Tous les films - M

0-9ABCDEFGHIJKL – M – NOPQRSTUVWXYZ

Ma 6 T va crack - er

Jean-Francois Richet, 1997

Au cours d’une soirée hip-hop, très attendue par les jeunes d’un quartier, une fusillade éclate. La police intervient, un policier tire. Un mort. Les jeunes du quartier, désorientés, se révoltent…

Mabrouk el Tahir

Dalia Fathallah, 2002

À partir d’un tournage étalé sur 18 mois, Dalia Fathallah, jeune réalisatrice libanaise, analyse les chances d’un retour à la paix dans une chronique villageoise où se distinguent de fortes personnalités et une manière d’art de vivre.

Ma Céline à moi

Stephan Moszkowicz, 2002

Céline a 17 ans. Elle vit à Colombes, dans un quartier difficile. Céline prépare un CAP de peinture en bâtiment dans un lycée qui ne compte que seize filles… Pas toujours facile la vie avec les garçons !

Ma chambre syrienne

Hazem Alhamwi, 2014

Pendant 10 ans l’artiste et vidéaste syrien Hazem Alhamwi a filmé dans le plus grand secret le quotidien et la vie culturelle de ses compatriotes. Il s’est entretenu avec des compagnons de route et des proches, des artistes et des créateurs comme lui, dont beaucoup ont passé des années en prison et s’expriment librement devant la caméra, dévoilant les horreurs du système.

Machette et le marteau (La)

Gaby Glissant, 1975

Le prolétariat agricole et industriel guadeloupéen en lutte contre les monopoles étrangers.

Des machines et des femmes

Théodora Escouflaire, 2005

L’industrie du livre : travail à la chaîne, machinisme et productivité représentent les maîtres mots. Portrait d’une industrie essentiellement féminine.

Ma cousine lointaine

Litsa Boudalika, 1999

Israël-Palestine à l’heure d’un processus sans paix. Le film interroge les rapports interpersonnels entre individus issus des deux communautés.

Madame B, histoire d’une Nord-coréenne

Jero Yun, 2016

Alors qu’elle quitte clandestinement la Corée du Nord, Madame B est vendue à un paysan chinois par ses passeurs. Devenue passeuse à son tour, elle se lance dans une bataille pour retrouver ses enfants qui l’amène jusqu’en Corée du Sud. Mais les services secrets s’en mêlent…

Madame la France, ma mère et moi

Samia Chala, 2012

En revisitant les stéréotypes qui collent à la femme arabe depuis l’histoire coloniale, Madame la France, ma mère et moi interroge le regard que portent les Français sur les femmes d’origine maghrébine.

Madame L’Eau

Jean Rouch, 1993

« Madame L’Eau » est un film merveilleusement poétique sur la nécessité actuelle du rapprochement Nord-Sud.

Madame Lee

Pier-Emanuel Petit, 2013

À Montreuil, en lisière d’une petite cité ordinaire, brille une échoppe coréenne, un petit resto animé par une femme combattante et attentive : Madame Lee, qui raconte : «  Je suis sociologue et j’ai choisi d’être cuisinière  ». C’est un voyage inattendu, ordinaire et fabuleux, dans un lointain ici où se mêlent traditions et questionnements, féminité et féminisme, cuisines et cultures.

Madâme, le film

John Paul Lepers, Jean-Sebastien Desbordes, 2007

Le portrait politique de Bernadette Chirac : une enquête douloureuse sur la monarchie républicaine à la française.

Madegee, après coups

Céline Cros, 2003

En partageant le quotidien de Madegee, les fragments d’une histoire lourde à porter émergent et nous laissent entrevoir le long chemin à parcourir pour retrouver l’estime de soi. Madegee part à la recherche de son corps, de la ré-appropriation, tel un parcours initiatique où le corps reprend son espace, son langage, sa liberté…Comment retrouver son corps après coups ?

Made in China

Jean-Yves Cauchard, Mathias Lavergne, Charlotte Cailliez, 2006

À travers le portrait de Fan et Zhao, un couple de paysans mingong, travailleurs migrants attirés vers les lumières de la ville, «  Made in China  » dévoile l’envers du miracle chinois. Une armée de petites mains qui cousent, troussent, agrafent à la chaîne, fait la fortune de l’Empire du Milieu.

Made in India

Patricia Plattner, 1998

Dans l’État du Gujarat, sous le nom de SEWA (Self Employed Women Association), des femmes ont conçu un modèle original de syndicat. En 1998, elles sont 217 000 membres en Inde. Le but de SEWA est d’organiser les travailleuses indépendantes, les femmes pauvres, de métiers divers, celles qui travaillent à la maison, dans la rue, dans les champs, sans employeur fixe, au jour le jour.

Mademoiselle Kiki et les Montparnos

Amélie Harrault, 2013

Interaction entre le film d’animation, la peinture (dessin, photographie, vidéo) et l’esprit documentaire. Situé dans le Montparnasse des années 20, Mademoiselle Kiki et les Montparnos propose un hommage subjectif et libre à cette personnalité insolite, désinvolte et admirée qui a côtoyée certain des plus grands artistes de ce début de siècle.

Mafrouza / Coeur

Emmanuelle Demoris, 2010

Mafrouza est un quartier périphérique d’Alexandrie en Egypte. Caché aux regards, entre des HLM et le port industriel, ses habitants l’ont construit depuis 30 ans sur les vestiges de la nécropole gréco-romaine.

Magazine populaire

L’équipe technique de la société La Marseillaise, 1938

Durant l’été 1938, naquit l’idée de réaliser un magazine d’actualités populaires. Un seul numéro vit le jour.

Magna Graecia / Europa Impari

Erwan Kerzanet, Anita Lamanna, 2015

Ce documentaire est un portrait de l’Europe en temps de récession économique, sociale et culturelle. La Calabre (Italie du Sud) fut jadis le berceau de notre modernité, la «  Grande Grèce  », elle a aujourd’hui le caractère d’une marge. Le film est un portrait en cinq tableaux de conversations interrogeant cinq valeurs importantes de notre démocratie : les femmes, l’immigration, le racisme, la police et la justice.

Ma grand-mère s’appelle Bob

Joëlle Janssen, 2000

Portrait de la vieillesse à travers la grand-mère de la réalisatrice, et d’elle-même qui cherche à mieux la connaître, afin de l’accompagner dans cette étape de la vie.

Magume

Joachim Gatti, Jean-Baptiste Leroux, 2001

Film sur la question du génocide au Burundi

Mahaleo

Cesar Paes, Raymond Rajaonarivelo, 2005

En malgache, « Mahaleo » signifie libre, indépendant et autonome. Les sept musiciens du groupe ont toujours refusé le show-business malgré trente ans de succès, et ont choisi de s’engager dans le développement de leur pays. Ces précurseurs du blues malgache sont aussi médecins, chirurgien, agriculteur, sociologue ou député… Guidé par la force et l’émotion de leurs chansons, le film est un portrait de Madagascar d’aujourd’hui.

Mahmoud Darwich, et la terre comme la langue

Simone Bitton, 1997

Portrait du poète palestinien Mahmoud Darwich dont les récitals poétiques, au Caire, à Beyrouth ou à Alger enflamment les foules…

Mai 1940 : les enfants de l’exode

Patrick Jeudy, 2010

En mai 1940, face à l’offensive allemande, les populations civiles n’ont d’autre solution que de fuir. Des millions de personnes se retrouvent ainsi sur les routes. C’est cet exode, page méconnue de la Seconde Guerre mondiale, que racontent les enfants d’alors dans un documentaire construit sur des images d’archives.

Mai 68

Gudie Lawaetz, 1974

Entre images d’archives et entretiens directs, une chronique des journées de mai et juin 1968 cinq après les « événements ».

Mai 68 à l’ORTF

Fernando Malverde, 1998

Série de rushes du reportage «  Un pavé dans l’écran  » diffusé le 24 mai 1998 sur France 3-Île de France.

Mai 68, dix semaines qui ébranlèrent la France

Patrick Rotman, Virginie Linhart, 1998

Dans ce documentaire, les réalisateurs ont choisi de raconter comment le pouvoir en place réagit durant les évènements. Que s’est-il passé au sommet de l’État pendant ces semaines cruciales ?

Mai 68 en Alsace

Hubert Schilling, Arnaud Gobin, 2008

« Mai 68 », un héritage aujourd’hui très controversé ! Des événements dont les répercussions sont encore très présentes 40 ans après. « Mai 68 », ce n’est pas une histoire mais de multiples histoires…

Mai 68 en Lorraine Champagne- Ardenne

Jean-Luc Marino, 2008

Que reste-t-il de l’esprit « Mai 68 » en Lorraine et en Champagne-Ardenne ?

Mai 68, esprit es-tu là ?

Karine Bonjour, Philippe Cahn, 2008

Que reste-t-il de l’esprit de Mai 68 ? À travers les témoignages d’anonymes ou d’inconnus de l’époque, le film dresse le portrait de la société française d’avant les événements et mesure l’impact de la « Révolte de mai » sur la vie de chacun d’eux.

Mai 68, je me souviens…

Patrick Jeudy, 2008

Le décors : c’est le théâtre de « Mai 68 » vu de Montluçon, Rennes ou Paris… Les acteurs : nous ! à 16 ans, 20 ans, 40 ans ou plus… lycéens, étudiants ou ouvriers, Crs… anonymes, spectateurs ou acteurs de mai. Le temps : du 3 mai au 30 mai 1968. Les images : ce sont des images d’amateurs, celles de notre vie.

Mai 68, la belle ouvrage

Jean-Luc Magneron, 1968

Long réquisitoire contre les violences policières, Mai 68, la belle ouvrage confronte scènes d’affrontements filmées sur le vif et entretiens des témoins de l’événement.

Mai 68, les enfants de la troupe

Virginie Linhart, 2008

Fille d’un ancien dirigeant mao, Virginie Linhart filme le vécu de la génération d’après.

Mai 68, les images de la télévision

Hugues Nancy, 2008

Avec les images de la télévision, nous suivons au plus près les manifestations étudiantes, l’occupation de la Sorbonne puis des usines, l’intervention du gouvernement et enfin la lente reprise du travail jusqu’aux élections législatives du 30 juin. Pour mieux comprendre les enjeux de la révolte, quatre dossiers dressent un portrait de la société d’avant Mai 68.

Mai 68…tu disais

Gérard Miller, 2008

Roland Castro, Daniel Cohn-Bendit, Dominique Grange, Gérard Miller et Henri Weber : cinq « enragés » de Mai 68 confrontés à la génération de leurs propres enfants.

Maïdan

Sergeï Loznitsa, 2014

Maïdan, c’est la place centrale de Kiev, capitale de l’Ukraine. Dès novembre 2013, c’est là que des citoyens de tous âges et de toutes les confessions se rassemblent pour protester contre le régime du président Ianoukovitch. Il sera contraint à la démission, fin mars. De novembre à mars, Sergeï Loznitsa a filmé Maïdan.

Main basse sur la ville

Francesco Rosi, 1963

Sous l’impulsion de l’entrepreneur Nottola, la municipalité de Naples transforme des terrains agricoles en terrains constructibles. Les spéculateurs construisent sans précaution et le chantier provoque l’écroulement d’une maison ancienne et des morts. Ce drame ayant lieu peu avant les élections municipales, les débats font rage dans la majorité qui cherche à évincer Nottola tandis que l’opposition, menée par le conseiller communiste De Vita, pousse à la création d’une commission d’enquête.

Main basse sur le riz

Jean Crépu, 2009

Ce documentaire d’investigation nous fait pénétrer dans la très discrète filière mondiale du riz. Et permet de mieux comprendre la complexité d’un marché dont les enjeux sont considérables pour la sécurité alimentaire mondiale de demain.

Main basse sur les gènes

Karl Parent, Louise Vandelac, 1999

Documentaire sur les aliments transgéniques. Depuis 1996, les végétaux génétiquement modifiés ont envahi nos champs et nos assiettes sans avertissements et, surtout, sans égards à leurs effets futurs sur la santé, l’environnement et la démocratie. Sommes-nous devenus les cobayes de multinationales qui jouent à la roulette russe avec le résultat de millions d’années d’évolution ? Quels sont les réels effets secondaires de ces aliments transgéniques ou génétiquement modifiés ? Existe-t-il une relation entre les allergies et le soja transgénique ?

Mainmise sur les villes

Claire Laborey, 2015

Où en est la démocratie urbaine  ? De Paris à Istanbul en passant par Berlin ou Copenhague, ce film interroge la manière dont se construit la ville et la place qu’y occupent les citoyens.

Maire au Kosovo (Un)

Chris Marker, 2000

En 1999, Chris Marker interroge Bajram Rexhepi, le nouveau maire albanais de Mitrovica (Kosovo) sur le conflit qui vient d’ensanglanter son pays et auquel il a participé en tant que chirurgien.

Mais nous sommes tous antiracistes

Thierry Odeyn, 1983

A l’occasion de la campagne des élections communales de 1982, un documentaire décapant sur le racisme ordinaire, les débats faussés et la normalisation du « problème de l’immigration ». Censuré par la RTBF, le film montre la mise en place d’un discours dont on retrouve tous les éléments aujourd’hui à propos des « sans-papiers ».

Maison à Jérusalem (Une)

Amos Gitaï, 1997

20 ans après « House » (La Maison), Amos Gitai retourne sur les lieux de son premier film pour y observer les changements chez les nouveaux habitants comme dans le voisinage.

Maison d’Arnac-Pompadour (La)

Jean-Luc Prince, 2000

Arnac-Pompadour est une petite ville de Corrèze. Ce film décrit la vie de la maison de retraite communale.

Maison de Jean (La)

Valérie Garel, 2009

Déambulation à travers un ancien site industriel, propriété familiale en Ardèche. Au dix-neuvième siècle, cette fabrique de soie rayonnait dans toute la région. Aujourd’hui, elle est en état de délabrement avancé. Au travers d’une voix off, la réalisatrice Valérie Garel, raconte l’histoire de son père, dernier patron anticonformiste du lieu et leur incompréhension mutuelle grandissante.

Maison de Jean Prouvé (La) - Architectures 4

Richard Copans, Stan Neumann, 2004

Construite avec des éléments préfabriqués, la maison de Jean Prouvé à Nancy ouvre l’ère des maisons individuelles à bas prix.

Maison de la radio (La)

Nicolas Philibert, 2013

Une plongée au cœur de Radio France, à la découverte de ce qui échappe habituellement aux regards : les mystères et les coulisses d’un media dont la matière même, le son, demeure invisible.

Maison de l’éveil (La)

Henry Colomer, 1995

L’école voulue dans les années trente par le pédagogue Célestin Freinet .

Une maison de paille

Boris Claret, 2008

Penser, concevoir, construire une maison écologique aujourd’hui.

Maison de verre (La) - Architectures 4

Richard Copans, Stan Neumann, 2004

La maison de verre, icône de la modernité, construite à Paris en 1932 par un architecte original, Pierre Chareau

Maison et la Forêt, le second volet : Uhiri (La)

Volkmar Ziegler, 1994

Entre décembre 1986 et août 1987, le réalisateur a passé sept mois chez les Yanomami de Surucucus dans le cadre d’une recherche ethno-géographique. L’objectif était de réaliser un documentaire sur l’occupation territoriale des Yanomami et leur mode de vie semi-nomade.

Maison neuve (La)

Ariane Doublet, 2005

Ariane Doublet retrouve Philippe, le personnage central de son film Les Terriens, qui quitte sa ferme pour faire construire un pavillon juste à côté. Une chronique tendre et cocasse sur la disparition d’un vieux monde.

Maisons des sens

Philippe Kimmerling, 1999

Dans les années 1980 à Reims, l’agence BCDE a expérimenté un nouveau type de logement social : des pavillons dédiés aux sens. Dix ans après, deux architectes de l’agence, Anne Reychman et Laurent Debrix, retournent sur les lieux pour voir comment les habitants se sont approprié le concept initial.

Mais qu’est-ce qu’elles veulent ?

Coline Serreau, 1975

Une radiographie de la condition nouvelle des femmes. Mais qu’est-ce qu’elles veulent à la fin ?

Maïs vert

Sornaga Zelenka, 1975

Les paysans portugais au temps de la campagne de dynamisation culturelle du M.F.A. (Mouvement des Forces Armées). « Il ne s’agissait pas pour nous de faire un film pour une organisation politique, mais de communiquer une série d’expériences importantes et de contribuer à l’ouverture d’un débat sur le Portugal. »

Maître du logis (Le)

Carl Theodor Dreyer, 1925

Tournée vers la fin de la période danoise de Carl Dreyer, une très expressive comédie sur les maris tyranniques.

Maîtres et Esclaves

Bernard Debord, 2001

L’histoire se déroule de nos jours, au niger, dans un monde jugé impossible et en un temps supposé révolu : ceux de l’esclavage archaïque.

Maîtres fous (Les)

Jean Rouch, 1955

Tourné en un seul jour, le film montre les pratiques rituelles d’une secte religieuse. Les pratiquants du culte Hauka, des travailleurs des régions du Niger venus à Accra, se réunissent à l’occasion de leur grande cérémonie annuelle.

Ma Jeannette et mes copains

Robert Ménégoz, 1953

Cette fiction montre le quotidien des mineurs du bassin cévenol, raconté en voix off par l’un d’entre eux, René : le travail à la mine, les distractions et l’amour.

Majorité opprimée

Éléonore Pourriat, 2010

La journée d’un homme victime du sexisme ordinaire dans un monde régi par les femmes, du regard le plus anodin à l’agression la plus violente.

Maladies à vendre

Anne Georget, 2011

Ce documentaire démonte les stratégies mises en œuvre par l’industrie pharmaceutique, avec la complicité plus ou moins passive des experts médicaux et des autorités de santé, pour tous nous transformer en malades, c’est-à-dire en consommateurs de médicaments.

Maladies à vendre (Série #DATAGUEULE)

Julien Goetz, Henri Poulain, 2014

Depuis plus d’un siècle, les médicaments permettent de combattre bon nombre de maladies. Ces dernières décennies, l’industrie pharmaceutique s’est aussi inspirée des nouvelles méthodes de publicité et de marketing, pour étendre un marché et accroître les profits.

Maladie silencieuse (La)

Martine Lancelot, 2005

En rentrant d’un voyage de trois mois au Cameroun et au Bénin, je me suis sentie très fatiguée. J’attribuais cela au changement de climat. Cet état s’est prolongé.

Malcom X

Spike Lee, 1993

De son enfance à Omaha jusqu’à sa mort à New York en 1965, la vie de Malcolm X, le leader charismatique et controversé des Black Muslims, qui après une jeunesse délinquante combattit jusqu’à sa mort pour l’égalité de ses " frères " noirs américains.

Malédiction du gaz de schiste (La)

Lech Kowalski, 2013

De la Pologne à la Pennsylvanie, Lech Kowalski met à jour le fossé entre le discours des industriels et la réalité de l’exploitation du gaz de schiste. Un film coup de poing.

Malentendu colonial (Le)

Jean-Marie Teno, 2004

Episode sombre et méconnu, le génocide colonial du peuple Herero fut perpétré par les Allemands en Namibie au début du siècle dernier. Jean-Marie Teno rappelle les faits, dessine le contexte, interroge les conséquences de cette tragédie.

Mâles en péril: la fertilité masculine menacée

Sylvie Gilman, Thierry De Lestrade, 2007

Les perturbateurs endocriniens (provenant de divers produits chimiques notamment les pesticides, phtalates, retardateurs de fl amme, PCB, bisphénol A, etc.) sont omniprésents dans notre quotidien : assouplissants du plastique, fi xateurs de parfums, cosmétiques, meubles, emballages alimentaires, PVC, jouets, tee-shirts, etc. Ils sont responsables de la «  féminisation  » de nombreuses espèces sauvages (alligators, batraciens, poissons, oiseaux…). De plus en plus de malformations sexuelles et de cas de sté- rilité sont observés chez les phoques, les oiseaux, les alligators, les grenouilles… Il est aujourd’hui démontré que les êtres humains n’échappent pas au phénomène, chute de la fertilité, augmentation du nombre de malformations congénitales de l’appareil reproducteur masculin.

Malheur des uns… (Le)

Omar Amiralay, 1982

Dans le quartier de Chiah, à Beyrouth-Ouest, deux cent cinquante mille musulmans chiites vivent dans la psychose de l’attentat aveugle. L’invivable est mis en scène en tragi-comédie de la folie collective.

Mali d’écrivains (Un)

Patrick Cazals, 2000

Comment, dans un pays africain qui tente de vivre démocratiquement, une création littéraire de qualité, soutenue par une réelle liberté d’expression, parvient-elle à exister ? Les écrivains maliens doivent-ils être reconnus sur le plan international pour s’imposer sur le continent africain ? L’édition en langue française est-elle suffisante ?

Mali, les paysans veillent au grain

Jean-Louis Saporito, 2010

Au Mali, le monde paysan se syndique et s’organise pour participer aux politiques publiques. Tantôt partenaires de l’État, tantôt contestataires, les paysans et leurs leaders défendent une agriculture durable, familiale, moderne, bien loin de la Révolution verte.

Ma mamie fait de la résistance

Hélène Amétis, 2018

Née dans une famille de militants communistes, Colette Guyomarch avait 18 ans lorsque la Seconde Guerre mondiale s’est déclarée. Elle s’est alors engagée dans la Résistance sans se poser de questions. Elle a plus de 90 ans lorsque sa petite-fille lui demande de raconter ses souvenirs.

Maman Colonelle

Dieudo Hamadi, 2017

La Colonelle Honorine travaille au sein de la police congolaise où elle est chargée de la protection des enfants et de la lutte contre les violences sexuelles. Alors qu’elle travaille depuis 15 ans à Bukavu, à l’est de la RDC, elle apprend qu’elle est mutée à Kisangani.

Maman et la putain (La)

Jean Eustache, 1972

La vie d’Alexandre, émaillée de bavardages, entre sa femme et sa maîtresse.

Ma mère

Béatrice Romand, 2003

Je me rends chez ma mère en Auvergne… Ma mère est née sans origine. Très vite elle m’a abandonnée, comme elle l’avait été.

Ma mère et mon père

Muret Isitmez, 2014

Un documentaire qui raconte l’histoire de Gülperi et Hasan, Français d’origine turque, qui ont émigré de la Turquie vers la France dans les années soixante-dix. À travers un retour sur leurs différents lieux de vie et de migration, nous découvrons les chemins qu’ils ont empruntés, les difficultés qu’ils ont rencontrées en Turquie et en France, ainsi que les raisons qui les ont poussés à émigrer.

Mammy water

Jean Rouch, 1956

La pêche et le culte de la mer à Shama (Ghana).

Ma mondialisation

Gilles Perret, 2006

Un regard sur l’économie internationale à travers des hommes pris dans les contraintes du marché mondialisé.

Ma mort dans tous ses états

Roberto Garzelli, 2003

Réaliser que quoi qu’il arrive, j’allais mourir un jour, ce n’était pas une très bonne nouvelle. À force de me dire que chaque jour pourrait être le dernier, j’en suis arrivé à la conclusion qu’il n’était pas trop tôt pour me préoccuper de mes obsèques.

Managers, encore un effort

Bernard Bloch, 2000

Ce film veut témoigner d’une nouvelle catégorie de victimes de la guerre économique. Les " malades du travail " sont souvent des victimes consentantes, qui se trouvent surtout dans des cadres employés par le management. Ils ont pour objectif la course au rendement.

Mandarines et les olives ne tombent pas du ciel (Les)

Silvia Pérez-Vitoria, 2011

Un éclairage édifiant sur les conditions de vie et de travail des ouvriers agricoles migrants saisonniers en Calabre.

Manger, c’est pas sorcier !

Emmanuelle Sodji, 2015

Les paysans sont les premières victimes de la faim, pourtant la terre est l’une des clés de la souveraineté alimentaire. Au Togo et au Bénin, à contre-courant de l’exode rural, une nouvelle génération se bat pour proposer un autre modèle agricole. Entre savoir-faire et innovations, ils sont les gardiens d’une alimentation locale, saine et équilibrée pour tous. Un plaidoyer ensoleillé pour l’agroécologie et le consommer local.

Manhatta

Paul Strand, Charles Sheeler, 1921

Documentaire impressionniste sur New York.

Manifestation contre la répression de l’homosexualité

Le Lézard du péril mauve, 1977

En juin 1977, une manifestation de lesbiennes et d’homosexuels en lutte contre les positions homophobes d’Anita Bryant, les réactions et « l’opinion du français moyen ».

Manifeste

Hugo Verlinde, Hélène Deschamps, 2002

Film pamphlétaire radical, «  Manifeste  » peut servir d’emblème visuel à toute manifestation d’avant-garde.

Manifeste des 121. Les intellectuels dans la guerre d’Algérie (Le)

Mehdi Lallaoui, 2011

Dans ce quatrième volet de la trilogie « En finir avec la guerre », Mehdi Lallaoui rend hommage aux 121 intellectuels qui, en plein cœur du retentissant procès Jeanson, réseau de porteurs de valises, à l’automne 1960, signent un manifeste pour soutenir l’insoumission dans la guerre d’Algérie. Ce manifeste se concluait ainsi : « La cause du peuple algérien, qui contribue de façon décisive à ruiner le système colonial, est la cause de tous les hommes libres ».

Manif (La) - Manif à Strasbourg contre le FN -

Jean-Claude Poirson, 1997

Les 28, 29 et 30 mars 1997, week-end pascal, le Front national défie Strasbourg et ses habitants, en choisissant la capitale européenne pour son congrès. Une formidable vague citoyenne envahit les rues de Strasbourg pour dire non à la haine et à la xénophobie.

Manille

Véronique Pondaven, 2008

Le cadre c’est une forge familiale, presque centenaire installée sur le port de pêche à Lorient ; un décor vieux, beau et rouge. Les hommes, ce sont les ouvriers qui y travaillent, une parole un peu grise, résignée mais lucide sur le travail pénible, les salaires médiocres, la sécurité qui laisse à désirer et en même temps la fierté de fabriquer encore des pièces uniques : des manilles.

Man No Run

Claire Denis, 1989

Un documentaire sur le groupe de musique africain « Les Têtes brulées ».

Manoeuvre

Frederick Wiseman, 1969

En RFA, dans le cadre des manoeuvres de l’OTAN, une unité de char américaine simule une bataille.

Manu Chao, Giramundo Tour

François Bergeron, 2001

En tournée au Pérou, en Bolivie et en Espagne, le chanteur français, originaire de Galice, nous fait part de ses projets et de ses convictions sur les notes de ses chansons endiablées.

Manuela

Groupe Medvedkine de Besançon, 1967

Manuela est avant tout un divertissement, une façon de passer un dimanche de grève dans la bonne humeur avec un appareil photo et un magnétophone.

Manuel de libération

Alexander Kuznetsov, 2016

En Sibérie, Yulia et Katia ont été transférées de l’orphelinat à l’internat neuropsychiatrique et ont été privées de tous leurs droits civiques : pas de liberté, pas de possibilité de fonder une famille ou de gagner un salaire. Chacune entame un combat pour que l’État leur restitue leurs droits et rende possible leur émancipation. Entre espoirs et déceptions, ce documentaire est le récit de ce chemin vers la liberté

Manu, une histoire de M.E.C.

Vincent Deveux, 2010

Rencontre avec Manu, le capitaine indiscutable des M.E.C. de Charleroi, son équipe de foot-fauteuil qu’il entend bien conduire vers les sommets.

Mao, une histoire chinoise

Adrian Maben, 2006

Portrait de l’homme qui arracha la Chine à sa torpeur moyenâgeuse, mais qui fut aussi l’un des plus grands despotes du XXe siècle.

Ma Petite dignité

Marie Dolez, 2001

Le parcours difficile et le déclassement social d’une femme fonctionnaire en Guinée, qui a migré en France pour fuir les persécutions dans son pays.

Ma petite planète chérie

Jacques-Rémy Girerd, 2010

Les questions liées aux conséquences des activités humaines sur la nature sont traitées habituellement en négatif dans les médias… Pas facile d’appréhender l’avenir de façon optimiste  ! Avec cette série de courts-métrages d’animation, le réalisateur aborde la protection de notre environnement d’une autre façon, avec humour et poésie, au travers d’histoires courtes pleines de charme.

Ma Première brasse

Luc Moullet, 1980

Face caméra, Luc Moullet s’interroge. À 43 ans, il va tenter d’apprendre à nager. L’idée du film est là et en parfait pataphysicien, il va la pousser jusqu’à l’absurde.

Mar adentro

Alejandro Amenabar, 2005

Mar adentro est tiré d’une histoire vraie. Celle de Ramon Sampedro, devenu tétraplégique à la suite d’un accident, et qui s’est battu durant vingt-neuf ans pour le droit à l’euthanasie.

Marcel inventeur-chercheur (Série Travailler à domicile)

Dominique Gros, 1986

Un portrait de Marcel, inventeur-chercheur à Marseille, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Marcelle Delpastre, à fleur de vie

Patrick Cazals, 1996

Reportage sur l’auteure limousine Marcelle Delpastre.

Marcelle, parole

Patrick Cazals, 1986

Ce film avec l’écrivain Marcelle Delpastre tente de traduire en cinémascope son travail littéraire et ses émotions très liés à sa ruralité et à son environnement.

Marcel Ophuls, parole et musique

Bernard Bloch, François Niney, 2005

Fils du cinéaste Max Ophuls, Marcel Ophuls est un cinéaste à la fois reconnu et méconnu. Au lieu de simplement regarder passer les trains de l’Histoire, les films de Marcel Ophuls nous engagent à juger de nos comportements.

Marché

Daniel Coche, 1989

Quand on revient du supermarché que faisons-nous ?

Marche andalouse (La)

Patrice Spadoni, 2006

Documentaire sur la Marche européenne contre le chômage de juin 2002, de Clermont-Ferrand à Séville. Portrait d’un groupe sympathique et truculent de «  marcheurs  », souvent chômeurs ou sans logis, partis à la découverte de l’Andalousie et des mouvements de résistance espagnols.

Marché capif

Bernard Cauvin, Anne Vuagnoux, 2001

Un documentaire qui traite du travail en détention car en prison comme à l’extérieur, le travail reste l’unique source de revenus pour les détenus et une aubaine pour les nombreuses entreprises qui en profitent. Grâce à une véritable enquête journalistique, Bernard Cauvin et Anne Vuagnoux ont appréhendé les relations, pas toujours claires, entre l’administration pénitentiaire, les entreprises et les détenus.

Marche d’après (La) : 30 ans de combat pour l’égalité

François Hume-Ferkatadji, Lucas Roxo, Jenna Le Bras, 2013

En décembre 1983, la Marche pour l’égalité et contre le racisme arrivait à Paris. Retour sur les grands enjeux à travers quatre villes où les marcheurs sont passés.

Marche de la dignité indigène (La)

Sylvie Kahane, 2002

Au printemps 2001, une marche sur Mexico est organisée par le mouvement zapatiste dont l’objectif est la prise en compte des droits et de la culture indigène par le gouvernement mexicain. Ce film est une fenêtre ouverte sur cette mouvance populaire qui vient nous parler de terre, de différence, de tolérance et de combativité.

Marché de Sainte-Maure-de-Touraine (Le)

Jean Rousselot

Sur une musique de fête foraine, un instituteur cinéaste filme en couleurs l’animation du marché de cette petite commune de Touraine.

Marche des beurs, la marche pour l’égalité (La)

Fouad Chergui, 2008

Vingt-cinq ans après la Marche pour l’égalité et contre le racisme, Fouad Chergui de l’association CLAP de Villeurbanne, décide de tourner un documentaire sur cette marche historique.

Marche des gueux (La)

Louis Campana, François Verlet, 2008

Ce Film nous transporte au cœur de la marche des paysans sans terre en Inde d’octobre 2007 organisée par Rajagopal, leader du mouvement inspiré de la démarche initiée jadis par Gandhi

Marche des sans voix (La)

Patrice Spadoni, Thibault Dufour, 2006

1997 - 2007 : Synthèse de l’odyssée de dix années de marches européennes contre le chômage, la précarité, les exclusions

Marche, deux générations (Une)

Ouafia Kheniche, 2013

Trente ans après la Marche pour l’égalité, dite aussi Marche des Beurs, France Info a retrouvé cinq marcheurs et les a réunis avec leurs enfants à l’occasion de ce webdocumentaire. Les deux générations reviennent sur la Marche de 1983 et les trois décennies qui ont suivi. Xénophobie, identité, citoyenneté : que reste-t-il de cette marche historique ?

Marche (La)

Nabil Ben Yadir, 2013

En 1983,dans une France en proie à l’intolérance et aux actes de violence raciale, trois jeunes adolescents et le curé des Minguettes lancent une grande Marche pacifique pour l’égalité et contre le racisme. Ils uniront à leur arrivée plus de 100 000 personnes venues de tous horizons, et donneront à la France son nouveau visage. Ce film de fiction s’empare de cette histoire.

Marche pour l’égalité (La) (Émission Mosaïques)

Tewfik Farès, 1983

À travers quatre reportages Tewfik Farès consacre l’émission Mosaïque à « La marche pour l’égalité » (ou « Marche des beurs ») partie de Marseille le 15 octobre dernier et qui est arrivée à Paris le 3 décembre.

Marches de la liberté (Les)

Rokhaya Diallo, 2013

2013 : 30 ans après la Marche Pour l’Egalité et 50 ans après le « rêve » de Martin Luther King, comment les jeunes leaders américains voient-ils la vieille France ?

Marcheurs, chronique des années beur (Les)

Samia Chala, 2013

Qui se souvient de la « Marche des Beurs », de cette improbable poignée de marcheurs « pour l’égalité et contre le racisme » partis sur les routes de France, en octobre 83, dans l’anonymat, pour finir en apothéose à Paris, près de 100 000 personnes à la Bastille, et le Palais de l’Élysée sur la ligne d’arrivée ? Le documentaire raconte la prise de parole des enfants de l’immigration. Leurs échecs, leurs réussites et leur âpre combat jusqu’à aujourd’hui, pour être reconnus comme des Français à part entière.

March point

Longhouse Media (Annie Silverstein; Tracy Rector; Cody Cayou; Nick Clark; Travis Tom), 2008

Le parcours de trois adolescents swinomish qui enquêtent sur l’impact des deux raffineries situées sur les terres de leur communauté, au Canada.

Maréchal-Ferrant (Le)

Georges Rouquier, 1976

Tourné en six jours et ne dépassant pas une demi-heure, le film est une reconstruction ; tout y a été mis en scène à partir de fragments de réalités multiples. […] Il en résulte un film remarquablement construit qui s’articule autour de trois thèmes : l’homme, l’histoire et le métier.

Marée noire, colère rouge

René Vautier, 1978

1978. L’Amoco Cadiz coule au large de Portsall, petit port du Finistère nord. Ce film s’attache à démontrer la campagne d’information mensongère qui suivit l’accident ainsi que ses conséquences écologiques désastreuses.

Mare Magnum

Ester Sparatore, Letizia Gullo, 2014

Ce documentaire suit la campagne électorale houleuse de la candidate municipale écologiste Giusi Nicolini à Lampedusa, et offre un point de vue inédit sur cette île.

Ma révolution

Ramzi Ben Sliman, 2016

Marwann est un adolescent rayonnant qui peine cependant à exister dans le cœur de Sygrid. Tout change lorsqu’il devient malgré lui le porte drapeau de la révolution du Jasmin…

Marguerite Duras à la Petite Roquette

Jean-Noël Roy, 1967

Marguerite Duras interviewe sans complaisance la seule femme directrice de prison en France, à la petite Roquette. Elle explique comment elle est devenue directrice de prison. Elle parle de son métier, des prisonnières, des conditions de vie, de l’autorité, des punitions, des suicides

Maria et les siens

Isabelle Marina, 1996

À deux kilomètres de Paris la Défense, entre Nanterre et Carrières-sur-Seine, il y a sur la Seine une île oubliée : l’île Fleurie. Pendant longtemps, cette partie oubliée de l’île des impressionnistes a été un refuge pour ceux qui s’installaient à l’écart du monde. Aujourd’hui, Maria, arrivée du Portugal il y a trente ans, sa fille cadette Béatrice et José, leur ouvrier agricole, sont les seuls à être restés.

Mariage à l’italienne

Vittorio De Sica, 1964

Pendant la seconde guerre mondiale, Domenico Soriano, commerçant appartenant à une famille napolitaine aisée, rencontre dans un bordel Filumena Marturano, une femme d’origine humble. Il en tombe amoureux et l’emmène vivre chez lui. Après vingt ans de concubinage, et bien qu’elle ait toujours scrupuleusement joué son rôle de femme et de domestique, Filumena n’a pas encore reçu de proposition de mariage et décide de faire croire à Domenico qu’elle est mourante…

Mariage d’Alex (Le)

Jean-Marie Teno, 2002

Le réalisateur aborde le thème délicat et souvent douloureux du mariage polygame. Sans porter de jugement, il promène sa caméra au cœur d’une comédie dramatique, le second mariage de son ami Alex, une situation qu’il a lui même vécu dans son enfance

Maria Graham : journal de mon séjour au Chili

Valeria Sarmiento, 2014

En 1822, l’écrivaine voyageuse Maria Graham arrive à Valparaíso après une traversée où elle a perdu son mari. Elle devient le témoin privilégié des bouleversements politiques et sociaux du Chili de l’époque : c’est cette vie d’aventures qu’elle raconte dans son journal.

Maria Nowak, la banquière de l’espoir

Olivier Wlodarczyk, Anne Hirsh, 2009

Portrait de Maria Nowak, qui a introduit le micro crédit en France, et de ses voyages dans le monde pour poursuivre ce même but : aider les plus démunis

Maria, pleine de grâce

Joshua Marston, 2004

Une jeune Colombienne veut quitter son pays. Elle ne trouve qu’un seul moyen : accepter d’être «  une mule  » pour le compte d’un trafiquant.

Marie-France lunetière (Série Travailler à domicile)

Dominique Gros, 1986

Un portrait de Marie-France, lunetière en Franche-Comté depuis 15 ans, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Marie-Line

Mehdi Charef, 2000

Marie-Line est à la tête d’une unité de nettoyage qui travaille de nuit dans un supermarché. Son équipe est uniquement composée de femmes, pour la plupart immigrées et pas toujours en règle.

Marie, un engagement paysan

Daniel Blanvillain, 2015

Un portrait de Marie, agricultrice dans le Bourbonnais. Une gestion rigoureuse, des produits de qualité, lui procurent un revenu tout à fait correct. Seule ombre au tableau : une charge excessive de travail que Marie n’a pas choisie au départ.

Marinaleda, un village en utopie

Sophie Bolze, 2009

Un village d’Andalousie développe la démocratie participative, la mise en coopérative de terres.

Marius et Jeannette

Robert Guédiguian, 1997

Les amours de Marius et Jeannette qui vivent dans les quartiers Nord de l’Estaque à Marseille. Leur rencontre ne sera pas simple car, outre les difficultés inhérentes à leur situation sociale, ils sont blessés par la vie.

Marmato

Mark Grieco, 2014

Si la Colombie est le point de mire de la nouvelle ruée vers l’or, Mamato, une ville minière vieille de 500 ans, est la nouvelle frontière. Ses montagnes recèlent 20 milliards de dollars en or. Ses 8000 habitants sont menacés d’évacuation par un projet de mine à ciel ouvert. Marmato raconte leur combat pour la dignité, la sauvegarde de leur culture et contre la voracité de la compagnie minière canadienne convoitant l’or sous leurs pieds.

Marseillaise (La)

Jean Renoir, 1938

En 1792, pendant la Révolution, le peuple marseillais forme un bataillon de volontaires qui part pour Paris où il participe à la prise du château des Tuileries, le 10 août. Ce grand classique est une exaltation de la liberté et un hymne à la gloire du peuple français.

Marseille contre Marseille

Jean-Louis Comolli, 1996

Marseille, élections municipales de 1995. Cinquième episode, en forme de fable politique, d’une saga marseillaise commencée en 1989.

Marseille dans ses replis

Denis Gheerbrant, 2009

« Marseille dans ses replis » pourrait être décrit comme un trajet, la caméra comme un carnet de croquis à la main, des usines du nord de la ville au bord de mer. Marseille invisible, comme cette femme qui se cache pour mieux libérer sa parole. On pourrait mettre en sous-titre, « Marseille après la catastrophe »

Marseille de père en fils : Coup de mistral (Partie2)

Jean-Louis Comolli, 1989

« Comme la ville égare le promeneur, explique Jean-Louis Comolli, elle fuit le regard du cinéaste qui a la naïveté de croire qu’elle s’offre à lui, qu’elle l’attend, qu’elle se fige au moment où il dit « moteur ». Deuxième film de la Série « Marseille contre Marseille » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Marseille de père en fils : Ombres sur la ville (Partie 1)

Jean-Louis Comolli, 1989

La campagne des élections municipales de 1989 à Marseille. Premier film de la Série « Marseille fait son cinéma » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Marseille en mars

Jean-Louis Comolli, 1994

Mars 1993, Marseille, les élections législatives, quatrième film de la Série « Marseille contre Marseille » (1989- 2001) de Jean Louis Comolli et Michel Samson.

Marseille entre deux tours

Jean-Louis Comolli, Michel Samson, Jean-Louis Porte, 2014

Mars 2014 : entre les deux tours des élections municipales, Michel Samson et Jean-Louis Comolli ont souhaité poser leur regard sur une ville en pleine mutation. Dans le hors-champ des campagnes électorales, ils sont allés voir ce que racontent les rues, les ports, les escaliers, les marchés, les collines. Entendre ceux qui pratiquent la ville autrement, la parcourent, la pensent et l’inventent, les artisans d’une autre Marseille.

Marseille Vieux Port

László Moholy-Nagy, 1929

Dans Berliner Stilleben, Marseille Vieux Port, et Großstadt Zigeuner, le réalisateur utilise toutes les variations de la lumière et ses possibilités expressives afin de renforcer l’aspect social de ses films de ville.

Marta et Karina, en discrète compagnie

Philippe Crnogorac, 2015

Dans la chambre à coucher de Marta et Karina, les hommes défilent. Pas de changement d’habit, un tissu rapidement tiré sur la fenêtre, un drap jeté sur le lit : les négociations et les passes sont comme une parenthèse au sein des activités quotidiennes. C’est dans cet interstice, avant et après, que le film s’installe. Leur voix digne et précise dessine, parfois avec gravité, parfois avec humour, les contours de leur vie et de leur métier qui, entre choix et nécessité, leur permet d’accéder à une autonomie sociale et financière.

Martha Argerich, conversation nocturne

Georges Gachot, 2002

Alternant prises de vue en direct (séances de répétitions au théâtre où chez elle), images d’archives et « causeries nocturnes », l’auteur parvient à nous faire entrer dans le monde de la grande pianiste argentine. Un film rare.

Martin des bois

Daphné Beauvais, 2002

Vivre dans une grotte isolée en forêt de Fontainebleau, c’était le choix forcé de Martin, « l’homme des bois », personnage à la fois familier et mythique pour ceux qui ont eu l’occasion de le croiser.

Martinique aux Martiniquais (La). L’Affaire de l’OJAM

Camille Mauduech, 2012

Retour sur l’OJAM, Organisation de la Jeunesse Anticolonialiste de la Martinique, qui ont préparé, pendant la guerre d’Algérie, et avec le soutien logistique du FLN, la lutte pour l’indépendance martiniquaise, avant d’être arrêtés en 1963.

Martin Parr

Jean-Pierre Krief, Marie Françoise, 2002

Passionné par la photographie depuis l’âge de quatorze ans, Martin Parr a fait ses débuts en noir et blanc. Attiré par les églises anglaises non conformistes qui disparaissaient, il en fit un de ses premiers sujets, ce qui était aussi une façon d’observer certaines traditions.

Mary et Max

Adam Elliot, 2009

L’amitié entre une petite fille grassouillette de 8 ans et un homme de 44 ans, obèse, atteint de la maldie d’Asperger. Tous deux vivent respectivement à Melbourne et New York.

Masdar, une ville écologique

Jacqueline Farmer, Bertrand Loyer, 2009

Imaginez une ville sans voitures où chemins ombragés et rues étroites encouragent les gens à marcher dans un environnement compact et réduit. Pour les longs trajets, un système de transport à énergie solaire rapide et personnalisé vous amène vers votre destination… Cette ville est destinée, à termes, à accueillir, 60 000 personnes.

Maso et Miso vont en bateau

Carole Roussopoulos, Nadja Ringart, Delphine Seyrig, Ioana Wieder, 1976

Piratage humoristique d’une émission de Bernard Pivot recevant Françoise Giroud, alors secrétaire d’état à la condition féminine, par quatre réalisatrices caustiques et désopilantes.

Massacres de Sétif, un certain 8 mai 1945 (Les)

Mehdi Lallaoui, 1995

Le 8 mai 1945, jour de la victoire sur le nazisme, est aussi un jour de deuil. A Alger, à la faveur des manifestations pour la victoire, apparaît pour la première fois le drapeau algérien revendiquant ainsi l’indépendance. Mais à Sétif, le porte-drapeau est abattu en tête du cortège et une émeute éclate. Le massacre colonial qui s’ensuit s’étendra à tout le Constantinois.

Massoud et la délégation de l’espoir

Christophe De Ponfilly, 2002

Une mission parlementaire composée notamment du général Morillon, d’un député belge et d’un député français se rend en Afghanistan à la rencontre de Massoud pour préparer sa venue en France…

Massoud, l’Afghan

Christophe De Ponfilly, 1998

« Afghanistan. Pays lointain, en guerre, dont tout le monde se fout. Lorsque j’ai commencé ce film, il y a 16 ans, j’allais rencontrer des hommes remarquables dont le commandant Massoud.

Master of the Universe

Marc Bauder, 2013

Un homme est assis dans une banque abandonnée. Il a gagné des millions en tant que banquier d’affaires et maintenant, il raconte. Master of the Universe est un film sur un système fermé et perfide. Le protagoniste évoque un univers parallèle, totalement autonome et coupé du monde «  normal  », qui est à sa merci.

Material

Thomas Heise, 2019

Un montage de rushes et de scènes inédites des précédents films réalisés par Thomas Heise en RDA, sur une vingtaine d’années. Quasi sans commentaire, ces “restes” puissamment architecturés apparaissent comme autant de témoignages décisifs pour comprendre l’Allemagne actuelle. Le matériau du montage donne à penser la matière même de l’Histoire.

Maternité d’Elne (La)

Frédéric Goldbronn, 2002

En 1939, une institutrice du Secours suisse, Elizabeth Eidenberg, fonde, près de Perpignan, une maternité pour les enfants victimes de la guerre dans un château abandonné : la maternité d’Elne abritera de nombreuses mères réfugiées espagnoles provenant du camp de Rivesaltes mais aussi des femmes juives et tsiganes. Elle permettra aux jeunes enfants de survivre loin des camps et sera fermée par les Allemands en 1944. Le film évoque l’histoire douloureuse de quelques-uns d’entre eux se retrouvant réunis à Elne.

Maternité secrète

Sophie Bredier, 2017

À travers l’histoire du château de Bénouville où des générations de filles-mères accouchèrent en secret, le film dévoile un chapitre tabou des violences faites aux femmes et aux «  bâtards  ». Au confins des genres, une fantaisie documentaire se dessine sous nos yeux grâce aux protagonistes qui reviennent hanter les lieux.

Matières et des hommes (Des)

Élisabeth Montlahuc, Max Renault, 2012

Au cœur d’une entreprise d’insertion dont l’activité consiste à recycler des bâches géantes et affiches papiers récupérées dans la rue, ainsi que des airbags et ceintures de sécurité cherchée dans des casses.

Matinales (Les)

Jacques Krier, 1967

Reportage sur les femmes de ménage qui, à l’aube, nettoient les bureaux, les cafés ou les grands magasins.

Matola

Institut National de Cinema du Mozambique, 1975

La destruction de Matola dans la banlieue de Maputo après l’attaque aérienne par les forces sud-africaines.

Matta ‘85

Chris Marker, 1985

Portrait de Roberto Matta, dénommé « le dernier surréaliste », déambulant au milieu de ses oeuvres lors de l’exposition qui lui fut consacré au Centre Pompidou en 1985.

Maudite soit la guerre

Alfred Machin, 1914

Réalisé à la veille de la guerre de 1914, le film conte, dans le cadre d’une guerre entre deux puissances imaginaires, la rivalité de deux aviateurs

Maudite soit la guerre

Jacques Lefebvre, Catherine Varoqui, 1996

Le monument aux morts de Gentioux, unique par son inscription pacifiste, traduit la révolte des habitants du Plateau envers une guerre qui, ici plus qu’ailleurs, a décimé la population

Maurice Audin, la disparition

François Demerliac, 2010

A Alger, en juin 1957, Maurice Audin, jeune mathématicien de 25 ans, est arrêté par les parachutistes français. Sa femme, Josette, et ses trois enfants, ne le reverront plus jamais. Ce documentaire entrecroise des témoignages des protagonistes français et algériens

Maurice Papon, itinéraire d’un homme d’ordre

Emmanuel Hamon, Marc-Olivier Baruch, 2010

« Un fonctionnaire, ça obéit. » De Vichy à Giscard, en passant par la guerre d’Algérie, Papon resta fidèle à ce principe. Ce documentaire retrace l’itinéraire d’un serviteur de l’État trop zélé.

Mauvaises ondes

Sophie Le Gall, 2011

Elles sont inodores et invisibles, pourtant les ondes électromagnétiques sont partout. Mais sont-elles dangereuses pour notre santé ?

Mauvais jours finiront (Les) - 40 ans de justice en France aux côtés du Syndicat de la Magistrature

Thomas Lacoste, 2008

Huit intervenants, praticiens, militants et chercheurs prennent ici la parole pour déconstruire méticuleusement ce populisme pénal, prôné par le chef de l’Etat, qui a dicté l’adoption de la loi Rétention de sûreté, et le populisme constitutionnel qui veut l’appliquer par delà les principes supérieurs de notre droit

Ma vie est mon vidéo-clip préféré

Lee Show-Chun, 2004

La vie d’une jeune Chinoise sans-papiers qui vit et travaille à Paris, comme beaucoup de clandestins, dans la fabrication du prêt-à-porter.

Ma vie sans pétrole

John Webster, 2007

Perrsuadée que l’industrie de masse n’est pas seule responsable de la pollution, une famille décide de rompre avec les habitudes et de ne plus consommer de pétrole.

Ma ville est un songe

Dominique Bertou, 2010

Un documentaire qui rend hommage à la poétesse chrétienne Madeleine Delbrêl, ainsi qu’à la ville d’Ivry. Images et témoins d’hier et d’aujourd’hui racontent avec pédagogie et tendresse quatre-vingts ans d’histoire sociale.

Mayante

Dominique Greusard, 1983

Un regard simple et direct sur la vie d’un village africain et plus particulièrement sur l’éducation des enfants.

Mayotte, où va la république ?

Jean-Marie Pernelle, Frédéric Lambolez, 2008

Ce documentaire décrit la situation des clandestins sur l’île française de Mayotte. Ce confetti de l’océan Indien, partie intégrante de l’archipel des Comores, subit de plein fouet les conséquences de la lutte contre l’immigration clandestine du gouvernement français. Avec plus de 16 000 reconduites à la frontière en 2007 contre 25 000 pour toute la France métropolitaine, où va la République dans un contexte si particulier  ?

Mbëkk mi, le souffle de l’océan

Sophie Bachelier, 2012

Mbëkk mi… Deux mots wolof qui évoquent l’émigration clandestine. L’expression claque telles ces pirogues qui se cognent aux vagues de l’océan et se fracassent souvent au bout de leur errance. Mais Mbëkk mi, c’est avant tout le refus de se résigner aux coups meurtriers du destin. Si ces jeunes Sénégalais dans la force de l’âge affrontent mille périls, c’est dans l’espoir d’une vie meilleure. Que se passe-t-il de l’autre côté du désastre  ?

Meat

Frederick Wiseman, 1976

Le processus de transformation de la viande, depuis le boeuf dans la prairie jusqu’au hamburger, est filmé dans une gigantesque entreprise industrielle d’élevage et de boucherie du Colorado, qui possède des ranchs, des usines d’engraissement, des abattoirs. La production y est largement automatisée, et le film illustre également les problèmes de transport, de logistique, de création d’outillage et de management.

Mécanique des corps (La)

Matthieu Chatellier, 2016

Dans un centre de rééducation, des femmes et des hommes amputés réapprennent sans relâche à marcher ou à saisir. Une prothèse mécanique se substitue désormais à la partie manquante de leur corps. Ils sont devenus hybrides.

Mécanique des flux (La)

Nathalie Loubeyre, 2016

Aux frontières de l’Europe, des hommes et des femmes, déterminés, se battent pour surmonter les barrières que l’UE leur oppose. Avec pour seules armes la force de leurs rêves et leur vitalité, ils affrontent une violence qui ne dit pas son nom, décidant ainsi de leurs vies, envers et contre tout. Un autre regard, à la fois proche, sensible et cinématographique, sur cette réalité.

Mec du quartier (Un)

Carlos Rodríguez Aristizábal, 2013

Ce documentaire suit un jeune homme issu d’un quartier colombien défavorisé qui place tous ses espoirs, et ceux de son entourage, dans le championnat de boxe.

Mechti, le dernier combat

Jean-Claude Cheyssial, 2005

Ce film dresse le portrait de Mohammed Mechti, ancien combattant marocain, engagé à 18 ans dans l’armée française, ayant servi toutes nos guerres depuis 39-45, et qui finit sa vie, ici, à Bordeaux loin des siens.

Médiathèque de Sendaï (La) - Architectures 4

Richard Copans, 2005

Bâtiment traversé par des tubes aux motifs ajourés, tordus ou inclinés, la médiathèque de Sendaï rompt avec les tendances de l’architecture du XXe siècle

Médicamenteurs (Les)

Annick Redolfi, Stéphane Horel, Brigitte Rossigneux, 2008

Le médicament : enfin un domaine où personne ne détrônera la France. Les Français sont-ils vraiment plus malades que le reste de l’humanité  ? Ou bien y a-t-il d’autres explications à cette boulimie  ?

Méditerranée, miroir du monde

Jean-Denis Bonan, 1997

Un grand périple dans les ports de la Méditerranée. Cette odyssée moderne permet de faire un état des lieux de cette région berceau de notre civilisation.

Méditerranées

Olivier Py, 2011

Comment montrer l’Histoire ? Comment parler d’un souvenir aussi vibrant que la pellicule Super 8 sur lequel il est inscrit ? Lorsque la mère d’Olivier Py achète en 1961 une caméra Super 8, elle commence par filmer la mer puis tourne l’appareil sur sa famille. Le réalisateur se souvient de son origine pied-noir, des affrontements, des voitures plastiquées, de la mer – et cette « mère » également - douce et vaillante qui soutenait leur famille rattrapée par l’Histoire et les « événements d’Algérie ».

Meeting Snowden

Flore Vasseur, 2017

Le temps d’une rencontre clandestine, Edward Snowden, Lawrence Lessig et Birgitta Jónsdóttir, figures de la lutte pour les libertés, s’interrogent sur l’avenir de la démocratie.

Meilleur coin des Amériques (Le)

Daniel Vin, 2008

La population locale, noire et amérindienne, prise entre les feux des paramilitaires, de l’armée et des guerillas, est obligée de fuir la région. En 2007, les deux communautés luttent ensemble et pacifiquement pour récupérer leur terres confisquées par des grands propriétaires qui ravagent l’environnement en produisant massivement de l’huile de palme.

Meilleurs intentions (Les)

Jean-Marc La Rocca, 2005

Les jeunes couples qui se lancent dans la création d’une crèche parentale n’ont guère d’expérience du fonctionnement d’un collectif. Les généreuses intentions de départ passeront-elles dans les faits… et dans quel état ?

Meilleur suffit (Le)

Denys Piningre, 2017

Ce documentaire revient sur les origines des coopératives de consommateurs, et rebondit sur l’élan du «  mieux consommer  » qui les remet au goût du jour.

Meilleur vin de Chine (Le)

Olivier Pousset, 2006

C’est l’aventure rocambolesque d’un jeune français parti en Chine faire du vin.

Mélancolie des beaux jours (La)

Hongki Lee, 2013

Woosuk Yun, une septuagénaire pleine de ressource, vit dans un village de pêcheurs de la baie de Suncheon, en Corée du Sud. Dans les décors magnifiques qu’offre cette région du pays au matin calme, nous la suivons au grès des saisons, alors qu’elle s’adonne avec énergie et panache aux travaux des champs, à la pêche et à la vente de poissons.

Mélange théorie vaisselle

Anne-S. Robin, Anne-P. Thuillier, Tristan Percin, 2008

Le film retrace une expérience collective : l’organisation de rencontres du réseau Action Mondiale des Peuples. Mais pas n’importe comment :, en se basant sur des fonctionnements autogestionnaires, en essayant d’allier la théorie à la pratique…

Même pas mal

Nadia El Fani, Alina Isabel Perèz, 2012

Ce film relate les deux luttes que Nadia El Fani a menées pendant qu’elle réalisait son film Laïcité Inch’Allah !. Sa lutte contre les extrémistes et les attaques violentes dont elle a été la cible et sa lutte contre la maladie.

Mémoire de missionnaires

Delphine Wil, 2017

Ce documentaire raconte la colonisation belge au Congo sous un angle inédit, celui de l’évangélisation.

Mémoire d’enfants de troupe, quand la neige sera noire

Alain Ferrari, 1998

Mémoires d’enfants de troupe, quand la neige sera noire… En 1946, c’est vers la guerre d’Indochine que se dirigent, sans le savoir, des enfants âgés de douze ans qui pénètrent dans la cour de l’école militaire de Tulle, en Corrèze, pour former la promotion “Quatrième C”.

Mémoire de sauvageons

Thierry De Lestrade, Sylvie Gilman, 2002

En 1950, un foyer pour jeunes délinquants est créé à Vitry-sur-seine. Des jeunes qu’il faut aider à se réconcilier avec eux-mêmes, grâce, entre autres, au cinéma. Les jeunes écrivent des histoires et se filment. Images rares d’une expérience unique et périlleuse ! Pendant 30 ans, plus de 300 jeunes sont passés par Vitry. C’est l’histoire de mal partis qui arrivent quelque part.

Mémoire des îles

Emmanuel Audrain, 1989

Des films intimistes de mémoire et d’amitié.

Mémoire des vivants (La)

Jean Pradinas, 1994

Film consacré aux événements du 9 juin 1944 à Tulle, réalisé par Jean Pradinas en 1994 à partir d’entretiens et de témoignages recueillis auprès des familles des victimes.

Mémoire d’un saccage - Argentine, le hold-up du siècle

Fernando Solanas, 2003

Durant ces 25 dernières années, de la dictature militaire à aujourd’hui, l’Argentine a subi l’un des effondrements économique et social les plus brutaux qu’un pays ait pu connaître en temps de paix. Tout cela avec l’aide et la connivence de multinationales occidentales et sous le regard complice des institutions internationales.

Mémoires de la Retirada

Marie Chevais, 2012

Début 1939, la guerre d’Espagne entraîne le départ de milliers de réfugiés républicains qui franchissent la frontière des Pyrénées vers la France, c’est la Retirada. Dans ce film, deux ethnologues du CNRS proposent une analyse ethnologique de la mémoire de cet exode et en étudient les variations et leurs articulations.

Mémoires de mai

Philippe Harel, 2008

Quarante ans après Mai 68, quel est l’héritage des évènements qui ont permis à la société française d’avancer ? Car les acquis et les excès de Mai 68 font toujours débat.

Mémoires d’immigrés

Yamina Benguigui, 1997

Reconstituer le passé d’une communauté, en suivant le parcours de quelques-uns de ses membres, et lui éviter la dangereuse tentation d’un repli sur elle-mêmes : tel est le pari de la trilogie « Mémoires d’Immigrés ».

De mémoires d’ouvriers

Gilles Perret, 2011

Ce film commence par une histoire locale et finit par raconter la grande histoire sociale française ! De la naissance de l’électrométallurgie, en passant par les grands travaux des Alpes et la mutation de l’industrie, jusqu’au déploiement de l’industrie touristique, c’est l’histoire ouvrière en général que racontent les hommes rencontrés par Gilles Perret.

Mémoires du 8 mai 1945

Mariem Hamidat, 2007

Le 8 mai 1945, à Sétif, petite ville de l’Est algérien, on fête l’armistice. Dans le cortège, parmi les drapeaux alliés surgit un drapeau algérien, symbole d’indépendance. La police tire sur la foule. C’est l’émeute. Dans toute la région, la répression menée par l’armée française va faire des milliers de victimes.

Mémoires du Limousin 1905-1968

Gérard Larpent, 1995

La vie quotidienne des Français au XXe siècle ; à partir de documents d’archives inédits, ce film raconte l’évolution de la société française depuis les années 1900. Il constitue un formidable témoignage sur le bouleversement des paysages, de l’économie et des modes de vie.

Mémoires d’un condamné

Sylvestre Meinzer, 2017

Jules Durand,docker-charbonnier et syndicaliste, fut condamné à mort en novembre 1910 pour un crime qu’il n’a pas commis. «  Le Dreyfus des ouvriers  » est innocenté en 1918 par la Cour de cassation mais il finit ses jours à l’asile psychiatrique. De cette affaire, il n’est resté aucune trace. Dans le Havre d’aujourd’hui, Sylvestre Meinzer rencontre les hommes et les femmes qu’il aurait pu côtoyer : syndicalistes, dockers, juge, avocats, psychiatre, voisins, famille… Chacun se souvient de cette histoire et interroge sa propre mémoire, les luttes ouvrières et la justice de classe dont Jules Durand est le symbole.

Mémoires d’un ouragan

Jean-Luc Chevé

Focus sur le paradoxe médiatique lié à la catastrophe causée par l’ouragan qui a touché les côtes bretonnes en 1987, totalement ignorée par les medias, qui ne traitaient que du lundi noir de Wall Street.

Mémoires incertaines

Michale Boganim, 2001

Une jeune femme part sur les traces de son grand-père, homme aux multiples identités.

Mémoires partagées

Ygal Egry, 2014

Un film documentaire sur le travail de mémoire au Rwanda suite au génocide des Tutsis de 1994.

Mémoires pour Simone

Chris Marker, 1986

Portrait-hommage de Simone Signoret, réalisé à travers extraits et interviews de l’actrice et amie de Chris Marker pour le festival de Cannes de 1986.

Mémoires tsiganes, l’autre génocide

Juliette Jourdan, Idit Bloch, 2012

Ce documentaire est le premier film documentaire à couvrir sur l’ensemble européen, la tragédie des tsiganes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Menace sur les droits de l’homme

Patrick Cabouat, 2011

La dérive financière des économies mondiales, la spéculation boursière, la crise de la dette menacent les Droits de l’Homme. Le combat d’aujourd’hui prend en compte la revendication du respect des droits économiques et sociaux des peuples du monde. C’est à cette condition que la mondialisation pourra prendre visage humain.

Men on the Edge – Fisherman’s Diary (Hommes sur le Bord)

Avner Faingulernt, Macabit Abramzon, 2004

Durant quatre ans, les deux réalisateurs ont filmé à la frontière entre Gaza et Israël, des pêcheurs palestiniens et israéliens.

Mer à l’envers (La)

Yolande Josèphe, 1983

Sur fond de vie quotidienne, un marin pêcheur et sa femme font le point après 13 ans de pêche industrielle. La mer, la terre, deux réalités différentes et étrangères qui déterminent la vie d’une même famille.

Merceron SCOP-SA

Romain Lardot, Gabrielle Gerll, 2010

Licenciés suite à la cessation d’activités de leur entreprise, 28 ouvriers décident de racheter leur outil de travail pour reprendre à leur compte leur activité de carrosserie industrielle.

Merci les jeunes !

Jérôme Polidor, 2015

Après une série d’émeutes qui enflamment les banlieues françaises, le gouvernement inaugure le plan «  Horizon Avenir  » qui consiste à allouer des subventions supplémentaires aux associations. Mathieu et Romuald en profitent pour faire grandir «  Quartier TV  » : une télévision locale basée dans la cité des Mines, près de Paris, où opère une équipe aussi dynamique qu’éclectique. Alors qu’ils inventent différents programmes télévisuels originaux, les désaccords s’immiscent progressivement entre les membres de l’association.

Merci Ovide !

Catherine Harnois, Jacques Meaudre, 2010

Depuis plus de 60 ans l’école Decroly de Saint-Mandé dans le Val de Marne propose, de la maternelle à la fin du collège, une pédagogie différente qui respecte le rythme de l’enfant et ses centres d’intérêt, afin qu’il ait du plaisir à apprendre et à découvrir. Enfants, parents et enseignants y vivent une scolarité riche et épanouie. Jour après jour, l’équipe enseignante y mène un véritable travail de prévention au décrochage scolaire. Un documentaire au cœur de cette école.

Merci patron !

François Ruffin, 2016

Ce documentaire signé par le journaliste François Ruffin raconte le combat d’un couple d’ouvriers au chômage, Jocelyne et Serge Klur, contre Bernard Arnault, le président du groupe LVMH.

Mère à mon père (La)

Yvan Petit, 2011

Des histoires de familles surgissent d’albums de photographies commentées par la grand-mère espiègle du réalisateur.

Mère de Hamza (La)

Jacqueline Gesta, 2008

Comment, dans le cadre d’un désastre historique vécu par les Palestiniens en 1948, expliquer la farouche persistance d’une identité dont la reconnaissance s’affirme comme la pierre angulaire d’une solution durable  ?

De mère en filles

Jean-Louis Comolli, 1996

La préparation d’un couscous, de pâtisseries de fête, et d’autres plats sont l’occasion pour des femmes kabyles de parler à leurs filles de la condition de la femme et de l’apprentissage de leur savoir-faire.

De mères en filles

Diane Baratier, 1996

La préparation d’un couscous, de pâtisseries de fête, et d’autres plats sont l’occasion pour des femmes kabyles de parler à leurs filles de la condition de la femme et de l’apprentissage de leur savoir-faire. Une discussion enflammée s’engage entre mères et filles qui ne considèrent pas la vie de couple de la même manière. La cuisine traditionnelle telle que ces femmes l’ont apprise de leurs mères semble un refuge contre le déracinement et l’exil sans fin, puisque l’Algérie est déchirée et n’offre plus de solution de retour.

Mères indignes ?

Yvonne Debeaumarché, Juliette Armanet, 2010

Indignes, vraiment ? Honnêtes, plutôt, en proie au doute, prêtes à raconter sans tabou leur expérience de la maternité, à jeter un pavé dans ce prétendu océan de béatitude et de sérénité. Des témoignages de mères, ni rose layette ni bleu ciel, qui devraient déculpabiliser plus d’une femme.

Mer est mon royaume (La)

Marc Picavez, 2015

Une immersion à bord de l’African Forest, cargo de la marine marchande, en compagnie de son équipage cosmopolite, le fil d’allers-retours entre l’Europe et l’Afrique.

Mer et les jours (La)

Raymond Vogel, Alain Kaminker, 1958

Le film raconte la vie, telle qu’elle est, lente et morne, à l’ile de Sein.

Mes questions sur la folie

Serge Moati, 2007

Schizophrénie, troubles de la personnalité, dépression, bipolarité, dans ce nouvel opus de sa collection documentaire Mes questions sur…, Serge Moati s’interroge sur le désordre et la souffrance psychique.

Messagers (Les)

Hélène Crouzillat, Laëtitia Tura, 2014

Du Sahara à Mellila, des témoins racontent la façon dont ils ont frôlé la mort, qui a emporté leurs compagnons de route, migrants littéralement et symboliquement engloutis dans la frontière.

Messieurs (Les)

Patric Chiha, 2005

À la maison des artistes de l’hôpital psychiatrique de Gugging, près de Vienne en Autriche, quatorze peintres vivent et travaillent. L’écriture, souvent au centre de leurs œuvres, inspire ce film qui rend compte de leur rapport singulier et émouvant à la folie, à l’art et à l’Autriche, marqué par le souvenir et construit dans l’isolement.

MetalEurop Germinal 2003

Jean-Michel Vennemani, 2003

Après la fermeture sauvage de l’usine Metaleurop, ce documentaire est un des plus beaux témoignages sur les souffrances des ex salariés et de leurs proches. C’est aussi le portrait d’un homme, exsalarié, militant syndicaliste et politique qui refuse d’abdiquer et se reconstruit en créant avec quelques ex salariés une coopérative ouvrière.

Métal hurlant

Jin Huaqing, 2010

Dans une ville chinoise au sud de Shanghaï, une armée de « soldats verts » démantèle, souvent au prix fort, des déchets métalliques importés par le Japon, les USA, mais aussi l’Europe.

Métallos, histoire d’une maison

Cécile Hamsy, 2012

Plus de 70 ans d’histoire traversent la Maison des métallos, haut lieu syndical de la CGT de la métallurgie, depuis sa création dans l’élan du Front populaire. La nouvelle Maison des métallos, devenue établissement culturel de la Ville de Paris, a ouvert en 2007. Faisant une part belle aux archives, ce film évoque les hommes et les femmes qui l’ont fait vivre et retrace les différentes périodes où s’inscrivent ses métamorphoses.

Métallos (Les)

Jacques Lemare, 1938

Un documentaire militant qui montre comment se déclenche et s’organise une grève. Il rappelle à l’image de l’ensemble des occupations d’usines qui se sont déroulées pendant le Front populaire.

Metal y melancolia

Heddy Honigmann, 1993

Le film de Heddy Honigmann nous fait découvrir la ville de Lima au Pérou et l’état de crise de son économie à travers une série de rencontres. Les personnages ont ceci en commun, qu’ils ont choisi pour survivre dans les conditions extrêmes qui sont les leurs, de s’improviser chauffeurs de taxi : la seule activité rentable, semble-t-il, dans cette ville surpeuplée où rien ne marche, sauf la circulation  !

Météor, ligne 14

Thierry Imbert, 2000

La ligne 14, dernière née du métro parisien avec ses rames automatisées et aérodynamiques, traverse la capitale en diagonale, reliant, à son ouverture en 1998, l’église de la Madeleine à la bibliothèque François-Mitterrand.

Méthode I

Mario Ruspoli, 1963

La radiotélévision française se met à l’heure des techniques du cinéma direct avec Mario Ruspoli qui entraîne avec lui, en 1962, des techniciens les futurs grands opérateurs et ingénieurs du son.

Métier de Pierre (Le)

Annie Miller, 2002

Le témoignage d’un tailleur de diamants, Pierre Barbier. Il a été ouvrier tailleur de diamants à Felletin dans la Creuse, à la « Coopérative ouvrière diamantaire creusoise ». Créée en 1900, elle ne tourne plus, fermée depuis 1982.

Métropolis

Fritz Lang, 1927

Des ouvriers travaillent dans les souterrains d’une fabuleuse métropole de l’an 2026. Ils assurent le bonheur des nantis qui vivent dans les jardins suspendus de la ville. Un androïde mène les ouvriers vers la révolte.

Mets pas tes doigts dans le nez ils sont radioactifs

Paul Bourron, Pierre Camus, Comité contre le nucléaire de Montelimar, 1975

On peut toujours se dire que le nucléaire assure l’indépendance de la France. Mais dans ce cas l’installation des centrales par des trusts américains déguisés en sociétés belges ne semble pas la meilleure solution.

Metzer entre les murs

Anne Abitbol, 2004

Au Kibboutz Metzer, Israéliens, Arabes israéliens, Palestiniens dialoguent et travaillent ensemble, malgré la guerre. Metzer, paradis d’hommes libres devenus prisonniers de leurs propres rêves. Dans les années 60, ils étaient le symbole et les héros d’Israël. Aujourd’hui, ils sont une minorité que l’on respecte sans écouter.

Michèle conditionneuse de pièces plastique (Série Travailler à domicile)

François Gonnet, 1986

Un portrait de Michèle, conditionneuse de pièces plastiques dans le Jura, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Michelet, Bondy

Canal Marches, 2008

Chronique de la lutte des résidents d’une clinique désaffectée de Bondy (93). Pour le droit au logement, et aux papiers.

Michel lapidaire (Série travailler à domicile)

François Gonnet, 1986

Un portrait de Michel, lapidaire dans le Jura, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Michel ou 9 jours dans la vie d’un HO

Blaise Othnin Girard, 2014

Après avoir passé des années sans le voir, Blaise Othnin Girard retrouve Michel à l’hôpital, dans une Unité de Psychiatrie Complexe, alors qu’il habitait auparavant dans un appartement thérapeutique. Sa parole se révèle entre douleur et résistance, humour et lucidité, et nous dévoile une histoire d’amour aux corps empêchés.

Microphone

Ahmed Abdallah, 2010

Khaled retourne à Alexandrie après des années d’absence. Par pure coïncidence, Il rencontre des chanteurs de Hip Hop sur le trottoir, des musiciens de Rock sur les toits d’anciens bâtiments, et des jeunes qui peignent des panneaux de Graffiti sur les murs la nuit.

Middle of the moment

Nicolas Humbert, Werner Penzel, 1995

Le film est le résultat d’un voyage de deux ns passés avec avec trois groupes de nomades : une compagnie d’artiste de cirque, des nomades touaregs, et le poète américain Robert Lax.

Midi-Pyrénées TER d’avenir

Alain Hoger

Depuis 2002, la SNCF signe avec chaque région une convention définissant l’organisation et la gestion des services ferroviaires régionaux de voyageurs. Ce film, diffusé en première partie des divers colloques tenus dans toute la région Midi-Pyrénées, avait pour objectif de lancer le débat auprès des politiques, cheminots et usagers : Quels TER pour Midi-Pyrénées ?

Du mieux dans nos assiettes

Robert Bates, 2010

Produire des fruits et des légumes sains, les distribuer localement. Du bon sens ? Eh oui ! Une révolution , aussi. La mouvance locavore incarne déjà chez nos voisins anglo-saxons une véritable révolution ! L’idée consiste à ne s’alimenter qu’avec des aliments produits locaux et de saison. L’objectif est de manger des produits de proximité pour relancer les micro-terroirs, respecter le cycle des saisons et réduire nos dépenses d’énergie (un fruit ou un légume produit et consommé localement nécessite 10 à 20 fois moins de pétrole pour son transport qu’un produit importé d’un pays éloigné).

Mieux vaut être riche et Américain que pauvre et Burkinabé

Philippe de Pierpont, 1993

Le récit d’un champion de boxe burkinabé sélectionné pour les jeux olympiques de Barcelone, mais qui, pour des problèmes de visa, n’arrive pas à temps pour la pesée…

Migrants ne savent pas nager (Les)

Jean-Paul Mari, Frank Dhelens, 2016

Le 8 juin 2016, l’ONU annonce que plus de 10 000 migrants sont morts en Méditerranée depuis 2014. «  L’Aquarius  », navire pour 300 passagers, affrété par l’organisation «  SOS Méditerranée  » a passé deux mois en Méditerranée. Cette ONG se consacre exclusivement au sauvetage des naufragés entre les côtes de la Sicile et celles de l’Afrique – la partie la plus meurtrière – où des milliers de migrants ont péri noyés ces dernières années. Deux journalistes sont montés à bord pour 3 semaines pour témoigner des efforts d’une poignée de bénévoles. Ce film raconte l’engagement des uns face à la détresse des autres…

MIL

Martina Loher Rodriguez, 2006

A travers l’histoire de la famille Solé Sugranyes, le film retrace l’existence d’une cellule révolutionnaire catalane sous la dictature franquiste… Ce groupe soutenait le mouvement ouvrier autonome à travers des expropriations de banques et des impressions clandestines…

Mile Post 398

Shonie, Andee De La Rosa, 2007

Mile Post 398 est le premier long-métrage écrit, dirigé et produit par les réalisateurs amérindiens Shonie and Andee De La Rosa.Il montre la vie quotidienne sur la réverse navajo.

Milestones

Robert Kramer, 1975

«  Milestones  », c’est le Feu, l’Eau, l’Air, la Terre, l’Homme. C’est une vision de l’Amérique des années 70  ; c’est aussi un voyage dans le passé et dans le futur. C’est un film avec beaucoup de personnages.

Militantes

Sonia Chamkhi, 2012

Dans une Tunisie postrévolutionnaire et en pleine transition démocratique, des femmes tunisiennes se portent candidates aux élections de l’Assemblée Constituante et affrontent l’arène politique pour la plupart d’entre elles pour la première fois. C’est dans une Tunisie, à la fois meurtrie par la pauvreté, révoltée par l’Injustice qui perdure et engagée dans un processus de refonte et de reconstruction à la fois inédit et ardu que les femmes se présentent à ces élections politiques.

Mille milliards de dollars

Henri Verneuil, 1982

Paul Kerjean dénonce dans les colonnes de La Tribune, le journal pour lequel il travaille, un homme politique corrompu. Ne supportant pas ces accusations, le politicien, innocent, se suicide. Kerjean, pris de remords, approfondit ses recherches et découvre que les services secrets américains sont impliqués dans l’affaire…

Millenium round, chronique d’un chaos annoncé

Attac Rhône, 1997

Explication de ce qu’est l’OMC, ses origines, son mode de fonctionnement et ses paradoxes et plus largement, les perversités du libéralisme. Le film insiste également sur les enjeux que supposent les négociations commerciales internationales et la nécessité de se mobiliser à l’aube du Millénium Round.

Mille soleils

Mati Diop, 2012

En 1972, Djibril Diop Mambety, oncle de la réalisatrice, tourne Touki Bouti. Mory et Anta s’aiment et partagent le même rêve : quitter Dakar. Au moment fatidique, Anta embarque, Mory reste sur les quais, incapable de s’arracher à sa terre. En 2012, Mille Soleils enquête sur l’héritage personne et universel que représente Touki Bouti. Histoires de famille, d’exil et de cinéma se croisent entre la sphère de l’intime et celle du mythe.

Mille sources d’inspiration

Alain Jomy, 2008

Il est question ici de créateurs, d’artistes, de femmes et d’hommes sensibles, natifs du Limousin et de ceux aussi qui ont eu le coup de foudre pour cette région et s’y sont installés pour créer.

Millevaches (expérience)

Pierre Vinour, 2000

La panique d’un homme de 60 ans en proie au doute, sa fuite éperdue sur les hauteurs du Plateau de Millevaches, et l’expérience de son étrange métamorphose….

Millevaches, mémoire rebelle

Benjamin Prost, 2010

Documentaire sur le campement sur le plateau de Millevaches, en 1917, de plusieurs milliers de soldats russes qui prétendaient refuser de retourner au combat, voire fonder des soviets et rentrer dans leur pays qui, entre temps, avait fait une révolution et signé la paix avec les allemands. Ils sont bombardés par l’armée française et dispersés aux quatre coins du front.

Milliardaire rouge (Le)

Sophie Lepault, 2005

Le film est un voyage à l’intérieur d’une des plus grosses multinationales chinoises. Une multinationale qui est en train de racheter des entreprises telle que Schneider, Panasonic. Une plongée qui permet de comprendre la vitalité économique du pays mais aussi ses paradoxes. Car le patron de cette entreprise est communiste.

Milou en mai

Louis Malle, 1990

Une vieille dame s’éteint dans une grande demeure du Sud-Ouest. Son fils, Milou, qui a soixante ans et qui s’occupe de la propriété, convoque pour l’enterrement toute la famille. Mais nous sommes en mai 1968 et depuis deux semaines Paris est en effervescence.

Mimi

Claire Simon, 2002

Claire Simon pointe sa caméra sur Mimi Chiola, l’une de ses amies. Anecdotes, souvenirs, lieux marquants, la cinéaste retrace le parcours de cette Niçoise d’origine, de cette femme qui aime les femmes. Mimi se raconte, se dévoile, revient sur la façon dont elle s’est construite, sur ses parents, son enfance et sur tout ce qui l’a aidée à s’assumer…

Mineria a cielo abierto

Collectif Koman Ilel, 2009

Film didactique sur les mines extractives et leurs impacts sur les populations et l’environnement.

Mineur de fonds

Serge Le Péron, 1992

Histoire singulière d’Augustin Viseux, galibot devenu ingénieur des Houillères du Nord-Pas-de-Calais, à travers un siècle qui a vu l’apogée puis la fin du charbon, au milieu d’un peuple – presqu’une nation – disparu aujourd’hui.

Minguettes 1983 - Paix sociale ou pacification?

Mogniss Abdallah, 1983

Le film a été tourné au cœur des événements du printemps et de l’été 1983 aux Minguettes, dans la banlieue lyonnaise. Événements qui donneront naissance à la Marche pour l’égalité et contre le racisme, accueillie à Paris le 3 décembre 1983 par près de 100 000 personnes scandant à l’unisson : « Égalité des droits, justice pour tous !".

De la mini à la micro. Série dim, dam, dom

Igor Gourine, 1967

Dans les rues de Paris, les femmes qui portent la mini-jupe attirent les regards et les commentaires des passants.

Mini cine Tupy

Sergio Bloch, 2002

Jose Zagati collecte des cartons pour les recycler le dimanche.Il projette de vieux films dans son garage pour les enfants du quartier.Une salle de cinéma montée de toutes pièces avec du matériel récupéré.

Miniyamba

Luc Perez, 2013

Un film d’animation qui raconte les efforts d’un chanteur de blues Malien quittant son Afrique natale pour l’Europe.

Minute pour une image (Une)

Agnès Varda, 1983

Une minute de commentaire dite par une voix anonyme pour chaque photographie.

Miquel Barcelo, des trous et des bosses

Jean-Michel Mariou, 2002

Nul critique d’art ou directeur de musée dans ce film, mais des invités par « analogie » : Ferran Adira, le grand chef du restaurant El Bulli, puisque Barcelo évoque volontiers Manet, Chardin ou Renoir et l’aspect culinaire de la peinture ; Martin Suter, auteur du roman « Small World » dont le héros perd la mémoire, puisque l’artiste aime jouer avec la sienne en peignant sans modèle ; et Tarkovski, avec des extraits de films, par goût et affinité.

