Agat films et cie

http://www.agatfilms.com

 52, rue Jean-Pierre Timbaud  75011 Paris  Tél : 01 53 36 32 32  Fax : 01 43.57.00.22  @ : courrier@agatfilms.com

AGAT FILMS & Cie et EX NIHILO constituent un collectif de huit producteurs animés de valeurs communes qui ne contredisent pas le point de vue et la sensibilité de chacun. Ce respect des différences, indispensable à tout collectif, est au cœur d’une culture d’entreprise qui s’efforce de préserver l’équilibre entre un principe de plaisir (le désir de chacun) et un principe de réalité (la bonne marche de l’entreprise).

Cette disposition fondamentale a permis de produire dans les genres les plus variés : documentaires de création, émissions scientifiques, films d’animation, soirées thématiques, spectacle vivant, films cinéma, séries, fictions TV, etc.

Cette tension, ce va et vient entre le documentaire et la fiction, est vécue par le collectif comme l’un des moyens d’approfondir le rapport à notre époque, de participer à sa compréhension et à son questionnement. C’est aussi la condition nécessaire pour entretenir un esprit d’indépendance et de création, opposé à tout formatage ou normalisation des œuvres.

Parfaitement conscients de la dimension culturelle de notre activité, qui ne saurait donc être soumise aux seules lois du marché, nous restons extrêmement attachés à la défense du périmètre du Service Public, meilleur garant de la création, du renouvellement des formes et des talents.

L’avènement du tout numérique, et plus particulièrement la multiplication des canaux de diffusion et des modes de consommation des programmes rend impérieuse la création et le déploiement de programmes fortement identifiés et valorisés par une société de production comme par un label.

(source : Agat films et cie)

Films dans la base

Je suis votre avocat

Valérie Denesle, 2018

Un huis-clos dans le bureau de l’avocat. Un tête-à-tête entre ceux qui cherchent refuge et celui qui a consacré sa vie à les défendre. Où en est le droit d’asile en France  ?

Vincennes, l’université perdue

Virginie Linhart, 2016

Ce documentaire retrace l’épopée de la fac de Vincennes, de sa création après les événements de mai 68 jusqu’à sa démolition à l’été 1980. Raconter Vincennes, c’est faire revivre dix années uniques d’intense effervescence intellectuelle et politique, d’inventivité pédagogique et artistique, d’utopies, d’espoirs, et de trahisons qui dans un lieu unique – le bois au nom éponyme – ont marqué la grande Histoire.

Vies de Thérèse (Les)

Sébastien Lifshitz, 2016

Au soir de sa vie, Thérèse Clerc a livré au documentariste Sébastien Lifshitz un témoignage lucide sur le rapport qu’elle entretenait avec son corps vieillissant. Un corps qui toute sa vie durant fut porteur de liberté, de joie, d’utopie, de force et de combat pour le droit des femmes. Lutte de l’esprit et lutte des corps : ce combat peut être mené pour chacun jusqu’au bout.

Histoire de fou (Une)

Robert Guédiguian, 2015

Robert Guédiguian croise les conséquences du génocide arménien sur la vie d’une famille déracinée en France et le parcours d’un homme victime d’un attentat de l’Armée de Libération de l’Arménie qui va chercher à comprendre avant de juger.

Enchanté (L’) (Les Mille et une Nuits, volume 3)

Miguel Gomes, 2015

Dans un pays d’Europe en crise, le Portugal, un réalisateur se propose d’écrire des fictions inspirées de la misérable réalité dans laquelle il est pris. Mais incapable de trouver un sens à son travail, il s’échappe lâchement et donne sa place à la belle Schéhérazade. Dans ce troisième et dernier volume, Schéhérazade doute de pouvoir encore raconter des histoires qui plaisent au Roi, tant ses récits pèsent trois mille tonnes. Elle s’échappe du palais et parcourt le Royaume en quête de plaisir et d’enchantement.

Désolé (Le) (Les Mille et une Nuits, volume 2)

Miguel Gomes, 2015

Dans un pays d’Europe en crise, le Portugal, un réalisateur se propose d’écrire des fictions inspirées de la misérable réalité dans laquelle il est pris. Mais incapable de trouver un sens à son travail, il s’échappe lâchement et donne sa place à la belle Schéhérazade. Dans ce deuxième volume, Schéhérazade raconte comment la désolation a envahi les hommes.

Inquiet (L’) (Les Mille et une Nuits, volume 1)

Miguel Gomes, 2015

Dans un pays d’Europe en crise, le Portugal, un réalisateur se propose d’écrire des fictions inspirées de la misérable réalité dans laquelle il est pris. Mais incapable de trouver un sens à son travail, il s’échappe lâchement et donne sa place à la belle Schéhérazade. Dans ce premier volume, Schéhérazade raconte les inquiétudes qui s’abattent sur le pays.

