Paysage ordinaire

Un film de Damien Monnier

 2019  France  Documentaire  85 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

 Musique : Brice Kartmann  Image : Romain Carcanade, Fabrice Richard, Bertrand Artaut  Son : Maude Gallon, Alexandre Duval, Guillaume Kozakiewiez  Montage : Jérémy Gravayat

Producteurs :
L’image d’après (4 place des petites boucheries, 37000 Tours, Tél : 06 40 23 43 30, @ : contact@limagedapres.fr)
Les Films de la pluie (35 Chemin de Kernisi, 29460 Logonna Daoulas, Tél : 06 31 88 97 14, @ : contact@lesfilmsdelapluie.fr)

Des bourgs, des champs, des églises, des talus et des haies, 35 kilomètres carré largement consacrés à l’élevage et aux cultures. 1958. Une famille de paysans en habits du dimanche face à l’objectif du photographe pour les noces d’or des plus vieux. 2018. Les étables ont fait place aux hangars de production, les clôtures électriques ont remplacé les haies. Mais toujours, la terre, l’animal, l’eau, le sang, la merde.

Les plus jeunes de la photo s’apprêtent à prendre leur retraite d’agriculteurs. D’une époque à l’autre, mutations et persistances racontent ce monde et ses pratiques au cœur desquelles le progrès résonne avec l’image de soi.

Article de Ciclic :

Ce documentaire montre des hommes et des femmes revenant sur des lieux qu’ils ont connus. Il nous expose des explications sur les évolutions des technologies qui ont changé les manières de travailler dans le milieu agricole. Il retrace ainsi les évolutions techniques, agricoles et humaines dans le Morbihan.

Le film offre une exploration des changements liés à la modernité en milieu rural : rendements, élevage, traitements des parcelles… De la famille d’avant que l’on voit sur la photo à maintenant, les enfants qui ont repris, autrement.

Le film permet de se rendre compte des changements survenus depuis les années 1950. Il montre également la difficulté d’être paysan et d’en vivre, il pose la question de la mémoire et de la condition même d’être paysan.

Le réalisateur utilise différentes natures d’images, cela donne une matérialité certaine aux images du film. Cet intérêt stylistique est accentué par la mise en scène des individus qui s’adressent directement à la caméra. 

Pour découvrir ce film

À télécharger :
Dossier de presse (PDF - 270 Kio)
Plateforme Tënk :
Actuellement disponible en vidéo à la demande

Le film dans la base

Chemin d’accès :