Tous les films - A

0-9 – A – BCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

À Bamako les femmes sont belles

Christiane Succab-Goldman, 1995

Rencontre sensible et respectueuse des femmes de Bamako et de Ségou qui construisent le Mali. Une vingtaine d’entre elles, de milieu et de niveau d’éducation différents, parlent de leur quotidien et le film fait ressortir la force de chacune.

Abbatiale de Sainte-Foy de Conques (L’) - Architectures 4

Stan Neumann, 2004

Au début du neuvième siècle, une petite abbaye, construite sur l’emplacement d’un ancien ermitage, périclite dans un site sauvage et hostile de l’Aveyron.

ABC Africa

Abbas Kiarostami, 2001

Abbas Kiarostami filme les orphelins d’Ouganda séparés de leurs parents par le Sida…

ABCDAIRE du jeune lascar périphérique

Djamel Zaoui, 2007

Ancêtres, banlieue, communautarisme, daron, exclusion, faciès, galère… Au travers de ces réalités mises bout à bout, ce film, nous plonge au cœur des problèmes de la jeunesse des cités-banlieues au rythme d’un Abcdaire teinté d’humour et d’ironie.

Abcdefghijklmnop(q)rstuvwxyz

Valérie Mréjen, Bertrand Schefer, 2011

Inventaire rêveur et éclectique d’images du Japon et de choses énumérées par ordre alphabétique.

Abd El-Kader, l’éxil et le divin

Florida Sadki, 2009

Deux comédiens en quête d’un personnage de théâtre partent sur les traces de l’Emir Abd El-Kader, lors de son exil au château de Pau, du 29 avril au 2 novembre 1848.

Abdelkrim et la guerre du Rif (La)

Daniel Cling, 2010

La guerre du Rif s’est déroulée officiellement de 1920 à 1926 pour mater la rébellion d’une tribu conduite par Abdelkrim au fin fond du Maroc. Qui se souvient de cette guerre ?

Abderrahmane Sissako - Une fenêtre sur le monde

Charles Castella, 2010

Portrait du cinéaste Abderrahmane Sissako, né en Mauritanie et installé à Paris depuis une quinzaine d’années et qui interroge les rapports en l’Afrique et l’Occident : les relations du cinéastes avec la France et avec son pays d’origine, le rapport à l’autre et la notion d’identité, la création quand on possède deux cultures.

Abdou Diouf, un destin francophone

Jérôme Sesquin, 2010

Homme d’État sénégalais, homme de rassemblement et de dialogue, Abdou Diouf incarne le métissage culturel et possède un art de la diplomatie. retour sur un demi-siècle d’histoire géopolitique, un voyage à travers toutes les tolérances.

Abeille passe (Une)

Samuel Bettex, Florian Pourchi, 2010

Ce film documentaire de 52 minutes traite de l’apiculture en Uruguay. A travers ce sujet il tente d’approfondir le rapport homme-nature dans ce petit pays d’Amérique latine.

Abeilles et des hommes (Des)

Markus Imhoof, 2012

Entre 50 et 90% des abeilles ont disparu depuis quinze ans. Cette épidémie, d’une violence et d’une ampleur phénoménale, est en train de se propager de ruche en ruche sur toute la planète. Partout, le même scénario : par milliards, les abeilles quittent leurs ruches pour ne plus y revenir. Aucun cadavre à proximité. Aucun prédateur visible. Arrivée sur Terre 60 millions d’années avant l’homme, l’Apis mellifera (l’abeille à miel) est aussi indispensable à notre économie qu’à notre survie. Aujourd’hui, nous avons tous de quoi être préoccupés : 80 % des espèces végétales ont besoin des abeilles pour être fécondées. Sans elles, pas de pollinisation, donc pratiquement plus de fruits, ni légumes.

Abeille, une monnaie au coeur du vivant (L’)

Les Zooms verts, 2011

Reportage au sein d’un marché local de Villeneuve sur Lot, où les achats se font grâce à une monnaie complémentaire : l’Abeille.

À bientôt, j’espère

Chris Marker, Mario Marret, 1968

En mars 1967, à Besançon, une grève éclate aux établissements Rhodiaceta. Les revendications mises en avant ne concernent plus seulement les salaires ou la sécurité de l’emploi, mais le mode de vie que la société impose à la classe ouvrière.

À bout de souffle

Jean-Luc Godard, 1960

L’itinéraire d’un jeune délinquant qui, après avoir volé une voiture et tué un policier, est traqué par la police…

Abri (L’)

Fernand Melgar, 2014

À partir de l’exemple helvétique, ce documentaire révèle un mal-être universel qui touche toute l’Europe, tant au niveau de la capacité d’hébergement des sans-abri que, plus largement, du mal-logement et de la précarité.

Absentes (Les)

Catherine Bernstein, 1999

Sur toutes les jeunes filles d’une même classe, sept élèves ont vu leur destin pris dans la meule de l’histoire. Ce sont les sept Juives de la classe

Abuela Grillo

Denis Chapon, 2009

Le court-métrage d’animation Abuela grillo est une adaptation d’un mythe ayoreo, peuple amérindien nomade. La version animée de cette histoire devient une fable qui aborde une question clé dans le monde contemporain : la lutte des peuples contre la marchandisation de l’eau.

À Bure pour l’éternité

Aymeric Bonetti, Sébastien Bonetti, 2015

Bure, Meuse, 94 habitants, l’un des territoires les moins peuplés de France, essentiellement agricole. Au coeur de ce minuscule village se trouve une ferme particulière, appelée la Maison de résistance à la poubelle nucléaire.

A Burning Question. Propaganda & the Denial of Climate Change

Paula Kehoe, 2012

Dans ce documentaire, Paula Kehoe explore le fossé entre la perception du changement climatique par le grand public, ce que les scientifiques tentent de nous dire et sur le rôle joué par les médias.

AC !

Romain Lardot, 2004

En France, le 1er janvier 2004, 630 000 personnes sont exclues du système d’assurance-chômage. Loin d’accepter cette nouvelle attaque libérale contre les droits collectifs, le collectif « Agir contre le chômage » (AC) organise la riposte et attaque l’UNEDIC en justice.

A caminho da Copa

Carolina Caffé, Florence Rodrigues, 2012

Ce documentaire aborde les transformations et impacts sociaux liés à la mise en place des «  mega-eventos  » comme la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques dans des villes brésiliennes comme Rio de Janeiro et São Paulo. En donnant la parole aux habitants et à des spécialistes, il ouvre le débat sur la question du droit au logement autour de ces grands événements internationaux.

Accordéon

Annie Miller, 2007

Des bals et festivals à la fabrication de l’accordéon, ce documentaire évoque l’aspect populaire et intemporel de l’instrument.

Accord (L’)

Nicolas Wadimoff, 2005

Ils sont accusés d’être des traîtres par leur propre camp, parfois insultés par leurs proches. La situation en Palestine et en Israël n’a jamais été aussi désespérée. Eux continuent à se battre aussi, mais pour faire cesser le conflit. La paix, pour ces Don Quichotte modernes, est un état d’esprit plus qu’un morceau de papier. Une année dans le quotidien de trois Israéliens et trois Palestiniens, signataires de l’Initiative de Genève. Un film sur le courage politique.

Accouche !

Ioana Wieder, 1977

Des femmes crient pendant que Frédéric Leboyer prétend accoucher sans douleur …

Accusé Mendès France

Laurent Heynemann, 2011

Printemps 41, un homme se tient debout, face à son destin, devant ses juges : il comparaît devant un tribunal militaire, aux ordres du gouvernement, qui d’avance a décidé de le condamner. Pierre Mendès France, injustement accusé de désertion, va défendre jusqu’au bout son honneur, son nom et plus que tout, les principes républicains auxquels il croit tant.

A cidade é uma só

Adirley Queirós, 2012

Une réflexion sur le processus permanent d’exclusion territoriale et sociale qui touche une partie considérable de la population de Brasília et de ses alentours. Avec pour références historiques la campagne d’éradication des invasions de 1971 et Ceilândia, les personnages du film, réels et fictifs, vivent et témoignent des changements de la ville.

A ciel ouvert

Inès Compan, 2010

Deux histoires parallèles dans des villages argentins qui nous plongent dans un territoire grandiose et malmené, théâtre de conflits faisant résonner de nombreux mythes…

À ciel ouvert

Mariana Otero, 2013

À la frontière franco-belge, existe un lieu hors du commun qui prend en charge ces enfants psychiquement et socialement en difficulté. Jour après jour, les adultes essaient de comprendre l’énigme que représente chacun d’eux et inventent, au cas par cas, sans jamais rien leur imposer, des solutions qui les aideront à vivre apaisés. Au fil de leurs histoires, ce documentaire nous ouvre à leur vision singulière du monde.

A Cinema of Discontent

Jamsheed Akrami, 2013

Ce documentaire explore les codes de la censure à travers des dizaines films et des interviews avec 12 réalisateurs iraniens dont Jafar Panahi, Bahman Ghobadi, ou Asghar Farhadi.

À contre-courant

Nathalie Loubeyre, 2014

Depuis le milieu des années 1990, plus de 20 000 migrants sont morts dans la Méditerranée lors de leur tentative de gagner l’Europe. En juillet 2012, la coalition euro-africaine Boats4People affrète un bateau de la solidarité pour exercer un droit de regard citoyen et défendre la liberté de circulation. La réalisatrice embraque sur ce bateau.

À côté

Stéphane Mercurio, 2007

Au centre de détention de Rennes, comme à côté de presque toutes les prisons françaises, il y a un lieu d’accueil pour les familles de détenus. On vient là avant et après le parloir. Et l’on attend. A côté…

Acteal, 10 ans d’impunité et combien de plus?

José Alfredo Jiménez Pérez, 2008

Documentaire dédié à la mémoire des 45 victimes d’Acteal, assassinées par un groupe paramilitaire de Los Altos du Chiapas, le 22 décembre 1997.

Action stations

Joris Ivens, 1942

Le rôle des corvettes canadiennes lors des convois dans le Nord de l’Atlantique, pendant la seconde guerre mondiale

Act of killing (The)

Joshua Oppenheimer, 2012

Le film évoque le mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie à travers les yeux des responsables des massacres qui ont suivi, Anwar Congo et Adi Zulkadry. À la tête des leurs escadrons de la mort, les deux hommes ont causé la mort de 500 000 à un million de personnes, Anwar ayant à lui seul assassiné environ 1 000 personnes, généralement en les étranglant avec un câble. Il est aujourd’hui vénéré en tant que fondateur du groupe paramilitaire d’extrême droite indonésien Pemuda Pancasila, et n’a jamais été inquiété pour ses crimes.

A.D. (À Démolir)

Mama Mbouombouo, 2009

A.D. (à Démolir) est une voix des « sans voix », des personnes délogées sans dédommagement, lors des programmes d’urbanisation de la ville de Yaoundé, au Cameroun.

Addio del passato

Marco Bellocchio, 2003

A l’occasion du centième anniversaire de la mort de Verdi, Marco Bellochio part sur les traces du musicien originaire de Piacenza.

Adela

Avril Besson, 2013

Adela et son mari Georges, sont tous les deux Roms, originaires d’un village au Nord-Ouest de la Roumanie. Ils sont arrivés en France il y a dix ans et ont été ballottés de bidonvilles en hôtels sociaux avant de s’installer il y a quelques mois, au bord de la Nationale 7, au Sud de Paris. Adela évoque, face à la caméra d’Avril Besson, son quotidien, ses craintes et ses difficultés. Chaque jour, Adela construit l’avenir de ses enfants.

Adieu, Barbiana

Bernard Kleindienst, 1994

Le film raconte l’aventure d’une école unique au monde crée dans les années 60 par le curé de Barbiana, village déshérité de Toscane

Adieu colonies

Georges Bortoli, Henri De Turenne, Jean Bacqué, 1973

Archives audiovisuelles sur les décolonisations des pays asiatiques et africains

Adieu la vie, adieu l’amour

Dominique Hennequin, Michel Brunet, 52 mn

En 1914, l’armée a tous les pouvoirs. Des conseils de guerre spéciaux jugent sans possibilité d’appel ou de recours en grâce. Les poilus, condamnés pour « abandon de poste en présence de l’ennemi » sont exécutés immédiatement. Tout au long de la guerre et malgré l’abandon de cette justice d’exception en 1916, l’armée française continuera à fusiller. Qui étaient ces fusillés ? Qu’ont-ils fait pour mériter, en plus de leur vie, la honte et le déshonneur ? Le film suit le combat de passionnés anonymes qui se battent pour la mémoire de ces poilus morts dans la honte et le déshonneur, oubliés de tous.

Adieu Philippine

Jacques Rozier, 1963

Paris, 1960. Michel doit partir faire son service en Algérie, il séduit deux amies inséparables « comme les amandes philippines »… Improvisation, lyrisme et fausse légèreté sur fond de guerre annoncée…

Adios Carmen

Mohamed Amin Benamraoui, 2013

Le Rif 1975, Amar, 10 ans, vit seul avec son oncle, violent et buveur, depuis que sa mère, veuve, est partie se remarier en Belgique. Avec Carmen, réfugiée espagnole fuyant le franquisme, il découvre le cinéma. Bientôt, les premières tensions entre le Maroc et l’Espagne se profilent…

Adjustement and work

Frederick Wiseman, 1986

Film en deux parties, Adjustment and Work présente la formation de personnes handicapées à des activités professionnelles et domestique au sein de l’E.H. Gentry Technical Facility, puis la vie d’une usine américaine employant plus de 300 handicapés.

Ado d’ailleurs

Didier Cros, 2006

Être forcé de venir d’ailleurs ne veut pas dire que l’on vient de nulle part, «  Ado d’ailleurs  » donne la parole à un enfant venu du bout du monde.

A Dream From the Bath

Marc Karlin, 1985

Ce film est une réponse à la loi sur le cinéma de 1985, qui fit du Royaume-Uni le seul pays industrialisé ne donnant aucune subvention d’État au cinéma. Karlin interroge le rôle du cinéma dans la structuration de notre sentiment d’appartenance et d’identité nationale, et la nécessité d’un cinéma diversifié, dégagé des stéréotypes nationaux

Ady gasy

Nantenaina Lova, 2014

Le temps d’un film amusons nous à renverser les rôles. Imaginons que ce ne soit plus aux économistes d’exposer leur modèle de croissance, mais aux paysans, artistes, artisans, et débrouillards en tous genres de présenter leurs réalités singulières et leurs savoir- faire à appliquer en temps de crise. Place au système D… ou plutôt au système M  ! M comme Madagascar, cette grande île où l’on préfère la langue imagée des ancêtres aux équations…

Aérotrain (L’)

Outis Niekesa, 2007

Dans les plaines de la Beauce s’étire un viaduc de béton, long de vingt kilomètres ; c’est la voie expérimentale de l’aérotrain, projet pharaonique des Trentes Glorieuses. Un train sur coussin d’air qui filait à 450 km/h. Un rêve. Un échec monumental.

Afectados (Rester debout)

Silvia Munt, 2015

Frappée de plein fouet par la crise économique de 2008, l’Espagne a vu son taux de chômage frôler les 27% en 2012. Des centaines de milliers de personnes se sont alors retrouvées dans l’incapacité de rembourser leur crédit immobilier puis expulsées de leur logement, tout en restant endettées auprès de leur banque. À Barcelone, un collectif citoyen s’est mis en place pour proposer son aide à ces victimes de prêts toxiques… Ce documentaire donne la parole à plusieurs personnes membres de ce collectif, qui racontent leur histoire…

Affaire Chebeya, un crime d’État ? (L’)

Thierry Michel, 2011

Kinshasa, le 3 juin 2010, Floribert Chebeya, un activiste réputé des droits de l’Homme, est retrouvé assassiné dans sa voiture. La mort, grossièrement maquillée en crime sexuel, apparaît très rapidement comme un meurtre perpétré par les services du chef de la police congolaise, le célèbre Général Numbi. L’enterrement de Floribert, la veille des fêtes du 50e anniversaire de l’indépendance, donne lieu à d’importantes manifestations. Cinq mois plus tard commence un méga-procès devant la cour militaire de Kinshasa…

Affaire Clearstream… racontée à un ouvrier de chez Daewoo (L’)

Denis Robert, Pascal Lorent, 2003

Dans L’affaire Clearstream Denis Robert livre une version approfondie et audiovisuelle de son enquête sur les inquiétantes dérives de la finance internationale. Où comment le néo-libéralisme va tous nous mettre sur la paille…

Affaire Coca-Cola (L’)

Carmen Garcia, Germán Gutiérrez, 2009

L’empire Coca-Cola nage en eaux troubles. L’entreprise serait impliquée dans l’enlèvement, la torture et le meurtre de syndicalistes qui luttaient pour l’amélioration des conditions de travail en Colombie. Le documentaire nous entraîne sur les pas d’avocats en droit du travail et de militants de la campagne «  Stop Killer-Coke !", alors qu’ils mettent tout en œuvre pour obliger le géant américain de l’industrie des boissons à répondre de ses actes.

Affaire de l’étang de Lachamp (L’)

Michel Escurat

Reconstitution théâtrale de l’affaire de l’étang de Lachamp.

Affaire du 17e barreau (L’)

Guy Girard, 2008

Le 17e Barreau, c’est l’alliance spontanée, naïve et courageuse d’une quarantaine d’adolescents à peine sortis de la puberté. En quelques heures d’avril 1943, ils passeront de l’enfance à l’âge adulte en s’engageant dans la Résistance.

Affaire Huriez (L’)

Michel Kaptur, Marc Bacot, 1975

L’histoire d’Yvonne Huriez, mère de sept enfants, mise en prison pour une traite de télévision impayée, et dont le fils, Thierry, s’est suicidé.

Affaires de grandes familles

Samuel Gantier, 2008

Ce film est un portrait de la grande bourgeoisie du Nord de la France qui, au XIXe siècle, a bâti une puissance industrielle colossale.

Affaire Sofri (L’)

Jean-Louis Comolli, 2001

Ce film est né de la lecture d’un livre, Le Juge et l’Historien, de Carlo Ginzburg à la suite du premier procès du leader d’extrême gauche Adriano Sofri et de ses camarades, en 1991. Avec Carlo Ginzburg, Jean-Louis Comolli, s’appuyant sur le cas Sofri, analyse ici le travail du juge, explore les rapports entre le droit, l’histoire et la raison d’État.

Affaire Valérie (L’)

François Caillat, 2004

Qui se rappelle de Valérie, disparue dans les Alpes en 1983 ? Qu’est devenue cette jeune serveuse soupçonnée d’avoir assassiné un touriste canadien ? Le cinéaste revient sur les lieux où il avait séjourné vingt ans plus tôt. Comment disparaît-on ? Comment est-ce possible que cette jeune femme n’ait pas laissé la moindre trace ? Rien sur sa vie, aucun souvenir de son passage. A-t-elle même existé ?

Affiche rouge (L’)

Frank Cassenti, 1976

En nous faisant suivre une troupe de comédiens qui se sont rassemblés pour monter un spectacle sur le groupe Manouchian, le réalisateur nous raconte l’histoire des résistants de l’Affiche rouge

À force on s’habitue

Jean-Pierre Gallèpe, 1980

En 1979, à la demande de la municipalité, Jean-Pierre Gallèpe filme de jeunes adolescents d’Aulnay-sous-Bois dans leurs différents lieux de vie – la cité de la Rose des Vents, la maison de la jeunesse, le conservatoire de musique… Il réalise six court-métrages dans lesquels il interroge leurs quotidiens, puis réalise, à partir de ce matériau, À force, on s’habitue, sous-titré, en opposition, La Belle Vie.

Africa paradis

Sylvestre Amoussou, 2001

Dans un futur imaginaire, l’Afrique est entrée dans une ère de grande prospérité, tandis que l’Europe a sombré dans la misère et le sous - développement. Olivier et son amie Pauline, deux «  ex-classes moyennes  » françaises, décident de tenter leur chance et d’immigrer clandestinement en Afrique…

Africascop

Denys Piningre, 2002

Tourné au Burkina-Faso en 2002, Africascop aborde la question d’une économie basée sur le principe coopératif dans un des pays les plus pauvres du monde.

Afrique 50

René Vautier, 1950

Premier film anticolonialiste de l’hexagone, interdit puis récemment primé par le ministère des Affaires étrangères, cet efficace pamphlet contre le colonialisme en Afrique noire valut à son auteur treize inculpations et une condamnation à un an de prison.

Afrique, avis de tempête. Le coût humain du changement climatique

Collectif, 2009

Huit courts-métrages sur le thème du coût humain du changement climatique en Afrique.

Afrique, je te plumerai

Jean-Marie Teno, 1992

1991, une trentaine d’années après les indépendances en Afrique, quelques mois après la chute du mur de Berlin et l’effondrement du bloc communiste, de jeunes Africains, au péril de leur vie, descendent dans la rue pour réclamer la démocratie et de meilleures conditions de vie. Le choc entre les jeunes et les forces de l’ordre est terrible.

Afriques (s), une autre histoire du 20ème siècle

Alain Ferrari, 2010

Jalonnée d’images d’archives inédites et de témoignages de personnalités africaines, cette série en quatre volets revient sur cent ans d’histoire du continent noir, à travers la voix de ceux qui, de près ou de loin, ont pris part à son réveil et l’ont fait entrer dans le XXIe siècle.

Afrique-sur-Seine

Robert Caristan, Jacques Mélo Kane, Mamadou Sarr, Paulin Soumanou Vieyra, 1955

La vie de Sénégalais, Africains (artistes, étudiants) à Paris : la nostalgie, les rencontres et échanges.

Âge adulte (L’)

Eve Duchemin, 2012

Femme de ménage, serveuse, apprentie strip-teaseuse sur le Vieux Port de Marseille, Sabrina décide de reprendre ses études pour avoir une vie «  stable  ». Personne ne pourra lui dire que 20 ans est le plus bel âge de la vie.

Age de la performance (L’)

Carole Poliquin, 1994

Tourné au Québec, aux Etats-Unis, en Europe et Au Japon, l’âge de la performance questionne la condition humaine dans une société qui a érigé en dogme la productivité et la compétitivité.

Âge de la stupidité (L’)

Franny Armstrong, 2009

Cette fiction met en scène Pete Postlethwaite dans le rôle d’un homme qui vit dans le monde dévasté de 2055, et qui en regardant des images d’archive de notre époque, se demande : pourquoi ils n’ont rien fait lorsque c’était encore possible  ?

Age d’or ? (L’)

Laurent Hasse, 1996

Ce film propose un voyage au pays des vieux en partageant le quotidien de Manou, Elfriede et Manouzette qui vivent seules et habitent la même ville de province.

Agences de notation : les nouveaux maîtres du monde ?

François Rabaté, 2012

Le 13 janvier 2012, Standard & Poor’s abaissait d’un cran la note de la France, la privant, comme vient de le faire Moody’s le 19 novembre, de son triple A. Suivant le travail de la commission mandatée par le Sénat sur les agences de notation, François Rabaté a mené l’enquête de Londres à Bruxelles, de Pékin à New York.

Agroforesterie

Fabien Liagre, Nicolas Girardin, 2009

Mais qu’est ce que l’agroforesterie ? Quel est son impact sur nos pratiques ? Sur nos rendements ? Sur la biodiversité ? L’écologie des sols ? La qualité de l’eau ? En quoi peut-elle apporter des éléments de réponse aux changements nécessaires de nos pratiques agricoles ?

Agronome (L’) (Jean Dominique, l’agronome)

Jonathan Demme, 2004

Documentaire sur le journaliste Jean Dominique, directeur de Radio Haïti Inter à partir de 1968, qui deviendra la première radio libre de l’île introduisant l’utilisation du créole.

Ah, c’était ça la vie !

Franck Apprédéris, 2008

Saint-Germain des près, année 1950. Tableau d’une génération enflammée puis désabusée.

Aïda la bouchère

Rakia Laminou Kader, 2012

Ce court-méatrge suit Aïda, bouchère sénégalaise, qui suit les traces de ses parents.

Aigoual, la forêt retrouvée

Marc Khanne, 2008

Le film raconte l’histoire vraie du reboisement d’une montagne à la croisée des vents et des déluges de pluie. À la fin du XIXème siècle, le surpâturage et l’industrie avaient réduit les forêts du mont Aigoual dans les Cévennes à une peau de chagrin, et les inondations ravageaient les vallées. Deux hommes : le forestier Georges Fabre suivi du botaniste Charles Flahault consacrent alors leur vie à la reforestation de la région…

Aile ou la cuisse (L’)

Claude Zidi, 1976

Le film traite sur le mode comique et visionnaire d’un problème naissant dans la France des années 1970 : la malbouffe due à la nourriture industrielle.

Air dans la tête (Un)

Caroline Chomicki, Isabelle Maltese, 2000

Chanter dans la chorale de Lila Fichette c’est déjà le début d’une histoire. « Un air dans la tête » est la représentation haute en couleurs de l’aventure humaine qui se joue dans et autour de cette chorale.

Air de famille (Un)

Cédric Klapisch, 1996

Toutes les semaines dans la famille Menard, on se réunit au café…mais ce soir, qui est pourtant un jour de fête, un incident va venir troubler les habitudes.

Aire (L’)

Laetitia Jacquart, 2010

Une rencontre, sur une aire de voyageurs, entre deux personnage : Françoise, qui y vit, et Dominique, le gardien.

Ajoncs (Les)

René Vautier, 1970

Fable poétique et humoristique dans laquelle un immigré algérien traverse la Bretagne à la recherche d’un travail. Il trouve une carriole et se met à vendre des ajoncs dans un village…

A.K.

Chris Marker, 1985

Le cinéaste japonais Akira Kurosawa est filmé pendant le tournage de son film « Ran » par C. Marker. A travers sa façon de travailler, « A.K. » est une approche de la personnalité du réalisateur.

A Killer Bargain

Tom Heinemann, 2006

En Inde, des champs aux usines, le trajet semé de pesticides et de dégâts écologiques du coton de l’industrie textile.

À l’air libre

Nicolas Ferran, Samuel Gautier, 2015

Nichée au fond d’une vallée picarde, une ferme unique en France accueille des détenus en fin de peine, sous le régime du placement extérieur. Une structure d’insertion singulière qui leur propose un logement, un travail, un accompagnement social et une vie communautaire riche et exigeante. Entourés de salariés et bénévoles, ces hommes tentent de se reconstruire et de rebâtir un véritable «  projet de vie  ».

Alami

Scandar Copti, Yaron Shani, 2009

Le quartier d’Ajami, à Jaffa, est un lieu cosmopolite où cohabitent Juifs, Musulmans et Chrétiens. Le jeune Nasri, âgé de 13 ans, et son grand frère Omar vivent dans la peur depuis que leur oncle a tiré sur un membre important d’un autre clan. Malek, un jeune réfugié palestinien, travaille illégalement en Israël pour financer l’opération que sa mère doit subir. Binj, palestinien, rêve d’un futur agréable avec sa petite amie chrétienne. Dando, un policier juif recherche désespérément son jeune frère disparu… L’histoire de destins croisés au coeur d’une ville déchirée.

A l’angle du monde

Michael Powell, 1937

Les habitants d’une petite île des Hébrides au large de l’Ecosse, assaillis par de multiples difficultés, envisagent d’abandonner les lieux pour chercher une vie meilleure sur le continent.

A la recherche de Charles R. Bowers

Christophe Coutens, 1996

Auteur de « slapsticks », l’Américain Charles R. Bowers (1889-1946) faillit tomber dans l’oubli. Grâce à Raymond Borde, fondateur de la Cinémathèque de Toulouse, son œuvre fut redécouverte dans les années 1950 chez des forains gitans.

A la recherche du lieu de ma naissance

Boris Lehman, 1990

Le réalisateur Boris Lehman retourne à Lausanne où il est né, à la fin de la guerre, Ie 3 mars 1944. Il y revient 44 ans plus tard.

À la recherche du vieux Belleville et de ses habitants

Canal Marches, 2016

Causerie déambulatoire à Belleville-Ménilmontant avec Maxime Braquet, historien de terrain quasi autochtone et passionné. Ces vidéos font partie du projet de l’association Canal Marches «  Belleville – Ménilmontant, terres d’accueil  ?  »

Alarme !

Joris Ivens, 1943

Les bateaux de la force marine canadienne protègent les convois de navires marchands contre le fusilier marin allemand.

À l’attention de Madame le Premier ministre Benazir Bhutto

Omar Amiralay, 1989-1994

Les tentatives répétées du cinéaste pour obtenir un entretien avec Benazir Bhutto, élue premier ministre au Pakistan en 1988, restent longuement vaines. L’attente devient la matière même du film, l’occasion d’explorer les cercles du pouvoir.

À la vie, à la mort

Robert Guédiguian, 1994

Ode à Marseille à travers l’histoire de quelques personnages du quartier de l’Estaque qui se réunissent tous les soirs dans un cabaret, « le Perroquet bleu ».

Albanie : le cas de l’Europe

Olivier Landau, Jean Bertolino, 1977

Histoire de l’Albanie, pays qui s’est libéré seul de l’occupation italienne et allemande, et qui ne s’est laissé détourner de ses options par l’arrêt, ni de l’aide soviétique, ni de l’aide chinoise.

Albert Camus

Cécile Clairval Milhaut, 1974

L’histoire d’Albert Camus.

Albert Camus. Le journalisme engagé

Joël Calmettes, 2010

Dans ce documentaire, le réalisateur s’intéresse à la figure de l’intellectuel engagé qu’a incarnée Albert Camus de la montée du nazisme à la guerre d’Algérie, en passant par le seconde guerre mondiale.

À l’écart

Victoria Darves-Bornoz, 2015

Françoise est ermite. Elle vit dans une forêt du sud de la France depuis 43 ans. Religieuse catholique, elle est reconnue par l’Église mais ne dépend d’aucun ordre. Au fil des saisons, elle ouvre sa porte à la réalisatrice et lui livre les fondements de son parcours spirituel.

A l’école du jardin

Isabelle Langerome, 2009

Au fil des saisons, 28 élèves de la classe de 6e Développement durable mettent en pratique les connaissances écologiques enseignées par leurs professeurs de Science de la Vie et de la Terre en s’initiant au jardinage.

À l’écoute de la police

Bernard Mangiante, 2002

Voici les « très riches heures » d’un stage expérimental où Charles Rojzman initie à sa méthode de thérapie sociale quinze policiers de terrain, formateurs dans différentes écoles de police. Le but : dépasser le faux débat entre répression et prévention, et faire en sorte que la police, dans les quartiers dits « sensibles », ne soit plus perçue comme une « armée ennemie » mais comme un service public efficace présent aux côtés des populations les plus fragilisées.

A l’époque

Nadine Buss, 2005

Convoquant ses souvenirs, Nadine Buss évoque son grand-père allemand, amoureux d’une Française. Ensemble, ils s’installent à Paris avec leur fils, juste après la guerre.

Alerte à Babylone

Jean Druon, 2005

Babylone était cette cité assiégée de l’extérieur. Ce qui menace aujourd’hui la société globale d’effondrement résulte de la mystérieuse contrainte qui s’impose à elle de poursuivre son développement sans limite. Et cette contrainte ne peut être satisfaite que par la restriction toujours plus poussée des libertés humaines. A travers une série de déplacements et rencontres au sein de la cité moderne, ce film propose un constat actualisé de cette inquiétante perspective.

Alerte à l’homme

Jean Lallier, 1962

Cette archive visionnaire interpelle l’Homme sur ses activités et son impact sur l’environnement. C’est une véritable alarme lancée dès 1962 pour une prise de conscience écologiste.

Alertez les bébés

Jean-Michel Carré, 1978

Décrypte le mécanisme de l’échec scolaire et expose les interventions conjuguées des parents, des enseignants et des spécialistes en tout genre qui font de l’enfant un enfant cerné et le privent de sa liberté de s’exprimer

Alésia et retour, voyage phénoménal

Abraham Ségal, 1983

D’Alésia à la tour Montparnasse, une invitation au voyage, dans le XIVe arrondissement de Paris par des amoureux de leur quartier. Habitants, commerçants, artistes ou artisans témoignent de leur attachement au village, à son histoire, à la convivialité qui y règne. Devant la menace que représentent les projets de rénovation, ils réagissent.

A l’est d’eden

Elia Kazan, 1955

Une petite ville des Etats-Unis à l’aube de la Première Guerre mondiale. Cal, jeune révolté, s’oppose pratiquement, en faisant fortune, à son père qui lui préfère son frère.

À l’Est de la guerre

Ruth Beckermann, 1996

À l’occasion d’une exposition itinérante sur les crimes de la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale, présentée dans différentes villes allemandes et autrichiennes, Ruth Beckermann a recueilli les témoignages d’anciens soldats allemands et autrichiens. Un film sans complaisance sur la mémoire et l’oubli.

A l’Est du paradis

Lech Kowalski, 2005

À travers de larges extraits et les rushes inexploités de ses films de l’époque américaine (Gringo, DOA…) ainsi que des images tournées plus récemment, le cinéaste réfléchit à voix haute et revient sur son parcours, de ses débuts dans l’industrie du X à sa plongée dans l’underground new-yorkais des années 70 et 80.

Alexandra

Alexandre Sokourov, 2007

La république de Tchétchénie de nos jours, dans un campement de régiments russes. Alexandra Nikolaevna vient rendre visite à son petit-fils, l’un des meilleurs officiers de son unité. Elle passe ici quelques jours et découvre un autre monde. Il n’y a, dans ce monde d’hommes, ni femmes, ni chaleur, ni confort.

Alexandre le bienheureux

Yves Robert, 1967

Alexandre, cultivateur et force de la nature, décide à la mort de sa femme de prendre un repos bien mérité. Il se déclare en congé à vie. Une joyeuse fable qui fait l’éloge de la paresse.

Alexandre Soljenitsyne, le combat d’un homme

Pierre-André Boutang, Annie Chevallay, 2005

Entre archives et polar, ce film raconte le combat de l’écrivain contre la police soviétique et la censure : douze ans d’épreuves depuis la révélation d’Une journée d’Ivan Denissovitch en 1962 jusqu’à son bannissement d’URSS en 1974

Alger après

Feriel Benzouaoui, 2014

Filmé à bord d’un taxi en octobre 2013, ce film est un road-movie documentaire qui sillonne les rues de la capitale algéroise. Les conversations qui s’installent entre la réalisatrice, le chauffeur et les passagers, embarqués au hasard des trajets, dessinent le portrait d’une ville bloquée dans un embouteillage permanent, qui se relève à peine de longues années de terrorisme islamiste. Alger après est le journal filmé d’Alger, aujourd’hui.

Algérie, 10 ans après. L’Algérie des Algériens (partie 1)

Ange Casta, Igor Barrère, 1972

Retour en Algérie, 10 ans après l’indépendance.

Algérie, année zéro

Marceline Loridan, Jean-Pierre Sergent, 1962

Documentaire sur les débuts de l’indépendance algérienne filmé au cours de l’été 1962 à Alger. Le film fut interdit en France et en Algérie mais obtint le Grand prix du festival international de Leipzig en 1965. Par amitié, la société de production Images de France, leur envoya un opérateur : Bruno Muel.

Algérie, d’autres regards

Raphaël Pillosio, 2004

Durant la guerre d’Algérie, de jeunes cinéastes français ont réalisé des documentaires qui dénonçaient la nature du conflit mené par leur pays. Depuis, ces films militants n’ont pratiquement jamais été vus. Dans «  Algérie, d’autres regards  », René Vautier, Pierre Clément, Olga Poliakoff et Yann Le Masson reviennent sur les conditions de leur engagement, les méthodes de production et de diffusion de ces œuvres oubliées aujourd’hui.

Algérie,de Gaulle et la bombe (L’)

Larbi Benchiha, 2010

Le 13 février 1960, dans le Sahara algérien, la première bombe nucléaire française explose. Dans le nord du pays, la guerre d’indépendance est à son apogée. Pourtant, rien n’arrête le programme nucléaire français, si cher au général De Gaulle ; les essais se succèdent. En 1962, même si l’Algérie devient indépendante, des militaires et des scientifiques français continuent tranquillement, et pendant plusieurs années, leurs essais nucléaires. Comment la France a-t-elle pu implanter des installations si sensibles et secrètes dans un pays en guerre ? C’est seulement cinquante ans après que les deux pays se décident enfin à assumer leurs responsabilités écologiques et sanitaires.

Algérie des combats (L’) (Cinq colonnes à la Une)

, 1959

Reportage auprès d’une unité combattante, le PC ARTOIS, en KABYLIE (vallée de la SOUMMAM) où se déroule l’opération JUMELLES dont le but est de réduire le FLN sur le plan militaire.

Algérie en flammes

René Vautier, 1958

Vautier a réalisé en 1957 L’Algérie en flammes dans les maquis du F.N.L., avant de devenir directeur du Centre audiovisuel d’Alger qu’il crée en 1962, où il forma de nombreux réalisateurs, et aussi responsable de la formation de réalisateurs au Sahara.

Algérie été 62, l’Indépendance aux deux visages

Benjamin Stora, Jean-Michel Meurice, 2002

Quarante ans après, une dizaine d’acteurs de la révolution algérienne (leaders historiques de l’insurrection, chefs des maquis de l’intérieur, cadres de l’Armée des frontières, responsables de la Fédération de France du FLN) reviennent sur les mois qui ont suivi la proclamation de l’indépendance en Algérie, le 5 juillet 1962.

Algérie et notre conscience (L’)

Philippe Brunet, Gilbert Prouteau, 1955

Histoire de l’Algérie vue par le colonisateur, qui, en 1955 s’interroge : comment regagner la confiance du peuple algérien ?

Algérie, histoires à ne pas dire

Jean-Pierre Lledo, 2007

Le cinéaste Jean-Pierre Lledo explique les liens entre le déroulement de la guerre d’indépendance algérienne et les problèmes que rencontre l’Algérie aujourd’hui.

Algérie humaine

Jean-Charles Carlus, 1948

La population de l’Algérie, composée d’Arabes, de Kabyles, de Mozabites,de Noirs, est multiculturelle. Les Européens sont arrivés au moment de la colonisation, ils sont Français, Italiens, Espagnols… Serait-ce à dire que tous sont Algériens ?

Algérie, images d’un combat

Jérôme Laffont, 2009

Comme tous les conflits modernes, la guerre d’Algérie a posé des enjeux en termes de représentation par l’image. Face à l’abondance de films tournés par l’armée française, et en réaction à leur discours, quelques cinéastes dont René Vautier se sont engagés aux côtés des combattants algériens pour garder trace de leur lutte.

Algérie, la décennie rouge

Patrice Barrat, Malek Bensmail, Thierry Leclère, 2003

Ce film retrace la période comprise entre 1990 et 2002, celle de la guerre civile entre l’Armée et les groupes islamistes intégristes en Algérie avec les témoignages des acteurs principaux des deux côtés du conflit.

Algérie, la vie quand même

Djamila Sahraoui, 1998

Dans une petite ville de Kabylie située dans la morne plaine de la Soummam épargnée par les fusils mais touchée de plein fouet par la crise, Abdenour et Sadek racontent leur quotidien.

Algérie, la vie toujours

Djamila Sahraoui, 2001

En octobre 2000, Djamila Sahraoui confie à son neveu Mourad une caméra, pour rendre compte du quotidien de la cité des Martyrs à Tazmalt, petite ville oubliée et abandonnée de la montagne kabyle. Pendant neuf mois, il va filmer « l’ordinaire » d’un groupe de jeunes décidé à prendre sa vie en main et se mobiliser pour rénover son quartier.

Algérie (L’) (Bloc-notes de François Mauriac)

Georges Ferraro, 1986

Henri VIRLOJEUX lit des articles du « Bloc-notes » écrits en janvier et février 1960 au plus fort des évènements d’Alger avec les journées des barricades et les déclarations du Général de GAULLE. François MAURIAC exprime toute son admiration pour le Général de GAULLE et sa tristesse devant la déchirure de l’Algérie. Des images d’archives rappellent la violence des faits.

Algériennes 30 ans après

Ahmed Lallem, 1995

30 ans après avoir réalisé « Elles », le réalisateur retrouve les jeunes lycéennes algériennes devenues femmes, qui vivent soit en exil soit en Algérie.

Algérie nouvelle, on y croyait

Chloé Hunzinger, 2011

En mars 1962, les accords d’Evian mettent fin à huit années de guerre de décolonisation entre la France et l’Algérie. 900 000 Européens d’Algérie quittent leur terre natale pour se réfugier en France. À contre-courant, des dizaines de milliers d’Européens, surnommés les « Pieds rouges » débarquent en Algérie. Anticolonialistes, parfois militants internationalistes ou tiers-mondistes, ils souhaitaient aider à reconstruire le pays.

Les Algériens de Marseille

Mehdi Lallaoui, 2011

Marseille ville carrefour a été depuis des siècles une porte pour les immigrants.

Algérie : paroles de tortionnaires

Jean-Charles Deniau, 2002

Sept appelés, officiers, soldats qui participèrent à la guerre d’Algérie et pratiquèrent l’impensable - la torture - témoignent et tentent de se réconcilier avec elles-mêmes.

Algérie, présent et avenir (L’)

Arnaud Desjardins, 1958

L’Algérie, présent et avenir est le thème choisi par Pierre CORVAL en octobre 1958. Roger STEPHANE, Maurice CLAVEL, Pierre BOUTANG et Pierre HERVE débattent de ces questions et tentent de faire un bilan de la situation après le discours de Constantine, en 1958.

Algéries, mes fantômes

Jean-Pierre Lledo, 2003

Forcé de quitter Alger dès le début des attentats intégristes, l’auteur - un cinéaste algérien d’origine « judéo-européenne » - se retrouve en France, trente cinq ans après l’exode de sa communauté d’origine et de sa famille.

Algérie tours / détours

Oriane Brun-Moschetti, Leïla Morouche, 2007

Départ en Algérie en compagnie de René Vautier, cinéaste militant, considéré là-bas comme le papa du cinéma algérien.

Alice (L’)

Anne Comode, 2010

Elle s’appelle Alice. Bientôt 80 ans, elle est veuve. Au milieu de ses volailles, de ses amis, de ses colères et de ses enthousiasmes, nous la suivons au fil des saisons dans sa ferme du Morvan.

Aliénations

Malek Bensmail, 2004

En s’attachant à suivre au quotidien médecins et malades de l’hôpital psychiatrique de Constantine, où son père exerçait, Malek Bensmaïl tente de comprendre les souffrances vécues par les Algériens, confrontés à une crise aux aspects multiples : religieux, économiques, familiaux, politiques…

Alimentation et vous : quelles solutions pour un avenir meilleur ? (L’)

Oxfam, 2012

Bien que la production alimentaire mondiale suffise à nourrir la planète, une personne sur sept dans le monde souffre aujourd’hui encore de la faim. Pourtant 80% des personnes touchées par la faim produisent elles-mêmes des denrées alimentaires. Comment est-ce possible  ?

Alimentation générale

Chantal Briet, 2005

Pendant 4 ans, Chantal Briet a installé sa caméra à l’épicerie de la Source… À la cité de la Source à Epinay-sur-Seine, dans un centre commercial vétuste menacé de destruction, l’épicerie d’Ali reste l’unique lieu d’échange, un refuge où peuvent se retrouver les habitants du quartier.

A l’impossible chacun est tenu

Alain Saulière, 1997

Après des années marquées par la violence, le quartier de Bléville (Le Havre) retrouve une certaine sérénité. Il connaît les premiers frémissements d’un renouveau encore possible : tout le monde veut y croire, malgré les doutes…

Alix au pays des gènes

Valérie Guérard-Okinawa, 2007

Personnage de dessin animé, Alix montre le processus de fabrication des céréales transgéniques, ses avantages et ses risques. On y apprend la sélection par marqueurs, les limites de l’hybridation, les inconvénients de la culture hors-sol. Les arguments de part et d’autre sont clairement exposés. Le débat peut s’ouvrir.

Al-Jazira : la nouvelle voix des Arabes

Hakem Tewfik, 2002

Créée en novembre 1996 par la volonté politique de l’émir du Qatar, Al-Jazira est la chaîne des pays arabes qui a été connue dans le monde entier grâce aux interviews exclusives d’Oussama Ben Laden. Ce film est un bon document sur une chaîne qui suscite la polémique.

Allemagne année zéro

Roberto Rossellini, 1948

Berlin, l’été 1945, juste après la capitulation allemande. La famille Kohler est obligée de partager avec quatre autres locataires un appartement beaucoup trop petit. Edmund qui a tout juste douze ans est confronté à la dure réalité de la vie. Il comprend vite la misère de sa famille et lui vient en aide en gagnant de l’argent à n’importe quel prix !

Allez Yallah !

Jean-Pierre Thorn, 2006

Un poème épique - une chanson de geste - à la gloire d’une caravane de femmes, se donnant la main des deux côtés de la méditerranée, pour combattre ce fléau de l’intégrisme religieux remettant en cause leurs droits universels à l’égalité.

All my babies

George Stoney, 1953

Devant le taux élevé de mortalité infantile dans les zones rurales de l’Etat de Georgie, les autorités sanitaires demandent dans les années 50 à George Stoney de réaliser, à l’intention des sages-femmes noires non-professionnelles qui pratiquaient la plupart des accouchements à l’époque, un film didactique leur enseignant les conditions d’hygiène indispensables.

Allo allo cinéma cadeau : cinéma contre sida

David Foucher, Patrice Raynal, 2007

En Afrique, au Burkina Faso, une équipe d’hommes et de femmes sillonne le pays pour sensibiliser les populations sur le Sida. Leur méthode d’action : le Cinéma.

Alma, une enfant de la violence

Isabelle Fougère, Miquel Dewever-Plana, 2013

Alma a appartenu pendant 5 ans à l’un des gangs les plus violents du Guatemala, pays aujourd’hui décimé par une guerre qui ne dit pas son nom. Une confession sans fard, les yeux dans les yeux. Un témoignage unique, dans lequel les mots de la jeune femme ouvrent sur les images de ses souvenirs, du quotidien du Guatemala et de l’intérieur des gangs.

Alma, une enfant de la violence

Isabelle Fougère, Miquel Dewever-Plana, Ruben Korenfeld, 2013

Alma a appartenu pendant 5 ans à l’un des gangs les plus violents du Guatemala, pays aujourd’hui décimé par une guerre qui ne dit pas son nom. Une confession sans fard, les yeux dans les yeux. Un témoignage unique, dans lequel les mots de la jeune femme ouvrent sur les images de ses souvenirs, du quotidien du Guatemala et de l’intérieur des gangs.

Aloïse

Liliane de Kermadec, 1974

L’histoire véridique d’Aloïse, aliénée, enfermée toute sa vie, qui a finit par s’exprimer par la peinture.

Aloïs Nebel

Tomáš Lunák, 2011

Un film d’animation qui illustre l’expulsion de Tchécoslovaquie des personnes de langue allemande, à la sortie de la Seconde Guerre mondiale.

A l’ombre de la montagne

Danielle Jaeggi, 2008

Lieu mythique des premiers sanatoriums, Davos n’a pas échappé aux soubresauts de l’Histoire. De la belle époque paisible du début du siècle à la montée du nazisme puis au difficile accommodement avec les grandes puissances de la Deuxième Guerre mondiale, nous découvrons à quel point cet univers, préservé en apparence, se révèle être un modèle réduit d’une Suisse exposée aux pressions extérieures.

À l’ombre de la République

Stéphane Mercurio, 2011

Pour la première fois, après trois ans d’existence, le CGLPL (Contrôle général des lieux de privation de liberté) accepte qu’une équipe de tournage le suive dans son travail, minutieux, essentiel de contrôle des droits fondamentaux dans les prisons, hôpitaux psychiatriques, commissariats…

Alone in Teheran

Pirooz Kalantari, 1999

Le récit d’une jeune femme qui rêve de devenir actrice à Téhéran, aujourd’hui, ou la confrontation entre tradition et modernité.

À l’ouest des rails

Wang Bing, 2004

Saga en trois épisode, ce film dresse le patient inventaire d’un effondrement économique. Autrefois grand pôle industriel au nord-est de la Chine, Tie Xi Qu, cette région voit depuis quelques années ses sites industriels fermer les uns après les autres, et leur population laborieuse rendue à la déshérence.

À l’Ouest rien de nouveau

Lewis Milestone, 1930

Film réalisé à partir du roman de Erich Maria Remarque, qui décrit la Première Guerre mondiale vue par un jeune soldat volontaire allemand sur le front ouest. Un roman symbole du pacifisme allemand…

Alphabet

Erwin Wagenhofer, 2014

Les méthodes pédagogiques utilisées pour éduquer nos enfants ne sont-elles pas dépassées  ? De la France à la Chine, de l’Allemagne aux États-Unis, Alphabet questionne un système éducatif qui privilégie la performance au détriment de la créativité et de l’imagination. En exposant au grand jour les limites d’un modèle hérité de la révolution industrielle, pédagogues, chercheurs, scientifiques, chefs d’entreprise et élèves abordent le rôle de l’enseignement et envisagent des voies alternatives à nos pratiques actuelles.

Alphabet pour nos paroles (Un)

Réalisation collective, 2006

Ce film permet d’entrevoir les pratiques de l’éducation zapatiste.

Alppikatu 25 - Home For The Homeless

Inka Achté, Marika Väisänen, 2012

Un film sur les petites histoires d’un refuge pour sans-abri géré par l’Armée du salut rue Alppikatu, à Helsinki.

Al-Sabbar, figues de barbarie

Patrick Bürge, 2000

Les recherches photographiques d’un groupe de jeunes comme une forme de lutte pacifique contre la réécriture idéologique de l’histoire par Israël

Alsa, vélos pour le Faso

René Letzgus, Bernard Tournois, 2004

Un groupe d’amis Alsaciens cyclistes de haut niveau sont à l’origine d’une nouvelle initiative : apporter des vélos et les distribuer le long du tour du Faso ; « pour alléger les souffrances de quelques Burkinabés ».

Aluminium, les vaccins et les deux lapins (L’)

Marie-Ange Poyet, 2016

En France, un millier de personnes souffrent de myofasciite à macrophages, une atteinte neuro-musculaire invalidante et très douloureuse provoquée par les sels d’aluminium utilisés comme adjuvants dans les vaccins. Aussi, puisque les pouvoirs publics refusent obstinément de reconnaître cette maladie, le film donne la parole aux malades, aux chercheurs, aux médecins, aux historiens, journalistes, aux femmes et hommes politiques qui, en France et à l’étranger, se battent pour la reconnaissance de cette maladie.

A Luta continua

Bruno Muel, Marcel Trillat, Antoine Bonfanti, 1975-1977

En 1975 et en 1977, à l’occasion d’une mission de formation de jeunes cinéastes angolais mandatée par le Parti communiste français, Marcel Trillat, Antoine Bonfanti et Bruno Muel ont rapporté un film (Guerre du peuple en Angola) et un court-métrage sur un gamin de Luanda (A Luta continua).

A Mãe e o mar

Gonçalo Tocha, 2013

Le petit port de Vila Cha, dans le Nord du Portugal, a la particularité de connaître une tradition de femmes patrons pêcheurs. Les dernières femmes qui ont pratiqué cette activité se souviennent des difficultés du métier de leur jeunesse. Elles parlent en toute confiance devant la caméra du jeune réalisateur. Sur les 120 bateaux qui animaient la plage, il n’en reste plus que 9 et les femmes se contentent maintenant de la récolte des algues. Malgré les difficultés du métier, elles expriment leur amour de la mer et les derniers pêcheurs témoignent avec lyrisme de leur passion pour la mer qui les nourrit.

