Fraternelle, histoire(s) d’une Maison du Peuple (La)

Un film de Bernard Boespflug

 2020  France  Documentaire  52 min  N&B et Couleur  Mode de production : Télévision

 Scénario : Bernard Boespflug  Musique : Gilbert Kayalik, Pierre Boespflug  Image : Jean-Christophe Gaudry, Bernard Boespflug  Son : Grégory Chopard, Brice Bertrand  Montage : Christophe Thaunay

Producteurs :
Comic Strip production (4 place Sadi-Carnot, 13002 Marseille, T. 04 96 17 03 80, F. 04 96 17 03 81)
France 3 Bourgogne Franche-Comté (8, avenue de la Gare d’Eau, BP 1207 - 25004 Besançon cedex, Tél : 03 81 65 85 00, Fax : 03 81 65 85 85)

La Fraternelle de Saint-Claude est connue pour sa diffusion culturelle dans le Haut-Jura, au fil de sa programmation cinématographique et théâtrale. Sa réputation s’élargit au domaine musical et elle est considérée comme le troisième lieu d’importance en France pour sa programmation de jazz avec “D’Jazz au Bistro“. Mais la Fraternelle c’est bien plus que cela. C’est l’histoire d’une utopie sociale réalisée, dont l’apogée se situe entre les deux guerres.

Les activités culturelles d’aujourd’hui reposent sur une terre labourée par les rêves d’un monde ouvrier pour une société plus juste et égalitaire, dans laquelle le mot fraternité prenait tout son sens. Cette histoire politique unique en son genre s’incarne dans un lieu : la Maison du Peuple. Lieu total pour l’émancipation ouvrière, tant économique que sociale, elle est aujourd’hui un centre culturel qui, loin d’avoir oublié son passé, s’en nourrit.

La Frat’, comme on l’appelait est un drôle de bâtiment, bâti à flanc de montagne. Tout a démarré en 1884 par la création d’une coopérative alimentaire, la Fraternelle. C’est une réussite économique qui permet à ses sociétaires de devenir des inventeurs sociaux. La santé, la culture, l’éducation, la protection sociale, le logement, les coopératives de production, le sport et la consommation étaient réunis en un seul lieu, une véritable cathédrale du monde ouvrier et de son émancipation.

Dans les années 1980, une bande d’utopistes a entrepris de faire revivre cette Maison du Peuple. C’est aujourd’hui un lieu de mémoire de sa propre histoire, de production et de diffusion culturelle contemporaine, musique, cinéma, arts de la scène, arts plastiques. Ce qui est remarquable lorsque l’on fréquente la Fraternelle, c’est de ressentir encore la présence des anciens à travers ceux qui la font vivre aujourd’hui.

Le film dans la base

Chemin d’accès :