Tous les films - P

0-9ABCDEFGHIJKLMNO – P – QRSTUVWXYZ

Pacific 131

Jean Mitry, 1949

Hymne à la locomotive à vapeur sur une musique d’Arthur Honegger.

Pacification en Algérie

André Gazut, 2002

La Pacification en Algérie est un film essentiel. Engagé - la colère est intacte - et didactique à la fois, tant il est nécessaire d’expliquer, de mettre au jour l’attitude de la France de ces années-là, Gazut interroge la mémoire quarante ans après les faits.

Paco Pacos, belles bagnoles du Brésil

Jan Hinrik Drevs, 2004

Dans le nord-ouest du Brésil, un inventeur a mis au point de drôles de voitures à partir de pièces détachées laissées par les orpailleurs à la fin des années 80. Ces véhicules tout terrain baptisées Paco Paco (une onomatopée qui évoque le ronronnement de leur moteur) deviennent rapidement indispensables pour le transport des hommes et des matériaux.

Un Paese di Calabria

Shu Aiello, Catherine Catella, 2016

À Riace, une ville calabraise vidée par l’émigration, est née une utopie. Riace a décidé d’accueillir les migrants débarquant sur les côtes italiennes.Aujourd’hui, les maisons abandonnées sont à nouveau habitées, et la ville est revenue à la vie.

Pain d’Alouette (Le)

Patrice Spadoni

Film réalisé dans le cadre de l’Atelier d’initiation à la vidéo organisé à Liévin (Nord Pas-de-Calais) en 2004 et 2005 par l’association de chômeurs « Ensemble pour un autre avenir ».

Pain de seigle (Le)

Pierre Desgraupes, 1964

Ce film fut le « pilote » de la série télévisée « Les cousins », réalisé par Pierre Desgraupes, qui faisait dialoguer deux témoins, l’un de la ville, et l’autre de la campagne.

Pain et chocolat

Franco Brusati, 1977

Pain et chocolat est une comédie dramatique, montrant avec humour les déboires d’un italien isolé dans un pays si différent du sien. Malgré tous ses efforts pour « devenir Suisse » Nino est constamment repris par ses origines. Le cruel dilemme de l’émigré, perdu entre un pays qu’il cherche à fuir et un autre qui ne le laisse pas entrer

Du pain et des roses

Ken Loach, 2000

Le combat de travailleurs latinos fraîchement immigrés à Los Angeles, devenus gens de ménage dans une multinationale.

Pain (Le)

Manoel De Oliveira, 1959

Dans ce film produit pour la Fédération Nationale des Industriels Minotiers, Manoel de Oliveira décrit toutes les étapes de la fabrication du pain.

Paix vaincra (La)

Joris Ivens, Jerzy Bossak, 1950

2° Congrès mondial des Partisans de la Paix, présenté par le Conseil National du Mouvement de la Paix

Palabra del agua (La)

Ulises Chàvez Pacheco, Victor Guzmàn Cuevas, 2008

Documentaire sur la Radio Ñomndaa, une radio communautaire, emblématique des projets de communication indigène au Mexique. Elle s’inscrit dans le processus d’autonomie du peuple amuzgo.

Palais Omnisports, Paris Bercy (Le)

Thierry Imbert, 2000

Le Palais Omnisports a été construit sur le site des anciens entrepôts de Bercy par les architectes Andrault et Parat en 1983. Pierre Parat évoque les contraintes d’un programme prévoyant un espace évolutif et des équipements flexibles pour l’organisation de compétitions sportives et de spectacles variés.

Palazzo delle aquile

Stefano Savona, 2011

Ce film fait la chronique quotidienne de l’occupation de l’Hôtel de ville de Palerme par vingt familles sans abri. Tout en dressant le portrait d’une institution publique dans des circonstances exceptionnelles, c’est aussi l’occasion d’enquêter sur les relations controversées et souvent ambiguës entre les citoyens et leurs représentants élus.

Palestine : histoire d’une terre

Simone Bitton, 1993

De la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours, l’histoire d’une terre, la Palestine, une terre où s’est établi, en 1948, l’état d’Israël, une terre revendiquée par Israéliens et Palestiniens, une terre devenue un enjeu pour la paix du monde. Un récit historique unique, à partir d’archives rares, pour comprendre si une négociation, un partage sont possibles aujourd’hui…

Palestine Palestine

Dominique Dubosc, 2001

Il arrive qu’un peuple soit pris dans le rêve d’un autre. Le sionisme est un de ces rêves. Le rêveur ici est Israël. Le prisonnier du rêve est le peuple palestinien. Ce film montre, sans commentaires, comment on vit dans le rêve d’un autre.

Palestro, histoires d’une embuscade

Rémi Lainé, 2011

Ce documentaire revient sur l’assassinat, le 18 mai 1956, d’une vingtaine d’appelés français par des maquisards algériens du FLN, sur les hauteurs de Palestro. Réalisé à partir de témoignages français et algériens, ce film présente des documents pour la plupart inédits.

Palot

Armand Chartier, Edmond Floury, 1947

Un film au discours didactique visant à éclairer des bienfaits de la mécanisation.

Panification des mœurs (La)

Gwladys Déprez, 2013

Entre les problèmes d"ordre mondial (« Il faut nourrir la planète ») et les préoccupations individuelles (« Je veux une nourriture plus saine et locale »), il existe un lien : avec le pain et le blé comme révélateurs, le film construit la singulière rencontre de deux univers.

Pan in « A » minor steelbands de trinidad

Jean-Jacques Mrejen, 1987

Trinidad présente l’originalité d’avoir bâti son identité culturelle autour d’un phénomène musical sans équivalent : les STEELBANDS.

Pano ne passera pas

Danielle Jaeggi, Ody Roos, 1968

Les événements de Mai 68 à Paris vus par un monteur aux actualités télévisées de l’ORTF. Le film s’attache à montrer la manipulation de l’information.

Pantalon (Le)

Yves Boisset, 1997

Depuis octobre 1914, la guerre s’est enlisée dans la boue. Fantassin au 60e Régiment d’infanterie, le Bisontin Lucien Bersot, maréchal-ferrant et jeune père de famille, fait son devoir de citoyen. Il attend impatiemment sa prochaine permission. Mais le destin en a décidé autrement à cause d’un pantalon. Suite à des malentendus sur le fait qu’on lui a distribué un pantalon blanc, et qu’il refusera de porter un pantalon rouge règlementaire, taché de sang, il sera fusillé pour l’exemple.

Papillon

Anne Faisandier, 2007

La réalisatrice s’est entretenue pendant un an et demi avec Philippe, en train de devenir Sylvie… Il/elle laisse pendant le quart d’heure sortir ses pensées sur les évènements pratiques de sa vie du moment, devant la réalisatrice qui tient la caméra à la main.

Papy-Mamie

Michaël Lheureux, 2005

Le Havre, une petite maison de deux étages, les grand-parents habitent là depuis 50 ans. Aujourd’hui Papy déraille et Mamie s’éteint…et leurs 6 enfants organisent le départ pour la maison de retraite. Un moment tragi-comique de la vie d’une famille.

Parabole d’or

Vittorio De Seta, 1955

La moisson en Sicile intérieure, sous une chaleur écrasante.

Parade

Jacques Tati, 1974

Un cirque, en Suède. M. Loyal présente les différents numéros comiques ou musicaux. Lui-même se livre à des imitations sportives. Des peintres, qui travaillent sur des échafaudages, se mêlent aux artistes. Le public est également invité à participer. Lorsque le spectacle est fini, deux enfants descendent sur la piste…

Parade (La)

Mehdi Ahoudig, Samuel Bollendorff, 2017

La Parade, est une fable bien réelle. C’est l’histoire de Cloclo n°18, majorette, de Jonathan, adepte de tuning, de Freddy, éleveur de coqs de combats et de Gros Bleu, le pigeon voyageur, qui au rythme de l’harmonie de Oignies et sous le regard bienveillant des géants, vivent leurs passions héritées des traditions ouvrières du Nord. Loin de l’image sociale réductrice et des préjugés, Mehdi Ahoudig et Samuel Bollendorff voient dans cette survivance, une génération portée par l’espoir.

Paradis de Sandra (Le)

Marianne Roussy, 2008

La parcours de Sandra, habitante d’un bidonville de Bogota, qui sa bat pour améliorer le sort de ses voisins.

Paradis perdus (Les)

Hélier Cisterne, 2008

Mai 68, une nuit, Isabelle, jeune lycéenne rentre chez elle sous le choc. Ses parents, dépassés, décident de l’emmener à la campagne pour fuir les troubles parisiens.

Paradis : trois voyages dans le monde

Elina Hirvonen, 2007

Au centre de ce film, un Malien de 23 ans qui a laissé sa famille derrière lui pour construire une vie meilleure en Europe. Il trouve du travail dans une pépinière de tomates en Espagne mais n’obtient ni titre de séjour ni logement.

Parapluies de Cherbourg (les)

Jacques Demy, 1963

À Cherbourg, la guerre d’Algérie sépare deux jeunes amants qui se sont déclaré un amour éternel.

Parcelle (La)

Jacques Loiseleux, 1969

En mai 1970, à Avessac, en Loire-Atlantique, le C.D.J.A. et la F.N.S.E.A. deux syndicats d’exploitants agricoles décident d’engager une action de masse. C’est le film de cette exemplaire journée, illustrant l’action syndicale en milieu paysan.

Parcelles

Inès Compan, 2013

Portraits croisés de jardiniers de cultures contrastées, au cœur des jardins collectifs de l’espace urbain de Toulouse. Dans l’enclos de leurs parcelles, à travers gestes et paroles, ils expriment une part intime de leur identité et de leur relation au territoire. De singulières géographies s’y dessinent, entre eden et enfer…

Parce que j’étais peintre, l’art rescapé des camps nazis

Christophe Cognet, 2013

Ce film mène une enquête inédite parmi les œuvres réalisées clandestinement dans les camps nazis. Il dialogue avec les rares artistes déportés encore vivants et avec les conservateurs de ces œuvres : des émotions qu’elles suscitent, de leur marginalisation, leurs signatures ou leur anonymat, de leur style, ainsi que de la représentation de l’horreur et de l’extermination.

Par conviction

Julie Frères, 2007

En février 2007, les Portugais sont appelés à voter pour ou contre la dépénalisation de l’avortement. Partant du quotidien de 4 femmes aux convictions radicalement ppposées, le film suit la campagne référendaire, en coulisses, dans la rue et à travers les médias.

Parcours d’un révolté

Lee Harkjoon, Ko DongKyun, Seok Hein S., 2012

Sur les pas d’un homme en quête de dignité : un nord coréen parti travailler en Sibérie dans un camp découvre que contrairement à ce qui lui avait été promis, aucun de ses salaires n’a été reversé à sa femme restée en Corée du Nord. Il organise alors sa fuite, et tente d’organiser celle de sa femme.

Par devant notaire

Marc-Antoine Roudil, Sophie Bruneau, 1999

Histoires croisées de quatre situations notariales dans une étude de campagne en Haute-Auvergne.

Parfum de paradis (Un)

Omar Amiralay, 1982

Eté 1982, Beyrouth pendant l’invasion israélienne. Libanais et Palestiniens racontent une ville qui disparaît.

Pari de la démocratie (Le)

Véronique Kleiner, 2003

Est-ce vrai que les citoyens ne s’intéressent pas à la politique ? Que se passe t-il quand on leur donne la possibilité de le faire ?

Paris 1900

Nicole Védrès, 1946

Chronique de 1900 à 1914 à travers des extraits de 700 films d’archives. Le choix des images et la justesse de ton du commentaire ont fait de ce film un classique du genre.

Paris, 24 mai 1968 : le pouvoir est dans la rue

Maurice Dugowson, 1985

Philippe Alfonsi enquête, images d’archives à l’appui et à la manière d’un « Faites entrer l’accusé » d’aujourd’hui, sur les causes et le contexte qui ont amené l’ampleur des révoltes de mai. Premier des trois épisodes de ce magazine télévisé, clair et ludique, consacré aux événements.

Paris à l’aube

Johan Van der Keuken, 1960

Un poème lyrique sur Paris filmé à l’aube sur une musique de Derry Hall.

Paris des photographes (Le)

François Reichenbach, 1962

Des touristes photographient Paris au cours de leur promenade. Une vision de la capitale dans les années soixante, rythmée par un air d’accordéon ou une chanson populaire.

Paris en pantalon

Jacques Brissot, 1967

Symbole de liberté pour les femmes qui le portent, le pantalon envahit les rues de la capitale…

Paris et le désert français

Roger Leenhardt, 1956

La centralisation sur Paris de l’activité industrielle française pose de graves problèmes économiques. Pour illustrer ce propos, la caméra s’attache à décrire deux villes : Gourdon et Goussainville.

Paris la belle

Jacques Prévert, 1959

Une rêverie des frères Prévert sur la beauté du Paris d’hier.

Paris la nuit

Jacques Baratier, Jean Valère, 1956

De la fermeture des magasins au premier métro, de la foule du samedi soir aux rues désertes du petit matin, c’est toute la vie nocturne du Paris d’il y a cinquante ans qui renaît sur l’écran, entre détails réalistes et moments teintés de rêve.

Paris Musette

Jean-Pierre Beaurenaut, 1970

Evocation des liens qui, du début du siècle à l’après-guerre, ont uni Paris et l’accordéon. Extraits de films, décors reconstitués de bals et de guinguettes populaires, interprétations de morceaux à l’accordéon et témoignages d’accordéonistes composent ce documentaire musical, teinté de nostalgie

Paris-Orléans : Carnet de voyage d’un banlieusard

Olivier Comte, 2006

Je veux relier Paris à Orléans en suivant à pied, le tracé de l’ancienne voie romaine. Un carnet de voyage au jour le jour, de la banlieue parisienne aux horizons de la Beauce, pour découvrir ces lieux oubliés de l’entre ville.

Paris Saint Lazare, terminus des oubliés

Benoît Grimont, 2010

La gare Saint Lazare : avaries de matériel, retards à répétition, incivilités, violence, grèves, poussent à bout les usagers mais aussi ceux qui y travaillent ; Aujourd’hui, St Lazare craque de tous les côtés…

Paris Vu Par…

Jean Rouch, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Jean Douchet, Jean-Daniel Pollet, Eric Rohmer, 1966

Un jeune producteur, Barbet Schroeder, a eu l’idée de confier une caméra 16 mm et de la pellicule à six amis cinéastes en leur demandant de réaliser un court-métrage sur un quartier de la capitale.

