Vallon des pins

Un film de Laëtitia Moreau

 2004  France  Documentaire  189 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

Producteurs :
France 5 (2-4, rue Marceau, 92785 Issy-Les-Moulineaux, téléphone : 01 56 22 93 93, fax : 01 56 22 95 95)
2P2L - Pourquoi pas la lune (67 boulevard du Général Martial Valin, 75015 Paris, Tél : 01 53 98 82 00, Fax : 01 53 98 82 10, @ : contact@2p2l.com)

Cette série documentaire en trois volets nous plonge dans le quotidien d’un collège d’une zone défavorisée de Marseille. L’occasion de suivre le travail d’une équipe d’enseignants pour qui une intégration réussie passe par un respect scrupuleux de notre devise républicaine : liberté, égalité, fraternité.

 

Liberté

Vallon des Pins, un collège des quartiers nord de Marseille. Là cohabitent chaque jour sept cents élèves aux origines, aux cultures et aux religions diverses. Certains viennent juste d’arriver en France et parlent à peine la langue. Pour eux, l’équipe pédagogique a mis en place une classe d’accueil et de remise à niveau. Objectif : leur offrir toutes les chances de devenir, un jour, un citoyen français, libre de ses choix et maître de sa vie. Acquérir la liberté par le savoir, telle est la devise du principal du collège, Alain Thibon, et de son adjointe, Elisabeth Portigliatti. Et, pour une fois, le discours colle étroitement à la pratique. Tout est mis en oeuvre pour faciliter l’apprentissage et favoriser l’intégration des adolescents. A tous, Alain Thibon et son équipe tentent d’inculquer les valeurs de la République et la fierté de soi.

Egalité

A Vallon des Pins, l’équipe pédagogique travaille pour que tous les élèves - filles et garçons - aient les mêmes chances que les enfants d’autres quartiers. Depuis l’arrivée du principal et de son adjointe, la violence a disparu au sein de l’établissement. Restent les tensions entre filles et garçons, aggravées ces dernières années par la montée de l’intégrisme. Une jeune professeur de français, aidée notamment d’une comédienne, a monté un projet pour mettre en scène la vie quotidienne entre filles et garçons. Les ateliers théâtre deviennent un lieu d’expression et un révélateur de la réalité de leur vie familiale. Le jour du spectacle, le principal en profite pour louer les performances scolaires des filles. Pour les apprentis comédiens, après le trac vient la satisfaction de la reconnaissance. Au cours de l’année, ils ont pris conscience de l’injustice de certaines situations. Un travail de longue haleine qui ne fait que commencer…

Fraternité

Comment parvient-on à cohabiter harmonieusement dans un collège comme Vallon des Pins ? La réponse semble simple. Il suffit d’un mélange d’autorité, de pédagogie, de compréhension et de respect de l’autre. C’est en tout cas la recette appliquée par l’actuel principal, la principale adjointe et l’ensemble des enseignants de l’établissement. Les règles s’appliquent à tous, et « les professeurs ne sont pas au-dessus des élèves ». On essaie de trouver une solution. A Vallon, le discours est toujours positif : « soyez sûrs de vous », « lorsqu’il y a un challenge à relever, il faut un peu sortir ses tripes ». Tous les adultes font preuve d’humanité et se mobilisent pour résoudre des questions qui dépassent souvent le cadre de leurs fonctions. Nommés ailleurs, Alain Thibon et Elisabeth Portigliatti quittent le collège, mais les valeurs qu’ils y ont inculquées demeureront. Vallon des Pins porte désormais leur marque, la marque de leur engagement.

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :