L’Utopie et le cinéma complices

Terminer par ce thème, car le cinéma est peut-être le plus grand inventeur d’utopie, comme de catastrophe…

Films dans la base

Champ des possibles (Le)

Marie-France Barrier, 2017

De portraits de néo-paysans en témoignages d’agriculteurs lassés des pratiques conventionnelles, ce documentaire propose une réflexion passionnante et optimiste sur une quête de sens et d’humanité commune.

Sur la route d’Exarcheia - Récit d’un convoi solidaire en utopie

Éloïse Lebourg, 2017

Le 28 mars 2017, un convoi solidaire venu de France, Belgique, Espagne et Suisse arrive au centre d’Athènes pour apporter un soutien matériel, politique et financier au mouvement social grec et aux réfugiés bloqués aux frontières de l’Europe. Ce film raconte cette odyssée fraternelle et rend hommage aux solidarités par-delà les frontières.

Vincennes, l’université perdue

Virginie Linhart, 2016

Ce documentaire retrace l’épopée de la fac de Vincennes, de sa création après les événements de mai 68 jusqu’à sa démolition à l’été 1980. Raconter Vincennes, c’est faire revivre dix années uniques d’intense effervescence intellectuelle et politique, d’inventivité pédagogique et artistique, d’utopies, d’espoirs, et de trahisons qui dans un lieu unique – le bois au nom éponyme – ont marqué la grande Histoire.

How to steal a canoe

Amanda Strong, 2016

La double histoire d’une jeune femme et d’un vieil homme, tous deux Nishnaabeg, qui libèrent un canoë du musée où il était détenu pour le rendre au lac qu’il n’aurait jamais dû quitter…

Ils vivent leurs vies loin des voies toutes tracées - programmation de trois courts-métrages

SideWays, 2015

Trois personnages, trois exemples concrets. Ils racontent leur expérience, la façon dont ils ont réinventé leur métier pour qu’il leur corresponde. Ces trois courts métrages inspirent, émerveillent. À travers eux, chacun d’entre nous peut trouver des pistes pour, à son tour, créer sa vie.

L’indépendance, c’est la liberté - programmation de trois courts-métrages

SideWays, 2015

Vivre sans argent, produire de la nourriture sans effort, s’organiser pour faire vivre un lieu qui appartient à tous. Une programmation de trois courts-métrages qui démontrent des possibles, des expériences réussies : nous pouvons nous réapproprier concrètement ce qui nous entoure. Chaque film est un prétexte à la discussion sur les points de vues individuels, les envies collectives, l’existant au niveau local et… peut-être une graine d’idée pour de nouveaux projets citoyens.

Je lutte donc je suis

Yannis Youlountas, 2015

Dans les villes et les campagnes, dans les îles et les montagnes, au cœur des luttes et des alternatives en actes, des femmes, des hommes, mais aussi des enfants refusent de baisser les bras. Une même devise résume leur courage de résister, leur joie de créer et leur persévérance à toute épreuve : «  Je lutte donc je suis  ». Quelques mots pour vivre debout, parce que rester assis, c’est se mettre à genoux.

Tom le cancre

Manuel Pradal, 2015

Tom le cancre est un film d’aventures avec pour acteurs, 15 enfants de 5 ans, tourné en Ardèche, Drôme, Gard et Var.Il est le fruit d’un atelier associatif.

Révolutions silencieuses (Les)

Adeline Praud, 2015

Un peu partout dans le monde, des milliers d’initiatives émergent. Des citoyens et citoyennes des villes et des champs ré-inventent notre rapport au vivant et nos modes de consommation et d’organisation. On les dit en transition. Ce web-documentaire nous emmène sur les routes de Midi-Pyrénées à la rencontre de porteurs de projet qui expérimentent, le plus souvent en collectif, d’autres façons d’être et de faire la société.

Créons notre vie (Série Enquête d’un autre monde - épisode 6)

SideWays, 2014

Passionné comme un enfant, Robert Coudray cultive son jardin depuis 25 ans. Un univers entier créé dans un seul but, celui de redonner à tous le goût du… rêve  !

Kommunisten

Jean-Marie Straub, 2014

Conçu en six parties, Kommunisten est un parcours dans l’histoire du XXe siècle, mêlant Malraux et des fragments des films précédents de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet. C’est un film d’aventures dont il s’agit là, de l’aventure Humaine, du siècle passé et de celui qui vient. Ou comment vivre ensemble, un jour, peut-être…

Sur la route avec Sócrates

Niko Apel, Ludi Boeken, 2014

En 1984, Daniel Cohn-Bendit se rendait au Brésil à la rencontre de l’équipe du Corinthians, menée par son capitaine Sócrates. Vibrant au rythme de leur printemps démocratique, les joueurs de cette équipe rêvaient d’une société équitable, bien au-delà des stades. Road-movie de Daniel Cohn-Bendit en quête de ce qu’il reste des utopies de cette démocratie en 2014.

Cuire ensemble

Foued Bellali, François Pirotte, 2014

C’est l’histoire d’un groupe de personnes venues d’ici et d’ailleurs qui voulaient cuisiner ensemble et qui ont découvert une recette inattendue…

On est vivants

Carmen Castillo, 2014

Un film sur l’engagement politique aujourd’hui à la lumière d’un dialogue sensible avec la pensée de Daniel Bensaïd, philosophe et militant, récemment disparu. Avec Daniel, présent en image, et avec ses textes, la réalisatrice voyage dans l’espace et dans le temps, à la rencontre de ces inconnus indispensables qui font la grandeur de la politique. Avec ses désarrois, ses doutes mais aussi ses convictions, elle cherche inlassablement une réponse à la question : qu’est-ce qui fait avancer, quand tant d’autres se découragent, ceux qui persistent à vouloir changer le cours du monde  ?

Tranquilandia

Joel Stangle, 2014

Au nord de la Colombie, un retour sur le destin tragique de Tranquilandia, belle utopie d’une communauté de fermiers.

Urgence de ralentir (L’)

Philippe Borrel, 2014

Aux quatre coins de la planète des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l’urgence et de l’immédiateté, pour privilégier un rapport attentif, patient et fertile au temps. En Europe, aux États-Unis, en Amérique Latine ou encore en Inde, Philippe Borrel est allé à la découverte d’alternatives, individuelles et collectives, qui contribuent à façonner le monde de demain.

Rêve de Bailu (Le)

Nicolas Boone, 2013

En 2008, un tremblement de terre a détruit Bailu, province du Sichuan. Le gouvernement chinois a décidé de reconstruire un village français. Le film est une traversée du village. Il croise ses habitants dans leurs activités.

Révolution école 1918 - 1939

Joanna Grudzinska, 2013

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, des pédagogues d’un nouveau genre forment le projet révolutionnaire de changer le monde en faisant évoluer l’école. Une plongée dans le mouvement de l’Éducation nouvelle, florissant dans les années 1920, puis balayé par le totalitarisme. Tour d’horizon d’un héritage pourtant bien vivant.

Vendanges

Paul Lacoste, 2013

Tarn, sud de la France. Une vingtaine d’hommes et de femmes se rassemblent pour ramasser le raisin. certains sont des étudiants, d’autres des retraités en difficulté financière ou encore des jeunes en situation précaire, peu à peu une communauté prend forme….

Qui sème le vent. La marche des possibles.

Julien Baroghel, Irène Bailo, 2013

Le film est un road-movie qui nous guide dans une aventure folle : une vingtaine de personnes se mettent en marche au départ de Marseille pour rejoindre Paris à pied. Ils occuperont les places publiques des villes et villages qu’ils traverseront pendant un mois et demi, pour y dormir et créer des débats politiques.

Lebanese Rocket Society (The)

Joana Hadjithomas, Khalil Joreige, 2012

Au début des années soixante, pendant la Guerre froide et avant la Guerre des 6 Jours, un groupe de chercheurs utopistes entre dans la course à l’espace. Parfois, les rêves peuvent surmonter les tragédies de l’Histoire…

Pierre Rabhi : la reconquête du songe

Marie-Dominique Dhelsing, 2011

Un portrait de Pierre Rabhi : agriculteur, penseur, écrivain, précurseur de l’agroécologie.

