Salut les cubains

Un film de Agnès Varda

 1963  France  Documentaire  30 mn  Noir & Blanc  Mode de production : Auto-production  VF

Producteur :
Ciné tamaris (88, rue Daguerre, 75014 Paris, Tél : 01 43 22 66 00, Fax : 01 43 21 75 00, Mail : cine-tamaris@wanadoo.fr)
Distributeur :
Ciné Tamaris (88, rue Daguerre, 75014 Paris, tél : 01 43 22 66 00, fax : 01 43 21 75 00, mail : cine-tamaris@wanadoo.fr)
 Éditeur :
Ciné Tamaris (88, rue Daguerre, 75014 Paris, Tél : 01 43 22 66 00, Fax : 01 43 21 75 00, Mail : cine-tamaris@wanadoo.fr)

Agnès Varda rapporte de Cuba mille huit cents photos en noir et blanc, images prises quatre ans après l’arrivée au pouvoir de Fidel Castro. Elle les filme en rythme et les commente, portant ainsi à l’écran un fulgurant kaléidoscope résonnant au son des espoirs de la révolution et des percussions.

« La musique d’abord. Endiablée. Cubaine. Des photos ensuite. Souvenir d’un voyage à Cuba peut-être. Photos d’album sagement rangées au fond d’un tiroir. La musique envahit tout - même le tiroir - et les photos s’animent suivant le rythme de plus en plus saccadé, accéléré de la musique locale. Cuba est là sous nos yeux. Les Cubains sourient, rient et dansent. Le musicien s’agite sous nos yeux de spectateurs, il est là, on l’entend jouer dans la photo animée. Un hommage au musicien et à sa musique. Images et sons à l’unisson. Un véritable film d’animation. Pas un « docucu » lourd et bête. On apprend avec Salut les Cubains plus de choses que s’il y avait eu un déploiement didactique sur ce qu’est Cuba. Pas besoin d’en faire plus ou alors, il faut aller y voir, là-bas sur place. »

Claudine Delvaux, « Agnès Varda cinéphotographe », Revue belge du cinéma, n°20, été 1987, p.. 27

Film programmé lors de la 3ème Décade Cinéma et Société 2008 sur les années 68 au cinéma

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Incontournable dans la période :