Parlement européen (Le)

Jean-Marc Gosse, 2000

Entre 1991 et 1998, le groupe Architecture Studio Europe a construit le nouveau Parlement européen à Strasbourg. Martin Robain, architecte associé, témoigne de la dimension symbolique du projet en nous montrant le bâtiment.

Parlez-moi de la pluie

Agnès Jaoui, 2007

À l’occasion des prochaines échéances électorales, Agathe Villanova, engagée en politique et féministe, revient dans la maison de son enfance, dans le sud de la France. Dans cette maison vivent sa sœur Florence, son mari et ses enfants. Mimouna est la femme de ménage qui au moment de l’indépendance de l’Algérie, a suivi les Villanova jusqu’ici. Le fils de Mimouna, Karim, et son ami Michel Ronsard tournent un documentaire sur Agathe, dans le cadre d’une collection sur « les femmes qui ont réussi ». Ce mois d’août anormalement gris leur réserve bien des surprises.

Parole assassinée (La)

Alyson Cleret, 2014

Écho d’un espoir ou d’une disparition, trois générations se répondent, et questionnent leur langue, le breton, comme héritage.

Parole de cheminots

Andrzej Munk, 1953

Hommage aux cheminots qui font tout leur possible pour qu’un train fasse le trajet d’une mine de charbon dans les montagnes du sud de la Pologne à un port de la côte nord. Grâce à eux, en dépit des difficultés du parcours, le train arrivera à l’heure.

Parole de militants, le mouvement du 22 mars 1968

Audrey Lezais, Carine Médaillon, 2006

Entretien de Jean-Pierre Duteil qui évoque le mouvement du 22 mars 1968 à Nanterre.

Parole donnée

Sarah Franco-Ferrer, 1996

Rencontre intercontinentale pour l’humanité contre le néolibéralisme - Chiapas, juillet-août 1996. Un film sans commentaire, passeur de parole.

Parole prise (La)

Marie-Claire Schaeffer, 2008

La réalisatrice replonge, quarante ans après, dans la matière filmée en Mai 68 et propose, à travers un montage de séquences inédites, une nouvelle série de situations conflictuelles exorcisées par une parole enfin libérée.

Paroles de A à Z de Michel Lobrot

Alain Siciliano, 2007

Michel LOBROT, professeur émérite de l’université Paris VIII (ex-Vincennes) introducteur en France de la sexologie, des groupes d’expression libre, des thérapies non directives et de Carl Rogers, thérapeute et formateur, philosophe, présente les notions-clés qui l’ont guidé dans sa pratique et sa réflexion théorique, leurs ancrages, et leurs résonances avec son histoire personnelle.

Paroles de bibs

Jocelyne Lemaire-Darnaud, 2001

« Paroles de Bibs » est le droit de réponse des ouvriers de Clermont-Ferrand, le fruit d’une rencontre ludique, entre la littérature d’un grand patron, François Michelin, qui aime à dire : « j’aime parler avec les gens qui ne pensent pas comme moi, cela m’apprend beaucoup de choses », et la réalité quotidienne des hommes et des femmes dont il parle : ses ouvriers les Bibs.

Paroles de grève

Sabrina Malek, Arnaud Soulier, 1996

Grèves de 1995 : les réalisateurs interviewent des cheminots grévistes en gare d’Austerlitz.

Paroles de marins

Jocelyne Mallet, 2008

Des marins amoureux de leur métier ont la parole, une parole bien vivante et humaine : leur quotidien, les rapports humains, les inquiétudes et les joies sans oublier les différences de conditions et de salaires, d’heures de travail et de mois de congés… selon leur nationalité. Pourtant tous travaillent ensemble : la loi le permet, il y a une différence entre naviguer à l’abri d’une législation française ou sous une législation dite internationale quasi inexistante, et incontrôlable.

Paroles de paysans !

Fabrice Ferrari, Eric Simon, 2006

Ni éleveurs bovins, ni producteurs de porcs, de lait ou de fromage, les femmes et les hommes que nous avons croisés ont choisi simplement d’être paysans

Paroles de sans papiers

Thibault Dufour, Patrice Spadoni, Christophe Cordier, 2008

Trois courts-métrages réalisés dans le cadre d’un Atelier régional organisé par l’association Canal Marches en Île-de-France.

Paroles et mots du travail

Christophe Cordier, 2007

Autour d’interviews d’experts, de syndicalistes et de salariés de différents secteurs d’activités, le film interpelle sur les problématiques de la pénibilité et de la santé physique et mentale au travail

Paroles ouvrières, paroles de Wonder

Richard Copans, 1996

Inspiré par « La Reprise du travail aux usines Wonder » et par « Reprise » d’Hervé Leroux, Richard Coppans a monté pour la télévision un film plus court, proposant une approche chronologique de la vie de l’entreprise, de 1917 à 1985.

Paroles zapatistes contre l’injustice

Réalisation collective, 2002

Ce film retrace une étape récente de la lutte des peuples indigènes du Mexique. À travers la mobilisation de la caravane pour la dignité de 2001 on perçoit la force d’un mouvement pour l’autonomie qui s’est fait national depuis quelques années.

Partage des eaux (Le)

Luc Bazin, 1994

Ce film évoque le rôle de la Prud’hommie de pêcheurs, une organisation de droit coutumier pour le partage équitable des ressources de la mer et des étangs.

Part du chat (La)

Jérémy Hamers, 2006

Carmo do Rio Verde, au Brésil, est un village qui vit de l’exploitation de la canne à sucre. Une entreprise y gère toute la fabrication d’alcool, possède ou loue tous les champs, et mobilise 2000 ouvriers, dont 1200 saisonniers recrutés par « El gato », « le Chat »

Part du ciel (Une)

Bénédicte Lienard, 2001

Une part du ciel met en scène la résistance de femmes détenues et d’un groupe d’ouvrières dans une usine.

Part du feu (La)

Emmanuel Roy, 2013

Ce documentaire est un hommage du cinéaste à son père mort en 1993 d’un cancer de la plèvre, celui que provoque l’exposition à l’amiante. Ce documentaire fait dialoguer sa mémoire, restituée par la lecture, en voix off, du journal qu’il a tenu pendant la durée de sa maladie, avec celle d’autres victimes de ce scandaleux fléau.

Partie de campagne (Une)

Jean Renoir, 1936

La fulgurante idylle d’un séduisant canotier et d’Henriette Dufour, fille d’un quincaillier parisien, venu un dimanche, en famille, déjeuner sur l’herbe.

Partisans du rail

Suzanne Chupin, 2008

« Partisans du rail » raconte la lutte clandestine menée par des cheminots limousins au sein de leur entreprise pendant la période de l’occupation allemande.

Partition pour voix de femmes

Sophie Bissonette, 2001

Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, les femmes du monde entier participent en l’an 2000 à une marche contre la pauvreté et la violence dont elles sont victimes.

Par un jour de violence ordinaire, mon ami Michel Seurat…

Omar Amiralay, Mohamed Malas, 1996

Le 22 mai 1985, Jean-Paul Kaufman et Michel Seurat sont enlevés par le Djihad islamique sur la route de l’aéroport de Beyrouth. Seurat meurt après neuf mois de séquestration. Son ami cinéaste compose en clairs obscurs une élégie à un homme qui voulait connaître et penser l’Orient.

Parures pour dames

Nathalie Joyeux, 2010

En saris ou en jeans, décolletées ou voilées, douze femmes participent à « l’atelier de la désobéissance » proposé par la créatrice de mode Sakina M’sa.

Pas assez de volume, notes sur l’OMC

Vincent Glenn, 2004

En deux chapitres, sous forme d’enquête menée par un profane, le film dresse le portrait polémique d’une instance de pouvoir dont le champ d’influence n’a cessé de s’étendre depuis sa création en 1995, et qui, depuis la bataille de Seattle en 1999, est âprement contestée.

Pas comme des loups

Vincent Pouplard, 2016

Ce documentaire, tourné sur plusieurs années, suit Sifredi et Roman, frères jumeaux. Ces cinq dernières années, ils ont connu séparément la captivité, la fuite et les parcours d’insertion. Ils ont connu ensemble l’insouciance, la violence, les jugements. Aujourd’hui, ils se façonnent un nouveau visage, digèrent le passé, se projettent vers un avenir incertain.

Pascual Gallo, flamenco

Michel Toutain, 2005

Portrait de Pascual Gallo considéré comme l’un des meilleurs guitaristes flamenco actuels.

Pas dans la nuit ou la désobéissance (Un)

Emmanuel Laborie, 1999

Depuis son parcours dans la Résistance française, son expérience de la clandestinité et du passage dans l’illégalité, une question travaille Raymond Aubrac : « Que se serait-il passé si je n’avais pas su désobéir ?

Pas d’eau potable !

Marina Galimberti, 2003

Les femmes de Garla Mare, petit village roumain au bord du Danube, se mobilisent pour améliorer la qualité de l’eau des puits, contaminée par les nitrates et les bactéries, à l’aide de techniques durables et peu coûteuses.

Pas de demi-saison

Karine Dorme, 2012

La réalisatrice de ce documentaire fouille le temps de son enfance et les traces de son frère adoptif disparu, pour donner une forme cinématographique au deuil, à l’absence et à la honte

Pas de nostalgie camarades

Isabelle Solas, 2015

Des travaux de rénovation de la Bourse du Travail de Bordeaux sont en cours et menacent ce petit palais du peuple d’un repositionnement patrimonial, culturel, muséifié et vidé de sa charge politique, racontant l’histoire d’une classe ouvrière qui a été mais n’est forcément plus. Face à ces changements, les travailleurs de la Bourse sont contraints de se poser des questions sur leurs pratiques, et de se demander comment faire venir du monde avec eux, dans ce bâtiment et dans l’engagement syndical.

Pas de quartier

Naël Marandin, Charles Daubas, 2007

Au pied du Stade de France, la mairie de Saint-Denis a lancé la réhabilitation du quartier Cristino García. Ses habitants - des immigrés aux revenus modestes - sont pris dans la tourmente du développement immobilier.

Pas de quartier

Karim Samai, 2007

Ce spectacle contemporain raconte la danse hip hop issue d’une multitude d’influences, et a été enregistré dans le cadre du TOMA, (Théâtre d’Outre-mer en Avignon) en 2007.

Pas de repos pour Granny

Carine Lefebvre-Quennell, 2003

Regard sur une autre conception de la retraite. Aux USA, l’âge de la retraite ne sonne pas à 65 ans pour tous.

Paso a paso

Alejandra Fonseca, 2002

Dayana a huit ans, elle ne peut pas marcher. Le dévouement de sa famille ne l’empêche pas de mettre en évidence les failles de leur comportement.

Pasolini l’enragé

Jean-André Fieschi, André S. Labarthe, 1966

Documentaire réalisé pour la série de Jeanine Bazin et André S. Labarthe : Cinéastes de notre temps. Alors ? Monsieur Pasolini, pourquoi le cinéma ?

Passage des Andes (Le)

Thierry Deronne, 2006

Le Venezuela est en pleine révolution. Sa révolution, la révolution « bolivarienne », du nom de l’artisan de son indépendance (1811), Simon Bolivar. A la tête de ce processus de changement, un chef d’Etat aussi charismatique que controversé : Hugo Chavez.

Passagers d’Orsay

Sandra Kogut, 2002

« Est-ce que je peux faire un portrait de vous avec votre œuvre préférée ? » Voici la question que je posais aux gens, choisis un peu au hasard, pendant plusieurs mois, dans les salles du Musée d’Orsay, à Paris.

Passée la peine

Florence Mary, 2009

Un documentaire sur la sortie de prison et la réinsertion sociale de plusieurs personnes, alors accueillies au sein de familles.

Passé sous silence

Sofia Saa, 2001

Troublé par un courrier du gouvernement français lui demandant dans quel pays il souhaite effectuer son service militaire, un jeune Français né en Allemagne part à la recherche de son identité à travers l’histoire de son père harki. De Rivesaltes où il découvrit la France aux quartiers défavorisés du Nord du pays.

Passeurs (Les)

Laëtitia Moreau, 2004

Depuis dix ans, près de quatre mille immigrés clandestins, pour la plupart marocains, sont morts en tentant la traversée du détroit de Gibraltar. Touchés par ces effroyables destins, deux frères, Martin et Angel Zamora, ont mis leur entreprise au service des défunts. Responsables d’une entreprise de pompes funèbres, prés d’Algeciras, ils identifient les corps, préviennent les familles, s’occupent des formalités et rapatrient les dépouilles de ces hommes et ces femmes jusque dans les villages les plus reculés du Maroc.

Passeuse des Aubrais (La)

Michael Prazan, 2016

Michaël Prazan éclaire les zones d’ombre d’un passé meurtri : l’histoire de son père, orphelin juif sous l’Occupation, sauvé par une inconnue qui le fait passer en zone libre.

Pastorale de Villefavard (La)

Jean-Claude Guillosson, 2003

Cette histoire s’incarne et se perpétue avec la ferme familiale qui se transforme au fil des ans pour devenir aujourd’hui un lieu de concert.

Pas vu, pas pris

Pierre Carles, 1998

«  Pas vu, pas pris  » part d’un sujet tourné il y a 2 ans, commandé puis interdit d’antenne par Canal + : c’était «  Pas vu à la télé  ». Bernard Benyamin, Henri de Virieux, Patrick de Carolis, Anne Sinclair, Charles Villeneuve (entre autres) défilent devant la caméra candide de Pierre Carles, pour une fois sujets d’une enquête qui concerne leur profession.

Patria Obscura

Stéphane Ragot, 2013

Un photographe part sur les traces de ses grands-pères militaires morts depuis longtemps, Pierre le légionnaire et Paul le parachutiste. Il explore avec eux l’histoire de sa famille, une histoire bornée par les guerres, rongée par les silences et les non-dits. Il dévoile dans un film impudique le roman d’un pays, la France, en guerre avec elle-même.

Patrick est reparti

Anne Moltrecht, 2008

« J’ai habité pendant un temps à côté du foyer d’hébergement d’urgence Paul Bert, à Tours. Ce foyer a cela de particulier qu’il est situé très près de la place centrale du quartier et engage de ce fait des relations de voisinage entre les habitants et les résidents.Quelques années plus tard je propose à ces résidents que l’on fasse un film ensemble.

Patrick sculpteur (Série Travailler à domicile)

Dominique Gros, 1986

Un portrait de Patrick, sculpteur sur pierre, issu de la série «  Travailler à domicile  », initiée en 1986.

Patrons-voyous : la Bourse contre l’emploi

Jean-Baptiste Rivoire, 2004

Délocalisations brutales, déménagements d’ateliers entiers à l’insu des employés, on ne compte plus les mauvaises surprises faites aux salariés français ces dernières années.

Patti Smith, dream of life

Steven Sebring, 2007

De voyages en concerts, en coulisses ou chez elle, Steven Sebring a suivi Patti Smith dans son intimité pendant onze ans. Plus qu’un portrait, son documentaire ouvre une large fenêtre sur l’univers familier et artistique d’une des plus grandes figures du rock.

Paul dans sa vie

Rémi Mauger, 2004

Paul aura bientôt soixante-quinze ans. Il est vieux garçon, paysan, pêcheur et bedeau. Il vit dans une ferme d’un autre âge avec ses deux sœurs cadettes, célibataires elles aussi.

Paul-Emile Victor : un rêveur dans le siècle

Jean-Louis Comolli, Eliane Victor, 1990

Un portrait de Paul-Emile Victor, dont l’histoire se confond avec celle de l’étude ethnologique et géophysique des Pôles.

Paul Jacobs et le Gang du nucléaire

Saul Landau, 1979

Dans les années 50, au Nevada, le gouvernement américain effectua une série d’essais de bombes atomiques. Ces essais furent réalisés dans des conditions de sécurité pour le moins douteuses…

Paul Klee, le silence de l’ange

Michael Gaumnitz, 2005

Un parcours dans l’œuvre immense de Paul Klee et à travers ses écrits

Paura (La)

Pippo Delbono, 2009

Pippo Delbono lance son œil mobile sur le flot des choses qui nous arrivent : le fascisme au détour d’une promenade, le racisme à tout bout de champ, la complexité qui trouble les évènements. Le Forum des Images lui prête un téléphone-caméra, avec pour recommandation «  fais ce que tu veux  ». Un voyage dans une forêt obscure, avide de vérité, amoureux du langage, porté par l’émerveillement cinématographique et la révolte

Pavee Lackeen, la fille du voyage

Perry Ogden, 2005

Winnie, 10 ans, vit avec sa mère et ses proches dans une caravane, sur le bord de la route, dans une zone industrielle sinistrée à Dublin. Jour après jour, nous suivons l’enfant et son combat, dans la construction de son identité au coeur de l’Irlande contemporaine

Paysage

Sergeï Loznitsa, 2003

Un arrêt d’autobus dans un bourg de Russie. Les gens attendent le car. Des bribes de dialogues, des fragments de conversations laissent percevoir leur univers.

Paysage avec lutte

Alexander Abaturov, Nina Chanay, Éléonore Cheynet, Lou Descroix, Victoria Darves-Bornoz, Evgeniya Guérin-Akhmedyanova, Antoine Chosson, Aïcha Thiam, Elsa Oliarj-Inès, Camille Laux, Guillaume Guérin, Béatrice Guyot, 2011

Un documentaire réalisé collectivement autour de la mobilisation contre les forages de gaz de schiste en Ardèche méridionale.

Paysages manufacturés

Jennifer Baichwal, 2006

Lors d’un voyage en Chine, le photographe canadien Edward Burtynsky documente les effets néfastes de la pollution et de l’industrialisation sur les paysages naturels. Ce documentaire est à la fois une oeuvre d’art et une réflexion sur l’industrialisation, la mutation des paysages et la condition humaine.

Paysan et rebelle, un portrait de Bernard Lambert

Christian Rouaud, 2002

En retraçant la vie de Bernard Lambert, paysan de Loire Atlantique, figure mythique des luttes paysannes dans l’Ouest au cours des années 1970, fondateur du mouvement des «  Paysans travailleurs  » et père spirituel de José Bové, «  Paysan et rebelle  » remonte aux sources de la contestation paysanne d’aujourd’hui et parcourt un demi-siècle d’évolution de l’agriculture en France.

Paysan sans terre

Julien Farrugia, 2006

Au Brésil, des paysans occupent des terres immenses délaissées par leurs propriétaires. Ils luttent afin d’obtenir du gouvernement le droit de les cultiver, et sortir ainsi d’une extrême pauvreté. Par leur action, leur courage et leur vision résolument moderne d’une vraie démocratie, les paysans sans terre font avancer toute la société brésilienne.

Paysans de Citroën (Les)

Hubert Budor, 2001

En 1960, ils avaient 20 ans et pensaient rester travailler à la ferme familiale. Mais les exploitations agricoles dépassées et exsangues devaient s’agrandir ou disparaître.

Paysans de la mer

Vittorio De Seta, 1955

Contadini del mare montre la pêche au thon à travers la méthode particulière utilisée en Sicile.

Paysans (Des)

Jean-Claude Bringuier, 1978

En 1978, Jean-Claude Bringuier a tourné quatre films pour cette série en forme de témoignage sur la vie des paysans. De ces paroles, il ressort un portrait marquant, celui de Léonce Chaleil réalisé dans le film La terre.

Pays barbare

Yervant Gianikian, Angela Ricci Lucchi, 2013

Un film sur le fascisme et le colonialisme. Les réalisateurs sont allés fouiller dans des archives cinématographiques privées et anonymes pour retrouver des photogrammes de l’Éthiopie datant de la période coloniale italienne (1935-36).

Pays de Cocagne

Pierre Étaix, 1971

Les Français partent en vacances. Pierre Etaix les suit. Il les interviewe, les filme et constitue ainsi un documentaire. L’opinion de « l’homme de la rue » sur les sujets d’actualité tels que l’érotisme, le succès artistique, la publicité, la musique et le mariage, alterne avec les concours de chants et les jeux organisés pour les adultes par les grandes marques publicitaires.

Pays des sourds (Le)

Nicolas Philibert, 1993

A quoi ressemble le monde pour des milliers de gens qui vivent dans le silence  ? Ce film raconte l’histoire des sourds et de la langue des signes et nous fait voir le monde à travers leurs yeux.

Pays où l’on ne revient jamais (Le)

José Vieira, 2005

Documentaire sur le retour au pays de père du réalisateur, qui a migré en France, puis qui est revenu au Portugal, après 16 ans passés en France. Il est devenu un étranger dans son pays.

Pays rêvé (Le)

Jihane Chouaib, 2008

C’est une quête à la recherche du Liban comme « pays rêvé ». Tout commence par l’histoire d’un retour au Liban, mon pays natal.

Peau trouée (La)

Julien Samani, 2003

C’est l’histoire de cinq pêcheurs de requins-taupe au large de l’Irlande.

Pêche d’enfer (Une)

Vincent Bruno, 2006

Au large des côtes africaines, d’énormes chalutiers draguent les fonds marins. Ils proviennent pour la plupart des pays du Nord : du japon, des Etats-Unis, et surtout d’Europe…

Peine de mort (La)

Bernard George, 1996

L’abolition de la peine de mort n’est votée en France qu’en 1981, au terme de longs affrontements entre partisans et adversaires de la peine capitale. Le film retrace les grands moments de ce combat.

Peine infinie (Une). Histoire d’un condamné à mort

David André, 2010

En 1999, Sean Sellers, condamné à mort à l’âge de 16 ans, est exécuté en Oklahoma malgré les nombreuses protestations internationales. Quelques jours avant, le réalisateur David André le filme dans les couloirs de la mort. Il rencontre également, lors de l’audience du recours en grâce, la famille de ses victimes qui réclame l’exécution, devant le condamné suppliant qu’on l’épargne. Dix ans après sa mort, hanté par le souvenir de cette histoire, le réalisateur retourne en Oklahoma à la recherche des protagonistes qu’il a filmés.

Pendule du Costel (Le)

Pilar Arcila, 2013

Issus de la communauté Rom de Roumanie, Costel et sa famille élargie se déplacent entre la France, la Suisse et leur propre pays, à la recherche d’un moyen de gagner leur vie. Film de famille et archive poétique du présent, le documentaire suit leur quotidien fait de débrouilles, de croyances et de survie. Entre errance et migration économique, le parcours de Costel traverse une Europe à économie variable, mise à l’épreuve de ses rêves et de ses communautés les plus démunies.

Pénélope

Claire Doyon, 2012

Mère d’une petite fille atteinte d’autisme, Claire Doyon, la réalisatrice, décide de tenter de soulager son enfant en se risquant à un lointain périple. Toutes deux vont se retrouver aux confins de la Sibérie mongole, en quête d’un chamane et de ses talents de guérisseur.

Péniche Cancale, une aventure culturelle et coopérative (La)

Damien Maheu, 2010

Dijon, 2009. La Société coopérative d’intérêt collectif L’Autre Bout du Monde redonne vie à une vieille péniche de transport de marchandises et largue les amarres au Port du Canal de Dijon. Le 5 novembre, la Péniche Cancale ouvre sa cale et invite le public bourguignon à prendre l’air du large…

Penn sardines

Marc Rivière, 2003

A travers la grève des sardinières en 1924 à Douarnenez, c’est histoire d’une jeune veuve, Jeanne Le Meur, qui se bat afin que son petit garçon connaisse un autre destin que celui de son père, marin-pêcheur disparu en mer.

People I could have been and maybe am

Boris Gerrets, 2010

A quoi ressemblerait l’expérience d’entrer dans la vie d’un parfait inconnu  ? «  People I Could Have Been and Maybe Am  » se construit autour de deux rencontres fortuites dans les rues de Londres : Sandrine, une belle jeune femme brésilienne venue pour trouver un mari, et Steve, un sans-abri tiraillé entre son addiction à la drogue sa petite amie poète.

Pépinière du désert (La)

Laurent Chevallier, 2009

Deux Marocains tentent un pari fou : créer, en plein désert, une pépinière pour empêcher les jeunes paysans de leur région de céder aux mirages de l’émigration.

Perdus entre deux rives, les chibanis oubliés

Rachid Oujdi, 2014

Ils s’appellent Abdallah, Ahmou, Mohamed, Ramdane, Salah, Sebti, Tahar. Ils sont venus d’Algérie, entre 1951 et 1971, seuls, pour travailler en France. Ils prévoyaient, un jour, de repartir au pays. Les années se sont écoulées, ils sont maintenant retraités. Ils sont toujours là. Ils ont migré d’une rive à l’autre de la méditerranée sans mesurer vraiment la rupture que cela allait provoquer. Pas complètement d’ici, plus vraiment de là-bas…

De père en fils

Philippe Ayme, 2005

La transmission d’une petite exploitation agricole d’une génération à l’autre

Père tranquille (Le)

René Clément, 1946

Pendant l’Occupation allemande, un quinquagénaire d’apparence tranquille mène en réalité les opérations de résistance dans sa région.

Permanence (La)

Alice Diop, 2016

Pendant un an, Alice Diop a filmé les consultations d’un médecin généraliste intervenant deux fois par semaine et sans rendez-vous auprès de personnes migrantes à l’hôpital Avicenne de Bobigny. Les maux disent la douleur de l’exil et les témoignages déchirants racontent notre époque

Permis de construire

Colas Devauchelle, 2017

Ce documentaire retrace le parcours d’habitat atypique du réalisateur. Une réflexion sur l’idée d’habiter autrement se dessine.

Pérou : la nouvelle loi de la jungle

François Reinhardt, Ron Vargas, Pierre Simon, Ludovic Fossart, 2015

Riche d’une grande biodiversité, le Pérou se bat pour un accès équitable et une gestion durable de ses ressources naturelles. A l’instar de la maca des plateaux andins ou de la sacha inchi d’Amazonie, des plantes sont convoitées par les industriels et leurs propriétés parfois brevetées. Ce phénomène appelé « biopiraterie  » est en train de devenir un enjeu de conservation du patrimoine naturel. Précurseurs, les pouvoirs publics péruviens, mais aussi des entrepreneurs et des ONG, se mobilisent pour faire respecter le droit des populations locales.

Perpetue 664

Claudia Neubern, 2000

Six ans après avoir quitté mon pays le Brésil, je reçois par la poste une vieille bande-son où je trouve l’enregistrement de la cérémonie de mariage de mes parents. J’avais 26 ans. C’était la première fois que j’entendais la voix de ma mère morte quand j’avais un an. Bouleversée, je décidai de faire un voyage au Brésil…

Persepolis

Marjane Satrapi, Vincent Paronnaud, 2005

L’enfance et l’adolescence en Iran et en Autriche de la jeune Marjane, qui découvre le monde… Adaptation par l’auteur, d’une bande dessinée (autobiographique) à succès

Personne n’est une île

Sonja Linden, 2006

Le père de la réalisatrice, Krister, vit seul sur son île. Il reste cependant en contact par téléphone avec sa femme hospitalisée.

Pétain, un héros si populaire

Serge de Sampigny, 2010

Documentaire qui retrace le parcours de Pétain, de la gloire du héros de Verdun, à la honte du traître de Vichy.

Petit à petit

Jean Rouch, 1971

Fable cinématographique racontant les aventures drôles et singulières de Damouré et Lam, deux hommes d’affaires de l’Afrique moderne, à la recherche de leur modèle.

Petit blanc à la caméra rouge (Le)

Richard Hamon, 2007

Par son retentissement, Afrique 50 a joué un rôle important dans l’émergence des idées anticolonialistes dans la France de l’après-guerre. En retraçant l’histoire mouvementée du tournage du film entre le Sénégal, le Mali et la France, en re-situant Afrique 50 dans le contexte historique et politique de l’époque, Le Petit Blanc à la caméra rouge met en évidence l’importance historique du film de René Vautier.

Petit chapiteau (Le)

Joris Ivens, 1963

Le petit chapiteau, c’est le regard attendri d’un poète sur « le plus petit cirque du monde » et son public d’enfants.

Petit Dieter doit voler

Werner Herzog, 1997

Un pilote américain survivant de la guerre du Vietnam raconte comment, précisément, objectivement, il a survécu. À travers la jungle, il subit la mousson, les glissements de terrain, la boue, les sangsues, mais rien n’y fait : la nécessité de survivre est trop forte. Entre le récit d’un personnage et la reconstitution opérée par le cinéaste, ce film nous propose un point de vue unique sur une évasion spectaculaire.

Petite Espagne (La)

Sophie Sensier, 2006

Il existe près du stade de France, à la Plaine Saint-Denis, près de Paris, un quartier où s’installèrent au XXe siècle, par vagues successives, des milliers d’immigrés espagnols

Petite prairie aux bouleaux (La)

Marceline Loridan, 2003

Myriam revient à Paris après une longue absence New Yorkaise et retrouve ses anciennes amies qui, comme elle, sont des rescapées d’Auschwitz. Ensemble, elles se rappellent et Myriam décide après soixante ans d’éloignement de se rendre sur le site de Berkinau (la petite prairie aux bouleaux en allemand) - Auschwitz.

Petite renarde rusée de Leos Janacek (La)

Dominique Cabrera, Hélène Jarry, 1996

Tourné à l’occasion des représentations de l’opéra de Leos Janacek au théâtre du Châtelet en 1995, ce document nous ouvre les coulisses du spectacle et nous fait rencontrer ses divers partenaires. Il nous confronte à une classe se préparant à assister à une représentation…

Petite Russie, récits d’un maquis (La)

Patrick Séraudie, 2008

La « Petite Russie » est le surnom donné par l’état major allemand, pendant la seconde guerre mondiale, à la région de la montagne limousine.

Petites et grandes soustractions

Christine Thépénier, 2008

D’un côté, un allocataire du RMI venu demander une aide ponctuelle ou un conseil, de l’autre côté, l’assistant du service social, calculette à la main, cherche des solutions… Des travailleurs sociaux, des étudiants et un sociologue dénoncent ces contrôles pour limiter les dépenses qui cachent le manque de moyens…

Petites mains

Thomas Roussillon, 2014

Encore une usine qui ferme. Des machines qui partent. Et des femmes qui restent, qui se battent et qui racontent. Une vie de femme, à la machine.

Petites mains de la cité (Les)

Isabelle Tixier, 2004

Quinze femmes de nationalités malienne, sénégalaise, mauritanienne, algérienne, marocaine et turque, vivant dans la cité des Musiciens aux Mureaux et fréquentant un atelier de couture dans une association, se sont réunies pour créer une ligne de vêtements Haute-couture.

Petites mains (Les)

Edie Laconi, 2009

La déficience et le handicap mental sont-ils solubles dans le travail ? Ici, à l’institut médicoéducatif, de jeunes pensionnaires apprennent à travailler. Rétifs, dociles, mutiques, tendres, violents, ils se forment, ils produisent, ils se soignent, cependant qu’ils rêvent, qu’ils aiment ou se révoltent.

Petites marguerites (Les)

Věra Chytilová, 1966

A Prague, deux ans avant que la ville connaisse son fameux printemps, deux jeunes filles, Marie 1 et Marie 2, bousculent de leurs facéties la rigidité de la république socialiste. Les deux jeunes filles décident de prendre les détracteurs au pied de la lettre et d’apporter leur dose de chaos à un monde qui n’en avait déjà pas besoin.

Petites têtes, grandes surfaces

Collectif Cinélutte, 1974

Le travail dans une grande surface de la région parisienne, notamment celui des caissières, révélateur des mécanismes du commerce et de rapports de classes

Petite vendeuse de soleil (La)

Djibril Diop Mambety, 1998

Depuis longtemps, la vente des journaux à la criée dans les rues de Dakar était l’apanage des garçons. Mais ce matin, cette mainmise est contestée.

Petit fugitif (Le)

Ruth Orkin, Morris Engel, Ray Ashley, 1953

Leur maman étant obligée de s’absenter, Joe et son frère Lennie sont livrés à eux-mêmes. Lennie et ses camarades, pour se débarrasser de Joe, lui font croire qu’il a tué son frère en s’amusant à le viser avec un fusil et que la police va le poursuivre.

Petits arrangements avec la vie

Christophe Otzenberger, Stéphane Mercurio, 2018

Atteint d’un cancer, le documentariste Christophe Otzenberger fait face à la maladie en filmant ceux qui, comme lui, tentent d’apprivoiser la mort. Drôle et poétique, brutal et triste, comme la vie.

Petits gars de la campagne (Les)

Arnaud Brugier, 2014

En cinquante ans, l’agriculture française a changé du tout au tout. Une transformation radicale inédite dans l’histoire qui entraîna de profondes mutations économiques, sociales et environnementales. Derrière cette révolution restée silencieuse, il y a la PAC, la Politique Agricole Commune. Ce documentaire nous plonge au cœur de cette volonté politique initiée à l’échelle européenne il y a 60 ans, avec l’ambition de contribuer à remettre l’agriculture au cœur d’un débat public dont elle a été écartée pendant trop longtemps.

Petit soldat (Le)

Jean-Luc Godard, 1960

Dans ce premier film politique, Jean-Luc Godard raconte le cauchemar de Bruno Forestier, petit tueur à la solde de l’OAS, qui, tout à coup et sans raison apparente, hésite à honorer un contrat.

Petits pas (Les)

Agnès Nassery, 2009

Dans la cité des Francs-Moisins, à Saint-Denis, six femmes d’origine différente suivent un stage d’alphabétisation et de couture avec l’espoir de devenir autonomes, travailler, exister enfin, et aider leurs enfants à réussir…

Petits soldats contre l’avortement (Des)

Caroline Fourest, Fiammetta Venner, 2010

Une enquête qui décortiques les mouvements « pro-vie » aux États-Unis.

Un peu de vérité

Jill Irene Freidberg, 2008

État de Oaxaca, Mexique, été 2006. Suite à la violente répression d’une grève des enseignants, la population descend dans les rues et force le gouverneur à quitter la capitale. La ville sera dirigée pendant près de six mois par une assemblée populaire constituée pour l’occasion.

Peuple de la rivière Kattawapiskak (Le)

Alanis Obomsawin, 2011

Dans la réserve d’Attawapiskat, au nord de l’Ontario, la crise du logement touche les 1 700 personnes de la communauté des Cris. Entre demande de reconnaissance et appel à l’aide, la chef Teresa Spence déclenche l’état d’urgence. La réalisatrice dresse, ici, le portrait des conditions de vie misérables de la communauté autochtone des Cris.

Peuple des ordures (Le)

Olivier Wlodarczyk, 2011

Ce documentaire est un tour du monde inédit, à la rencontre d’un peuple souvent méprisé : le « peuple des ordures ». Des hommes et des femmes vivent sur les décharges du monde entier, espérant y trouver quelque chose à vendre ou à récupérer.

Un peuple en marche

René Vautier, Ahmed Rachedi, 1963

Ce premier documentaire collectif sur l’Algérie indépendante met l’accent sur l’avenir que doit se construire le peuple algérien

Peuple et ses fusils (Le)

Joris Ivens, 1970

Documentaire militant sur la guerre du peuple dans la partie nord-est du Laos.

Peuple, un bus, une foi (Un)

Simplice Ganou, 2012

Le «  car rapide  » est ce qu’on peut appeler le taxi-brousse de la ville. Symboles du Sénégal, ces camionnettes de couleur orange, bleue et blanche sont des œuvres d’art roulantes. Ce court-métrage nous fait voyager avec eux…

Peur(s) du noir

Blutch, Charles Burns, Marie Caillou, Pierre di Sciullo, Lorenzo Mattotti, Richard McGuire, 2008

Peur(s) du noir est un film d’animation entremêlant plusieurs court métrage en noir et blanc, les films ont tous pour thème le rêve et le cauchemar.

Photo déchirée, chronique d’une émigration clandestine (La)

José Vieira, 2001

Au début des années soixante, des milliers de portugais débarquent clandestinement en France. Trente ans après, le cinéaste part à la recherche des histoires de son enfance et enquête pour comprendre la genèse de cette émigration sans précédent qui fut appelée le « plébiscite par les pieds » contre Salazar.

Photographie d’un camp, Le Vernet d’Ariège

Linda Ferrer-Roca, 1996

Au mois de mai 1993, un stock de vieux négatifs, trouvés dans un grenier, est confié à la réalisatrice. 2 000 visages face-profil une grande partie du fichier judiciaire d’un camp d’internement du Vernet d’Ariège, 1939-1944 et des images de la vie quotidienne.

Photographie surréaliste (La)

Stan Neumann, 2009

Ils s’appellent Man Ray, Dora Maar, Alvarez Bravo, Brassaï, André Kertesz, Henri Cartier-Bresson. Ils comptent parmi les plus grands noms de la photographie du XXe siècle. Aucun d’eux ne fait partie du groupe surréaliste. Mais, dans les années 1930, leurs images incarnent ce que le surréalisme a de plus intense, de plus vivant…

Photos d’Alix (Les)

Jean Eustache, 1980

En regardant attentivement et en parlant de quelques photographies, nous nous apercevons que les choses ne sont pas ce qu’elles ont réellement l’air d’être

Physilogie de l’effort

Amélie Labourdette, Benjamin Baudet, 2009

Originaires du Daghestan, Nariman, Aïda et leurs enfants, sont demandeurs d’asile. Ils attendent la décision qui leur permettra ou non de rester en France. Derrière la condition instable de personnes en attente, c’est la prégnance du statut d’exilé avant celui de demandeur d’asile qui se révèle progressivement, pudiquement.

Pianiste (La)

Michael Haneke, 2001

Erika Kohut, la quarantaine, est un honorable professeur de piano au Conservatoire de Vienne. Jusqu’au jour où Walter, un élève d’une vingtaine d’années, tombe amoureux d’elle.

Pianiste (Le)

Roman Polanski, 2001

Durant la Seconde Guerre mondiale, Wladyslaw Szpilman, un célèbre pianiste juif polonais, échappe à la déportation mais se retrouve parqué dans le ghetto de Varsovie dont il partage les souffrances, les humiliations et les luttes héroïques.

PIB, cette fausse boussole (Le) (Série #DATAGUEULE)

Julien Goetz, Henri Poulain, 2014

Qu’y a-t-il derrière ce fameux taux de croissance  ? Tout simplement l’évolution d’un indicateur lui aussi bien connu : le PIB, le Produit Intérieur Brut. Le mètre-étalon de nos économies. Mais baser tout un système sur un seul indicateur, est-ce vraiment la meilleure idée pour bâtir un futur serein face à une réalité multiple et complexe  ?

PIB et la croissance en questions (Le)

INSEE Institut national de la statistique et des études économiques, 2013

L’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) est chargé de mesurer, chaque année, le PIB et sa croissance. Dans ce court-métrage, l’institut donne des clefs pour comprendre la mesure du PIB, mais aussi ses limites.

PIB. L’indice humain de la crise économique canadienne

Hélène Choquette, Vincent Audet-Nadeau, Arnaud Bouquet, Clancy Dennehy, Vali Fugulin, Matt Gallagher, Pamela Gallant, Jeremy Gans, Janice Goudie, Dominic Morissette, Joe Moulins, Matt Palmer, Moira Simpson, Tony “Master T” Young, 2010

Depuis décembre 2008, une crise économique mondiale sans précédent est venue lentement bouleverser nos vies, parfois en laissant des marques profondes et indélébiles. Au delà des pertes d’emploi et des changements de carrière, elle a modifié le parcours, voire les destins de milliers de personnes, non seulement au Canada mais ailleurs dans le monde. Afin de rendre compte de ce moment important de notre histoire, l’Office national du film du Canada s’est engagé dans une aventure multimédia inédite et exaltante en mettant en œuvre PIB - L’indice humain de la crise économique canadienne , un webdocumentaire qui témoigne des effets à long terme de la crise sur la vie des Canadiens et des Canadiennes.

Pièces d’identité

Mweze D. Ngangura, 1998

Le film brosse le portrait de la vie de la communauté congolaise de Bruxelles, à travers les yeux d’un vieux roi africain, Mani Kongo, venu à Bruxelles pour retrouver sa fille Mwana, qui y vit depuis 20 ans. Il arrive avec des illusions classiques par rapport à l’Europe et le film trace son périple au cours duquel, il perdra beaucoup de ces illusions, concernant l’Europe, l’intégration, l’identité…

Pieds-noirs, histoires d’une blessure (Les)

Gilles Perez, 2007

Ce documentaire est principalement composé de témoignages personnels et d’archives familiales. L’histoire des Pieds Noirs, c’est, avant tout, celle de l’Algérie française : une histoire de conquête, de colonie créée sur une terre étrangère, par les Pieds Noirs, une population composée de Républicains espagnols, d’Italiens fuyant le fascisme, de Maltais fuyant la pauvreté, ou encore d’ouvriers parisiens.

Pieds sur terre (Les)

Batiste Combret, Bertrand Hagenmüller, 2017

Au cœur de Notre-Dame-des-Landes, le Liminbout, hameau d’une dizaine d’habitants tient le haut du pavé. Agriculteur historique, paysans syndicalistes, locataires sur-endettés venus chercher une autre vie, squatteurs plus ou moins confirmés y apprennent à vivre et à lutter ensemble au quotidien. «  Ici, disent-ils, on ne fait pas de la politique : on la vit.  » Loin des représentations habituelles de la ZAD, le film est une immersion dans le huis-clos de ce village devenu au fil des années symbole de la lutte contre l’aéroport et son monde.

Pieds sur terre (Les)

Antoine Bonzon, 2017

«  Les Pieds sur Terre  » dessine des portraits de maraîchers d’horizons différents en contrat d’insertion au Jardin de Cocagne. Dans leur face à face avec la nature, ces apprentis jardiniers confient leurs combats pour se reconstruire dans une société déshumanisée. Saison après saison, dans le travail de la terre, on lutte, on rêve, on tente de faire germer un sens à sa vie…

Pieds verts

Elsa Duhamel, 2012

Ce documentaire animé nous présente Jeanine et Alain, français d’origine algérienne, vivent dans le nord de la France où ils ont créé un jardin méditerranéen.

Pierre Bergounioux

Pierre Brody, Marc Netoux, 1998

J’ai écrit Le Chevron en 1996. C’est un livre paru chez Verdier. Il a une forme un peu ramassée. Je voulais fixer un certain nombre de points que j’avais laissés de côté dans des ouvrages un peu plus amples parus chez Gallimard.

Pierre Bourdieu (Émission : Les grands entretiens du cercle)

Don Kent, 1998

Laure Adler interroge Pierre Bourdieu sur la sociologie, dans son bureau du Collège de France.

Pierre Daura

Agnès De Sacy, 1997

Pierre Daura (1896-1976) a partagé sa vie entre la Catalogne, la France et les Etats-Unis. Son oeuvre - un temps constructiviste, souvent figurative - témoigne et s’enrichit des bouleversements d’une vie engagée qui épouse l’Histoire du siècle.

Pierre Michon, un portrait

Stéphane Lebon, 2003

Portrait de l’écrivain d’origine creusoise Pierre Michon dans la maison familiale au village des Cards. C’est l’occasion de revenir sur ses origines et sur les racines qui ont inspiré grandement son œuvre.

Pierre Rabhi : la reconquête du songe

Marie-Dominique Dhelsing, 2011

Un portrait de Pierre Rabhi : agriculteur, penseur, écrivain, précurseur de l’agroécologie.

Pile : Permis de démolir

Lucas Roxo, Simon Pillan, 2017

Ce documentaire revient sur une lutte de plus de deux ans entre un collectif d’habitants et les décideurs d’un projet de rénovation urbaine d’un quartier populaire de Roubaix : Le Pile.

Pillage des ressources naturelles : qui possède la vie ?

Ingrid Sinclair, 2002

A travers les vols scandaleux de ressources naturelles de pays pauvres par des multinationales, le film propose des solutions pour la protection des droits des communautés indigènes.

Pilotis

Joris Ivens, 1929

Ce film destiné à aider à la campagne de recrutement des travailleurs du bâtiment occupés à la construction de routes, de digues, d’immeubles sur pilotis et à l’assèchement du Zuiderzee

Pincées de SEL

Jean-Luc Forêt, 2006

Reportage sur les services d’Echanges Locaux : les SEL

Pipicacadodo

Marco Ferreri, 1979

Un instituteur enseigne à ses élèves une autre façon de comprendre le monde.

Pirate Fisherman in South Africa

Soren Christensen, 2011

Hahn Goliath est pêcheur dans les eaux froides de la côte ouest d’Afrique du Sud. Les pêcheurs partent sur de petites barques à rames et pêchent les homards à la main. Mais ils ne peuvent plus le faire depuis que le gouvernement a introduit un nouveau système de quotas qui sont réservés en priorité à des entreprises de pêche industrielle. Plus de 9000 petits pêcheurs ont ainsi perdu leurs moyens d’existence et sont considérés comme des pirates s’ils continuent à pêcher. Goliath et d’autres ont décidé de se battre pour obtenir le droit de pêcher.

Pirates du vivant (Les)

Marie-Monique Robin, 2005

Le combat des pays du sud contre les grandes firmes qui cherchent à s’approprier des plantes qui appartiennent à leur patrimoine culturel (agricole) depuis toujours. Les dérives du système des brevets permettent ainsi à certains groupes privés d’acquérir en toute légalité une part du monde vivant de manière intolérable.

Pirogue (La)

Moussa Touré, 2012

Un village de pêcheurs dans la grande banlieue de Dakar, d’où partent de nombreuses pirogues. Au terme d’une traversée souvent meurtrière, elles vont rejoindre les îles Canaries en territoire espagnol. Baye Laye est capitaine d’une pirogue de pêche, il connaît la mer. Il ne veut pas partir, mais il n’a pas le choix. Il devra conduire 30 hommes en Espagne. Ils ne se comprennent pas tous, certains n’ont jamais vu la mer et personne ne sait ce qui l’attend.

Pistés par nos gènes

Philippe Borrel, 2007

Des entreprises qui veulent pister les employés grâce à leur gènes,on tente de dresser le portrait-robot d’un individu à partir d’un simple échantillon de sang ou de salive. La génétique serait-elle l’ultime outil de surveillance ?

Pivellina (La)

Tizza Covi, Rainer Frimmel, 2010

À Rome, une petite fille, abandonnée par sa mère, est recueillie dans une famille de gens du cirque, avec laquelle se développent des forts liens. Jusqu’au jour où la mère de la petite fille contacte sa « famille d’accueil ».

Pixinguinha et la Vieille Garde du Samba

Thomaz Farkas, Ricardo Dias, 2006

Ricardo Dias filme un entretien avec Thomaz Farkas, photographe et cinéaste amateur. De sa collection de film, il exhume un concert de 1954 en plein air avec Alfredo da Rocha Viana, connu sous le nom de Pixinguinha, saxophoniste et compositeur de musique populaire brésilienne.

Place Belgique

Foued Bellali, 2006

Place Belgique nous parle de la double appartenance. Ni d’ici, ni d’ailleurs, d’un peu des deux à la fois, les enfants d’immigrés se composent une identité qui leur est propre.

Place for everyone (A)

Angelos Rallis, Ulrich Gössl, 2014

Environ un million de Rwandais furent tués durant le génocide contre les Tutsis en 1994. Depuis deux décennies, les survivants vivent à nouveau ensemble. Ce documentaire pose un regard sur la manière dont la jeune génération vit le fragile processus de réconciliation d’une société traumatisée.

Place (La)

Marie Dumora, 2010

Après la Seconde Guerre mondiale, la ville de Colmar a octroyé à une poignée de gitans le terrain d’une ancienne déchetterie. Gitans et manouches y vivent parfois depuis deux générations : certains ont construit des maisons, d’autres ne font que s’y poser pour quelques jours avec leur caravane. La réalisatrice suit la vie de la Place au jour le jour à travers ses habitants, alors que la ville a annoncé le démantèlement du camp. Au fil des échanges apparaissent les formes de discrimination qu’ils subissent ou ont subies.

La Place, la gestation du mouvement des Indignés

Adriano Morán Conesa, 2011

Le mouvement 15-M est une série de manifestations pacifiques spontanées, rassemblant jusqu’à plusieurs dizaines de milliers de personnes, apparues en Espagne à partir du 15 mai 2011. Les Indignés refusent d’être asservis à la finance et de subir l’austérité, ils aspirent à une démocratie réelle, en dehors des circuits politiques  !

Plafond de verre (Le)

Yamina Benguigui, 2003

C’est le tout premier documentaire sur la discrimination raciale à l’embauche. Ces témoignages, habilement mis en perspective par les propos de sociologues et de représentants du monde associatif et de l’entreprise, stigmatisent l’intégration républicaine.

Plage des shadoks (La)

Pierre Andrieux, Fabrice Marache, 2016

Cette fable documentaire reprend la tonalité absurde du dessin animé des années soixante «  Les Shadoks  » pour raconter l’évolution du Cap Ferret, banc de sable fatalement instable, devenu soudainement le lieu de villégiature de gens très aisés. Érosion océanique, traitement des déchets, extraction pétrolière et spéculation immobilière sont au menu de vacances qui risquent de s’avérer un peu salées…

Plages d’Agnès (Les)

Agnès Varda, 2008

En revenant sur les plages qui ont marqué sa vie, Varda invente avec Les Plages d’Agnès une forme d’auto-documentaire. Agnès se met en scène au milieu d’extraits de ses films, d’images et de reportages. Elle nous fait partager avec humour et émotion ses débuts de photographe de théâtre, puis de cinéaste novatrice dans les années 1950, sa vie avec Jacques Demy, son engagement féministe, ses voyages à Cuba, en Chine et aux États-Unis, son parcours de productrice indépendante, sa vie de famille et son amour des plages.

Plaine de Sodome (La)

Yaël Perlman, 2012

À moins 398m sous le niveau de la mer, frontière Israëlo-jordanienne, Neot Hakikar est un village agricole coupé du monde dans la plaine désertique de Sodome. Dans ce microcosme, se croisent le mythe ancien de Sodome, la désillusion du rêve sioniste, et le travailleur venu de l’étranger.

Plain paint in daylight B. Parusic, le peintre lyrique

, 1995

Portrait d’une peinture et de son peintre.

Plaisir d’amour en Iran

Agnès Varda, 1976

Ce court-métrage est une variation sur les émois amoureux de Pomme et Ali Darius.

Planches, clous, marteaux

Jérémy Gravayat, 2015

Images passées, actuelles, assemblées, traces manifestes, persistantes, construites, détruites, aux périphéries.

Planète à vendre

Alexis Marant, 2010

Ces dernières années, plus de 80 millions d’hectares ont changé de mains. Les acquéreurs : des investisseurs soutenus par leurs gouvernements, voulant garantir la sécurité alimentaire de leur pays, ou des acteurs financiers à la recherche de placements juteux. Résultat : une ruée sans précédent vers les meilleures terres des pays pauvres. Pays qui ont connu des émeutes de la faim ou ont recours à l’aide internationale pour nourrir leurs peuples…

Planète des enfants (La)

Valeria Sarmiento, 1992

Un téléfilm documentaire qui s’interroge sur l’éducation des enfants à Cuba après la fin des idéologies et l’échec d’un modèle.

Planète Millau : un contre-pouvoir citoyen en marche

Christophe Gay, Louis Zollet, 2001

Film sur le premier rassemblement altermondialiste en France lors du procès du démontage du Mc Donald’s de Millau.

Planète perdue (La)

Christophe Cognet, 2002

Montages d’extraits, de séries produites dans les années 1930/1940 : Christophe Cognet nous invite à redécouvrir ce genre mineur dont le cinéma actuel est pourtant l’héritier.

Une planète sans frontières ?

Alain Lasfargues, 2007

Et si, dans quelques heures, l’ONU votait la suppression des frontières  ? Animant en vrai-faux direct ce compte à rebours imaginaire, Annette Gerlach et Laurent Bailly passent en revue les remous qu’une telle décision créerait d’un bout à l’autre du globe. Une réflexion ludique et passionnante sur l’immigration.

Plan Puebla Panamá, la conquête continue

Collectif CIEPAC (Centre de Recherches Economiques et Politiques d’Action Communautaire), 2005

Le Plan Puebla Panamá est un programme à l’initiative du gouvernement mexicain et de la Banque Internationale de Développement, qui regroupe tous les pays d’Amérique centrale. De la frontière Mexique/Etats-Unis à la Colombie, le PPP projette la construction de routes et de voies ferrées, le développement de l’industrie pétrolière et de l’énergie électrique. Le film aborde le PPP comme un outil « importé » des Etats-Unis afin de piller les ressources naturelles latino-américaines, sous couvert de développement économique. Il met en avant les résistances des peuples d’Amérique centrale.

Plantes sauvages alimentaires (Les)

Jean-Claude Chataur, 2005

Ce film se propose de répertorier l’ensemble des plantes sauvages du Limousin, et plus particulièrement de la Corrèze qui peuvent s’utiliser dans l’alimentation.

Plastic partout ! Histoire de déchets

Albert Knechtel, Nanje Teuscher, 2017

Symboles de la société du tout-jetable, les plastiques sont devenus incontournables dans notre quotidien. Résistants, légers et peu coûteux à produire, ils sont néanmoins une plaie à collecter et à recycler après usage. Entre les dangers que leur abandon sauvage fait peser sur l’environnement et les risques sanitaires, liés au recyclage rudimentaire, qu’encourent les populations les plus pauvres, principalement en Chine, cette enquête réalisée sur trois continents dresse un état des lieux alarmant.

Plat de sardines (Le)

Omar Amiralay, Mohamed Malas, 1997

« La première fois que j’ai entendu parler d’Israël, c’était à Beyrouth, et à propos d’un plat de sardines. J’avais 6 ans, Israël avait 2 ans. »

Playtime

Jacques Tati, 1967

Dix ans après Mon Oncle, revoici Monsieur Hulot, perdu dans les dédales d’un Paris ultra-moderne.

Pleins de vide (Des)

Nicolas Strauss, 2005

Des pleins de vide retrace le voyage initiatique de Fatiha, Malika et Larbi Mellal, sur les traces de leurs parents harkis, débarqués presque quarante ans plus tôt en France.

Pleure ma fille, tu pisseras moins

Pauline Horovitz, 2011

Tout le monde le sait depuis Simone de Beauvoir, « on ne naît pas femme, on le devient ». Une tragi-comédie baroque sur la construction des genres, sur fond d’inventaire à la Prévert.

P.L.M

Antoine M.T., J.M. Illionnet, Jean-Marc Pillas, 1974

La grève des postiers de novembre 1974 qui dura deux mois. Avec les auxiliaires du centre de tri de la gare de Lyon.

Plogoff, des pierres contre des fusils

Nicole Le Garrec, Félix Le Garrec, 1980

Plogoff, février 1980. Toute une population refuse l’installation d’une centrale nucléaire à deux pas de la Pointe du Raz, face à l’Île de Sein.

Plomb durci

Stefano Savona, 2009

Réalisé par un réalisateur qui était dans la Bande de Gaza pendant les journées dramatiques de l’opération « Plomb durci », en Janvier 2009.

Pluie et le beau temps (La)

Ariane Doublet, 2011

La France produit 40% du lin mondial pour un unique client, la Chine. Entre champs et filatures, entre Trouville et la Chine, comment se tisse la mondialisation  ?

Pluie (La)

Joris Ivens, Mannus Franken, 1929

Amsterdam, un ciel qui se couvre, le vent, les premières gouttes de pluie dans les canaux. La caméra est alerte et vivante.

Plus jamais peur

Mourad Ben Cheikh, 2011

Le 17 décembre 2010, un jeune vendeur ambulant de fruits et légumes s’immole à Sidi Bouzid, après s’être fait confisquer sa marchandise par les autorités. S’en suit un mouvement de contestation générale contre le régime du Président Ben Ali. La Révolution tunisienne débute. Plus jamais peur, premier témoignage de ces événements, donne la parole au peuple tunisien.

Plutôt la vie

Monique Quintart, 1998

“Je lui ai dit :”Myriam, raconte-moi une histoire”. Elle en avait les larmes aux yeux. Raconter des histoires, c’est précisément ce qu’elle aime. Elle s’appelle Myriam Mallié. Elle est une de nos meilleures conteuses.

Poètes sont encore vivants (Les)

Xavier Gayan, 2015

Un film sur les poètes  ? Et vivants encore  ? C’est le pari du réalisateur Xavier Gayan qui a mené pendant plusieurs mois une série d’entretiens avec des poètes contemporains pour comprendre, par leurs paroles, par leurs gestes, par leurs regards, ce qui incite à faire de la poésie dans un monde où cette pratique paraît plus incongrue que jamais.

Poétique du cerveau

Nurith Aviv, 2015

Dans son film Poétique du Cerveau, Nurith Aviv tisse des liens entre récits biographiques et récits sur le biologique. À partir de photographies issues de ses archives personnelles, des souvenirs et des réflexions que ces images éveillent en elle, la cinéaste va à la rencontre de chercheurs en neurosciences pour évoquer avec eux des sujets tels que la mémoire, les neurones miroirs, le bilinguisme, la lecture, l’odeur, ou encore les traces de l’expérience.

Poilus venus d’ailleurs (Les)

Mehdi Lallaoui, 2014

Ce document restitue à l’aide d’archives audiovisuelles, l’histoire et le rôle majeur des dizaines de milliers de coloniaux issus de l"Empire et de volontaires étrangers venus combattre sous le drapeau français en 1914-1918.

Point de départ

Robert Kramer, 1993

Vingt-trois ans après «  People’s War  » qui dénonçait en 1969 la guerre du Viêtnam, Kramer retourne sur ses propres traces pour un travail sur la mémoire : la sienne.

Point du jour (Le)

Louis Daquin, 1949

Un jeune ingénieur nouvellement nommé dans une mine du Nord s’oppose aux méthodes autoritaires de son supérieur.

Pointe courte

Agnès Varda, 1954

Un couple sur le point de se séparer, se questionne dans les lieux que la femme découvre, là où l’homme a été élevé, un petit village de pêcheurs près de Sète, La Pointe Courte.

Poison d’avril

William Karel, 2006

La campagne pour les présidentielles de 2002 vue depuis la rédaction d’une chaîne de télé ou la radiographie de la manipulation de l’opinion publique… Une fiction politiquement incorrecte…

Pôle de Lanaud (Le)

Patrick Séraudie, 2002

Une parfaite carte postale de campagne limousine : des grands espaces, des frises d’arbres successifs, une houle de lointain brumeux.

Pôle emploi, au cœur de la crise

Emmanuel Descombes, 2010

Ce documentaire propose une plongée au coeur du Pôle emploi de Chaumont, préfecture de la Haute-Marne où, en un an, le taux de chômage est passé de 6 à 10 pour cent. Né de la fusion entre ANPE et Assedic, le pôle emploi saura-t-il répondre à la détresse sociale qui s’empare du pays  ?

Pôle emploi, ne quittez pas !

Nora Philippe, 2013

Dans un Pôle Emploi du 93, c’est l’histoire d’une équipe de quarante agents qui font face à quatre mille demandeurs d’emploi. Samia, Corinne, Thierry, Zuleika doivent soutenir et surveiller, faire du chiffre, obéir aux directives politiques et aux injonctions de communication, trouver du travail là où il n’y en a pas. C’est la vie d’une équipe qui a intégré l’impossible à son quotidien.

Pologne aller-retour

Anna Pitoun, 2011

Au départ, il s’agit de filmer pour rendre compte d’une première : un voyage inédit réunissant Juifs et Tsiganes de France sur les terres de la déportation. Un périple de 5 jours, d’Auschwitz-Birkenau à Treblinka. Mais très vite, les liens se tissent entre les voyageurs et le film prend une nouvelle tournure.

Pont de papier

Ruth Beckermann, 1987

Ruth Beckermann, voyageant à travers l’histoire de sa propre famille, raconte en même temps l’histoire des Juifs d’Europe centrale et celle d’une région. De Vienne - la ville où sa grand-mère survécut à la guerre en plongeant dans l’incognito et le mutisme, la ville où sa mère revint après avoir émigré en Israël -, son voyage la conduit aux paysages d’Europe orientale, qui témoignent de la persécution et de la destruction des Juifs.

Pont (Le)

Joris Ivens, 1928

Un pont ; quelque part en Hollande. En fait, pas n’importe quel pont ; certainement une construction récente de l’époque, filmée sous tous ses angles, sous toutes ses coutures…

Ponts de la Meuse (Les)

Paul Schuitema, 1937

Paysage du fleuve, lignes de l’architecture, gestes des travailleurs, trajets des passants et passage des heures composent une « symphonie urbaine » de Rotterdam.

Pork and milk

Valérie Mréjen, 2004

Dix Israéliens issus de communautés orthodoxes rigoureusement fermées évoquent le cheminement personnel qui les a conduits à une rupture dramatique avec leur famille.

Port à l’anglais

Thierry Scharf, 2010

Vitry-sur-Seine. Port à l’Anglais : un vieux quartier de banlieue ouvrière. Avant la désindustrialisation, avant les boutiques fermées, avant le racisme. Au bout de la rue, on allait à l’usine, à la baignade, au marché, au bal, au jardin ouvrier, au ciné… La vie a changé, la ville a changé. Et si la nostalgie était une forme avancée de l’utopie ?

Porte du soleil (La) : Le départ (Partie 1)

Yousry Nasrallah, 2004

De ces cinquante ans d’histoire palestinienne et des 630 pages du livre, Nasrallah a tiré 4h38 de film, divisé en deux parties, formellement différentes, " Le départ " et " Le retour « . Dans cette première partie, le film se place du côté de la fresque historique, du genre épique.

Porte du soleil (La) : Le retour (Partie 2)

Yousry Nasrallah, 2004

Dans la seconde partie les codes et l’écriture cinématographiques changent radicalement. On retrouve ici la complexité du récit écrit, les ambiguïtés des personnages, la folie de la guerre civile libanaise.

Portes d’Arcadie (Les)

Carole Grand, 2015

Ce documentaire nous plonge dans le quotidien de l’association ARDHIS,où bénévoles et demandeurs d’asile se retrouvent pour faire émerger une parole balbutiante et personnelle. Le seul moyen de prouver que l’on est bien homosexuel et persécuté pour cette raison afin d’obtenir l’asile en France, c’est de convaincre par le récit de son expérience intime.

Portes de la nuit (Les)

Marcel Carné, 1946

Paris, février 1945. Malou, une jeune femme déçue par son mari profiteur de la guerre, rencontre une nuit le jeune Diego, militant de la Résistance. Mais le destin, personnifié par un clochard mystérieux, va mettre sur leur chemin de dures épreuves dont ils ne sortiront pas indemnes.

Porteur d’eau (Le)

Pascal Gélinas, 2007

À travers la quête de l’eau potable, le documentaire Le Porteur d’eau raconte comment des villageois indonésiens - catholiques et musulmans - en arrivent à travailler ensemble.

Porteurs de noms (Les)

Roselyne Roche, 2002

Le film se passe dans un village, celui où mon grand-père a vécu ainsi que ma grand-mère venue plus tard, puis ma mère. Les habitants parlent de l’histoire de leur nom – le sobriquet nom donné par la communauté, le patois entre eux : lieu, pays, terre.

Porteurs d’espoir (Les)

Fernand Dansereau, 2010

Une nouvelle méthode pédagogique est expérimentée dans une école primaire du Québec pour préparer la prochaine génération à relever les défis environnementaux.

Porteuses de feu (Les)

Faouzia Fekiri, 2007

En 1957 à Alger, une cinquantaine de femmes, âgées de seize à vingt ans, sont engagées dans la guérilla urbaine menée par le FLN contre le colonialisme français.

Porto Alegre: affirmer sa citoyenneté

Benoît Théau, 2001

Porto Alegre, ville de 1 350 000 habitant a lancé à la fin des années 80, le processus du budget participatif. Lors des assemblées plénières organisées dans les seize quartiers de la ville, les habitants ont eu la possibilité de faire des suggestions à la municipalité, souvent par l’intermédiaire des associations de quartiers. Ce documentaire suit ce processus.

Porto Marghera - Intoxication mortelle

Paolo Bonaldi, 2002

La lutte d’un ouvrier contre l’industrie chimique de Venise.

Portrait

Sergeï Loznitsa, 2002

Portraits de paysans et d’artisans dans des villages de l’ex-Union soviétique : à l’étable, avec leurs chiens, devant leur maison, dans leur jardin…

Portrait de lutte. Histoire du pouvoir populaire au Vénézuela

Benjamin Durand, 2012

Portrait de lutte de milliers de femmes et d’hommes qui ont réussi à révolutionner leur vie ainsi que tout un continent.

Portrait de mon père

Diane Baratier, 2009

À travers une journée de tournage, la personnalité et l’œuvre du réalisateur Jacques Baratier se dessinent.

Portrait de Simone de Beauvoir

Alice Schwarzer, 1974

Entretiens entre Simone de Beauvoir et Alice Schwarzer, féministe allemande, fondatrice du journal EMMA et auteure de plusieurs livres sur Simone de Beauvoir.

Portraits

Alain Cavalier, 1988;1991

24 magnifiques portraits de femmes. Chacun a pour but d’archiver le travail manuel féminin. C’est l’histoire d’une rencontre, un recueil de souvenirs, la mémoire d’une époque.

Portugal, 25 avril 1974

Jacques Comets, 1974

Images de la « Révolution des œillets ». Le mouvement des Forces Armées du Portugal et le Parti Communiste Portugais ont confié à UNICITÉ l’ensemble des documents tournés entre la chute de Caetano le 25 avril et le 1er mai 1974. A partir de ce matériel, Unicité a réalisé un film présenté pour la première fois à Paris, au meeting de soutien au peuple portugais le 20 juin. Ce film a été largement diffusé depuis, en direction des organisations démocratiques ainsi que de l’immigration portugaise en France.

Portugal : la voie de l’incertitude

François Manceaux, 2013

Tourné au Portugal au cours des années 2010 et 2011, ce documentaire analyse le processus du laboratoire d’austérité imposé par le jeu de la finance mondiale. à travers une série d’entretiens croisés, le film montre que cette expérimentation portugaise est plus que jamais d’actualité aujourd’hui et peut apparaître comme une réalité prémonitoire pour l’avenir du modèle social et économique européen.

Positif, une revue

Bernard Cohn, 2003

Rivale des « Cahiers du cinéma », la revue « Positif » a fêté ses cinquante ans en 2002, au festival de La Rochelle. Interrogeant ses fondateurs, de Bernard Chardère à Michel Ciment, montrant avec respect les articles qui ont marqué ce demi-siècle de critique cinématographique, Bernard Cohn en retrace l’évolution.

Poste à la Courneuve (Une)

Dominique Cabrera, 1994

À la poste, les habitants des 4000 à La Courneuve attendent leurs allocations. L’argent circule, l’argent manque. Les jeunes postiers, salariés ordinaires, reçoivent de plein fouet le choc de la pauvreté de l’autre.

Poste restante

Christian Tran, 2005

À travers la restructuration du service postal en Ardèche, le film propose une réflexion sur le pouvoir politique, économique et citoyen.

La Poste, un drôle de pli - Service public (1)

Marie-Pierre Jaury, 2006

1991 voit la mort des PTT, depuis La Poste n’en finit pas de se mettre aux normes pour affronter la concurrence européenne en 2009, postiers vendeurs, produits dérivés, une mutation parfois douloureuse…

Postillons du Limousin (Les)

Jacques Berr, 1941

En 1941, pour pallier à la fermeture de gares dans certains villages, les jeunes ont créé les Postillons du Limousin.

Potager de mon grand-père (Le)

Martin Esposito, 2016

Déprimé depuis la mort de son épouse, le grand-père du réalisateur décide de se remettre à jardiner afin d’oublier son chagrin. Son petit-fils le filme en train de sélectionner ses graines, et de travailler dans son potager. Le grand-père, qui renaît à la vie, et le petit-fils trouvent là un moyen de vivre une belle expérience…

Potager de zapata (Le)

Réalisation collective, 2002

Ce film permet de comprendre certains des projets communautaires des zapatistes. Un potager collectif rassemble les habitants de ce village comme un acte visible de résistance aux logiques de développement rural imposées par la « globalisation » de l’économie.

Pot de thé, pot de fer

Claude Hirsch, 2011

Les ouvriers de l’usine Fralib de Gémenos, groupe Unilever, sont en lutte contre la menace de fermeture pour délocalisation. Ils parlent de leurs conditions de travail, de leur révolte contre le patron et le capitalisme, de leur lutte pour continuer à travailler ici, maintenant, collectivement, pour eux, pour leurs enfants. Ils s’interrogent Ils résistent Ils s’affirment…

Poules (Les)

Omar Amiralay, 1977

Produit par la Télévision Syrienne, ce film n’a jamais été diffusé. Il s’attache à décrire une exploitation agricole encouragée par le gouvernement à l’élevage de poules. Mais ce projet de réforme agraire échoue, et ce sont les paysans qui s’emparent de la caméra pour porter leurs doléances.

Poupée (La)

Marielle Lariaga, 2003

A travers une mise en scène de la vie quotidienne d’enfants avant la guerre, « la poupée » se propose d’évoquer le martyr de 210 enfants mitraillés ou brûlés vifs par une section de la Waffen SS le 10 juin 1944 dans l’église d’un village limousin : Oradour sur Glane.

Pour l’amour du peuple

Audrey Maurion, Eyal Sivan, 2004

Monsieur B. a travaillé pendant vingt ans comme officier de la Stasi et aimait son métier. Licencié après la chute du mur, il témoigne et remet sa carrière en question.

Pour la suite du monde

Michel Brault, Pierre Perrault, 1962

Documentaire poétique et ethnographique sur la vie des habitants de l’Isle-aux-Coudres rendue d’abord par une langue, verte et dure, toujours éloquente, puis par la légendaire pêche au marsouin, travail en mer gouverné par la lune et les marées. Un véritable chef-d’œuvre du cinéma direct.

Pour le Mistral

Joris Ivens, 1965

Documentaire-poème sur le fameux vent provençal dont Joris Ivens parvint à montrer le souffle, la force et la malice…

Pour l’empire

Amy Carroy, 2007

La solitude du veilleur de nuit, les mots épars d’une vie décalée.

Pour les Palestiniens, une Israélienne témoigne

Edna Politi, 1974

Un des premiers documentaires israéliens consacrés aux Palestiniens, et qui appelle à une reconnaissance réciproque des droits des deux peuples et à la création d’un État palestinien aux côtés de l’État d’Israël.

Pour mémoire (la forge)

Jean-Daniel Pollet, 1979

Loin, très loin, une forge, une fonderie, fragile, vieille, ancienne comme une personne très âgée mais encore se tenant droit. Forge datant de 1876.

Pour ne pas rester les bras croisés

Francesca Lulli, Elisa Mereghetti, 2000

A la fin des années 80 le Sénégal est entré dans une période de crise économique. Des femmes sénégalaises ont cherché et trouvé leurs propres réponses à cette situation.

Pour quelques grains d’or

David Briffaud, Fabien Mazzocco, 2009

Ce film pose le problème de la politique agricole du « tout maïs » et de ses conséquences économiques et écologiques.

Pourquoi Israël

Claude Lanzmann, 1973

Ce film constitue, entre autres, une réponse aux anciens compagnons de luttes anticolonialistes, qui se refusaient à comprendre qu’on puisse, ayant voulu l’indépendance de l’Algérie, vouloir la survie d’Israël…

Pourrier

Suzanne Körösi, 2009

Document sur le «  pourrier  », terme né d’une superposition de courrier et de pourri. Il s’agit d’un courrier publicitaire déposé dans les boîtes aux lettres à hauteur de 40kg par foyer/an. Une artiste s’en inspire dans son processus de création.

Poursuite du bonheur (La)

Louis Malle, 1986

Documentaire commandé par une chaîne de télévision américaine pour marquer le centenaire de la statue de la Liberté. Louis Malle sillonne les Etats-Unis, regarde et s’entretient avec des émigrés de fraîche date.

Pour tout l’or des Andes

Carmen Castillo, 2010

Sous les glaciers chiliens de la cordillère des Andes, se trouve la plus importante réserve d’or au monde. Cette annonce effraie la population locale, qui doit lutter contre la vulgate libérale séculaire, qui dit que toute exploitation d’une ressource minière profite à l’ensemble de la population du pays. Face au désastre écologique et humain à venir, Carmen Castillo nous amène à la rencontre des acteurs de ce drame et nous interroge.

Pour Ulysse

Giovanni Cioni, 2013

Le réalisateur invente un film avec des ex-toxicomanes, des gens sortis de prison, des sans abris, des personnes avec des problèmes psychiatriques… pensionnaires d’un centre de socialisation.

Pour une consommation responsable

Christophe Gay

Insécurité alimentaire, agrobusiness, réchauffement climatique, recherche effrénée d’un profit à court terme… Nous sommes isolés et désinformés sur l’origine, la qualité, les répercussions économiques et environnementales des produits que nous achetons.

Pour une économie au service de l’homme

Collectif, 2000

Compte-rendu de la première université d’été d’ATTAC à la Ciotat du 23 au 26 août 2000 suivi d’en entretien inédit entre Bernard Cassen (président d’ATTAC) et de Pascal Lamy (commissaire européen au commerce).

Pour un instant, la liberté

Arash T. Riahi, 2007

De jeunes réfugiés iraniens tentent de rejoindre l’Autriche, et font alors la connaissance d’autres réfugiés iraniens. Des hommes et des femmes qui attendent désespérément de gagner l’Europe, terre de libertés…

Pour un putain de champ de maïs (Émission Streap Tease)

Isabelle Sylvestre, 2005

Un maire, c’est aussi un homme politique. Ne vous étonnez pas alors qu’il soit bien avec tout le monde : ses administrés et le Préfet, les gendarmes et José Bové… José Bové  ? Mais qu’est-ce qu’il fait dans ce village du Gers  ? Il chasse les OGM, pardi. Et les gendarmes chassent les anti-OGM. C’est dire la cavalcade dans les champs du département, avec lacrymogènes et hélicoptère à la clef…

Pour un seul de mes deux yeux

Avi Mograbi, 2005

Les mythes de Samson et de Massada enseignent aux jeunes générations israéliennes que la mort est préférable à la domination. Alors que la seconde Intifada bat son plein, les Palestiniens subissent quotidiennement les humiliations de l’armée israélienne…

Pour vivre, j’ai laissé

Collectif : Güldem Durmaz, Bénédicte Liénard, Valérie Vanhoutvinck, 2004

Septembre 2004, des cinéastes rencontrent un groupe de demandeurs d’asile. Ceux-ci s’emparent de la caméra et filment leur quotidien : des couloirs du foyer à la ville interdite à celui qui n’est encore rien.

Poussière de femmes

Lucie Thierry, 2007

Par les témoignages de leur vie professionnelle et familiale, Ramata, Mariam et Eugénie, révèlent leur combat. À travers leur vécu, leur âge, leur point de vue, elles prennent position dans une société urbaine en perpétuel changement.

Poussières

Jin Huaqing, 2011

En Chine, des hommes payent au prix de leur vie un développement urbain frénétique de Shenzhen, ville près de Hong Kong, qui a rejoint aujourd’hui le rang des mégalopoles chinoises et des vitrines d’un essor économique prodigieux.

Poussières de paix

Frédéric Laffont, 2002

Le documentaire témoigne de dix histoires d’amitié entre Israëliens et palestiniens, dix histoires qui brisent l’image convenue - et largement entretenue par les médias - de ces deux peuples comme irrémédiablement ennemis. Un message de paix.

Poussins de la Goutte d’or

Jean-Michel Carré, 1993

Ils ont huit ou neuf ans et rêvent de football… Ces enfants, ce sont d’abord une équipe de football, un quartier, une histoire… Chronique d’un vécu parisien d’enfants issus de familles immigrées et la découverte d’un quartier livré à la promotion immobilière et baigné par la drogue et la violence…

Pouvoir d’agir (Le)

Julien Vaugelade, 2005

Ce film donne la parole à des militants de l’économie sociale et solidaire qui mettent en débat les politiques économiques dominantes en s’appuyant sur leurs expériences.

Pouvoir dans la rue (Le)

Alain Tanner, 1968

Mai 68 à Paris filmé par Alain Tanner, alors réalisateur à la Télévision suisse romande, accompagné d’un commentaire qui retrace les « événements ».

Pouvons-nous vivre ici ?

Sylvaine Dampierre, 2002

Quinze ans après l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, des scientifiques français aident les villageois à vivre avec la présence invisible de la radioactivité.

Power to change

Carl-A. Fechner, 2016

Ce documentaire présente la vision d’un futur où l’énergie est à 100% renouvelable. Depuis quelques années, des centaines de milliers d’individus font de cette vision une réalité. Précurseurs, inventeurs, visionnaires… Ces pionniers de la transition énergétique contribuent, par leurs actions locales, à la révolution énergétique de tout un pays. Ce film est un plaidoyer pour une mise en œuvre rapide de cette révolution.

Pratique d’utopie

Stéphanie Drelon, Sylvain La Porte des Vaux, 2007

En Argentine, une économie sociale appelée troc a trouvé un large écho auprès des populations depuis la crise économique de 2001.

Pravda

Jean-Luc Godard, Jean-Henry Roger, Groupe Dziga Vertov, 1969

Pravda, ou quand Godard filme la Tchécoslovaquie juste après l’écrasement du Printemps de Prague. Un film sur le mensonge des images et des sons…très controversé.

Precious life

Shlomi Eldar, 2011

Toute la complexité du conflit israélo-palestinien dans le combat d’une famille palestinienne et de médecins israéliens pour sauver la vie de Mohammad, 4 mois, atteint d’une maladie génétique.

Première brigade

François Perlier, 2007

Dès 1940, les membres des réseaux communistes de la petite montagne limousine s’organisent pour lutter contre le gouvernement de Vichy et l’occupant nazi. D’anciens partisans nous racontent cette aventure de guérilla, sur une terre ancestrale d’insoumission et de révolte.

Premières années : Pologne (Les)

Joris Ivens, 1949

Ces premières années sont celles de quatre pays qui vont essayer de construire une nouvelle société sur la base du socialisme : la Tchécoslovaquie, la Bulgarie, la Pologne et la Yougoslavie…

Premières neiges

Aida Begic, 2008

Un hommage aux femmes bosniaques auxquelles la guerre a paradoxalement permis de s’affranchir de la tutelle masculine

Premier mai à Saint Nazaire (Le) (Cinq colonnes à la une)

Marcel Trillat, Hubert Knapp, 1967

Pendant deux mois, les chantiers de l’Atlantique ont poursuivi une grève grâce au soutien sans faille des commerçants et paysans. Ce 1er mai, tous les syndicats appellent au rassemblement pour la victoire. Une production ORTF censurée.

Premier Noël dans les tranchées

Michael Gaumnitz, 2005

A travers leurs lettres et journaux intimes, la première guerre mondiale du point de vue des simples soldats.

Prends la route

Jean Boyer, 1936

Réalisé en plein Front Populaire, avec un petit avant goût de Congés Payés, cette comédie sentimentale chantée et burlesque est une vraie bouffée de bonne humeur, de joie de vivre et de plaisir de vacances. Il faut dire que l’énergie et la musique des deux fantaisistes chanteurs «  Pills et Tabet  » y sont pour beaucoup.

Préservons nos semences

Véronica Léon-Burch, 2004

En Equateur, les « gardiens de semences » luttent pour la préservation des semences traditionnelles, patrimoine ancestral de l’humanité, menacées par l’industrialisation de l’agriculture.

Présidentielles 1965 - 1995 : les surprises de l’histoire

Virginie Linhart, 2002

Le fil conducteur du documentaire est aussi simple que captivant : les élections présidentielles, c’est la surprise à répétition ! Chaque élection est un scénario à rebondissements avec ses suspenses, sa dramaturgie, ses enjeux, les votes décisifs au moment décisif et, enfin, le résultat final…

Président (Le)

Yves Jeuland, 2010

21 mars 2010. Georges Frêche est réélu dans son fauteuil. En Languedoc, il est le Président. Six mois durant, au fil d’une campagne ébouriffante et captivante, la caméra d’Yves Jeuland ne l’a pas quitté. Partout, hors champs et contrechamps, son œil était là, dans le secret des conciliabules et les fins de banquet, face aux ténors des médias, dans son bureau, dans sa voiture, au saut du lit comme au bord de sa piscine.

Prêt à jeter

Cosima Dannoritzer, 2009

Un produit usé = un produit vendu  ! Dans les années 1920, des industriels américains ont trouvé la formule magique pour soutenir la consommation : l’obsolescence programmée. Fini les bas en nylon qui résistent à tout et les ampoules qui durent cent ans, un bon produit est un produit jetable. Tourné aux quatre coins du monde, Prêt à Jeter est une enquête sur les bases de notre économie moderne - consommation, gaspillage et pollution.

Prêt, la poule et l’œuf (Le)

Claude Mouriéras, 78 mn

Une microbanque éthiopienne entreprend de prêter de l’argent aux paysannes pauvres. Ce film suit ce combat de l’utopie face à la misère, dans une fable documentaire sur l’argent pleine d’humour et d’humanité.

Preto contra branco

Wagner Morales, 2004

Depuis plus de 30 ans, juste avant Noël, à Heliópolis, la plus grande favela de São Paulo, les habitants de deux quartiers voisins se retrouvent autour d’un match de football où les Noirs jouent contre les Blancs. La préparation du match avançant, la tension monte et le mythe de la démocratie raciale brésilienne est de plus en plus mis à mal.

Primary

Richard Leacock, 1960

Le film relate, sous la forme d’une chronique au jour le jour, la campagne du futur président Kennedy et du sénateur Humphrey pour les élections primaires du Wisconsin.

Primate

Frederick Wiseman, 1974

Le Yerkes Primate Research Center d’Atlanta utilise des singes comme cobayes pour ses expérimentations scientifiques.

Prince et son image (Le)

Hugues le Paige, 2010

Quand on filme un homme de pouvoir dans la proximité et la durée, qui est le véritable metteur en scène du film  ? C’est la question centrale du film.

Princes et princesses

Michel Ocelot, 1999

Un film d’animation en théâtre d’ombres (papier découpé), qui nous raconte six contes.

Printemps à la source

Chantal Briet, 2001

En Seine-Saint-Denis, dans la Cité de la Source, dans un centre commercial à l’abandon, il y a la petite épicerie d’Ali, dernier lieu de rencontre des habitants du quartier. Chronique d’un petit commerce de banlieue fréquenté par des personnages plein de verve et d’humour.

Printemps citoyen

Ryslaine Boumahdi, 2017

Il existe des solutions pour faire face à la crise de la représentation de nos démocraties. Pour les montrer, la réalisatrice a décidé de faire un film, qui inventorie des solutions pour améliorer la participation citoyenne dans plusieurs pays : Argentine, Islande, Espagne, France, Grèce, États-Unis.

Printemps des bonzaïs (Le)

Léa Domenach, Arnold, 2009

Portraits de trois entrepreneurs sociaux qui veulent construire un nouveau modèle économique solidaire.

Printemps d’Hana (Le)

Sophie Zarifian, Simon Desjobert, 2013

Quelques jours après la chute de Moubarak, Hana, Égyptienne de 18 ans, cherche sa voie - et sa voix- dans la révolution en cours.

Pripyat, images de la zone interdite

Nikolaus Geyrhalter, 1999

À Tchernobyl, après la grande catastrophe de 1986, la ville de Pripyat a été évacuée. Pourtant 15 000 d’entre eux continuent encore à vivre et à travailler dans ce territoire, malgré la radioactivité et les mises en garde.

Prise de l’Élysée (La)

Serge Moati, 2007

Serge Moati et ses équipes ont filmé pendant quatre mois les quatre principaux prétendants au titre de président

Prise de relais

Thibault Dufour, Patrice Spadoni, 2008

Histoire et présent d’un haut lieu des résistances sociales

Prisonniers de Beckett

Michka Säal, 2005

Prisonniers de Beckett est la rencontre de deux mondes qui ne se rencontrent jamais. L’un fait de poésie et de liberté, et l’autre de silence et d’obscurité. Une histoire vraie qui débute dans une prison de sécurité maximale, en Suède, où un jeune acteur, Jan Jonson, décide de mettre en scène En attendant Godot, avec cinq prisonniers comme acteurs.

Prison (Série Notre corps est une arme)

Clarisse Hahn, 2012

Deux jeunes femmes ont utilisé leur propre corps comme arme de guerre, en participant à une grève de la faim dans les prisons turques en l’an 2000. Cette grève de la faim a été réprimée de manière sanglante par l’armée.

Privatizações: a Distopia do Capital

Silvio Tendler, 2014

Panorama d’une époque marquée par le démantèlement croissant de l’État brésilien : la vente d’actifs publics au secteur privé et les politiques de privatisation traduites en faits et chiffres. Le film est une leçon sur l’histoire récente du Brésil.

Prix à payer (déblocage en chaîne) (Le)

Alban Cappello, 2006

La discrimination syndicale et le combat d’un groupe de salariés

Prix à payer (Le)

Harold Crooks, 2014

L’évasion fiscale à grande échelle, telle que les géants de la nouvelle économie la pratiquent, creuse l’écart des revenus entre les privilégiés et le reste du monde, appauvrit les classes moyennes, et affaiblit les fondations de nos sociétés. Et si le prix à payer était la mort des démocraties  ?

Prix du boeuf (Le)

Jean Marie Bertineau, 2001

En filmant des éleveurs du plateau de Millesvaches, en Limousin, le réalisateur a voulu comprendre si le bonheur et la fierté des éleveurs a-t-il encore un sens à l’ère de la politique agricole commune et de la globalisation ?

Prix du sang (Le)

Anne Elisabeth Ngo Minka, 2010

Ce film interroge un concept, ou plutôt une abstraction : la virginité. Pour la représenter, la réalisatrice utilise des symboles et des voix. Et parce que cette question est au centre de plusieurs religions, elle interroge l’islam et le catholicisme, mais aussi la tradition et le point de vue scientifique.

