À nous jeunes

Un film de Paul de Roubaix

 1943  France  Documentaire  13 mn  Noir & Blanc  VF

Le service civique rural, instauré par le Régime de Vichy, loi du 10 mars 1941, est présent sur les écrans de la zone occupée dans les reportages d’actualité. Le service civique rural rassemble 300 000 jeunes des villes sommés de venir en aide aux paysans pour assumer les tâches de la ferme.

Le film A nous jeunes illustre cette démarche : le retour à la terre est illustré par la mise en place du service civique rural pour les « jeunes citadins oisifs » qui doit éveiller en eux le sens de la « communauté nationale ».

Ces ouvriers, apprentis ou étudiants, se familiarisent avec le maniement des machines agricoles et découvrent la rudesse du travail de la terre. Ils apprennent à se contenter d’une nourriture frugale.

Pendant la moisson, ils s’initient à la technique de chargement d’une charrette de gerbes. De retour à la ferme, ils participent à la mise en gerbier et au battage, mais il leur faut aussi s’occuper des bêtes. En Champagne, en Bourgogne et dans le Bordelais, le service civique rural fournit aussi des équipes de jeunes pour la vendange et la vinification. Ils sont envoyés dans les plaines de Brie, à l’automne, pour la récolte des pommes de terre. D’autres, enfin, font la campagne des betteraves, en hiver, dans le Nord.

Film de propagande, ce film ignore délibérément que ces jeunes n’avaient pas choisi de venir travailler à la campagne.

Film programmé lors des rencontres « Autour du 1er mai » 2007 sur le monde rural

Pour découvrir ce film

Lieu de consultation :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :
Période :