Pripyat, images de la zone interdite

Un film de Nikolaus Geyrhalter

 1999  Autriche  Documentaire  100 mn  Noir & Blanc  35 mm  Mode de production : Cinéma  VO, VOSTF (russe, Ukrainienne)

 Scénario : Nikolaus Geyrhalter, Wolfgang Widerhofer  Image : Nikolaus Geyrhalter  Montage : Wolfgang Widerhofer

Distributeur :
Austrian Film (Brigitte Weich, International Sales Department, Stiftgaße 6, A-1070 Wien, Autriche, Tél : +43/1 526-33-23-202, Fax : +43/1 526-68-01, Mail : afilmco@magnet.at)

Située à cinq kilomètres de la centrale nucléaire de Tchernobyl, l’agglomération de Pripyat comptait cinquante mille habitants en 1986. Aujourd’hui, Pripyat est une ville fantôme gravement contaminée et sous haute surveillance, au centre de la zone radioactive qui s’étend d’Ukraine jusqu’en Biélorussie.

Les villages pour la plupart ont été évacués. Il faut un permis spécial pour être admis à l’intérieur de la clôture de fil de fer barbelé qui délimite la zone, et les contrôles de taux de radioactivité sont obligatoires à la sortie. Personnel de surveillance, chercheurs, travailleurs du nucléaire, médecins continuent pourtant à fréquenter quotidiennement le site.

Comment survivent-ils dans ce lieu à part ? La production ne devrait pas être consommée, la poussière ne devrait pas être inhalée quand le vent la soulève… Pourtant, comme la radioactivité est indétectable pour les sens, presque personne ne tient compte des recommandations.

Pourquoi choisir de demeurer dans un endroit radioactif ? Ce film tente de répondre à cette question. Avec des propos et des images souvent surréalistes, il nous présente des résidants qui décrivent leur vie quotidienne dans la «Zone», au risque de leur santé et de leur vie. Il nous permet aussi de mesurer toute l’étendue du désastre écologique causé par l’accident de Tchernobyl.

Pour découvrir ce film

Vidéo :
Sur internet :

Le film dans la base

Incontournable dans le chemin d’accès :