Mes questions sur la folie

Un film de Serge Moati

 2007  France  Documentaire  53 min  Couleur  Mode de production : Télévision

 Son : Laurent Cassoulet  Montage : Marielle Issartel

Producteurs :
France 5 (2-4, rue Marceau, 92785 Issy-Les-Moulineaux, téléphone : 01 56 22 93 93, fax : 01 56 22 95 95)
Image & compagnie (7 Rue du Dôme, 92100 Boulogne-Billancourt, Tél : 01 40 74 62 62, @ : contact@imageetcompagnie.fr)
Distributeur :
Image & compagnie (24/26 quai Alphonse Le Gallo, 92100 Boulogne-Billancourt, Tél. : 00 33 1 40 74 62 00, Fax : 00 33 1 40 74 62 09, image(@)imageetcompagnie.fr)

En traversant les grilles de l’hôpital Sainte-Anne, Serge Moati passe symboliquement de l’autre côté. « Cela fait longtemps que le côté frontière, nos frontières, me touche beaucoup. J’ai fait des films sur ce qui trouble la normalité, sur ce qui nous déroute », déclare-t-il. La folie, qu’est-ce qui se cache derrière ce terme un peu vieilli qui effraie et intrigue ? Dans les allées de l’hôpital, à la cafétéria, lors d’une consultation ou d’une séance d’ergothérapie, il rencontre des patients et des médecins avec une question : « Est-ce que la folie ne me rappelle pas quelque chose de moi ? »

Une femme maniaco-dépressive lui confie : « Je ne souffre de rien du tout, un petit peu trop d’hyperactivité neuronale, c’est-à-dire que je n’arrive pas à m’empêcher de penser par exemple.» Lors d’une consultation, un jeune homme raconte : « Je me suis vu me lever, aller dans ma chambre, aller sur mon lit et me faire assassiner par ma femme sur mon lit. » D’autres tentent d’expliquer pourquoi ils ont essayé de se suicider. Serge Moati écoute avec bienveillance, sourit. Pour lui, ces hommes et ces femmes, « c’est nous sans limites ». Il s’entretient avec Boris Cyrulnik qui refuse le terme « fou » et garde un souvenir plein de poésie des années où il vécut dans un hôpital psychiatrique. Serge Moati ne livre pas un document didactique mais un regard, le sien, sur cet univers et ces quelques personnes croisées en chemin. « C’est une impression qui est une immersion », dit-il de son film.

Valentine Ponsy

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Dans la sélection filmographique :