Alexandre Moix

Films dans la base

Albatros, les Russes blancs à Paris

En février 1920, des professionnels du cinéma russes fidèles à l’aristocratie fuient leur pays et se réfugient à Montreuil pour y prendre un nouveau départ.