Au bord de la mer bleue (Ou samovo sinevo morja)

Un film de Boris Barnet

 1935  Russie  Fiction  72 mn  Noir & Blanc  Mode de production : Cinéma  VOSTF (russe)

Distributeur :
Arkéion Films (12, rue de Chartres, 92 200 Neuilly sur seine, Tél : 01 46 43 23 59, Fax : 01 46 43 23 50, Mail : arkeion.films@wanadoo.fr)

Deux marins, le blond Aliocha et le brun Youssouf, échouent sur une île suite au naufrage de leur bateau sur la mer Caspienne. Ils y découvrent alors le Kolkhoze Les Feux du communisme et sa chef d’équipe Macha, jouée par la grande Elena Klouzmina. Ils en tombent bien sûr tous deux amoureux : amour vécu dans les dangers de la saison de pêche où la mer menace d’engloutir les pêcheurs et leurs rêves… Dans ce film sublime Boris Barnet semble avoir acquis la plénitude de son immense art. Il compose un conte sentimental aux accents bouleversants tout autant qu’un hymne à la mer. Mieux qu’un film parlant, cette œuvre est son premier film musical. Le personnage principal de ce film c’est la mer à laquelle Barnet offre des plans qui semblent des tableaux grâce à la photographie du grand Mikhaïl Kirillov et les décors de Viktor Aden. La mer est dans ce film la divinité tutélaire du drame humain, anodin et universel : pour Barnet « la nature n’est pas dévoreuse mais généreuse, une nature riche, où les morts reviennent, où les hommes, les corps peuvent s’épanouir.», Bernard Eisenschitz. Au bord de la mer bleue est un conte sentimental naïf dans un décor de carton-pâte, un eden fugace, un hymne à la beauté, à l’amour et à l’amitié. Après avoir célébré les vertus de la lutte des classes et avant d’emboucher brièvement la trompette nationaliste, Boris Barnet célèbre ici les vertus du cinéma, pour l’éternité.

Federico Rossin

Pour découvrir ce film

Sur internet :

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Période :
Projeté dans le festival :