Examen d’État

Dieudo Hamadi, 2014

À Kisangani, un groupe de lycéens qui n’ont pas les moyens de s’acquitter de la «  prime des professeurs  » s’organise pour préparer ensemble l’examen d’État. Ce documentaire suit ce groupe, et mêle désaffection pour la vénérable institution et nécessité pour les adolescents de décrocher malgré tout le baccalauréat congolais, dit «  examen d’État  ».

Se battre

Jean-Pierre Duret, Andrea Santana, 2013

Aujourd’hui, pour plus de 13 millions de Français, la vie se joue chaque mois à 50 euros près. Derrière ces statistiques, se livrent au quotidien des combats singuliers menés par des hommes et des femmes qui ont la rage de s’en sortir et les mots pour le dire. À leurs côtés, des bénévoles se donnent sans compter pour faire exister un monde plus solidaire.

My sweet Pepper Land

Hiner Saleem, 2013

Au carrefour de l’Iran, l’Irak et la Turquie, dans un village perdu, lieu de tous les trafics, Baran, officier de police fraîchement débarqué, va tenter de faire respecter la loi. Cet ancien combattant de l’indépendance kurde doit désormais lutter contre Aziz Aga, caïd local. Il fait la rencontre de Govend, l’institutrice du village, jeune femme aussi belle qu’insoumise…

Notre Monde

Thomas Lacoste, 2012

Faîtes de la politique…Si possible, autrement. ce film donne la parole à 35 intervenants, qui parlent d’un sujet précis pour répondre à ce thème : économie, santé, travail, féminisme, migrations…

Romanès

Jacques Deschamps, 2011

Le cirque Romanès : un cirque à taille humaine, où la nature gitane est mise en valeur. Ce film est l’histoire de la vie de saltimbanques qui veulent préserver ce qui compte le plus pour eux : le droit d’être nomades et libres.

Neiges du Kilimandjaro (Les)

Robert Guédiguian, 2011

Bien qu’ayant perdu son travail, Michel vit heureux avec Marie-Claire. Ces deux-là s’aiment depuis trente ans. Leurs enfants et leurs petits-enfants les comblent. Ils ont des amis très proches. Ils sont fiers de leurs combats syndicaux et politiques. Leurs consciences sont aussi transparentes que leurs regards. Ce bonheur va voler en éclats avec leur porte-fenêtre devant deux jeunes hommes armés et masqués qui les frappent, les attachent, leur arrachent leurs alliances, et s’enfuient avec leurs cartes de crédit… Leur désarroi sera d’autant plus violent lorsqu’ils apprennent que cette brutale agression a été organisée par l’un des jeunes ouvriers licenciés avec Michel.

Ici on noie les algériens. 17 octobre 1961

Yasmina Adi, 2011

A l’appel du Front de Libération Nationale (F.L.N.), des milliers d’Algériens venus de Paris et de toute la région parisienne, défilent, le 17 octobre 1961, contre le couvre-feu qui leur est imposé. Cette manifestation pacifique sera très sévèrement réprimée par les forces de l’ordre. 50 ans après, la cinéaste met en lumière une vérité encore taboue.

Ariane Mnouchkine, l’aventure du théâtre du soleil

Catherine Vilpoux, 2009

Catherine Vilpoux retrace dans ce film le parcours emblématique d’Ariane Mnouchkine : ses inspirations, son rêve de théâtre, son amour du cinéma, le lien exceptionnel qu’elle a tissé avec le public.

Armée du crime (L’)

Robert Guédiguian, 2009

Inspiré de l’Affiche rouge, ce film évoque les actes de résistance commis par le groupe Manouchian des FTP-MOI et son arrestation par la police française, groupe composé d’un Arménien, de Juifs d’Europe centrale, de républicains Espagnols, d’Italiens anti-fascistes, tous très jeunes.

Flics - Première partie

Ilan Klipper, Virgil Vernier, 2007

Scènes de la vie quotidienne à l’école de police de Rouen-Oissel

Voix de la France (Les)

Loïc Prigent, 2007

Et si l’élection présidentielle était avant tout l’occasion d’un vaste débat, d’une prise de parole collective, d’une sorte de mise au point du pays ? Le film propose d’écouter les impressions des citoyens français et de décrypter l’évolution de leurs opinions pendant la campagne.

Voyage en Arménie

Robert Guédiguian, 2007

Se sachant gravement malade, Barsam souhaite retourner sur la terre qui l’a vu naître : l’arménie. Il souhaite également léguer quelque chose à sa fille Anna.

Raison du plus faible (La)

Lucas Belvaux, 2006

Pour pouvoir offrir une mobylette à la femme de leur copain Patrick, trois hommes vont prendre les armes pour aller chercher l’argent là où il est. Rêvant que quelque chose est encore possible pour sortir de leur détresse, ils vont tenter un très gros hold-up…

News from home : Des nouvelles de la maison

Amos Gitaï, 2006

Les propriétaires palestiniens de la maison ont fui en 1948. C’est la maison d’un quartier de Jérusalem Ouest qui donna son nom en 1980 au premier volet d’une trilogie : « Bait (House)".

Grèves à la chaîne

Thierry Nouel, 2006

Deux grèves dures à la télévision, filmées de l’intérieur, mais sous le regard du temps : en 1997, à France 3, grève générale où se posent encore les questions de représentation syndicale, de négociation, mais aussi de trahison et d’utopie révolutionnaire.

Promeneur du Champ de Mars (Le)

Robert Guédiguian, 2005

Ce film raconte l’histoire d’une fin de règne et d’une fin de vie : celle de François Mitterrand.

A l’Est du paradis

Lech Kowalski, 2005

À travers de larges extraits et les rushes inexploités de ses films de l’époque américaine (Gringo, DOA…) ainsi que des images tournées plus récemment, le cinéaste réfléchit à voix haute et revient sur son parcours, de ses débuts dans l’industrie du X à sa plongée dans l’underground new-yorkais des années 70 et 80.

Il était une fois en Côte-d’Ivoire

Julien Suaudeau, 2005

À la mort du Vieux, le président Félix Houphouët-Boigny en 1993, ils étaient quatre à briguer sa succession en Côte d’Ivoire

Deux Sœurs

Jasna Krajinovic, 2005

Violeta et Vyollca Dukay habitent au sud du Kosovo, près de la frontière avec l’Albanie. Confrontées à un chômage très important dans leur pays depuis la fin de la guerre, les deux sœurs sont devenues démineuses.

Nature contre nature

Lucas Belvaux, 2005

Sébastien Chantoux, psychanalyste, décide de partir s’installer dans la Creuse. S’adaptant peu à peu aux usages locaux, il s’inscrit à « Troc’en Creuse », une association qui met en valeur l’échange entre les individus.

Charlie Chaplin à Kaboul

Lech Kowalski, 2004

Trois mois après la fin de la guerre en Afghanistan, le réalisateur suit la mise en place de projections de films à Kaboul.

Code 68

Jean-Henry Roger, 2004

Anne Buridan décide de réaliser un film sur Mai 68. Son petit ami, Blaise, ne la soutient pas, il exècre les gens qui ont participé à cet événement.

Témoins pour la paix

Abraham Ségal, 2003

Répondant à l’appel de Goush Shalom - le Bloc de la Paix -, des Français juifs se sont rendus fin janvier 2003 en Israël et dans les territoires palestiniens. Ils ont constaté sur place les méfaits de l’occupation, des attentats et de l’apartheid.

Hommes du Labici B. (Les)

François Chilowicz, 2003

Un cargo appareille de France, pour livrer du sucre en Algérie. À son bord, 11 marins de 7 nationalités différentes, sous pavillon de complaisance… Les ennuis sont au bout du voyage…

On Hitler’s highway

Lech Kowalski, 2002

Le long d’une autoroute construite par Hitler, en Pologne, des habitants pratiquent l’art de la survie. Où l’Est rencontre l’Ouest, où l’histoire est menacée d’effacement et où l’avenir se dessine au rouleau compresseur.

Saya et Mira, rêves perdus

Jasna Krajinovic, 2002

Le lendemain de la guerre en Bosnie, Saya et Mira vivent, comme beaucoup d’autres, dans des maisons qui ne leur appartiennent pas. Saya, orthodoxe, est une femme âgée. La guerre a détruit sa maison. Aujourd’hui réfugiée dans la ville de Brcko, elle vit sous la menace d’une expulsion. Mira, 17 ans, est musulmane. La guerre a fait fuir sa famille de la ville pour se réfugier à la campagne. Toutes deux rêvent de pouvoir un jour retourner chez elles.

Enfants du fond du lac (Les)

Gertrude Baillot, 2002

Il y a cinquante-cinq ans, disparaissait sous les eaux une partie de la vallée de la Dordogne. Elle emportait avec elle ses forêts, ses routes, ses villages et ses secrets. Les derniers enfants nés en ces lieux sont maintenant des adultes qui ont plus de soixante ans.

Nous voulons un autre monde

Mariana Otero, 2001

Ce film traite, à travers le portrait d’un groupe d’adolescents, de l’engagement et tente de comprendre comment une conscience naît au politique et comment en s’éveillant au monde, on l’analyse et on songe à le changer, à l’améliorer.

