Police, illégitime violence

Un film de Marc Ball

 2018  France  Documentaire d’information/Reportage  Prise de vue réelle  60 min  Couleur  Mode de production : Télévision  VF

 Scénario : Marc Ball  Musique originale : Samuel Hirsch  Image : Pierre Maïllis Laval, Marc Ball, Léo Scomorovschi  Son : Manolis Makridakis, Frédéric Commault, Sylvain Decosses, Antoine Bourdain  Montage : Sylvie Laugier, Richard Raynaud

Producteurs :
Talweg production (5 rue de la chapelle, 75018 Paris, Tél : 01 43 67 87 32, @ : talwegproduction@gmail.com)
France Télévisions (Immeuble le Barjac, 1 Boulevard Victor, 75015 PARIS, Tel: 01 44 25 01 40, Fax: 01 44 25 01 42, Mail : ftdinternational(@)francetv.com)

Dans les quartiers populaires de France, la confiance est rompue entre les jeunes et la police. Le moindre contrôle d’identité porte en lui les germes d’un possible dérapage, d’une rébellion ou d’une bavure.

Une affaire est emblématique de cette impasse. Pour la première fois en France, des adolescents ont porté plainte collectivement pour violences volontaires contre une brigade de police du 12ème arrondissement de Paris. Au cours de ce procès, c’est la mission-même de la police qui sera mise en accusation. Citoyens, éducateurs, avocats ou encore policiers, cherchent une issue et dénoncent le recours systématique à une violence qu’ils considèrent comme illégitime. En suivant leur combat, ce film lève le voile sur les mécanismes de cette violence et les silences qui l’entourent.

Extraits de la note de soutien de la Ligue des droits de l’Homme

« Le documentaire de Marc Ball retrace le combat de ces jeunes et de leur soutien, éducateurs spécialisés, avocats, militants de plusieurs organisations, dont la section de Ligue des droits de l’Homme (LDH) Paris 12, organisées en collectif. Cette mobilisation a permis de documenter et comprendre la situation de discrimination vécue, dans l’arrondissement, par les jeunes issus de l’immigration.

La révélation des violences subies par les jeunes plaignants a été un choc car elle a mis en évidence la détérioration des pratiques de maintien de l’ordre à l’égard de ces habitant-e-s, dont certains n’avaient pas plus de 13 ans : racisme, humiliations, agressions verbales, actes violents, les agissements de certains policiers attestent de graves dysfonctionnements dans la chaîne de commandement et dans la perception que ces fonctionnaires de police se font de la déontologie de leur métier. Recueillir le témoignage des victimes était difficile car ceux-ci se méfient de l’instrumentalisation qui peut être faite de leur souffrance. Le réalisateur a su gagner leur confiance de sorte que son enquête de terrain rend remarquablement compte des raisons qui ont poussé les dix-huit plaignants à briser un lourd silence. »

Pour découvrir ce film

Vidéo à voir en ligne :
Plus d’informations sur le film :

Vous souhaitez organiser une projection non commerciale du film ?

Consulter les catalogues d’organismes de diffusion spécialisés afin de voir si ce film en fait partie

Le film dans la Base cinéma & société

Chemins d’accès :

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin : Documentation sur les violences policières

La Ligue des droits de l’Homme soutient le film : lire la note de soutien.