Naufragés du Fol espoir (Les) (Aurores)

Ariane Mnouchkine, 2011

Été 1914. Alors que l’Europe est sur le point de basculer dans le chaos de la Grande Guerre, la guinguette du Fol Espoir abrite encore les enthousiasmes du siècle commençant… Emmenée par les charismatiques Jean et Gabrielle La Palette, une équipe de cinéma tourne un film d’aventures utopiste qui raconte le voyage d’un groupe de migrants vers la Terre de Feu. Les désillusions vont malmener les idéaux dans la réalité comme dans la fiction, mais l’espérance demeurera.

Sentiers de l’utopie (Les)

Frémeaux Isabelle, John Jordan, 2011

Quand les tempêtes de la crise financière ont commencé à souffler en 2007, Isabelle Fremeaux et John Jordan se sont lancés sur les routes européennes pour faire l’expérience de vies post- capitalistes. Ils n’étaient pas à la recherche d’un pays de nulle part, d’un modèle universel ou d’un avenir parfait, mais voulaient rencontrer des communautés qui osent vivre différemment, malgré cette catastrophe qu’est le capitalisme.

Cherche toujours

Etienne Chaillou, Mathias Théry, 2008

Ce film inventif s’intéresse moins aux résultats, aux équations ou aux principes qu’aux passions singulières de ceux qui les produisent. Il désacralise la recherche fondamentale en réconciliant onirisme, fantaisie, imagination et science pure.

Villa el Salvador, les bâtisseurs du désert

Jean-Michel Rodrigo, 2008

Villa el Salvador a surgi il y a trente cinq ans au milieu d’un désert situé au sud de Lima. Tous ses habitants ont bâti la ville populaire dont ils rêvaient : un lieu où il fait bon vivre, même pauvre.

Sans lutte, pas de victoire possible

Jeanine Meerapfel, 2008

Face au chômage de masse, les habitants de Mosconi, en Argentine, ont refusé de se résigner. Ils ont filmé leur lutte et… leur victoire  !

Auroville, histoire d’une utopie

Hélène Risser, 2008

La réalisatrice, avec les témoignages des premiers Aurovilliens, explore la réalité économique et sociétale de la ville d’aujourd’hui.

Allo allo cinéma cadeau : cinéma contre sida

David Foucher, Patrice Raynal, 2007

En Afrique, au Burkina Faso, une équipe d’hommes et de femmes sillonne le pays pour sensibiliser les populations sur le Sida. Leur méthode d’action : le Cinéma.

Pratique d’utopie

Stéphanie Drelon, Sylvain La Porte des Vaux, 2007

En Argentine, une économie sociale appelée troc a trouvé un large écho auprès des populations depuis la crise économique de 2001.

Bienvenue à Bataville

François Caillat, 2007

Tomas Bata, l’homme qui voulait chausser l’humanité entière décida en 1930 de créer en Lorraine une usine à chaussures, une cité idéale et un modèle de vie : Bataville. Le film nous raconte l’âge d’or de cette utopie patronale : une aventure joyeuse et terrifiante, une mise en scène du bonheur obligatoire.

Une planète sans frontières ?

Alain Lasfargues, 2007

Et si, dans quelques heures, l’ONU votait la suppression des frontières  ? Animant en vrai-faux direct ce compte à rebours imaginaire, Annette Gerlach et Laurent Bailly passent en revue les remous qu’une telle décision créerait d’un bout à l’autre du globe. Une réflexion ludique et passionnante sur l’immigration.

Et nos rêves - Petite Conversation entre amis

Claudine Bories, Patrice Chagnard, 2007

Cinq amis se retrouvent à la campagne pour quelques jours. Chacun à sa façon, ils ont cru à la révolution communiste. Entre une partie de pêche et une dégustation de chablis, ils s’interrogent sur leurs rêves passés.

Aérotrain (L’)

Outis Niekesa, 2007

Dans les plaines de la Beauce s’étire un viaduc de béton, long de vingt kilomètres ; c’est la voie expérimentale de l’aérotrain, projet pharaonique des Trentes Glorieuses. Un train sur coussin d’air qui filait à 450 km/h. Un rêve. Un échec monumental.

Chant nègre (Un)  : Léopold Sedar Senghor

Jean-Denis Bonan, 2006

Senghor a puisé la force de sa poésie dans les forces de l’histoire. Ses poèmes chantent l’africanité et la fraternité. Les poètes et les artistes aujourd’hui questionnent son héritage.

Une aristocratie populaire

David Morvan, Erwan Le Guillermic, 2006

Une des plus ambitieuses expérience d’auto - gestion ouvrière.

Dernière Utopie (La) - La Télévision selon Roberto Rossellini

Jean-Louis Comolli, 2006

Roberto Rossellini se détourne du grand écran pour se consacrer tout entier à un pharaonique projet pour la télévision. Il s’agit de mettre en image toute l’aventure humaine de la préhistoire à la conquête de l’espace. Extraits de films, conversations et rencontres avec des collaborateurs, des techniciens se répondent pour retracer l’histoire d’une idée humaniste et généreuse.

Following Sean

Ralph Arlyck, 2005

En 1969, Ralph Arlyck filmait un petit garçon de 4 ans, enfant de «  beautiful people  » qui explorait San Francisco pieds nus. Retrouver Sean, ses parents, et revoir sa propre vie conduisent le cinéaste à s’interroger sur la liberté, les sentiments, et le devenir des utopies.

École de la République (Une)

Richard Hamon, 2003

Une documentaire sur l’école Vitruve, créée en 1982 dans le but d’émanciper l’enfant par l’éducation, former l’individu grâce à une organisation et une gestion nouvelle de l’école. Cette scolarité différente veut intégrer les repères citoyens qui viennent à manquer dans notre société.

Friche (La)

Laurent Wittmer, 2002

Le miracle de la nature au milieu d’un monde de béton et de pollution…

Autre route (Une)

Sabrina Malek, Arnaud Soulier, 2001

Pendant cinq ans, dix ans, ils ont erré en France, allant de grands rendez-vous dans des festivals vers des hivers en squats. Une vie revendiquée, présentée comme choisie, dans une rupture sociale voulue pour mettre leurs actes en accord avec leurs pensées.

Architectures parallèles - Instant City - Peter Cook

Maurice Benayoun, Odile Fillion, 2001

« Instant City » est un projet de ville nomade dessiné en 1968 par les architectes du groupe anglais Archigram. Ce court film ludique restitue l’univers merveilleux de ses dessins futuristes. Peter Cook, l’un des membres d’Archigram, rappelle avec jubilation l’histoire de cet environnement interactif.

Sociologie est un sport de combat (La)

Pierre Carles, 2001

Il y a des témoins du monde, ceux qui disent tout haut ce que l’on pense tout bas ; ni des gourous, ni des maîtres mais des hommes qui considèrent que la cité, le monde peuvent être pensés. Le sociologue Pierre Bourdieu est de ceux-là.

Clairvivre, enquête sur une utopie

Gabriel Peynichou, José Vieira, 2001

En pleine forêt périgourdine, sur un coteau ensoleillé, la cité de Clairvivre fut entièrement construite en 1933 pour accueillir les gazés de la Grande Guerre et les tuberculeux. Retour sur le seul exemple de cité idéale au XXe siècle.

Ce vieux rêve qui bouge

Alain Guiraudie, 2000

Un jeune technicien débarque dans une usine pour démonter une machine. L’établissement est sur le point de fermer, définitivement. Reste une poignée d’ouvriers qui errent dans l’usine, boivent l’apéro et font la sieste, à l’ombre de parasols multicolores. Peu à peu, autour du « nouveau », commence un ballet amoureux qui entraîne plusieurs des protagonistes…

Cuba, une famille

Ana Laura Bode, 2000

Pendant la crise économique à Cuba dans les années 90, un homme a eu l’idée de créer une association d’échanges de services…

Sur la trace des parents sauvages

Maroussia Louradour, 2000

En 1976, ma mère passait une petite annonce dans Libération. Elle cherchait d’autres parents pour bâtir un lieu de vie et d’éducation non autoritaire, ouvert aux jeunes enfants jusqu’à six ans. C’est ainsi qu’est née une des premières crèches parentales de Paris.

Diggers de San Francisco (Les)

Céline Deransart, Alice Gaillard, 1999

Dès 1965, alors que des milliers de jeunes déferlent sur San Francisco, prêts à lutter contre « l’American Way of life », les Diggers organisent la commune libre de Haigh Ashbury. Avec pour mots d’ordre : « Everything is free » et « Do your own Thing », ils mettent en scène un monde sans argent basé sur l’entraide et l’autogestion.

Juillet à Quiberville

Didier Nion, 1998

Film tourné au bord de la mer dans un camping «  chez les pauvres en vacances  » : au rythme des journées qui passent, la bagarre de la vie traverse doucement la plage des vacances.

Monte Verità - Utopie d’un nouvel âge

Henry Colomer, 1997

A la fin du siècle dernier, naît en Allemagne un mouvement tourné vers le passé, vers la pureté des origines, un idéal de liberté et de beauté : le mouvement de réforme de la vie

Imphy, capitale de la France

Luc Moullet, 1995

Pour résoudre les graves problèmes nés de la concentration de population autour de Paris, une équipe de cinéastes part à la recherche d’une nouvelle capitale…

Moissons de l’utopie (Les )

Yves Billon, 1995

L’arrivée dans les années 68-70 en Ardèche des «  hippies  », «  poilus  », «  bourrus  », «  babas  ». Cette population d’origine urbaine en rupture avec la société capitaliste, fuyant la ville et la société de consommation, évoque aujourd’hui les préoccupations qu’ils partagent avec la population locale.

Choses rouges (Les)

Arnaud des Pallières, 1994

Un ouvrier rentre de l’usine, sur sa mobylette, à travers la banlieue-est de Paris. En pensée, il dresse le musée imaginaire des choses rouges. «  Il avait l’air d’un rescapé, d’un clochard des insurrections éternelles, et il bougonnait «  Communisme  ! Communisme  !” d’une façon inoubliable.”

Classe coopérative (Une)

Hélène Lioult, 1994

Quelques moments de la vie quotidienne dans le cours moyen 1è et 2è année année de l’Ecole Primaire Les Lauves d’Aix-en-Provence. Le maître Jean-Claude Colson nous raconte le chemin parcouru depuis la rencontre avec Célestin Freynet, comment il fallut s’adapter aux classes urbaines tout en conservant l’esprit et les techniques Freynet : le texte libre imprimé et le journal scolaire, la responsabilisation par les métiers, la découverte d’autres milieux et l’enquête album.

Daniel Guérin (1904 - 1988) - Combat dans le siècle

Laurent Muhleisen, Patrice Spadoni, 1994

Documentaire sur le libertaire français Daniel GUÉRIN et les utopies anarchistes, homosexuelles et anticolonialistes qui ont marqué la vie de l’écrivain

La Cité des savants… ou le principe d’incertitude

Iossif Pasternak, 1994

En 1957, l’URSS crée une expérience-phare : un centre de production intellectuelle : Akademgorodok est un paradis socialiste qui rassemble les gens les plus cultivés et les savants. 40 ans après, tous désabusés, exposent leur vision pessimiste de cette expérience.

Tombeau d’Alexandre (Le)

Chris Marker, 1993

En hommage au cinéaste Alexandre Ivanovitch Medvedkine, mort en 1989, Chris Marker écrit six lettres, à titre posthume, pour rattraper le temps perdu…

Salzbourg, une utopie

Andy Sommer, 1992

Dés 1917 dans une Europe en ruine, des artistes et intellectuels ont choisi Salzbourg comme lieu pour créer un festival dédié au théâtre et à l’opéra, afin d’exorciser les nationalismes exacerbés et de reconstituer une Europe unie.

Sous le vent

Robert Kramer, 1991

Pour fêter dix ans d’activité, le ministère de la Culture commande en 1991 une série de «  portraits  » d’institutions culturelles. Robert Kramer y répond ("à cause de la guerre du Golfe", dit-il) et part pour la Normandie, la ville nouvelle d’Hérouville-Saint-Clair mais aussi les plages du débarquement. Sur un mode rhapsodique, Kramer tente de penser le destin du cinéma, le sien et celui du monde.

