VHS Kahloucha

Un film de Nejib Belkadhi

 2006  Tunisie  Documentaire  80 min  Couleur  Mode de production : Cinéma  VOSTF (arabe)

 Musique : Neshez  Image : Chakib Essafi  Son : Walid Ouerghi, Julie Hecker  Montage : Badi Chouka

Producteur :
Propaganda productions (1, Rue Ali Kallel, 2070 La Marsa, Tunisie, Téléphone :+216 71 744 815 / +216 71 982 088, Portable : +216 98 441 465, Fax : +216 71 744 815, Mail : propagandaproduction@topnet.tn)
Distributeur :
Propaganda productions (1, Rue Ali Kallel, 2070 La Marsa, Tunisie, Téléphone :+216 71 744 815 / +216 71 982 088, Portable : +216 98 441 465, Fax : +216 71 744 815, Mail : propagandaproduction@topnet.tn)

À Sousse, l’une des villes touristiques du littoral tunisien, Moncef Kahloucha, 45 ans et peintre en bâtiment, tourne entre deux chantiers des films de gangsters, d’aventures ou d’épouvante dont il monopolise le premier rôle, celui du sauveur. Son quartier de Kazmet, où les jeunes et moins jeunes, quand ils ne font pas du bezness sur la plage, « tiennent les murs » en buvant pour oublier leur horizon bouché, ne manque pas d’amateurs prêts à jouer les méchants devant la caméra, pour une canette ou pour le plaisir. Il y a aussi Mna, une mère de famille quinquagénaire, qui, pour faire du cinéma, suivrait Moncef « au bout du monde ». Las, les tournages se déroulent invariablement à Kazmet et ses environs. Fausses dents, slip léopard nylon, sang artisanal ou pitoyable loup empaillé : la marque de fabrique Kahloucha, qui, bienséance oblige, se passe d’intrigues amoureuses, ne brille pas non plus par l’accessoire. Pourtant, le jour de la première, les hommes se pressent au café - interdit aux femmes, à leur grand désespoir - d’abord pour le plaisir de reconnaître leurs voisins et leur quartier, mais aussi pour rendre hommage, tout en se tenant les côtes, au culot de leur cinéaste local, cet Ed Wood mâtiné de Bud Spencer, toujours vaillant face à l’adversité. La caméra a suivi ce personnage alors qu’il achevait le tournage de sa dernière création, Tarzan des Arabes.

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :