Planète perdue (La)

Un film de Christophe Cognet

 2002  France  Documentaire  52 mn  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

Producteur :
La Huit (218 bis rue de charenton, 75012 Paris, Tél : 01 53 44 70 88, Fax : 01 43 43 75 33, Mail : distribution@lahuit.fr)
Distributeurs :
Images de la culture (CNC) (291 boulevard Raspail, 75014 Paris, Tél : 01 44 34 34 40, Fax : 01 44 34 37 25, @ : idc@cnc.fr)
La Huit (218 bis rue de charenton, 75012 Paris, Tél : 01 53 44 70 88, Fax : 01 43 43 75 33, Mail : distribution@lahuit.fr)

« Flash Gordon », « Daredevil of the Red Circles », « The Mysterious Dr Satan »… les serials produits par les studios hollywoodiens dans les années 1930/1940, composés chacun d’une dizaine d’épisodes, étaient diffusés chaque semaine en salle avant le grand film. Montages d’extraits, analyses de séquences, interview de Jean-Pierre Jackson : Christophe Cognet nous invite à redécouvrir ce genre mineur dont le cinéma actuel est pourtant l’héritier.

Grâce au travail et à la passion de Jean-Pierre Jackson, chercheur et collectionneur, il nous est permis de comprendre un peu mieux l’importance des serials aujourd’hui. Cinéma du mouvement sans aucun temps mort, méchants absolument terrifiants, souvent étrangers ou « venus d’ailleurs », héros intrépides et malins : les personnages, l’histoire et la réalisation sont directement inspirés par la bande dessinée et chaque épisode se termine sur un « cliffhanger », qui laisse le spectateur dans un suspens insoutenable… en attendant la semaine suivante. Tous les genres ont été illustrés - western, film noir, comédie musicale, science-fiction -, créant une véritable mythologie du serial. Ancêtres des films américains actuels, ils ont exalté les valeurs patriotiques, inventé les séquences où tout est action et engendré les débuts du « merchandising ». Lorsque le genre s’est éteint en 1956 sur les écrans de cinéma, il a survécu dans les séries télévisées.

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :