Tous les films - V

0-9ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTU – V – WXYZ

Vacances de Clémence (Les)

Michel Andrieu, 2008

La vie d’une famille à St-Nazaire en 1967. Le film, qui s’achève le 13 mai 68, veut restituer ce moment où, tant dans la société que dans la vie de Clémence et Gérard, quelque chose de fondamental va basculer.

Vacances de Mr Hulot (Les)

Jacques Tati, 1953

Au volant de sa vieille voiture, monsieur Hulot débarque dans une paisible station balnéaire bretonne. À peine passée la porte de l’Hôtel de la Plage, où séjournent la plupart des vacanciers du coin, il accumule catastrophe sur catastrophe.

Vacances en Giscardie (Simplement vivre + Une Place au soleil)

René Vautier, 1980

Ce document présente la lutte de Tourisme et Travail. Le commentaire situe l’enjeu politique en matière de tourisme : se battre contre un tourisme de riches aux mains des promoteurs et défendre un tourisme social à la portée de tous.

Vacances pas comme les autres (Des)

Collectif, 1974

Un film au cœur d’un village vacances géré par Tourisme et Travail, qui montre le quotidien de ce lieu, et des interventions qui retracent l’histoire de la structure et les difficultés auxquelles est confronté le «  tourisme social  ».

Vacances royales

Gabriel Auer, 1981

En 1976, Juan Carlos effectuait une visite officielle en France. A cette occasion, une douzaine d’anarchistes espagnols furent assignés à résidence pendant cinq jours à Belle-Ile-en-Mer. Ils étaient surveillés par 130 CRS. Le réalisateur a combiné la fiction et les interviews des protagonistes pour raconter cet événement plutôt cocasse.

Vache numéro 80 (La) - Agriculteur contre industrie agricole

Dirk Barrez, 2007

Des agriculteurs du monde entier luttent pour une nouvelle agriculture, Altemir au Brésil, Ndiogou et Awa au Sénégal, René en france. Par leurs mouvements, sur les marchés et lors de manifestations touchant jusqu’au sommet de l’Organisation mondiale du commerce, ils défendent, avec de nombreux autres, une agriculture durable respectant l’homme et la nature

Vague à l’âme paysanne

Jean-Jacques Rault, 2009

Trois paysans du Centre Bretagne livrent leur quotidien fait de travail, de plaisir, de contraintes, de doutes… entre dépendance à la manne européenne et fluctuations des cours. Le film explore ce « vague à l’âme », mais aussi la passion de ces hommes pour leur vie paysanne.

Vaincre ou périr

Fabienne Dupont, 1998

Sandrine est à Paris depuis seulement un an, elle galère. Elle décide de rentrer chez Médiations pour faire du porte à porte. À peine est-elle arrivée qu’elle décroche ses deux premières ventes…

Valley Town

Willard Van Dyke, 1940

Ce sont les machines qui ont fait la prospérité de cette petite ville industrielle de Pennsylvanie. Ce sont les machines qui vont causer sa ruine, car les progrès de la mécanisation rendent les hommes de moins en moins nécessaires à la marche des usines.

Vallon des pins

Laëtitia Moreau, 2004

Cette série documentaire en trois volets est unique en son genre. Fruit d’une immersion d’un an au sein du collège Vallon-des-Pins, classé ZEP, cette chronique suit le travail quotidien d’une équipe enseignante pour laquelle une intégration réussie passe par un respect scrupuleux de notre devise républicaine : liberté, égalité, fraternité.

Val Nord fragments de banlieue

Mehdi Lallaoui, 2000

Gilles Larvor a photographié pendant 15 ans les habitants du Val Nord à Argenteuil.

Valse avec Bachir

Ari Folman, 2008

N’ayant aucun souvenir de son expérience lors de la 1ère guerre du Liban au début des années 80, Ari Folman décide de partir à la rencontre de ses anciens camarades de guerre.

Valse dans les allées (Une)

Thomas Stuber, 2018

Le timide et solitaire Christian est embauché dans un supermarché. Bruno, un chef de rayon, le prend sous son aile pour lui apprendre le métier. Dans l’allée des confiseries, il rencontre Marion, dont il tombe immédiatement amoureux. Bientôt, ses journées passées à conduire un chariot élévateur et à remplir des rayonnages comptent bien plus pour lui qu’il n’aurait pu l’imaginer…

Valseuses (Les)

Bertrand Blier, 1974

Le film raconte la cavale de deux jeunes marginaux. Il illustre la frénésie de la libération sexuelle et des mœurs après l’épisode soixante-huitard.

Valvert

Valérie Mréjen, 2009

Valvert, un hôpital psychiatrique de Marseille est le lieu où se côtoient médecins et patients.L’équipe soignante s’est mis en relation avec le Bureau des Compétences et des désirs qui travaille avec la Fondation de France sur un programme intitulé «  Nouveaux commanditaires  ».

Vampire (Le)

Jean Painlevé, 1939

Le Vampire est avant tout un document scientifique sur la chauve-souris du Brésil.

Van Gogh

Alain Resnais, 1948

Cet hommage à Van Gogh, apôtre de la couleur, est réalisé en Noir et Blanc. Mais ce parti pris paradoxal permet de saisir toute la vigueur du trait, du mouvement et des vibrations du pinceau de l’artiste.

Varvilla

Valerio Gnesini, 2014

À Succiso, aux portes d’un parc national des Apennins en Italie, les habitants ont réussi à sauver leur village de l’abandon par la création d’une communauté coopérative aux activités multiples.

Vassily Nesterenko

Emanuela Andreoli, Wladimir Tchertkoff, 2008

Film hommage retraçant la vie d’un des héros de Tchernobyl décédé en 2008, un liquidateur de la première heure qui a abandonné sa carrière de responsable d’un centre de recherche nucléaire pour se consacrer à la protection radiologique des enfants touchés par Tchernobyl.

Va, vis et deviens

Radu Mihaileanu, 2005

En 1984, des milliers d’Africains de 26 pays frappés par la famine se retrouvent dans des camps au Soudan. A l’initiative d’Israël et des Etats-Unis, une vaste action est menée pour emmener des milliers de Juifs éthiopiens vers Israël.

Veau, la vache et le territoire, petit précis de biodynamie (Le)

Patrice Gérard, 2015

Immersion au cœur d’une ferme biodynamique : est une agriculture dont la recherche de l’autonomie maximum remet en cause radicalement le système en place. Une agriculture pleine de poésie, qui redonne véritablement du sens et un coup de jeune au métier de paysan

Veilleur (Le)

Céline Dréan, 2010

Dans un grand hôtel parisien, le veilleur de nuit dessine, insatiable. Depuis une vingtaine d’années, Séra, artiste franco-cambodgien, encre les planches de ses bandes dessinées dans le silence de la nuit. Alors que les mots affleurent et que la mémoire prend forme, il lui reste encore, comme à tout le peuple cambodgien, à chasser les fantômes.

Vendanges

Paul Lacoste, 2013

Tarn, sud de la France. Une vingtaine d’hommes et de femmes se rassemblent pour ramasser le raisin. certains sont des étudiants, d’autres des retraités en difficulté financière ou encore des jeunes en situation précaire, peu à peu une communauté prend forme….

Vendredi saint à Policarpa

Militants anonymes, 1965

Un quartier de Bogota s’organise, soutenu par le PC colombien. Le vendredi saint 1966 de nouveaux habitants arrivent en portant à dos d’hommes leurs pauvres maisons en papier goudronné. L’armée intervient et détruit ces symboles.

Venezia minore

Francesco Pasinetti, 1942

Loin des clichés, le critique et historien du cinéma Pasinetti, originaire de Venise, fait découvrir au spectateur cette Venise « mineure ».

Venin

Javier Rada, Tarik El Idrissi, 2006

Entre 1923 et 1927, pendant la guerre du Rif, l’armée espagnole a bombardé la population civile avec du gaz moutarde. Ce fait est tristement célèbre pour avoir été l’une des premières utilisations de cette méthode d’extermination… Méthode que l’on a presque réussi à faire tomber dans l’oubli. À peine un siècle plus tard un jeune « rifeño » commence une course contre la montre afin de sauvegarder la mémoire des derniers témoins de ce massacre.

Veni, vedi, Vinci

Les Mutins de Pangée, 2013

Une Assemblée générale des actionnaires de Vinci, vue de l’intérieur…

Du vent dans le voile

Inès Compan, 2002

De Sanaa à Aden, ce film croise les combats de jeunes citadines Yéménites rebelles, fers de lance de l’évolution du statut de la femme dans une société encore très traditionnelle où se télescopent coutumes, islam et modernité. Elles prennent position sur la question du voile et témoignent plus largement de leur combat quotidien pour accéder à leur liberté.

Vent de la Toussaint (Le)

Gilles Béhat, 1989

Vétéran de la guerre d’Indochine, un médecin s’expatrie en Kabylie. Il est partagé entre son amour pour la sœur d’un groupe de rebelles et son devoir de patriote.

Vent de sable, le Sahara des essais nucléaires

Larbi Benchiha, 2008

Fin des années cinquante, dans le nord de l’Algérie la guerre est à son apogée. Mais à plus de mille kilomètres du champ de bataille, un gigantesque projet émerge du sable saharien : la bombe atomique…

Vent des Aurès (Le)

Mohammed Lakhdar-Hamina, 1966

D’un camp à l’autre, dans la campagne algérienne durant la guerre, une mère recherche désespérément son fils arrêté par l’armée française.

Vent d’est

Jean-Luc Godard, Jean-Pierre Gorin, 1969

Une grève d’acteurs et de techniciens sur le tournage d’un western.

Ventre des femmes (Le)

Mathilde Damoisel, 2012

Entre 1995 et 2000, plus de 330 000 femmes et près de 30 000 hommes, Quechuas pauvres et analphabètes du Pérou, ont été stérilisés de force par le gouvernement d’Alberto Fujimori, soutenu par les instances internationales : parce qu’ils représentaient aux yeux des dirigeants péruviens et des décideurs du monde occidental la nouvelle grande menace pour l’avenir de l’humanité… Ce documentaire revient sur cette tragédie.

Ventres glacés

Slatan Dudow, 1932

Le premier film ouvertement communiste de la République de Weimar. Coécrit par Bertolt Brecht qui supervisa l’ensemble de la production, le film retrace l’histoire de la colonie ouvrière autonome de Müggelsee à Berlin.

Vents de sable, femmes de roc

Nathalie Borgers, 2009

Documentaire sur la caravane des femmes Toubous, qui, chaque année, entreprennent un voyage de 4 mois sur plus de 1500 km à travers le Sahara, pour aller cueillir des dattes et les vendre à la « ville ». Malgré la fatigue et les dangers innombrables, ce périple est aussi pour ces femmes un espace de liberté et la clé de leur indépendance économique.

Vent se lève (Le)

Ken Loach, 2006

Irlande, 1920. Des paysans s’unissent pour former une armée de volontaires contre les redoutables Black and Tans, troupes anglaises envoyées par bateaux entiers pour mater les velléités d’indépendance du peuple irlandais. Par sens du devoir et amour de son pays, Damien abandonne sa jeune carrière de médecin et rejoint son frère Teddy dans le dangereux combat pour la liberté…

Véridique légende du sous-commandant Marcos (La)

Tessac Brisac, Carmen Castillo, 1995

Le sous-commandant Marcos raconte pour la première fois face à une caméra l’histoire du mouvement armé. Porte-parole de la nouvelle rébellion zapatiste, il redonne aux populations indiennes un nouvel espoir de changement et de démocratie depuis 1994.

Véritable Histoire du bus 402 (La)

André Van In, 2002

Le film explore la vie de la cité des Pyramides, à Evry-ville Nouvelle, en suivant le trajet du bus 402. Le bus est une des cibles préférées des jeunes lorsqu’il traverse leur territoire. Face au vandalisme, la municipalité fait appel à la médiation et au civisme des habitants.

Vérité assiégée : Médias dissidents dans les guerres de l’ex-Yougoslavie

Leslie Asako Gladsjo, 1994

Enquête sur les médias indépendants dans trois républiques d’ex-Yougoslavie en guerre : en Bosnie, comme en Croatie et en Serbie, quelques journalistes tentent de s’opposer à l’idéologie nationaliste des gouvernements en place et leur mainmise sur l’information, et se battent pour une presse libre et démocratique.

Vérité et réconciliation

Fadel Sadeh, 2008

Trois expériences de commissions de vérité dans le monde

Versailles

Pierre Schoeller, 2008

A travers la rencontre d’un sans-abri et d’un enfant, le réalisateur filme, dans cette fiction, les exclus de Versailles.

Vers la tendresse

Alice Diop, 2015

Ce documentaire propose une exploration sensible du sentiment amoureux en «  banlieue  », une errance avec une bande de jeunes de cité, la découverte d’un univers où les corps féminins ne sont plus que des silhouettes fantomatiques et virtuelles.

Vers le ciel

Kiri Lluch Dalena, 2013

C’est l’histoire d’un frère et d’une soeur de onze et huit ans, survivants d’un cyclone meurtrier à Iligan sur l’île de Mindanao en décembre 2011.

Vers le Sud

Johan Van der Keuken, 1981

30 avril 1980, Amsterdam. Le jour de la fête du couronnement, l’occupation d’un immeuble par des squatters provoque une confrontation avec la police. Puis le film part en voyage vers le Sud. Paris, la Drôme, les Alpes, Rome, le Caire jusqu’en Haute-Égypte.

Vers Madrid

Sylvain George, 2013

Le film a été tourné en 2012 en Espagne, autour du mouvement des indignés : il témoigne de l’ébullition d’un peuple qui retrouve la parole, des tentatives passionnées et patientes d’inventer de nouvelles manières de vivre ensemble, et de l’extraordinaire beauté des rassemblements solidaires.

Vers où Israël ?

Camille Clavel, 2011

Ce documentaire propose un voyage à travers les racines d’un conflit qui est avant tout un conflit de mémoire : la mémoire juive d’un côté, la mémoire palestinienne de l’autre.

Vers un commerce équitable

Jean Lefaux, Martine Bouquin, 1999

L’écart entre pays riches et pauvres n’a cessé de s’aggraver dans le monde. Conscients des limites du système caritatif, depuis 15 ans des hommes jettent les bases d’un nouveau rapport commercial. Ils se lancent dans l’aventure d’un commerce «  équitable  ».

Vers un crash alimentaire

Richard Prost, Yves Billy, 2008

La tourmente financière, qui vient démentir toutes les promesses de la mondialisation, a éclipsé les signes avant-coureurs d’une autre crise, infiniment plus grave : une pénurie alimentaire générale.

Vers une nouvelle santé

Réalisation collective, 2007

La santé dans les communautés zapatistes

Vers une restauration collective bonne, propre et juste. Produits frais et bonnes pratiques

Brice B., Matthieu Toucas, 2010

Le documentaire « Vers une restauration collective bonne, propre et juste – produits frais et bonnes pratiques » présente le portrait de deux chefs de cuisine de restauration scolaire dont les pratiques sont remarquables à bien des égards, André Parra et Dominique Valadier.

Vers une terre sans douleur

José Huerta, 2007

Un voyage au cœur de la société civile brésilienne, où les hommes et femmes rencontrent des problématiques essentielles et luttent pour construire une société plus équitable, plus juste et plus humaine.

Vétérans du Vietnam (Les)

Carole Roussopoulos, 1972

La parole est donnée à différents vétérans de la guerre du Vietnam pour dénoncer les agissements de l’État américain et le racisme contre les vietnamiens, et plus également contre les noirs.

VHS Kahloucha

Nejib Belkadhi, 2006

Dans un quartier déshérité de Sousse, en Tunisie, Moncef Kahloucha tourne sans moyens et sans scénario, des films d’action où il monopolise le premier rôle. Films de gangsters, remake pittoresque de Tarzan intitulé «  Tarzan des Arabes  », tous les genres sont sollicités, au même titre que ses voisins et amis, leur maison et leur mobilier.

Victoire de la toussaint (La)

Réalisation collective, 2006

Le 2 novembre, jour de la fête des morts, les forces fédérales tentent en vain de reprendre le contrôle de la radio universitaire de Oaxaca.

Victoire de la vie

Henri Cartier Bresson, 1937

Dans ce film de propagande destiné à rassembler des fonds au profit des combattants républicains de la guerre d’Espagne, Cartier-Bresson présente tout d’abord l’action accomplie par la République espagnole dans le domaine de la santé publique.

Victor Jara, n°2547

Elvira Diaz, 2013

Au Chili, quelques jours après le coup d’état du 11 septembre 1973, le jeune fonctionnaire Hector Herrera se retrouve face au corps du célèbre chanteur engagé, Victor Jara. Refusant de voir ce corps disparaître comme les autres, il parvient, au péril de sa vie, à l’enterrer légalement. Après 40 ans d’exil en France, Hector sort de son silence et revient sur les étapes de cet acte de désobéissance.

Vidangé

Xavier Pagès, 2008

Reportage photographique sur la dernière semaine d’activité d’une usine textile, en compagnie des ouvriers.

Videocracy

Erik Gandini, 2009

Portrait en creux de l’ère Berlusconi, ce film s’interroge sur le paysage audiovisuel italien des trente dernières années.

Vidéogrammes d’une révolution

Harun Farocki, Andrei Ujica, 1992

Décembre 1989 : la révolution roumaine prouve que la maîtrise de l’image permet celle du pouvoir. Jusqu’ici, le film enregistrait l’histoire ; maintenant, le film est une condition de possibilité de l’histoire.

Videomappings : Aïda, Palestine

Till Roeskens, 2008

Six récits de réfugiés palestiniens du camp d’Aïda. Des narrateurs, on n’entendra que les voix, illustrées simultanément par une cartographie en cours.

Vie

Artavazd Pelechian, 1993

Vie est un essai poétique sur les débuts de la vie, faits d’images d’accouchements, de sons d’un cœur qui bat et de musique du Requiem de Verdi.

Vie adulte (La)

Jean-Baptiste Mees, 2016

Ses professeurs lui demandent sans cesse de devenir adulte. Le problème d’Anthony, c’est qu’il parle trop, qu’il bouge trop, qu’il se bat trop aussi. Pourtant, cet été le jeune homme a découvert quelque chose à propos de lui-même : sous l’eau, il est différent.

Vie après la Shoah (La)

Francis Gillery, 2009

Ce film, qui s’inscrit clairement dans l’histoire de l’après Shoah, pose la question du retour à la vie ordinaire des survivants juifs, la reconstruction personnelle, la refondation d’une famille, l’accomplissement dans une vie professionnelle, sur la résilience (concept de Boris Cyrulnik), mais aussi sur le ressentiment et la vengeance.

Vie avec Oradour (Une)

Patrick Séraudie, 2011

Le 10 Juin 1944 à Oradour-sur-Glane, Robert Hébras échappe à la mort. « Une vie avec Oradour » retrace son histoire, avec le récit minutieux de cette journée, filmé dans les ruines du village-martyr. Un drame ancré dans notre mémoire collective et qui reste le plus important massacre de civils en France sous occupation allemande.

Vie comme elle va (La)

Jean Henri Meunier, 2004

Dans un village de la campagne aveyronnaise vivent des personnages hauts en couleurs.

Vie commence demain (La)

Nicole Védrès, 1949

Documentaire romancé : évocation des mondes scientifique et artistique français de 1949.

Vie contaminée (La)

David Desramé, Dominique Maestrali, 2000

La Biélorussie est le territoire le plus touché par l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Guidé par le témoignage de sa population, le film propose de dresser l’état des lieux d’un pays où la catastrophe est encore à venir.

Vie de château (La)

Frédérique Devillez, 2007

Au “ Petit Château ”, des demandeurs d’asile du monde entier comblent le temps en attendant de savoir si leur demande sera acceptée

Vie de femme pendant la Grande guerre (Une)

Cédric Condom, 2005

Tout semble avoir été dit sur la Grande Guerre. Pourtant, a-t-on déjà observé la guerre de 14-18 sous le prisme du regard féminin ? 90 ans après l’Armistice, il est temps de s’intéresser, enfin, au rôle des femmes dans le premier conflit mondial.

Vie de la femme en résistance (La)

Réalisation collective, 2004

Le 8 mars 1993 a été déclarée la « loi révolutionnaire des femmes ». Depuis la situation et les conditions de vie de cette partie de la population est une préoccupation permanente. Est-ce que les femmes traversent elles aussi un processus d’égalité et de libération ?

Vie des autres (La)

Florian Henckel Von Donnersmarck, 2006

Synthèse entre un film politique très documenté et et un drame sentimental palpitant où un espion de la Stasi réalise la vacuité de sa vie et falsifie ses rapports à force d’écouter la voix d’une actrice.

Vie des gens (La)

Olivier Ducray, 2015

Saisons après saisons, la pétillante Françoise, infirmière libérale, illumine la vie des gens. Avec beaucoup d’humour et de tendresse, elle fait bien plus que soigner nos ainés… elle préserve le lien social.

Vie en friche (La)

Suzanne Chupin, 2000

Richard et Vincent sont au chômage depuis longtemps. Ils tentent une réinsertion par le biais d’un Contrat emploi solidarité. Suzanne Chupin, la réalisatrice, les a suivi pendant toute la durée de leur CES (9 mois) afin de saisir les évolutions, les piétinements, les rechutes parfois…

Vie en vert (La)

Luc Decaster, Ouadi Guenich, 1997

Reportage sur les CES Verts : 8 jeunes en Contrat Emploi Solidarité qui participent à une expérience avec la SNCF, appuyés par une association de prévention.

Vie en vrac (La)

Élisabeth Kapnist, 2012

Le quotidien de l’hôpital psychiatrique de jour de Saint-Germain-en-Laye, où se tisse une relation de confiance entre soignants et patients. La folie dérange. La réalisatrice, elle, a voulu comprendre, à travers cet hôpital psychiatrique, combien elle est au contraire proche de nous.

Vie est ailleurs (La)

Elsa Quinette, 2011

Hommage amer de la misère comme nécessité. Deux approches sur le chemin de la mort. En France, Baboussia, la grand-mère de la réalisatrice. En Inde, des visages… des figures collectées, filmées en présence du frère de la réalisatrice. Une caméra dérangeante. Un chemin vers la mort grinçant. Un fils insistant. Une mort ritualisée, où l’expression des visages est filmée sans retenue.

Vie est à nous (la)

Jean Renoir, 1936

Produit par le Parti Communiste Français en vue de la campagne pour les élections de mai 1936 - qui portèrent au pouvoir le Front Populaire - La Vie est à Nous fut tourné par une équipe de cinéastes et techniciens militants communistes ou sympathisants.

Vie est immense et pleine de dangers (La)

Denis Gheerbrant, 1994

La vie de Cédric et de ses amis au sein du service cancérologie de l’Institut Curie à Paris. Le réalisateur les accompagne au gré de leurs combats contre la maladie, de leurs réflexions, de leurs questions et de leurs révoltes.

Vie et rien d’autre (La)

Bertrand Tavernier, 1989

1920. La seconde manche du suicide européen dont il ne reste à disputer que la belle est achevée depuis 2 ans. La France, détruite sur un quart de son territoire, panse ses plaies dans une fête travailleuse qui a pour décor l’immense chantier de la reconstruction. Partout, les survivants s’activent, s’acharnent à oublier quatre années de cauchemar et y réussissent. Dans ce climat, deux jeunes femmes, d’origines sociales très différentes, poursuivent un même but, retrouver l’homme qu’elles aiment et qui a disparu dans la tourmente.

Vieil homme et l’enfant (Le)

Claude Berri, 1967

Pendant la Seconde Guerre mondiale, un petit Parisien est placé chez un couple de personnes âgées qui ignorent qu’il est juif.

Vieille dame indigne (La)

René Allio, 1964

À Marseille, une vieille femme, Madame Bertini, se retrouve seule à la mort de son mari. Tous ses enfants sont mariés et dispersés dans la région à part Albert et Gaston qui sont restés à Marseille. Par intérêt pour l’héritage, les deux fils cherchent à accaparer leur mère. Mais elle décline leurs invitations et, avec le peu d’argent reçu des ventes de l’entreprise familiale en faillite et de tous les biens qui avaient constitué son quotidien jusqu’alors, elle s’achète une voiture et part à l’aventure en compagnie d’une serveuse de bar

Vieillir à l’ombre

Johanna Bedeau, 2014

Purgeant de longues peines ou incarcérés à un âge avancé, les détenus âgés se retrouvent sans horizon possible. Dans quel avenir peuvent-ils se projeter  ? Ce documentaire nous fait partager leurs réflexions, les mondes cerclés d’habitude qu’ils se sont recréés en détention, les liens ténus et bouleversants avec l’extérieur qu’ils sont arrivés à maintenir.

Vie là, c’est quoi même (La)

Emmanuelle Lacosse-Le Paven, 2003

Documentaire réalisé auprès de soignants et parents dans un service de pédiatrie-néonatologie d’un hôpital camerounais : résister à la fatalité, même si les moyens manquent…

Vie n’est pas immobile (La)

Alassane Diago, 2012

C’est l’histoire de femmes : mères de famille, épouses, femmes travailleuses et acharnées. Pour certaines, le mari a immigré  ; pour d’autres, il est tout simplement inactif ou immobilisé par une maladie incurable. C’est l’histoire des femmes qui, regroupées et mobilisées pour la survie de leur foyer, sont fatiguées et habitées par un fort désir de dénoncer l’injustice et la soumission que leur impose la minorité des hommes qui les dirigent…

Viens voir ma boutique

Daisy Lamothe, 2002

Au Sénégal, sur l’île de Gorée, des centaines de touristes européens et nord-américains débarquent chaque jour. Multipliant les stratagèmes, des jeunes filles tentent des les attirer dans leurs boutiques pour leur vendre colliers, bracelets, paréos…

Vie quotidienne dans un village syrien (La)

Omar Amiralay, 1974

Le film dévoile le contraste violent entre le discours officiel sur la réforme agraire et la réalité des paysans abandonnés face aux propriétaires féodaux.

Vie rêvée d’Amanda (La)

Jill Emery, 2002

Amanda a vingt-six ans. Mais c’est encore une enfant. Elle est autiste. Sa maladie s’est déclenchée peu à peu. " Elle était caractérielle et faisait beaucoup de crises d’épilepsie  » , raconte Jill Emery, sa mère qui est aussi la réalisatrice.

Vie rêvée des anges (La)

Eric Zonca, 1998

Isa à 20 ans, son sac à dos pour tout bagage et une philosophie de galère plutôt souriante. Elle débarque à Lille, à la recherche de petits boulots. Son chemin croise celui de Marie, une écorchée, révoltée contre sa condition sociale. L’une rêve, l’autre pas… Leur rencontre va être explosive !

Vierge, les coptes et moi (La)

Namir Abdel Messeeh, 2012

Namir part en Egypte, son pays d’origine, faire un film sur les apparitions miraculeuses de la Vierge au sein de la communauté copte chrétienne. Très vite l’enquête lui sert de prétexte pour revoir sa famille, à la campagne  ; et pour impliquer tout le village dans une rocambolesque mise en scène… Entre documentaire et autofiction, une formidable comédie sur les racines, les croyances… et le cinéma.

Vies

Alain Cavalier, 2000

Les quatre existences sont autant de parties autonomes et sans lien entre elles. Cavalier est attentif aux moindres détails des morceaux de vie qu’il filme. Il est à leur écoute. Et c’est le travail qui représente la tonalité de Vies, le thème central auquel renvoie chacun des personnages.

Vie sans Brahim (La )

Laurent Chevallier, 2002

Soisy-sur-École est un petit village de l’Essonne de 2 000 habitants. C’est là que j’ai connu Brahim, le seul Arabe du village. Le seul, jusqu’à l’arrivée de Mustapha venu y racheter l’épicerie. C’est dans cette petite boutique que se fera la première rencontre entre les deux hommes, à des milliers de kilomètres de leur Maroc natal.

Vie sans truc (La)

Anne-Laure Daffis, Léo Marchand, 2013

Ce film d’animation raconte les péripéties d’un magicien qui se retrouve au chômage suite à un numéro qui a mal tourné…

Vies de Thérèse (Les)

Sébastien Lifshitz, 2016

Au soir de sa vie, Thérèse Clerc a livré au documentariste Sébastien Lifshitz un témoignage lucide sur le rapport qu’elle entretenait avec son corps vieillissant. Un corps qui toute sa vie durant fut porteur de liberté, de joie, d’utopie, de force et de combat pour le droit des femmes. Lutte de l’esprit et lutte des corps : ce combat peut être mené pour chacun jusqu’au bout.

Vies métalliques. Rencontre avec Pierre Bergounioux

Henry Colomer, 2013

Donner une vie seconde à d’obscures destinées oubliées « au fond des vallées du temps », c’est le propos de toute l’œuvre de Pierre Bergounioux, qui trouve son inspiration en récupérant dans les casses des épaves du monde industriel et agricole.