Amandiers de l’histoire (Les)

Jaco Bidermann, Valentin Lagard, 2004

Quarante ans après le débarquement des harkis à Largentière, l’anniversaire est célébré. L’occasion de se remémorer et surtout de donner la voix aux enfants de harkis qui stigmatisent leurs problèmes de société autour d’une identité qu’ils ont du mal à reconnaître.

Amants de l’ombre (Les)

Philippe Niang, 2009

L’histoire d’une passion forte mais interdite, vécue dans l’effervescence de la Libération. Sur fond de mélodrame, ce film lève un tabou : la racisme au sein de l’armée américaine à la Libération.

Amants du pont neuf (Les)

Leos Carax, 1991

L’histoire d’un amour fou entre deux jeunes gens, Alex, cracheur de feu et Michèle, belle vagabonde, de 1989 a 1991, ayant pour décor le plus vieux pont de Paris, le Pont-Neuf.

Amants réguliers (Les)

Philippe Garrel, 2004

En 1969, un groupe de jeunes gens s’adonne à l’opium après avoir vécu les événements de 1968. Un amour fou naît au sein de ce groupe entre une jeune fille et un jeune homme de 20 ans qui s’étaient aperçus pendant l’insurrection.

AMAP pour une agriculture nourricière

Thomas Johannsen, Bénédicte Dierickx, 2007

témoignage de la philosophie des AMAP au travers de l’expérience de producteurs et de consommateurs, avec des interviews de paysans du réseau, des témoignages de consommateurs, des visites de fermes…

Amazon Gold

Reuben Aaronson, 2011

Ce documentaire narre le récit dérangeant d’un périple clandestin au cœur de la forêt amazonienne ravagée par l’orpaillage illégal. Guidés par un militant péruvien, deux journalistes longent le fleuve Madre de Dios, au Pérou, et montrent comment cette terre pure est sauvagement souillée et abîmée.

Ambassade (L’)

Chris Marker, 1973

Dans l’ambassade anonyme d’un pays anonyme, des réfugiés politiques vivent les heures et les jours difficiles qui suivent un coup d’état militaire.

Ambiance bois, le travail autrement

Sophie Bensadoun, 2014

Ambiance Bois est une SAPO, Société Anonyme à Participation Ouvrière, créée il y a 25 ans sur le Plateau de Millevaches. Un fonctionnement exemplaire d’une entreprise rentable et humaine, qui propose de travailler autrement.

Âme en sang (L’)

Olivier Morel, 2011

Partis en Irak dans un esprit patriotique, nombre de jeunes soldats américains en sont revenus brisés. Récits intimes – et bouleversants – d’une Amérique blessée.

Amer béton

Michael Arias, 2006

Blanc et Noir, deux orphelins, sèment la terreur dans les rues de Takara, la ville « trésor ». Rackettant bandits, yakuzas et fanatiques religieux, les deux gamins, surnommés « les chats » pour leur agilité, sont pourtant très différents. Alors que Noir apparaît dur et enragé, Blanc est innocent et lunaire.

America, America

Elia Kazan, 1963

Au début du siècle, un jeune Anatolien fuit un pays où Grecs et Arméniens sont persécutés par les Turcs. Il désire émigrer en Amérique, mais s’aperçoit bien vite que ce périple vers la terre promise est un parcours semé d’embûches.

American radical - the trial of Norman Finkelstein

David Ridgen, Nicolas Rossier, 2009

Le portrait d’un penseur libre, d’un provocateur, d’un homme seul qui a sacrifié sa vie à une cause.

American Revolution 2

Mike Gray, Howard Alk, 1968

Chicago 1968 : la ville accueille La Convention national démocrate. Les émeutes qui suivent font se croiser deux groupes disparates, les « Black Panthers » et les « Young patriots », un groupement d’activistes se définissant politiquement comme blancs, pauvres et « du sud ». Les deux groupes s’unissent dans la lutte contre l’injustice à Chicago.

Amerikan psyko

Civa de Gandillac, 2010

Tourné avant l’élection de Barack Obama et filmé avec une petite caméra stylo durant un voyage improvisé, ce documentaire donne la parole à des Américains qui ont peur, qui doutent, qui prônent une Amérique forte, en bref, à une Amérique conservatrice.

Âmes dormantes (Les)

Alexander Abaturov, 2012

Le réalisateur filme la camagne présidentielle à Atchinsk, ville sibérienne où les dissidents soviétiques ont été déportés et avant eux, les opposants au tsarisme.

Ames errantes (Les)

Boris Lojkine, 2005

Trente ans après la guerre du Vietnam, de nombreuses familles vietnamiennes entreprennent des démarches pour retrouver les corps de leurs parents morts à la guerre.

Amiante, le prix du silence

Daniel Cattelain, 2003

Plus de 100 000 décès liés à l’amiante sont attendus en France d’ici 2025. Comment a-t-on pu en arriver là  ? Pour répondre à cette question, revenons à Condé-sur-Noireau, gros bourg du Calvados où l’on a travaillé l’amiante pendant plus d’un siècle.

À Mille lieues de la revolution

Behzad Adib, 2013

En 1984, Imad a quitté Damas pour s’établir à Montréal. Depuis, il partage son temps entre son métier de chauffeur de taxi, sa famille et la couverture médiatique de la révolution syrienne.

À mi-mots : Erri De Luca

Robert Bober, 2001

Rencontre à Naples, et dans sa maison près de Rome, avec l’écrivain Erri De Luca.

Amina

Khadija Al-Salami, 2006

Amina, mariée de force dès son plus jeune âge, est soupçonnée du meurtre de son mari. Emprisonnée, elle est condamnée à mort. Elle s’évade deux fois, mais le monde extérieur étant plus dangereux, elle préfère retourner en prison.

Amis des Juifs (Les)

Bernard Debord, Cédric Gruat, 2007

A l’aide de témoignages et d’archives, ce documentaire retrace les actes courageux des non juifs qui se sont opposés au décret imposant le port de l’étoile jaune pour les juifs en arborant dans les rues de Paris leur propre étoile, avec diverses inscriptions : « zazou », « swing », « papou », « chrétien »…

Amis du plaisir (Les)

Luc de Heusch, 1961

Les Amis du Plaisir est une chronique villageoise. On y suit la vie, les travaux et les jours dans une commune rurale de Wallonie que soude la passion du théâtre, au début des années soixante.

Amitié plus forte que la haine (L’)

Daniel Kupferstein, 2004

L’exportation du conflit israélo-palestinien en France a creusé un fossé entre les juifs et les arabes de notre pays. Deux femmes, Rosie et Hacinia témoignent qu’il est possible de rester amie.

Amore Carne

Pippo Delbono, 2013

Armé de son portable ou d’une petite caméra, en tournée avec sa troupe ou seul dans les rues du monde, Pippo Delbono livre quelques fragments de sa vie et de sa pensée. Film d’une grande liberté, emporté par la musique de Balanescu, Amore Carne est un voyage dans le temps présent, en compagnie de plusieurs figures amicales.

A Morte Diária

Daniel Lentini, 2015

Un journal en images pour découvrir l’état du Minas Gerais qui peu à peu semble perdre son essence et ne pas savoir s’adapter au progrès.

À mots couverts

Violaine Baraduc, Alexandre Westphal, 2014

Dans l’enceinte de la prison centrale de Kigali, huit femmes incarcérées témoignent. Vingt ans après le génocide perpétré contre les Tutsis rwandais, Immaculée et ses codétenues racontent leur participation à la violence, retracent leur itinéraire meurtrier et se confient.

Amour

Raymond Depardon, 1997

Des photographies prises dans Paris défilent à l’image, accompagnées de sons de la ville et de la vie quotidienne…Entre repérage cinématographique et réminiscence intime, un court métrage, réalisé en 1997 pour l’exposition « Amours » de la Fondation Cartier.

De l’amour au Rwanda

Jacqueline Kalimunda, 2016

En empruntant aux codes du site de rencontre, De l’amour au Rwanda, est une web série romantique qui parle de célibataires, de couples et de familles en quête d’amour au Rwanda aujourd’hui.

Amoureux au ban public (Les)

Nicolas Ferran, 2011

Au nom de la lutte contre les « mariages blancs » et de la « maîtrise » de l’immigration familiale, releguée au rang peu enviable d’ »immigration subie », les couples franco-étrangers subissent depuis plusieurs années le durcissement continu des lois et des pratiques administratives. Avec intensité et émotion, 13 couples décrivent dans ce film un parcours du combattant pour se marier en France, faire transcrire un mariage célébré à l’étranger, obtenir un visa pour la France ou bénéficier d’un titre de séjour.

Amour existe (L’)

Maurice Pialat, 1962

Aubervilliers, Pantin, Courbevoie, Nanterre…Un itinéraire à travers la banlieue parisienne de la fin des année cinquante.

Amours d’une blonde (Les)

Milos Forman, 1965

Conte de fée cruel, le film est le reflet d’une jeunesse insouciante mais bien vivante.

Amours zoulous

Emmanuelle Bidou, 2002

Dans un village de la région du Natal, en Afrique du Sud, les femmes sont les gardiennes du foyer. L’absence des hommes, partis travailler en ville à Johannesburg ou à Durban, instaure une organisation de la vie et du travail dirigée par les femmes.

Amsterdam global village

Johan Van der Keuken, 1996

Le cinéaste appréhende la diversité de la capitale ainsi que l’existence simultanée des différents mondes qu’elle abrite avec un effort constant d’explorer l’inconnu et de redécouvrir le familier

An 01 (L’)

Jacques Doillon, 1972

«  On arrête tout, on réfléchit, et c’est pas triste…  ». L’An 01 narre un abandon utopique, consensuel et festif de l’économie de marché et du productivisme. Financé grâce à la bonne volonté des lecteurs de Charlie-Hebdo, ce film reste emblématique de la contestation des années 1970.

An 2008 (L’)

Martin Le Chevallier, 2010

Le film met en scène une série de dialogues entre des figures archétypales de la mondialisation. Consommateur français, défricheur amazonien, ouvrière chinoise… tous ces personnages s’interpellent, s’accusent des maux qu’ils subissent et s’excusent pour les dommages qu’ils provoquent. La mondialisation des échanges et des déboires est ainsi résumée dans une fable villageoise, substituant la fantaisie individuelle au drame collectif.

Anaïs s’en va-t-en guerre

Marion Gervais, 2014

Anaïs a 24 ans. Elle vit seule dans une petite maison au milieu d’un champ en Bretagne. Rien ne l’arrête. Ni l’administration, ni les professeurs misogynes, ni le tracteur en panne, ni les caprices du temps, ni demain ne lui font peur. En accord avec ses convictions profondes, portée par son rêve de toujours : celui de devenir agricultrice et de faire pousser des plantes aromatiques et médicinales.

Ananas

Amos Gitaï, 1984

Le film raconte l’histoire d’une boîte d’ananas comme support d’un très large système de contrôle économique.

Andacollo, Chili : l’or et la misère

Jean-Pierre Sanchez, 2001

Sur une musique andine originale et sur fond de paysages arides aux maisons pauvres, Jean-Pierre Sanchez, lui-même petit-fils de mineur, retrace la vie des travailleurs de l’or, mineurs et « laveurs » de Churrumata, près d’Andacollo, au nord-est du Chili.

Andacollo, Chili : l’or et l’espérance

Jean-Pierre Sanchez, 2001

Avec des images d’archives et des témoignages de mineurs, de chercheurs d’or, de prêtres, de danseurs et de musiciens, Jean-Pierre Sanchez dépeint l’extraordinaire dévotion à la Vierge d’Andacollo.

André Chastel, un sentiment de bonheur

Edgardo Cozarinsky, 1990

La réflexion sur la puissance des images, à une époque où leur circulation ne cesse de s’accélérer, inscrivent l’historien, André Chastel, au cœur des préoccupations de son temps.

Andrée ouvrière pochette surprise (Série Travailler à domicile)

Anna-Célia Kendall, 1986

Un portrait d’Andrée, ouvrière près d’Ambert en Auvergne, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Andrée tisserande (Série Travailler à domicile)

Dominique Gros, 1986

Un portrait d’Andrée, tisserande à Lyon, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

André Gorz - Sur le travail

Marian Handwerker, 1990

André Gorz est journaliste et philosophe. Français d’origine autrichienne, compagnon de route de Jean-Paul Sartre, il fonda avec lui la revue «  Temps modernes  ». Travailler plus pour gagner plus, ou travailler moins pour travailler tous et vivre mieux  ? Pionnier des réflexions sur le concept de revenu garanti indépendant du travail salarié, le philosophe ébauche un projet de société à la fois écologiste et émancipateur.

Andrei Roublev

Andreï Tarkovski, 1969

Les Tartares envahissent le pays et soumettent les habitants de Vladimir à d’hallucinantes cruautés. Pour sauver une jeune fille, Roublev tue un soldat. Le spectacle de ces cruautés l’amène à une réflexion douloureuse sur le rôle de l’art et de l’artiste.

André, ouvrier agricole

Guy Chapouillié, 1992

Un paysage de l’imaginaire consacré aux difficultés de communication que rencontre la plus oubliée des figures paysannes : l’ouvrier agricole.

Ange bleu (L’)

Josef von Sternberg, 1929

Un professeur très autoritaire sombre dans la déchéance en succombant à la passion dévastatrice qu’il éprouve pour une chanteuse de cabaret…

Ange de Doel (L’)

Tom Fassaert, 2011

Situé à proximité du port d’Anvers, Doel est un village qui encombrait l’expansion mégalomane de la ville depuis des décennies. Alors que Doel est en train de mourir doucement, Emillienne essaie de vivre comme si rien n’avait changé.

Angels

Sarah Franco-Ferrer, 2008

Témoignages forts d’hommes et de femmes en addiction.

Anges de la piste (Les)

Rémy Ricordeau, 2008

Après la Révolution culturelle chinoise qui avait interdit la plupart des divertissements publics, des troupes foraines campagnardes ont fleuri dans tout le pays. La compagnie «  Fei Fei  » qui sillonne le Shanxi est l’une d’entre elles. Mais les bouleversements socio-économiques et culturels se font sentir : le public rural, de plus en plus pauvre, se raréfie, et le matériel vétuste n’est pas remplacé. Nous assistons au quotidien de la troupe qui chemine sans relâche sur les sentiers de l’infortune pour le pire plutôt que le meilleur, avec une philosophie et une bonne humeur que rien ne semble entamer. Une métaphore de la Chine rurale contemporaine.

Animal humain (L’)

Diane Baratier, 2016

Un panorama de la cause animale à travers le quotidien des bénévoles de la SPA de Brive-la-Gaillarde en Corrèze, un refuge à l’équilibre financier précaire.

An mil, chronique de la fin du monde (L’)

Jacques Barsac, 2000

Moines libidineux ou dévorés par l’ennui, comètes en forme de glaives, forêts et ermites, évêques et reliques : des images fantastiques, à grand renfort de figurants et trucages numériques, composent cette chronique de la fin du monde.

Année dernière à Vichy (L’)

Paule Muxel, Bertrand de Solliers, 2008

Film documentaire à partir des derniers témoins ayant vécu la période où s’installe Philippe Pétain et son gouvernement à Vichy. Alors qu’il existe beaucoup de films à propos de l’occupation nazie en France, ce film est le premier à entendre des gens qui ont vécu sur place cette période controversée.

Année des lucioles (L’)

Chantal Briet, 2013

Comment se confronter à la création artistique quand on a 18 ans ? Dans le cadre d’une “préparation aux écoles d’art“, 4 jeunes vont expérimenter durant une année les multiples pratiques de l’art contemporain. Chaque jour, ils s’interrogent sur le sens de leur création, de leur vie, et de la voie qu’ils veulent tracer. Ce documentaire suit leur parcours.

Années algériennes (les)

Benjamin Stora, Philippe Alfonsi, Bernard Favre, Patrick Pesnot, 1991

Ce documentaire donne la parole à des acteurs anonymes ou peu connus de la Guerre d’Algérie, avec de nombreuses images d’archives.

Années claires (Les)

Frédéric Guillaume, 2015

Frédéric Guillaume est en permanence en train de filmer. Donc quand sa femme, Claire, tombe enceinte, c’est tout naturellement qu’il prend sa caméra pour raconter cette étape de sa vie et questionner l’idée qu’il se fait de la paternité. Tourné durant neuf années, ce film tente de raconter la grossesse d’un père, la quête du bonheur et le mystère de l’amour.

Années décisives. Un Rapport sur le relèvement économique de l’Europe (Les)

US information Service, 1956

Dans l’après guerre, un film de propagande américain sur le plan Marshall.

Années déclic (1957-1977) (Les)

Raymond Depardon, 1984

À travers un montage réalisé à partir de documents s’étalant sur une période de vingt ans, 1957-1977, Depardon nous offre un témoignage d’une grande richesse sur ces années qui ont bouleversé notre société.

Anne-Gaëlle

Agathe Simenel, 2014

En toute simplicité, Anne-Gaëlle se raconte. Elle partage avec nous ses photos, ses souvenirs, son rapport à son corps et à son identité. Puis, peu à peu, elle laissera percevoir quelques aspects plus intimes de son histoire et de ses représentations intérieures.

Annie Hall

Woody Allen, 1977

À l’aube de ses quarante ans, Alvy Singer fait le bilan de la situation. Une introspection sur sa dernière rencontre, Annie Hall, qui vient de le quitter, et un hommage à la ville qu’il aime, New York.

Annie ouvrière en articles de pêche (Série Travailler à domicile)

François Gonnet, 1986

Un portrait d’Annie, ouvrière en articles de pêche dans l’Allier, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Annonay-Qingdao : chronique d’une mondialisation

Jean-Paul Pénard, Bernard Ganne, 1999

En 1997, en effet, l’entreprise Canson ouvre un atelier de transformation de papier à Qingdao en Chine. Quatre cadres et techniciens sont envoyés là-bas.

Annonces

Nurith Aviv, 2013

Ce documentaire esquisse le portrait de sept femmes qui composent sur un même thème. Elles prennent pour point de départ les récits des Annonces faites à Hagar, Sarah et Marie, que rapporte l’Ancien Testament, le Nouveau Testament et le Coran. Chacune de ces femmes, en y mêlant sa propre histoire, ses mythes personnels, tire le fil de ses associations à travers la mythologie, l’histoire de l’art, la poésie, la philosophie, la psychanalyse… Annonces est un film sur le mouvement de la pensée, le pouvoir des mots, le secret de la voix, la séduction de l’image.

A nos amours

Maurice Pialat, 1983

A quinze ans, Suzanne découvre avec lucidité et une certaine amertume que ce qu’elle aime faire avec les hommes, c’est l’amour et rien d’autre. Le reste ne serait-il qu’ennuie ou illusion ?

Anou Banou ou les filles de l’utopie

Edna Politi, 1983

Six femmes nées avec le siècle, sont parties en Palestine dans les années vingt, afin de « construire le pays en se construisant elles-mêmes »…

À nous jeunes

Paul de Roubaix, 1943

Le service civique rural rassemble 300 000 jeunes des villes sommés de venir en aide aux paysans pour assumer les tâches de la ferme. Film de propagande, ce film ignore délibérément que ces jeunes n’avaient pas choisi de venir travailler à la campagne.

À nous la liberté

René Clair, 1931

Emile et Louis cherchent à s’évader de prison. Louis réussit et devient le patron d’une usine de phonographes. Emile est libéré et se retrouve employé dans l’usine de son ancien compagnon, quittant ainsi les chaînes pour la chaîne. Les deux anciens camarades se retrouvent.

An prochain la révolution (L’)

Frédéric Goldbronn, 2008

Après Diego et La Maternité d’Elne, Fréderic Godbronn poursuit son travail autour de l’histoire et l’engagement à travers ce portrait de Maurice Rajsfus, enfant juif dont les parents moururent en camp et dont la vie fut révolte et militantisme contre toutes les formes de répression.

Antillais d’ici

Mehdi Lallaoui, 2009

Caméra sur les Metro-Caribéens : les Antillais vivant en métropole.

Antoine Bonfanti, traces sonores d’une écoute engagée

Suzanne Durand, 2002

Portrait d’Antoine Bonfanti, l’un des chefs opérateurs du son les plus engagés de sa génération, a travaillé avec les plus grands cinéastes, Godard, Resnais, Oury ou encore Chris Marker et André Delvaux.

Antoine et Antoinette

Jacques Becker, 1946

Antoine, ouvrier imprimeur, aime Antoinette, jolie et coquette vendeuse dans un grand magasin des Champs-Elysées. Leur vie réglée et heureuse, faite de petits riens, de gentillesse, d’un peu de jalousie et de rêve aussi, frôlera une fois le drame sous la forme d’un billet de loterie perdu mais finalement retrouvé.

António, Lindo António

Ana Maria Gomes, 2015

Une enquête filmique sur l’oncle de la réalisatrice, parti au Brésil il y a cinquante ans. Cet exilé portugais a laissé derrière lui une vie de berger pour s’installer à Rio de Janeiro. Au fil des ans, il a répété à sa mère qu’il reviendrait… mais un demi-siècle plus tard, elle l’attend toujours. Au Portugal, sa famille spécule sur son existence et évoque le souvenir d’un artiste insouciant qui a brûlé la vie par les deux bouts.

Antre de (L’)

Anouk Garcia, 2001

La prison est un monde clos, fascinant et repoussant. Elle anime la volonté paradoxale de voir et ne pas voir. et nous questionne sur notre propre conditionnement  ; elle met en exergue la liberté…

Août avant l’explosion

Avi Mograbi, 2002

Avi Mograbi, documentariste israëlien, s’interroge sur les raisons du regain de violence que connaît son pays depuis l’arrivée au pouvoir d’Ariel Sharon.

À part entière

Lauriane Lagarde, 2015

Fouzia, Béatrice, Fadma et Marjolaine sont françaises, musulmanes et militantes féministes au sein de l’association Al Houda. D’âges et d’origines différentes, elles se sont regroupées pour revendiquer leurs droits auprès de leur communauté comme de la société française. Ensemble, ces femmes, en majorité voilées, se mobilisent et agissent pour s’émanciper et mettre à mal les préjugés.

A pas lentes

Collectif Cinélutte, 1977 - 1979

Quatre ans après le conflit à l’usine Lip de Besançon, fierté de l’industrie une équipe de Cinélutte donne la parole aux ouvrières

À peine ombre

Nazim Djemaï, 2012

Ce film montre l’institution particulière qu’est la Clinique psychiatrique de La Borde, berceau de la psychothérapie institutionnelle, fondée par le Docteur Oury en 1953. La Borde et ses entours, les écuries, le poulailler, le jardin potager, la serre etc. sont rythmés par le défilement des saisons. Cependant cette apparente douceur qui semble apaiser les corps et les esprits se dérobe devant les hautes solitudes de la maladie.

Apikiwiyak

Shane Belcourt, Maria Campbell, 2014

Dans cette véritable œuvre artistique collaborative, la célèbre auteure métis Maria Campbell et le cinéaste Shane Belcourt explorent les conséquences de la violence qui imprègne la vie contemporaine des communautés autochtones, des femmes en particulier. Tandis que la puissance des mots de Campbell nous tend un miroir afin qu’autochtones et non-autochtones affrontent l’héritage sans fin de la violence coloniale, Belcourt y associe des plans cinématographiques à la beauté dramatique et déchirante, dépeignant une femme en quête d’espoir et appelant les Ancêtres à l’aide pour le bien-être des générations futures.

A place called chiapas

Nettie Wild, 1997

En 1996, la cinéaste journaliste canadienne Nettie Wild suit avec intérêt le soulèvement des indiens zapatistes pour défendre leur terre.

A posteriori

Mickaël Foucault, Maëlle Maugendre, 2011

Le parcours de deux anciens réfugiés espagnols, depuis leur passage de la frontière en février 1939 jusqu’à leur installation définitive sur le territoire français.

Appartenances

Bernard Ganne, Jean-Paul Pénard, 1996

Les voies et les passages entre la forme d’entreprise familiale des années 50-60 et l’entreprise flexible des années 80.

Appel du 18 juin (L’)

Félix Olivier, 2010

Un téléfilm qui restitue, au-delà de la légende, les vrais enjeux de l’appel du 18 juin.

Appelez-moi Madame

Françoise Romand, 1986

Dans un petit village normand, un militant communiste, marié et père d’un adolescent, devient transsexuel à 55 ans, aidé par sa femme.

Apprenti (L’)

Samuel Collardey, 2008

En suivant le parcours d’un apprenti dans une ferme du Doubs, ce documentaire nous dévoile l’apprentissage d’un métier, mais surtout de valeurs humaines, dans une famille d’accueil.

Apprentis se réveillent (Les)

Laurent Chevallier, 1976

Comment on « forme » les futurs ouvriers (ou les futurs chômeurs !). Dans la rue les collégiens criaient : « Le C.E.T. c’est déjà l’usine ». Ce film tend à démontrer qu’ils n’avaient pas tort…

Apprentis sorciers du climat (Les)

Pierre-Oscar Lévy, 2015

Pour stopper le réchauffement de la planète, des scientifiques proposent de modifier le climat. Une enquête remarquable sur une alternative inquiétante à la diminution d’émissions de CO2.

Après la bataille

Yousry Nasrallah, 2012

Cette fiction observe les retombées des évènements survenus au Caire, au moment de la révolution démocrate. La vérité et la réconciliation ne sont pas encore à l’ordre du jour, et les rapports de classes toujours violents.

Après la folie

Mickaël Hamon, 2009

Une association de malades en réinsertion après un lourd passé psychiatrique. Un lieu où les malades tentent de se resocialiser, avec une part d’autogestion, le Groupe d’Entraide Mutuel à Nantes

Après la gauche

Jérémy Forni, 2010

Qu’est-ce qu’être de gauche aujourd’hui ? « Après la gauche » tente de répondre à cette question unique et essentielle en interrogeant de grandes figures de la pensée contemporaine.

Après la guerre, c’est toujours la guerre

Samir Abdallah, 2008

Un carnet de route tourné au Liban pendant et après la guerre de 33 jours de l’été 2006.

Après le brouillard

Luis Ortas, 2014

Une histoire de résilience… Celle de Siegfried Meir, déporté enfant à Auschwitz, où il perd la trace de son père et assiste à la mort de sa mère. Un républicain espagnol le prend sous son aile et, à la Libération, lui permet de se reconstruire de multiples vies. Animé d’une rage de vivre étonnante, il devient à Paris un chanteur à succès proche de Georges Moustaki. Mais il sera dépassé par la vogue des yé-yé, et on le retrouvera roi de la nuit à Ibiza, styliste de renom, restaurateur, sculpteur, avant qu’il perde tout.

Après les camps, la vie

Virginie Linhart, 2009

Pour la première fois, les survivants des camps d’Auschwitz racontent ce que fut leur vie après les camps. Ils le font à la première personne, accompagnés d’archives personnelles extraites des albums de famille qui égrènent 65 ans d’une vie reconstruite après le génocide.

Après le silence. Ce qui n’est pas dit n’existe pas ?

Vanina Vignal, 2012

Après le silence parle des effets encore prégnants de la dictature, après la dictature. Un film sur l’abus d’État, sur la peur, sur la transmission du silence, génération après génération. Un film sur la place laissée (malgré tout ce que l’on peut savoir) à des fantômes qui empêchent de vivre le présent.

Après l’ombre

Stéphane Mercurio, 2017

En suivant les répétitions du spectacle de Didier Ruiz, monté avec d’anciens détenus de longue peine, ce documentaire raconte la prison, la façon dont elle grave dans les chairs des marques indélébiles et invisibles.

Après nous ne restera que la terre brûlée

Delphine Fedoroff, 2014

En avril 1986, l’homme est confronté à l’une des plus grandes catastrophes écologiques : une explosion nucléaire d’une ampleur inégalée. Un village et ses habitants refusent l’intégration dans une zone d’exclusion. Ils persistent à vivre sur leurs terres, à travers leurs rites et leurs histoires.

Après - Un voyage dans le Rwanda

Denis Gheerbrant, 2004

Près de dix ans après le génocide, Denis Gheerbrant part dresser un état des lieux du Rwanda.

A propos de l’autre détail

René Vautier, 1984

Les tortures effectuées par le lieutenant Le Pen pendant la guerre d’Algérie, son impunité et les procès que risquent ceux qui rappellent cette vérité

A propos de Nice

Jean Vigo, 1930

Jean Vigo tourne un pamphlet virulent où Nice devient le lieu clos d’un conflit entre deux mondes.

Aptenodytes forsteri

Mario Marret, 1953

Mario Marret parti avec les expéditions Paul-Emile Victor comme radio pour un hivernage en Terre Adélie assiste à la mort du cinéaste de l’expédition. Il s’empare de la caméra…et filme les pinguins.

Aquarius

Kleber Mendonça Filho, 2016

Ce film narre la lutte de Clara (rôle tenu par Sonia Braga), contre des promoteurs immobiliers qui la harcèlent afin qu’elle quitte l’appartement où elle a vécu toute sa vie.

A qui le tour ?

François Scullier, 2002

Souvenirs d’enfance, paroles de bord de route, paysages mystérieux d’étapes devenues mythiques, organisation de la compétition, images du passé, icônes nationales et visages inconnus… sous le regard curieux de François Sculier.

À qui profite le crime ?

Christiane Badgley, 2002

Bienvenue à McRae, Géorgie. Sa tranquillité, ses pelouses, ses 20% de chômage et sa prison privée. Rutilante, high-tech, prête à accueillir mille cinq cent détenus, on compte sur celle-ci pour relancer l’économie locale…

À quoi rêvent les Fennecs ?

Sarah Tikanounine, 2012

Un portrait de jeunes footballeuses qui défendent les couleurs de l’Algérie dans l’équipe nationale de football féminin. Leur témoignage sur les difficultés qu’elles rencontrent à exercer librement leur sport, le regard des hommes, les préjugés de ces derniers et de la société dans laquelle elles vivent.

A quoi rêvent les jeunes filles ?

Jacques Krier, Paul Seban, 1964

Jacques Krier et Paul Seban ont rencontré de jeunes adultes et les ont interviewés sur la condition féminine, les femmes, le couple, la sexualité, le mariage…

Arbre aux sabots (L’)

Ermanno Olmi, 1978

Chronique détaillée et minutieuse de l’histoire de cinq familles de métayers vivant dans une ferme lombarde à la fin du siècle dernier.

Arbre et la forêt (L’)

Jacques Martineau, Olivier Ducastel, 2010

Être homosexuel, être déporté pour celà, et le cacher presque toute une vie… Un film sur le silence et la honte.

Arbre (L’)

Hakob Melkonyan, 2015

Hakob Melkonyan évoque l’histoire de sa grand-mère, Azniv Martirosyan, seule survivante de sa famille du génocide arménien, en 1915. Le film est centré sur l’histoire et le point de vue des enfants, dont elle fut l’une des rares rescapées. Paroles et archives présentent la manière dont les autorités turques ont planifié le massacre d’un million et demi d’Arméniens, dont 300 000 enfants.

Arbres

Marc-Antoine Roudil, Sophie Bruneau, 2001

Filmer un arbre, des arbres, sans vouloir filmer la forêt, en gardant la diversité de chacun comme autant de petites histoires, comme autant de récits singuliers d’un pays où l’arbre et l’homme ne font qu’un, où entre l’homme et l’arbre il n’y a pas de frontière mais une permanence de sujet, une complicité d’égaux.

Arbre sans fruit (L’)

Aïcha Macky, 2016

Mariée et sans enfant, Aicha se trouve dans une situation «  hors-norme  » dans son pays. Mais au Niger comme partout dans le monde, il y a des problèmes d’infertilité. À partir de son histoire personnelle, adressant ses questionnements à sa maman disparue en couche, la réalisatrice explore avec délicatesse les souffrances cachées des femmes et brise les tabous.

Arbres de Josh (Les)

Peter Entell, 2005

Quand le meilleur ami du réalisateur meurt, son fils a moins d’une année. Cinq ans après, le garçon commence à s’interroger sur la personne qu’était son père. Comment l’aider à se forger une image de son papa dont il ne se souvient plus ?

Architecte maudit (L’) - Claude-Nicolas Ledoux

Pierre Kast, 1954

La carrière et l’oeuvre de Claude- Nicolas Ledoux, architecte du XVIIIe siècle. Ce document étonnant révèle un créateur visionnaire et utopiste.

Architectures parallèles - Instant City - Peter Cook

Maurice Benayoun, Odile Fillion, 2001

« Instant City » est un projet de ville nomade dessiné en 1968 par les architectes du groupe anglais Archigram. Ce court film ludique restitue l’univers merveilleux de ses dessins futuristes. Peter Cook, l’un des membres d’Archigram, rappelle avec jubilation l’histoire de cet environnement interactif.

Arena Mexico

Anne-Lise Michoud, 2010

Portraits croisés de travailleurs en marge du système qui occupent chaque jour les espaces publics de la ville de Mexico pour vendre leurs marchandises ou leurs services, avec ingéniosité et fantaisie.

Arène du meurtre (L’)

Amos Gitaï, 1996

Le 4 novembre 1995, Yitzhak Rabin était assassiné à Tel Aviv. Amos Gitaï entreprend un voyage à travers son pays à la recherche des traces de cet événement.

Arêtes du cœur (Les)

Hicham Ayouch, 2006

Tafdnar, petit village de pêcheurs, s’est arrêté de vivre le jour où la majorité des hommes sont morts en mer. Les femmes, rongées par la tristesse et la solitude, sombrent dans une douce folie.

Are you listening !

Simon Kamar Ahmad, 2013

Peut-on vivre «  normalement  » dans l’absurdité du déménagement permanent  ? Inondations et tempêtes forment le quotidien des familles du littoral du Bangladesh. Ce documentaire est la chronique de la vie d’une famille moyenne du Bangladesh qui, depuis le raz-de-marée de 2009, qui a engloutit leurs biens et leur maison, survit en s’adaptant…

Argent amer

Wang Bing, 2016

À peine sortis de l’adolescence, Xiao Min, Ling Ling et Lao Yeh ont des rêves plein la tête. Quittant leur village du Yunnan, ils partent grossir la main d’oeuvre de Huzhou, une cité ouvrière florissante des environs de Shanghaï. Soumis à la précarité et à des conditions de travail éprouvantes, ils veulent quand même croire en une vie meilleure.

Argent de poche (L’)

François Truffaut, 1976

Le film met en scène des enfants à l’école, dans leur vie quotidienne à Thiers, ainsi qu’en colonie de vacances.

Argent des pauvres (L’)

Charlotte Randour, 2005

La vie dans une maison sociale d’une femme et de son fils.

Argent fait le bonheur (L’)

Robert Guédiguian, 1993

Dans une cité, perchée comme un nid d’aigle au dessus de Marseille, vivent tragiquement des familles venues de tous les horizons de la Méditerranée : Italiens, Espagnols, Arabes, Arméniens et … Français de souche.

Argentinazo

David Futerman, 2004

La crise économique argentine et l’organisation sociale qui suivit.

Argentine, le soja de la faim

Marie-Monique Robin, 2005

L’Argentine est le deuxième producteur mondial d’OGM et le soja transgénique couvre la moitié de ses terres cultivables, soit quatorze millions d’hectares. L’ampleur du phénomène est telle que la presse parle d’un véritable «  processus de sojisation  » du pays, entraînant de multiples conséquences, économiques, sociales et environnementales.

Argent (L’)

Isaac Isitan, 2003

On dit que c’est l’argent qui mène le monde. Mais d’où vient l’argent  ? Comment est-il créé  ? Qui le contrôle  ? Comment vient-il à manquer  ? Tourné en Argentine et en Turquie au moment où ces pays traversent la plus grave crise financière de leur histoire, le film remonte aux sources de la crise.

Ariane Mnouchkine, l’aventure du théâtre du soleil

Catherine Vilpoux, 2009

Catherine Vilpoux retrace dans ce film le parcours emblématique d’Ariane Mnouchkine : ses inspirations, son rêve de théâtre, son amour du cinéma, le lien exceptionnel qu’elle a tissé avec le public.

Aria Tammorra

Andrea Gagliardi, 2010

Trois chanteurs virtuoses des communautés paysannes des alentours du Vésuve incarnent une tradition musicale d’une vitalité inouïe : la Tammurriata.

Aristocrates du cuir (Les)

Laurence Generet, 2012

Et pourtant l’histoire du gant en cuir invite à un voyage insolite dans le temps. Raconter le gant de Saint-Julien, c’est replonger dans l’épopée industrielle française de la fin du 19ème siècle, dans ces petits ateliers crasseux côtoyant des usines flambantes, dans ce Limousin anarcho-syndicaliste, champion des mouvements sociaux, dans cette lutte des classes en modèles réduits avec ses « aristos » (les gantiers), ses « domiciles » (les paysans coupeurs de cuir) et ses « chercheurs d’or » (les misérables ramasseurs d’excréments).

Une aristocratie populaire

David Morvan, Erwan Le Guillermic, 2006

Une des plus ambitieuses expérience d’auto - gestion ouvrière.

Arizona Dream

Emir Kusturica, 1992

Installé à New York après la mort de ses parents, Axel Blackmar mène une vie heureuse. Mais son oncle Léo, vendeur de voitures en Arizona sur le point de se remarier, le rappelle pour lui servir de témoin et, espère-t-il, de repreneur.

Armand Gatti

Stéphane Gatti, 1997

Portrait d’Armand Gatti

Armée des ombres (L’)

Jean-Pierre Melville, 1969

Les activités et la vie extrêmement difficiles d’un réseau de résistants sous l’occupation allemande.

Armée du crime (L’)

Robert Guédiguian, 2009

Inspiré de l’Affiche rouge, ce film évoque les actes de résistance commis par le groupe Manouchian des FTP-MOI et son arrestation par la police française, groupe composé d’un Arménien, de Juifs d’Europe centrale, de républicains Espagnols, d’Italiens anti-fascistes, tous très jeunes.

Armes de la honte (Les)

Philippe Cosson, 2004

Pour contribuer à une prise de conscience des responsables et de l’opinion, afin de sauver des vies et de rétablir le droit à la culture, ce film est un hommage aux victimes des Mines Antipersonnel.

Army

Gilles Nadeau, 1967

La préparation des GI’s à la guerre du Viêt-nam et la lutte des anciens combattants et des déserteurs contre la guerre.

Arrêt de tranche, les trimardeurs du nucléaire

Catherine Pozzo Di Borgo, 1996

Ce documentaire met en lumière la précarité d’emploi, pose la question des risques auxquels «  ces trimardeurs du nucléaire  » sont exposés. Une interrogation sur la sûreté des installations nucléaires françaises.

Arrivants (Les)

Claudine Bories, Patrice Chagnard, 2009

Ce film a suivi le quotidien d’assistantes sociales, qui accueillent chaque jour des familles qui viennent demander l’asile en France.

Art de la turlutte (L’)

Gérard Pirès, 1969

« Quelques instants de la vie d’un jeune couple. Lui, joue du saxophone, fait de la moto et du judo. Elle, absente de l’écran, lui parle de suicide. Au centre de leur conversation, l’expérience gauchiste comparée à un acte sexuel qui s’achèvera dans un simulacre d’accident mortel. »

Art de vieillir (L’)

Jean-Luc Raynaud, 2007

Deux hommes et deux femmes, de soixante-dix-sept à quatre-vingt-dix ans, libérés du jugement d’autrui, entrelacent leur art de vieillir dans une sorte de plénitude inattendue. Ce film se propose de balayer, l’une après l’autre, les idées toutes faites qui nous bouchent l’horizon du vieillissement.

Arte fac ou la Fac des arsouilles

Agathe Bank, 2002

Immergée toute une année scolaire au sein de l’université des arts de Corte en Corse, Agathe Bank y interroge plus largement l’enseignement artistique en France, qui concerne aujourd’hui 50 000 étudiants - un bachelier sur cent s’y dirige.

Art en action (L’)

Magnus Isacsson, Simon Bujold, 2009

Fondée il y a dix ans par les artistes Annie Roy et Pierre Allard, l’Action terroriste socialement acceptable (ATSA) organise des happenings pour éveiller la conscience des citoyens. Le documentaire suit leurs interventions publiques, leur processus de création, leur quotidien et l’évolution de plusieurs projets de l’ATSA.

Art en rébellion (L’)

Réalisation collective, 2007

Réalisation d’une peinture murale communautaire zapatiste

Arthur Honegger

Georges Rouquier, 1955

À Paris en 1954, quelques jours avant sa mort, Arthur Honegger évoque pour Georges Rouquier, les étapes importantes de sa carrière de compositeur et de musicien.

Artistes du théâtre brûlé (Les) - La Force libératrice de la non-violence

Rithy Panh, 2005

Dans un pays aux rêves brisés, où il n’y a plus ni théâtres ni salles de cinéma (ou si peu), les arts traditionnels et populaires disparaissent, remplacés par la télévision. Quelques artistes subsistent, condamnés à vivre dans la misère ou à jouer dans des spots télévisuels mensongers, faute de structures ou de soutien financier.

Arts de la résistance (Les)

Alexandra Guité, 2006

Filmé à Buenos Aires, ce documentaire nous plonge dans l’univers intense des créateurs et artistes qui utilisent l’art à la fois comme outil de dénonciation sociale, d’expression délirante, de participation et de construction de nouveaux horizons.

Art war

Marco Wilms, 2013

Un éblouissant collage de mots et d’images qui montre le combat d’artistes égyptiens pour faire vivre la révolution sur les murs du Caire. Deux années de fièvre créative et politique, qui ont vu la double trahison des espoirs révolutionnaires, avec la mainmise des Frères musulmans sur le pays, puis le coup d’État militaire qui a déposé le président Morsi, en juillet 2013.

As Hiper mulheres

Carlos Fausto, Leonardo Sette, Takumã Kuikuro, 2011

Au village Kuikuro d’Ipatse, dans le Haut Xingu, une vieille femme sent qu’elle va bientôt mourir. Elle souhaite chanter et danser une dernière fois lors du Jamurikumalu, un rituel auquel participent toutes les femmes des villages alentours. Les répétitions commencent  ; les plus jeunes apprennent de leurs aînées les chants traditionnels, les plus âgées se souviennent, chacune prend la place qui lui est due. Quant aux hommes, ils endossent parfois un rôle surprenant…

Asie, le réveil ouvrier

Michael Sztanke, 2013

Un film qui éclaire la mobilisation grandissante des ouvriers chinois pour la reconnaissance de leurs droits. Et dévoile l’une des conséquences dramatiques de cette lutte légitime : la transplantation du modèle industriel chinois au Cambodge et au Bangladesh, ou des géants de du textile et de l’électronique sous-traitent une partie de leurs productions.

Asile du droit (L’)

Henri de Latour, 2007

En 2006, près de 40 000 personnes victimes de persécutions dans leur pays ont demandé protection à la France. Dès leur arrivée, elles se sont adressé à l’OFPRA, Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides qui a statué sur la validité de leurs demandes. 92% ont été rejetées.

As minas do rap

Juliana Vicente, 2015

Les femmes ont tardé à investir le monde du rap. Le film donne la parole à des femmes du hip-hop brésilien reconnues comme Negra Li, MC Gra et Karol Conká, bordant l’historique féminin du mouvement.

Asnières-Cormeilles ou les communes traverses

Aurélien Bras, 2001

La ligne de train de banlieue Asnières-Cormeilles-en-Parisis. Pour des millions de personnes, le voyage en train rythme les allers-retours entre le domicile et le lieu de travail, entre la banlieue, minuscule village anonyme, et l’aimant mastodonte que représente la capitale.

Aspen

Frederick Wiseman, 1991

Frederick Wiseman porte son regard sur la bourgeoisie américaine WASP en vacances à Aspen, célèbre station de sport d’hiver du Colorado.

Assassinat d’une modiste

Catherine Bernstein, 2005

Entre la date de sa naissance, le 2 juillet 1901, et celle de sa déportation à Auschwitz le 18 juillet 1943, par un convoi parti de Drancy, la vie d’Odette Bernstein a laissé peu de traces… Grand-tante de la réalisatrice, cette jeune femme indépendante crée avant-guerre son atelier de modiste et prend le nom de Fanny Berger.

Assassins d’eau douce

Jean Painlevé, 1945

Découverte d’un monde parallèle au nôtre, dans les étangs où tout semble tranquille et donne, sous les nénuphars, l’apparence de la sérénité. Jean Painlevé donne une vision fantastique et cruelle d’un univers où chacun ne peut survivre qu’au détriment d’un autre.

Assemblée (L’)

Mariana Otero, 2017

Le 31 mars 2016, place de la République à Paris naît le mouvement Nuit debout. Pendant plus de trois mois, des gens venus de tous horizons s’essayent avec passion à l’invention d’une nouvelle forme de démocratie. Comment parler ensemble sans parler d’une seule voix  ?

Assemblée yaqui (L’)

Réalisation collective, 2006

Le 24 octobre 2006, le sous-commandant Marcos et une délégation du Congrès national indigène (CNI) sont accueillis par les autorités traditionelles Yaqui, à Vicam, Sonora. Le motif de la visite : la participation du peuple Yaqui au sein du CNI et de l’Autre Campagne.

Assiette sale (L’)

Denys Piningre, 2006

Chaque année, le département des Bouches-du-Rhône accueille 5000 ouvriers agricoles saisonniers étrangers. Sans eux, l’agriculture dans ce département n’existerait pas. Le film décrit cette situation et remonte les mécanismes qui l’engendrent : les excès de l’agriculture intensive, les méthodes de la grande distribution.

Assignés à résistance

Dominique Albaret, Peuple et Culture Corrèze, 2016

Film d’entretiens avec d’anciens résistants du plateau des étangs (situé à l’est de Tulle).

Astronome et l’Indien (L’)

Carmen Castillo, Sylvie Blum, 2002

Au cœur de l’Atacama, au Chili, des observatoires astronomiques ultraperfectionnés sont installés près de villages centenaires… Comment coexistent ces deux visions du ciel : celle, rationnelle, des scientifiques et celle, magique, des Indiens…

Atalante (L’)

Jean Vigo, 1934

L’Atalante est en rupture totale avec la majeure partie du cinéma français des années trente, cinéma de prose dur et réaliste, parfois cynique. Fragile et souvent balbutiant, L’Atalante n’est au contraire que poésie, traversée de quelques éclairs surréalistes.

Atelier de conversation

Bernhard Braunstein, 2017

Plongée dans les ateliers de conversation pour parler français qui se tiennent chaque semaine à la bibliothèque du Centre Pompidou, à Paris. Les réfugiés de guerre côtoient les hommes d‘affaire, les étudiants croisent les victimes de persécutions politiques.

À te regarder, ils s’habitueront

Raphaël Girardot, Maxime Sassier, 2011

L’atelier du lycée Jean Renoir de Bondy (93) prépare des élèves volontaires au concours que Sciences-Po Paris a créé pour les élèves défavorisés. Il est au cœur d’une politique de discrimination positive encore balbutiante…

Athènes ou la question des limites

Sylvain Roumette, 2001

En 2004, Athènes accueille les Jeux olympiques. Trois ans avant le jour J, Yannis Tsiomis, l’architecte pédagogue s’interroge sur la manière de restaurer en continuité avec l’histoire de la ville.

At(h)ome

Élisabeth Leuvrey, 2013

Plus de cinquante ans après la fin de la guerre de libération, une cinéaste française et un photographe algérien nous ramènent en 1962 en plein Sahara. D’une zone désertique irradiée aux faubourgs d’Alger, ils suivent le parcours des retombées d’une explosion nucléaire dont les traces dramatiques interrogent la responsabilité des nations.

Atlantic Produce Togo S.A.

Penda Houzangbe, Jean-Gabriel Tregoat, 2012

Atlantic Produce Togo est une entreprise qui produit et exporte des plantes ornementales. Du fait des avantages qu’elle garantit à ses employés, elle est un modèle social au Togo. En août 2006, elle est au bord de la faillite quand Tony, un jeune métis franco-togolais, décide de la racheter pour sauver les quatre-vingt-dix emplois. La situation reste précaire et Tony, dans sa lutte pour la survie de l’entreprise, se voit dans l’obligation de remettre en cause certains acquis sociaux.

Atlantiques

Mati Diop, 2009

À la nuit tombée, autour du feu, Serigne, jeune dakarois, âgé d’une vingtaine d’années, raconte à ses deux amis son odyssée clandestine, récit épique de la traversée de l’Atlantique.

Atomic café

Jayne Loader, Kevin Rafferty, Pierce Rafferty, 1982

Avec une illustration très fine des techniques étatiques et militaires de propagande dans les années 40 et 50, ce film propose une interrogation sur l’aveuglement social vis-à-vis de la menace de la guerre nucléaire d’aujourd’hui.

Atomium in/out

Marie-Françoise Plissart, 2006

2005 a marqué une étape importante dans la vie de l’Atomium. Né avec l’expo 1958, ce bâtiment, dont la durée de vie devait être de six mois, subit, quarante-sept ans plus tard, une importante rénovation.

A Touch of Class

Manfred Poppenk, Masha Poppenk., 2006

La Kingmaschool à Amsterdam est une école secondaire pour des enfants aux difficultés scolaires importantes, souvent combinées à des problèmes comportementaux. Pendant plus d’un an, Masha et Manfred Poppenk ont suivi le quotidien de l’établissement et réalisé un document important à l’instar du Cinéma Vérité.

À travers Saint-Just paralysé

Roland Gardin, 1968

Le 24 mai 1968, à l’appel des syndicats, les habitants de Saint-Just-en-Chaussée (Oise) organisent un grand rassemblement sur la place de l’Hôtel de ville.

Attentat (L’)

Simone Bitton, 1999

Mix d’images filmées sur le vif, au shooting incontrôlé, d’images de JT et d’extraits d’entretiens, ce film est l’histoire de ces familles israéliennes et palestiniennes qui ne se connaissent pas, mais quit ont toutes perdu un enfant dans le même attentat-suicide.

Attention danger pipeline !

Nicolas Goyette, 2010

Ce court film permet de mieux comprendre les enjeux entourant la future station de pompage de Dunham et les risques inhérents au projet tout en dressant un portrait des goupes d’opposition et des actions qui se déroulaient durant l’été dans la région de Dunham.

Attention danger travail

Pierre Carles, Stéphane Goxe, Christophe Coello, 2003

Une dizaine de chômeurs et chômeuses racontent pourquoi et comment ils ont décidé de ne plus aller travailler.

Attention fragile

Vincent Reignier, 2012

Documentaire sur la verrerie Duralex, qui était en cessation de paiement en 2008, et à laquelle le Tribunal de commerce a accordé un ultime sursis. Quatre ans plus tard, retour à la verrerie, qui a retrouvé un équilibre, et rencontre avec les ouvriers. Partagés entre espoir et résignation, ils racontent la vie à l’usine, leurs vies d’ouvrier.

Attention ! les clients sont derrière la porte

Annie Mercier, 1993

Une journée chez Tati à Paris, le plus populaire des grands magasins, du rayon mariage au rayon parfumerie, des caisses au vestiaire, de la cantine à la zone de déchargement. Un bouquet d’images tendres, drôles, incongrues parfois, mais jamais indiscrètes, glanées avec la chaleureuse complicité du personnel et des clients.

Aube des damnées (L’)

Ahmed Rachedi, 1965

L’une des premières grandes réalisations algériennes. Ce film est un montage d’images d’archives sur l’histoire de la colonisation en Afrique et sur les luttes de Libération.

Aubervilliers

Eli Lotar, 1945

Un film réalisé dans la banlieue parisienne au cours de l’été 1945 et dont le but est d’attirer l’attention sur les conditions d’existence des habitants des grandes villes.

Au bled

Stéphane Legall-Viliker, Yaffa Mohamedy, 2003

C’est l’histoire de Coco et de Djembéré, de Missiga et de Banjou, des adolescents «  renvoyés au bled  », le pays de leurs parents, là où ils n’ont jamais vécu.

