BPI (Bibliothèque Publique d’Information)

http://www.bpi.fr/fr/index.html

 Centre Georges Pompidou  25 rue du Renard  75197 Paris CEDEX 04  Tel: 01 44 78 45 70  Fax: 01 44 78 46 83

Films dans la base

Game girls

Alina Skrzeszewska, 2018

L’histoire d’amour de Teri et Tiahna, deux femmes noires amoureuses dans le monde chaotique de Skid row, quartier de Los Angeles connu pour être la « capitale des homeless » aux États-unis. Fugitives d’un désastre économique, politique et social, leur amour est le seul refuge face à la violence d’une Amérique à la dérive.

Lindy-Lou, jurée numéro 2

Florent Vassault, 2017

Il y a plus de 20 ans, Lindy Lou a été appelée pour faire partie d’un jury. Depuis, la culpabilité la ronge. Sa rédemption passera-t-elle par ce voyage qu’elle entame aujourd’hui à travers le Mississippi, dans le but de confronter son expérience à celle des 11 autres jurés avec lesquels elle a condamné un homme à mort  ?

Derniers jours à Shibati

Hendrick Dusollier, 2017

Dans l’immense ville de Chongqing, le dernier des vieux quartier est sur le point d’être démoli et ses habitants relogés. Le cinéaste se lie d’amitié avec le petit Zhou Hong et Madame Xue Lian, derniers témoins d’un monde bientôt disparu.

Poètes sont encore vivants (Les)

Xavier Gayan, 2015

Un film sur les poètes  ? Et vivants encore  ? C’est le pari du réalisateur Xavier Gayan qui a mené pendant plusieurs mois une série d’entretiens avec des poètes contemporains pour comprendre, par leurs paroles, par leurs gestes, par leurs regards, ce qui incite à faire de la poésie dans un monde où cette pratique paraît plus incongrue que jamais.

Tombeau pour Khun Srun (Un)

Eric Galmard, 2015

Khem se confronte à la mémoire de son père, Khun Srun, écrivain cambodgien, entré dans le maquis des Khmers rouges en 1973 et exécuté par eux en 1978.

Capture (La)

Geoffrey Lachassagne, 2015

Le réalisateur sut Pierre Bergounioux, l’un des écrivains français majeurs de notre temps. Ensemble, à la demande du réalisateur, ils se rendent sur le plateau de Millevaches, où Pierre Bergounioux essaye de capturer des insectes… La caméra guette les mots et les gestes de l’écrivain…

Volta a terra

João Pedro Plácido, 2014

Ce documentaire raconte l’histoire d’une communauté en voie de disparition : celle de paysans qui pratiquent l’agriculture de subsistance dans un hameau montagnard du nord du Portugal, déserté du fait de l’immigration. Entre l’évocation du passé et celle de leur avenir incertain, les 49 habitants nous font traverser quatre saisons, depuis la jachère hivernale jusqu’à l’arrivée des fils prodigues au mois d’août.

Renée R. Lettres retrouvées

Lisa Reboulleau, 2014

Une femme entame une correspondance avec ses proches sans savoir qu’elle écrit le roman de la dernière année de sa vie.

Sauf ici, peut-être

Matthieu Chatellier, 2014

Au sein d’une communauté Emmaüs, les portraits singuliers, inoubliables, d’Ulysse contemporains.

Espace

Éléonor Gilbert, 2014

À l’aide d’un croquis, une petite fille explique comment l’espace et les jeux se répartissent lors de la récréation, en particulier entre les garçons et les filles, et en quoi cela lui pose un problème au quotidien. Malgré ses différentes tentatives pour régler ce problème, elle ne trouve pas de solutions, ceci d’autant plus qu’il passe inaperçu pour les autres, enfants comme adultes, qui ne semblent pas être concernés. On découvre alors les subtilités d’une géopolitique de l’espace public à l’échelle d’une cour d’école.

Are you listening !

Simon Kamar Ahmad, 2013

Peut-on vivre «  normalement  » dans l’absurdité du déménagement permanent  ? Inondations et tempêtes forment le quotidien des familles du littoral du Bangladesh. Ce documentaire est la chronique de la vie d’une famille moyenne du Bangladesh qui, depuis le raz-de-marée de 2009, qui a engloutit leurs biens et leur maison, survit en s’adaptant…

Dormir, dormir dans les pierres

Alexe Poukine, 2013

L’oncle de la réalisatrice est mort de froid il y a trois ans. Il était sans-abri. Comment a-t-il pu en arriver là  ? Pour essayer de comprendre «  l’itinéraire de son naufrage  », elle filme pendant trois ans le quotidien de deux «  SDF  », Joe et Bart.