Brook par Brook

Simon Brook, 2001

Brook par Brook, portrait intime est le portrait d’un père par son fils.

Ville est tranquillle (La)

Robert Guédiguian, 2000

Des histoires singulières, enchevêtrées, qui se déroulent dans le même temps et dans le même espace, Marseille, en l’an 2000, et qui, face à la montée de l’insignifiance et de la confusion attestent que «  la ville n’est pas tranquille  ».

Nadia et les hippopotames

Dominique Cabrera, 2000

Novembre 1995. La France est paralysée par la grève des transports. Serge, Claire, Jean-Paul et plusieurs autres employés de la SNCF se mobilisent contre le plan Juppé.

Citizen cam

Jérôme Scemla, 1999

La police de Reykjavik a lancé en 1996 une chaîne de télévision qui retransmet 24 heures sur 24 les images de deux cents caméras de surveillance. Elle défie la morale et la liberté individuelle à chaque instant. Analyse d’un succès qui pourrait bien s’exporter rapidement.

Génération Hip-Hop - Le mouv’ des ZUP

Jean-Pierre Thorn, 1998

« Génération Hip Hop ou le Mouv’ des ZUP » nous propulse dans l’univers des banlieues, à travers des groupes de jeunes qui ont fait de la danse urbaine leur moyen d’expression. Le film interroge ce phénomène qui mobilise des dizaines de milliers de participants et contribue, à son niveau, à forger la nouvelle identité française.

Cinéma, une histoire de plans (Le)

Alain Bergala, 1998

Cette série est une approche vivante de cent ans de cinéma à travers la notion de plan.

Nos traces silencieuses

Myriam Aziza, Sophie Bredier, 1998

Sophie Bredier est une jeune Coréenne de 26 ans, adoptée à l’âge de quatre ans par un couple français. Elle remonte dans son passé asiatique à partir des cicatrices de brûlures qu’elle a sur le mollet, seuls témoins de sa vie d’avant.

Marius et Jeannette

Robert Guédiguian, 1997

Les amours de Marius et Jeannette qui vivent dans les quartiers Nord de l’Estaque à Marseille. Leur rencontre ne sera pas simple car, outre les difficultés inhérentes à leur situation sociale, ils sont blessés par la vie.

Marchand, des artistes et des collectionneurs (Un)

Jean-Luc Léon, 1996

En, 1996, après une impressionnante flambée des prix dans le marché mondial de l’art, celui-ci s’effondre. En France, Marianne et Pierre Nahon, connaisseurs du milieu, sont parvenus à ouvrir des galeries dans un contexte sinistré. Jean-Luc Léon a décidé de suivre pendant un an leur parcours, pour mieux comprendre ce milieu très fermé. A travers de nombreux entretiens, il trace un portrait d’un univers où les rivalités et les rapports de forces sont constants…

Au soleil même la nuit

Éric Darmon, Catherine Vilpoux, 1996

Depuis plus de 30 ans, Ariane Mnouchkine suit avec sa compagnie un trajet unique et exemplaire. Avec ce film, tout au long des répétitions du Tartuffe de Molière, elle exprime au quotidien sa vie de théâtre. Le film montre les diverses étapes du travail.

Faire kiffer les anges

Jean-Pierre Thorn, 1996

Pour Jean-Pierre Thorn, « le mouv’ hip hop, à travers graff, rap, danse, permet à toute la jeunesse exclue de dire : J’EXISTE ».

Entrée école sortie cinéma

Jean-Louis Comolli, 1995

En quatre parties distinctes, la présentation de quatre écoles renommées de cinéma.

À la vie, à la mort

Robert Guédiguian, 1994

Ode à Marseille à travers l’histoire de quelques personnages du quartier de l’Estaque qui se réunissent tous les soirs dans un cabaret, « le Perroquet bleu ».

Argent fait le bonheur (L’)

Robert Guédiguian, 1993

Dans une cité, perchée comme un nid d’aigle au dessus de Marseille, vivent tragiquement des familles venues de tous les horizons de la Méditerranée : Italiens, Espagnols, Arabes, Arméniens et … Français de souche.

Bled sisters

Jean-Pierre Thorn, 1993

« Evasion », un groupe féminin de chant polyphonique de la banlieue de Romans. Dans les tours, les caves de HLM du quartier de la Monnaie, six filles de 18 à 22 ans, issues de plusieurs immigrations se sont formées depuis des années à la dure discipline du chant polyphonique. À travers leur répertoire, elles refusent la fatalité du ghetto et revendiquent leur identité et leur rage de vivre.