Algérie, présent et avenir (L’)

Un film de Arnaud Desjardins

 1958  France  Documentaire  32 mn  Noir & Blanc  Mode de production : Télévision

Producteur :
Distributeur :
Ina (4, avenue de l’Europe, 94366 BRY-SUR-MARNE, Tél : 01 49 83 20 00, Fax : 01 49 83 31 82, mail : dpcr@ina.fr)
 Éditeur :
Ina (4 avenue de l’Europe, 94366 Bry sur Marne CEDEX, Tél : 01 49 83 26 90, Mail : sdec@ina.fr)

L’Algérie, présent et avenir est le thème choisi par Pierre Corval en octobre 1958. Roger Stéphane, Maurice Clavel, Pierre Boutang et Pierre Hervé débattent de ces questions et tentent de faire un bilan de la situation après le discours de Constantine.

Maurice Clavel rappelle qu’un témoin oculaire a assisté à un vote en Kabylie dans le secteur d’Amirouche. Les gens qui votaient étaient menacés d’égorgement. Il souligne le fait que les masses algériennes croient en de Gaulle. Il ajoute « qu’on peut aider le peuple algérien à sa propre détermination en dehors du panarabisme ». L’armée française doit aussi protéger les candidats des nationalistes.

Pierre Hrvé se demande quelles seraient les raisons du départ des français. Il ajoute « qu’on ne peut exclure les aspirations sociales et politiques des Algériens ». Messali Hadj doit se présenter devant le corps électoral algérien.

P. Boutang explique l’intérêt et les limites du suffrage universel. Il estime que « jouir du suffrage universel avec les musulmans est dangereux, l’opinion n’étant pas stable en Algérie ».

Roger Stéphane pense qu’il faut raisonner en termes de coûts. Il poursuit en insistant sur le fait « qu’on ne peut pas faire à la fois l’effort de guerre et appliquer le plan de Constantine ».

(source : INA)

Pour découvrir ce film

Vidéo :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :

Pour aller plus loin

Voir aussi la programmation et le catalogue de la 7ème décade Cinéma et société :

El Djazaïr ! France- Algérie, du colonialisme à aujourd’hui.