Miracle au Sertão ?

Jacques Hubschman, Claire Sarazin, 2008

Le film raconte les épisodes les plus marquants d’une expérience de développement rural menée par une association de paysans.

Mirages

Olivier Dury, 2008

Chaque jour, à mille lieues d’ici, entre le Niger et l’Algérie, des dizaines d’hommes porteurs d’un espoir inouï s’en vont, désireux d’atteindre l’Europe. Durant leur itinéraire entre Agadez et Djanet, les émigrants doivent affronter le temps du désert et sa minéralité.

Mirages d’un Eldorado

Martin Frigon, 2008

Mirages d’un Eldorado prend pour cadre géographique le nord du Chili, dans l’un des déserts les plus arides au monde, où l’action dévastatrice des compagnies minières canadiennes menace un écosystème fragile.

Miroir de Hollande

Bert Haanstra, 1951

Essai stylistique : au fil d’un canal entre Utrecht et Amsterdam, la caméra, tenue à l’envers, filme les reflets dans l’eau du paysage " typique " de la Hollande : arbres, moulins, maisons à pignons, écluses…

Miroir d’une nation, l’Ecole Nationale d’Administration

Gérald Caillat, 1999

Une plongée dans la grande école française où sont formés les dirigeants politiques, de l’industrie et de la haute administration. Ecole d’application, l’ENA forme ses élèves à l’apprentissage du pouvoir là où il s’exerce : ambassades, préfectures, grandes entreprises.

Mise à mort du travail (La)

Jean-Robert Viallet, 2009

Dans un monde où l’économie n’est plus au service de l’homme mais l’homme au service de l’économie, les objectifs de productivité et les méthodes de management poussent les salariés jusqu’au bout de leurs limites.

Misère au Borinage

Joris Ivens, Henri Storck, 1933

Documentaire militant qui explore longuement la misère des mineurs, la sauvagerie de l’exploitation ouvrière au Borinage en cette époque, les conditions de vie difficiles des ouvriers de la houille, leurs maladies physiques…

Misère bleue (La)

Brigitte Lavégie, 2011

Le soleil ne brille pas au même prix pour tout le monde… Une plongée dans la violence de la guerre aux pauvres qui sévit à Cannes.

Missile

Frederick Wiseman, 1987

Par des entraînements réguliers qui les mettent en compétition les uns avec les autres, de futurs pilotes de bombardiers nucléaires en viennent à détacher leur activité de toute considération morale, se comportant comme des techniciens spécialisés.

Mission Pacifique

René Vautier, 1989

Voyages dans les îles où sont effectués les essais nucléaires français

Mississippi Blues

Bertrand Tavernier, Robert Parrish, 1983

Mississippi Blues est une balade  ; une ballade dans un pays accroché à son histoire, à ses racines, à son passé… mais aussi, désireux de bouger, de changer, de bouleverser ses structures et ses préjugés. Un pays mythique pour nous Français : le vieux sud, Mississippi.

Mister freedom

William Klein, 1968

Mister Freedom, membre d’une organisation fasciste américaine, arrive en France pour mettre de l’ordre dans cette nation de 50 millions de « pleurnichards ». Ce justicier international a pour mission de libérer la France…

Mizike Mama

Violaine de Villers, 1992

Le film est une rencontre avec Marie Daulne, une jeune chanteuse dont le travail se base sur ses origines métisses. Le film dévoile les rapports entre les deux cultures, africaine et européenne, la force émotionnelle de leur mélange, la nécessité de création à partir de cette double origine.

Model

Frederick Wiseman, 1980

Au sein de l’agence Zoli à New York, Frederick Wiseman observe l’asservissement des mannequins - aux agents qui les vendent, aux créateurs qui les instrumentent - et décrit les processus de standardisation de la beauté.

Modèle Turing (Le)

Catherine Bernstein, 2012

Alan Turing était mathématicien, cryptologue, pionnier de l’informatique, de l’intelligence artificielle et de la morphogénèse en biologie. À l’occasion du centenaire de sa naissance, ce film évoque l’apport de ce scientifique dont les découvertes rayonnent encore de nos jours…

Mohamed Chouikh, un cinéaste

Larbi Benchiha, 2008

Portrait du cinéaste Mohamed Chouikh

Mohammad sauvé des eaux

Safaa Fathy, 2012

Le frère de la réalisatrice a vécu en Haute-Egypte. Il souffrait d’une insuffisance rénale grave. Le film raconte son histoire avant et après sa mort en juin 2010. A travers ce protagoniste et ses interrogations, le film aborde des thèmes aussi personnels que le rapport au corps, à la tradition, à la religion, à la famille et à la guérison en Egypte, dans un contexte d’un pays en révolution dont l’enjeu est précisément le respect de la dignité humaine. Le film aborde également le problème de l’industrialisation sauvage et de ses conséquences sur l’écologie.

Mohammed et la Capoeira

Jamal Khalaile, 2006

Portrait d’un jeune réfugié palestinien qui tente de poursuivre sa passion,la capoeira confronté à la réalité du pays.

Mohammed (Série Pas d’histoires ! 12 regards sur le racisme au quotidien)

Catherine Corsini, 2001

À la suite d’une injure raciste, Mohamed réalise qu’il est noir. Il ne comprend ni ne veut cette différence et désire soudainement changer d’identité afin d’être comme “tout le monde”… Son rêve  ? S’appeler Kevin  !

Moi, autobiographie, 16ème version

Pierre Merejkowsky, 2010

« Moi, Pierre Merejkowsky, auteur, en butte à un monde que je juge particulièrement hostile, crée, à partir du café en bas de ma chambre, une communauté de base libertaire communiste. »

Moi comme un autre

Groupe d’adolescents d’Arcueil, 2006

Un film réalisé par un groupe d’adolescent habitant d’Arcueil, avec l’aide du collectif Cinéma de quartier

Moi, Daniel Blake

Ken Loach, 2016

Dans le Royaume-Uni des années 2010, Daniel Blake, un homme de 59 ans souffrant de graves problèmes cardiaques, et Katie Morgan, une mère célibataire de deux enfants, sont malmenés par les services sociaux. Ils essaient de s’entraider.

Moi, je suis avec la mariée

Antonio Augugliaro, Gabriele del Grande, Khaled Soliman al Nassiry, 2014

De l’Italie à la Suède, à travers les frontières blindées de l’Europe, un poète palestinien, un journaliste italien et un groupe de Palestiniens et de Syriens débarqués à Lampedusa pour fuir la guerre imaginent un stratagème : un faux cortège nuptial avec ses époux et ses invités. Quel policier s’aviserait de perturber la noce en demandant leurs papiers d’identité aux membres du cortège ? Raconté en prise directe, le voyage se déploie d’un pays à l’autre, se jouant des confins interdits pour devenir un film.

Moi, la finance et le développement durable

Jocelyne Lemaire-Darnaud, 2009

Différents personnages répondent aux interrogations d’une ménagère de plus de cinquante ans qui se sert de son temps de cerveau enfin disponible pour titiller la Finance sur sa responsabilité face au développement durable

Moindre des choses (La)

Nicolas Philibert, 1996

Nicolas Philibert investit la clinique psychiatrique, hors norme, de La Borde, fondée par Jean Oury dans les années 50.

Moindre geste (Le)

Fernand Deligny, Josée Manenti, Jean-Pierre Daniel, 1971

Tourné dans les années 1960, «  le Moindre Geste  » suit les chemins de traverse d’Yves, «  débile profond  » . Entre fiction et documentaire, Fernand Deligny et ses proches ont créé plus qu’un film : un projet commun. Hors normes.

Moi Sanfourche

Christophe Gatineau, 2005

Artiste peintre et malvoyant, Jean-Joseph Sanfourche est un des derniers dinosaures rescapés de cette fabuleuse effervescence artistique d’après guerre.

Moi Sékou, mon exil, mon village, mon combat

Eric Mounier, 2004

Construit comme un « voyage enquête », ce documentaire nous emmène sur les pas d’un jeune Malien. Emigré en France, Sékou refuse la fatalité. Il retourne dans son pays pour tenter de trouver des solutions à la désertification, qui détruit inexorablement son village.

Moisson de My Lai (La)

Marcel Ophüls, 1970

Enquête sur le massacre perpétré par l’armée américaine dans le village de My Lai en mars 1968 et ses répercutions aux Etats Unis.

Moissons de l’utopie (Les )

Yves Billon, 1995

L’arrivée dans les années 68-70 en Ardèche des «  hippies  », «  poilus  », «  bourrus  », «  babas  ». Cette population d’origine urbaine en rupture avec la société capitaliste, fuyant la ville et la société de consommation, évoque aujourd’hui les préoccupations qu’ils partagent avec la population locale.

Moissons du futur (Les)

Marie-Monique Robin, 2012

Dans un monde où s’alimenter n’est pas à la portée de tous, l’agriculture paysanne dispose d’alternatives. C’est ce que propose de découvrir ce documentaire.

Moitié du ciel d’Allah (La)

Djamila Sahraoui, 1995

Depuis toujours, être femme en Algérie se vit dans la douleur et l’espoir. Construit de leur mémoire et de leur espoir – animé de ma mémoire et de mon espoir, ce film est l’histoire d’une « moitié du ciel » contrainte par l’Histoire et les hommes, à faire de sa vie un combat pour être, tout simplement.

Moitiés (Les)

Alexandre Zarchikov, 2015

Un ancien marin russe. Des voitures coupées en deux, embarquées sur un bateau pour Vladivostok, pour être ressoudées à l’arrivée…moins de taxes. Un capitaine philosophe. Un road-movie qui prend son temps, à travers la Russie d’aujourd’hui, avec un ancien flic et un comptable… De l’humour et une révélation : la Russie vue par les Russes.

Moi un noir

Jean Rouch, 1957

Jean Rouch demande à quatre nigériens de mettre en scène leur propre vie. Ils s’installent à Treichville, banlieue d’Abidjan, chef-lieu de la Côte d’Ivoire. Comme nombre de leurs compatriotes, ils sont tentés par les promesses qu’offre la ville… Amère aventure pour ceux qui abandonnent leur village et se heurtent à une civilisation mécanisée.

Mokan

Mohammad Ali Hashemzehi, 2012

Un vieux couple vit dans une petite vallée plantée de palmiers. Ils n’ont pas d’enfants, alors ils traitent les arbres comme s’ils étaient leurs propres fils.

Molex, des gens debout (Les)

José Alcala, 2010

En juillet 2008, les employés de l’usine Molex de Villemur-sur-Tarn sont récompensés par leur direction pour la qualité de leur travail. Le 23 octobre suivant, ces mêmes dirigeants informent les employés de la fermeture du site pour raison économique. Les Molex décident de se battre et portent plainte contre leur direction pour ne pas avoir informé le Comité d’entreprise de sa volonté de fermer l’usine.

Molière

Ariane Mnouchkine, 1978

Première époque du film d’Ariane Mnouchkine qui reconstitue la vie de Molière et l’épopée d’une troupe théâtrale au XVIIème siècle avec les comédiens du théâtre du Soleil.

Mollement un samedi matin

Sofia Djama, 2011

Un soir, Myassa est victime d’un violeur qui bande mou. Rentrée chez elle, une fois de plus, la plomberie est défaillante et elle ne peut pas se doucher. Le lendemain, Myassa a deux priorités : porter plainte et trouver un plombier. Mais la revoilà face à son violeur…

Moment et la manière (Le)

Anne Kunvari, 2012

Depuis 14 ans, Anne luttait contre un cancer dont elle savait qu’elle ne guérirait plus. Avec la réalisatrice, une amie de longue date, elles décident de filmer ce que signifie la vie avec un cancer chronique. Mais très vite, la maladie rattrape Anne. Elle tente de préparer sa fin de vie, elle qui veut choisir «  le moment et la manière  » de mourir. Mais, face à une loi qui ne le permet pas, la réalisatrice filme une dépossession.

Momma Don’t Allow

Karel Reisz, Tony Richardson, 1955

« Momma Don’t Allow " a été filmé lors de neuf samedis soirs au Wood Green Jazz Club.

Momo le doyen

Laurent Chevallier, 2007

Ce documentaire fait revivre le véritable roi du swing et de l’improvisation, Momo Wandel Soumah qui était le doyen du jazz africain.

Mon combat pour un toit

Stephan Moszkowicz, 2010

Gérard, Fabienne, Dominique et papy Jacquot sont sans-abri à La Rochelle. Avec l’aide de Muriel Dumont, fondatrice de l’association Le Toî Kétatous, ils reprennent espoir : avoir un toit pour réapprendre à exister.

Monde en fusion : La Bourse et la Vie (Un)

Julie Bertuccelli, 2002

Le film relate les négociations qui ont précédé la fusion de trois grands groupes sidérurgistes européens.

Monde est ma maison (Le)

Sepideh Farsi, 1998

Ce film est une enquête sur l’identité en exil, à travers l’exil iranien de cette fin de siècle. Il est un peu l’histoire de tous ceux qui connaissent le déracinement, de tous ceux qui ont un jour tenté de bâtir une maison d’après le souvenir d’une autre maison qu’ils ont laissée derrière eux, dans leur pays.

Monde meilleur est possible (Un)

Natacha Cyrulnik, 2012

Les propos d’un groupe de femmes du Centre Social Nelson Mandela se mêlent à ceux des hommes politiques et des habitants pour tenter de comprendre où en est l’évolution urbaine et humaine de la Cité Berthe de La Seyne-sur-mer.

Monde moderne (Un)

Sabrina Malek, Arnaud Soulier, 2005

Saint-Nazaire, 2003, les Chantiers de l’Atlantique. Recours massif à la sous-traitance, fragmentation des équipes de travail, afflux de travailleurs de multiples nationalités… Un film remarquable sur la réorganisation du travail dans nos sociétés contemporaines.

Monde parfait (Un)

Clint Eastwood, 1993

Butch Haynes a beau être un voleur récidiviste en cavale, il pourrait bien représenter le père idéal pour le jeune Phillip, qu’il a pris en otage. Un polar humaniste et bucolique.

Monde plus propre (Un)

Jérémie Reichenbach, 2000

En janvier 1998, les grévistes de la COMATEC, compagnie de nettoyage du métro parisien, filiale de Vivendi, revendiquent l’embauche du personnel intérimaire, une augmentation des salaires et l’amélioration générale des conditions de travail qui ne cessent de se dégrader.

Monde sans fous ? (Un)

Philippe Borrel, 2009

Faute de trouver une prise en charge adéquate dans les services psychiatriques, les malades psychotiques chroniques se retrouvent souvent exclus de la société… Sur fond de réforme gouvernementale, Philippe Borrel dresse un état des lieux d’une psychiatrie privée de moyens…

Monde sans humains (Un) ?

Philippe Borrel, 2012

XXIe siècle. Les machines sont devenues omniprésentes. Des applications robotiques aux nanotechnologies, elles envahissent notre espace. Mais ont-elles pour seul but d’améliorer notre existence ? Jusqu’où laisserons-nous encore aller nos machines ?

Monde selon Bush (Le)

William Karel, 2004

Les mille jours de la présidence de George Bush, des attentats du 11 septembre au bourbier de la guerre en Irak.

Monde selon Monsanto (Le)

Marie-Monique Robin, 2007

Le film retrace l’histoire de Monsanto, une multinationale américaine, aujourd’hui leader mondial des OGM, et considéré comme l’un des plus grands pollueurs de l’ère industrielle.

Monde selon Stiglitz (Le)

Jacques Sarasin, 2008

C’est l’histoire d’un homme qui retourne dans sa ville natale sinistrée par la désindustrialisation, dans la banlieue de Chicago. Cet homme n’est autre que le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz. Au travers d’un voyage qui nous mène de l’Équateur en Inde, en passant par la Chine, il nous propose ses clés pour comprendre le monde et prendre la mesure des effets pervers d’une globalisation non maîtrisée, sans garde-fous. Au bout du voyage, un message porteur d’espoir : une autre mondialisation est possible, elle pourrait même profiter à tous.

Mon diplôme, c’est mon corps

Sophie Bruneau, Marc-Antoine Roudil, 2006

En psychothérapie depuis janvier 2000, Madame Khôl travaillait comme femme de ménage pour cinq employeurs différents jusqu’au jour où elle fit une chute dans un escalier.

Mondovino

Jonathan Nossiter, 2004

Armé de sa caméra numérique et d’une affabilité à toute épreuve, Jonathan Nossiter signe un documentaire édifiant sur le commerce du vin, à l’échelle de trois continents et sur fond de mondialisation.

