Jean-Christophe Monferran

Films dans la base

Traces

En Lozère en 1961, le cinéaste italien Mario RUSPOLI tourne «  Les inconnus de la terre  » (produit par Argos film). Film sur les paysans de ce département, et au-delà, sur les déshérités, sur l’homme isolé, comme le dit lui-même Ruspoli, il marque une date dans l’histoire du film documentaire. 50 ans après, Françoise-Eugénie Petit et Martin de la Soudière, chercheurs familiers de ces terrains, retournent sur les lieux-même du tournage, pour tenter de retrouver les «  acteurs  » de jadis. Quelle mémoire gardent-ils de ce film  ? Quels souvenirs personnels, quels pans de leurs parcours de vie fait-il émerger  ? Comment se le sont-ils appropriés  ?

Ventre de Douala (Le)

Tourné dans l’ouest du Cameroun, de Dschang à Douala, ce reportage montre comment toute une région s’est convertie aux cultures maraîchères pour assurer la sécurité alimentaire de la capitale économique du pays, suite à la crise économique des années 80-90.