Au Bonheur des dames

André Cayatte, 1943

Le drame économique et social du XIXe siècle. Le petit magasin triomphera-t-il du grand commerce ?

Au Bonheur des dames : l’invention des grands magasins

Christine Le Goff, Sally Aitken, 2011

En métamorphosant, en 1869, l’enseigne Au Bon Marché, Aristide Boucicaut a révolutionné le commerce et la condition des femmes. ce documentaire raconte la saga de l’émergence des grands magasins.

Au bonheur des planches

Yolande Josèphe, 2003

En 1997, l’hôpital psychiatrique Charcot fait appel à des intervenants comédiens pour débuter un atelier théâtre ouvert aux patients et aux soignants. Six ans plus tard, Yolande Josèphe suit les séances où se retrouve une douzaine d’acteurs amateurs, libérés un instant de leur dimension pathologique ou de leur rôle professionnel.

Au bord de la mer bleue

Boris Barnet, 1935

La mer est bien noire d’abord pour les deux marins naufragés qu’un sauvetage providentiel conduit sur une île kolkhose. Elle devient toute bleue reflétée dans le regard lumineux de la directrice de l’équipe des femmes dont ils tombent ensemble instantanément amoureux. Amour vécu dans les dangers de la saison de pêche où la mer menace d’engloutir les pêcheurs et leurs rêves. L’amour met à l’épreuve l’amitié des deux hommes, qui se mesurent dans une rivalité pleine de naïveté et de générosité, sous le signe de l’humour du cinéaste. La mer est dans ce film la divinité tutélaire du drame humain, anodin et universel.

Au bord du lac

Patrick Bokanowski, 1993

Métamorphoses au bord d’un lac. Grâce à une caméra aménagée, le réalisateur explore les perspectives au bord d’un lac.

Au bord du monde

Claus Drexel, 2013

La nuit tombe. Le Paris «  carte postale  » s’efface doucement pour céder la place à ceux qui l’habitent. À travers treize figures centrales, ce documentaire dresse le portrait, ou plutôt photographie ses protagonistes dans un Paris déjà éteint, obscurci, imposant rapidement le contraste saisissant entre cadre scintillant et ombres qui déambulent dans ce théâtre à ciel ouvert.

Au bout de la nuit

Patrick Séraudie, 2009

Mauthausen, un nom qui reste gravé dans la mémoire des hommes… Roger Gouffault n’a que 17 ans lorsqu’il s’engage, en septembre 1941, dans la résistance. Arrêté à la veille de Noël 1942, il est condamné à mort par la Gestapo, puis déporté au camp de Mauthausen et classé «  Nuit et brouillard  ». Un témoignage bouleversant et une extraordinaire leçon de vie.

Au bout de leur peine

Mathilde Syre, 2015

Un documentaire qui nous entraîne dans le quotidien de deux conseillères pénitentiaires d’insertion et de probation (CPIP), qui chaque jour, écoutent les détenus et les aident de leur incarcération à leurs sorties.

Aubusson, la passion de la tapisserie

Patrick Cazals, 1985

Bourgade ancrée au cœur du Limousin, Aubusson est depuis des siècles la capitale mondiale de la tapisserie de basse-lisse. Le savoir-faire de ses artisans a permis à cette ville d’acquérir une notoriété lui permettant de travailler pour les grandes institutions, tel le Mobilier National et les commandes publiques.

Au carrefour des droits de l’homme

Pascal Carcanade, 2001

Début 2001, Carrefour se dote d’une charte éthique dans laquelle le groupe s’engage à travailler avec des fournisseurs respectant les droits de leurs employés. Entre Chine et Bengladesh, le film suit la réalité quotidienne de cette recherche inattendue de conciliation entre mondialisation et Droits de l’homme.

Au cœur de la Maison-Blanche, Barack Obama

William Karel, 2012

Ce documentaire est une plongée dans les coulisses du pouvoir, au plus près du premier président noir des États-Unis. Avec une lucidité stupéfiante, et sans langue de bois, les principaux conseillers de Barack Obama, son premier cercle, racontent les batailles menées, souvent perdues, et dressent un bilan du premier mandat, particulièrement controversé du Président, critiquant son goût pour l’exercice solitaire du pouvoir, ses erreurs, ses faiblesses, sa naïveté parfois.

Au coeur de la proximité

Nicole Petitpierre, 2009

Ce film va à la rencontre de producteurs et consommateurs qui révèlent avec passion les raisons qui les ont poussés à choisir cette nouvelle façon de vendre, cette nouvelle manière d’acheter : l’agriculture contractuelle de proximité.

Au coeur de l’orage

Jean-Paul Le chanois, 1948

Composé de tournages authentiques et de séquences reconstituées en Avril 1945,ce film centré sur les maquis du Vercors,montre l’organisation et le développement de la résistance française ;il dénonce la politique vichyste et fait un historique de la guerre et de l’occupation.

Au cul des bêtes

Olivier Plagnard, 2002

Vivre au cul des bêtes, c’est vivre contraint, voire soumis au rythme, aux aléas des nécessités du troupeau. Ce documentaire raconte la vie de ces « pays-ans » et pose la question de la transmission.

Aucun être humain n’est illégal

Juan Martin Cueva, 2001

Quelques jours à Madrid dans la vie d’immigrants en situation irrégulière. Occupations d’église, meetings et témoignages.

Aucun risque ! Paroles de compagnons

René Baratta, 1991

La façon dont les ouvriers d’un chantier de construction gèrent le risque en permanence.

Au début

Artavazd Pelechian, 1967

Le film est dédié au 50e anniversaire de la révolution d’Octobre (1917). La trame forme une représentation symbolique qui dépasse la seule histoire de la Russie.

Au-delà de la haine

Olivier Meyrou, 2006

Par une nuit de septembre 2002, François Chenu, 29 ans, est battu à mort dans un parc par trois skinheads, parce qu’il est homosexuel

Au-delà de l’eau

Didier Bergounhoux, 2007

Didier Berghounoux a filmé la dynamique insufflée par Eau Vive, la participation active des villageois, qui se sont progressivement équipés en écoles, centres de santé, maternités… en partie financés par eux-mêmes  ; des initiatives citoyennes qui leur permettent d’accéder aux soins et à l’éducation, mais aussi d’amorcer un développement économique.

Au-delà de l’infini

Werner Herzog, 2006

Construite comme un opéra visuel, mêlant des images issues des fonds de la NASA à des vues sous-marines, cette fable de science-fiction évoque le destin d’un extra-terrestre déchu perdu dans une ville fantôme de la Californie.

Au-delà du dôme

Patrick Séraudie, 2000

Une jeune architecte passionnée, Laure Lalubie, se voit confier la direction des travaux qui vont durer deux ans. Pas à pas, nous la suivons sur le chantier du dôme de la gare des Bénédictins de Limoges.

Au-delà du mur

Marie-France Barrier, 2007

Destins croisés de quatre personnages au coeur du conflit israélo-palestinien

Auditorium building de Chicago (L’)

Stan Neumann, Richard Copans, 2002

Stan Neumann nous conte l’histoire de l’Auditorium Building de Chicago, construit sur une zone étroite le long d’une rive du Michigan.

Audre Lorde - The Berlin years 1984 to 1992

Dagmar Schultz, 2012

Ce documentaire explore un chapitre peu connu de la vie prolifique d’Audre Lorde, poète, militante, noire et lesbienne renommée, durant une période où elle a aidé le mouvement africain allemand à émerger et où elle a apporté sa contribution à la scène politique et culturelle avant et après la chute du mur de Berlin et la réunification allemande.

Au feu les pompiers

Milos Forman, 1967

Dans une petite ville de Tchécoslovaquie le bal des pompiers se prépare mais tourne à la catastrophe. Farce provocante de Milos Forman qui utilise le registre de la comédie pour livrer un pamphlet politique et social virulent.

Aufsätze

Peter Nestler, 1962

Dans un petit village de montagne du canton de Berne, Peter Nestler réalise un film touchant et sensible sur une école maternelle, avec la collaboration de l’enseignante et de son opérateur, qui avait été maître d’école dans une commune voisine. Les enfants lisent leurs rédactions. Nestler les filme avec attention et souci du détail.

Au gré de la plume arctique

Joël Heath, 201

Mettant en scène de magnifiques images capturées sept hivers passés dans l’arctique canadien, Au gré de la plume Arctique vous transporte à travers le temps dans le monde des Inuits des Îles Belcher, dans la Baie d’Hudson. Une relation unique avec les canards eiders traverse leur passé, présent et futur. Le duvet d’eider, la plume la plus chaude au monde, permet aux Inuits et aux canards de survivre le dur hiver arctique.

Augustine

Alice Winocour, 2012

Paris, hiver 1885. A l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, le professeur Charcot étudie une maladie mystérieuse : l’hystérie. Augustine, 19 ans, devient son cobaye favori, la vedette de ses démonstrations d’hypnose. D’objet d’étude, elle deviendra peu à peu objet de désir.

Aujourd’hui

Alain Gomis, 2012

Dakar, la ville familière, grouillante, colorée… La famille, les amis, son premier amour, les manifestations, ses aspirations… Aujourd’hui Satché doit mourir. Il a été choisi. Aujourd’hui Satché vit comme il n’a jamais vécu.

Aujourd’hui restaurons demain (Série Enquête d’un autre monde - épisode 7)

SideWays, 2015

À Nantes, une épicerie participative propose de multiples actions simples pour agir sur notre impact écologique.

Au loin des villages

Olivier Zuchuat, 2007

Un essai filmé dans un camp de réfugiés à l’Est du Tchad

Au loin le point du jour

Delphine Ziegler, 2017

Les violences liées à la condition d’être femme n’épargnent à ce jour aucune société. Qu’advient-il de ces femmes qui résistent ? Ce documentaire suit quelques-unes de ces migrantes, accompagnées parfois de leurs enfants, qui décident de partir et d’en finir avec les menaces.

Au Louvre avec Miquel Barceló

Valeria Sarmiento, 2004

À sa table de travail ou déambulant dans les salles du musée du Louvre, l’artiste espagnol Miquel Barceló (né en 1957) évoque, par la parole et des croquis, son rapport avec les peintres qui l’ont précédé. Il commente les tableaux qu’il «  fréquente  » assidûment et dont quelques réminiscences s’invitent dans ses propres œuvres. Valeria Sarmiento pointe de la caméra les détails picturaux que Barceló dissèque goulûment.

Au nom de Bolivar

Paco Peña, Agnès Denis, 2003

Au Venezuela, depuis quatre ans, se déroule un processus que son principal instigateur, le président Hugo Chavez, revendique comme étant une « révolution démocratique ».

Au nom de Marie

Dominique Gros, 2011

On ne sait pas qui était Marie, la mère de Jésus. On sait en revanche ce que l’on a dit d’elle, ce qu’elle a représenté. Quelque soit le regard porté sur ce symbole, considéré comme l’éternel féminin pour beaucoup, elle est devenue une figure qui atteint le statut du mythe. Pourquoi ? Comment ? N’y a-­‐t-­‐i que la Foi pour expliquer l’importance de cette image ? Que se cache-­‐t-­‐il derrière son histoire dans l’Eglise, sa représentation, sa dévotion ?

Au nom du coach

François-Xavier Drouet, 2012

Comment un ex-candidat d’une émission de téléréalité, persuadé que la richesse l’attend, se laisse embarquer dans un business d’argent facile et des séminaires de développement personnel.

Au nom du maire

Isabelle Ingold, 2004

Communiste depuis plus de 30 ans, ouvrière à la chaîne, puis présidente de la fédération du Nord, conseillère régionale, Annick Mattighello est depuis 2001, maire du Val-de-Sambre, 7 000 habitants, canton parmi les plus sinistrés du Nord… Un engagement au quotidien…

Au nom du père, de tous, du ciel

Marie Violaine Brincard, 2009

D’avril à juillet 1994 au Rwanda, quelques Hutus résistent à la terreur génocidaire et décident d’accueillir et de sauver des Tutsis. Aujourd’hui malgré des tentatives symboliques de reconnaissance, ils sont toujours marginalisés.

Au nom du sel

Claude Poupard, Séverine Onfroy, 2002

Documentaire qui raconte la vie des Sauniers et Paludiers des marais salants de l’Atlantique et la magie d’une récolte artisanale restée inchangée depuis près de quinze siècles.

Au Pays des gueules noires, la fabrique du FN

Édouard Mills Affif, 2004

« Au pays des gueules noires » raconte la percée du Front national dans une terre de gauche blessée, en plein marasme économique et désespérance sociale. Cela se passe dans le Nord de la France, au moment où les 830 salariés de Métaleurop apprennent la fermeture de leur usine.

Au pays du bien manger et du bien boire

, 1935

Dans les années trente, le développement du chemin de fer met à la portée des voyageurs les richesses culinaires des régions françaises.

Au pays du nucléaire

Esther Hoffenberg, 2009

France, Normandie : la région la plus nucléarisée de la planète. Avec humour et sérieux, Esther Hoffenberg voyage dans les méandres d’un secret bien gardé : le nucléaire et le retraitement de ses déchets.

Au petit colibri

Marc-Antoine Deprat, 2009

Présentation d’une ferme écologique (culture sur butte et en sol sauvage, à taille humaine. La vente de la production, diversifiée, se fait localement et directement au consommateur. Mise en lumière du conflit qui oppose cette ferme à la mairie qui interdit la construction des bâtiments depuis 2005 et ceci contre les avis des instances institutionnelles compétentes dont la chambre d’agriculture.

Au pied du mur

Carole Garrapit, 2003

Cinq millions de personnes vivent une situation précaire en France. Cinq millions d’histoires différentes qui ont souvent un dénominateur commun : la perte d’un emploi. Comment peut-on, par la restauration d’un patrimoine collectif, ou par l’accompagnement dans des travaux effectués dans leur propre logement, donner ou redonner confiance à des personnes en difficulté ?

Au piquet

Jean-Jacques N’Diaye, 1996

Toulouse, une journée de décembre 1995, manifestation interprofessionnelle, intersyndicale contre le plan Juppé. Une nuit avec le personnel gréviste du centre de tri postal de Toulouse-Matabiau.

Au prix du gaz

Karel Pairemaure, 2011

Le matin du 15 juillet 2009, en écoutant les informations nationales à la radio, j’apprends l’ultimatum des ouvriers de l’usine New Fabris, dont je savais qu’elle se situait à quelques kilomètres de chez moi. J’ai décidé de passer les voir et j’ai découvert, sidéré, la situation.

Au prochain printemps

Luc Leclerc du Sablon, 2012

Septembre 2006, mai 2007, c’est le temps de la campagne pour l’élection du nouveau président de la République française. Au café, chez le coiffeur, à l’atelier, là où nous vivons, où nous travaillons, nous nous sommes rencontrés. Moments choisis dans la vie du pays.

Aurélie Nemours

Chantal Soyer, 1997

Depuis un demi-siècle, Aurélie Nemours travaille dans la voie qu’elle a choisie, celle d’une abstraction se rattachant à l’art construit, dont elle est l’un des meilleurs représentants en France. Au cours de l’entretien réalisé dans son atelier parisien avec Anne Tronche, elle évoque ses années d’apprentissage, les rencontres qui l’aidèrent à affiner sa personnalité, parmi lesquelles celle d’André Lhote, de Fernand Léger de Michel Seuphor.

Au revoir les enfants

Louis Malle, 1987

1944, Julien est pensionnaire dans un collège catholique. La Gestapo débarque un jour au collège et arrête le Père Jean et les trois enfants juifs qu’il avait caches parmi ses petits catholiques.

Au risque d’être soi

Jean-Jacques Rault, 2015

Un documentaire sur le sénateur Joël Labbé : homme politique, élu EELV, fils de paysans et maire de St Nolff qui est connu pour son franc parler et son look de rockeur. Il a entrepris un travail avec une femme metteur en scène, pour mieux gérer ses émotions lors de ses prises de paroles, et c’est ce travail que nous dévoile ce film.

Aurora de esperanza

Antonio Sau, 1936

La révolte d’un ouvrier de Barcelone. Devenu chômeur en 1935 il se porte à la tête d’une grande «  Marche de la faim  » : plusieurs centaines de chômeurs allant de villes en village…

Auroville, histoire d’une utopie

Hélène Risser, 2008

La réalisatrice, avec les témoignages des premiers Aurovilliens, explore la réalité économique et sociétale de la ville d’aujourd’hui.

Au soleil même la nuit

Éric Darmon, Catherine Vilpoux, 1996

Depuis plus de 30 ans, Ariane Mnouchkine suit avec sa compagnie un trajet unique et exemplaire. Avec ce film, tout au long des répétitions du Tartuffe de Molière, elle exprime au quotidien sa vie de théâtre. Le film montre les diverses étapes du travail.

Au sommet d’une colline, la Savine

Charlotte Ramette, 2007

Sur le territoire du XVème à Marseille, trois mille habitants sont concernés par les nouvelles politiques mises en place par Jean-Louis Borloo, dans le cadre de la loi de cohésion sociale. La Savine, cité stigmatisée, où l’on voudrait favoriser la mixité sociale et l’égalité des chances, doit être détruite, avant d’être réhabilitée.

Austerlitz

Sergeï Loznitsa, 2016

Comment sont exploités les camps de concentration nazis aujourd’hu  ? Devenus des lieux commémoratifs ouverts aux touristes en visite, l’on observe attentivement les foules de visiteurs venus dans les camps.

