Damien Fritsch, 2013

Alors que toutes les caméras du monde ont détourné leurs objectifs, qui sont aujourd’hui les Sarajéviens  ? Comment se projeter dans le futur lorsque les fondements de ce qui crée une société ont éclaté  ? En explorant la mémoire des Sarajéviens, nous cheminons entre passé, présent et avenir en évoquant leurs espoirs et leurs doutes dans une ville en pleine mutation. Une quête cinématographique pour recréer une image contemporaine de Sarajevo.

Sarajevo Film Festival

Johan Van der Keuken, 1993

Un festival de films à Sarajevo sous les balles ou comment rêver encore quand on a tout perdu  ?

Sarcelles, quarante mille voisins

Jacques Krier, 1960

Les grands ensembles de Sarcelles constituent ce que l’on commence à appeler les cités-dortoirs. Dans ces immeubles récents, construits à côté de villages traditionnels, la vie s’organise.

Sarcophage de l’amour (Le)

Omar Amiralay, 1985

Avocate, femme de ménage, actrice, jeune célibataire, des femmes d’Egypte ont pris le risque de vivre seules ou de divorcer. Le film se fait peinture des sentiments et des états intimes.

Sarkolonisation

Mattlouf, 2009

Montage parallèle du discours de Sarkozy à Dakar et de « Afrique 50 » de René Vautier

Sartre par lui-même (2ème partie)

Alexandre Astruc, Michel Contat, 1976

Dans ce film, tourné en 1972 et projeté en deux parties dans les salles de cinéma à partir de 1976, Sartre a accepté d’être filmé chez lui, dans son bureau, en compagnie de Simone de Beauvoir.

Saudade Do Futuro

Cesar Paes, 2000

Au rythme des «  repentes  », des rimes et des joutes musicales improvisées, les migrants du Nordeste racontent Saõ Paulo. Ou comment les troubadours nordestins inventent la culture urbaine du futur :«  Avec ou sans complice A Sao Paulo je me sens bien .Nous les paysans métis venons du Nordeste lointain.Sao Paulo te coute ta chemise mais on peut rafler la mise.  »

Sauf ici, peut-être

Matthieu Chatellier, 2014

Au sein d’une communauté Emmaüs, les portraits singuliers, inoubliables, d’Ulysse contemporains.

Sauf la lutte

Catherine Tréfousse, 2002

Portrait de quelques femmes qui se sont battues pour la survie de l’entreprise Moulinex entre fin 1999 et février 2002.

Sauf le respect que je vous dois

Fabienne Godet, 2005

Sauf le respect que je vous dois nous fait rentrer dans une entreprise dont le directeur exige toujours plus. Le patron use et abuse de son droit du plus fort : c’est l’obéissance ou la porte.

Sauvez Angela !

Michel Duverger, 1971

Le 3 octobre 1971 se tenait à Paris la manifestation pour la libération d’Angela Davis. Ce documentaire revient sur la forte mobilisation du PCF engagé dans la libération d’Angela Davis.

Saya et Mira, rêves perdus

Jasna Krajinovic, 2002

Le lendemain de la guerre en Bosnie, Saya et Mira vivent, comme beaucoup d’autres, dans des maisons qui ne leur appartiennent pas. Saya, orthodoxe, est une femme âgée. La guerre a détruit sa maison. Aujourd’hui réfugiée dans la ville de Brcko, elle vit sous la menace d’une expulsion. Mira, 17 ans, est musulmane. La guerre a fait fuir sa famille de la ville pour se réfugier à la campagne. Toutes deux rêvent de pouvoir un jour retourner chez elles.

Scènes de grève en vendée

Paul Bourron, 1973

Inspirées par Lip, les ouvrières de l’usine Cousseau à Cerisay dans les Deux-Sèvres, ont inventé une nouvelle manière de faire la grève dans la joie.

Scènes de marché à Chartres

Daniel Cognard, 1972

Quelques vues en couleurs sur les étals du marché de Chartres.

Scenes for a Revolution

Marc Karlin, 1991

Après une absence de cinq ans, Karlin revient au Nicaragua pour examiner l’histoire du gouvernement sandiniste et les perspectives démocratiques, suite à sa défaite aux élections générales de 1990.

Science achetée (La)

Bertram Verhaag, 2009

Árpád Pusztai et Ignacio Chapela ont deux choses en commun : ce sont des scientifiques renommés et leurs carrières sont ruinées. D’après les déclarations officielles des chercheurs, 95% des projets de recherche dans le domaine du génie génétique sont financés par l’industrie. Seuls 5% des chercheurs sont indépendants. Le grand danger qui résulte de ces faits pour la liberté d’opinion et la démocratie est évident. Le public peut-il encore faire confiance à la communauté scientifique ?

Scop, c’est quoi? (Une)

Pierre Gadrey, Marie-Christine Duchalet, 2005

Le fonctionnement coopératif à travers les interviews de 9 salariés associés de la Scop Euclid Ingénierie.

S.C.U.M. Manifesto

Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig, 1976

Lecture mise en scène du livre de Valerie Solanas, alors introuvable en France, par deux scribes modernes qui savent trier aussi bien dans les textes que dans les flux audiovisuels.

Scuola Media

Marco Santarelli, 2010

Jour après jour, le quotidien d’un collège de la banlieue de Tarente, ville industrielle en crise du Sud de l’Italie. L’implication et la passion des enseignants et de la directrice confrontés aux rêves et aux problèmes des élèves et de leurs parents.

Sderot, Last Exit

Osvalde Lewat, 2011

L’école de cinéma de Sdérot se situe dans le sud d’Israël, à 2 km de la frontière avec Gaza. S’y côtoient juifs, musulmans, chrétiens, Palestiniens, Israéliens, radicaux de gauche, ultranationalistes. Dans cette école de cinéma, l’enjeu de formation n’est pas seulement artistique, mais clairement politique, idéologique …

Se battre

Jean-Pierre Duret, Andrea Santana, 2013

Aujourd’hui, pour plus de 13 millions de Français, la vie se joue chaque mois à 50 euros près. Derrière ces statistiques, se livrent au quotidien des combats singuliers menés par des hommes et des femmes qui ont la rage de s’en sortir et les mots pour le dire. À leurs côtés, des bénévoles se donnent sans compter pour faire exister un monde plus solidaire.

Sécheresse

Nelson Pereira dos Santos, 1963

L’âpre lutte pour la survie d’une famille paysanne du nord-est du Brésil, à la fois aux prises avec la sécheresse et les abus de pouvoir des autorités.

Secret de femmes, paroles d’hommes

Marc Dacosse, Eric D’Agostino, 2008

Un point de vue «  masculin  » sur l’excision et sur «  comment en parler  »

Secrets de combat

Maiana Bidegain, 2007

Le cheminement d’une jeune femme d’origine basque, Maiana, à la recherche d’une mémoire familiale enfouie par la période noire de la dictature militaire uruguayenne.

Secrets des champs ou le potentiel du végétal

Honorine Périno, 2012

Ce film illustre sans opposition ni polémique la manière dont les plantes cultivées s’associent, coopèrent, communiquent et cohabitent avec les êtres vivants qui les entourent : les insectes, les champignons du sol, et les autres plantes.

Secrets inavouables de nos téléphones (Les) (Cash investigation)

Martin Boudot, 2014

Cash Investigation a enquêté pendant un an sur les secrets inavouables des multinationales du portable : Samsung, Apple, Huawei ou encore Sony dont la réussite économique est insolente.

Secteur 545

Pierre Creton, 2004

Le « secteur 545 » désigne dans le pays de Caux les limites dans lesquelles Pierre Creton, peseur au contrôle laitier, exerce son activité auprès des éleveurs qui en font la demande. Par ailleurs cinéaste, Pierre Creton, occupant donc à la fois la place d’acteur et de témoin, enregistre les moments d’une vie rurale au plus loin de tous les clichés pittoresques.

Secteur postal 89 098

Philippe Durand, 1959

Dans ce film, Philippe Durand a voulu exprimer tout ce que son expérience de la guerre d’Algérie a laissé en lui, comme meurtrissures physiques et morales.

Section enfants sauvages

Laurence Doumic, Eric Tachin, 2007

Olivier décide d’emmener ses élèves de « classe d’enseignement adapté » dans l’aventure du théâtre, avec la complicité de David le comédien. Une année de travail, de doutes, d’invention, de renoncements et d’obstinations, jusqu’au spectacle.

Section White (La) - Bagdad 2004

Yuri Maldavsky, Timothy Grucza, 2005

« Nous avons passé plusieurs mois dans le sud de Bagdad en compagnie de la section White de la 1/7e division de cavalerie de l’armée américaine. Avec deux caméras, nous les avons filmés tout au long de leur mission, jusqu’à leur retour dans leurs familles au Texas. Nous livrons ici un portrait intime de la guerre en Irak et des hommes derrière les soldats. »

Sécu, notre protection sociale collective (La)

Julien Vaugelade, Florian Lapert, 2008

Histoire et actualité de la sécurité sociale

Seine a rencontré Paris (La)

Joris Ivens, 1957

Joris Ivens eut une longue carrière d’artiste militant mais ne renonça jamais au regard poétique qu’il aimait porter sur les choses.

Selcuk illustrateur (Série Travailler à domicile)

François Gonnet, 1986

Un portrait de Selcuk, illustrateur, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Sel de la mer (Le)

Annemarie Jacir, 2008

Soraya, jeune américaine de 28 ans, née à Brooklyn et d’origine palestinienne, se rend à Ramallah pour récupérer ce qui a appartenu à sa famille, de l’argent, une maison, une terre, abandonnés en 1948. Elle rencontre Emad, enfermé depuis 17 ans en Cisjordanie et qui n’a d’autre rêve que de s’exiler au Canada. Ils réussissent, par un concours de circonstances, à passer la frontière et partent à la découverte d’Israël.

Sel de la terre (Le)

Herbert Biberman, Michaël Wilson, 1954

Dans une mine du nouveau mexique, des mineurs se mettent en grève pour l’égalité entre mineurs mexicains et blancs.

Sel de la terre (Le)

Wim Wenders, Juliano Ribeiro Salgado, 2014

Depuis quarante ans, le photographe Sebastião Salgado parcourt les continents sur les traces d’une humanité en pleine mutation. Alors qu’il a témoigné des événements majeurs qui ont marqué notre histoire récente : conflits internationaux, famine, exode… il se lance à présent à la découverte de territoires vierges aux paysages grandioses, à la rencontre d’une faune et d’une flore sauvages dans un gigantesque projet photographique, hommage à la beauté de la planète. Sa vie et son travail nous sont révélés par le regards croisés de son fils, Juliano, qui l’a accompagné dans ses derniers périples et de Wim Wenders, lui-même photographe.

Select hôtel

Laurent Bouhnik, 1996

Premier long métrage de Laurent Bouhnik, ce film décrit un univers sordide, peuplé de marginaux et de désaxés

De SEL en aiguille

Céline Martineau, 2005

Le film propose de suivre le parcours de trois personnes au sein de Systèmes d’échange local, leurs rencontres, leurs envies, leurs évolutions… »

Semailles, un jardin de cocagne

Jean-Louis Léone, 2006

A travers la production de légumes biologiques, les jardins de Cocagne permettent à des adultes de trouver un emploi et de construire un projet personnel.

Une semaine a Pararuju

José Huerta, 2009

Ce film dénonce les conséquences dramatiques du tourisme de masse orchestré par un groupe Autrichien dans un petit village de pêcheurs traditionnels de la région du Nordeste au Brésil.