Vies parallèles. Une chronique des années cinquante

Henry Colomer, 2010

De son enfance dans les années 1950, Henry Colomer a gardé une somme de souvenirs et de petits objets qu’il met en scène dans ce film très personnel. chronique Délicate d’une époque douce-amère, marquée par les Trente Glorieuses et la Guerre d’Algérie.

Vie sur terre (La)

Abderrahmane Sissako, 1998

A la veille de l’an 2000, un réalisateur mauritanien vivant en France décide de revenir à Sokoli, un petit village du Mali, retrouver son père.

Vie t’en as qu’une (La)

Abraham Ségal, Denis Guedj, Jean-Pierre Pétard, 1978

Une image éclatée de la vie quotidienne, dix ans après mai 68.

Vila das Torres

Bruno Mancuso, Lúcia Pego, Marta Pego, William Duarte, 2010

Le point de vue de certains habitants de « Vila das Torres », favela du centre de Curitiba, face au méga-événement de la Coupe du monde prévu pour 2014. Quel en sera le bénéfice pour la communauté  ? Comment la favela sera-t-elle perçue par les touristes  ? Comment peuvent s’organiser les habitants pour faire partie du jeu  ?

Villa el Salvador, les bâtisseurs du désert

Jean-Michel Rodrigo, 2008

Villa el Salvador a surgi il y a trente cinq ans au milieu d’un désert situé au sud de Lima. Tous ses habitants ont bâti la ville populaire dont ils rêvaient : un lieu où il fait bon vivre, même pauvre.

Village sans dimanche (Un)

Corinne Jacob, Philippe Baron, 2012

Durant les années d’après guerre, le maire socialiste d’une commune bretonne est en conflit avec les autorités écclésiastiques. L’affrontement s’envenime et va déboucher sur une succession d’actes exceptionnels dont la fermeture de l’église. Le récit minutieux de cette lutte exemplaire entre la République et un Clergé encore très puissant nous replonge dans une époque, pas si lointaine, où les églises étaient pleines et les villages bretons divisés entre « blancs » et « rouges ».

Ville à prendre (La)

Patrick Brunie, 1979

Témoignage sur les conditions de vie et de travail dans les milieux populaires, ce documentaire se veut aussi une réflexion sur l’intégration de l’homme à son environnement urbain.

Ville est tranquillle (La)

Robert Guédiguian, 2000

Des histoires singulières, enchevêtrées, qui se déroulent dans le même temps et dans le même espace, Marseille, en l’an 2000, et qui, face à la montée de l’insignifiance et de la confusion attestent que «  la ville n’est pas tranquille  ».

Ville Flores

Marina Galimberti, 2004

Exemple, à Porto Alegre au Brésil, de la mise en place au sein d’un bidonville de coopératives centrées sur le commerce équitable, et d’une démocratie participative

Ville Louvre (La)

Nicolas Philibert, 1990

À quoi ressemble le Louvre quand le public n’y est pas  ? Pour la première fois, un grand musée dévoile ses coulisses à une équipe de cinéma.

Ville s’éveille (La)

Jörn Donner, 1954

La diversité des sensations ressenties par un matin d’Helsinki, de l’aube à la pleine lumière, du silence et du calme du petit jour à la rumeur et l’agitation de la ville au travail.

Vincennes, l’université perdue

Virginie Linhart, 2016

Ce documentaire retrace l’épopée de la fac de Vincennes, de sa création après les événements de mai 68 jusqu’à sa démolition à l’été 1980. Raconter Vincennes, c’est faire revivre dix années uniques d’intense effervescence intellectuelle et politique, d’inventivité pédagogique et artistique, d’utopies, d’espoirs, et de trahisons qui dans un lieu unique – le bois au nom éponyme – ont marqué la grande Histoire.

Vincennes, roman noir pour université rouge

Yolande Robveille, 2008

La genèse puis le quotidien de l’Université de Vincennes de 1968 à 1980. Un certain esprit des années 70 à partir du microcosme de cette université particulière.

Vincent, François, Paul et les autres

Claude Sautet, 1974

La référence du film choral dramatique sur fond de chronique sociale, où l’amitié reste omniprésente.

Vinyl

Julien Hallard, 2009

Une journée presque ordinaire dans la boutique de vinyles la plus dingue de Paris

Violence des échanges en milieu tempéré

Jean-Marc Moutout, 2004

Philippe, jeune diplômé, vient d’intégrer le prestigieux cabinet de consultants McGregor, dont les bureaux sont situés à La Défense. La première mission qui lui est confiée est de faire l’audit de Janson, une entreprise de province spécialisée dans la métallurgie. En améliorant la rentabilité de l’usine, son rapport doit permettre le rachat de l’établissement par un grand groupe international.

Violences conjugales en guise d’amour

François Chilowicz, 2006

Des pressions psychologiques les plus insidieuses aux agressions physiques les plus spectaculaires, les violences conjugales ont toujours la même issue : la négation de l’autre, voire sa destruction psychologique ou physique. Des femmes nous racontent ce qu’elles vivent, des hommes s’interrogent sur ce qui se passe en eux. Un film de témoignages très intimes, autour d’une certaine idée de l’amour.

Violette Leduc, la chasse à l’amour

Esther Hoffenberg, 2013

« Si on entreprend une autobiographie, il faut y aller à fond » affirme Violette Leduc. La sexualité féminine, l’avortement, la bâtardise, elle aborde chacun des sujets tabous des années 50 sans aucune hypocrisie. Sa « sincérité intrépide » lui apporte l¹admiration et le soutien immédiat de Simone de Beauvoir. Presque 50 ans après le succès public de La Bâtarde, le film revient sur un écrivain, une œuvre et une amitié hors du commun.

Violons du bal (Les)

Michel Drach, 1974

Le réalisateur Michel Drach raconte les problèmes inhérents à son métier : la difficulté de faire un film sur un sujet qui, d’après les producteurs, n’intéressera pas le public. En l’occurrence, il s’agit de son enfance, des visions qu’il eut et des tourments qu’il subit pendant la guerre, alors que sa famille, comme les autres juifs, connaissait l’atroce persécution que l’on sait.

Virou o jogo : a história de Pintadas

Marcelo Villanova Lopes Lapa, 2012

L’histoire de femmes qui ont réussi à remettre en question le machisme grâce à de nouvelles formes d’organisation à Pintadas, dans la région de Bahia. Introduisant ainsi un nouveau regard sur les relations hommes/femmes tout en jouant au football.

Virtuoses (Les)

Mark Herman, 1997

Grimley, petite ville minière du Yorkshire est sous le choc : la mine est sur le point d’être fermée. Dernier symbole de la fierté des mineurs : leur fanfare, que leur chef d’orchestre maintient à bout de bras. Mais, grâce à une compétition nationale, l’espoir va renaître……

Virus 31

, 2003

Ce « film conducteur » retrace la lutte vue et vécue par les intermittents tout au long de l’été. Il a été réalisé entièrement à partir de rushes et de documents filmés par des intermittents partout en France aux quatre coins de leur lutte.

Visages défendus

Catherine Rechard, 2015

Ce documentaire aborde la sortie de prison au travers du prisme de notre perception des personnes détenues. Le film s’interroge avec les personnages sur les effets au moment de reprendre place dans la société, de la représentation fantasmée qu’en donne l’institution. L’enjeu du film est de cerner son impact quand vient le moment pour les anciens prisonniers, de retrouver – ou de trouver – une place dans la société.