Mon enfant, ma soeur, songe à ta douleur

Violaine de Villers, 2005

Khadi et Khadia vivent en Belgique depuis 15 ans, elles racontent leur histoire, une vie de femmes mutilées sexuellement.

Mon ennemi intérieur

Gilles Rabier, 2003

Mon ennemi intérieur permet de suivre pendant 6 mois la lutte que mènent Philippe, Hervé, Edgar et Anthony contre les TOC (Troubles Obsessionnels et Compulsifs).

Money, power and Wall Street

Brent E. Huffman, Katerina Monemvassitis, 2012

Une minutieuse enquête au long cours sur les origines de la crise financière aux États-Unis, le mécanisme de son déclenchement, et la manière dont les autorités politiques et financières l’ont gérée.

Mongolian Ping pong

Ning Hao, 2006

Bilike n’a jamais vu de balle de ping-pong. Il vit avec sa famille dans une yourte sans eau courante ni électricité, au fin fond de la Mongolie. Pour un garçon de son âge le moindre détail peut se transformer en événement, et la mystérieuse petite balle blanche qu’il trouve dans une crique va apporter son lot d’interrogations et d’aventures.

Mon grand-père lançait des couteaux

Isabelle Taveneau, Odile Magniez, 2013

Entre chronique et théâtre, ce documentaire nous plonge dans la vie d’une famille de cirque peu banale : La Famille Morallès.

Mon identité… None tubipfe !

Diana Kanéza, 2017

Il existe au Séné­gal et dans toute l’Afrique de l’Ouest une plura­lité d’eth­nies et de castes. Ce qui est éton­nant , c’est l’ai­sance avec laquelle les gens échangent entre ethnies. La réalisatrice aimerait que son pays, le Burundi, puisse, comme eux, vivre en paix

Monique (LIP 1)

Carole Roussopoulos, 1973

Besançon, août 1973 : des travailleurs et des intellectuels se battent farouchement pour sauver la fabrique de montres Lip

Mon mai 68

Michel Marié, 2008

Ce film qui n’est pas un retour sur les faits est plutôt centré sur l’affect de mai 68. Qu’ils soient ouvriers de chez Berliet à Lyon ou chez Michelin à Clermont Ferrand, journaliste, metteur en scène, avocat, étudiant, curé ou même cardinal, chacun a « son » mai 68.

Monologue de la muette (Le)

Khady Sylla, Charlie Van Damme, 2008

Pour entendre enfin la voix des «  petites bonnes   » des familles aisées de Dakar, leurs rêves et leur colère

Mon oncle

Jacques Tati, 1957

Hulot, qui habite une pittoresque maison d’un quartier populaire, vient de temps en temps distraire son neveu, qui s’ennuie dans la villa ultra-moderne de ses parents.

Mon oncle de Kabylie

Chloé Hunzinger, 2010

La réalisatrice enquête sur son oncle, un kabyle venu, en 1948, étudier en France avec 3 de ses cousins. En 1962, alors que les trois cousins sont rentrés en Algérie, lui a fait le choix de rester en France.

Monopoly

Stanislas Choko, 1977

Ce film se promène de Montréal à Paris dans le sillage des grands promoteurs destructeurs des vieux quartiers. Il se compose de nombreux témoignages d’habitants de quartiers en cours de rénovation et de personnes en instance d’expulsion.

Mon papa est parti

Hervé Nisic, 2003

On nous raconte de bien belles histoires sur la guerre d’Irak !

Mon premier film

Francis Girod, 2003

En 1958, à Sardent en Creuse, Claude Chabrol tourne le Beau Serge, film phare de la Nouvelle Vague. Avec les acteurs et les techniciens qui ont participé à cette aventure, le réalisateur revient sur les lieux de son premier « crime » et nous donne, à sa manière si croustillante, une formidable leçon de cinéma.

Mon premier French cancan

Valeria Sarmiento, 1999

Laurence a 20 ans. Elle a commencé ses études de danse à 4 ans et demi. Vie sans histoire dans une ville de Provence (Avignon). Un frère et une sœur. Elle aime la danse, mais elle croit savoir qu’elle ne sera jamais une  »grande danseuse  ». Après son bac, elle prend la décision de monter à Paris et malgré tout de gagner sa vie comme danseuse. Elle choisit le Moulin Rouge car, comme elle le dit, «  c’est un capital français  ».

Mon quartier

Julia Bacha, Rebekah Wingert - Jabi, 2012

Le documentaire, tourné sur 2 ans, raconte la détermination d’un quartier palestinien qui résiste contre la réquisition par l’État israélien de leur logement pour y loger des colons, et le soutien qu’il reçoit de dizaines d’israéliens, horrifiés de voir ce qui est fait en leur nom.

Monsanto, sa vie, son empire (Série #DATAGUEULE)

Julien Goetz, Henri Poulain, 2014

Monsanto, entreprise florissante bien connue pour ses graines OGM et ses herbicides, a réalisé un chiffre d’affaires de 13.5 milliards de dollars en 2012. Soit 14 % de plus que l’année précédente. Elle emploie 21.000 personnes dans 66 pays. L’empire Monsanto expliqué en 3 minutes.

Monsieur Cok

Franck Dion, 2008

Monsieur COK est le propriétaire d’une grande usine de fabrication d’obus. Sa passion pour le rendement et son goût du profit le conduisent à remplacer ses employés par des automates très perfectionnés. Résignés les anciens ouvriers assistent impuissants au labeur de leurs remplaçants mécaniques. Mais cela ne va pas sans susciter la colère de l’un d’entre eux…

Monsieur contre Madame

Claudine Bories, 1999

«  Madame  » et «  Monsieur  » se sont aimés. Et puis, on ne sait comment, leur vie est devenue un enfer. Ils ont décidé de se séparer. Des médiateurs les accueillent. Avec eux, ils vont tenter de briser le mur d’incompréhension et de haine qui les sépare.

Monsieur Klein

Joseph Losey, 1976

En 1942 à Paris, sous l’occupation allemande, l’Alsacien Robert Klein fait des affaires en rachetant en-dessous de leur prix réel des objets d’art à des Juifs en difficulté. Alors qu’il reconduit jusqu’à sa porte l’un d’entre eux à qui il vient d’acheter un petit tableau du maître hollandais Adriaen van Ostade, il découvre parmi son courrier un exemplaire des Informations Juives, journal habituellement délivré sur abonnement spécial.

Monsieur Kubota

Anush Hamzehian, Vittorio Mortarotti, 2018

Monsieur Kubota Anush Hamzehian, Vittorio Mortarotti 2017 - 54 min - Vidéo Full HD - Couleur - France Monsieur Kubota mène des recherches sur les méduses immortelles. Son but est de découvrir comment l’homme peut devenir éternel. Monsieur Kubota recherche l’éternité, parce qu’au fond il a peur, très peur, de la mort. Et il a donc décidé de ne pas mourir.

Monsieur M, 1968

Isabelle Berteletti, Laurent Cibien, 2011

À partir d’un petit agenda de l’année 1968 retrouvé dans une maison de Montreuil, ce documentaire retrace la vie de son propriétaire, un essai sur l’ordre et le désordre.

Montage d’archives INA sur les « événements» de Mai 68 en Limousin

Dominique Albaret, 2008

L’INA Atlantique a proposé à Peuple et Culture et Autour du 1er mai de remonter un certain nombre d’images d’actualité régionale muettes, tournées dans le Limousin en 68, en les enrichissant par des commentaires actuels d’acteurs régionaux, retrouvés par Peuple et Culture.

Montage électronique (Série Travailler à domicile)

Dominique Gros, 1986

Un portrait de Martine et Michel, monteurs en électronique à Évreux, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Montagne magique (La)

Anca Damian, 2015

Polonais réfugié à Paris dans les années 60, la vie aventureuse de Adam Jacek Winkler prend un tournant radical dans les années 80. Se rêvant chevalier du 20ème siècle, Jacek quitte la France pour combattre les soviétiques aux côtés du commandant Massoud en Afghanistan.

Monterey pop

Don Alan Pennebaker, 1968

Un film sur le plus grand festival avant Woodstock.

Monte Verità - Utopie d’un nouvel âge

Henry Colomer, 1997

A la fin du siècle dernier, naît en Allemagne un mouvement tourné vers le passé, vers la pureté des origines, un idéal de liberté et de beauté : le mouvement de réforme de la vie

Mon travail, c’est capital

Marie-Pierre Brêtas, Laurent Salters, Raphaël Girardot, 2000

En juillet 1997, le site « Moulinex » de Mamers dans la Sarthe ferme ses portes. Nicole, Pascale, Josianne, Maurice et Dominique ont tous travaillé plus de 20 ans dans l’usine. Du jour au lendemain tout bascule.

Montreuil-Bellay, un camp tsigane oublié

Alexandre Fronty, 2012

Documentaire sur l’histoire d’un camp de concentration dont il ne reste pratiquement plus rien et que la mémoire collective avait volontairement oubliée. A vingt kilomètres au sud de Saumur, près de la petite ville de Montreuil-Bellay, dans le Maine-et-Loire, des milliers de Tsiganes ont été internés entre novembre 1941 et janvier 1945.

Monts s’embrasent (Les)

Laura Morales, 2015

Au cœur sauvage de la Lozère, Laura Moralès arpente le paysage et la terre rude à la recherche des traces de radiation, mémoires des anciennes mines d’uranium. Comment alors filmer l’invisible  ?

Mon village un village parmi tant d’autres

Taïeb Louhichi, 1972

Le village de Mareth en Tunisie où l’émigration y motive et conditionne toutes les conjonctures, un village filmé au moment du départ, durant l’absence et pendant le retour des travailleurs.

Mon voisin, mon tueur

Anne Aghion, 2009

En 2001, le gouvernement met en place les Gacaca, des tribunaux de proximité dans lesquels les Rwandais des collines sont appelés à juger leurs voisins.

Mon voyage avec Jérémy

Gertrude Baillot, 2006

Avec « mon voyage avec Jérémy », la réalisatrice part à la rencontre de jérémy comme à la découverte d’un pays lointain mille fois fantasmé.

Moolaadé

Ousmane Sembene, 2004

Dans un village africain, il y a sept ans, une jeune mère a refusé que sa fille soit excisée, pratique qu’elle juge barbare. Aujourd’hui, quatre fillettes s’enfuient pour échapper à ce “ rite de purification ”, et demandent protection à cette femme. Deux valeurs s’affrontent alors : le respect du droit d’asile (le Moolaadé) et l’antique tradition de l’excision (la Salindé).

More

Barbet Schroeder, 1969

À Ibiza, un jeune Allemand se laisse entraîner dans la drogue et une passion destructrice.

Morena

Réalisation collective, 2007

Les médias furent au centre de la lutte pour le pouvoir lors du conflit dans l’État de Oaxaca. Ce film rend compte de l’expérience de télévision populaire qui a fait suite à la prise de possession des installation de Canal 9 par le comité des femmes.

Mort aux trousses (La)

Alfred Hitchcock, 1959

Roger Thornhill, publiciste, est pris dans le hall de son hôtel pour un certain Kaplan, un espion. Deux hommes tentent de le tuer et quand il retrouve l’un de ses agresseurs, celui-ci est assassiné devant ses yeux. Pris pour un meurtrier, il est obligé de fuir vers Chicago…

Mort de Danton (La)

Alice Diop, 2011

Steve a décidé de devenir acteur. Pendant trois ans, il a suivi l’enseignement délivré au Cours Simon. Steve vit en Seine-Saint-Denis, dans un quartier populaire, il est noir et il rêve de tenir le rôle de Danton…

Mort du boeuf (La)

Dominique Gros, 1986

Chronique de la vie quotidienne des éleveurs de boeufs dans un petit village du Nord Queensland en Australie.

Mort du dieu serpent (La)

Damien Froidevaux, 2014

Suite à une bagarre qui a mal tourné, Koumba, vingt ans, est expulsée au Sénégal. Arrivée en France à l’âge de deux ans, elle avait négligé de demander la nationalité française à sa majorité.

Mort d’un homme sandwich

Robbe de Hert, 1971

Documentaire critique sur le monde du cyclisme belge, autour du scandale créé par la mort du coureur Jean-Pierre Monseré. Robbe de Hert passe à la moulinette le milieu du cyclisme professionnel (à l’époque le cyclisme professionnel est dominé par la Belgique) et celui du monde politique et des affaires…

Mort du travailleur (La)

Michael Glawogger, 2005

De l’Ukraine à l’Indonésie, du Nigeria au Pakistan et à la Chine, rencontre avec des travailleurs de force qui gagnent à peine de quoi survivre.

Mort lente de l’amiante (La)

Sylvie Deleule, 2004

Ce documentaire offre une bonne analyse d’ensemble de cet incroyable silence collectif, à partir de quatre pays emblématiques : le Canada, l’Allemagne, le Brésil. Et, bien entendu, la France, longtemps premier importateur d’amiante et chef de file européen des pro-amiante, qui a attendu 1997 pour l’interdire enfin !

Mort monumentale (La)

Olivier Descamps, 1984

A la fin de la première Guerre Mondiale, la France rend hommage au million et demi d’hommes tués au combat. Entre 1920 et 1925, ce sont 30 000 monuments à la mémoire de ces soldats qui sont érigés. Soixante ans après, le réalisateur nous propose une promenade au coeur de cet univers patriotique qui constitue un phénomène statuaire sans précédent.

Mort se mérite (La)

Nicolas Drolc, 2017

Ce documentaire dresse un portrait intime de Serge Livrozet, figure de la contre-culture française des années 70, ancien plombier, ancien perceur de coffres forts, fondateur avec Michel Foucault du Comité d’Action des Prisonniers, écrivain autodidacte et militant anarchiste.

Morutiers (Les)

Jean-Daniel Pollet, Étienne Lalou, 1966

La pêche à la morue, le traitement du poisson, la vie des pêcheurs à bord du chalutier moderne «  Le Pierre Vidal  » .

Mothers

Xu Hui-jing, 2013

Plongée dans un centre de contrôle des naissances dans un petit village de Chine, au moment de l’appel des femmes pour le contrôle de leur contraception forcée. La politique de l’enfant unique exerce une emprise toujours plus forte sur le village.

Mots droits (Les)

Raymond Achilli, 2012

Qu’est-ce que la justice  ? Comment se construit un verdict  ? Que ressent-on quand on juge  ? Qu’est-ce que la vérité  ? Les Mots droits répond à ces questions en brossant le portrait d’un homme à la personnalité inattendue, Régis Cayrol. En effet cet ancien commissaire de police devenu juge, partage sa vie entre justice et culture : il est à la fois président de cour d’assises de la cour d’appel de Montpellier, passionné de littérature et président de la scène nationale Le-Cratère-Théâtre d’Alès.

Mots ont un sens (Les)

Chris Marker, 1970

Portrait de François Maspéro, libraire et éditeur engagé à gauche, symbole et bouc émissaire de 68. Produit par SLON et conçu par Chris Marker, On vous parle… est un magazine de contre-information diffusé dans les circuits parallèles.

Mouchoir de mon père (Le)

Farid Haroud, 2002

Le réalisateur revient, à partir d’un mouchoir brodé, sur l’histoire de son père, qui fut un harki, emprisonné à la libération de l’Algérie.

Moudjahida et le parachutiste (La)

Mehdi Lallaoui, 2012

Rencontre de deux témoignages atypiques de la guerre d’Algérie. D’un coté une farouche combattante pour l’indépendance de son pays, une femme d’un courage extraordinaire subissant avec ses proches les pires exactions de l’armée française, de l’autre un soldat d’ « élite », parachutiste bardé de décorations qui avoue ses remords d’avoir commis des actes cruels et irréparables sous les ordres d’officiers qui gardaient les mains propres en tolérant, voire encourageant, le pire.

Moudjahidate

Alexandra Dols, 2007

Ce documentaire retrace des engagements de femmes dans les luttes pour l’Indépendance de l’Algérie, au sein du FLN-ALN (Front de Libération Nationale – Armée de Libération Nationale) à travers des récits de vies d’anciennes combattantes.

Moulinex, la mécanique du pire

Gilles Balbastre, 2003

Le 7 septembre 2001, la société Moulinex dépose son bilan, une catastrophe pour des milliers de salariés qui perdent ainsi leur emploi. Comment le n° 1 de l’électroménager français en est-il arrivé là ? C’est ce que tente d’expliquer ce documentaire en retraçant l’histoire de l’entreprise.