Semaine en cuisine (Une)

Jean-Louis Comolli, 1992

Jean-Louis Comolli montre le travail de l’un des chefs-cuisiniers les plus talentueux de sa génération, Alain Ducasse au restaurant « Louis XV » de l’hôtel de Paris à Monte Carlo.

Semences d’autonomie

Hélène Pineau, 2009

Près de 10 années de collaboration entre Terre & Humanisme et l’UAVES sont retracées en vidéo, afin de présenter les atouts de l’agroécologie.

Semences modernes en question (Les)

Jean-Marc Peyronnard, 2007

Un film tiré du Séminaire : Quelles plantes pour des agricultures paysannes

Semences prennent le maquis (Les)

Nathanaël Coste, Marie Gabeloux, 2012

Une rencontre sur la préservation des semences locales a mobilisé plus de 50 agroécologistes africains. Ils sont venus du Mali, du Burkina Faso, du Togo et du Bénin pour se former aux techniques de production et de conservation de semences et pour s’informer sur les législations.

Sementes

Marcelo Engster, 2015

Acteurs d’une agriculture familiale dans laquelle est produit et préservé le grain naturel et traditionnel, un groupe de petits agriculteurs du Rio Grande do Sul s’unit pour travailler collectivement et partager les produits de leurs propres récoltes.

Sème…paysan !

Edouard Rombeau, Jean Piat, 1945

Entre les deux guerres, le monde ouvrier et le monde paysan n’ont pas à supporter les mêmes privations.

Sème ton western

Les Scotcheuses, 2015

Ce film a été réalisé collectivement dans l’effervescence et la magie de deux semaines d’ateliers cinéma super-8 à la ZAD de Notre-Dame des Landes.

Sem pena

Eugenio Puppo, 2014

Aucune population carcérale ne se développe aussi vite qu’au Brésil, qui est déjà la troisième plus grande au monde. Sem Pena descend dans l’enfer qu’est la vie dans les prisons brésiliennes, pour exposer les entrailles du système de justice du pays, démontrant comment la lenteur, la corruption, les préjugés et la culture de la peur ne cessent d’accroître la violence et agrandir le fossé social existant.

Sempervirens

Raphaël Dubach, 2015

Ce documentaire suit un homme qui, suite à un accident de vélo, a perdu de nombreuses facultés cérébrales. Pris en charge au sein de l’unité de neuro-rééducation aiguë du CHUV, il entame un voyage rythmé par le battement des thérapies : celui de la réappropriation du corps et de la reconstruction de la personnalité.

Sem terra

Jean Timmerman, 1997

En Amazonie brésilienne, la question agraire est plus que jamais d’actualité. La pression des paysans sans terre pour exiger l’application des mesures concernant la réforme agraire est chaque fois plus grande et les oppose aux grands propriétaires terriens des latifundia et aux forces de police.

Sénégalaises et la Sénégauloise (La)

Alice Diop, 2007

Alice Diop est née en France, de parents sénégalais. En passant un mois au Sénégal, munie d’une petite caméra, elle filme la vie quotidienne et dresse le portrait de trois femmes de sa famille.

Senekelaw ka kuma - Paroles de paysans

Idriss Diabaté, 2006

L’espace citoyen d’interpellation démocratique : jury citoyen en Afrique de l’ouest, sur les OGM.

Sens de l’âge (Le)

Ludovic Virot, 2011

Six octogénaires témoignent de leurs tentatives à s’adapter aux difficultés physiques et à accepter les désirs qui changent. Leur longue expérience et leur soif de vie les incitent à se détacher des contraintes quotidiennes pour savourer un temps pour soi.

Sentiers de la gloire (Les)

Stanley Kubrick, 1957

En 1916, durant la Première Guerre mondiale, le général français Broulard ordonne au général Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable, surnommée « La fourmilière ». Au moment de l’attaque, les soldats tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés, refusent d’avancer…

Sentiers de l’utopie (Les)

Frémeaux Isabelle, John Jordan, 2011

Quand les tempêtes de la crise financière ont commencé à souffler en 2007, Isabelle Fremeaux et John Jordan se sont lancés sur les routes européennes pour faire l’expérience de vies post- capitalistes. Ils n’étaient pas à la recherche d’un pays de nulle part, d’un modèle universel ou d’un avenir parfait, mais voulaient rencontrer des communautés qui osent vivre différemment, malgré cette catastrophe qu’est le capitalisme.

Sentinelles (Les)

Pierre Pézerat, 2016

Ce film raconte les luttes de personnes exposées, à cause de leur travail, à des substances toxiques et, qui ont saisi la justice. Chacun d’eux raconte, des années 1970 à 2015, les combats menés. Qu’ils soient ouvriers ou paysan, ils partagent le même sentiment : la justice n’est pas encore passée, ni pour les responsables du grand mensonge de l’amiante, encore moins pour ceux de la catastrophe annoncée des pesticides.

Séparées

Myriam Aziza, Sophie Bredier, 2001

Vingt-cinq ans après son adoption, Sophie retourne pour la première fois en Corée du Sud. Mais cette histoire privée la renvoie à l’histoire collective d’un peuple divisé par une ligne de démarcation depuis 1953.

Septembre chilien

Bruno Muel, 1973

Compte-rendu à chaud des journées qui ont suivi le coup d’état du général Pinochet. A la fois sobre, précis et bouleversant, Septembre chilien, documentaire militant, constitue l’un des chef-d’œuvres du cinéma « engagé ».

Sept jours ailleurs

Marin Karmitz, 1969

Un jeune compositeur, Jacques, étouffe dans son milieu social et familial. Il voudrait partir, recommencer sa vie ailleurs… Avec une troupe de ballets, Jacques part en tournée en province. Il rencontre une danseuse, Catherine, avec qui il entrevoit une possibilité de retrouver le bonheur. Mais la tournée se termine… C’est une « brève rencontre ».

Sept jours à Kigali, la semaine où le Rwanda a basculé

Mehdi Bâ, Jeremy Frey, 2014

En 1994 débutait à Kigali le dernier génocide du XXe siècle. Témoins à l’appui, Mehdi Ba et Jeremy Frey reconstituent presque heure par heure les sept premiers jours de cette tragédie rwandaise.

Sept Marins de l’Odessa (Les)

Leonardo Di Costanzo, Bruno Oliviero, 2006

Un capitaine et ses hommes d’équipage contraints à l’immobilité sur un bateau de croisière de la mer noire, à quai depuis 5 ans dans le port de Naples. Sans eau potable, sans électricité et sans salaires ils ont répétés jour après jours les gestes qui ont sauvé le bateau et vécus d’espoirs en désillusions une interminable et inutile attente. C’est l’aventure absurde de cette poignée d’hommes victimes de l’impiété des lois économiques et s’ils sont avant tout des marins, leur histoire est une histoire ancrée dans leur terre d’origine l’Ukraine traversée par le tremblement de terre historique que fut la chute de l’empire soviétique.

Seraphita’s Diary

, 1982

Pour son premier film de fiction et premier film couleur, Frederick Wiseman revisite le monde de la mode avec cette histoire d’un mannequin qui, ne parvenant plus à assumer les fantasmes véhiculés par son image, décide de disparaître.

Serge Daney, itinéraire d’un ciné-fils

Pierre-André Boutang, Dominique Rabourdin, Régis Debray, 1992

Serge Daney, qui se définit comme un «  ciné-fils  », fait défiler sa vie et les films qui l’ont vu grandir.

Sergent Robert (Le) (Cinq colonnes à la Une)

, 1959

Reportage sur la famille d’un appelé, couplé avec des images de ce jeune homme en Algérie.

Serment (Le)

Peter Kosminsky, 2011

Le film relate le parcours de deux personnages : Erin, une Londonienne de 18 ans, qui se rend pour la première fois en Israël, et Len, son grand-père, un soldat des forces britanniques de maintien de la paix dans la Palestine des années 1940.

Serven, la voix de nos enfants

Jean-Paul Jaud, 2010

En 1992, lors du Sommet de la terre de Rio, Severn Cullis-Suzuki, âgée de 12 ans, interpelle les dirigeants du monde entier sur la situation humanitaire et écologique de la Terre. En 2009, elle a 29 ans et attend son premier enfant… Ce documentaire prend le parti de mettre en lumière des actions positives menées aux quatre coins de la planète et nous confronte à une question universelle et fondamentale : Quel monde laisserons nous aux générations futures ?

Service social, tout contre l’exclusion

Carole Tresca, 2007

Chronique en deux volets au cœur d’un service social départemental… En compagnie d’une équipe d’assistants sociaux en prise avec les réalités du terrain et ses limites, les espoirs à préserver et les combats à ne pas lâcher…

Setenta

Emília Silveira, 2013

Quarante ans après la libération de 70 prisonniers politiques, arrêtés suite à la séquestration de l’ambassadeur suisse au Brésil, en 1970, Setenta donne la parole à 18 d’entre eux. Qui sont-ils  ? Que sont-ils devenus après avoir été détenus, torturés et exilés  ?

Seule avec la guerre

Danielle Arbid, 2000

Après une longue guerre civile, qui a duré seize ans, à Beyrouth aujourd’hui, on reconstruit. Mais derrière l’apparence d’une vie paisible, le pays vit toujours dans la hantise de la guerre.

Seulement l’inconnu

Anne-Lise Maurice, 2015

Une femme fait irruption dans un monde réduit à une vie souterraine. Elle se heurte à l’organisation stricte d’un poste-frontière, gardé par un homme qui contrôle chaque jour les migrants en attente d’un ailleurs. Rituel immuable et absurde, que la présence de cette femme va lentement bouleverser.

Seules, les pierres ne bougent pas

Emmanuela Nelli, 2009

Au Chili des personnes luttent contre la dictature des années 80.Beaucoup d’ouvriers, de femmes et d’étudiants résistaient a l’oppression militaire pour aller vers l’émancipation.

Several friends

Charles Burnett, 1969

Ce film, le premier de Charles Burnett, documente un jour dans la vie de quelques amis, dans le ghetto de Los Angeles : une bagarre, une voiture à réparer, une machine à laver récalcitrante… Andy, Gene, leurs amis et leur entourage font face au dénuement du ghetto. Première manifestation d’un style unique où chaque scène est conçue comme recherche de la vérité des situations et des personnes.

Sevrapek City

Emmanuel Broto, Fabienne Tzerikiantz, 2009

En novembre 2006, les membres de l’expédition «  Santo 2006  » sont venus inventorier la biodiversité de l’île de Santo au Vanuatu. Pour accueillir ces scientifiques, un camp de base a été construit par la population locale, au cœur de la forêt, et à quelques kilomètres du petit village de Penaoru. Quelques mois plus tard, les villageois relatent leur implication dans cette mission et nous livrent leurs sentiments contrastés sur cet événement sans précédent.

Shâdi

Maryam Khakipour, 2008

Une troupe comique de Téhéran, chassée de son théâtre, se retrouve à la rue. Émue par le destin des «  ouvriers de joie  » Ariane Mnouchkine les invite.

Shadoks (Les)

Jacques Rouxel, 1968

Cette série mythique raconte les histoires des Shadoks, sortes d’oiseaux rondouillards avec de longues pattes et de petites ailes ridicules, ainsi baptisés pour la consonance anglo-saxonne du nom et en clin d’œil au capitaine Haddock, selon leur créateur.

Shaman tour

Laetitia Merli, 2009

La Mongolie qui est restée longtemps fermée aux voyageurs, s’ouvre aujourd’hui au marché libéral et est visitée par des touristes du monde entier. Quelles sont les interactions entre les touristes et les éleveurs nomades, les uns rêvant d’un monde «  authentique  » peuplé de rennes et de chamanes, les autres s’ouvrant au capitalisme et rêvant de la société de consommation  ?