Autant en emporte les Haviland

Francis Gillery, 2003

Figure de proue de la célèbre porcelaine de Limoges, la manufacture Haviland a eu 160 ans en octobre 2002. En 1838, David Haviland, un quaker new-yorkais, ouvre sur la côte est des Etats-Unis, une affaire d’importation de faïence et de porcelaine.

Au temps des litchis

Julie Anne Melville, 2013

Une journée de récolte de litchis à Mangarivotra, un petit village malgache. Une journée différente de la plupart des autres jours de l’année car après le travail et la vente de la cueillette vient le temps de la fête.

Autocritique 68-75

Marie-Claire Schaeffer, 1975

Trois émissions extraites de la série « Autocritique ».

Autocritique 68-98

Marie-Claire Schaeffer, 1998

La réalisatrice retrouve Martine et Annie, Blaise et Emmanuelle. Des mots aux actes, des paroles de 1968 à leurs positions de 1998, face à la résurgence provoquée du passé dans le petit écran, ils tentent de faire le point.

Autre 8 mai 1945 (L’)

Yasmina Adi, 2008

Une enquête sur le 8 mai 1945 en Algérie, jour où les algériens, dans la liesse de la fête de la victoire, ont commencé à manifester leur propre volonté d’indépendance, ouvrant la voie à une terrible répression.

De l’autre côté

Chantal Akerman, 2002

Dans ce film, l’ailleurs, c’est l’Amérique du Nord, et les pauvres sont pour la plupart des Mexicains. Ils sont passés pendant des années par San Diego mais le service d’immigration américain a réussi à arrêter le flux des illégaux et à le déporter dans l’Arizona.

De l’autre côté

Fatih Akin, 2007

Un chassé-croisé de destins et de générations entre Hambourg et Istanbul.

Autre côté de la mer (L’)

Dominique Cabrera, 1997

Paris, été 1994. Georges Montero, petit industriel pied-noir, est resté en Algérie après l’Indépendance. Il arrive aujourd’hui pour la première fois en France à l’occasion d’une opération de la cataracte, au moment où la guerre civile prend de l’ampleur dans son pays.

De l’autre côté de la route

Laurence Doumic, 2011

La cinéaste montreuilloise Laurence Doumic décide un jour de traverser sa rue pour aller à la rencontre d’une famille Rom de Roumanie et de filmer des tranches de leur quotidien… Au-delà des clichés et des polémiques, ce film humaniste nous fait découvrir la condition des Roms en France…

Autre côté de l’espoir (L’)

Aki Kaurismäki, 2016

Helsinki. Deux destins qui se croisent. Wikhström, la cinquantaine, décide de changer de vie en quittant sa femme alcoolique et son travail de représentant de commerce pour ouvrir un restaurant. Khaled est quant à lui un jeune réfugié syrien, échoué dans la capitale par accident. Il voit sa demande d’asile rejetée mais décide de rester malgré tout. Un soir, Wikhström le trouve dans la cour de son restaurant. Touché par le jeune homme, il décide de le prendre sous son aile.

Autre côté du mur (L’)

Denis Véricel, 2011

Comment plus de 35 ans de lutte du peuple Sahraoui ont-ils mené au tout premier soulèvement du Printemps Arabe ?

De l’autre côté du périph’

Bertrand Tavernier, Nils Tavernier, 1997

1997. Un mois en plein cœur de la cité des Grands Pêchers, à Montreuil. Rencontres, témoignages, récits de vies ordinaires : De l’autre côté du périf’ est un document réalisé en réponse à la Loi Debré. Une idée instiguée par Pascale Ferran et Arnaud Desplechin ; dès février 1997, 66 cinéastes prenaient le relais.

De l’autre côté du racisme

Pascal Kané, 1991

Les approches spécifiques du biologiste André Laganey, du journaliste Serge Daney, de l’historien Emile Témime et du psychanaliste Daniel Sibony tentent d’éclairer la notion de racisme à travers les questions d’identité.

Autre façon d’être une banque (L’)

Collectif Cinélutte, 1974

L’action des grévistes du Crédit Lyonnais à Paris

Autre futur - L’ Espagne rouge et noire (Un)

Richard Prost, 1990

50 ans après, l’histoire des anarcho-syndicalistes espagnols qui menèrent une révolution autogestionnaire au cœur de la guerre civile. Cette série est née de la volonté des vieux libertaires espagnols de reconstituer la mémoire collective de leur génération, et de nous en laisser témoignage.

Autre guerre d’Algérie (Une)

Djamel Zaoui, 2003

Le réalisateur fils d’un militant messalien qui a dû fuir sa terre natale pour sombrer dans un mutisme amer, mène une enquête minutieuse auprès d’historiens et d’hommes politiques de tous bords afin de comprendre sa propre histoire et celle de la guerre dont on ne parle pas : « l’autre » guerre d’Algérie.

Autre information est possible (Une)

Sophie Gergaud, 2011

Dans le cadre du Forum Social Mondial qui s’est tenu à Dakar en février 2011, Ritimo, réseau d’information et de documentation pour la solidarité internationale et le développement durable, a co-organisé un séminaire d’une journée sur les médias alternatifs avec des partenaires du Sud (Intervozes (Brésil), E-Joussour (Maroc), Sacsis (Afrique du Sud), Ciranda (Brésil), Pambazuka (Afrique), ALAI (Equateur)). Retour en images sur la place de la communication et de l’information dans nos sociétés mais aussi au sein-même du FSM, sur le rôle des médias alternatifs dans les mouvements sociaux et leur appropriation par les militants et acteurs de changement social.

Autre jour en France (Un)

Jean-Gabriel Périot, 2016

Une minute Lumière à Calais.

Autre mai (L’)

Jacques Willemont, 2008

« L’autre mai » est un film documentaire sur les hommes et les femmes que l’histoire officielle a, semble-t-il, oubliés.

Autre maison (Une)

Vanessa Rousselot, 2015

Ce documentaire raconte les voyages intérieurs quotidiens de trois femmes «  internas  », d’un continent à l’autre : ces femmes ont quitté leur pays, en Amérique du Sud, pour venir s’occuper des enfants madrilènes. En envoyant chaque mois de l’argent à leurs familles restés au pays, elles leur permettent de vivre.

Autrement

Collectif AlterNaction, 2002

Présentation de trois lieux suisses autogérés.

Autrement

Christophe Otzenberger, 2002

Mélangeant fiction et documentaire, « Autrement » met en conflit le désir et le réel dans une société où il reste possible de choisir sa douleur.

Autrement citoyens, des associations en mouvement

Habiba Djahnine, 2002

Un regard sur des associations algériennes.

Autrement, la Molussie

Nicolas Rey, 2012

Un film en neuf chapitres présentés dans un ordre aléatoire, basés sur des fragments de La catacombe de Molussie, roman allemand écrit entre 1932 et 1936 par Günther «  Autrement  ». Des prisonniers d’une geôle d’un état fasciste imaginaire, la Molussie, se transmettent des histoires à propos du dehors, comme autant de fables à portée politique et philosophique.

Autre mondialisation (L’)

François Christophe, Frédéric Castaignède, 2000

En décembre 1999, 40 000 manifestants envahissaient les rues de Seattle pour dénoncer l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Depuis quelques années, les mouvements de protestation se multiplient.

Autre route (Une)

Sabrina Malek, Arnaud Soulier, 2001

Pendant cinq ans, dix ans, ils ont erré en France, allant de grands rendez-vous dans des festivals vers des hivers en squats. Une vie revendiquée, présentée comme choisie, dans une rupture sociale voulue pour mettre leurs actes en accord avec leurs pensées.

Autres hommes (Les)

Michel Viotte, 2006

LÀ l’occasion de l’ouverture du musée des Arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques, situé quai Branly à Paris, ce documentaire retrace l’histoire du regard occidental porté sur les peuples longtemps considérés comme “primitifs”. Une histoire dans laquelle le cinéma et la photographie ont joué un grand rôle, fixant les ultimes confrontations entre les dernières sociétés traditionnelles et l’Occident triomphant.

Au tribunal de l’enfance

Adrien Rivollier, 2008

À travers le travail de deux juges pour enfants, un plaidoyer pour la protection des mineurs.

Aux frontières

Danielle Arbid, 2002

De la Syrie à l’Égypte en passant par le Liban et la Jordanie, Danielle Arbid a voyagé pendant un mois autour d’un pays qui porte deux noms : Israël et/ou la Palestine.

Aux marches du Palais

Tuong Vi Nguyen Long, 2015

Paris. D’un côté il y a la rue : la circulation, le bruit, l’agitation… De l’autre, il y a Le Palais de la Femme, imprenable dans son manteau de briques rouges et de céramiques bleues, immobile comme une forteresse. A l’intérieur de ce bâtiment, des femmes vivent. Il y a des vies qui se construisent dans l’adversité, la précarité… Quel imaginaire peut naître d’un univers où tout n’est pas rose  ? Peut-on encore croire aux contes de fées  ?

Aux yeux des autres

Pierre Bressiant, 2003

Le sort qu’un habitant réserve aux parties communes de sa copropriété est significatif. Pierre Bressiant confronte les pratiques et les aspirations des habitants des cités du Stella et des Jonquilles, dans la banlieue de Nîmes. Comment rendre possible une coexistence sereine entre personnes de cultures et d’âges différents ?

A valparaiso

Joris Ivens, 1965

Au départ, A Valparaiso était un exercice d’étudiants chiliens sous la direction de Ivens. Le réalisateur a associé ses élèves à son travail. Le film est devenu une œuvre remarquable et une superbe analyse du phénomène urbain dans laquelle coexistent poésie et militantisme.

Avançons, les locaux motivent

Christian Tran, 2011

En Ardèche, des citoyens conscients de l’impact de leur consommation sur l’environnement sont à la recherche de nouvelles possibilités de choix pour leur approvisionnement en alimention, en biens ou en services.

Avant de franchir la ligne d’horizon

Habiba Djahnine, 2010

“Regard sur 20 ans de mobilisation/répression politique en Algérie à travers la parole de femmes et d’hommes militants, mais aussi un regard personnel sur le pays”.

Avant que les murs tombent

Eve Duchemin, 2008

À Charleroi, rue de la fraternité, il n’y a pas de grosses bagnoles, pas de nanas séduisantes, seulement la pauvreté, le chômage et des rêves. Dans une maison insalubre, Colin écrit du rap avec ses potes. Du rap comme exutoire et comme nécessité.

Avec André Gide

Marc Allégret, 1951

Film de montage réalisé par le cinéaste Marc Allégret, intime d’André Gide, un an après la mort de l’écrivain.

Avec Bachir

Rosalie Gladys Bessini, Abdoulaye Boka, Soumaïla Boureima, Soumaïla Diallo, Félix Mbog-Len Mapout, Bintou Fanta Coly, Delphine Yerbanga, Kiswendsida Parfait Kabore, Elzévie Pascale Touloulou, 2012

Bachir est un jeune sénégalais qui pense la révolution à travers son slam. La révolution, dit-il, passe par l’accès à l’éducation, à l’information et à la culture. Nous avons décidé d’accompagner Bachir pour confronter ses compositions au contexte électoral du Sénégal. L’occasion est donnée à la population d’exprimer son ras-le-bol. Les gens crient, discutent, chantent et disent ce qu’ils n’ont pas pu dire aux politiciens jusqu’ici.

Avec Ivan

Philippe Crnogorac, 2003

C’est le regard intime d’un Français, issu de l’immigration, sur ses origines, sur sa relation toute particulière avec son père. Il y est question d’identité, de déracinement, d’appartenance, de filiation. Interrogations personnelles qui croisent l’histoire tragique de la Yougoslavie.

Avec le sang des autres

Groupe Medvekine de Sochaux, Bruno Muel, 1974

Une descente aux enfers : la chaîne chez Peugeot.

Avec presque rien…

Nantenaina Lova, 2013

Derrière sa caméra, le réalisateur pose un regard sans condescendance sur ses compatriotes de Madagascar, ceux qui, avec leurs forces et leur âme comme seules ressources, créent des objets, de la musique ou de grands discours.

Avec un seul poumon

Michèle Seutin, 2008

Ce film nous fait découvrir, au fil des interviews de travailleurs, de chefs d’entreprises, de militants d’ONG palestiniens, une économie tant agricole qu’industrielle complètement ravagée par les dispositifs de l’occupation en Palestine.

Avenir de la mémoire (L’) - De l’argentique au numérique

Diane Baratier, 2013

Quand son père le cinéaste Jacques Baratier meurt, sa fille Diane découvre que l’un des trente films qu’il avait réalisés était perdu et que certains étaient en passe de disparaître. Ce constat amène une réflexion sur la disparition du cinéma.

Avenir est ailleurs (L’)

Antoine Léonard Maestrati, 2007

Plus d’un demi million d’Antillais vivent aujourd’hui en France hexagonale. A l’origine de cette présence massive, un bureau de migration mis en place par l’Etat français au début des années 1960 : le BUMIDOM (Bureau pour le développement des migrations dans les départements d’Outre-mer).

Avenir ne tombera pas du ciel (L’)

Jean-Luc Cohen, 1998

Huit mois durant, la caméra de Jean-Luc Cohen s’est fait oublier pour restituer les petits moments ordinaires du quotidien d’Emmanuel Poirier, délégué syndical à la SCR, filiale troyenne du groupe Eiffage.

Aventures de Till l’Espiègle (Les)

Joris Ivens, 1956

Till est choqué par la mort de son père et se bat contre les conquérants espagnols.

Aventures extraordinaires de Mister West au pays des Bolcheviks (Les)

Lev Koulechov, 1924

Un citoyen américain, Mr West, visite l’Union soviétique. Tétanisé par l’influence de la propagande capitaliste, il ne prévoit que misères et dangers et n’en devient que plus facilement la proie d’une bande d’escrocs qui renchérissent sur ses craintes. Par bonheur, une compatriote éclairée et une escouade de purs bolchéviks, animée des meilleures intentions, se portent à son secours et lui ouvrent les yeux sur l’avenir radieux de l’URSS… Satire de la presse américaine et parodie de serial d’aventure hollywoodiens, propagande en faveur de l’URSS, comédie burlesque farfelue, ce film de Lev Koulechov a été une vrai nouveauté dans le cinéma soviétique des années 1920.

Avenue de la liberté

Fiorentino Julien, 2010

Prison de Fresnes en 2010 : des hommes racontent l’enfer de la maison, d’arrêt à la française, l’une des prisons les plus dures de l’hexagone. Pourtant, un programme d’actions culturelles est développé : ateliers, spectacles et formations sont mis en place en concertation avec des artistes venant de l’extérieur.

Avignon-sur-scène

Sylvain Roumette, Pierre Samson, 1968

Avignon sur scène « n’est pas une chronique du Festival d’Avignon 1968. Il est simplement l’écho de quelques questions qui furent posées au théâtre et à la culture ». Le film se construit sur l’alternance d’extraits de représentations scéniques (Ballet du XXe siècle de Maurice Béjart, Living Théâtre de Julian Beck) et de discussions souvent houleuses autour de la fonction sociale et politique du théâtre.

Avoir vingt ans dans les Aurès

René Vautier, 1972

1961. De jeunes soldats bretons se retrouvent dans le Sud Algérien pour participer à la guerre d’Algérie. Tous se mettent à piller, tuer et violer, sauf Noël Fravelière, hostile à cette guerre et qui refuse de se battre. Il est abattu après avoir libéré un prisonnier algérien.

À voix haute

Stéphane De Freitas, Ladj Ly, 2016

Prendre la parole et donner de la voix pour changer de vie, c’est le sens des concours Eloquentia auxquels participent chaque année les étudiants de l’Université de Saint-Denis, issus de tous cursus. L’objectif : élire le meilleur orateur du 93. Aidés par des avocats, des metteurs en scène ou encore des slameurs, les participants se préparent durant des semaines, en apprenant autant sur eux-mêmes que sur les ressorts de la rhétorique. Portrait d’une jeunesse bien dans ses baskets, qui refuse de se laisser enfermer et combat la fatalité par les mots, à l’image de Leïla, Elhadj ou Eddy…

Avril 50

Bénédicte Pagnot, 2007

« Avril 50 » est consacré à la réalisation de l’album « Un homme est mort » de Kris et Étienne Davodeau, sur la grève de 1950 à Brest filmée par René Vautier

A World Not Ours

Mahdi Fleifel, 2012

Portrait de trois générations d’exilés dans le camp de réfugiés d’Ain el-Hilweh, dans le sud du Liban, construit à la hâte en 1948. Il abrite aujourd’hui 70.000 réfugiés dans un km².

Azalai, la caravane de l’or blanc

Joël Calmettes, 1996

L’Azalaï est la dernière grande caravane saharienne du sel

Aziza, sculpteurs au Bénin

Patrick Cazals, 2003

Ce film est un voyage à la rencontre d’artistes contemporains Béninois fortement impliqués dans l’héritage culturel de leur pays.

Azur et Asmar

Michel Ocelot, 2006

Un conte d’animation qui nous emmène à la rencontre de deux jeunes hommes, bercés, lorsqu’ils étaient enfants, par la même femme : nourrice de l’un,maman de l’autre. Après une séparation brutale, ils sont devenus des étrangers l’un pour l’autre. pourtant, ils nourrissent ensemble le même rêve : retrouver la fée des Djinns, héroïne des histoires qu’on leur racontait, enfants…