Visages d’une absente

Frédéric Goldbronn, 2013

L’absente, c’est la mère disparue du réalisateur, une figure qu’il convoque en interrogeant la mémoire de ses enfants, nés de pères différents et qui n’ont pas grandi ensemble. Il confronte ces mémoires aux traces que sa mère a laissées, lettres ou photos sans légendes. Il retourne sur les lieux qu’elle a traversés, découvre l’histoire douloureuse de son enfance sous l’Occupation. Au fur et à mesure, ces fragments s’assemblent, restituant l’unité d’une vie qui, dans son désordre même, dit quelque chose de la liberté d’une femme du vingtième siècle.

Visite de la fanfare (La)

Eran Kolirin, 2007

Un jour, il n’y a pas si longtemps, une petite fanfare de la police égyptienne vint en Israël. Elle était venue pour jouer lors de la cérémonie d’inauguration d’un centre culturel arabe. Seulement à cause de la bureaucratie, d’un manque de chance ou de tout autre concours de circonstance, personne ne vint les accueillir à l’aéroport. Ils tentèrent alors de se débrouiller seuls, pour finalement se retrouver au fin fond du désert israélien dans une petite ville oubliée du monde…

Visite (La) – Le Château de Versailles

Pippo Delbono, 2015

Bobo, personne atteinte de handicap mental, et Michael Lonsdale sont seuls au Château de Versailles. Ensemble, ils déambulent dans ce lieu fantomatique empreint de pouvoir. Le réalisateur Pippo Delbono propose un voyage singulier dans ce lieu d’exception.

Visiting Jonas Mekas

Dominique Dubosc, 1992

Le réalisateur de cette ‘visite à Jonas Mekas’, dans une démarche mimétique de celle du grand documentariste, livre des notes et fragments de leurs rencontres entre 1991 et 1992 à New York.

Viste (La) - Lu Musée d’art moderne

Lætitia Carton, 2015

C’est l’histoire d’une rencontre. Celle de Julie avec l’art moderne. Celle de Julie et Lætitia.

Viva Ladjérie

Nadir Moknèche, 2004

Alger, hiver 2003. La maman,ancienne danseuse de cabaret, la fille émancipée et l’amie, prostituée, sont installées, depuis le début des violences terroristes, dans un hôtel du centre ville. Et même si la mort les poursuit, elles lui disent : non !

Viva la vida 1er janvier 2003, la prise de san cristobal de las casas

Réalisation collective, 2003

La prise militaire de San Cristóbal de Las Casas en 1994 est une date phare de la symbolique zapatiste. Neuf ans après, ils rappellent leur présence en reprenant possession de la ville pacifiquement.

¡ Viva Mexico !

Nicolas Défossé, 2009

Dans un voyage des montagnes du sud-est mexicain jusqu’à la frontière nord avec les États-Unis, le sous-commandant Marcos et le peuple du Mexique dessinent le visage oublié d’un pays. Une célébration de la lutte pour la terre et la dignité.

Vivant !

Vincent Boujon, 2014

Cinq garçons ont décidé de s’initier au saut en parachute.  ! Dans ce film drôle et sensible, ils vont éprouver cette fraction de seconde où l’on se décide à plonger dans l’inconnu. Où l’on prend conscience de sa fragilité, d’une mort possible, mais aussi de l’ampleur du monde et de l’intensité de la vie.  ! Ce qui les rassemble  ? Leur séropositivité.

Vive la baleine

Chris Marker, Mario Ruspoli, 1972

« Chaque baleine qui meurt nous lègue, comme une prophétie, l’image de notre propre mort. » Chris Marker

Vive la sociale

Gérard Mordillat, 1983

C’est la chronique populaire d’une vie, d’un quartier de Paris avec ses personnages pittoresques et attachants.

Vive la vie

Jean Benoit-Lévy, 1937

Commandité par le tout nouveau secrétariat aux loisirs et aux sports, dirigé par Léo Lagrange, ce film est un témoignage précieux sur l’atmosphère joyeuse des auberges de jeunesse, nouvellement créées.

Vive les vacances

Alain Pitten, 2006

Vietnam : un pays émergeant où l’on travaille beaucoup en raison d’une main d’oeuvre bon marché. Dans une usine de fabrication de sacs dédiés à l’exportation, les 300 ouvrières attendent leurs 4 jours de vacances…

Vive l’indépendance du Texas

Damien Faure, 2006

Quand j’étais petit, j’ai fait la connaissance de l’homme le plus fort du monde. Il peut tordre une barre en acier avec son cou, soulever d’énormes poids avec la seule force du petit doigt, étouffer l’impact d’une explosion avec ses mains…et cet homme là c’est mon père. Mais il avait fait une guerre, la guerre d’Algérie.

Vivement lundi !

Gérard Chouchan, 1999

Témoignage de trois femmes d’ouvriers des ports de St Nazaire, Brème et Newcastle qui ont vu, avec la mondialisation, leur vie changer radicalement depuis dix ans.

Vivre à Davignac

Bernard Gesbert, 1974

Un tableau de la vie rurale en Haute Corrèze au début des années 70. Les petites exploitations tentent de survivre tant bien que mal, et s’inventent de nouveaux modes de gestion : les GAEC.

Vivre à l’étranger. Un Birman au Japon

Toshikuni Doï, 2013

Ce documentaire couvre 14 ans de la vie de Kyaw Kyaw Soe en tant que militant pro-démocratique birman au Japon.

Vivre au paradis

Bourlem Guerdjou, 1997

Pendant la guerre d’Algérie, Lakhdar, immigré, ouvrier du bâtiment, habite le bidonville de Nanterre. Ne supportant plus la solitude, il fait venir sa femme Nora et ses enfants en France. Dès lors, il n’a plus qu’une obsession : offrir aux siens un appartement digne de ce nom.

Vivre chez Rothschild

Daniel Friedmann, 2003

Captant le vécu quotidien des pensionnaires de la maison de retraite de la fondation Rothschild, la caméra du réalisateur fait revivre en même temps leur passé

Vivre la terre

Michel Naudy, 1996

La désertification massive dont les zones de montagne ont été victimes depuis le début du siècle ont provoqué en fait une déshumanisation de la vie et des paysages.

Vivre l’utopie

Juan Gamero, Francisco Rios, Mariano Roca, 1997

Documentaire sur l’Espagne libertaire de 1936 dans lequel une trentaine d’anciens militants témoignent de la réalisation concrète de l’anarchisme par plusieurs millions de personnes en Catalogne et en Aragon.

Vivre sous les bombes

Gustavo Cortes Bueno, 2003

L’idée originale de « Vivre sous les bombes » réside dans l’illustration de deux situations : la vie quotidienne et l’angoisse des Irakiens aujourd’hui, confrontés aux menaces d’une guerre annoncée.

Voces del Callejon

Sophie Bonnin, 2009

Voces del Callejon, être afro-péruvien à Lima, est un voyage à travers la vie de Cata, Charo, Peta et Roberto qui, ensemble, forment le groupe afro-péruvien El Milenio.

Voici la colère bretonne, la grève du Joint Français

Jean-Louis Le Tacon, 1976

Dans ce film, Jean-Louis Le Tacon filme les paysans qui apportent le ravitaillement et les vivres aux grévistes du Joint Français à Saint-Brieuc en 1972. Il suit les grévistes qui séquestrent les patrons récalcitrants. La caméra devient une arme totalement intégrée à la grève.

