Jacques Becker

Jacques Becker entre dans le monde du cinéma aux côtés de Jean Renoir. Il est son assistant de 1932 à 1937, et l’aide entre autres à la réalisation de La Grande Illusion (1937). Il sera le réalisateur du Dernier atout (1943), Casque d’or (1951), Touchez pas au Grisbi (1953) et Le Trou (1960).

Films dans la base

Antoine et Antoinette

Antoine, ouvrier imprimeur, aime Antoinette, jolie et coquette vendeuse dans un grand magasin des Champs-Elysées. Leur vie réglée et heureuse, faite de petits riens, de gentillesse, d’un peu de jalousie et de rêve aussi, frôlera une fois le drame sous la forme d’un billet de loterie perdu mais finalement retrouvé.

Goupi mains rouges

Les Goupi, au nombre de douze, habitent un coin de Charente. Par un jeu d’alliances, ils ont réussi à s’emparer de la quasi-totalité du village. Chaque membre du groupe est défini par un surnom et doit sacrifier à la mission du clan, celle de l’argent. Jusqu’au jour où l’un d’entre eux s’empare du magot que tous convoitent… Un grand classique du cinéma français, réalisé pendant l’Occupation.