Visite (La) - La Philharmonie de Paris

Un film de Tom Fassaert

 2017  France  Documentaire  23 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

Producteur :
SaNoSi productions (2 route du Parc, 28130 Maintenon, Tél : 02 37 99 52 35, @ : contact@sanosi-productions.com)
Distributeur :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)

« À travers les yeux et les oreilles d’Arend Jan Talstra, une personne atteinte du syndrome de Down, la Philharmonie devient un univers organique grâce à l’expérience de la musique de Ravel, jouée par l’orchestre La Dissonance. La manière dont nous percevons l’art est très personnelle, très subjective, et pourtant en même temps très universelle ; la musique particulièrement, communique sans l’usage de mots ou d’images.

La musique est pour moi la plus essentielle de toutes les formes d’art quand elle arrive à nous communiquer directement les émotions ou les pensées humaines. Elle dépasse toutes les barrières habituelles entre les gens, comme le langage, la forme ou la matière. C’est pour cette raison que je pense que les personnes qui ont des handicaps mentaux ou physiques peuvent éprouver l’art – ici la musique – pleinement, peut-être encore plus intensément que nous, personnes dites « normales ». C’est peut-être pour cela que je considère le fait que « notre » langage et nos règles sont devenus davantage des barrières qu’une liberté.

« Nous » utilisons le langage pour créer un ordre des choses ou pour échanger mais au final, nous restons confus et frustrés parce que nous sentons que quelque chose manque, que quelque chose est mal interprété, que ce langage est insuffisant pour exprimer nos sentiments les plus profonds. Je souhaite me concentrer sur l’expérience sans mot de notre personnage, Arend Jan. À l’intérieur de ce bâtiment presque féerique, nous découvrons avec lui la richesse de la musique symphonique et le chef-d’oeuvre architectural de la Philharmonie. Arend Jan observe, s’étonne, écoute…

La musique de Ravel jouée par l’orchestre pendant les répétitions est comme une histoire, un conte qui attire et invite Arend Jan à explorer ce labyrinthe qu’est la Philharmonie. Sa silhouette et sa présence s’inscrivent progressivement dans cet univers. En partant à la recherche de l’origine de ces sons merveilleux, il traverse de nombreux couloirs, portes et pièces, jusqu’à atteindre finalement le noyau ; la salle de répétition où le gigantesque orchestre se trouve. J’espère réussir à transmettre l’intensité de la musique et le processus créatif de l’orchestre, grâce aux réactions d’Arend Jan. J’approche son regard et son écoute avec délicatesse, ses mots et les mouvements de son corps plus ouvertement.

Le film a été entièrement tourné en Steadicam pour véritablement découvrir les espaces que nous traversons et créer en même temps une sensation de flottement, faisant écho à la musique que nous entendrons. Tout au long des déambulations d’Arend Jan dans les différents espaces de la Philharmonie et autour de l’orchestre, nous sentons la musique s’animer. Le visage d’Arend Jan change. Avec très peu de mots, nous suivons ses ressentis dans cette salle immense de concert ; quand l’orchestre s’accorde, quand le silence s’installe enfin et que le chef d’orchestre lève sa baguette pour commencer le concert. Nous sentirons alors ce que mes mots ne peuvent exprimer. »

Tom Fassaert. SaNoSi

La Visite est une collection de courts métrages où dix auteurs réalisateurs proposent chacun une rencontre avec des personnes en situation de handicap mental découvrant un établissement emblématique de la culture française.

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Films en lien :