Shanga

Bruno Muel, 1967-68

 Tourné seul avec une petite caméra Beaulieu. La Centrafrique en ce début 1968 vient de libéraliser la prospection du diamant. La vie du pays est désorganisée. Un témoignage sur les méfaits du colonialisme et du néo-colonialisme.

Sharqiya

Ami Livne, 2012

Un fiction qui met en scène deux bédouins d’Israël confrontés à l’annonce e la démolition par l’État de leur village non-reconnu.

Shebabs de Yarmouk (Les)

Axel Salvatori-Sinz, 2012

À Yarmouk en Syrie, camp de réfugiés palestiniens, les Shebabs est le nom d’un groupe constitué d’amis depuis l’adolescence. A la veille de l’âge adulte, et malgré un contexte difficile, ils ont une véritable soif de vie, un besoin de liberté tout en restant lié au groupe. Entre désir de révolte et perspective d’une vie bien ordonnée, les choix sont difficiles à faire.

Shift. Beyond the numbers of the climate crisis

Sam Fulbright, Kate Fulbright, 2013

Un film d’un duo formé par un frère et une sœur, Sam et Kate Fulbright, qui examinent ce que le changement climatique implique réellement pour les États-Unis, et qui dépassent les chiffres et graphismes effrayants pour aller à la rencontre des personnes et communautés affectées par le changement climatique.

Shigeru Ban, architecte de l’urgence

Marc Petitjean, 2000

Portrait d’un jeune architecte, Shigeru Ban, inventeur d’un habitat d’urgence destiné à des populations déplacées par la guerre ou par des catastrophes naturelles. De Kobe à Istanbul, Michel Quinejure révèle le parcours de l’architecte japonais, qui témoigne avec ferveur de son désir d’aider les plus démunis.

Shoah

Claude Lanzmann, 1985

Un documentaire constitué exclusivement de témoignages de survivants, de témoins et de complices de l’holocauste, qui mettent au jour l’implacable logique de l’horreur.

Shomotsi

Valdete Pinhanta Ashenika, 2001

Chronique du quotidien de Shomotsi, un Indien Ashaminka vivant à la frontière entre le Pérou et le Brésil, le réalisateur lui-même Indien dresse un portrait de son oncle, mordant et drôle.

Du shtetl à Brodway - Une odyssée musicale

Fabienne Rousso-Lenoir, 2004

Des shtetls de la vieille Europe aux théâtres de Broadway, des choeurs des synagogues aux chorus lines des comédies musicales, de la misère au succès… entre la fin du XIXe siècle et la Seconde Guerre mondiale, de nombreux juifs émigrent aux États-Unis et un certain nombre d’entre eux se font un nom dans le monde du spectacle et de la musique

Sicilia !

Jean-Marie Straub, Danièle Huillet, 1998

Voyage initiatique d’un homme qui part à la recherche de son enfance, «  non seulement pour retrouver les lieux et les morts, les personnages, les sensations, les bruits, les odeurs, les interrogations de ses sept ans mais pour se comprendre lui-même  ».

Sicko

Michaël Moore, 2007

Le système de santé américain est en plein marasme. Au terme d’une enquête sans concession sur le système de santé dans son propre pays, Michael Moore nous offre un tour d’horizon des dispositifs existants au Canada, en Grande-Bretagne et en France, où les citoyens sont soignés gratuitement.

SIDA, la guerre de trente ans

Frédéric Biamonti, 2013

Il y a trente ans, l’équipe du Professeur Montagnier mettait un nom sur ce mal étrange venu des États-Unis qui en quelques semaines avait réduit à l’état de spectre plusieurs dizaines d’individus apparemment bien portants : le SIDA venait de débouler dans nos vies. Au delà des drames, la maladie a profondément bouleversé la société française. L’urgence d’une réplique a forcé les politiques à prendre à bras le corps des sujets tabous : l’homosexualité, la toxicomanie, l’éducation sexuelle… Trente ans plus tard, si la maladie tue toujours, la société Française est assurément plus généreuse et plus tolérante qu’en 1983…

Sidheswri Ashram

Bénédicte Jouas, Virginie Valissant-Brylinski, 2004

Le jour se lève sur Calcutta et dans la cuisine du Sidheswri Ashram, petit restaurant communautaire bengali. Anil ravive les braises du feu… La journée sera simple et riche pour ceux qui vivent là. Solidarité et tolérance sont les mots clés de ce lieu hors du temps.

Sidney Poitier, un outsider à Hollywood

Catherine Arnaud, 2008

Sidney Poitier est la première star noire hollywoodienne. Le film retrace l’histoire de cet homme qui représenta l’espoir de toute une génération et qui permit de restaurer, par sa seule présence à l’écran, l’image de l’homme noir dans le cinéma américain, au fil de trois décennies (de 1950 à 1980). Le film mêle le récit d’un destin exceptionnel à celui du combat de la communauté afro-américaine pour les droits civiques – qu’elle ait eu la parole ou qu’elle l’ait prise de force… Sidney Poitier : un outsider à Hollywood rend un double hommage à la guerre d’un homme, unique Noir à Hollywood au milieu des Blancs, et à un combat collectif, incarné par des mouvements aussi différents que ceux de Martin Luther King et des Black Panthers, en passant par Malcom X.

Siècle de Cartier-Bresson (Le)

Pierre Assouline, 2012

Une évocation thématique, subjective et sans commentaire du sicle de Cartier-Bresson, en ne puisant que dans ses images et des ses mots.

Un siècle de progrès sans merci

Jean Druon, 2001

Un siècle de progrès sans merci a l’ambition de contribuer à un débat politique qui intéresse ceux et celles qui vivent, pensent et s’activent pour bâtir un monde plus satisfaisant. Essai politique et historique, ce film en six parties tente d’examiner les mécanismes souterrains qui fondent l’histoire.

Siècle du Populaire (Le)

, 2005

Le siècle du Populaire ou les 100 ans du «  Populaire du Centre  », un des plus vieux journaux de France, créé le 29 octobre 1905, à Limoges.

Siege of salt and sand (A)

Samuel McNeil, Radhouane Addala, 2014

Avec peu de moyens, le jeune journaliste Radhouane Addala et son partenaire Sam McNeil ont réussi à tourner un film qui traite du changement climatique en Tunisie.

Sièges de l’Alcazar (Les)

Luc Moullet, 1989

Evocation du travail de critique cinéphile aux Cahiers du cinéma, des salles obscures et des moyens de payer moins cher, d’une histoire d’amour impossible avec une critique du journal concurrent Positif…

Signore e signori

Pietro Germi, 1966

3 histoires dans une ville catholique italienne ou chacun discute des affaires privées d’autrui sur une térasse de café et ou la trahison semble la règle. Le clergé avec la morale chrétienne et les moeurs sociales forcent tout ce petit monde a essayé de sauver les apparences en public. Et si l’affaire devient trop public, la police se charge de constater l’adultère.

Sigrid

Atelier de recherche cinématographique (ARC), 1968

À Berlin-Ouest, à l’occasion de la Manifestation européenne de solidarité avec le Vietnam (17 au 19 février 1968), une étudiante allemande explique le fonctionnement et le but de l’Université critique.

Si-Gueriki, la reine-mère

Idrissou Mora Kpai, 2001

SI-GUERIKI est l’histoire de la confrontation d’un jeune homme avec son histoire, ses racines et sa culture.

Si j’avais quatre dromadaires

Chris Marker, 1966

« Avec ses quatre dromadaires Don Pedro d’Alfaroubeira courut le monde et l’admira. Il fit ce que je voudrais faire. Si j’avais quatre dromadaires. » Un photographe amateur et deux de ses amis commentent des images prises un peu partout dans le monde.

Si jeune paix (Une)

Jacques Charby, 1964

Premier long-métrage de fiction produit en Algérie à l’indépendance, ce film aborde un des problèmes les plus préoccupants au lendemain de la guerre : celui de l’enfance. Les enfants, la liberté retrouvée, ne savent pas encore jouer “à la paix”, ils jouent tout naturellement “à la guerre”.

Un si joli mois de mai

Bertrand Delais, 2008

Les événements de Mai-68 n’ont pas laissé la même trace dans les souvenirs de ceux qui ont vécu de loin ce printemps agité : Pierre, André et Thierry racontent.

Si joli mot : le montage (Un)

Bernard Eisenschitz, 2003

À partir d’exemples choisis dans les films de Dziga Vertov et de ses contemporains (Protazanov, Kozintsev et Trauberg, Koulechov, Poudovkine) Eisenschitz explore et explique la façon dont les cinéastes soviétiques des années vingt, à la recherche d’un nouveau langage, ont expérimenté et utilisé le montage.

Silence dans la vallée

Marcel Trillat, 2007

Les Ateliers Thomé-Génot, qui employaient 317 salariés à Nouzonville dans les Ardennes, ont été liquidés à l’automne 2006. Avec Silence dans la vallée, Marcel Trillat complète utilement l’état des lieux de la condition ouvrière entrepris dans ses précédents films.

Silence des champs de betteraves (Le)

Ali Essafi, 1998

Suite à un acte collectif d’agression raciste contre un jeune beur, une commune rurale d’Île-de-France s’est retrouvée face à elle-même et aux raisons de son acte. Au-delà de la rancœur et du fait divers, le film propose d’accompagner les interrogations de ses habitants et de débusquer les notes d’espérance.

Silence des nanos (Le)

Julien Colin, 2006

Au fil d’une cyber-enquête virtuelle avec des séquences audiovisuelles glanées sur la toile, le réalisateur dévoile les implications de ce que l’on présente comme la troisième révolution industrielle. Le film introduit ainsi des pistes de réflexion, pour nous fournir des clés de débat sur ces technologies émergentes qui sont en passe de transformer radicalement la nature, la société et l’homme.

Silence des zapatistes (Le)

Réalisation collective, 2001

Ce film est un témoignage unique puisque tourné par les zapatistes qui nous présentent les diverses formes de résistances et de mobilisations pacifiquxes des communautés indigènes contre la présence militaire sur leurs terres.

Silence du fleuve (Le)

Mehdi Lallaoui, Agnès Denis, 1990

« L’oubli est complice de la récidive », dit le commentaire de ce film consacré à la manifestation du 17 octobre 1961 à Paris et à la sauvage répression qui s’en est suivie.

Silence et la douleur (Le)

Patrick Séraudie, 2014

À Tulle le 9 juin 1944, 99 hommes sont pendus aux balcons de la ville et 149, déportés. Ce crime est perpétré par des éléments de la 2ème division blindée SS Das Reich. Le lendemain, cette même division massacre le village d’Oradour-sur-Glane. Si Oradour est ancré dans la mémoire collective, la situation est toute autre à Tulle. Pour tenter d’en comprendre les raisons, il faut aujourd’hui revenir sur le déroulement des exactions en convoquant les témoins, en recherchant les traces et en décryptant les lieux du drame. A Tulle, une «  chape de plomb  » s’est abattue. Elle était au cœur même des évènements, fruit de la volonté des SS et n’a cessé de se développer. Le silence et la douleur comme un poison inoculé, un effet durable par-delà les blessures.

Silence radio

Valéry Rosier, 2012

Portrait tendre et décalé d’une région rurale et de ses habitants à travers celui d’une radio locale qui leur apporte une énergie nouvelle, un soleil nostalgique. Ou comment une radio picarde gérée par des bénévoles crée un fort et indispensable lien social.

Silencis

Max Renault, Silvia Castro, 2011

Retour sur la guerre civile espagnole à travers les mémoires d’un soldat de l’armée républicaine.

Si loin, si près

Chujing Xu, 2009

En Ardèche, une jeune réalisatrice chinoise accompagne une auxiliaire de vie auprès de quelques personnes âgées. Instants de douceur partagés, rires et silences. Parallèlement, la jeune femme évoque la fuite du temps et la disparition du grand père aimé dans une déambulation rêveuse le long des routes et sous le ciel, si près si loin, de sa vie passée.

Si long voyage (Un)

Stéphanie Lamorré, 2009

À l’heure où les États-Unis d’Obama sont déchirés par le débat sur l’immigration, le film nous entraîne sur les routes de l’Amérique latine, aux côtés de ceux que la nécessité pousse à tout quitter.

Simone est si loin

Amel Kacichaouch, 1996

Documentaire sur Simone, qui a vécu la majorité de sa vie en Algérie. Sous la menace du terrorisme intégriste, à 83 ans, elle vit à Paris un exil douloureux et nostalgique.

Simone et Jacqueline : une résolution

Dominique Gros, 1983

Dominique Gros a connu Simone et Jacqueline Huet en 1972, alors qu’elles faisaient une grève de la faim pour protester contre leur expulsion de leur atelier de couture. En 1983 les deux femmes évoquent cet évènement qui a bouleversé leur vie et leur regard sur le monde et les autres.

Simone garde-barrière (Série Travailler à domicile)

François Caillat, 1986

Un portrait de Simone, garde-barrière à Tain-L’Hermitage (Drôme), issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Simone Veil, une histoire française

David Teboul, 2004

Au travers de ses propres confidences ou de celles de ses proches, ce portrait de Simone Veil révèle la façade profonde d’une femme hantée par le souvenir des mois passés en déportation et de sa mère absente

Un simple exemple

Collectif Cinélutte, 1974

Histoire de la grève de l’imprimerie Darboy, à Montreuil

Simplicité volontaire et décroissance

Jean-Claude Decourt

20 % de la population mondiale consomme 86 % des ressources naturelles, dont la moitié a déjà disparu en un siècle. Pour sauver la planète, il est urgent d’en finir avec le capitalisme et de commencer à décroître.

Sinaï field mission

Frederick Wiseman, 1978

Frederick Wiseman filme le travail quotidien de la mission américaine chargée, suite la guerre du Kippour, du contrôle d’une zone démilitarisé dans la péninsule du Sinaï.

Sinto a tua falta

Lucas Roxo, 2016

En février 1971, Léonor quitte le Portugal pour s’installer en France. Sa fille ne la rejoindra qu’au bout de quatre mois. Quarante ans plus tard, nous retraçons le chemin de l’exil pour ausculter la distance créée par le passage de la frontière. En réécrivant les lettres jamais prononcées, en revenant sur les lieux de l’époque, un nouveau mouvement s’enclenche.

Si on te donne un château, tu le prends ?

Marina Déak, 2015

Si on te donne un château, tu le prends  ? est une photographie de la France périphérique d’aujourd’hui, via trois lieux. Une agence immobilière à la campagne, un plan de rénovation urbaine «  dans les quartiers  », des campeurs à l’année. Marina Déak nous interroge sur l’habitat, mais surtout : la norme, la solitude et la liberté, et peut-être, aussi, le partage et l’humour.

Sisters in cinema

Yvonne Welbon, 2003

Ce documentaire propose un voyage spectaculaire et une leçon d’histoire sur les origines et la présence plutôt réduite des réalisatrices afro-américaines à Hollywood et dans le cinéma américain en général.

Sisters in Law

Kim Longinotto, Florence Ayisi, 2005

« Sisters in Law » suit la conseillère d’État et la présidente de la Cour dans leur travail quotidien : apporter leur aide à ces femmes déterminées à mettre un terme à des existences parfois trop malmenées.

Site 2

Rithy Panh, 1989

Après avoir fuit Pol Pot, Rithy Panh, jeune cambodgien de quinze ans est accueilli au camp de réfugiés de Mairut, en Thaïlande, en 1979. Dix ans après, devenu cinéaste, il retourne dans les camps filmer la vie quotidienne de cette collectivité en sursis.

Si tous les gars du monde

Christian-Jaque, 1956

Sur le chalutier « Lutèce », qui pêche en mer du Nord, une terrible épidémie s’est déclarée. L’un après l’autre, les matelots tombent malades. Seul Mohammed reste valide, aussi le second l’accuse-t-il violemment de jeter un sort à ses camarades. Le navire étant bloqué près des côtes norvégiennes, il est urgent d’acheminer le sérum indispensable à la survie de l’équipage. Un formidable élan de solidarité internationale s’organise…

Si tu vas à Paris

Jacquie Chavance, Guillaume Mazeline, 2013

Ce documentaire retrace l’histoire de sept femmes espagnoles qui, lorsqu’elles avaient 18 ou 20 ans, en plein franquisme, ont décidé de prendre en main leur avenir en migrant vers d’autres pays européens.

Six histoires ordinaires

Meyar Al Roumi, 2007

Damas : six chauffeurs de taxi à se livrent dans l’habitacle intime de leur véhicule avec tout le sarcasme et la vérité de ceux qui vivent sans trop savoir de quoi demain sera fait.

Sixième face du pentagone (La)

Chris Marker, François Reichenbach, 1967

Tournant dans la radicalisation de la lutte aux États-Unis, la Marche sur le Pentagone du 21 octobre 1967 est filmée depuis la préparation dans les locaux de Greenwich Village jusqu’aux affrontements, et la nuit dans les cellules des commissariats de Washington.

Sky is pink (The)

Josh Fox, 2013

En 18 minutes, le réalisateur propose une réponse aux attaques des industriels sur le robinet qui s’enflamme et bien d’autres informations sur les méthodes de lobbying des pétroliers. Une analyse des moyens par lesquels l’industrie arrive à imposer ses idées malgré des preuves scientifiques contraires.

Slavar

David Aronowitsch, Hanna Heilborn, 2008

Comme des milliers d’autres enfants, Abouk, 9 ans et Machiek, 15 ans, ont été enlevés par une milice commanditée par le gouvernement soudanais et utilisés comme esclaves.

Slingshot Hip Hop

Jackie Reem Salloum, 2008

« Je suis, tu rap, il s’exprime. Nous revendiquons, vous nous opprimez, elles se révoltent… » Le hip hop, outil de revendication culturel en Palestine.

Slogan

Pierre Grimblat, 1968

Un réalisateur de films publicitaires très en vogue, marié et père d’une petite fille, s’éprend d’une jeune Anglaise avec qui il va vivre des heures d’amour fou à Venise… Pour elle et lui !…

Slon-Tango

Chris Marker, 1993

Un éléphant danse le tango, la scène se déroule à Ljubljana (alors en Yougoslavie).

Slow food ! L’éloge de la lenteur

Mélanie Dalsace, 2010

Présentation du travail de l’organisation internationale Slow Food, qui tente de réhabiliter la culture du goût, en préservant des centaines d’aliments contre les attaques de l’industrie agro-alimentaire.

Smaïn, cité Pablo Picasso

Anna Pitoun, 2011

Smaïn est un jeune homme de Nanterre. De la cité provisoire, rue Gutenberg, à la cité Pablo Picasso, il raconte ses années d’adolescence. Le deal au pied des tours, l’école dont il s’éloigne, la violence de la drogue qui décime les grands frères, la prison. Et puis le déclic. La volonté de vivre autrement. Le monde du travail, les espoirs, les rêves. Les doutes aussi.

Small is beautiful

Agnès Fouilleux, 2010

Les mécanismes et les enjeux de la mondialisation et de la financiarisation de l’agriculture, face auxquels des résistances commencent à apparaître

Smoke

Wayne Wang, 1995

Les destins d’un écrivain désespéré, d’un adolescent noir fabulateur et de l’ex-femme d’Auggie, photographe amateur et patron du café de Brooklyn où ils se croisent, vont se mêler, s’entremêler et basculer.

SNCF, une erreur d’aiguillage - Service public (3)

Atisso Médessou, 2006

1997 sonne la fin du monopole de la SNCF et voit la naissance de la RFF (Réseau ferré de France)… Le but, ouvrir les voies à la concurrence en 2009… Etat des lieux en compagnie de cheminots, de chefs de gare et d’équipes d’entretien dans le Massif central…

Sobibór, 14 octobre 1943, 16 heures

Claude Lanzmann, 2001

Un docuentaire sur la révolte des prisonniers du camp d’extermination de Sobibor le 14 octobre 1943, est composé d’un mélange de prises de vues de situation tournées en 2001 et de l’interview de Yehuda Lerner réalisée en 1979.

Sochaux 11 juin 68

Groupe Medvekine de Sochaux, 1970

En juin 1968, après vingt-deux jours de grève, la police investit les usines Peugeot de Sochaux. Une sanglante répression s’ensuit qui fait deux morts et cent cinquante blessés. Pour commémorer l’anniversaire du massacre, des témoins, réunis au Centre culturel du comité d’entreprise de Clermoulin, se souviennent.

Sochaux cadences en chaîne

Laurence Jourdan, 2010

En mettant en parallèle le témoignage d’ouvriers de l’usine Peugeot de Sochaux et les stratégies des directions de PSA , ce film donne à comprendre combien en quelques décennies, l’univers de l’industrie automobile s’est métamorphosé. Combien le fonctionnement de notre économie, de notre société a changé.

Sociale (La)

Gilles Perret, 2016

Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d’application de la sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République. Le principal bâtisseur de cet édifice des plus humaniste qui soit se nommait Ambroise Croizat. La Sociale dresse en parallèle le portrait d’un homme, l’histoire d’une longue lutte vers la dignité et le portrait d’une institution incarnée par ses acteurs du quotidien.

Société du spectacle (La)

Guy Debord, 1973

Ce film, selon la théorie du détournement développée par les situationnistes, se compose d’extraits d’autres œuvres mis en lien avec certains passages du livre du même nom, lus par Guy debord

Société est une fleur carnivore (La)

Collectif, sous la direction de Guy Chalon, Bernard Gesbert et Gérard Gozlan, 1968

Documents et témoignages directs dénoncant les violences policières commises au Quartier latin en mai et juin 1968.

Sociologie est un sport de combat (La)

Pierre Carles, 2001

Il y a des témoins du monde, ceux qui disent tout haut ce que l’on pense tout bas ; ni des gourous, ni des maîtres mais des hommes qui considèrent que la cité, le monde peuvent être pensés. Le sociologue Pierre Bourdieu est de ceux-là.

Sociologue et l’ourson (La)

Etienne Chaillou, Mathias Théry, 2015

De septembre 2012 à mai 2013, la France s’enflamme sur le projet de loi du Mariage pour tous. Pendant ces neuf mois de gestation législative, la sociologue Irène Théry raconte à son fils les enjeux du débat. De ces récits nait un cinéma d’ours en peluches, de jouets, de bouts de cartons.

Socorro nobre

Walter Salles, 2000

«  Socorro Nobre  » est un film sur la façon de conserver sa dignité dans des conditions extrêmes, sur le droit de chacun de recommencer sa vie, même quand on a tout perdu. C’est aussi un film sur l’importance de la parole écrite.

Sofia’s last ambulance

Ilian Metev, 2012

Dans une ville qui ne possède que 13 ambulances pour deux millions d’habitants, Krassi, Mila et Plamen sont nos héros improbables : gros fumeurs, bourrés d’humour et sans cesse en train de sauver la vie d’autrui, malgré le grand nombre d’obstacles.

Un soir d’été, un étranger

Olivier Bertrand, 2007

Dix ans plus tôt, des habitants d’un village d’Île-de-France avaient caché un immigré clandestin marocain dans leurs greniers. Dix ans plus tard, je reviens dans ce village, pour essayer de comprendre pourquoi ils ont ouvert leurs portes. Qu’est-ce qui fait que l’on entre en résistance  ?

Sois belle et tais-toi !

Delphine Seyrig, 1976

La célèbre actrice et activiste, Delphine Seyrig interroge vingt-deux actrices françaises et américaines sont interviewées sur le thème de la condition de la femme dans le cinéma …

Soldat inconnu vivant (Le)

Joël Calmettes, 2004

Pendant tout l’entre-deux-guerres, un homme fascine l’opinion. Sa photo fait régulièrement la une des journaux. Il inspire des écrivains, des dramaturges et des cinéastes : Giraudoux, Drieu la Rochelle, Anouilh, etc. Son nom : Anthelme Mangin. Son surnom : « Le Soldat inconnu vivant ».

Soldat ordinaire (Un)

Tessa Racine, 2015

Honoré-Jean Champcommunal, originaire de Haute-Vienne, fut mobilisé en avril 1915, à 19 ans. En juin 1916 il découvre le front, les combats, la mort, et il décrit sa vie jour après jour dans ses carnets de campagne. Le quotidien d’un soldat ordinaire. C’est ce vécu là que le film restitue, la vision d’un anonyme à l’intérieur des tranchées que l’expérience de la guerre va à jamais changer.

Sold to the sea

Environmental Justice Foundation, 2013

À travers les paroles de travailleurs birmans, ce film témoigne des graves violations des Droits de l’Homme. Dès l’âge de 16 ans, ils ont été forcés à travailler sur des navires de pêche et soumis à des méthodes souvent violentes, pour un travail non payé. Ce film repose sur un rapport interinstitutionnel de 2009 effectué auprès des Nations Unies sur la traite des personnes (UNIAP). Les groupes financiers, avec leur mainmise sur l’économie, considèrent les produits de la pêche comme un bien de spéculation et certains pêcheurs sont traités comme les esclaves de notre époque. Cet approvisionnement international du poisson manque de traçabilité et de surveillance, ce qui facilite la violation des Droits de l’Homme et le pillage de la ressource.

Soleil assassiné (LE)

Abdelkrim Bahloul, 2004

Jean Sénac, réalisateur de radio et poète, a choisi de rester en Algérie après 1962. Dix ans plus tard, il est surveillé par la police du régime, tandis que ses récitals et son émission rencontrent un réel succès auprès de la jeunesse. Il mène un combat courageux et dangereux pour la liberté et la culture de la jeunesse algérienne.

Du soleil en hiver

Samuel Collardey, 2005

Michel est éleveur en Franche-Comté et profite du calme de l’hiver pour passer du temps avec son jeune apprenti Francis. Une solide amitié va les lier

Soleil et la Mort, Tchernobyl et après…(Le)

Bernard Debord, 2006

Le 26 avril 1986, une explosion nucléaire dégagea un nuage toxique à Tchernobyl dans le nord de l’Ukraine. Depuis, vingt ans se sont écoulés, et la Biélorussie, théâtre unique de ce film, est accablée par l’ingestion sur le long terme de petites doses de radioactivité. L’ambition de ce film est de témoigner du processus de mort lente, de révéler l’imminence de la catastrophe génétique, de dénouer les fils de la conspiration internationale du silence, qui accablent ce pays.

Soleil sombre

Marie Moreau, 2016

Un jour, Djilali est incarcéré. Il laisse seule sa femme, Paulette. Il espère qu’elle ne «  sombrira  » pas dans la déchéance. Leur histoire d’amour est tendre comme une lumière vive qui vibre dans la misère. Soleil sombre traverse ce long temps d’absence de Djilali auprès de Paulette.

Soleil vert

Richard Fleischer, 1973

En 2022, les hommes ont epuisé les ressources naturelles. Seul le soleil vert, sorte de pastille, parvient à nourrir une population miséreuse qui ne sait pas comment créer de tels aliments. Omniprésente et terriblement répressive, la police assure l’ordre. Accompagné de son fidèle ami, un policier va découvrir, au péril de sa vie, l’effroyable réalité de cette société inhumaine.

Solfège du légume (Le)

Sophie Bensadoun, 2006

Entré en cuisine à 14 ans comme d’autres entreraient en religion, Alain Passard fait ses classes auprès des plus grands avant de créer son propre restaurant «  l’Arpège  » , rue de Varenne à Paris, auréolé depuis 10 ans de 3 étoiles au Guide Michelin.

Solidarité à Tataouine

Selma Baccar, 2011

Documentaire-reportage sur la générosité et le sens de l’hospitalité des habitants du sud tunisien vis à vis de leur voisins libyens.

Solitude du chanteur de fond (La)

Chris Marker, 1974

Portrait d’Yves Montand à travers la préparation « à l’américaine » d’un one man show donné par l’artiste au bénéfice des réfugiés chiliens.

Solo

Jean-Pierre Mocky, 1969

Un film violent et audacieux où de jeunes idéalistes s’en prennent à une société qu’ils jugent pourrie par l’argent et le sexe, un film noir et romantique…

Solutions françaises

Jean Painlevé, 1939

Film de commande présentant la place qu’occupait la France en 1939 du point de vue scientifique et intellectuel.

Solutions locales pour un désordre global

Coline Serreau, 2010

Dépassant la simple dénonciation d’un système agricole perverti par une volonté de croissance irraisonnée, Coline Serreau nous invite dans Solutions locales pour un désordre global à découvrir de nouveaux systèmes de production agricole, des pratiques qui fonctionnent, réparent les dégâts et proposent une vie et une santé améliorées en garantissant une sécurité alimentaire pérenne.

Sol Violette. L’éclosion d’une monnaie

Bertrand Leduc, 2012

Ce documentaire retrace le processus de mise en place de la monnaie complémentaire toulousaine dans sa première année d’existence.

Somme de nos amours (La)

Salomé Laloux-Bard, 2015

À dix-sept ans, le premier baiser échangé avec celui qui deviendra son mari a déterminé sa vie. Aujourd’hui, Marie-Claude se souvient de ce qui a fait la texture de son existence. Elle rejoue les gestes qu’elle a fait des centaines de fois derrière le comptoir de son commerce, comme si son corps portait la mémoire de toute une vie.

Sonderkommando Auschwitz Birkenau

Emil Weiss, 2007

Chargés de faire fonctionner les fours crématoires du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, de très rares déportés des «  Sonderkommandos  » (les «  commandos spéciaux  ») ont pu témoigner, bravant l’anéantissement programmé. Emil Weiss fait résonner à nouveau leurs voix défuntes.

Songs for Madagascar

Cesar Paes, 2017

Six des plus grands noms de la musique malgache s’unissent pour défendre les ressources naturelles de leur île, un voyage au cœur de la création musicale pour parler d’environnement.

Sonia secrétaire en bureautique (Série Travailler à Domicile)

Monique Haicault, 1986

Un portrait de Sonia, secrétaire en bureautique à Aix en Provence, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Sonita

Rokhsareh Ghaem Maghami, 2015

Sonita a 18 ans. Originaire d’Afghanistan, sans-papiers et illégale en Iran, elle vit dans la banlieue pauvre de Téhéran avec sa sœur et sa nièce. Téméraire et passionnée, Sonita se bat pour vivre sa vie comme elle l’entend et faire carrière dans le rap. Son rêve se confronte aux nombreux obstacles qu’elle rencontre en Iran et au sein de sa famille restée en Afghanistan. Celle-ci, sous l’impulsion de sa propre mère, envisage de vendre Sonita pour 9000$ à un homme qu’elle n’a jamais rencontré.

Sophie Calle

Jean-Pierre Krief, 1997

Sophie Calle nous invite à découvrir une histoire où l’art et la vie se confondent : son histoire. De filature en filature, attentive aux secrets des autres, elle exerce des talents de détective photographe, parfois prise à son propre piège. Puis, elle met en scène ses souvenirs dans des récits autobiographiques.

Sophie Scholl, les derniers jours

Marc Rothemund, 2005

Le portrait d’une jeune résistante allemande face à la machine totalitaire nazie.

Soraida, une femme de Palestine

Tahani Rached, 2004

Soraida est une femme, épouse et mère de plusieurs enfants, qui vit au beau milieu du conflit en Palestine aujourd’hui. Entourée d’autres femmes, sa mère, ses soeurs, ses amies proches, ses voisines, elle laisse entendre des paroles rares, de souffrance, de résistance, de passion.

Sorcières-camarades

Danielle Jaeggi, 1971

Un film sur les femmes. Un film par des femmes. Un film pour les femmes. Avec une caméra d’homme. Un jour des femmes verront ces images de notre triste survie et se demanderont comment nous avons pu la supporter.

Sortie d’usine (I, II, III)

Auguste Lumière, Louis Lumière, 1895

Considéré comme le premier film de l’histoire du cinéma, il montre des ouvriers sortant de l’usine.

Sortir du N’Kuta

Céline Metzger, 2009

Au Cameroun, l’homosexualité est pénalisée depuis 1972. Dans la société camerounaise, l’homosexualité est taboue au point que,jusqu’alors, si l’on en croit l’opinion publique, « il n’y a pas d’homosexualité au Cameroun. » À travers les parcours de trois homosexuels et leur avocate, Alice Nkom, le Cameroun se dévoile. Plus qu’un jugement de valeur, ce film cherche à mieux comprendre cette société apparemment homophobe.

Sortis d’usine

Hervé Le Roux, 1999

Robert a travaillé pendant 17 ans à l’usine Renault de Saint-Ouen. André, Jan et Stan ont travaillé plus de 20 ans à l’usine Renault de Vilvorde. À six ans d’intervalle, ils ont vécu la même histoire, dans la même entreprise : les restructurations et les licenciements massifs.

Soudain la Grande Motte

Julien Donada, 2008

Julien Donada a filmé la ville l’hiver, en a interrogé les habitants l’été. Il a réuni les deux au printemps.

Soudure (La)

Michel Kania, 1996

Ils ont 16, 17 ans. Ils habitent Aubervilliers, Pantin, La Courneuve. Au collège Diderot d’Aubervilliers, entre les cours et les stages, leurs premières confrontations au monde du travail.

Souffle de Clabecq (Le)

Agnès Lejeune, Éric Monami, 1999

La faillite des Forges de Clabecq plonge ses 2200 salariés dans l’engrenage d’un combat fait de divisions.

Souffrance est une école de la sagesse (La)

Ariane Astrid Atodji, 2014

Depuis son arrivée au Cameroun il y a quarante ans, le père de la réalisatrice n’a plus jamais remis les pieds dans son pays natal, le Bénin. Qu’est-ce qui l’aurait poussé à partir sans laisser de traces, à abandonner sa famille et cette enfant qu’il a eue au Bénin exactement l’année de son «  exil  » et dont il n’a plus jamais eu de nouvelles  ?

Soufrière

Vittorio De Seta, 1955

Le centre de la Sicile regorge de mines de soufre. À cinq cents mètres sous le niveau du sol, à peine protégés, mal équipés, les mineurs s’épuisent et souffrent pour l’extraire des entrailles de la terre. Parfois les galeries se mettent à gronder et leurs gestes se suspendent.

Sou Hami, la crainte de la nuit

Anne-Laure de Franssu, 2010

Mory Coulibaly, réfugié politique de Côte d’Ivoire, se trouvait à Cachan au moment de l’évacuation du bâtiment F. ; c’est là qu’il a commencé à filmer les traces d’une Lutte qui donne sens à sa vie. Il revient aujourd’hui au Mali, où il a transité en fuyant la Côte d’Ivoire, pour y projeter son film à ceux qui au début de l’évacuation de Cachan ont été placés en centre de rétention, puis expulsés. Chaque nuit, d’autres expulsés continuent d’arriver et chaque nuit leurs paroles résonnent en Mory, l’interrogent et révèlent d’autres destins.

