Sept Marins de l’Odessa (Les)

Un film de Leonardo Di Costanzo, Bruno Oliviero

 2006  France, Italie  Documentaire  65 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Leonardo Di Costanzo, Bruno Oliviero  Image : Leonardo Di Costanzo, Bruno Oliviero  Son : Marcello Sannino, Emmanuele Cecere  Montage : Aurélie Ricard, Catherine Zins

Producteurs :
Point du jour (23 rue de Cronstadt, 75015 Paris, Tel: 01 75 44 80 80, Fax: 01 45 31 08 95, Mail : agence@pointdujour.fr)
Indigo Film (Via Ludovico Muratori 15, 00184 Roma, ITALIE, @ : info@indigofilm.it)
Distributeurs :
Point du jour Internationnal (23 rue de Cronstadt, 75015 Paris, Tel: 01 75 44 80 80, Fax: 01 45 31 08 95, Mail : agence@pointdujour.fr)
BPI (Bibliothèque Publique d’Information) (Centre Georges Pompidou, 25 rue du Renard, 75197 Paris CEDEX 04, Tel: 01 44 78 45 70, Fax: 01 44 78 46 83)

Depuis quatre ans, le capitaine et les marins ukrainiens de l’Odessa sont bloqués sur leur navire dans le port de Naples. L’armateur d’État, compagnie de l’âge soviétique, a fait faillite. L’équipage a vécu le froid, la faim, la solidarité des gens du port ou des familles, sans jamais cesser d’entretenir le navire, dans l’espoir qu’un repreneur paierait leurs salaires et leur rendrait leur métier. Les mouvements de l’histoire semblent avoir condamné cette poignée de marins devenus fantômes d’un autre temps.

Enfin le tribunal de Naples boucle le dossier de rachat : le repreneur n’est autre que la version « privée » des anciens patrons. Les hommes de l’Odessa vont être remplacés, le navire va rentrer au pays. Ils ne sont plus que des sans-papiers en terre étrangère, criblés de dettes. La maladie a emporté trois d’entre eux. Le tribunal n’a pas reconnu leurs cinq ans de courage.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans les festivals :
Les Rencontres du cinéma documentaire (Cinéma le Méliès, Montreuil)