Voie des autres (La)

Fabrice Osinski, 2010

Douze jeunes belges traversent la Laponie à pied et en traîneaux. Une aventure dans le froid extrême, et un laboratoire social : quatre sont « normaux », de scolarité et de familles stables ; quatre autres sont placés en foyer à Bruxelles et enfin, quatre sont handicapés physiques ou trisomiques.

Voie mayo (La)

Réalisation collective, 2006

Le peuple Mayo à la rencontre de l’Autre Campagne. Une occasion d’analyser la dépossession des terres aggravée par la réforme constitutionnelle et l’émigration vers les États-Unis par manque d’opportunités économiques et politiques.

Voile de Berta (Le)

Esteban Larrain, 2004

Dans les montagnes du sud du Chili, un gigantesque barrage doit engloutir les terres des communautés indiennes. Le film retrace la lutte d’un groupe de femmes pour ne pas être expropriées et maintenir leur mode de vie millénaire

Voir ce que devient l’ombre

Matthieu Chatellier, 2010

Filmé en 2008-2009, le documentaire dévoile le travail de création de Cécile Reims et Fred Deux, jusqu’à la transmission de leurs œuvres aux institutions publiques. À plus de quatre-vingts ans, Fred Deux et Cécile Reims nous livrent une pensée moderne, audacieuse et sans compromis sur le XXe siècle, sur le rôle de la création et sur la vie.

Voix andines

Collectif, 2013

Les résidents des communautés andines s’expriment dans ce film, exigeant la reconnaissance et le respect de la vie et la culture de leurs peuples.

Voix de garage

Philippe Guilloux, 2011

En zone rurale, la logique est implacable : sans voiture pas de travail, sans travail pas de voiture. À Carhaix, au cœur de la Bretagne, une association a créé une structure inédite et généreuse pour briser cette logique : un garage solidaire où des employés en réinsertion réparent les voitures des titulaires de minimas sociaux.

Voix de la France (Les)

Loïc Prigent, 2007

Et si l’élection présidentielle était avant tout l’occasion d’un vaste débat, d’une prise de parole collective, d’une sorte de mise au point du pays ? Le film propose d’écouter les impressions des citoyens français et de décrypter l’évolution de leurs opinions pendant la campagne.

Voix de son maître (La)

Gérard Mordillat, Nicolas Philibert, 1978

Douze patrons de grandes entreprises parlent face à la caméra du pouvoir, de la hiérarchie, des syndicats, des grèves, de l’autogestion… Leurs voix se mêlent, se dispersent, se démultiplient dans la ville, les usines… Sous le discours patronal apparaît progressivement l’image d’un monde futur…

Voix du peuple (La)

Mohammed Lakhdar-Hamina, Djamel Chanderli, 1961

Le film évoque les causes profondes du conflit armé, en le réinscrivant dans l’histoire du combat nationaliste contre la colonisation et rappelle que le combat pour l’indépendance est bien antérieur au 1er novembre 1954.

Voix du vent (La) - Semences de transition

Carlos Pons, 2012

Jean-Luc Danneyrolles, agriculteur de Provence et Carlos Pons, réalisateur Espagnol, organisent un voyage vers Grenade à la rencontre du mouvement social alternatif, entre agro-écologie et changement de paradigme. Ils partent lors des grands froids de février 2012, avec pour tout moyen d’échange et seule richesse des semences paysannes.

Voix rebelles, récits populaires des Etats-Unis (Des)

Howard Zinn, Anthony Arnove, Chris Moore, 2009

Autour du livre de Howard Zinn Une Histoire populaire américaine, les plus grands acteurs hollywoodiens et les grandes stars de la chanson prêtent leurs voix aux rebelles de l’histoire américaine qui luttèrent pour les changements sociaux.

Volcan interdit

Haroun Tazieff, 1966

Exploration progressive du cratère du Niragongo dans le fond duquel se trouve un lac de lave en fusion par A. Tazieff et son équipe. Quelles relations entretiennent les hommes face aux phénomènes volcaniques ?

Volem rien foutre Al Païs

Pierre Carles, Christophe Coello, Stéphane Goxe, 2007

Dans cette guerre économique qu’on nous avait promise il y a bien des années et qui avance comme un rouleau compresseur, existe-t-il encore un sursaut d’imagination pour résister  ?

Volés par les nazis - Histoire de la collection Schloss

Marc Van Dessel, 1998

Avec de remarquables films d’archives, notamment ceux de Pathé Télévision et du Quai d’Orsay, Marc van Dessel retrace l’histoire des 332 toiles de maîtres d’Adolphe Schloss, froidement volées par les nazis en 1943 et dont à peine la moitié ont été restitués à ce jour.

Vol spécial

Fernand Melgar, 2011

Pour la première fois en Europe, une équipe de cinéma peut pénétrer dans un centre de détention pour sans-papiers. Dans ce huis clos carcéral, la tension monte au fil des jours dans l’attente de l’expulsion.

Volta a terra

João Pedro Plácido, 2014

Ce documentaire raconte l’histoire d’une communauté en voie de disparition : celle de paysans qui pratiquent l’agriculture de subsistance dans un hameau montagnard du nord du Portugal, déserté du fait de l’immigration. Entre l’évocation du passé et celle de leur avenir incertain, les 49 habitants nous font traverser quatre saisons, depuis la jachère hivernale jusqu’à l’arrivée des fils prodigues au mois d’août.

Votre enfant m’intéresse

Jean-Michel Carré, 1981

La famille, l’amour maternel, la fragilité de l’enfance, l’école, le travail quotidien, l’intimité du foyer… Autant de valeurs, d’idée reçues qui nous paraissent si naturelles et qui pourtant sont si souvent en faillite…

Voukoum

François Perlier, 2012

Un Voukoum, en créole guadeloupéen, c’est un mouvement massif et bruyant, un désordre provoqué sciemment pour provoquer l’éveil politique et artistique des gens de la rue, des vyé nèg (« vieux nègres »). C’est à la fois le tumulte et la révolte. C’est aussi le nom choisi par les membres du mouvement culturel implanté depuis le début des années 80 dans le quartier populaire du « Bas du bourg » à Basse Terre, en Guadeloupe : Mouveman Kiltirel Voukoum.

Vous avez dit : Français ?

René Vautier, 1986

Réflexion sur la notion de citoyenneté française et l’histoire de l’immigration en France

Vous êtes servis

Jorge Léon, 2010

Jogjakarta, Indonésie, 2009. Dans un centre de recrutement, des femmes sont formées au métier de bonne. Elles y apprennent l’usage de micro-ondes, les règles de politesse, la langue de leur futur employeur et l’endurance au travail. Elles sont des dizaines de milliers à partir chaque mois vers l’Asie ou le Moyen-Orient dans l’espoir de ramener un meilleur salaire au pays. Mais l’espoir vire parfois au cauchemar : surexploitées, maltraitées, elles sont réduites à l’état d’esclave. Derrière la fonction domestique à laquelle on les destine, se déploie leur histoire qui se livre en regards, en paroles, en rires, en silences bouleversants.

Vous qui gardez un cœur qui bat

Antoine Chaudagne, Sylvain Verdet, 2014

À l’est de l’Ukraine, un groupe de mineurs de fond s’enivre en racontant la mort de l’un des leurs dans un accident. Les plus jeunes n’ont d’autre perspective que la mine de charbon, les anciens avouent y avoir gâché leur vie. Parmi eux, Slava, trente ans, rêve secrètement de rejoindre, sur les rives de la mer Noire en Crimée, la jeune femme qu’il vient de rencontrer sur Internet.

