Mister freedom

Un film de William Klein

 1968  France  Fiction  105 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma  VF

 Scénario : William Klein  Musique : Serge Gainsbourg  Image : Pierre Lhomme  Son : Antoine Bonfanti  Montage : Anne-Marie Cotret

 Distribution : John Abbey, Philippe Noiret, Samy Frey, Jean-Claude Drouot, Catherine Rouvel, Rufus, onald Pleasance, Serge Gainsbourg, Yves Montand, Delphine Seyrig

Producteurs :
Les films du Rond-Point (7 rue Jean Mermoz, 75008 Paris, Tél : 01 53 83 15 60, Maill : films-du-rond-point@wanadoo.fr)
Distributeur :
Arte Sales (8, rue Marceau, 92785 Issy-les-Moulineaux cedex 9, Tél : 01 55 00 77 77, @ : infosales@artefrance.fr)
Distributeur institutionnel :
ADAV (41 rue des Envierges, 75020 Paris, Tél : 01 43 49 10 02, Fax : 01 43 49 25 70, @ : contact@adav-assoc.com)
 Éditeur :
Arte vidéo (ARTE France Développement - Service commercial, 8, rue Marceau, 92785 Issy les Moulineaux cedex 9)

Mister Freedom, membre d’une organisation fasciste américaine, arrive en France pour mettre de l’ordre dans cette nation de 50 millions de « pleurnichards » depuis Napoléon ! Ce justicier international a mission de libérer la France de la « menace rouge » et du « péril jaune », symbolisés par le gros moujik rouge et l’énorme dragon jaune - la Chine de Mao. Le super frenchman ne comprend pas le désir de M. Freedom de l’aider dans ses difficultés face aux Jaunes et aux Rouges.

Aussi, M. Freedom vivra-t-il une série d’aventures extraordinaires en combattant les anti-Freedom. En effet, la trahison guette Freedom, de même qu’elle avait tué son prédécesseur, le « capitaine Formidable ». M. Freedom rencontre à Paris l’étrange Marie-Madeleine, une séduisante créature, autrefois fiancée au capitaine Formidable. Mais cette femme ensorcelante n’est qu’une traîtresse. Après une série de coups de théâtre, Freedom est blessé et capturé. Il réussit à s’échapper en tuant la Marie-Rouge, sorte de Jeanne d’Arc des anti-Freedom. Pour écouter les appels pacifiques du Moujik Man, les F.A.F. (Français Anti-Freedom) contre-attaquent.

Malgré les préceptes évangéliques du Christ, qui apparaît avec sa mère à ses côtés, le continent européen sera anéanti. Mr Freedom communique au Docteur Freedom, demeuré aux U.S.A., par bracelet-montre-télévision, le résultat désastreux de l’opération. Celui-ci refuse de perdre la face : « Nous avons gagné, non ? ». « Oui, mais il ne reste pas grand-chose. » « Vous avez fait tout ce qu’il fallait. Ils n’étaient pas prêts pour Freedom. »

Pour découvrir ce film

Lieux de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Autre chemin :
Période :