Sixième face du pentagone (La)

Un film de Chris Marker, François Reichenbach

 1967  France  Documentaire  28 min  N&B et Couleur  16 mm  VF

 Scénario : Chris Marker  Image : François Reichenbach, Chris Marker, Christian Odasso, Tony Daval  Son : Antoine Bonfanti, Harald Maury  Montage : Carlos De Los Llanos

Producteur :
Les Films de la Pléïade (3, rue Hautefeuille, 75006 Paris, Tel: 01 40 46 97 98, Fax: 01 40 46 89 88, mail : filmsdujeudi@filmsdujeudi.com)
Distributeur :
Les films du Jeudi (3 rue Hautefeuille, 75006 Paris, Tél : 01 40 46 97 98, Fax : 01 40 46 89 88, @ : filmsdujeudi@filmsdujeudi.com)

Tournant dans la radicalisation de la lutte aux États-Unis, la Marche sur le Pentagone du 21 octobre 1967 est filmée depuis la préparation dans les locaux de Greenwich Village jusqu’aux affrontements, et la nuit dans les cellules des commissariats de Washington.

« En passant constamment des militaires aux manifestants, Marker montre cette journée du 21 octobre de la façon la plus réaliste et la plus prenante. Il réussit souvent à faire surgir la beauté, comme dans cette image où une jeune femme tend une rose à un soldat, et fait preuve d’une constante virtuosité : un zoom saisit un gradé sur le toit du Pentagone, puis la caméra suit un avion avant de recadrer la foule. Tout, ici, garantit un point de vue, depuis la manière dont sont filmés les militaires (gros plans sur les bottes, les regards vides, les mains crispées sur les fusils) jusqu’au commentaire où l’humour n’est pas exclu. « J’ai changé » dit à la fin du film un manifestant qui, comme l’indique le commentaire « est passé de l’attitude politique au geste politique ». C’est ce geste politique et ses conséquences que Marker a su nous rendre véritablement concrets dans un film où nous le retrouvons fidèle à lui-même, à une certaine conception du cinéma, à une certaine conception de la vie. »

Bernard Cohn, Positif, n° 97, été 1968

Film programmé lors de la 3ème Décade Cinéma et Société 2008 sur les années 68 au cinéma

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Incontournables dans les périodes :
Projeté dans le festival :