Voyage à Alger (Le)

Abdelkrim Bahloul, 2009

Le Voyage à Alger raconte l’histoire vraie d’une veuve de martyr qui a été expropriée de sa maison par un des chefs de sa ville de Saida. Après avoir perdu espoir de regagner son bien par le biais des autorités locales, elle décide d’aller avec ses enfants à la capitale pour rencontrer le Président de la République (Houari Boumediene).

Voyage à la mer (Le)

Denis Gheerbrant, 2001

Un voyage au bord de la mer, de l’Espagne à la Camargue, dans les campings, sur les plages et le soir dans les stations : en vacances, tout est possible. L’envers d’une société comme un jeu de cartes mélangées : ils et elles viennent de partout, ont tous les âges et toutes les cultures. Ils offrent l’image d’un peuple, d’une société ou d’une époque. Pas «  pour de vrai  » bien sûr, puisque les vacances ne sont qu’une parenthèse  ; et les désirs, c’est pas pour de vrai  ? Un voyageur est parmi eux avec une caméra.

Voyage à Tokyo

Yasujiro Ozu, 1953

Un couple âgé entreprend un voyage pour rendre visite à ses enfants. D’abord accueillis avec les égards qui leur sont dus, les parents s’avèrent bientôt dérangeants.

Voyage au Congo

Marc Allégret, 1927

Film muet qui suit le voyage-expédition que fit André Gide au Congo, filmé par Marc Allégret.

Voyage au pays des peaux blanches

Laurent Chevallier, 2003

Voyage au pays des peaux blanches est un film de découverte (de l’autre, de l’ailleurs), de rencontres, de voyages, mais aussi une relecture de son film ‘L’enfant noir’, comme outil de vie et de transmission.

Voyage avec Martin Scorsese à travers le cinéma américain (Un)

Martin Scorsese, 2001

Toute la compétence et la passion de Martin Scorsese pour nous faire (re)découvrir la magie des grands classiques du cinéma italien : De Sica, Rosselini, Fellini, Visconti, Antonioni…un documentaire à voir et à revoir.

Voyage dans la mémoire

Hala Mohammad, 2006

2006, avant la révolution syrienne. Trois amis, des prisonniers d’opinion, ont croupi pendant des années dans la prison de Palmyre. Pour la première fois depuis leur libération, ils reviennent vers cette prison où ils ont tant souffert…

Voyage de la hyène (Le)

Djibril Diop Mambety, 1973

Mory et Anta s’aiment. Les deux jeunes amants partagent le même rêve, quitter Dakar pour Paris. Au moment fatidique, Anta embarque. Mory, lui, reste seul sur les quais, incapable de s’arracher à sa terre…

Voyage des derniers descendants de Daguerre (Le)

José Maria Tapias-Ospina, 2001

En Colombie, ils ne sont plus qu’une poignée aujourd’hui à perpétuer la tradition des portraitistes itinérants, transportant de villes en villages la «  boîte à photographie  ».

Voyage des femmes de Zartalé (Le)

Claude Mouriéras, 2005

Un documentaire éclairant sur la condition des femmes afghanes en milieu rural.

Voyage en Anatolie

Bernard Mangiante, 2016

Un siècle après le génocide de 1915, Bernard Mangiante a imaginé un road-movie documentaire. Il a proposé à sept personnages, tous Arméniens, de parcourir deux des provinces orientales de la Turquie où vivaient autrefois de très importantes communautés arméniennes.

Voyage en Arménie

Robert Guédiguian, 2007

Se sachant gravement malade, Barsam souhaite retourner sur la terre qui l’a vu naître : l’arménie. Il souhaite également léguer quelque chose à sa fille Anna.

Voyage en beurgeoisie

Sonia Kichah, 2010

L’élite issue de l’immigration maghrébine a désormais un nom : « la beurgeoisie ». Derrière ce concept attrape-tout se cache évidemment des parcours individuels que ce documentaire met en lumière.

Voyage en Occident

Jill Coulon, 2015

Un documentaire embarqué dans un bus de touristes chinois qui visitent, pour la première fois et au pas de course, 6 pays d’Europe en 10 jours. Jeu de miroirs et de contrastes entre deux civilisations, ce road-movie déconstruit avec humour, poésie et intelligence les stéréotypes sur la classe moyenne émergente chinoise et met à nu les images que se font les Chinois de «  nous  », les Européens et Occidentaux.

Voyage en sol majeur

Georgi Lazarevski, 2006

Depuis quarante ans, Aimé projette un grand voyage au Maroc. Aimé a 93 ans. Sa vie sage s’est organisée autour de son métier de violoniste dans un grand orchestre, sans grand éclat et sans grandes entreprises. Quand son petit-fils l’emmène enfin au Maroc, Aimé prépare sa valise avec un soin maniaque.

Voyage en terre perdue

Ra’Anan Alexandrowicz, 2001

Afin de revoir les terres qu’ils ont quittées en 1948, 20 palestiniens demandent un laissez-passer touristique afin d’entreprendre un voyage de trois jours chargé d’émotions en Israël.

Voyage (Le)

Dame Sarr, Jenny Maggi, 2008

Film documentaire à visée pédagogique sur les causes et les conséquences de la migration subsaharienne. Le film va à la rencontre des habitant-e-s d’une communauté sénégalaise à forte tradition migratoire vers l’Europe. Jeunes, agriculteurs, pêcheurs, migrants de retour, acteurs du développement, femmes de migrants et le marabout de la communauté dévoilent au fil des conversations leur image de la migration.

Voyages

Emmanuel Finkiel, 1998

Trois portraits de femmes juives marquées par leur emprisonnement dans des camps de concentration. Voyages plonge très loin dans l’intimité de l’âme, dans l’humanité, simplement. Une oeuvre poignante aux frontières de la fiction et du documentaire.

Voyages au pays de la Peuge

Samir Abdallah, Raffaele Ventura, Maurizio Lazzarato, Angela Melitopulos, 1990

Avec les ouvriers de Peugeot Sochaux et Mulhouse, les temps présent et passé se mêlent pour mieux comprendre ce qu’a été et ce qu’est devenu cette « classe ouvrière » mythifiée dans les années 60.

Vrai crime d’amour (Un)

Luigi Comencini, 1974

Une Love Story ouvrière entre un communiste milanais et une Sicilienne, rongée à mort par la pollution de leur usine. Un mélo subversif, s’achevant dans la vengeance sociale.

Vraie vie dans les bureaux (La)

Jean-Louis Comolli, 1993

Cette «  vraie vie  » n’est rien d’autre que la vie réelle, bien réelle, huit heures par jour dans les bureaux de celles qu’on a appelées les «  O. S. du tertiaire  ». Femmes d’abord, embauchées jeunes, sans avoir pour la majorité d’entre elles changé de case, sans autre espoir que l’illusion de l’espoir, sans autre perspective pour les plus agiles que d’aménager un peu, si peu, le temps et l’espace de leur travail.

Vues de l’esprit

Sophie Bensadoun, 2005

La philosophie de l’esprit propose une nouvelle approche de la pensée : si l’homme n’est que matière, peut-on expliquer tous nos états mentaux par des états physiologiques et peut-on naturaliser l’esprit ?