Chasse au Snark (La)

François-Xavier Drouet, 2013

En Belgique, le Snark accueille une trentaine d’adolescents inadaptés au système scolaire à cause de graves troubles de comportement. L’éducation non-répressive qui y est pratiquée essaie de leur faire redécouvrir la nécessité des règles de la vie collective. Entreprise qui n’est pas assurée d’être couronnée de succès. Mais les éducateurs ne se donnent jamais le droit de baisser les bras.

In Sarmatien

Volker Koepp, 2013

Depuis 1972, Volker Koepp filme la Sarmatie, qui s’étend de la Baltique à la mer Noire. Il y interroge aujourd’hui la jeunesse de ce territoire transnational mythique violemment remodelé par l’Histoire.

Stone river (The)

Giovanni Donfrancesco, 2013

L’histoire de la carrière de granite et de la ville de Barre dans le 
Vermont, racontée à travers la lecture des récits intimes d’immigrés européens du passé par les habitants d’aujourd’hui.

Habiter/Construire

Clémence Ancelin, 2012

Au milieu du désert tchadien, une entreprise française construit une route bitumée. Cadres expatriés, conducteurs de travaux africains et ouvriers vivent le temps du chantier dans des campements contiguës, au contact de villageois des alentours, qui viennent chercher du travail ou installer des échoppes le long du chantier. Entre acculturation et espoir d’une vie meilleure, la route progresse inexorablement vers la ville, dans une brousse encore traversée par des bergers nomades.

Cause et l’usage (La)

Dorine Brun, Julien Meunier, 2012

Un état de la démocratie au prisme d’une exception : milliardaire, le maire sortant Serge Dassault, déclaré inéligible, repart en campagne à Corbeil-Essonnes pour soutenir «  son  » candidat.

Doux amer

Matthieu Chatellier, 2011

Journal intime d’un homme qui se découvre un jour atteint d’une maladie incurable et potentiellement mortelle. Voyage autour des corps aimés, entre la France et l’Italie. Éclats singuliers et sensuels. Fragments de rires, d’angoisses et de rêves

Khmer rouge et le non-violent (Le)

Bernard Mangiante, 2011

En 2009, à Phnom Penh, Douch, l’ex-directeur du terrible centre de détention S21, est le premier haut dignitaire du régime khmer rouge à être jugé pour crimes contre l’humanité. François Roux, un avocat adepte de la non-violence, accepte de le défendre. Ce film suit le face-à-face entre le disciple de Pol Pot et celui de Gandhi, de la préparation du procès au verdict.

Vous êtes servis

Jorge Léon, 2010

Jogjakarta, Indonésie, 2009. Dans un centre de recrutement, des femmes sont formées au métier de bonne. Elles y apprennent l’usage de micro-ondes, les règles de politesse, la langue de leur futur employeur et l’endurance au travail. Elles sont des dizaines de milliers à partir chaque mois vers l’Asie ou le Moyen-Orient dans l’espoir de ramener un meilleur salaire au pays. Mais l’espoir vire parfois au cauchemar : surexploitées, maltraitées, elles sont réduites à l’état d’esclave. Derrière la fonction domestique à laquelle on les destine, se déploie leur histoire qui se livre en regards, en paroles, en rires, en silences bouleversants.

Hinterland

Marie Voignier, 2009

À 70km de Berlin, installé sur une ancienne base militaire un immense dôme métallique aux allures de vaisseau spatial abrite désormais un parc tropical saisissant. À travers la découverte de Tropical Islands et des multiples sédiments historiques sur lesquels il est implanté, le film propose une singulière mise en perspective d’un lieu avec son histoire, une archéologie poétique de notre rapport au temps, à l’espace et à l’illusion.

Valvert

Valérie Mréjen, 2009

Valvert, un hôpital psychiatrique de Marseille est le lieu où se côtoient médecins et patients.L’équipe soignante s’est mis en relation avec le Bureau des Compétences et des désirs qui travaille avec la Fondation de France sur un programme intitulé «  Nouveaux commanditaires  ».

Revue

Sergeï Loznitsa, 2008

Film de montage à base d’actualités cinématographiques soviétiques (scènes de vie quotidienne et films de propagande mélangés), où l’endoctrinement du peuple devient une véritable expérience sensorielle.

Shâdi

Maryam Khakipour, 2008

Une troupe comique de Téhéran, chassée de son théâtre, se retrouve à la rue. Émue par le destin des «  ouvriers de joie  » Ariane Mnouchkine les invite.

Sonderkommando Auschwitz Birkenau

Emil Weiss, 2007

Chargés de faire fonctionner les fours crématoires du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, de très rares déportés des «  Sonderkommandos  » (les «  commandos spéciaux  ») ont pu témoigner, bravant l’anéantissement programmé. Emil Weiss fait résonner à nouveau leurs voix défuntes.

Jana Sanskriti, un théâtre en campagne

Jeanne Dosse, 2006

Des troupes itinérantes de théâtre à visée politique se sont créées en Inde, sur le modèle du Théâtre de l’opprimé d’Augusto Boal. Amenant les villageois à intervenir dans les spectacles, les “comédiens”, souvent d’anciens paysans eux-mêmes, espèrent faire changer les mentalités les plus rétrogrades et éveiller les populations à la conscience puis à l’expression politiques. Cette tournée sociologique et politique dans les villages bengalis en dit long sur les contraintes pesant sur la vie rurale en Inde, mais aussi sur les espoirs qu’elle fait naître.

Sept Marins de l’Odessa (Les)

Leonardo Di Costanzo, Bruno Oliviero, 2006

Un capitaine et ses hommes d’équipage contraints à l’immobilité sur un bateau de croisière de la mer noire, à quai depuis 5 ans dans le port de Naples. Sans eau potable, sans électricité et sans salaires ils ont répétés jour après jours les gestes qui ont sauvé le bateau et vécus d’espoirs en désillusions une interminable et inutile attente. C’est l’aventure absurde de cette poignée d’hommes victimes de l’impiété des lois économiques et s’ils sont avant tout des marins, leur histoire est une histoire ancrée dans leur terre d’origine l’Ukraine traversée par le tremblement de terre historique que fut la chute de l’empire soviétique.

Chant nègre (Un)  : Léopold Sedar Senghor

Jean-Denis Bonan, 2006

Senghor a puisé la force de sa poésie dans les forces de l’histoire. Ses poèmes chantent l’africanité et la fraternité. Les poètes et les artistes aujourd’hui questionnent son héritage.

Blessures atomiques

Marc Petitjean, 2006

La bombe d’Hiroshima aurait permis aux USA d’effectuer des tests sur la population afin de connaître les réelles retombées radioactives, en examinant les victimes tout en refusant de les soigner. La création du laboratoire ABCC en témoigne. À 89 ans, le docteur Shuntarô Hida continue de soigner des survivants de la bombe atomique d’Hiroshima.

Voyage en sol majeur

Georgi Lazarevski, 2006

Depuis quarante ans, Aimé projette un grand voyage au Maroc. Aimé a 93 ans. Sa vie sage s’est organisée autour de son métier de violoniste dans un grand orchestre, sans grand éclat et sans grandes entreprises. Quand son petit-fils l’emmène enfin au Maroc, Aimé prépare sa valise avec un soin maniaque.

Grand jeu (Le)

Malek Bensmail, 2005

“Algérie, 2004 : Ali Benflis, ancien Premier ministre et secrétaire général du FLN, déterminé et sûr de lui, se lance dans la campagne présidentielle. Parmi les 5 candidats de l’opposition, il est le challenger du président sortant Abdelaziz Bouteflika. Sur fond de division au sein du FLN et d’hésitations de la hiérarchie militaire entre les deux candidats, Ali Benflis et son équipe de campagne tentent de re-mobiliser une population qui s’est massivement détournée de la scène électorale, épuisée par le chaos social.” Le système algérien autorise-t-il vraiment le changement  ?

Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés

Marc-Antoine Roudil, Sophie Bruneau, 2005

Chaque semaine, dans trois hôpitaux publics de la région parisienne, une psychologue et deux médecins reçoivent des hommes et des femmes malades de leur travail.

Aliénations

Malek Bensmail, 2004

En s’attachant à suivre au quotidien médecins et malades de l’hôpital psychiatrique de Constantine, où son père exerçait, Malek Bensmaïl tente de comprendre les souffrances vécues par les Algériens, confrontés à une crise aux aspects multiples : religieux, économiques, familiaux, politiques…

Rêve algérien (Un)

Jean-Pierre Lledo, 2004

L’auteur du film, exilé algérien en France depuis 1993, demande à Henri Alleg, auteur de La Question de retourner en Algérie pour y retrouver ses anciens compagnons, 40 ans après son départ forcé, suite au coup d’État de 1965, avec l’espoir de ressusciter la fraternité multiethnique dont enfant il a été le témoin, mais qui aujourd’hui semble n’avoir même jamais existé.

Langue ne ment pas (La)

Stan Neumann, 2004

Le journal intime que Victor Klemperer a tenu de 1933 à 1945 est un des témoignages les plus précis et les plus impressionnants sur le destin des Juifs allemands sous le régime nazi.