Moulin-Galant, la question rom

Mathieu Pheng, 2011

Le département de l’Essonne compte une vingtaine de bidonvilles roms sur son territoire. Environ 900 personnes vivent ainsi en marge de la société, entre installations clandestines et expulsions à répétition. Le documentaire, « Moulin-Galant, la question Rom » raconte plus d’un an de la vie du plus grand bidonville du département.

Mourir à 30 ans

Romain Goupil, 1982

Après le suicide de son ami Michel Récanati, Romain Goupil s’interroge sur son passé militant d’extrême gauche, de membre des CAL (Comités d’action lycéens). Il insère au milieu d’images d’assemblées générales et de manifestations tournées en 1968, des documents intimes et des témoignages d’anciens camarades qui participent de ce portrait d’une génération.

Mourir à Charonne, Pourquoi ?

Daniel Kupferstein, 2010

Le 8 février 1962, au moment de la dispersion d’une manifestation contre des attentats de l’OAS, la police parisienne charge violemment les manifestants devant le métro Charonne. Il y aura 9 morts.

Mourir à Madrid

Frédéric Rossif, 1963

A partir d’archives cinématographiques, l’histoire de l’Espagne de 1931 à 1939.

Mourir d’aimer

André Cayatte, 1971

1968, Danielle Guenot est professeur dans un lycée de Rouen. Dans l’exaltation encore fraîche du mois de mai passé, Danielle et l’un de ses élèves, Gérard Le Guen, s’aiment. Mourir d’aimer résonne comme l’adieu aux utopies de mai 1968, comme le constat d’une rencontre à jamais manquée entre les générations.

Mourir pour des images

René Vautier, 1971

Mourir pour des images retrace grâce à des entretiens le tournage d’un film réalisé en 1958 par Alain Kaminker et René Vogel, La Mer et les jours.

Mouss et Hakim, origines contrôlées

Samia Chala, 2010

Ce film raconte le Tour de la France par deux enfants « d’origine contrôlée », comme disent avec ironie Mous et Hakim, chanteurs du groupe Zebda.

Mouton

Zeina Abirached, 2006

C’est l’histoire d’une petite fille qui, après quelques malheureux clic-clic de ciseaux, est contrainte d’héberger un mouton sur sa tête.

Mouton 2.0. La puce à l’oreille

Florian Pourchi, Antoine Costa, 2012

La modernisation de l’agriculture d’après guerre portée au nom de la science et du progrès ne s’est pas imposée sans résistances. L’élevage ovin, jusque là épargné commence à ressentir les premiers soubresauts d’une volonté d’industrialisation

Mout tania, Mourir deux fois

Ivan Boccara, 1999

Les travaux et les jours d’Hammadi et sa famille qui, isolés dans le Haut-Atlas, vivent pourtant en parfaite autarcie. Une philosophie de vie qu’Hammadi aime partager.

Mouvement étudiant de poitiers

Zoé Phrensky, 2006

Ce film, tourné entre le 28 mars et le 13 avril relate quelques moments de la lutte menée par les étudiants à Poitiers.

Mozart noir à Cuba (Le)

Stéphanie James, Steve James, 2006

« Mozart Noir à Cuba » est l’histoire d’un partage entre la Guadeloupe et Cuba. Produit par Steve et Stéphanie James, le documentaire est consacré à la vie et à l’oeuvre du Chevalier de Saint-Georges (1745-1799), compositeur, violoniste et chef d’orchestre Guadeloupéen, fils d’une esclave et de son maître, racontées à travers une semaine d’activités culturelles qui lui ont été consacrées à Cuba.

Mrs Fang

Wang Bing, 2017

Fang Xiuying était un paysanne, née en 1948 à Huzhou dans le Fujian, atteinte de la maladie d’Alzheimer pendant les huit dernières années de sa vie. Ses symptômes étaient déjà très avancés en 2015 ; le traitement qu’elle suivait dans une maison de convalescence n’ayant eu aucun effet, il fut interrompu en 2016 et elle rentra chez elle. Le film retrace son calvaire en 2015, puis au cours des dix derniers jours de sa vie en 2016.

Mr. Smith au sénat

Franck Capra, 1940

Jefferson Smith, jeune politicien naïf et idéaliste, est élu sénateur aux côtés de Joseph Paine politicien rompu à toutes les combines politiques. Smith découvre les non-dits, les corruptions et les compromissions des hommes politiques, et refuse de rester un homme de paille.

Mueda, Memoria e Massacre

, 1979

Le 16 juin 1960 à Mueda, au Mozambique, sur ordre du gouverneur portugais, l’armée exécute six cents personnes parmi la population venue assister à la proclamation de l’indépendance du pays. Depuis, la mémoire du massacre est entretenue chaque année sous la forme d’une représentation populaire théâtrale.

Muhammad Ali, the greatest

William Klein, 1974

Dix ans des manifestations sportives et des proclamations politiques de Muhammad Ali entre ses deux victoires au championnat du monde des poids lourds (1964-1974).

Multi-handicapped

Frederick Wiseman, 1986

Le quotidien de l’école Helen Keller, en Alabama, spécialisée dans l’éducation d’élèves handicapés et déficients sensoriels.

Multinationale (La)

Daniel Karlin, Rémi Lainé, 1994

Du haut en bas de l’échelle et aux quatre coins du monde, la vie de Péchiney, géant industriel de l’aluminium et fleuron du libéralisme triomphant, avec, en filigrane, le portrait de son président de l’époque, Jean Gandois.

Mur

Simone Bitton, 2004

A la fois française, israélienne et marocaine, la réalisatrice signe une méditation cinématographique belle et humaniste sur le conflit israélo-palestinien en filmant la vie quotidienne des deux côtés du mur de séparation des territoires juif et palestinien… Un film généreux, pacifiste et indispensable…

Mur à Berlin (Un)

Patrick Rotman, 2009

réalisé à l’occasion des 20 ans de la chute du Mur de Berlin, ce film retrace les circonstances de la construction du Mur, ses conséquences mondiales et sa destruction en 1989’

Mur de l’Atlantique (Le)

Jérôme Prieur, 2012

Le Mur de l’Atlantique recèle un secret bien gardé. Cette muraille gigantesque n’a pas été bâtie directement par les Allemands, mais a fait vivre et même prospérer de nombreuses entreprises françaises…

Mur des oubliés (Le)

Joseph Gordillo, 2007

Le film « Le Mur des Oubliés » traite de l’histoire et de l’amnésie de l’Espagne sur les exécutions des Républicains par les Franquistes.

Muriel ou le temps d’un retour

Alain Resnais, 1962

Muriel est un des rares films linéaires de Resnais, sur le poids des souvenirs, du passé, l’angoisse du temps qui passe. Muriel n’étant pas un film sur l’Algérie, mais un film où il en est question comme d’une pensée gênante, Resnais par ce propos subtil échappa à la censure très pointilleuse de l’époque.

Murky waters, la crevetticulture au Bangladesh

Swedish Society for Nature Conservation, 2011

Les conséquences écologiques, économiques, sociales entraînées par le développement des fermes d’élevage de crevettes au Bangladesh…

Murmures, une histoire de femmes coréennes

Young-Joo Byun, 1995

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, des centaines de milliers de jeunes filles, dont un certain nombre de coréennes, ont été contraintes de se prostituer dans les bordels militaires japonais. Les preuves de cet esclavagisme sexuel planifié par l’État ont été, pour beaucoup, détruites et les archives occultées. Un pan de l’histoire douloureuse coréano-japonaise menaçait ainsi de sombrer dans l’oubli le plus complet. Cependant, en août 1991, encouragée par les recherches et le volontarisme d’associations féministes sud-coréennes, blessée par le négationnisme ambiant, Kim Hak-Soon déclarait à la télévision qu’elle avait servi de femme de réconfort à l’armée japonaise. Depuis, une poignée d’autres « survivantes » de ce drame, âgées de 75 à 85 ans, ont osé s’exprimer et demandent justice.

Mur, murs

Agnès Varda, 1980

Documentaire sur les murals, les murs peints à Los Angeles. Qui les peint ? Qui les paie ? Qui les regarde ? Comment cette ville se révèle – avec ses habitants – par ses murs murmurants.

Murs et la parole (Les)

Patrick Bories, F. Blusseau, Philippe Hochart, 1982

Un historique et un bilan de dix ans d’activité de l’université de Vincennes devenu l’Université de Saint-Denis.

Des murs ou des oreilles

Valérie Vanhoutvinck, 1997

Rencontre exceptionnelle entre une réalisatrice et deux graffeurs belges, ce film en mouvement circule à travers une Europe en pleine évolution.

Musafir

Cédric Dupire, Pierre-Yves Perez, 2004

Musafir est un groupe de musique folklorique qui a la particularité unique de regrouper des musiciens de différentes castes et de différentes religions.

Musée Guggenheim de bilbao (Le) Architectures 4

Julien Donada, 2004

Julien Donada retrace l’histoire de la construction du musée Guggenheim de Bilbao, entre 1991 et 1997.

Musée juif de Berlin (Le) - Entre les lignes

Stan Neumann, Richard Copans, 2002

En 1988, à Berlin, le Sénat décide de faire construire un musée juif pour succéder à celui fermé pendant la Seconde Guerre mondiale. Le bâtiment, achevé en 1998, ouvre au public et 350 000 personnes viennent voir des salles vides.

Music of strangers (The)

Morgan Neville, 2016

Avec humour, tendresse et émotion, ce documentaire nous raconte l’histoire de personnes exceptionnelles de talent, d’humilité et de générosité, des musiciens prodigieux venus du monde entier et rassemblés à l’initiative de Yo-Yo Ma.

Music partisans

Miroslaw Dembinski, 2007

Biélorussie. De jeunes groupes de rock s’opposent au régime de terreur de Lukashenko, président depuis 1994

Musidora, la dixième Muse

Patrick Cazals, 2013

Ce film permet de redécouvrir Musidora, cette créatrice devenue l’un des grands mythes du cinéma français. De nombreux documents inédits (extraits de films, photos, manuscrits) figurent dans ce film grâce à sa famille.

Musiques de la ville ordinaire - Atlas sonore en Rhône-Alpes

Grégory Mouret, Yaël Epstein, 2007

Parcours à travers les musiques du quartier de la Guillotière à Lyon, ce film donne à voir les musiques qui composent la ville ordinaire, le quotidien des quartiers multiculturels de l’occident moderne

Musiques du Mozambique

Institut National de Cinema du Mozambique, 1981

Film musical tourné pendant le Festival National de musique traditionnelle en 1981 à Maputo.

Musiques rebelles Americas

Marie Boti, Malcolm Guy, 2004

Ce film prend le pouls de l’autre Amérique – celle du sud, populaire, dynamique et résistante – par les rythmes et les paroles d’artistes engagés dans les causes qui animent leurs sociétés.

Musulmans de France

Karim Miske, Joseph Mohamed

Cette fresque passionnante et inédite raconte un siècle de présence musulmane en France.

Mutins de la Courtine (Les)

Pierre Goetschel, 2015

Raconté grâce à de nombreux documents inédits, ce documentaire nous dévoile un épisode méconnu de la Première guerre mondiale, celui des soldats du Corps Expéditionnaire Russe engagés aux côtés des Français, victimes encombrantes de l’histoire qui osèrent se révolter contre l’ordre guerrier. Retirés du front, regroupés au camp de La Courtine dans la Creuse, certains de ces soldats accueillis en héros mourront en mutins.

Mutso l’arrière-pays

Corinne Sullivan, 2014

Dans les montagnes de Khevsureti en Géorgie, autour du village perché de Mutso, dernier poste avant la frontière tchétchène, se dessine un mythe collectif, un arrière-pays façonné de rêves et de mots.

Mut vitz, l’effort indigène coopératif

Réalisation collective, 2000

Ce film permet d’apprécier les premiers résultats de cette jeune et modeste coopérative qui a privilégié les valeurs du commerce équitable : cultiver le café suivant des méthodes écologiques et le récolter dans la dignité.

Mwe Nana Bandi

Tuura Kristiina, Païvi Takala

La musique africaine a eu une influence immense sur la musique populaire des pays occidentaux. Mwe Bana Bandi amène les spectateurs européens aux racines de cette influence.

My ain folk ( partie 2 de la trilogie Bill Douglas)

Bill Douglas, 1973

La seconde période de l’enfance du cinéaste, où Jamie est recueilli par sa grand-mère paternelle et son oncle. Il continue de vivre dans la solitude, subit la violence et le rejet des adultes.

My beautiful laundrette

Stephen Frears, 1985

Un jeune immigré pakistanais en Angleterre, Omar, cherche à exploiter une laverie automatique, avec l’aide de son oncle et d’un ami d’enfance, Johnny, qui devient son amant.

My brother’s wedding

Charles Burnett, 1983

Un jeune homme, contraint de prendre des décisions importantes, doit faire le choix entre ses amis et sa famille. Une tragi-comédie qui est aussi un portrait de la communauté afro-américaine du sud de Los Angeles.

My Childhood (partie 1 de la trilogie Bill Douglas)

Bill Douglas, 1972

Ce premier épisode relate la première étape de la vie d’enfant de Bill Douglas, organisée autour de sa grand-mère maternelle.

My land

Nabil Ayouch, 2010

Deux paroles : celles de vieux réfugiés palestiniens qui vivent dans des camps au Liban depuis soixante ans et celle de jeunes Israéliens de 20 ans qui construisent leur pays et se sentent viscéralement attachés à cette terre. Une réalité, celle de deux peuples qui se battent pour la même terre… Une mise en perspective humaine…

Mystère de la disparition des abeilles (Le)

Mark Daniels, 2010

Enquête sur un désastre écologique mondial qui pourrait mettre en péril l’humanité toute entière. Aujourd’hui, un tiers de notre nourriture dépend directement de l’abeille, le pollinisateur agricole le plus important de notre planète. Or, depuis plusieurs années, des millions d’abeilles disparaissent mystérieusement. Pourquoi  ? Serons-nous capables de faire face à cette catastrophe annoncée  ?

Mystère de l’atelier 15 (Le )

Alain Resnais, André Heinrich, 1957

Le rôle du médecin du travail dans une grande entreprise.

Mystère Koumiko (Le )

Chris Marker, 1965

Une jeune japonaise rencontrée par hasard par Chris Marker lors des Jeux Olympiques de 1964, disserte sur la vie et donne sa vision de l’amour, des hommes, et de la culture japonaise en général.

Mystère Malraux (Le)

Bouyer René-Jean, 2006

Ce documentaire brosse un portrait intimiste de l’écrivain et de l’homme politique français, André Malraux, trente ans après sa disparition.

Mystère Picasso (Le)

Henri-Georges Clouzot, 1955

Le Mystère Picasso est un film d’action. L’inventivité d’Henri-Georges Clouzot fait de ce documentaire d’art un film de suspense, d’aventures, un drame psychologique et un dessin animé !

Mystères d’archives : 1969. En direct de la Lune

Serge Viallet, Julien Gaurichon, Alexandre Auque, 2008

Le 22 juillet 1969, un homme marche pour la première fois sur la Lune. Plus de 600 millions de téléspectateurs suivent en direct cette fabuleuse aventure sur les écrans. Ce documentaire revient sur cette séquence, et questionne les images.

Mystère Toledo (Le)

Lucas Mouzas, 2008

Un voyage au coeur du Mexique indien à la découverte de Francisco Toledo, le plus important et le plus subversif peintre mexicain vivant.

My sweet Pepper Land

Hiner Saleem, 2013

Au carrefour de l’Iran, l’Irak et la Turquie, dans un village perdu, lieu de tous les trafics, Baran, officier de police fraîchement débarqué, va tenter de faire respecter la loi. Cet ancien combattant de l’indépendance kurde doit désormais lutter contre Aziz Aga, caïd local. Il fait la rencontre de Govend, l’institutrice du village, jeune femme aussi belle qu’insoumise…

My Vote is my Secret

Julie Henderson, Donne Rundle, Thulani Mokoena, 1995

1991 : Nelson Mandela est libéré et l’apartheid aboli. Après une période d’euphorie, les tensions s’exacerbent à nouveau. C’est dans ce climat que se préparent les premières élections auxquelles sont conviées pour la première fois toutes les composantes de la population sud-africaine, le 27 avril 1994.

My way home (partie 3 de la trilogie Bill Douglas)

Bill Douglas, 1978

Jamie vit un moment en orphelinat, comme son frère, puis retourne chez sa grand-mère. Devenu adolescent, il travaille un temps à la mine puis chez un tailleur. Puis il part pour l’Egypte faire son service militaire. Il y rencontre Georges, un jeune homme qui devient son ami et l’aide à s’ouvrir à la vie.