Soulèvement de la jeunesse, Mai 68 (Le)

Maurice Lemaître, 1968

Les « événements » de mai et juin 1968 filmés par l’un des principaux animateurs du mouvement lettriste.

Souleymane Cissé

Rithy Panh, 1991

Révélé au Festival de Cannes en 1987 avec Yeelen, le cinéaste malien Souleymane Cissé a conquis depuis une reconnaissance internationale. Cissé livre devant la caméra du réalisateur sa passion du cinéma, de l’Afrique et du Monde.

Sound system

Jérôme Duval, 2000

Les teknivals et free parties sont des phénomènes underground de la musique techno. Aux travers de ces évènements, se crée de façon éphémère un mode de vie à part, en rupture avec un certain nombre de valeurs qu’impose la société actuelle

Soundtrack for a revolution

Bill Guttentag, Dan Sturman, 2009

Ce documentaire raconte l’histoire du Mouvement des droits civiques américains vu à travers le prisme de la musique. Partout où ils menaient le combat pour la justice et l’égalité, les manifestants chantaient : sur les piquets de grève, dans les meetings, dans les fourgons de police et dans les cellules de prisons.

Soupirant (Le)

Pierre Étaix, 1963

Un jeune chercheur solitaire, obéissant à une suggestion de son père, décide soudain de se marier. Avec qui ? Il se lance dans une aventure aux pièges multiples et jette son dévolu sur une idole inatteignable. Sans regarder tout près de lui.

Sourcier (Le)

Antony Comino, 1998

Pierre Soury possède le don de sourcier et exerce en Limousin. Le film raconte cette transmission d’un savoir-faire encore méconnu.

Sourire de ma mère (Le)

Marco Bellocchio, 2002

Ernesto est un peintre célèbre, séparé de sa femme et père d’un petit garçon. Un jour, il apprend que l’Eglise veut sanctifier sa mère. Ernesto désapprouve cette initiative car en complète opposition avec son athéisme et sa vie d’artiste. Alors que les préparatifs s’intensifient, les conflits ne tardent pas à s’amplifier.

Soury

Christophe Switzer, 2016

Wassim, réfugié syrien, cherche à rejoindre Avignon. Perdu dans la campagne provençale, il croise un vieux vigneron bourru qui parle arabe.

Sous-bois des insensés

Martine Deyres, 2015

Depuis son bureau de la clinique de La Borde, Jean Oury raconte une vie passée à accueillir la folie. Témoignage précieux d’un des acteurs majeurs de la psychiatrie du XXe siècle, ce film nous invite à partager la qualité d’une rencontre dont les enjeux excèdent de toute part le champ clinique. En nous entraînant au plus proche d’une connaissance subtile de la psychose, Il renvoie chacun à une essentielle reconquête d’humanité.

Sous le ciel lumineux de son pays natal

Franssou Prenant, 2001

Trois Libanaises, l’une juive, l’autre musulmane et la dernière chrétienne, évoquent en voix off leur jeunesse, leurs rêves, leurs engagements, leurs luttes, leur exil et leur retour à Beyrouth. Jamais on ne les verra. Leurs témoignages s’enlacent, se complètent, s’enrichissent, formant un tableau indirect mais précieux des terribles années de guerre qui ont endeuillé le pays.

Sous le niveau de la mer

Gianfranco Rosi, 1993

Une rencontre avec des hommes et des femmes qui ont refusé la société de consommation au point d’en être exclus.

Sous le nom de Melville

Olivier Bohler, 2008

Ce documentaire montre comment l’œuvre de Jean-Pierre Melville reflète ses années au sein de l’armée française, durant la Seconde Guerre mondiale.

Sous le nuage d’Hiroshima

Bertrand Collard, 2015

Le 6 août 1945, à 8 h 15, un éclair lumineux embrase le ciel d’Hiroshima. Une gigantesque colonne de fumée s’élève au-dessus de la ville. La première bombe nucléaire de l’Histoire vient d’être larguée sur la plus grande métropole de l’ouest du Japon. Ce documentaire inédit montre cette tragédie de l’intérieur en s’appuyant sur des photos prises ce jour-là.

Sous les bombes

Philippe Aractingi, 2007

Sous les bombes, une femme cherche son fils. Un homme l’accompagne dans sa quête. Tout les sépare. Toni est chrétien et rêve de fuir à l’étranger. Libanaise chiite, Zeina s’était expatriée à Dubaï. Revenue au Liban pour essayer de sauver son fils, elle découvre qu’elle ne peut plus repartir.

Sous les drapeaux

Henry Colomer, 2008

Ce documentaire entraîne le spectateur dans un voyage à travers un pan décisif de l’histoire de l’Europe : celui qui va des prémisses de la Grande Guerre jusqu’au moment où la deuxième est devenue inéluctable (1895-1933). Au cœur de cette exploration, des matériaux singuliers : les étoffes, les tissus qui enveloppent la vie des hommes d’une riche trame symbolique, depuis leur naissance jusqu’à leur mort.

Sous les pavés, la terre !

Pablo Girault, Thierry Kruger, 2009

Navigant entre constats alarmants et propositions réalistes dans les domaines de l’agriculture, du transport et de l’habitat, Sous les pavés, la Terre traite des réalisations écologiques concrètes et incite à la réflexion pour une profonde re-fondation de nos modes de vie.

Sous les pieds des femmes

Rachida Krim, 1997

En 1958, Aya et Moncef, Algériens, ont participé activement en France à la guerre d’indépendance, sous le commandement d’un responsable FLN, devenu l’amant d’Aya en dépit des risques. En 1996, il leur rend visite : c’est le temps du bilan et des regrets….

Sous le vent

Robert Kramer, 1991

Pour fêter dix ans d’activité, le ministère de la Culture commande en 1991 une série de «  portraits  » d’institutions culturelles. Robert Kramer y répond ("à cause de la guerre du Golfe", dit-il) et part pour la Normandie, la ville nouvelle d’Hérouville-Saint-Clair mais aussi les plages du débarquement. Sur un mode rhapsodique, Kramer tente de penser le destin du cinéma, le sien et celui du monde.

Sous surveillance

Didier Cros, 2010

Il n’y a pas de détenu sans surveillant. Durant plusieurs mois, Didier Cros a observé et filmé le quotidien de trois surveillants du centre de détention de Châteaudun et, par ricochet, celui des détenus.

Sous tes doigts

Marie-Christine Courtès, 2014

À l’occasion du décès de sa grand-mère, une jeune eurasienne revit, entre danse et rituels, l’histoire singulière des femmes de sa famille, de l’Indochine coloniale à l’isolement d’un camp de transit.

Souvenantes (Les) - ha Zo’hrot

Jacqueline Gesta, 2004

Quatre générations d’Israéliennes témoignent de leur rapport à l’Autre palestinien, et à l’Etat de guerre quasi continu depuis 60 ans.

Souvenir d’un avenir (Le)

Chris Marker, Yannick Bellon, 2001

Évocation des années 30 et 40 à travers les photographies de Denise Bellon, artiste surréaliste. Un hommage à l’artiste où la beauté des photographies rivalise avec la justesse des textes lus par Pierre Arditi.

Souvenirs d’un futur radieux

José Vieira, 2014

Ce documentaire est l’histoire croisée de deux bidonvilles qui se sont construits, à 40 ans d’intervalle, sur un même territoire, hors la ville.

Soviets plus l’électricité (Les)

Nicolas Rey, 2001

En été 1999, Nicolas Rey traverse la Russie d’ouest en est pour se rendre jusqu’à Magadan où l’appelle une chanson de Vissotski et, plus secrètement, la tradition communiste de sa famille.

Soy Cuba

Mikhaïl Kalatozov, 1964

Soy Cuba nous fait découvrir l’évolution de Cuba, depuis la dictature de Batista jusqu’à la révolution menée par Fidel Castro et Ernesto Che Guevara, à travers quatre histoires teintées d’une certaine subjectivité quant à l’apport du communisme dans l’île des Caraïbes.

Spare Time

Humphrey Jennings, 1939

« C’est dans leur temps libre que les gens peuvent être le plus eux-mêmes. " Quand le hurlement de la sirène ne les appelle pas à l’usine, les ouvriers s’adonnent aux loisirs favoris des travailleurs dans la Grande-Bretagne de l’immédiate avant-guerre : chorale ou fanfare, élevage de pigeons voyageurs, sports d’équipe…

Spartacus

Stanley Kubrick, 1959

La révolte de Spartacus, esclave de l’Empire romain.

Spartacus & Cassandra

Ioanis Nuguet, 2014

Deux enfants rroms sont recueillis par une jeune trapéziste dans un chapiteau à la périphérie de Paris. Un havre de paix fragile pour ce frère et sa sœur de 13 et 10 ans, déchirés entre le nouveau destin qui s’offre à eux, et leurs parents vivant dans la rue.

Speak white

Pierre Falardeau, Julien Poulin, 1980

Court métrage réalisé à partir d’un poème de Michèle Lalonde, créé en 1970 à l’occasion de de la première Nuit de la poésie à Montréal. Le texte se déroule sur un montage de photos chocs appuyées d’une trame sonore suggestive, dans un film dénonçant l’impérialisme économique et culturel des classes dominantes.

Spécialiste : portrait d’un criminel moderne (Un)

Eyal Sivan, 1998

Un montage d’archives du procès, en 1961 à Jérusalem, de l’officier nazi responsable de la déportation dans les camps de concentration, Adolf Eichmann.

Spectres hantent l’Europe (Des)

Maria Kourkouta, Niki Giannari, 2016

La vie quotidienne des migrants (Syriens, Kurdes, Pakistanais, Afghans et autres) dans le camp d’Idomeni. En attendant de traverser la frontière gréco-macédonienne : des queues pour manger, pour boire du thé, pour consulter un médecin. Un jour, l’Europe décide de fermer ses frontières une bonne fois pour toutes.

Spéculateur en grains (Le)

David Wark Griffith, 1909

Le film A Corner in Wheat est un court métrage réalisé par D. W. Griffith en novembre 1909 d’après une adaptation d’un roman contemporain (1903) de Frank Norris, The Pit.

De Spider-man à Superman : L’Aventure des supers-héros

Michel Viotte, 2001

Un voyage dans les bandes dessinées des années 50-70 dont les héros ont accompagné l’adolescence et nourri les rêves de beaucoup d’entre nous. Un documentaire aussi plaisant qu’instructif.

Spirale (La)

Armand Mattelart, Valérie Mayoux, Jacqueline Meppiel, 1975

Naissance et mort de l’Unité Populaire, le parti du Président chilien Allende.

Sport de filles

Patricia Mazuy, 2011

Gracieuse, cavalière méritante, rêve de posséder son cheval et de faire reconnaître son talent lors de compétitions prestigieuses. Or, la monture qu’on lui avait promise a été vendue. Déçue et fâchée, Gracieuse quitte l’élevage où elle travaillait et recommence sa carrière dans un haras. Là, un entraîneur allemand, Franz Mann, prodigue son enseignement à de riches clientes. Il n’entend nullement offrir un traitement de faveur à Gracieuse, qui ne s’en laisse pas conter. Courageusement, elle refuse d’abandonner son rêve…

Squat, la ville est à nous

Christophe Coello, 2010

À Barcelone, pendant six ans, l’aventure d’un groupe politique engagé dans le quotidien des luttes collectives, au moment d’une crise majeure de nos sociétés contemporaines : Squat.