Viens voir ma boutique

Daisy Lamothe, 2002

Au Sénégal, sur l’île de Gorée, des centaines de touristes européens et nord-américains débarquent chaque jour. Multipliant les stratagèmes, des jeunes filles tentent des les attirer dans leurs boutiques pour leur vendre colliers, bracelets, paréos…

Astronome et l’Indien (L’)

Carmen Castillo, Sylvie Blum, 2002

Au cœur de l’Atacama, au Chili, des observatoires astronomiques ultraperfectionnés sont installés près de villages centenaires… Comment coexistent ces deux visions du ciel : celle, rationnelle, des scientifiques et celle, magique, des Indiens…

Voyage à la mer (Le)

Denis Gheerbrant, 2001

Un voyage au bord de la mer, de l’Espagne à la Camargue, dans les campings, sur les plages et le soir dans les stations : en vacances, tout est possible. L’envers d’une société comme un jeu de cartes mélangées : ils et elles viennent de partout, ont tous les âges et toutes les cultures. Ils offrent l’image d’un peuple, d’une société ou d’une époque. Pas «  pour de vrai  » bien sûr, puisque les vacances ne sont qu’une parenthèse  ; et les désirs, c’est pas pour de vrai  ? Un voyageur est parmi eux avec une caméra.

Théorie du fantôme (La)

Pascal Kané, 2001

Découvrant dans le coffre-fort de l’appartement familial des lettres conservées par son père jusqu’à sa mort, Pascal Kané entreprend, de Paris à Varsovie, d’enquêter sur son histoire paternelle et de retrouver la trace de ses tantes et de sa grand-mère polonaise, mortes en déportation.

Mali d’écrivains (Un)

Patrick Cazals, 2000

Comment, dans un pays africain qui tente de vivre démocratiquement, une création littéraire de qualité, soutenue par une réelle liberté d’expression, parvient-elle à exister ? Les écrivains maliens doivent-ils être reconnus sur le plan international pour s’imposer sur le continent africain ? L’édition en langue française est-elle suffisante ?

Carlos Fuentes : Un voyage dans le temps

Valeria Sarmiento, 1999

Le 40e anniversaire de la publication du premier roman de Carlos Fuentes est l’occasion de suivre le célèbre auteur dans les lieux qui ont le plus marqué son œuvre.

Qui a peur des Tziganes roumains ?

Evelyne Ragot, 1996

Pendant plusieurs mois, Évelyne Ragot suit Leonardo Antoniadis, anthropologue et photographe, dans son travail au sein d’une communauté de Tziganes roumains de la banlieue parisienne. Une chronique sensible, qui illustre la difficulté d’une rencontre entre deux mondes qui s’ignorent et se craignent.

Jour où j’ai découvert Victor Hugo (Le)

Martine Lancelot, 1996

Sur la ligne Bamako/Dakar, dans la partie malienne, circule un « wagon-bibliothèque ». Cette opération de « lecture publique » est un projet franco-malien. Le film accompagne le quatrième voyage de ce train, à l’automne 1996. À chaque arrêt, la réalisatrice rencontre de nouveaux lecteurs : le maire, le bibliothécaire, l’ancien instituteur…

Donka : radioscopie d’un hôpital africain

Thierry Michel, 1996

Dans le plus grand hôpital de Guinée, les patients souffrent et meurent car leurs familles ne peuvent les prendre en charge financièrement. Construit à la fin de l’époque coloniale, l’établissement manque aujourd’hui de matériel et de médicaments. Les frais d’admission sont tellement exorbitants que les malades préfèrent d’abord s’en remettre aux médecines traditionnelles.

Conquête de Clichy (La)

Christophe Otzenberger, 1994

L’histoire se passe entre la fin 1993 et mars 94, à Clichy-la-Garenne dans les Hauts-de-Seine, alors le fief de Charles Pasqua. Depuis longtemps socialiste, la ville et le canton sont convoités par le RPR. Vont-ils basculer et comment  ? Une plongée dans les entrailles de la politique…

Titicut follies

Frederick Wiseman, 1967

L’effroyable quotidien des détenus du pénitencier psychiatrique de Bridgewater dans le Massachusetts.

Kateb Yacine, l’amour et la révolution

Kamal Dehane, 1960

Kateb Yacine, écrivain et poète algérien d’origine berbère, instruit dans la langue du colonisateur, considérait la langue française comme « le butin de guerre » des algériens. « la Francophonie est une machine politique néo-coloniale qui ne fait que perpétuer notre aliénation, mais l’usage de la langue française ne signifie pas qu’on soit l’agent d’une puissance étrangère et j’écris en français pour dire aux français que je ne suis pas français » déclarait-il en 1960. Ce film reste l’archive principale sur ce personnage lumineux dont l’œuvre traduit la quête d’identité d’un pays aux multiples cultures et les aspirations de son peuple