Prix et profits : la pomme de terre

Yves Allégret, 1931

En collaboration avec le Mouvement Freinet, Yves Allégret réalise ce film mythique, qui sera proposé aux enseignants en bobines 9,5 mm. Il y expose les mécanismes du capitalisme en suivant le parcours d’une pomme de terre, du producteur au consommateur.

Procès contre Mandela et les autres (Le)

Nicolas Champeaux, Gilles Porte, 2018

L’histoire de la lutte contre l’apartheid ne retient qu’un seul homme : Nelson Mandela. Il aurait eu cent ans en 2018. Il s’est révélé au cours d’un procès historique en 1963 et 1964. Sur le banc des accusés, huit de ses camarades de lutte risquaient aussi la peine de mort. Face à un procureur zélé, ils décident ensemble de transformer leur procès en tribune contre l’apartheid. Les archives sonores des audiences, récemment exhumées, permettent de revivre au plus près ce bras de fer.

Procès de Berlin : terrorisme iranien condamné

Jamshid Golmakani, 1998

Cette enquête-documentaire se base sur les assassinats de quatre dirigeants du Parti Démocratique du Kurdistan d’Iran, en septembre 1992 à Berlin. Le film suit de près, et dans ses moindres détails les tenants et les aboutissements de ces assassinats. En octobre 1993 commence le procès de cinq accusés, d’avoir mené cette action terroriste. Le procès a duré trois an et demi.

Procès de Nuremberg (Le). Les Nazis face à leurs crimes

Christian Delage, 2006

Le 20 novembre 1945 s’ouvrait à Nuremberg le plus grand procès de l’histoire : celui des hommes que les Alliés avaient désignés comme de grands criminels de guerre

Procès du viol (Le)

Cédric Condom, 2013

Grâce à la ténacité de deux femmes refusant d’abdiquer devant la pression d’une société et d’une justice qui préfèrent détourner les yeux, le 2 mai 1978 s’ouvre à Aix un procès marquant sur le viol.

Prochain arrêt : Utopia

Apostolos Karakasis, 2016

Lors de la fermeture de l’usine grecque de matériaux de construction, Vio.Me, à Thessalonique, 70 employés courent le risque de ne plus jamais trouver de travail. Ils décident alors d’occuper l’usine et de la faire fonctionner eux­-mêmes, avec les principes d’égalité et de démocratie directe. Ce documentaire suit leur aventure et leur combat contre les lois, la bureaucratie et leurs propres limites.

Profession : agricultrice

Carole Roussopoulos, 1982

Considérées comme étant sans professions alors qu’elles travaillent sans relâche, des femmes d’agriculteurs revendiquent leur statut d’agricultrice.

Profession : conchylicultrice

Carole Roussopoulos, Claude Vauclare, 1984

Des conchylicultrices du bassin de Marennes-Oléron (Charente-Maritime) témoignent de leurs conditions de vie et de travail.

Profession domestique

Julien Brygo, 2012

On compte quelque cent millions de travailleurs domestiques dans le monde. Aux Philippines, l’« exportation » de bonnes est devenue une industrie nationale, avec formation obligatoire et séminaires de préparation à l’exil. Nombre d’entre elles travaillent à Hongkong.Un documentaire sur ce phénomène.

Profession : femmes de ménage

François Chilowicz, 2008

Leur métier est indispensable mais mal considéré, et d’autant plus difficile à exercer qu’il est, souvent, plus subi que choisit. À travers cinq portraits plein d’empathie, le réalisateur fait parler celles que l’on n’entend jamais et met en lumière le courage que requiert la lutte quotidienne contre la précarité.

Profession journaliste

Julien Després, 2012

Une réflexion sur l’état de la profession journalistique actuelle. En passant par les témoignages de journalistes contemporains, et en revenant sur l’histoire du journalisme, le film expose les liens entre les journalistes, le politique et le financier.

Profils paysans, chapitre 1 : l’approche

Raymond Depardon, 2001

Le cinéaste-photographe Raymond Depardon propose ici un voyage dans le monde rural.

Profils paysans, chapitre 2 : le quotidien

Raymond Depardon, 2005

En Lozère, Ardèche et Haute-Loire, nous retrouvons plusieurs familles du monde rural.

Profils paysans, chapitre 3 : la vie moderne

Raymond Depardon, 2008

Raymond Depardon revient sur les routes des Cévennes qu’il emprunte depuis des années Il y retrouve ceux qu’il connait bien mais aussi de nouveaux paysans. Il recueille leur parole, rare et précieuse, évoque le devenir des gens de la terre et dresse le portrait de familles qui tentent tant bien que mal de transmettre, de résister.

Profit et rien d’autre (Le) !

Raoul Peck, 2001

Partant de l’hypothèse que « la quête du profit mène le monde », le réalisateur explore les conséquences que ce paradigme génère sur les rapports humains. Un essai poétique et engagé dans lequel Raoul Peck remet en cause le capitalisme néolibéral présenté comme l’unique vérité.

Profs sur le fil

Rebecca Houzel, 2010

Ce film est l’occasion de se pencher sur les conditions et les méthodes de travail des enseignants français. Tiraillés entre des exigences contradictoires, les profs doivent jouer les équilibristes.

De profundis

Olivier Ciechelski, Laetitia Mikles, 2005

Il y a plus de trente ans, EDF mettait en service un barrage hydroélectrique dans la vallée de l’Ain. S’y cachait depuis huit siècles un monastère qui repose aujourd’hui, intact, par 80 mètres de fond, sous les eaux d’un lac artificiel.

Projection (La)

Marie Jaoul de Poncheville, 1999

Le cinéaste Abderrahmane Sissako revient à Sokolo, petit village du Mali où il a tourné La vie sur terre, avec le désir de projeter le film pour partager avec les villageois ce moment de cinéma dont ils avaient été les acteurs et dont ils deviendront les spectateurs.

Prolétaires de la mer (Les) (Cinq colonnes à la une)

François Ribadeau, Robert Higgins, Roger Louis, 196

Après trois semaines de grève, les marins ont repris la mer à bord du chalutier Flandre-Bretagne. L’équipe a suivi une marée, c’est-à-dire une campagne de pêche de 15 jours, puis la vie des hommes à terre, qui passent trois jours par mois dans leur famille, tout cela pour un salaire misérable.

Prolos (Les)

Marcel Trillat, 2002

Qui sont les ouvriers aujourd’hui ? Quelle est leur condition, quelles sont leurs aspirations, leur conscience d’eux-mêmes et de leur force ou de leur vulnérabilité… ? Voici quelques-unes des questions posées par « Les Prolos », promenade subjective de Marcel Trillat dans la France des usines.

Promenade au pays de la vieillesse

Marianne Ahrne, 1974

Dans son livre La vieillesse, Simone de Beauvoir écrit que la vieillesse est entourée d’une conspiration du silence. Ce film tente de rompre le silence, et les commentaires de Simone de Beauvoir en sont le fil conducteur.

Promenade en vieille ville

Andrzej Munk, 1958

Balade dans le vieux Varsovie, introduisant quelques éléments de fiction. La caméra suit une fillette d’une dizaine d’années qui se laisse séduire par le charme des lieux qu’elle découvre et le spectateur avec elle.

Promeneur du Champ de Mars (Le)

Robert Guédiguian, 2005

Ce film raconte l’histoire d’une fin de règne et d’une fin de vie : celle de François Mitterrand.

Promesse de Florange (La)

Anne Gintzburger, Franck Vrignon, 2013

En Lorraine, l’annonce de la fermeture des deux derniers hauts fourneaux de France a mis le feu aux poudres. En quelques semaines, Florange s’est imposée avec force dans la campagne présidentielle de 2012. Les 3000 ouvriers résistent à la fermeture de l’aciérie, propriété d’Arcelor Mittal, amenant les candidats à se presser au chevet de l’usine. Comment et pourquoi la sidérurgie française a-t-elle peu à peu été abandonnée par l’État, livrée aux grands groupes privés et soumise aux lois de la finance et de la mondialisation  ?

Promesse de Franco (La)

Marc Weymuller, 2013

Au nord de l’Espagne, en plein cœur de l’Aragon : des maisons en ruine, des façades éventrées et des rues qui se perdent parmi les décombres. Ce sont les restes de l’ancien village de Belchite qui fut le théâtre, durant la guerre civile espagnole, de très violents combats. À quelques centaines de mètres de là, on trouve le «  nouveau  » village, construit dans les années cinquante, sur l’ordre de Franco. Les deux villages vivent ainsi, côte à côte, dans la coexistence énigmatique du passé et du présent.

Promesse (La)

Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, 1996

Les rapports père-fils à travers Igor, quinze ans, apprenti mécanicien et fou de karting, et de Roger, qui trafique dans l’immigration clandestine.

Promesses

B.Z. Goldberg, Justine Shapiro, Carlos Bolado, 2002

« Est-ce qu’un enfant palestinien a déjà tenté d’expliquer à un enfant israélien ce que nous vivons ? » Sanabel, fillette palestinienne.

Propaganda, la fabrique du consentement

Jimmy Leipold, 2017

Comment influencer les foules  ? À travers la figure d’Edward Bernays (1891-1995), l’un des inventeurs du marketing et l’auteur de «  Propaganda  », un passionnant décryptage des méthodes de la «  fabrique du consentement  ».

Propos d’un passeur : Serge Daney

Philippe Roger, 1993

A partir de quatre films (« Un Roi à New York », « D day to Berlin », « Une Sale Histoire », « La Chambre verte »), Serge Daney parle de cinéma. A la fois générale et concrète, sa pensée s’exprime librement, lumineusement. Plaisir rare de voir ‘en direct’ une intelligence au travail.

Propositions pour une télévision libre

Thierry Deronne, 2002

Un documentaire qui décrypte et analyse l’image du peuple donnée par les médias dominants, notamment au Nicaragua et Venezuela. C’est l’image d’un peuple mendiant, qui n’appelle que la charité ou la répression. Pour faire revivre le peuple comme acteur, et nous rendre cette conscience de notre pouvoir de transformer, Tele Tambores expose 11 propositions concrètes, autant de repères pour permettre une télé véritablement libre.

Prospérité pour tous ? (La) - Histoires de gauche (1)

Virginie Linhart, 2004

Virginie Linhart retrace,depuis la révolution de 1917, les étapes qui ont conduit la gauche au pouvoir en Europe à la fin du XXe siècle.

Prostituées de Lyon parlent (Les)

Carole Roussopoulos, 1975

En juin 1975, les prostituées lyonnaises occupent l’église de Saint-Nizier. Elles parlent de leur histoire personnelle, de leurs rapports avec la société, de leurs conditions de travail et de leurs revendications.

Prove di stato

Leonardo Di Costanzo, 1999

Ercolano, petite ville de la banlieue de Naples, est emblématique de la réalité du Sud de l’Italie : corruption, dysfonctionnement des services publics, chômage record, en particulier chez les jeunes… En décembre 1995, Luisa Bossa est élue maire. Le film, tourné sur un an et demi, montre sa détermination à rétablir peu à peu un État de droit, ses efforts et les difficultés auxquelles elle se heurte : résistance, incompréhension de la population…

PSU en Mai 68 : mémoires de militants

Jean-Michel Carré, 1999

30 ans après 68, des militants du PSU ont ressenti la nécessité de se retrouver pour faire le point de leur mémoire sur un événement qui a été ressenti pour chacun d’entre eux comme déterminant dans leur engagement politique.

Public Housing

Frederick Wiseman, 1997

Au sein d’un ensemble de logements sociaux de Chicago, Frederick Wiseman filme les habitants et les représentants de l’administration confrontés aux multiples problèmes sociaux que génère la grande pauvreté.

Puisque nous sommes nés

Jean-Pierre Duret, Andrea Santana, 2008

Dans le Nordeste du Brésil, région semi-aride où règne une grande précarité, résident Nego et Cocada. Le premier vit dans une favella avec sa mère et ses 9 frères et sœurs, le second est orphelin depuis l’assassinat de son père. Afin de gagner un ou deux reals pour survivre, ils errent tous les soirs dans une station service, où gravitent camionneurs et bus bondés de voyageurs…

Puisqu’on nous envoie promener

Katie Baillot, Oriane Descout, Erwan Ricordeau, 2012

Ils sont une centaine de sans-papiers, de toutes origines, partis de Paris avec la ferme intention de parvenir à Nice pour le sommet France-Afrique. Ultime défi à l’interdiction de circuler qui les frappe, ils traversent le pays à pied.

Puisqu’on vous dit que c’est possible

Chris Marker, 1973

En 1973, après l’échec des négociations salariales avec la direction des usines des montres Lip, les ouvriers se mettent en grève. Au bout de quelques jours, ils décident de s’approprier l’entreprise et reprennent le travail en autogestion.

Puissante et incontrolée : la troïka

Arpad Bondy, 2015

Pour obtenir les prêts dont ils ont besoin pour faire face à la crise, les Etats européens doivent se soumettre aux exigences de trois institutions phares qui forment la troïka : le Fonds monétaire international (FMI), la Commission européenne (CE) et la Banque centrale européenne (BCE). Voici une enquête édifiante sur le rôle controversé de cette troïka.

Punishment Park

Peter Watkins, 1971

Fable politique inspirée par l’application du McCarren Act, une loi d’exception votée en 1970 à la faveur d’une aggravation du conflit au Nord-Vietnam, autorisant à placer en détention «  toute personne susceptible de porter atteinte à la sécurité intérieure  ».

Punk picnic

Sandrine Dryvers, 1998

Ce film raconte l’histoire d’une communauté de squatters, d’âges et de nationalités différents, qui ont investi une maison vide depuis dix ans et qui négocient le droit d’y rester.

Punta Abreojos, une communauté exemplaire

Stéphanie Brabant, 2013

Le village de Punta Abreojos avec ses deux épiceries, un garage et une cantine, fait face à la houle du Pacifique. Ces pionniers sont des pêcheurs qui affrontent tous les risques de la mer pour ramener des langoustes et des ormeaux. Leurs produits sont écoulés en Asie où les cours ne cessent de grimper. Leur succès est dû au fait d’avoir créé une coopérative en 1948 qui a obtenu un certificat international de pêche durable. Aujourd’hui les 144 pêcheurs font vivre près de 1000 habitants en harmonie sociale et écologique.

Putain d’usine

Rémy Ricordeau, 2006

Des ouvriers d’une usine chimique s’interrogent sur le sens et la finalité du salariat en général et de leur travail en particulier.