S’que tout le monde est OK ?

Patrick Béhin, Arnaud Briquet, Jean-Luc Gosse, 2002

En quête de grâce et témoin de son temps, une compagnie de théâtre part à la rencontre d’un pays, équipée de huit roulottes hippomobiles.

State of fear

Pamela Yates, Paco de Onis, 2006

Un pays confronté à une menace terroriste et en quête désespérée de sécurité, entre dans un état de peur. Ce pays, c’est le Pérou.

Statues meurent aussi (Les)

Chris Marker, Alain Resnais, Ghislain Cloquet, 1953

A travers l’art africain et plus spécialement les statues et les masques nègres, Alain Resnais filme une virulente diatribe contre les insoupçonnables méfaits du colonialisme.

Stazione (La)

Valerio Zurlini, 1953

Sans commentaire, la caméra observe à l’aube la nouvelle gare de Roma Termini. Les gens s’y posent, s’y croisent… En filigrane, une métaphore de l’attente et de l’exil.

Steam of life

Joonas Berghäll, Mika Hotakainen, 2010

Partout en Finlande, des hommes de tous âges se retrouvent au sauna pour transpirer ensemble. Un documentaire intimiste, émouvant et drôle sur un étonnant confessionnal.

Stèle pour les mutins de la Courtine (Une)

Télé Millevaches, 2012

En 2012, inauguration dans le cimetière de la Courtine (23) d’une stèle sur laquelle est inscrit en russe « À bas la guerre ! ». En 1917, l’armée française écarte du front quelques 10300 soldats russes qui réclament leur retour au pays. Cantonnés au camp militaire de La Courtine, les mutins refusent de rendre leurs armes et s’organisent en soviet.

Stella

Vanina Vignal, 2006

Stella, son mari, et sa sœur, Roumains, vivent dans un bidonville de la Plaine Saint-Denis, sous l’autoroute. Stella mendie dans le métro. Celle qui appartient aux « sans-papiers » et « invisibles » de nos villes a été ouvrière sous Ceaucescu. Elle s’est dévouée pour sauver l’homme qu’elle aime. Elle se bat sans bruit.

Stella, femme libre

Micheal Cacoyannis, 1955

Stella, chanteuse populaire de cabaret, électrise chaque soir le public du Paradis. Femme fatale, elle ne sacrifie rien à sa liberté, ni sa vie, ni ses amours. Aleko, jeune homme de bonne famille, se meurt d’amour pour elle, mais Stella lui préfère un joueur de football, le fougueux Milto…

Step across the border

Nicolas Humbert, Werner Penzel, 1990

Documentaire sur le musicien Fred Frith, né en 1949 en Angleterre, avant-gardiste issu de la musique pop, toujours à la recherche de nouveaux sons, de nouvelles musiques qui transgressent les frontières et les classifications.

Stéphane Hessel, une histoire d’engagement

Christine Seghezzi, 2008

Ce film, évoque la vie de l’ambassadeur de France Stéphane Hessel, ancien résistant et déporté, né en 1917. Dans un monde qui a été secoué par des guerres, l’injustice et l’inégalité, Stéphane Hessel n’a de cesse de lutter pour que les hommes puissent vivre ensemble en harmonie.

Stéphanie professeure de Taï chi à Paris (Série Travailler à domicile)

Anna-Célia Kendall, 1986

Un portrait de Stéphanie, professeure de Taï chi à Paris, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

STO, avoir 20 ans sous l’Occupation

Philippe Picard, Jérôme Lambert, 2011

Ils avaient 20 ans en 1943 et comme des centaines de milliers de jeunes Français, ils ont été réquisitionnés pour le Service du Travail Obligatoire, le STO. Du jour au lendemain, ils on dû tout quitter pour aller travailler en Allemagne a service du régime nazi. Ce film donne aujourd’hui la parole à ces hommes.

Stone river (The)

Giovanni Donfrancesco, 2013

L’histoire de la carrière de granite et de la ville de Barre dans le 
Vermont, racontée à travers la lecture des récits intimes d’immigrés européens du passé par les habitants d’aujourd’hui.

Storm Makers, ceux qui amènent la tempête (The)

Guillaume Suon, 2014

Selon l’ONU, plus de 200 000 Cambodgiens ont été vendus comme esclaves dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est, tels que la Thaïlande ou la Malaisie. Aya est l’une d’entre elles. Le réalisateur raconte son histoire. Parallèlement, le documentaire suit deux trafiquants d’êtres humains - ceux que les Cambodgiens appellent « Mey Kechol » : « The Storm makers : ceux qui amènent la tempête ».

Strange victory

Léo Hurwitz, 1948

« Strange Victory » aborde la question de la ségrégation raciale après la seconde guerre mondiale aux Etats-Unis.

Stretching

François Vogel, 2009

Le personnage de “Stretching” pratique une sorte de gymnastique urbaine. Il nous concocte des exercices rythmiques loufoques le long des rues de Manhattan. L’architecture qui l’entoure se mêle à son jeu, et la ville elle-même entre dans cette drôle de danse.

Strictly moneyless (Série Enquête d’un autre monde - épisode 1)

SideWays, 2013

Ils sont une dizaine en Occident à avoir décidé de vivre sans utiliser l’argent. Pavlik est l’un d’entre eux. Découvrez son quotidien et sa philosophie  !

Sucré amer

Yann Le Masson, 1963

L’organisation des élections à la Réunion en 1963 au cours desquelles Michel Debré fut élu député avec plus de 85 % des voix. Mettant clairement en évidence certains abus commis lors du processus électoral, ‘Sucre Amer’ resta longtemps interdit.

Du sucre et des fleurs dans nos moteurs

Jean-Michel Rodrigo, 2006

Les réserves de pétrole s’épuisent, la consommation augmente de façon vertigineuse, le prix du baril flambe… L’avènement des biocarburants semble inéluctable… Les agriculteurs français deviennent « énergie-culteurs », mais la fièvre de l’or vert a ses limites infranchissables… Constats et questions…

Sucriers de Colleville (Les)

Ariane Doublet, 2004

Fermera ? Fermera pas ? À la petite sucrerie de Colleville, on attend la décision avec un mélange de colère et de résignation.

Sud

Chantal Akerman, 1999

Sud est une évocation de la violence raciste qui fait le quotidien américain. Comment un crime peut s’inscrire dans un paysage, tant mental que physique.

Sud Eau Nord Déplacer

Antoine Boutet, 2014

Le Nan Shui Bei Diao – «  Sud Eau Nord Déplacer  » – est le plus gros projet de transfert d’eau au monde, entre le sud et le nord de la Chine. Sur les traces de ce chantier national, le film dresse la cartographie mouvementée d’un territoire d’ingénieur où le ciment bat les plaines, les fleuves quittent leur lit, les déserts deviennent forêts, où, peu à peu, des voix s’élèvent, réclamant justice et droit à la parole. Tandis que la matière se décompose et que les individus s’alarment, un paysage de science-fiction, contre nature, se recompose.

Suffering and smiling

Dan Ollman, 2006

Le combat de Fela Kuti - chanteur, saxophoniste et militant politique - commence au début des années 1970. Le Nigeria à peine sorti de la guerre du Biafra connaît un véritable boom pétrolier. Les juntes militaires se succèdent, l’élite et les multinationales se partagent alors les bénéfices de la manne pétrolière dans une corruption généralisée.

Suffragettes in the Silent Cinema

Kay Sloan, 2003

Au début du siècle dernier, avant que la première guerre mondiale ne précipite l’obtention du droit de vote pour les femmes aux Etats-Unis (1919), le combat des suffragettes vu d’un coté par les comédies muettes satiriques, de l’autre par les actualités et les militantes, qui ont su s’emparer de l’outil cinéma pour rallier l’opinion à leur cause…

Suite qui dérange (Une)  : Le temps de l’action

Bonni Cohen, Jon Shenk, 2017

Grâce à Une Vérité qui dérange (2006), l’opinion publique avait été sensibilisée aux dérèglements climatiques. Dix ans plus tard, la suite du célèbre documentaire nous montre que nous sommes en passe de vivre une véritable révolution énergétique. Infatigablement, l’ancien vice-président Al Gore poursuit son combat, sillonnant la planète pour former des adeptes de la cause climatique et tenter d’influencer la politique internationale en matière d’environnement.

Sumé, Le Son d’une Révolution

Silis Høegh Inuk, 2014

Sumé fut le premier groupe rock à chanter en groenlandais. Ses chansons politiques dénonçaient les injustices sociales au Groenland et les textes poétiques du charismatique Malik ont inspiré aux auditeurs l’envie d’utiliser leur langue maternelle marginalisée et de devenir politiquement actifs. Les chansons de Sumé sont devenues la bande-originale des premières protestations de jeunes Groenlandais contre l’administration danoise et en faveur de l’autonomie.

Sunu Biir

Edoh Yannick N’Tifafa, 2017

En faisant découvrir la ville de Saint-Louis du Sénégal à son fils par le biais d’une lettre, l’auteur veut éduquer son regard pour qu’il puisse discerner les résidus coloniaux (monuments, figures…) des racines qui doivent véritablement le définir.

Super !

Laurent Graenicher, 2010

Dans le huis clos d’un supermarché suisse, ce film plonge dans l’univers standardisé de la grande distribution en se concentrant sur l’activité ordinaire des hommes et des femmes qui travaillent dans «  le ventre de la baleine  ».

Super Mom

Sarah Klein, 2009

Chaque année, de jeunes mères défendant chacune les couleurs d’un Etat Américain tentent d’obtenir le titre de « Maman de l’année ». Ce documentaire suit quatre de ces femmes, modèle idéal d’une certaine Amérique, alors qu’elles se préparent à quitter leur foyer pour vivre cette expérience unique.

Supernova expérience #1

Pierre Vinour, 2003

De nos jours, sur un plateau en altitude du Massif Central, là où une radio annonce une probable chute de météorites... Simon Peyrelevade, le garde des Sceaux, a choisi de mettre fin à ses jours.

Super size me

Morgan Spurlock, 2004

37% des enfants et des adolescents américains ont un problème de poids. Le fil rouge de ce documentaire décapant est une expérience que Morgan Spurlock décide de mener… sur lui-même. Pendant 30 jours il va manger exclusivement dans les restaurants de la firme McDonald’s et consommer uniquement les produits qui y sont vendus.

Supplication (La)

Pol Cruchten, 2015

Ce film ne parle pas de Tchernobyl, mais du monde de Tchernobyl dont nous ne connaissons presque rien. Des témoignages subsistent : des scientifiques, des enseignants, des journaliste, des couples, des enfants,… Ils évoquent ce que furent leur quotidien, et puis la catastrophe.

Sur des braises

Mary Jimenez, Bénédicte Lienard, 2013

Sur les rives de l’Ucayali, en Amazonie péruvienne, trois générations d’une même famille luttent pour survivre grâce à la fabrication ancestrale du charbon de bois. Ce documentaire suit le combat quotidien de cette famille.

Sur deux roues

Sonia Cabrita, 2008

À Grigny, l’association « Deux roues pour l’emploi » loue des mobylettes et des scooters afin de favoriser la mobilité de personnes en difficulté

Sur la langue de ma mère !

Nadia Mokaddem, 2008

Fathia et Khadija vivent à Largentière. Elles sont jeunes et déjà veuves. Comment les rencontrer ?

Sur la piste

Julien Samani, 2006

Autour d’une des grandes barres de la cité des 4000 à La Courneuve, trois ados se retrouvent. Entre marches à pied et minis motos, ils sillonnent un espace aux limites de la ville et passent le temps comme ils peuvent.

Sur la plage de Belfast

Henri-François Imbert, 1996

Le réalisateur se lance à la recherche d’une famille d’inconnus découverts par hasard sur un film trouvé dans une caméra amateur. Son enquête le conduit à Belfast, au lendemain du cessez-le-feu d’octobre 1994.

Sur la planche

Leïla Kilani, 2011

La «  Planche  » du titre est multiple, elle est tremplin, plongeoir ou planche à requins. C’est l’histoire d’une fraternité en danger, l’histoire d’un quatuor : celle de quatre filles en course, faite d’amour, de choix, de destins fracassés. Elles sont les personnages d’un film noir sous les auspices conflictuels du rêve du mondialisme.

Sur la pointe du coeur

Anne Lévy-Morelle, 2001

« Sur la pointe du cœur », c’est d’abord le portrait de l’hôpital Saint-Pierre, situé au centre de Bruxelles. C’est aussi une lettre adressée à celui ou celle qui naîtra là, un jour peut-être. C’est ensuite un voyage initiatique, encadré par la naissance et la mort.

Sur la route

Annabelle Amoros, 2016

Dans cette vidéo, Calais prend l’allure d’un film de science-fiction, où le contrôle est omniprésent, visible ou invisible, quadrillant la ville, les quartiers, les rues, et tout qui s’y passe.

Sur la route avec Sócrates

Niko Apel, Ludi Boeken, 2014

En 1984, Daniel Cohn-Bendit se rendait au Brésil à la rencontre de l’équipe du Corinthians, menée par son capitaine Sócrates. Vibrant au rythme de leur printemps démocratique, les joueurs de cette équipe rêvaient d’une société équitable, bien au-delà des stades. Road-movie de Daniel Cohn-Bendit en quête de ce qu’il reste des utopies de cette démocratie en 2014.

Sur la route de Madison

Clint Eastwood, 1995

Michael Johnson et sa soeur Caroline reviennent dans la ferme de leur enfance régler la succession de leur mère, Francesca. Ils vont découvrir tout un pan de la vie de leur mère ignoré de tous, sa brève, intense et inoubliable liaison avec un photographe de passage.

Sur la route d’Exarcheia - Récit d’un convoi solidaire en utopie

Éloïse Lebourg, 2017

Le 28 mars 2017, un convoi solidaire venu de France, Belgique, Espagne et Suisse arrive au centre d’Athènes pour apporter un soutien matériel, politique et financier au mouvement social grec et aux réfugiés bloqués aux frontières de l’Europe. Ce film raconte cette odyssée fraternelle et rend hommage aux solidarités par-delà les frontières.

Sur la route du nectar

Patrice Geniez, 2015

Jérôme Dufour, apiculteur, a la tête dans les étoiles, les pieds sur terre et le cœur dans les ruches. Ce documentiar est un road movie au cœur des grands et splendides espaces du Massif Central. Sur les routes sinueuses de l’existence, sur sa moto, dans son camion, Jérôme observe, admire, apprend, rêve, avance. Entre poésie et humour, entre philosophie et fantaisie, entre espoir et désenchantement, c’est un hymne à la vie que nous offre Patrice Geniez.

Sur la route du paradis

Uda Benyamina, 2011

Leila et ses deux enfants, Sarah et Bilal, ont quitté leur terre natale afin de s’installer en France. Sans papiers, et à la recherche de son mari réfugié en Angleterre, Leila, qui souhaite offrir à ses enfants une vie meilleure, tente de survivre et de les élever dans la clandestinité. Alors qu’elle retrouve enfin la trace de son époux et dispose de l’argent nécessaire pour le rejoindre, l’étau se resserre.

Sur l’Art de la guerre

Silvia Luzi, Luca Bellino, 2012

Ce documentaire revient sur les 17 mois d’occupation de l’usine INNSE, à Milan en 2008-2009 et plus particulièrement sur les huit derniers jours de cette lutte avant la victoire des ouvriers.

Sur la trace des parents sauvages

Marioussa Louradour, 2000

« En 1976, ma mère passait une petite annonce dans Libération. Elle cherchait d’autres parents pour bâtir un lieu de vie et d’éducation non autoritaire, ouvert aux jeunes enfants jusqu’à six ans. C’est ainsi qu’est née une des premières crèches parentales de Paris.

Sur la trace des parents sauvages

Maroussia Louradour, 2000

En 1976, ma mère passait une petite annonce dans Libération. Elle cherchait d’autres parents pour bâtir un lieu de vie et d’éducation non autoritaire, ouvert aux jeunes enfants jusqu’à six ans. C’est ainsi qu’est née une des premières crèches parentales de Paris.

Sur le lutte

Réalisation collective, 2006

Du mois de juin au mois de novembre 2006, la ville de Oaxaca a connu une forme de gouvernance basée sur la participation de tous au sein de l’Assemblé populaire des peuples de Oaxaca.

Sur les cendres du vieux monde

Laurent Hasse, 2001

Film à la première personne, Sur les cendres du vieux monde raconte avec beaucoup de sincérité les retrouvailles avec sa famille et ses copains d’un enfant du pays qui revient dans sa région natale après être parti étudié. Radiographie d’une véritable faillite, celle d’un univers construit sur le travail. Faillite car de travail, il n’y en a plus, ou de façon intérimaire.

Sur les Murs… Peintres-poètes de Paris

Yolande Josèphe, 1999

Sur nos murs, dans nos rues, au cœur de notre quotidien s’inscrivent des aventures poétiques et artistiques originales, des démarches créatrices authentiques. Ces créations éphémères font vibrer la ville de couleurs et de messages, ombres magiques des peintres poètes de Paris. Ce documentaire se propose de rencontrer certains de ces créateurs.

Sur les routes d’acier

Boris Peskine, 1938

Après avoir relaté l’histoire de l’invention du chemin de fer, de l’invention de la machine à vapeur jusqu’à la naissance de l’autorail et de l’énergie électrique, puis l’importance du chemin de fer, dans la naissance des échanges, ce film est avant tout un hymne au travail des cheminots.

Sur les routes du coton

Joël Calmettes, 2005

D’Afrique en Asie, via l’Amérique du nord et le Brésil, Erik Orsenna et Joël Calmettes nous emmènent dans les mondes du coton dans toutes ses dimensions

Sur les toits

Nicolas Drolc, 2014

Entre septembre 1971 et la fin de l’année 1972, pour la première fois les prisonniers déclenchent des révoltes collectives, prennent le contrôle de leurs prisons, occupent les toits et communiquent leurs revendications en s’adressant à la foule. 40 ans plus tard ce film dépoussière cette page méconnue de l’histoire des luttes sociales.

Sur les traces de Boimondau

Michel Chaudy, 2008

Sur les traces de BOIMONDAU, la communauté de travail autogérée fondée à Valence par Marcel Barbu… Un voyage à travers la mémoire des anciens compagnons de cette entreprise horlogère pas comme les autres qui voulait faire du travail un outil d’émancipation collectif…

Sur quel pied danser

Paul Calori, Kostia Testut, 2016

Alors que Julie pense décrocher un CDI dans une fabrique d’escarpins de luxe, un plan social vient chambouler ses rêves de stabilité : entre lutter aux côtés d’ouvrières frondeuses ou bien faire profil bas, la jeune femme ne sait sur quel pied danser. Mais quand Samy, un camionneur aussi roublard que charmeur, vient prêter main forte au combat, ce n’est déjà plus la même chanson… Une comédie sociale et musicale…

Surveillante en prison, le contre-champ des barreaux

Hélène Trigueros, 2008

Le milieu carcéral vu par les surveillantes de prison.

Survivants (Les)

Patrick Rotman, 2005

Ce sont quelques survivants, les uns « déportés raciaux », les autres « politiques » et parfois les deux à la fois, Juifs et résistants, résistants et Juifs qui relatent la dernière année, la plus terrible peut-être…

Survivre au progrès

Harold Crooks, Mathieu Roy, 2011

Épuisement des ressources naturelles, surpopulation, désertification, désastres écologiques et économiques, systèmes politiques à bout de souffle, appauvrissement des classes moyennes et populaires… Est-il urgent de renoncer à « l’illusion du progrès » qui s’est imposée progressivement à toutes les sociétés depuis les débuts de la révolution industrielle, avec ses espoirs de croissance et d’avancées technologiques illimités ?

Suspendu à la nuit

Éva Tourrent, 2014

Chaque nuit d’hiver, Guillaume parcourt les pistes et la montagne pour redonner forme à la neige. Seul dans la cabine, il fait corps avec sa machine dans un équilibre fait d’allers et venues, sans cesse répétés. Ce documentaire suit ses nuits…

Swagger

Olivier Babinet, 2016

Swagger nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au cœur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous montre le monde à travers leurs regards singuliers et inattendus, leurs réflexions drôles et percutantes.

Swing

Tony Gatlif, 2002

Max, un garçon de dix ans, se découvre une passion pour le jazz manouche. Il se rend dans un quartier gitan pour faire l’acquisition d’une guitare. Le temps d’un été, Max fera, auprès de Miraldo, un musicien virtuose, l’apprentissage de la musique et de la culture manouche.

Sylt à perte de vue

Samuel Bester, 2008

L’île de Sylt est en sursis. Chaque année, les tempêtes de la Mer du Nord grignotent un peu plus les morceaux d’un paysage austère mais précieux comme un joyau. Au drame de la disparition annoncée de l’île répondent alors les gestes frénétiques et obsessionnels des hommes.

Sylvie

Armand Chartier, 1971

Au collège agricole de Tulle-Naves, Sylvie, 17 ans prépare un brevet d’enseignement professionnel agricole « Accueil en milieu rural ».

Symphonie industrielle

Joris Ivens, 1931

« Philips Radio », baptisé « Symphonie industrielle » par les Français, est à la fois un éloge au progrès technologique et une démonstration de la monotonie du travail à la chaîne.

Syndicats, histoire d’un contre-pouvoir

Elizabeth Drévillon, 2014

Depuis plus d’un siècle, l’histoire des syndicats accompagne la grande Histoire de France. Forte de rebondissements sociaux, économiques et politiques souvent inattendus, ce documentaire en deux parties saisit les ressorts du face à face entre le monde salarié et le monde patronal. Elle rappelle les grandes conquêtes sociales : congés payés, journée de huit heures, retraite à 60 ans, assurance-chômage, sécurité sociale, autant d’avancées qui font partie de notre patrimoine historique.

Syndic, priez pour nous

Emmanuel Laborie, 2003

Réalisation : Emmanuel Laborie. Production : La Huit production, France 5. Participation : CNC, ministère de la Culture et de la Communication (DAPA-mission du patrimoine ethnologique). Traité avec légèreté et humour, un documentaire en forme de comédie de mœurs sur les aléas du « vivre ensemble » et sur les servitudes de la gestion d’immeubles.

Syrie, dans l’enfer de la repression

Sofia Amara, 2011

Les images exclusives tournées clandestinement par une journaliste française en Syrie en 2011. Ce carnet de bord saisissant montre comment s’organise la rébellion et témoigne des exactions du régime de Bachar al-Assad.

Syrie, journaux intimes de la révolution

Carine Lefebvre-Quennell, Caroline Donati, 2013

Des syriens filment leurs vies bouleversées et nous parlent. L’exaltation des débuts, l’espoir, les destructions, la mort, l’indifférence du monde. La folie meurtrière du régime d’un côté, les radicaux fanatiques de l’autre. Aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer l’horreur à laquelle ils sont aujourd’hui confrontés. Depuis 2012, ce webdocumentaire les accompagne dans leur combat pour la démocratie.