Utopias

Marc Karlin, 1989

«  Tout le monde parle du socialisme comme si on savait tous ce que c’était, que l’on soit pour ou contre. Un film sur ce à quoi l’on dit adieu lorsque l’on dit adieu au socialisme : une série de portraits d’individus et d’idées que l’on pourrait rencontrer au gré d’un voyage à travers la vie du socialisme en Grande-Bretagne aujourd’hui. Le film ne se préoccupe pas de définitions. C’est une invitation à voir si le mot «  nous  » a encore sa place dans le vocabulaire politique actuel.  »

Anou Banou ou les filles de l’utopie

Edna Politi, 1983

Six femmes nées avec le siècle, sont parties en Palestine dans les années vingt, afin de « construire le pays en se construisant elles-mêmes »…

Cécilia (La)

Jean-Louis Comolli, 1976

Le premier film de fiction de Jean-Louis Comolli évoque la communauté fondée par l’anarchiste italien Rossi au Brésil, au XIXème siècle.

An 01 (L’)

Jacques Doillon, 1972

«  On arrête tout, on réfléchit, et c’est pas triste…  ». L’An 01 narre un abandon utopique, consensuel et festif de l’économie de marché et du productivisme. Financé grâce à la bonne volonté des lecteurs de Charlie-Hebdo, ce film reste emblématique de la contestation des années 1970.

Ice

Robert Kramer, 1969

Dans un avenir indéterminé. Dans une situation intérieure qui se détériore, avec une guerre à la frontière sud contre un mouvement révolutionnaire insurrectionnel mexicain, troubles et résistances se multiplient aux États-Unis.

Charles mort ou vif

Alain Tanner, 1969

Portrait d’un homme qui décide de quitter sa vie confortable de patron bourgeois pour mener une vie retirée auprès d’un couple bohème : là, il retrouve sa liberté de pensée et le goût de vivre.

2001 : l’odyssée de l’espace

Stanley Kubrick, 1968

A l’aube de l’Humanité, dans le désert africain, une tribu de primates subit les assauts répétés d’une bande rivale, qui lui dispute un point d’eau. La découverte d’un monolithe noir inspire au chef des singes assiégés un geste inédit et décisif. Brandissant un os, il passe à l’attaque et massacre ses adversaires. Le premier instrument est né.

Mister freedom

William Klein, 1968

Mister Freedom, membre d’une organisation fasciste américaine, arrive en France pour mettre de l’ordre dans cette nation de 50 millions de « pleurnichards ». Ce justicier international a pour mission de libérer la France…

Barbarella

Roger Vadim, 1968

Cette adaptation réussie de la bande dessinée érotico-soft de Jean-Claude Forest réunit toutes les qualités de la fantaisie hallucinée.

Bande à Bonnot (La)

Philippe Fourastié, 1968

Le film raconte les activités de Jules Bonnot dans les années 1910. Entouré d’associaux et d’idéalistes, il se livre à des faits criminels qui mettent la France dans la tourmente.

Pain de seigle (Le)

Pierre Desgraupes, 1964

Ce film fut le « pilote » de la série télévisée « Les cousins », réalisé par Pierre Desgraupes, qui faisait dialoguer deux témoins, l’un de la ville, et l’autre de la campagne.

Ferme des animaux (La)

John Halas, Joy Batchelor, 1954

Les animaux d’une ferme sont opprimés par un fermier brutal et stupide lorsqu’un vieux cochon leur fait prendre conscience de leur aliénation. Ils se rebellent, chassent le fermier et créent une société égalitaire

À nous la liberté

René Clair, 1931

Emile et Louis cherchent à s’évader de prison. Louis réussit et devient le patron d’une usine de phonographes. Emile est libéré et se retrouve employé dans l’usine de son ancien compagnon, quittant ainsi les chaînes pour la chaîne. Les deux anciens camarades se retrouvent.

Métropolis

Fritz Lang, 1927

Des ouvriers travaillent dans les souterrains d’une fabuleuse métropole de l’an 2026. Ils assurent le bonheur des nantis qui vivent dans les jardins suspendus de la ville. Un androïde mène les ouvriers vers la révolte.