Ville est tranquillle (La)

Un film de Robert Guédiguian

 2000  France  Fiction  133 mn  Couleur  35 mm  Mode de production : Cinéma

 Scénario : Jean-Louis Milesi, Robert Guédiguian  Image : Bernard Cavalié  Son : Laurent Lafran  Montage : Bernard Sasia

 Distribution : Ariane Ascaride : Michèle, Véronique Balme : Ameline, Pierre Banderet : Claude, Jean-Pierre Darroussin : Paul, Gérard Meylan : Gérard, Julie-Marie Parmentier : Fiona, Alexandre Ogou : Abderamane

Producteur :
Agat films et cie (52, rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris, Tél : 01 53 36 32 32, Fax : 01 43.57.00.22, @ : courrier@agatfilms.com)
Distributeur :
Diaphana distribution (155, rue du Faubourg Saint-Antoine, 75011 Paris, téléphone : 01 53 46 66 66, fax : 01 53 46 62 29, mail : diaphana@diaphana.fr)

La ville est tranquille, c’est l’histoire…

… de Michèle, ouvrière à la criée aux poissons, qui ne vit que pour sauver sa fille de la drogue…

… de Paul qui trahit ses amis dockers en grève pour devenir chauffeur de taxi…

… de Viviane, musicienne qui ne supporte plus la gauche réaliste que représente son mari…

… d’Abderamane, transformé par la prison, qui cherche à aider ses frères…

… de Claude, que des militants d’extrême droite sont les derniers à écouter…

… de Gérard, dont le rapport à la mort, la sienne et celle des autres, fait mystère…

… d’Ameline, dont le corps affiche la santé qu’elle voudrait insuffler au peuple en lui rappelant ses origines prémonothéistes…

Des histoires singulières, enchevêtrées, qui se déroulent dans le même espace, Marseille, en l’an 2000, et qui, face à la montée de l’insignifiance et de la confusion attestent que “la ville n’est pas tranquille”.

(source : Diaphana)

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :
Zones portuaires (Saint-Nazaire)