Potager de mon grand-père (Le)

Un film de Martin Esposito

 2016  France  Documentaire  76 mn  Couleur  Mode de production : Cinéma

Producteur :
Mother and son (@ : Philomene.esposito@wanadoo.fr)
Distributeur :
Destiny films (1 impasse Barbier, 92110 Clichy, Tél : 06 61 43 71 01, @ : contact@destinydistribution.com)

Chaque été pendant des années, Martin ESPOSITO a filmé le potager de son grand-père à Antibes. Dans ce refuge, il est venu se ressourcer, aider, observer et partager des moments de vie avec ses grands-parents. Ils étaient pour lui le repaire indéfectible, comme s’ils détenaient tous deux une part de vérité sur le monde. Après l’enfer du tournage de son film Super Trash, Martin ressent le besoin vital de se retrouver au potager. Il s’installe un an chez son grand-père pour se ressourcer. Mais ce fragile trésor n’est plus le même : les constructions cernent maintenant le jardin et surtout, sa grand-mère a disparu à jamais des allées.

Issu de cette génération fastfood, Martin prend petit à petit, conscience de la valeur de ce précieux héritage et du danger qui le menace. Martin filme son grand-père, fin connaisseur des plaisirs saisonnies. Il le suit, l’écoute, apprend, fait lui-même un coin test « mon premier potager en permaculture sans arroser ». Le documentaire nous montre le savoir et les gestes précis, l’importance d’accompagner la nature sans la forcer. Le potager devient alors une histoire d’amour qui se construit jour après jour.

Et puis, sous la caméra de Martin, la vieillesse n’est pas une fin de vie, c’est une étape à part entière, la bonne époque pour transmettre. Il filme son grandpère comme un super-héros des temps modernes, d’une époque déjà révolue. Récit d’une génération d’avant le digital, bien loin des diktats de la société de consommation. L’aïeul lui transmettra son savoir et surtout ses graines cultivées depuis des décennies sur ce morceau de terre cultivée par amour pour sa femme disparue. Ces moments vrais et singuliers de leur histoire commune sont incontestablement universels. C’est un hymne à la vie, à la transmission au partage et à cette nature qui appartient à tous et que nous devons protéger. Et c’est aussi l’occasion de redécouvrir l’importance et la richesse du lien intergénérationnel.

(Ushuaïa TV)

Le film dans la base

Chemin d’accès :
Projeté dans le festival :
Sciences en bobines (Toute la France)